Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 23:00

 

Cipriano Alguacil Torredenaida

1884-1936

 

Cipriano naquit à Ajofrín (Tolède, Espagne) le 12 octobre 1884.

Dans sa jeunesse, il travaillait aux champs avec ses parents.

Il fit sa profession comme frère coopérateur dominicain à Ávila en 1909.

Il fut successivement sacristain, cuisinier, portier à Ávila, Ocaña, Madrid. On le décrivait comme un religieux pieux, ordonné et travailleur. 

Il était à Madrid, le 19 juillet 1936, quand les révolutionnaires donnèrent l’assaut au couvent. Il se cacha alors chez une sœur qui vivait par là, pendant trois mois, continuant de vivre dans la prière. Quand on le prévenait que la messe se célébrait clandestinement dans telle ou telle maison, il s’y rendait pour participer à l’Eucharistie.

Il ne cachait pas son pressentiment que la prochaine fête de sainte Thérèse d’Ávila, le 15 octobre, serait pour lui un grand jour. C’est ce qui advint.

En effet, il fut arrêté le 15 octobre : il se présenta à ses bourreaux avec le rosaire à la main, déclarant clairement qu’il était dominicain et se livra à eux avec sérénité.

On retrouva son corps non loin de Madrid, à Barajas.

Le frère Cipriano a été béatifié en 2007.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens