Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 23:00

Ephrem

306-373

 

Le quatrième siècle voit apparaître à la fois l’édit de Constantin qui donne sa liberté à l’Eglise, et la triste hérésie d’Arius, qui donna l’occasion de s’exprimer aux plus illustres Pères de l’Eglise, notamment aux conciles de Nicée et Constantinople. 

On connaît beaucoup de détails de la vie d’Ephrem par diverses biographies et son propre Testament. 

Ephrem, qu’il faudrait appeler Afrim en syriaque, naquit à Nisibe en Mésopotamie, alors province romaine. Son père était prêtre du dieu païen Abnil et sa mère était originaire du haut Tigre. 

Tout jeune il manifesta clairement son penchant pour la foi chrétienne, ce qui lui valut l’expulsion de la maison paternelle. L’évêque Jacob de Nisibe (voir au 15 juillet) pourvut à sa formation. 

Il reçut le baptême à dix-huit ans. 

Après un court séjour à Edesse, il se retira au désert.  

Lors des guerres entre Perses et Romains, les chrétiens furent âprement persécutés par les Perses, qui les considéraient comme alliés de Rome. Aussi Ephrem vint à Nisibe pour les soutenir et les consoler. Sa grande sainteté fit qu’on attribua à sa prière (et à celle de l’évêque Jacob) la libération de Nisibe.

Ephrem se montra très charitable envers les victimes d’une famine, et l’on pense que c’est en ces circonstances qu’il reçut le diaconat. Mais par humilité il refusa toujours le sacerdoce.

Nisibe étant retombée aux mains des Perses, Ephrem fut contraint de se réfugier à Edesse pour les dix dernières années de sa vie. 

Il y enseigna, il composa divers ouvrages, surtout des Commentaires sur la Bible, des Homélies sur les grands Mystères, des Hymnes. Sa poésie, très goûtée des Syriens, l’a fait appeler “la Lyre du Saint-Esprit”. 

Il écrivit sur la primauté de saint Pierre et du pape, sur l’Eucharistie, le Péché Originel, les deux natures du Christ, sur la Vierge Marie (dont il évoqua l’Immaculée Conception).

«La présence de Jésus dans le sein de Marie, a commenté Benoît XVI, le porta à considérer la grande dignité de la femme... dont il parlait avec sensibilité et respect. Pour Ephrem, il n'y a pas de rédemption sans Jésus et pas d'incarnation sans Marie. La dimension humaine et divine du mystère de la rédemption se trouve déjà dans l'Ecriture».

C’est pour sa présence à Edesse, qui dépendait d’Antioche de Syrie, et pour sa langue syriaque, qu’Ephrem a été couramment appelé “le Syriaque”.

Ephrem eut une influence considérable sur ses contemporains. Saint Grégoire de Nysse disait que “l’éclat de sa vie et de sa doctrine illuminait l’univers”.

Après sa mort, le 9 juin 373, l’Orient surtout conserva son culte. En Occident, il fut proclamé Docteur de l'Eglise en 1920. 

Tandis qu’il est fêté le 9 juin, l’église Syriaque le commémore traditionnellement aussi le 28 janvier.

 

Notons pour finir que saint Ephrem est, avec le patriarche Samuel, le co-protecteur de ce Blog, qui se voudrait être un chant continu à l’Esprit Saint de Vérité.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens