Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 23:00

Fandila

vers 852

 

Nous sommes à Cordoue au IXe siècle. On a vu comment le saint prêtre Euloge (voir au 11 mars) consigna fidèlement par écrit un récit de la persécution qui sévit dans cette ville d’Espagne, sous la domination musulmane.

Fandila était un jeune homme de Cadix et vint étudier à Cordoue. Après ses études, il entra au monastère de Taban.

Ses vertus amenèrent les autorités religieuses à l’ordonner prêtre, malgré ses humbles protestations d’indignité. Après son ordination, il continua de se sanctifier dans la pratique de la pénitence, des veilles, des prières, dans la pratique de toutes les vertus.

Dans un zèle ardent pour défendre la vraie Foi, il se présenta au juge, à qui il dénonça la perversité de Mahomet, et condamnant tous ceux qui adhéraient à cette prétendue religion. Le juge fit aussitôt arrêter Fandila et rendit compte au roi de l’incident.

On pourra au passage reprocher l’attitude provocatrice de Fandila. Mais on n’oubliera pas non plus combien l’histoire est restée témoin des graves déviations morales du “prophète” Mahomet, et de l’acharnement sadique que lui et ses représentants ont montré dans leur hostilité farouche contre les Chrétiens à toutes les époques. Les épisodes de Cordoue justement n’en constituent que quelques exemples.

L’attitude de Fandila, donc, ne laissa pas indifférent le roi. Ce dernier alla jusqu’à prescrire l’arrestation de l’évêque et le massacre des hommes chrétiens, offrant leurs femmes à l’encan. Là aussi on remarque quel sort peut attendre les femmes persécutées par les musulmans.

Toutefois, les gouverneurs locaux estimèrent que la sentence royale était disproportionnée avec le motif qui l’avait provoquée. Tout de même ils mirent à mort Fandila, qui fut décapité. Puis on suspendit son corps à un gibet au bord du fleuve. 

 

Ce Martyr est commémoré au Martyrologe le 13 juin.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens