Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 23:00

 

Franciszek Dachtera

1910-1942

 

Né le 22 septembre 1910 à Salno (Corolla, Pologne), Franciszek était le fils de Léon, un professeur.

Après l’école primaire, il passa à l’école de Bydgoszcz, où son père avait été nommé directeur, et étudia le latin avec le prêtre de l’endroit.

En 1922, il fréquenta l’Ecole supérieure de Bydgoszcz, puis entra en 1928 au Grand séminaire de Gnieźno. Déjà il s’occupait activement des Scouts.

A son tour, son frère Léon, cadet de deux ans, entra au Grand séminaire.

Ordonné prêtre en 1933, il fut nommé à la paroisse de la Bienheureuse Vierge Marie à Inowrocław.

En 1934, il organisa le Congrès de l’Action catholique à Cracovie.

En 1935, il fut nommé professeur de religion dans deux écoles de Bydgoszcz.

En même temps, il prépara l’habilitation pour l’enseignement en école secondaire, puis, en 1939, reçut le diplôme d’Histoire de l’Eglise à l’université de Lvov. La même année, il se diplôma en théologie. Après des recherches à la bibliothèque de Bydgoszcz, il publia une Histoire de la paroisse de Bydgoszcz. 

En août 1939, il fut nommé administrateur de la paroisse de Łubowo (Gnieźno), mais le déclenchement de la guerre fit plutôt de lui un aumônier militaire dans le 62e régiment d’infanterie, avec le grade de capitaine.

En septembre, il fut capturé à la bataille de Bzura, et prisonnier pendant six mois près de Rotenburg Fulda (avec le numéro 176).

Sans considération pour son grade et sa qualité d’aumônier, les autorités allemandes le traitèrent comme un criminel, le transférèrent à Buchenwald le 25 avril 1940, puis à Dachau le 7 juillet 1942.

Il portait le numéro 31199. Il se fit l’ange gardien des codétenus, autant qu’il le pouvait, malgré la fatigue, la faim et la persécution.

En décembre 1942, ce jeune prêtre de trente-deux ans fut choisi pour une «expérience médicale» de traitement du paludisme, qui lui détériora complètement le foie et la rate.

L’abbé Dachtera mourut le 23 août (c’est la date du Martyrologe ; peut-être le 22), sans doute achevé par une injection de poison, et son corps fut brûlé.

A titre posthume, il reçut en 1985 la Médaille de la participation à la guerre défensive de 1939, et en 1992 la Croix d’Argent du Mérite avec rosette.

Il a été béatifié en 1999.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie F
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens