Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 00:00

Giuseppe Allamano

1851-1926

 

Giuseppe naquit le 21 janvier 1851 à Castelnuovo d'Asti (Piémont, Italie), dans une famille profondément chrétienne d'agriculteurs.

Il est orphelin de père à trois ans.

Sa mère est la sœur de saint Giuseppe Cafasso (voir au 23 juin). Le petit Giuseppe va étudier à Valdocco, à l'oratoire de saint Giovanni Bosco (voir au 31 janvier), qui est son confesseur.

Après ses études au séminaire, il est ordonné prêtre pour le diocèse de Turin, en 1873.

Il est d'abord nommé co-directeur du séminaire et directeur spirituel des séminaristes, puis en 1880 recteur du sanctuaire de la Consolata : ce sanctuaire abrite une très ancienne icône de la Vierge à l'Enfant, de style byzantinisant, retrouvée sur révélation céleste par un aveugle de Briançon au 11e siècle dans les décombres d'une ancienne chapelle en ruines. L'aveugle guérit de sa cécité et le peuple turinois eut désormais une grande dévotion à cette Vierge de la Consolation. 

La Sainte Vierge sera ainsi le “moteur” de toute l'œuvre missionnaire de Giuseppe Allamano.

Il rouvre et anime le Convitto Ecclesiastico, qu'avait fondé son oncle Cafasso pour compléter la formation des jeunes prêtres, et publie le premier bulletin du Sanctuaire en 1898, un travail d'avant-garde pour l'époque.

En 1901, il fonde l'Institut des Missions de la Consolata, dont les premiers missionnaires partiront dès 1902 pour le Kenya. Puis il demande à son ami Giuseppe Cottolengo (voir au 30 avril) de faire assister ces missionnaires par les Sœurs Vincentiennes fondées par ce dernier. Finalement, sur l'invitation du pape, il fonde en 1910 la branche féminine du même Institut.

Ce qu'il demande à ses missionnaires, c'est la sainteté !

Un de ses apophtegmes est celui-ci : 

Le bien fait peu de bruit ; beaucoup de bruit ne fait pas de bien ; le bien, il faut le faire bien et sans bruit.

Dès 1912, avec d'autres prêtres, il signale au pape le peu de connaissances que les fidèles et même le clergé ont des missions, et demande une journée de sensibilisation. Cette journée sera instituée en 1926 : c'est le dernier dimanche du mois d'octobre.

Les missionnaires de l'Institut de la Consolata sont environ deux mille, répartis dans vingt-cinq pays du monde entier.

 

Giuseppe Allamano meurt à Turin le 16 février 1926 et sera béatifié en 1990.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens