Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 23:00

Giuseppe Toniolo

1845-1918

 

Giuseppe naît à Treviso le 7 mars 1845, dans une bonne famille bourgeoise. Le père est ingénieur.

Il étudie au collège de Venise puis se dirige sur l’université de Padoue.

Il est docteur en droit à Padoue (1867), où il demeure assistant jusqu’en 1872, puis va enseigner Economie politique à Venise, à Modène et Reggio Emilia, enfin à Pise, qui sera son poste jusqu’à la mort.

En 1878, il épouse Maria Schiratti, et ils auront sept enfants qui grandiront dans une ambiance familiale pleine de tendresse et de foi, rythmée par la prière. 

A l’époque où tous les esprits sont en effervescence à cause des idées marxistes qui envahissent les masses prolétaires, le professeur Toniolo ébauche une théorie toute personnelle, où prévaudrait l’éthique chrétienne. Il refuse l’individualisme égo¨ïste du capitalisme, et le collectivisme exagéré du socialisme, et propose la création de corporations où sont réunis patrons et ouvriers, bien organisés hiérarchiquement et reconnus par l’Etat.

En outre, il propose diverses actions pour maintenir le repos dominical, la limitation des heures de travail, la défense de la petite propriété, la vigilance sur le travail des femmes et des enfants. 

Il propose que les catholiques se montrent plus décidés dans le domaine social, invitant les intellectuels à exposer leurs idées catholiques. Pour cela il fonde L’unione Cattolica pour promouvoir les études sociales en Italie, puis la revue Rivista internazionale di scienze e discipline ausiliarie. Il jette ainsi les bases de la première démocratie chrétienne (l’expression est de lui), qui devait selon lui se poser en faveur des ouvriers et du renouveau chrétien de la société.

En 1907 il promeut la première Semaine Sociale des Catholiques d’Italie.

Il meurt le 7 octobre 1918, jour de Notre-Dame du Rosaire, ce rosaire qu’il priait chaque jour.

Le miracle attribué à l’intercession de Giuseppe Toniolo et retenu en vue de sa béatification, concerne un homme de Pieve di Soligo, né en 1974, qui après une soirée de fête était tombé d’un filet de protection, en juin 2006. La chute lui avait causé des blessures telles que les médecins avaient considéré ses conditions «désespérées». La communauté paroissiale demanda l’intercession de Giuseppe Toniolo pour la guérison de ce jeune homme qui alors commença à récupérer, jusqu’à une guérison complète.

Giuseppe Toniolo, père de famille catholique, a été béatifié en 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie G
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens