Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 00:00

Guillaume Repin

1709-1794

 

Guillaume naquit le 26 août 1709 à Thouarcé (Maine-et-Loire).

A dix-neuf ans, il entra au Grand séminaire d’Angers et fut ordonné prêtre.

Il fut vicaire à Angers de 1734 à 1749, puis curé à Martigné-Briand. Il fut nommé chanoine. La suite des événements montra combien les fidèles étaient attachés à leur curé.

En 1791, le maire vint lui réclamer les clefs de l’église. Le bon chanoine, qui avait alors quatre-vingt deux ans, refusa, comme il avait refusé le serment constitutionnel imposé au clergé.

Il quitta sa paroisse et se réfugia en Angers, mais il y fut arrêté en juin 1792 et conduit… au Grand séminaire, transformé en prison.

Il n’était pas le seul, mais il était le plus âgé, aussi célébrait-il la messe, autant qu’on le lui permit, pour ses confrères : tous ne pouvaient pas célébrer (encore moins concélébrer), mais tous recevaient l’Eucharistie.

A partir d’août 1792, tous les citoyens étaient astreints au serment de la liberté et de l’égalité, que refusa aussi le chanoine car, même si tous les hommes sont égaux sous le regard de Dieu, le prêtre reçoit dans le Sacerdoce une grâce spéciale qui le différencie des autres fidèles.

Aussi fut-il enfermé avec d’autres prêtres âgés dans la Rossignolerie, une ancienne école appelée ainsi par dérision envers ceux qui la détenaient, les Frères de la Doctrine Chrétienne.

En juin 1793, les Vendéens réussirent à le libérer, mais on sait avec quelle rage les armées de la Révolution s’en prirent aux Vendéens, qu’on chercha ni plus ni moins à exterminer.

Le Chanoine, qui ne pouvait plus se déplacer avec aisance, du changer de cachette plusieurs fois, mais fut repris dans la région de Cholet le 24 décembre 1793 : ce même soir, deux-mille personnes, hommes, femmes et enfants, furent massacrées.

Le Chanoine fut mis en prison à Chalonnes.

Condamné à mort par le comité révolutionnaire d’Angers, il fut guillotiné sur la place d’Angers, rebaptisée place du ralliement. 

C’était le 2 janvier 1794.

 

Le Chanoine Guillaume Repin fait partie d’une centaine de Martyrs français exécutés lors de la Révolution, qui furent béatifiés en 1984.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens