Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 23:00

Hermann Joseph von Steinfeld

1150-1241

 

Né vers 1150 à Cologne, Hermann était le fils de pauvres habitants de cette ville.

A douze ans, il entrait chez les chanoines prémontrés de Steinfeld, reçut sa formation à Mariengarten et s’en revint à Steinfeld pour recevoir l’ordination sacerdotale.

Il exerça une certaine activité pastorale à Steinfeld et dans les environs, et fut chargé de la sacristie de son couvent.

Hermann eut une vie mystique extrêmement extraordinaire. Il connut le mariage mystique avec la Vierge Marie, ce qui lui valut son deuxième prénom de Joseph. Les habitants ne comprenaient pas pourquoi, parfois, sa messe durait si longtemps… C’est que Hermann connaissait des extases et des apparitions merveilleuses : il «rencontrait» la Sainte Vierge, l’Enfant-Jésus, les Anges et les Saints du Paradis… Il lisait dans les cœurs. 

Plus il était ainsi favorisé, plus il s’humiliait. Il eut en partage des maladies douloureuses, mais ses infirmités semblaient le quitter pour lui laisser le temps de célébrer la messe debout. La Sainte Vierge intervint pour lui retirer certaines infirmités qui l’empêchaient de suivre la communauté.

Dès avant son entrée chez les Prémontrés, il fut connu pour avoir offert des pommes en hommage à l’effigie de la Mère de Dieu, dans l’église Notre-Dame de Cologne. C’est pour cela qu’on l’appelle aussi le Saint des Pommes (Apfelheiliger).

Sa vertu de pureté était très grande. Son biographe écrivit qu’on pouvait justement l’appeler la fleur de la virginité, le lis de la chasteté, le vase choisi de la continence.

Son cœur était si empli de charité, qu’il était comme l’hôpital où toutes sortes d’affligés et de misérables étaient bien reçus : ses frères en religion y avaient la meilleure place.

Peu après sa mort, le prieur du couvent écrivit sans tarder une Vie d’Hermann Joseph, en vue de sa canonisation, dont le procès commença dès 1626, mais qui n’aboutit qu’en 1960.

Hermann Joseph mourut un 7 avril de 1241 ou 1252, dans le couvent des religieuses Cisterciennes de Hoven (Zülpich), où il avait été envoyé pour célébrer la Semaine Sainte et la fête de Pâques.

 

Les Allemands le fêtent le 21 mai.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens