Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 00:00

Hermann Lange

1912-1943

 

Né le 16 avril 1912, Hermann était le fils d’un professeur d’aéronautique à Leer (sur la Mer du Nord, Allemagne) et grandit donc dans la bonne bourgeoisie de cette ville, dont il fréquenta le lycée.

Il avait un oncle prêtre, doyen de la cathédrale de Osnabrück. Dès le lycée, il s’engagea dans les rangs «Pour la nouvelle Allemagne», un mouvement de réforme catholique dont il devint même un des dirigeants. Très tôt il pensa au sacerdoce.

Vis-à-vis du national-socialisme, il eut toujours une position clairement et totalement défavorable.

Il étudia la théologie à Münster et fut ordonné prêtre en 1938.

Il exerça ses fonctions sacerdotales d’abord à Neustadtgödens, à Lingen, puis dès 1939 à la paroisse du Sacré-Cœur de Lübeck, comme ses Confrères Johannes Prassek et Eduard Müller.

Sa fonction principale était de s’occuper de la jeunesse et des hommes de la communauté paroissiale.

Des témoins de l’époque ont toujours décrit Hermann comme un homme extraordinairement sérieux, fiable et très pédagogique. Il était le cerveau des trois prêtres arrêtés dans cette paroisse. Ses homélies étaient d’un niveau nettement supérieur. Le théologien considérait avec dédain la tendance national-socialiste et, en privé, prévoyait la défaite des Allemands, et même s’opposait au service militaire sous les ordres du national-socialisme.

Pendant longtemps, il polycopia et diffusa des feuillets contre le national-socialisme, ainsi que les homélies de l’évêque de Münster, Clemens August Graf von Galen (voir notice au 28 mars), qui dénonçait solennellement l’erreur national-socialiste.

Une perquisition eut lieu au domicile de Hermann qui, finalement, fut dénoncé et arrêté par la Gestapo le 15 juin 1942.

Lors de l’interrogatoire, il ne renia pas sa position contre le national-socialisme et contre la guerre.

Comme cela a été écrit dans les notices de ses deux Confrères (cf. Johannes Prassek et Eduard Müller), un Pasteur évangélique et une vingtaine d’autre laïcs furent aussi arrêtés. Dans la prison de Lübeck, Hermann se trouvait en compagnie de ce Pasteur, tandis que les deux autres prêtres étaient dans une autre cellule.

Une lettre de Hermann nous est parvenue de cette période d’incarcération : 

Je suis personnellement très tranquille et je sais à quoi je m’attends. Quand on s’est abandonné totalement et réellement à la volonté de Dieu, on ressent une paix merveilleuse et la certitude d’une protection absolue… Les hommes ne sont toujours que des instruments dans la main de Dieu. Si Dieu veut ma mort, que sa volonté soit faite.

Après une année de prison eut lieu, fin juin 1943, un procès de trois jours, devant la deuxième chambre de la cour de justice de Berlin, qui s’était déplacée exprès à Lübeck. Hermann reçut l’annonce de la peine de mort avec un total abandon à Dieu.

Lui et ses deux Compagnons furent alors enfermés ensemble dans la prison de Hamburg, où leur rendit visite l’évêque d’Osnabrück, dont la demande en grâce pour ses prêtres resta sans succès.

Hermann Lange fut exécuté par la guillotine le même jour que les autres, le 10 novembre 1943, à 18 heures 26.

Ses dernières paroles à l’aumônier furent : Un joyeux Au-revoir au ciel. Saluez pour moi mes chers paroissiens de Lübeck et mes compatriotes de Leer. 

La béatification de Hermann Lange eut lieu en même temps que celle des deux autres prêtres, en 2011. A cette occasion, le prélat ne manqua pas de rappeler le souvenir du Pasteur exécuté avec eux.

Le dies natalis de ces trois prêtres martyrs est le 10 novembre, mais comme on fête en ce jour saint Léon le Grand, leur fête liturgique est célébrée localement le 25 juin.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens