Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 23:00

Ildefonso Alberto Flos

1880-1936

 

Il vit le jour le 26 février 1880 à Benicarló (Castellón, Espagne).

Après ses études sur place chez les Frères des Ecoles Chrétiennes, il entra au noviciat mineur de Bujedo, en même temps que son frère, Miguel, en 1896, année où il prit l’habit et le nom de Luis Alberto.

Après le scholasticat, il fit de l’apostolat à Barceloneta, puis passa au collège Condal pendant neuf ans, au terme desquels il passa à Teruel.

En 1910, il fut à Tarragona et, en 1914, fut envoyé - qui sait pourquoi - au noviciat de Lembecq-les-Hal (Belgique), en pleine période de guerre.

En 1920, il fut directeur de Santa Madrona, en 1926 à Farnés, en 1927 à San Feliu de Guixols, en 1928 à Barceloneta.

En 1933, les lois sur l’éducation obligèrent le Frère à changer de lieu, et il fut nommé directeur à Las Corts.

Sa piété et son zèle se manifestèrent largement durant ces années de direction. On voyait en lui un homme accompli, serein, discret de sa personne, préoccupé des autres, surtout des Frères.

Lors de la révolution de 1936, le 21 juillet, il fallut abandonner la maison. Le Frère Luis Alberto et ses Confrères se dirigèrent à Castellón, où on les arrêta et les chassa, car on n’avait (pas encore) de motifs pour les mettre en prison). Arrivés à Alcora, ils y découvrirent leur collège saccagé et abandonné. Ils retournèrent à Castellón, Luis Alberto pensant trouver refuge chez son frère à Benicarló.

Ici, la chronique ne parle plus des autres Frères, qui durent trouver où se réfugier de leur côté.

Luis Alberto resta deux jours chez son frère ; des miliciens vinrent l’appeler, mais le voyant avec son frère, le laissèrent tranquille.

Le 1er août, arriva l’autre frère, Miguel, maintenant Frère Exuperio, qui avait accompagné Luis Alberto à Bujedo en 1896.

Ils travaillèrent ainsi aux champs, pensant passer inaperçus. Mais on les surveillait et, au lieu d’en capturer un, on les captura les deux.

C’est ce qui arriva le 14 août à minuit : des miliciens demandèrent les deux Frères. Ceux-ci sortirent de leur chambre en disant : Nous voici.

On partit pour la prison. La nuit passée, on les prit tous les deux en camion : ils comprirent, et s’embrassèrent.

Arrivés à Torre Fibla, ils descendirent du camion. Le Frère Exuperio se faisait un peu attendre. Luis l’interpella : Allez, Miguel, la victoire est pour nous !

Aux miliciens, Luis dit ensuite : Vous allez me tuer, mais vous ne pourrez pas tuer la religion : le Christ triomphera ! Et tous les deux : Vive le Christ Roi !

15 août 1936, fête de l’Assomption de Marie. Les deux frères, Frères en religion, arrivés le même jour dans l’Institut, arrivaient ensemble au Paradis.

 

Ils furent béatifiés en 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens