Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Inocencio García Díez

1875-1936

 

Il était né à Alar del Rey (Palencia, Espagne) le 28 décembre 1875, en la fête des Saints Innocents, dont il reçut le prénom au Baptême, le 30 suivant.

Il eut une sœur carmélite, morte en odeur de sainteté.

Après l’école apostolique de Ocaña, il entra au noviciat des Dominicains et fit la profession en 1892.

Une fois ordonné diacre, il fut envoyé au Vietnam (1899), où il reçut l’ordination sacerdotale.

Six mois après, il partait pour les Philippines, au couvent dominicain de Manille, puis à celui de Tuguegarao, de 1903 à 1910, où il fut professeur et vicaire de paroisse.

En 1911, il revint en Espagne, fut à Ségovie jusqu’en 1917, directeur à Ocaña jusqu’en 1922, puis recteur à Ségovie. Enfin à Madrid en 1925.

D’ordinaire, on ne parle que des qualités éminentes des Religieux, qui sont toujours parfaits. Pour une fois, concernant le père Inocencio, on relève qu’il avait un caractère un peu fougueux, peut-être un peu brusque ; mais il était bon, travailleur, assidu au confessionnal et directeur spirituel avisé.

Le 19 juillet 1936, il se trouvait devant le couvent de Madrid que les révolutionnaires étaient en train de prendre d’assaut. Dans la précipitation, il se cogna fortement (ou on le frappa) et en fut bien endolori.

Apprenant qu’un Confrère était blessé, il vint le prendre pour le porter au sanatorium, où il resta près de lui trois jours. Dans cette clandestinité, il alla aussi secourir d’autres Religieux, calmement, disposé à offrir sa vie pour le Christ. 

Le 13 août, on le démasqua, on le conduisit à la tchéka Bellas Artes. On le fusilla dans le sous-sol.

 

Le père Inocencio fut béatifié en 2007.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens