Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 00:00

Ruose Zhang Dapeng

1754-1815

 

Né vers 1754 à Duyun (Guizhou), Ruose s’appelait Zhang Dapeng (Depeng) ou Tchang Taong ou Tshang-ta-Pong. Il avait deux frères : Dakui et Daxue.

Elevé dans le Bouddhisme, il fut d’abord attiré par le Taoisme.

Vivant d’abord avec deux concubines, il eut un fils en 1793, Dewang Dapeng.

En 1794, il va à Guiyang et s’oriente dans les affaires de la soie. C’est par un client, le père Mathias Lo, qu’il connaît le Christianisme.

Il se convertit, mais ne peut entrer pleinement dans l’Eglise, à cause de ses concubines. Il finit par se séparer d’elles et, en 1800, contre toutes les pressions de sa famille et de ses associés, il entre dans l’Eglise, reçoit le baptême et prend le nom chrétien de Joseph (en chinois : Ruose).

Les tracas de ses collègues l’amènent à quitter son affaire et à ouvrir son propre commerce. Il se met à enseigner, à prêcher ; il transforme une maison en une petite école de religion. Il devient le principal (1808), tout en étant catéchiste et servant de messe. Il réussit à conduire un millier de personnes au Catholicisme.

Il est au cœur de la mission à Kony-Yang.

Son activité le signale aux mandarins, qui arrêtent son fils. Quand celui-ci mourra (1813), Ruose s’enfuira à Sichuan.

Durant les persécutions contre les Chrétiens, Ruose se cacha, mais continua clandestinement son travail de catéchiste.

En 1814, il fut trahi par son beau-frère, ennemi des Chrétiens, et fut arrêté.

Il partagea sa cellule avec Petrus Wu Guosheng (voir au 7 novembre), avec lequel ils portèrent assistance aux autres prisonniers.

On lui offrit la liberté en échange de son apostasie, ce qu’il refusa.

Il fut étranglé le 12 mars 1815 à Guiyang (Guizhou), et enterré à Xijiaotang. On signale que l’herbe qui poussait sur sa tombe fut utilisée comme remède.

Ruose a été béatifié en 1909, et canonisé en 2000.

Le Martyrologe le mentionne au 12 mars.

 

Ruose Zhang Dapeng, en même temps que les cent-vingt Martyrs chinois, est fêté le 9 juillet.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens