Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 23:00

Isaïe, prophète

8e siècle avant Jésus-Christ

 

Isaïe est le premier des quatre «grands» prophètes de la Bible. Il serait né vers 765 avant Jésus-Christ, et prophétisa à partir de 740. Il était contemporain des «petits» prophètes Amos et Osée.

Isaïe est fils d’Amotz. Son nom signifie Yahwe sauve. Ce prophète rappellera toujours à ses contemporains de mettre leur espérance en Dieu, plutôt qu’en des alliances humaines.

Le livre des prophéties d’Isaïe semble ne pas être d’un unique rédacteur, et l’on a parlé de «plusieurs» prophètes Isaïe. Mais il est aussi permis d’imaginer qu’un seul homme peut très bien adopter un style différent selon l’inspiration qu’il reçoit, selon le but ou selon le genre de son texte, de la même façon que nous parlons sur un ton différent de «Jésus», de «Jésus-Christ», du «Seigneur», du «Fils de Dieu», pour parler d’un seul et unique Sauveur.

C’est dans Isaïe que se trouve la phrase du Sanctus de la Messe, reprise aussi dans le chant du Te Deum : Saint, Saint, Saint est Yahvé des armées. Sa gloire remplit toute la terre (6:3).

Isaïe annonça au roi Achaz l’Emmanuel et la virginité de Marie : Le jeune fille est enceinte et va enfanter un fils qu’elle appellera Emmanuel (7:14).

Il prophétisa la naissance du Christ : Un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu l’empire sur les épaules, on lui donne ce nom : Conseiller-merveilleux, Dieu-fort, Père-éternel, Prince-de-la-Paix (9:5).

Sous le roi Achaz encore, un homme impie et idolâtre, Isaïe appela son fils Rapide-pillage-prompte-rafle, pour annoncer quel châtiment allait fondre sur Jérusalem (8:1).

Vers 711, quand Israël avait tenté de s’allier avec l’Egypte, Isaïe se promena longtemps dévêtu et pieds-nus, pour annoncer la prochaine captivité des soldats égyptiens, vaincus par l’Assyrie. 

Dans la dernière partie de la prophétie, se trouvent les quatre Chants du Serviteur, qui annoncent les souffrances de Jésus-Christ dans la passion (42:1-7 ; 49:1-9 ; 50:4-9 ; 52:13-53:12).

On ne connaît pas précisément les circonstances de la fin de la vie du prophète Isaïe. Une tradition constante le présente comme martyr, sous le roi Manassé (après 700), peut-être même scié en deux.

 

Une ancienne fête en l’honneur du saint Prophète Isaïe avait lieu à Constantinople le 9 mai et c’est à ce jour que le mentionne le Martyrologe.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens