Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 23:00

  

Jean-Baptiste Guillaume

1755-1794

 

Jean-Baptiste était né le 1er février 1755 à Fraisans (Jura).

Il entra à Nancy chez les Frères des Ecoles Chrétiennes (ou Lassalliens) en octobre 1785 sous le nom de Frère Uldaric.

Il est à remarquer ici que les Frères des Ecoles Chrétiennes portèrent le nom d’Ignorantins, parce qu’ils font profession de n’apprendre eux-mêmes que ce qu’il est nécessaire d’enseigner aux enfants des pauvres.

C’est ainsi que notre Ignorantin franc-comtois enseigna pendant huit ans à Nancy, faisant la joie et s’attirant la reconnaissance des familles qui bénéficiaient de son enseignement discret. Au moment de la Révolution, il continua d’exercer ses activités comme instituteur.

Par définition, les Frères de sont pas des prêtres et comme tels, ne devaient pas être persécutés comme le furent les prêtres durant la Révolution. Mais le Frère Uldaric fut repéré pour l’influence chrétienne qu’il exerçait sur les enfants ; arrêté le 13 mai 1793 en tant que religieux et invité à prêter le serment constitutionnel, ce qu’il refusa, il fut condamné à la déportation le 17 janvier 1794. 

Il rejoignit l’ensemble des prêtres «déportés» à Rochefort, qui furent entassés sur le Deux-Associés. Une épidémie de typhus emporta un certain nombre de ces héros, dont le Frère Uldaric qui fut débarqué mourant sur l’île Madame.

Il y mourut le 27 août 1794, le même jour qu’un autre Jean-Baptiste, le chanoine de Souzy, et fut béatifié en 1995.

 

 

 

  

Jean-Baptiste Guillaume

1755-1794

 

Jean-Baptiste était né le 1er février 1755 à Fraisans (Jura).

Il entra à Nancy chez les Frères des Ecoles Chrétiennes (ou Lassalliens) en octobre 1785 sous le nom de Frère Uldaric.

Il est à remarquer ici que les Frères des Ecoles Chrétiennes portèrent le nom d’Ignorantins, parce qu’ils font profession de n’apprendre eux-mêmes que ce qu’il est nécessaire d’enseigner aux enfants des pauvres.

C’est ainsi que notre Ignorantin franc-comtois enseigna pendant huit ans à Nancy, faisant la joie et s’attirant la reconnaissance des familles qui bénéficiaient de son enseignement discret. Au moment de la Révolution, il continua d’exercer ses activités comme instituteur.

Par définition, les Frères de sont pas des prêtres et comme tels, ne devaient pas être persécutés comme le furent les prêtres durant la Révolution. Mais le Frère Uldaric fut repéré pour l’influence chrétienne qu’il exerçait sur les enfants ; arrêté le 13 mai 1793 en tant que religieux et invité à prêter le serment constitutionnel, ce qu’il refusa, il fut condamné à la déportation le 17 janvier 1794. 

Il rejoignit l’ensemble des prêtres «déportés» à Rochefort, qui furent entassés sur le Deux-Associés. Une épidémie de typhus emporta un certain nombre de ces héros, dont le Frère Uldaric qui fut débarqué mourant sur l’île Madame.

Il y mourut le 27 août 1794, le même jour qu’un autre Jean-Baptiste, le chanoine de Souzy, et fut béatifié en 1995.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie J
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens