Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 23:00

Julián Melgar Salgado

1900-1936

 

 

Né le 16 avril 1900 à Bercero (Valladolid), Julián entra au séminaire de Valladolid, où il fit la connaissance de Narciso de Estenaga y Echevarría, futur évêque de Ciudad Real, avec lequel il se lia d’une amitié profonde.

Devenu évêque en 1922, Mgr Estenaga l’ordonna prêtre en 1924 et le prit comme secrétaire particulier.

Au moment de la révolution, tous se désolidarisèrent du sort de l’évêque et de son secrétaire, sauf le député José Mateo, qui sera d’ailleurs assassiné à son tour deux semaines après eux. Il chercha où les faire recevoir.

Le 5 août, les miliciens donnèrent l’assaut à l’évêché. L’évêque voulut préserver sa chapelle de la profanation, leur déclarant qu’il ne partirait pas de là sans le Saint Sacrement, sinon ils pouvaient le tuer sur place. Ce jour-là, ils n’intervinrent pas davantage.

Le 8 août, l’évêque et son secrétaire sortirent de l’évêché avec juste un balluchon de vêtements, et allèrent chez Saturnino Sánchez Izquierdo.

Le 14 août au soir, les miliciens s’emparèrent du trésor de la cathédrale et de celui de la Vierge du Prado, dont ils détruisirent la sainte Image.

Au petit matin du 22 août, l’évêque et son secrétaire célébrèrent leur dernière messe. A dix heures, des miliciens avec deux voitures vinrent convoquer l’évêque et menacèrent de faire sauter la porte à la dynamite. Les propriétaires ne voulaienet pas ouvrir la porte ; c’est l’évêque qui se présenta alors à eux, en soutane avec sa croix pectorale, en leur disant : Allons où vous voulez. 

Les miliciens disaient au secrétaire de rester là, mais lui protesta : J’ai toujours accompagné mon évêque, je le ferai aussi maintenant ; je demande à recevoir le même sort.

Ils partirent à huit kilomètres de là, à Peralvillo Bajo, près du fleuve Guadiana, en un endroit qu’on appelle “el Piélago”. Là ils fusillèrent d’abord le secrétaire, Julián Melgar, puis tirèrent à bout portant sur la tête de l’évêque, dont le visage sera complètement méconnaissable. Ils voulaient les rouler dans le fleuve, mais les laissèrent là.

Un berger les découvrit là le lendemain, donna l’alerte, et on les ensevelit dans le cimetière. Un employé des pompes funèbres raconta : le cadavre de l’évêque portait la soutane et les bas violets.

En 1940, les restes de l’évêque martyr et de son secrétaire furent transférés dans la cathédrale.

Des trois évêques martyrs de cette triste période, Mgr Narciso de Esténaga était le plus jeune : cinquante-quatre ans.

Narciso de Esténaga Echevarría et Julián Melgar furent béatifiés en 2007. 

Ils seront commémorés ensemble le 22 août au Martyrologe., tandis qu’en Espagne une fête commune les célèbre avec tous les autres martyrs le 6 novembre.


Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie J
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens