Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 23:00

 

Lucas Alonso Gorda

1594-1633

 

Né le 18 octobre 1594 à Carracedo de Vidriales (Zamora, Espagne), de Domingo Alonso et Leonora Gorda, Lucas reçut ce même jour au baptême le nom de l’évangéliste Luc, qui se fête traditionnellement le 18 octobre.

C’est de ses parents qu’il apprit très tôt la dévotion du rosaire.

Une autre coïncidence le rapprochait des Dominicains : son père était né le jour de la fête de saint Domingo de Guzmán (voir au 6 août).

Lucas entra à seize ans chez les Dominicains de Zamora.

En 1611, il fit la profession religieuse.

Après des études à Trinana (León) et Valladolid, il partit pour Séville, d’où, dans unpremier temps, il devait être envoyé au Mexique, pour y achever ses études à Acapulco.

C’est là qu’il fut ordonné prêtre, prenant le nom de Lucas Alonso du Saint-Esprit.

Puis il partit pour Manille. Il n’attendit pas de débarquer pour commencer sa mission d’évangélisateur : sur le bateau, il gagna au Christ des passagers, qu’il put agréger à la Confraternité du Rosaire.

Arrivé à Manille en 1618, il fut envoyé en mission à Cagayan, puis fut professeur d’arts, de philosophie et de théologie au collège Saint-Thomas de Manille. 

En 1623, il atteignit le Japon, où il évangélisa pendant dix ans, au milieu de tous les dangers de la persécution. Quand survint l’ordre d’expulsion de tous les Espagnols, il quitta ostensiblement le pays, mais y rentra clandestinement, soutenant vaillamment toutes les communautés chrétiennes qu’il visitait en se déplaçant continuellement de nuit.

On a de lui des lettres qu’il put envoyer à Manille dans les années 1628-1630, dans lesquelles il décrit le martyre des Chrétiens japonais.

En 1628, il fut nommé à Kyoto.

En 1632, il s’adjoignit un Frère novice, Matthæus du Rosaire, pour la catéchèse, puis entreprit une longue tournée pour encourager les Chrétiens partout où il pouvait, avant de revenir à Kyoto. 

Arrêté le 8 septembre 1633 à Osaka, en même temps que son fidèle catéchiste Matthæus, il chanta le Te Deum pendant qu’on le conduisait en prison. 

En prison, il lava les pieds de ses Confrères, répétant en même temps le texte de l’évangile de saint Jean. Cette cellule devint un véritable sanctuaire de prière, qu’il partageait avec deux autres Franciscains.

En signe d’humiliation, pour avoir enfreint les lois, il eut les cheveux rasés et la barbe arrachée. Puis il subit le supplice de l’eau : on le forçait à ingurgiter une excessive quantité d’eau, qu’on lui faisait recracher en le frappant violemment sur le ventre. C’est après cet épisode qu’il écrivit : Il est difficile de savoir s’il faut plus de patience à supporter les tourments que pour expérimenter la joie qui les suit.

De Osaka, on le conduisit pieds et poings liés jusqu’à Kobé, puis à Kokura, jusqu’à Nagasaki, en «solennelle» procession pour frapper la population. Dans le dos, on lui avait accroché l’inscription : Le pire des malfaiteurs.

Il fut cruellement, et par deux fois fois torturé, le 18 octobre suivant, par le supplice du tsurushi (la victime est suspendue tête en bas au-dessus d’une fosse remplie d’immondices puantes, le corps serré entre des planches pour rallentir la respiration) ; entre les deux, on lui proposa de grands honneurs, s’il apostasiait. Sur son refus, il fut soumis de nouveau au même supplice, auquel il succomba le lendemain, à Nishizaka (Nagasaki), le 19 octobre 1633, lendemain de son trente-neuvième anniversaire. On trouve parfois la date du 20 octobre.

Son cadavre fut ensuite brûlé et les cendres dispersées en mer.

Inclus dans le groupe des Martyrs béatifiés et canonisés avec Lorenzo Ruiz, il fut béatifié en 1981 et canonisé justement le 18 octobre 1987.

La fête liturgique de ce groupe est au 28 septembre.

Saint Lucas Alonso est vénéré aux Philippines et au Japon, mais aussi dans le monde sud-américain. Les Dominicains le considèrent comme le plus grand représentant du Catholicisme en Extrême-Orient.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens