Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 00:00

Luis Martínez Alvarellos

1915-1936

 

Né le 30 juin 1915 à La Coruña (Espagne), Luis était, dit-on, de famille aisée. Une de ses grandes victoires fut de vaincre la forte difficulté de s’arracher à l’affection de sa mère et de s’adapter à l’austérité de la vie religieuse. Il ne se plaignit jamais de rien, obéissant toujours aux conseils de ses supérieurs. D’ailleurs il laissa derrière lui le souvenir d’une grande bonté, d’un profond enthousiasme pour les célébrations liturgiques et aussi pour les activités artistiques auxquelles il participait activement.

Après le collège salésien, il fut aspirant à Madrid, au collège San Miguel Arcángel del Paseo de Extremadura, puis novice à Mohernando (Guadalajara), où il fit sa profession en 1934.

A cette occasion, il écrivit à sa famille une petite lettre qui est un véritable chant d’action de grâces à Dieu pour l’inestimable grâce de la consécration, mais aussi de félicitation à sa chère Maman, pour le sort que Dieu lui faisait de donner un fils à la congrégation salésienne.

Dans cette famille salésienne donc, Luis fit ses deux années de philosophie et aurait dû faire ensuite les années de théologie, que la révolution l’empêcha de faire. Luis se montra en tout obéissant, respectueux des autres, plein de manières distinguées en même temps que d’esprit d’abnégation.

Dès le 23 juillet 1936, toute la communauté fut expulsée, puis, le 2 août,  enfermée dans la grande prison de Guadalajara, où se retrouvèrent le directeur de la maison de Mohernando (don Miguel Lasaga) et six jeunes séminaristes de vingt-et-un ans, outre notre Luis : Esteban Vázquez Alonso, Florencio Rodríguez Guemes, Heliodoro Ramos García, Juan Lorenzo Larragueta Garay et Pascual Castro Herrera (voir leur notice séparée).

Le 6 décembre, jour du massacre général de tous ces prisonniers (ils étaient plusieurs centaines), nos six jeunes Salésiens reçurent de leur Directeur l’absolution, puis se recueillirent en prière, jusqu’au moment de leur exécution.

Luis et ses cinq Compagnons, avec don Miguel, furent béatifiés en 2007 et leur dies natalis commun est au 6 décembre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens