Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 00:00

Manuel Faustino Míguez González

1831-1925

 

Né le 24 mars 1831 à Xamirás, un quartier de Acedebo del Rio (Ourense, Celanova, Espagne nord-ouest), Manuel était le quatrième enfant d’une famille de travailleurs chrétiens et fut baptisé le lendemain, jour de l’Annonciation, avec le nom de Manuel, car c’est en ce 25 mars qu’on fête l’Incarnation de l’Emmanuel, Dieu parmi nous.

Matins et soirs, la famille se réunissait autour du feu pour prier.

Après ses études latines à Ourense, il entra en 1850 chez les Piaristes de Saint-Fernand à Madrid, avec le nom de Faustino de l’Incarnation.

Dans les années de son sacerdoce, le gouvernement chercha à abattre le christianisme, par la fermeture des séminaires, par mille vexations sur les enseignants, mais Faustino restait toujours fidèle à son engagement, coûte que coûte. 

Il fut ordonné prêtre en 1856 et sa première destination fut Guanabacoa (Cuba). C’est là-bas qu’il remarqua comment les habitants utilisaient les vertus médicinales des plantes et s’y intéressa beaucoup.

Puis, durant sa longue vie presque séculaire, il dédia environ cinquante années à l’éducation des jeunes : à San Fernando, Getafe, Monforte de Lemos, Celanova, El Escorial, Sanlucar de Barameda.

Il n’enseigna rien d’autre que : Latin, Histoire, Algèbre, Géométrie, Rhétorique, Agriculture, Physique, Chimie, Histoire naturelle, Hygiène, Français.

Son cœur était «empli de Dieu». Il travailla au milieu des enfants et des jeunes, des pauvres, des malades, en un mot : de tous ceux qui venaient bénéficier de la douceur de son âme.

Non seulement il enseignait, il confessait et savait donner de bons conseils, mais il fit à son tour des recherches sur les vertus médicinales des plantes et s’occupa beaucoup des malades. Il y a à Getafe un Laboratoire Miguez.

Il se trouvait à Sanlucar de Barrameda, lorsqu’il prit conscience de la marginalisation des femmes. En 1885 il fonda l’Institut calasanctien des Filles de la Divine Pasteure, cette «pasteure» étant la Vierge Marie, tandis que l’adjectif «calasanctien» s’inspire de José de Calasanz (voir au 25 août). La nouvelle congrégation devait travailler l’éducation intégrale de la femme, considérée comme l’âme de la famille et de la société. Il voulait donner Marie comme modèle total à ces jeunes filles, dans l’humilité, la simplicité, et le désir de conduire les âmes à Dieu, comme Marie à Jésus.

Il considérait qu’il avait reçu le don de la vie pour la donner généreusement à son tour.

Il répétait toujours : Laissez faire Dieu, il sait ce dont nous avons besoin.

Il passa les vingt-cinq dernières années de sa longue vie à Getafe, éloigné de sa fondation. Mais celle-ci continua de prospérer et s’étendit d’abord dans les provinces d’Andalousie, de Castille et de Galice, puis au Chili et en Argentine.

Il mourut le 8 mars 1925, chargé d’années et de mérites, et fut béatifié en 1998. Il fut canonisé en 2017.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens