Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 00:00

Marcelina Darowska

1827-1911

 

Marcelina naquit en janvier 1827, soit le 6, soit le 16, soit le 28, suivant les informations qu’on trouve, la date du 16 étant la plus fréquente, mais qui recopie l’autre ?

Ils habitaient Szulaki, dans la province ruthène sous domination russe (maintenant en Ukraine).

Jeune, elle travailla dans la propriété, mais aussi s’occupa des enfants, leur enseigna le catéchisme, visitait les malades. Elle voulait entrer dans la vie religieuse.

Elle fut cependant contrainte par son père à épouser un certain Karol Darowski, en 1849 ; après la naissance d’une fille et d’un garçon, coup sur coup moururent et Karol et son fils, de sorte qu’elle pouvait librement espérer s’engager dans la voie religieuse, dès qu’elle n’aurait plus de soucis pour sa petite fille, mais on ne connaît pas les décisions qu’elle prit au sujet de cette dernière, qui n’avait encore que trois ans.

En 1854, Marcelina fit à Rome le vœu privé de chasteté ; là, elle rencontra Józefa Karska, avec laquelle elle fonda une nouvelle congrégation, les Sœurs de l’Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie, la même année où fut proclamé ce dogme marial. La nouvelle famille religieuse devait s’occuper de l’éducation des jeunes filles, pour les préparer à leur tâche non seulement d’épouses et de mères, mais aussi de citoyennes, car on sait bien que le niveau de la société repose sur celui des familles.

Ce qui est moins connu, est qu’à partir de 1854, Marcelina eut des expériences mystiques intenses, qu’elle rapporta dans quelque cent quarante-quatre volumes manuscrits.

En 1861, elle fit les vœux perpétuels, prenant le nom de Maria Marcelina de l’Immaculée Conception. Après la mort de Jozefa (1863), Marcelina rentra avec sa congrégation en Pologne, et s’établit à Jazłowiec, où elle ouvrit une première école. Cette localité passa plus tard à l’Ukraine et la maison fut transférée à Szymanów (Varsovie). 

Durant les quelque cinquante années qu’elle vécut encore, Marcelina ouvrit sept maisons, avec des instituts de formation des sœurs et des écoles gratuites pour les plus pauvres.

 

Marcelina s’éteignit à ce monde le 5 janvier 1911, et fut béatifiée le 6 octobre 1996.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens