Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 23:00

Marciana Valtierra Tordesillas

1905-1936

 

Née le 6 mars 1905, Marciana était la dernière des dix enfants (quatre garçons et six filles) de Manuel Dimas et Lorenza.

Sa maman ne put l’allaiter et dut prendre une nourrice. Marciana fut toujours de faible constitution.

Toute petite, quand elle ne parlait pas encore bien, elle était sensible aux pauvres et, en les voyant, demandait à sa mère : Maman, encore, plus ! Et elle annonçait son désir : Quand je selai glande, je selai moniale (Quando sea mayol voy a sel monca).

Elle fréquenta le collège de la Sainte Famille et fut confirmée en 1910, à cinq ans.

Sa maman mourut bientôt, très saintement. Marciana ressentait beaucoup son absence, et l’écrivait à sa sœur Marcelina, mais elle se confia totalement à sa Mère céleste, la Vierge Marie.

A quatorze ans, elle assista à la cérémonie de la consécration de l’Espagne au Sacré-Cœur, par le roi Alfonso XIII, au Cerro de los Ángeles (1919). 

Ses compagnes de jeunesse l’aimaient beaucoup pour sa joie, pour son sourire, pour sa piété et sa discrétion.

On se doutait de sa vocation religieuse, mais elle attendit.

Elle entra finalement au Carmel de Guadalajara en 1929, et prit le nom de Ángeles de Saint-Joseph. C’était en souvenir de Notre Dame des Anges, la patronne de son pays natal.

Elle reçut l’habit religieux en 1930, fit la profession en 1931 ert les vœux solennels en 1934.

Toujours modeste et pleine de zèle pour les missions, elle dira un jour à ses Consœurs : Que ce serait beau si nous pouvions verser notre sang pour le Christ ! Mais moi, je ne mérite pas cette grâce.

Ella la mérita effectivement. En juillet 1936, le régiment en garnison à Guadalajara se souleva. Quand la ville fut aux mains des miliciens, la Mère prieure ordonna aux Religieuses de prendre des habits civils pour se préparer à fuir. 

Leur aumônier, déjà déguisé en paysan, vint leur donner la communion, qui devait être leur viatique. Survint la sœur portière, qui les avertit de vite partir, car on montait de toutes parts pour incendier le monastère. Les Carmélites allèrent passer la nuit du 23 au 24 dans un hôtel et une pension proches.

La sœur Teresa pensa que les quatorze religieuses présentes dans la même maison pouvaient constituer un danger et proposa à celles qui le voulaient, de sortir avec elle. L’idée était bonne, mais une fois dans la rue, les religieuses se firent peut-être encore plus remarquer, par leur propre attitude : apeurées, timides, avec leurs cheveux si courts, contrairement aux autres femmes, elles furent immédiatement reconnues par une milicienne.

Les miliciens les poursuivirent, et elles cherchèrent à se réfugier chez des connaissances ; ne les trouvant pas, elles revinrent dans la rue, où les miliciens leur tirèrent dessus.

María Ángeles tomba immédiatement, ayant reçu une balle en plein cœur. Elle avait trente-et-un ans.

C’était le soir du 24 juillet 1936.

 

Elle fut béatifiée en 1995.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens