Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 00:00

Marcus Chŏng Ŭi-bae

1794-1866

 

Marcus était né en 1794 dans la province de Kyŏnggi, dans une famille noble qui méprisait les Catholiques.

Il acheva ses études officielles et se mit à enseigner aux enfants.

Il se maria, mais resta bientôt veuf, sans enfants.

En 1839, il eut l’occasion d’assister au martyre de Mgr Imbert et des pères Maubant et Chastan (voir au 21 septembre). Lui qui pensait que la religion catholique était une hérésie, fut surpris de voir avec quelle joie les Martyrs allaient à la mort. Il se mit à lire des livres catholiques, et fut bientôt convaincu que devenir catholique à son tour l’aiderait à être un meilleur sujet.

Il vint à Séoul pour se faire baptiser.

Mgr Ferréol, qui arriva en Corée en 1845, en fit un catéchiste. Il accomplit désormais sa mission avec tant de fidélité jusqu’à sa mort, que Mgr Daveluy déclara que c’était un vrai saint, et Mgr Berneux dit qu’il aurait bien aimé se retrouver avec Marcus au Paradis (voir aux 7 et 30 mars).

Marcus savait s’occuper comme il fallait des Catholiques et des catéchumènes, visiter les malades et entourer les orphelins.

Il mena volontairement une vie de pauvreté, avec sa seconde épouse, Catherina P’i, et comme ils n’avaient pas d’enfants, il adopta un neveu, Paulus P’i, qui enseigna le coréen au père Ranfer de Bretenières, durant son séjour chez eux. Le même père de Bretenières fit souvent l’éloge de Marcus pour sa façon recueillie d’assister à la sainte Messe.

Marcus pratiqua sa religion très fidèlement, et sa volonté était solide. Il faisait l’unanimité dans l’estime et l’amour qu’on avait pour lui.

On savait qu’il préférait être martyrisé que de mourir chez lui. Quand la persécution éclata, il aida plusieurs amis à s’échapper, mais lui resta sur place. Quand il fut arrêté, le 25 février 1866, il en montra une joie immense. Il avait alors soixante-douze ans.

Après quelques jours de prison en compagnie des quatre missionnaires français (Mgr Berneux et les pères Ranfer de Bretenières, Dorie et Beaulieu), il subit de dures tortures et fut décapité à Saenamt’ŏ, le 11 mars 1866, le même jour, et sans doute au même moment que le jeune Alexius U Se-yŏng, qui fut arrêté en même temps que lui.

Marcus Chŏng Ŭi-bae a été béatifié parmi les cent-trois Martyrs coréens en 1968, canonisé avec eux en 1984, et avec eux aussi est fêté le 20 septembre.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens