Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 23:00

 

Maties Cardona Meseguer

1902-1936

Né le 23 décembre 1902 à Vallibona (Castellón), Maties (Matthias) était le fils de parents très pauvres, Narcís et Dominga. Il eut une soeur, Dolores.

A douze ans, il fut admis au collège des pères des Ecoles Pies (fondés par saint Joseph Calasanz) à Morella. Les Supérieurs le qualifièrent de travailleur, sympathique, pieux.

Malheureusement, ses bons parents lui demandèrent de renoncer à rester dans ce collège, car ils n'avaient vraiment pas de quoi lui payer ne serait-ce que le minimum pour l'aider à continuer ses études. C'est à regret que ses supérieurs et ses compagnons durent le laisser repartir chez lui.

Mais son curé intervint : il lui trouva un travail au sein de la communauté des Frères des Ecoles Chrétiennes, à Barcelone, de sorte qu'il pouvait envoyer un peu d'argent à ses parents, tout en continuant à espérer pouvoir entrer chez les Pères des Ecoles Pies (ou Piaristes).

A vingt ans, il fallut faire le service militaire : il y resta huit années, dans un groupe de communications, où il prit le grade de brigadier.

Il y eut une parenthèse durant cette période, lorsque Maties dut être hospitalisé à Malaga, pour de mystérieuses fièvres. Maties y rencontra une pieuse Religieuse qui lui montra une profonde amitié spirituelle et l'encouragea de toutes ses forces et de ses prières ; il conserva toujours une profonde reconnaissance pour cette précieuse et fidèle amitié.

Mais Maties n'était toujours pas dans son “milieu” espéré. Il se tourna vers la Sainte Vierge, qui l'exauça : il rencontra de nouveau le père Boronat qu'il avait connu à Morella. Et bien que la situation familiale fût toujours aussi précaire, le père Boronat adressa Maties au père Provincial, qui l'accepta.

Maties commença son noviciat à Moia, en 1929. A vingt-sept ans, on n'étudie pas comme à vingt ans, mais Maties se remit au latin et au grec, en même temps qu'à la composition de vers en espagnol et en latin. Un beau jour, il décida brusquement de mettre fin à ces poésies ; à un Confrère qui s'en étonnait, il répondit : Que veux-tu ? Durant l'oraison, j'avais la tête pleine de rimes, de consonnances et d'assonnances...

De 1930 à 1933 il fut à Irache pour une première période de formation culturelle. En 1933 il fut à Albelda de Iregua (La Rioja) pour la théologie ; l'année suivante, il faisait la profession solennelle.

Il fut ordonné prêtre en 1936. Déjà la Révolution couvait.

Maties était alors au collège Sant Antoni de Barcelone.

Le 19 juillet, il sortit pour aller se réfugier chez une tante, puis chez un grand ami, mais pour peu de temps, ne voulant pas compromettre ces personnes.

Le 30 juillet, il gagna son village natal, Vallibona, pensant y trouver plus de sécurité, et où sa chère sœur Dolorès le reçut avec grande joie.

Le 11 août, on brûla toutes les saintes images de l'église.

Le 17, le maire suggéra à Maties de se réfugier plutôt chez son oncle, qui tenait la Maison Cardona, un peu en dehors du village.

Mais à peine arrivé, survinrent deux hommes (qui l'avaient déjà recherché chez sa sœur) pour l'arrêter. Ils lui demandèrent d'abord de sortir ce qu'il avait dans les poches ; Maties sortit son bréviaire, sur lequel il posa un respectueux baiser ; l'un des hommes lui dit : Il vaut mieux le brûler. Maties fut conduit au Comité révolutionnaire.

Au Comité, il retrouva un autre prêtre, Manuel Meseguer. On leur concéda de pouvoir recevoir des amis et des proches. Dolores lui porta à manger.

Le 20 août, après que Dolores soit allée le voir encore une fois, trois hommes vinrent chercher Maties ainsi que l'autre prêtre, Manuel, et les conduisirent un peu en dehors du village, au lieu dit Pigró del Coll. A peine descendus du véhicule, ils furent abattus.

Le père Maties mourut les bras en croix ; on vit que son front était criblé de balles.

Maties Cardona Meseguer fut béatifié en 1995.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens