Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 23:00

Mercedes Molina y Ayala

1828-1883

 

Née à Baba (Los Ríos, Equateur) le 24 septembre 1828, Mercedes reçut le nom de la fête du jour, Notre-Dame de la Merci.

Son père, Miguel Molina y Arbeláez, mourut deux ans après. Sa mère, Rosa Ayala y Aguilar, s’en vint vivre avec elle à Guayaquil, où elle mourut treize ans après.

L’adolescente fit une chute de cheval qui, ajoutée aux deux précédentes épreuves, amena la jeune fille à une vie de profonde piété et de pénitence. Elle renonça décidément à tout projet de mariage et, à vingt-et-un ans, se voua aux enfants abandonnés.

Elle se mit à suivre sainte Mariana de Jesús (voir au 26 mai), qui se manifesta à elle par la floraison inattendue d’un rosier, et lui annonça qu’elle aurait à fonder une famille religieuse.

A partir de 1862, Mercedes eut des grâces particulières : elle se trouvait en état de lévitation pendant qu’elle priait, se trouvait en extase après avoir reçu la Communion. Ayant quitté Guayaquil, elle s’installa à Cuenca, où elle loua une maison en compagnie d’une sainte femme, devenue depuis sainte Narcisa de Jesús (voir au 8 décembre).

En 1870 elle proposa aux pères Jésuites sa collaboration pour la conversion des Jíbaros. Elle s’installa à Riobamba, où elle se consacra par les vœux de pauvreté, chasteté et obéissance, et fonda les Sœurs de Mariana de Jesús (1873). Elle sera désormais Mère Mercedes de Jesús.

La nouvelle congrégation s’occupa des orphelins, des nouveaux convertis, des anciennes prisonnières.

La Mère Mercedes de Jesús mourut dix ans après, à Riobamba, le 12 juin 1883, et fut béatifiée en 1985.

 

On l’a surnommée la Rosa del Guayas.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens