Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 23:00

Méthode de Sicile ou Constantinople

? 847

 

Méthode était originaire de Sicile, où il naquit dans la seconde moitié du 8e siècle.

Venu à Constantinople au terme de ses études, il rencontra un moine qui lui donna le précieux conseil de ne pas se laisser tromper par les fausses dignités de la terre. Le voilà donc au monastère de Khenolaccos (la Mare aux oies) sur la côte sud de la Mer de Marmara, en face de Constantinople.

Là il complète ses études, transcrit des livres pour la bibliothèque, et devient higoumène, ou supérieur : on l’appellerait en occident Abbé.

Au début du 9e siècle, l’empereur Léon l’Isaurien rouvrit la Querelle des Images (815). La persécution reprit. Méthode, partisan de l’orthodoxie, s’enfuit à Rome, supplier le pape Pascal Ier d’intervenir en faveur des chrétiens, en particulier de Théodore le Studite et ses moines, fidèles partisans du culte des saintes Images.

En 820, Méthode recevait du pape la mission de demander à l’empereur Michel II le rétablissement de Nicéphore sur le siège patriarcal et la liberté pour les défenseurs des saintes Images. Peine perdue : non seulement Méthode fut fort mal reçu, mais il fut flagellé et enfermé dans un cachot aussi étroit qu’un tombeau, en compagnie de deux criminels de droit commun. Ce supplice dura sept années !

L’empereur suivant, Théophile (dont le nom devrait signifier Ami de Dieu), rendit une liberté assez relative à Méthode, dont il appréciait le savoir : il le logea dans son propre palais, pour le consulter à volonté, et même pour l’emmener avec lui dans ses déplacements, ce qui en réalité éloignait de Constantinople le saint higoumène, qui avait une réelle popularité.

A la mort de Théophile (842), Méthode fut vraiment libre et gagna le monastère de Elegmi, mais il restait en contact avec l’impératrice Théodora, qui lui était favorable.

Un concile (843) déposa le patriarche iconoclaste Jean, et élut Méthode sur le siège de Constantinople. Le culte des saintes images fut solennellement approuvé comme lors du IIe concile de Nicée (787), et les évêques et abbés qui s’étaient fourvoyés dans l’erreur furent déposés.

Méthode eut aussi l’idée conciliante de faire admette que l’époux défunt de l’impératrice, Théophile, était mort repentant, ce qui apaisa la fidèle impératrice.

Mais c’est surtout la solennelle procession à Sainte-Sophie, le 11 mars 843, qu’il faut retenir de ce concile, car c’est à partir de cette date que sera traditionnellement célébrée la Fête de l’Orthodoxie dans l’Eglise orientale.

Méthode s’efforça d’appliquer les décrets du concile, non sans difficulté. L’ancien patriarche déposé essaya même de lui susciter des accusations calomnieuses d’adultère, manœuvre indigne d’un prélat, et malheureusement pas unique dans l’historie de l’Eglise.

Mais le saint patriarche eut encore plus de difficultés, inattendues, de la part des moines qui étaient restés fidèles à l’orthodoxie : ceux-ci ne s’accomodaient pas de la paix revenue, et cherchaient à susciter d’autres querelles, au point que Méthode crut nécessaire de jeter l’anathème sur leur monastère de Stoudion ; il comprit son excessive sévérité et s’en repentit. La paix revint totalement avec son successeur.

 

L’hydropisie fut la cause de la mort du fidèle patriarche Méthode, le 14 juin 847.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens