Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 23:00

Pauline von Mallinckrodt

1817-1881

 

Née le 3 juin 1817 à Minden (Rhénanie-Nord-Westphalie, Allemagne) dans une famille noble, Pauline a une sœur et deux frères.

Le père, Detmar von Mallinckrodt, est vice-président du gouvernement de Minden, et en tant que fonctionnaire prussien, élève ses enfants dans la religion protestante.

La mère, baronne Bernhardine von Hartmann, fait baptiser et élever ses enfants dans le catholicisme.

Quand le père de Pauline devient vice-président du gouvernement d’Aix-la-Chapelle, la famille s’y installe et Pauline reçoit l’instruction de Luise Hensel. Elle rencontre Clara Fey et Franziska Schervier (v. 8 mai et 14 décembre), qui fonderont aussi des familles religieuses.

En 1834, la mère de Pauline meurt du choléra, contaminée par une femme de ménage. Pauline assume le soin de sa famille, mais s’intéresse à la détresse sociale.

En 1835, elle reçoit la Confirmation (elle a dix-huit ans), puis refuse les fiançailles qui lui sont proposées. Elle postule ouvertement auprès de Rome pour obtenir l’approbation de mariages mixtes ; son père l’approuve, mais se voit pour ce motif refuser deux promotions. Il prend sa retraite en 1839 et s’installe avec elle à Böddeken, en hiver à Paderborn ; il meurt en 1842.

Pauline se lance dans les fondations : une crèche pour les enfants de mamans malades, un institut pour aveugles. Elle espérait que la Mère Sophie Barat (v. 25 mai) aurait repris cette institution, mais le gouvernement prussien n’autorisait pas une congrégation française de s’installer en Prusse.

Elle fonde en 1849 la Congrégation des Sœurs de la Charité Chrétienne (avec, quelques années plus tard, l’appellatif auxiliaire de Filles de la Bienheureuse Vierge Marie de l’Immaculée Conception, ce dogme ayant été proclamé en 1854), pour s’occuper spécialement de ces aveugles, mais aussi de diverses œuvres d’assistance : des écoles catholiques à Dortmund, un couvent à Paderborn, des orphelinats, de nombreuses écoles… Le pape approuve la congrégation en 1863.

La sombre période du Kulturkampf vient interdire les ordres et les congrégations. Pauline essaie de trouver une solution par un procès, qui n’aboutit pas. Elle ouvre d’autres maisons aux Etats-Unis, au Chili, en Bohême, au Liechtenstein, en Belgique. Elle voyage pour visiter ces fondations.

De retour à Paderborn en 1880, avec une santé délabrée, elle y meurt d’une pneumonie, le 30 avril 1881.

Pauline de Mallinckrodt a été béatifiée en 1985.

 

Les Religieuses qu’elle a fondées sont toujours présentes en Allemagne (entre autres Dortmund, Paderborn, Berlin), à Rome, aux Etats-Unis, au Chili, en Argentine et aux Philippines.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens