Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 23:00

Kwŏn Tŭg-in Petrus

(Gweon Deug-in Peteuro)

1805-1839

 

Petrus était né à Seoul, de parents catholiques.

Enfant, il fut orphelin de père, et sa mère mourut quand il avait seize ans.

Il avait déjà acquis de solides habitudes : il se levait toujours avant le premier chant du coq et priait jusqu’au lever du jour. On le connaissait pour sa gentillesse envers tout le monde.

Après la mort de sa mère, il se maria. D’abord, il travailla à la pharmacie de son frère, puis il créa son propre petit commerce, fabriquant des crucifix et des médailles pieuses.

Dès le début de la persécution de 1839, il fut arrêté avec tous les siens, le 16 janvier. Ce fut la première famille arrêtée. Apprenant la nouvelle, Mgr Imbert revint à Seoul pour consoler et réconforter les Catholiques en désarroi.

Ils furent tous interrogés et torturés de diverses manières. L’épouse de Petrus et son beau-frère cédèrent aux tortures, renièrent leur foi et furent relâchés. De la prison, Petrus leur écrivit pour les faire changer d’attitude. D’après leur belle-fille, Yi Agatha, l’épouse de Petrus reconnut son erreur, et se repentit.

Au chef de la police, Petrus répondit :

Nous devons tous remercier Dieu, qui est le Créateur des anges, des hommes et de tout ce qui existe sur terre. Tout homme doit l’adorer.

Refusant de donner des noms, il affirma aussi : Je ne peux le faire, car ma religion enseigne de ne pas faire de mal aux autres.

Il fut durement torturé, et le chef de la police ordonna aux autres prisonniers de le battre. Ils le firent si cruellement que Petrus faillit en mourir par deux fois.

Une des raisons de sa condamnation à mort est qu’il fabriquait et vendait des articles religieux.

Martyrisé le vendredi 24 mai 1839 à Seoul, devant la Porte Etroite Ouest, il avait trente-quatre ans.

Des témoins affirmèrent que, même après sa mort, son visage portait un mystérieux sourire.

La fête commune liturgique de tous ces Martyrs, béatifiés en 1925 et canonisés en 1968, est établie au 20 septembre.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens