Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 23:00

Peuranchiseuko Choe Gyeong-hwan

1805-1839

 

 

Il est difficile de trouver une orthographe précise des noms de nos frères asiatiques. On tâche de trouver des indications précises les plus officielles possible.

Le Saint d’aujourd’hui pourrait s’appeler chez nous François, qui est devenu en coréen Peuranchiseuko. Son nom de famille écrit ci-dessus peut aussi se trouver sous la forme Ch’oe Kyong-hwam.

Peuranchiseuko naquit à Taraekkol près de Hongjugun dans la province de Chungchong (Ch’ungch’ong) dans l’actuelle Corée du Sud, en 1805, dans une famille déjà chrétienne.

A quatorze ans, il épouse Maria Yi Song-rye, dont il eut cinq (ou six) enfants.

Sa foi chrétienne l’aida à dominer son caractère fougueux.

Quand les premiers missionnaires envoyés d’Europe arrivèrent en Corée, le père Pierre Maubant (1)  voulut s’entourer de quelques jeunes suffisamment préparés pour accéder au sacerdoce ; l’un de ceux-là était le fils de notre Peuranchiseuko, et s’appelait Tomás Choe Yang-op.

Peuranchiseuko avait fondé une communauté chrétienne à Mount Suri, dans le Kyonggi, aidant tous les voisins à vivre grâce à une plantation de tabac, et pratiquant ainsi librement leur foi. Il devint catéchiste en 1839.

Cette même année se déchaîna la persécution. Peuranchiseuko aida de toutes ses forces les catholiques emprisonnés.

Le 31 juillet, la police fait irruption dans la plantation. Peuranchiseuko exhorte tous les fidèles à accepter d’être enchaînés pour le Christ et de témoigner sans faillir. Il s’offrit ainsi à la police.

Interrogé par le juge, Peuranchiseuko proclama sa foi ; on le tortura pour le forcer à apostasier. Rien à faire : Peuranchiseuko persévéra plusieurs jours ainsi. Le 11 septembre encore, il proclamait sa foi constante. Une rossée de cinquante coups de canne de bambou le laissa agonisant jusqu’au lendemain, 12 septembre, où il s’éteignit victorieusement.

Il fait partie des cent-trois martyrs coréens canonisés ensemble en 1984.

Peuranchiseuko est mentionné au Martyrologe le 12 septembre. Une fête commune célèbre ces glorieux Martyrs coréens le 20 septembre.

 

 

1 Saint Pierre Maubant est mentionné au Martyrologe le 21 septembre, et fêté, comme saint Peuranchiseuko et tous les martyrs coréens, le 20 septembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens