Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 00:00

Quintus (Cointus)

 † 283

 

Quintus naquit en Phrygie (Asie Mineure, actuelle Turquie occidentale). 

Plus tard venu en Eolide (autre région d’Asie Mineure), il y montra une tendre compassion pour les indigents. 

Au temps de l’empereur Aurélien, le préfet Rufus voulut obliger Quintus à sacrifier aux idoles, mais tombé en la possession du démon, il dut sa délivrance aux prières de sa victime, et, par reconnaissance, lui rendit la liberté. En même temps, ceux qui se trouvaient dans le temple des idoles, effrayés par un tremblement de terre qui ébranla l’édifice et renversa les statues, prirent la fuite, sans s’occuper davantage de Quintus. 

Quarante jours après ces événements, un nouveau préteur, idolâtre fanatique, succéda à Rufus, fit saisir de nouveau Quintus et donna l’ordre de lui briser les jambes. Dieu, qui protégeait son fidèle serviteur, le guérit instantanément. 

Après ce miracle, dix années s’écoulèrent pendant lesquelles le saint homme parcourut la région, guérit toutes sortes de maladies, procura des ressources aux pauvres. Il mourut dans cet exercice de la charité. 

Le supplice ayant eu lieu en 272, on peut placer la mort vers 283.

Certains épisodes de ce martyre se retrouvent souvent dans d’autres vies de martyrs, ce qui fait penser à certains qu’ils ont pu être sinon inventés, du moins édulcorés. Mais il faut se rappeler que dans les premiers siècles, Dieu multipliait les signes de sa présence par les actes de ses apôtres et de ses saints, pour prouver aux populations sa puissance.

Les Grecs parlent souvent de ce Quintus dans leurs fastes, le surnommant Thaumaturge, terme repris dans un ménologe édité par Canisius : miraculorum effector

 

Le ménologe de l’empereur Basile le mentionne au 2 mars, ce qu’a repris le Martyrologe Romain. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens