Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 23:00

Thomas Woodhouse

† 1573

 

Ce prêtre anglais, ordonné durant le règne de Marie Tudor, fut d’abord recteur dans le Lincolnshire pendant quelques mois, puis en 1560 reçu comme tuteur privé dans le Pays de Galles.

En 1561, Thomas fut pris en flagrant délit de célébration de la Sainte Messe. Il fut arrêté et enfermé pendant les douze dernières années de sa vie.

Dans sa cellule, il s’arrangeait pour célébrer la Messe quotidiennement et en secret, priant régulièrement le Bréviaire, et se préparant au Martyre. 

Pendant toute cette période, on pourrait dire qu’il fut traité avec une certaine clémence, dont il profita, sans jamais céder à l’hérésie ni au compromis.

Lors de la peste de 1563, on expédia à la campagne les détenus pour religion. Thomas y eut l’occasion de censurer vertement l’usage de la viande en Carême. Il alla même jusqu’à refuser de se découvrir pendant qu’un ministre protestant disait les grâces.

En novembre 1572, il fit porter à Lord Burghley par la blanchisseuse de la prison cette fameuse lettre où il le supplie de rechercher la réconciliation avec le pape ; il va jusqu’à le prier de persuader Madame Elizabeth, qui a été très justement déposée à cause de sa profonde désobéissance personnelle, de se soumettre elle-même à son prince et père spirituel (persuade the Lady Elizabeth, who for her own great disobedience is most justly deposed, to submit herself unto her spiritual prince and father).

Il se préoccupait de convertir les autres prisonniers ; il copiait et signait de petits billets, qu’il attachait à des cailloux et jetait par sa fenêtre, invitant ceux qui les liraient à se rattacher à la vraie foi.

On aurait dit qu’il s’amusait à provoquer ses ennemis. Mais aussi, imaginons l’état d’esprit d’un prêtre zélé comme lui, confiné dans sa cellule pendant douze ans : qu’avait-il à perdre, sachant bien quelle serait sa fin ?

Il eut la joie, en prison, d’être admis dans les rangs des Jésuites. Son zèle ne se contenait plus. Il aurait même tenté de suborner son geôlier pour être supplicié à la place de John Storey, un autre prêtre qui fut supplicié le 1er juin 1571.

Il fut interrogé, publiquement et privément. Un jour qu’il avait refusé son titre à la reine, on lui dit : “Si tu voyais Sa Majesté, tu ne parlerais pas ainsi, car Sa Majesté est Grande”. Et de répondre : “Mais la Majesté de Dieu est encore plus grande”.

Condamné en avril ou juin à l’hôtel de ville, il fut emmené à la prison de Newgate. Sur l’échafaud, à Tyburn, on lui enjoignit de demander pardon à Dieu, à la reine, et au pays ; il répliqua : “Non ! De par Dieu, je demande à vous et à la reine d’implorer pardon de Dieu et de notre sainte Mère l’Eglise, parce que vous êtes allés contre la vérité, vous avez résisté à Notre-Seigneur Jésus-Christ et au pape, son vicaire ici-bas.”

Le 19 juin 1573, Thomas fut pendu, dépecé à terre et étripé, encore vif, selon une habitude assez courante durant cette période de persécution en Angleterre.

 

Il a été béatifié en 1886.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens