Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 23:00

Władisław de Gielniów

1440-1505

 

Władisław naquit vers 1440 à Gielniów (Gniezno, Pologne).

Selon les vœux de ses parents, il étudia d’abord à l’université de Cracovie, avant d’entrer chez les Franciscains Observants de Varsovie, où il fut portier. Ce couvent avait été fondé récemment par saint Jean de Capistran (cf. 23 octobre).

Après avoir reçu le sacerdoce, il demanda à ses supérieurs la faculté d’aller évangéliser les Kalmuks, dans la proche Russie, mais il rencontra trop de difficultés et revint en Pologne.

Prédicateur zélé, il traversa la Pologne de bout en bout, semant partout la bonne nouvelle. Sa prédication s’appuyait sur la passion du Christ et les gloires de la Mère de Dieu ; il recommandait en particulier la Couronne des Sept Joies de Notre-Dame.

Il fut élu plusieurs fois provincial de son Ordre.

Il organisa alors des missions en Lituanie et en Russie, ce qui permit de faire revenir à l’Eglise beaucoup de schismatiques, ce qu’il n’avait pu faire au début de son apostolat.

En 1498, il organisa toute une campagne de prières pour protéger la Pologne de l’invasion des Tartares et des Turcs : une furieuse tempête hivernale et glaciale arrêta les envahisseurs, l’armée polonaise les mit en déroute et la victoire fut attribuée à ces prières.

A la fin de ses jours, on hésitait à le maintenir dans son poste de supérieur et on lui demanda où il voulait aller se retirer. Il répondit que jamais il n’avait fait sa volonté, et qu’il s’en remettait à la volonté des pères. On le nomma Gardien (c-à-d supérieur) du couvent de Varsovie, là où il avait commencé sa vie religieuse.

Le Vendredi Saint de 1505, tandis qu’il prêchait sur la passion du Seigneur, on le vit en état de lévitation : suspendu au-dessus du sol, les bras en croix comme le Crucifié. Après cette extase, il s’évanouit complètement et dut rester alité quelques semaines, après quoi il mourut, le 4 mai 1505.

Il fut béatifié en 1750 et proclamé patron céleste de la Pologne et de la Lituanie en 1753.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens