Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 00:00

 William Gibson

1548-1596

 

Né en 1548 à Ripon (Yorkshire), William était le fils de Lord George Gibson II, un juge de la Haute Cour d’Ecosse. Il avait un grand-oncle évêque, qui eut une grande influence sur la vie catholique en Ecosse et mérita le titre de Custos Ecclesiæ Scotiæ (Gardien de l’Eglise d’Ecosse).

William fut arrêté pour son catholicisme et accusé de trahison. On le remit à un gardien qui le traita sans ménagement.

En août 1593, il fut envoyé au château de York, où le rejoignirent bientôt William Knight et George Errington.

On trouva un autre chef d’accusation contre les trois hommes. Voici ce qui arriva.

Un membre du clergé anglican fut introduit auprès d’eux. Il joua le double jeu : simulant le désir d’entrer dans l’Eglise catholique, il gagna la confiance des trois Compagnons catholiques, qui le persuadèrent cordialement de se convertir. Or, la loi pénale punissait de mort le fait d’amener un protestant anglais au catholicisme. Notre bonhomme dénonça les trois apôtres, qui furent ainsi trouvés coupables, incriminés et condamnés, tandis que l’autre était libéré.

Le 29 novembre 1596, à York, les deux William et George furent pendus, éviscérés et écartelés.

Ils ont été béatifiés en 1987. 

William Gibson

1548-1596

 

Né en 1548 à Ripon (Yorkshire), William était le fils de Lord George Gibson II, un juge de la Haute Cour d’Ecosse. Il avait un grand-oncle évêque, qui eut une grande influence sur la vie catholique en Ecosse et mérita le titre de Custos Ecclesiæ Scotiæ (Gardien de l’Eglise d’Ecosse).

William fut arrêté pour son catholicisme et accusé de trahison. On le remit à un gardien qui le traita sans ménagement.

En août 1593, il fut envoyé au château de York, où le rejoignirent bientôt William Knight et George Errington.

On trouva un autre chef d’accusation contre les trois hommes. Voici ce qui arriva.

Un membre du clergé anglican fut introduit auprès d’eux. Il joua le double jeu : simulant le désir d’entrer dans l’Eglise catholique, il gagna la confiance des trois Compagnons catholiques, qui le persuadèrent cordialement de se convertir. Or, la loi pénale punissait de mort le fait d’amener un protestant anglais au catholicisme. Notre bonhomme dénonça les trois apôtres, qui furent ainsi trouvés coupables, incriminés et condamnés, tandis que l’autre était libéré.

Le 29 novembre 1596, à York, les deux William et George furent pendus, éviscérés et écartelés.

Ils ont été béatifiés en 1987.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens