Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 00:00

 

Youri Kachira

1904-1943

 

 

Youri (Georges, Jerzy en polonais)  naquit le 4 avril 1904 à Alexandrovo (Dzisna, Vilnius, actuelle Lituanie), de parents biélorusses qui, précédemment uniates étaient passés à l'orthodoxie quand l'Eglise uniate fut interdite. En 1905, le tsar lève cette interdiction et la mère de Youri retrouve sa religion d'enfance.

A Vilnius, où Youri grandit, la population est majoritairement catholique, de rite latin, tandis qu'une minorité, d'origine ruthène, est gréco-catholique (uniate). D'autres minorités existent aussi : orthodoxe pour les habitants d'origine biélorusse, protestante pour ceux d'origine germanique. Cette situation assez complexe ne s'arrange pas avec les guerres et les annexions successives : Pologne et Lituanie se jalouseront, puis s'uniront contre la Russie bolchevique. La région où vit Youri est occupée par les Allemands en 1915, devient soviétique en 1918, polonaise entre 1919 et 1921, avant de repasser sous la domination soviétique, jusqu'à sa récente reprise d'indépendance en 1990.

Tôt orphelin, Youri devient catholique en 1922 - il a dix-huit ans – au terme de ses études au collège secondaire tenu par les pères marianistes de l'Immaculée Conception. Il entre dans leur noviciat à Drouïa, une ville à la frontière avec la Biélorussie.

Il prononce ses vœux en 1929, et va faire ses études de philosophie et de théologie à l'université de l'Angelicum de Rome. Il est ordonné prêtre à son retour, en 1936.

Il est alors chargé du juvénat des marianistes, en même temps qu'il enseigne dans le lycée. Mais le gouvernement de Pologne impose des lois laïcistes et le père Youri doit partir à Rasna en Polésie, une petite enclave entre la Biélorussie, la Pologne et l'Ukraine.

Pire encore, en septembre 1939, quand l'Allemagne envahit la Pologne par l'ouest, et la Russie par l'est. Les marianistes sont expulsés, et le père Youri finit pas regagner Drouïa après s'être caché de maison en maison à travers la Lituanie. 

C'est à partir de ce moment que Youri va partager le sort du père Antoni Leszczewicz. 

En juin 1941, le père Antoni passe de l'autre côté de la frontière : là où les Soviétiques avaient fermé les paroisses depuis une vingtaine d'années, l'armée allemande s'était installée et le père Antoni voulait rouvrir ces paroisses et organiser un ministère paroissial. Il s'installe discrètement à Rossitsa, avec des Sœurs de la congrégation des Servantes de Jésus dans l'Eucharistie, ainsi que le père Jerzy. Les autorités allemandes qui ferment les yeux au début, se mettent à suspecter ces activités, craignant une reprise du nationalisme biélorusse, d'inspiration soviétique et donc anti-germanique.

En février 1943, les Allemands lancent une opération de ratissage (l'opération Winterzauber, c'est-à-dire “Nettoyage d'hiver”, ou encore “Tragédie d'Osveïa”, du nom d’une des localités d’où les autorités nazies voulaient évacuer toute la population, supprimant les hommes et envoyant femmes et enfants «capables» en camp de concentration, les autres étant éliminés sur place) -avec la complicité de miliciens ukrainiens et lettons, dressés contre les soviétiques. Un millier d'otages des environs sont enfermés dans l'église de la Sainte-Trinité, dans la journée du 17 février 1943. Le père Antoni, prévenu, ne pense pas un instant à s'enfuir, de même que le père Youri ; ensemble ils font le sacrifice de leur vie, et restent avec les otages pour les confesser et les assister au moment de la mort. Même chose quand un officier allemand leur propose la liberté.

Les otages sont extraits de l'église par petits groupes d'une dizaine, enfermés dans des granges ou écuries avoisinantes, que les miliciens font sauter à coup de grenades. Ceux qui ne sont pas brûlés, sont fusillés.

Le père Antoni brûle avec une douzaine d'otages dans une écurie, dans la nuit du 17 au 18 février 1943. Quelques heures après lui, le père Jerzy partage le même sort, au matin du 18 février.

Le père Antoni Leszczewicz et le père Youri Kachira font partie des cent-huit Martyrs de Pologne, béatifiés ensemble en 1999, et fêtés localement ensemble le 13 juin. 

Le dies natalis du père Youri est au 18 février.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie Y
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8500 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1. Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. 2. Papes. 3. Saints du Calendrier Romain. 4. Les Saints et Bienheureux reconnus depuis le 12e siècle (sauf 2017). 5. Les Saints et Bienheureux des siècles VI-XI. 6. (en cours) : Les Saints et Bienheureux des siècles II-V. 7. (mise à jour) : Bienheureux et Saints proclamés en 2017. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens