Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Ascension - A

 

 

Le grand moment de la Séparation est arrivé : voici l’Ascension. Quarante jours, déjà, sont passés depuis la Résurrection. Jésus est apparu maintes fois aux uns et aux autres, les préparant à ce grand Jour, leur annonçant la venue de l’Esprit Saint, les instruisant sur la conduite de l’Eglise.

 

Toute séparation d’un être cher coûte, et l’on ne peut reprocher aux Apôtres d’éprouver des sentiments de tristesse, ou même de doute, au moment où leur Maître va les “quitter”. L’évangéliste Matthieu rapporte que certains eurent des doutes ; Jésus le leur reproche-t-il ? Non, car Il comprend bien leurs sentiments, mais Il les réconforte par des paroles pleines de force pour les encourager à dépasser ce moment, à aller au-delà de leur réaction psychologique : ils doivent aller partout, et baptiser dans toutes les nations. Et voici cette promesse pleine de consolation, qui vaut pour nous aussi : Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. Oui, Jésus est avec nous, parce que même invisible, il est présent au milieu de nous autant qu’il est à la droite de Son Père ; Il est présent parce qu’Il nous envoie l’Esprit divin ; et surtout Il est présent parce que les prêtres continuent de perpétuer Sa présence dans l’Eucharistie et de répandre Sa grâce dans les sacrements.

 

Est-il nécessaire de rappeler que, dans l’Eglise catholique, les prêtres ont pris depuis très longtemps l’habitude de célébrer les Saints Mystères chaque jour ? de rappeler aussi que cette présence de Jésus dans le Tabernacle est manifestée par une lumière ou une flamme constamment allumée ? Cette pratique est même une tradition d’origine apostolique.

 

On s’étonnera que Matthieu parle de Galilée, tandis que Luc, l’auteur des Actes des Apôtres, parle de Béthanie, qui est tout près de Jérusalem. On pourra très vraisemblablement comprendre que Jésus ait rencontré ses Apôtres “aussi” en Galilée, avant de les revoir près de Jérusalem ; d’ailleurs dans l’Evangile de Jean, il est dit que les Apôtres étaient revenus au lac de Tibériade, où ils pêchaient : ce n’est pas dans les eaux salées de la Mer Morte, près de Jérusalem, qu’on pouvait trouver beaucoup de poissons... 

 

Donc les Apôtres sont revenus à Jérusalem. Décidément, ils ont parfois du mal à comprendre comme il faut tout ce que Jésus leur dit ; c’est bien humain. Encore au moment de se dire un dernier Adieu (A Dieu), certains demandent si ce royaume d’Israel est pour maintenant : ils pensent encore à un royaume terrestre, à la libération de l’occupation romaine. On peut les comprendre, mais Jésus ne leur fait aucun reproche là-dessus (…quelle patience !). Mais sa réponse couvre toutes leurs aspirations et les dépasse : ce “Royaume”, il va arriver, oui, jusqu’aux extrémités de la terre, et ils en seront les acteurs, grâce au baptême de feu qu’ils vont recevoir le jour de la Pentecôte. Ainsi, ces occupants romains, comme les Juifs de Judée, comme les Samaritains, tous vont connaître le vrai, l’unique Royaume, le Royaume du Cœur du Christ, et bientôt tous ne feront qu’une seule Eglise.

 

Dans l’extrait aux Ephésiens, s.Paul chante cette Eglise qui est le Corps du Christ : comme la Tête a reçu force, pouvoir, vigueur en ressuscitant et en s’asseyant à la droite du Père, le Corps a à son tour reçu la grâce d’une espérance immense, d’une gloire sans prix.

 

Les deux hommes en vêtements blancs qui apparaissent aux Apôtres les appellent “Galiléens”, un peu comme s’ils nous appelaient franciliens, ou bretons, ou auvergnats, ou basques… Il est difficile d’effacer notre appartenance à la terre de notre enfance, et les Apôtres ont dû être agréablement réconfortés de s’entendre nommer par leur terre d’origine, surtout ceux qui doutaient juste avant. Mais en même temps, ces anges les encouragent : Ne restez pas là, allez…

 

Au moment de l’ascension, Jésus s’élève et disparaît dans une nuée. Il ne “disparaît” pas, ce sont les yeux humains qui ne peuvent plus Le voir, ni Le suivre. S’élever dans les airs est une marque de la glorification du corps du Christ ; les apparitions authentiques ont toujours cette caractéristique. Instinctivement, nous levons tous les yeux en pensant au Ciel : ce n’est pas que le Ciel soit au-dessus de nos têtes, parce que Dieu est partout avec nous, mais cette référence ascendante nous aide à nous détacher du visible, du tangible, comme les Apôtres, pour nous orienter avec détermination vers le vrai Royaume de Dieu, qui demande de nous une conversion totale et un vrai détachement intérieur des biens d’ici-bas. 

 

Qui veut rester uni au Christ, doit en effet se souvenir que nous ne vivons pas pour jouir de la terre ; notre vie humaine est très brève, nous n’aurons que le temps de nous préparer à rencontrer le Christ glorieux : manger, dormir, étudier, sont nécessaires pour soutenir ce petit corps mortel, ce corps qui abrite une âme immortelle ; même si la durée de vie s’allonge - et ce n’est pas forcément une nécessité ni un bienfait - la primauté doit rester à nourrir notre vie de la Vie divine : être doux et humbles de coeur, loin de toutes ambitions humaines, de toute rivalité, de toute vengeance ; comme l’a dit Jean-Baptiste : Il faut qu’Il grandisse, et que je diminue (Jn 3:30).

 

Viens, Esprit Saint, remplis le cœur de tes fidèles !

Partager cette page

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Homélies - année A

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens