Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

AVRIL

01 AVRIL

I.

S Ctésiphon, évêque à Vierze.

II.

S Méliton, évêque à Sardes, dont l’homélie sur la Pâque, récemment reconstituée à partir de fragments, est la plus ancienne homélie connue sur le mystère pascal.

III.

S Venantius, évêque à Salone et martyr à Rome, avec des compagnons : Anastasius, Maurus, Paulinianus, Telius, Asterius, Septimius, Antiochianus et Gaianus. 

?

S Venantius, évêque à Rimini et martyr, dont le corps fut transporté à Goslar.

IV.

Stes Agapi et Chionia, deux sœurs ; elles furent brûlées vives à Thessalonique pour avoir caché les Livres Saints chez elles et refusé de manger des viandes offertes aux dieux païens ; leur sœur Irèni mourut le 5 avril.

S Prudence, évêque à Atino et martyr.

V.

Ste Maria l’Egyptienne, pécheresse convertie à Jérusalem et solitaire pendant près de cinquante ans. 

VII.

S Valery, auvergnat, abbé à Luxeuil puis à Leuconnay, où l’abbaye prit son nom plus tard ; il ressuscita un pendu.

S Berchond, évêque à Amiens, ami de s. Valéri (cf. ci-dessus).

S Leuconius, évêque à Troyes. 

S Dodolin, évêque à Vienne.

IX.

S Jean IV, évêque à Naples, qu’on a appelé “le Scribe”.

X.

Ste Marcelle, bergère à Chauriat.

XII.

B Lanzon, “le plus parfait religieux de son siècle”, bénédictin à Cluny puis prieur à Londres. 

S Ceallach, évêque à Armagh.

S Hugues, évêque à Grenoble pendant un demi-siècle ; il lutta contre la simonie et le concubinage des prêtres, reçut s. Bruno auquel il donna les territoires de la Grande Chartreuse, et fut canonisé deux ans après sa mort. 

B Hugues de Bonnevaux, neveu du précédent, cistercien en Bourgogne et abbé à Bonnevaux ; il réussit à réconcilier l’empereur et le pape.

XIII.

S Gilebrighde, évêque à Caithness où il construisit la cathédrale.

XV.

S Nuno Álvares Pereira, connétable du Portugal, frère carme à soixante-deux ans, très marial ; il mourut au moment où on lui lisait le passage de la Passion : Voici ta mère ; canonisé en 2009 (le 1er novembre au Martyrologe).

XVI.

B John Bretton, père de famille anglais, martyr pendu à York.

XVII.

Bse Zofia Czeska Maciejowska, veuve polonaise, fondatrice des Sœurs de la Présentation de la Sainte Vierge Marie, pour l'éducation des filles, béatifiée en 2013.

XIX.

Bse Sim A-gi Barbara, jeune fille laïque coréenne martyre, enterrée vivante, un jour inconnu du mois d’avril, béatifiée en 2014.

B Lodovico Pavoni, prêtre à Brescia, fondateur de la Congrégation des Fils de Marie Immaculée pour la formation chrétienne des jeunes les plus pauvres, béatifié en 2002.

B Yun Bong-mun Iosephus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

B Karl d’Autriche (1887-1922), empereur d’Autriche-Hongrie, qui finit misérablement ses jours en exil après la première guerre mondiale ; avec son épouse Zita ils eurent huit enfants ; béatifié en 2004. 

Bx José Anacleto González Flores (*1888), juriste, José Dionisio Luis Padilla Gómez (*1899), les deux frères Jorge Ramón (*1899) et Ramón Vicente (*1905) Vargas González, laïcs mexicains martyrs en 1927 (le Vendredi Saint) et béatifiés en 2005.

B Giuseppe Girotti (1905-1945), prêtre dominicain italien, martyr à Dachau, béatifié en 2013.

02 AVRIL

IV.

S Polycarpe, martyr en Alexandrie.

S Apphianus, martyr à Césarée de Palestine ; quand son corps fut jeté en mer, les vagues le reportèrent à l’entrée de la ville.

Ste Theodora, martyre de dix-huit ans à Césarée de Palestine.

V.

S Urbain, évêque à Langres ; par ses miracles, il protégea la culture : on  l’invoque contre le mauvais temps et on le représente avec une grappe de raisin ; il vaudrait mieux ne pas le confondre avec s. Urbain pape (25 mai), qui a les mêmes “prérogatives”.

S Abundius, évêque à Côme, d’origine grecque.

VI.

S Victor, évêque à Capoue, auteur d’un ouvrage sur la Pâque (approuvé par un concile à Orléans) et d’une “Harmonie évangélique”.

S Nizier, évêque à Lyon, d’une chasteté exemplaire ; jeune, il fut guéri d’une tumeur au visage par l’intercession de s. Martin.

Ste Musa, vierge romaine, à qui la Sainte Vierge annonça la mort un mois auparavant.

VII.

S Eustase, abbé à Luxeuil.

Ss Longis et Agneflète, moine et moniale près du Mans ; Agneflète, qui ne voulait pas se marier, fut protégée par Longis ; les calomnies ne purent rien contre ces vies innocentes. 

VIII.

Ste Floberde, vierge à Amilly-en-Brie.

IX.

S Tite, thaumaturge grec, abbé à Constantinople.

Ste Ebba la Jeune, abbesse et martyre à Coldingham ; pour enlever aux envahisseurs danois toute tentation, elle se coupa au rasoir le nez et la lèvre supérieure ; les autres moniales en firent autant ; horrifiés, les danois mirent le feu au monastère.

XVI.

S Francesco de Paola, calabrais, ermite à 14 ans et thaumaturge, fondateur de l’Ordre des Minimes. 

S John Payne, prêtre anglais martyr à Chelmsford.

XVII.

B Diego Luis de San Vitores, jésuite, et S Pedro Calungsod, catéchiste de 17 ans, martyrs sur l’île de Guam, torturés et jetés à la mer, béatifiés le premier en 1985, le second en 2000 ; Pedro est ensuite canonisé en 2012.

XIX.

B Giovanni Croci (Leopoldo de Gaiche), franciscain en Ombrie.

S Đaminh Vũ Đình Tước, prêtre dominicain tonquinois, martyr canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Elisabetta Vendramini, fondatrice à Padoue des Sœurs élisabettaines du Tiers Ordre de Saint-François, béatifiée en 1990.

S Francisco Coll y Guitart, dominicain espagnol catalan, fondateur des Dominicaines de l’Annonciation ; injustement expulsé du couvent, il continua de prêcher le Nom du Christ dans la province ; béatifié en 1979, canonisé en 2009.

XX.

B Vilmos Apor (1892-1945), évêque à Györ, abattu dans son évêché où il voulut protéger des femmes menacées par les soldats russes ; béatifié en 1997.

B Mykolai Tcharneckyj (1884-1959), rédemptoriste, évêque en Ukraine, martyr, béatifié en 2001.

Bse Laura Alvarado Cardozo (María de Saint-Joseph, 1875-1967), vénézuélienne, fondatrice des Sœurs Augustines récolettes du Cœur de Jésus pour l’assistance médicale aux pauvres, béatifiée en 1995.

S Jean-Paul II, pape (1978-2005), d’origine polonaise, ancien évêque à Cracovie ; il subit un grave attentat sur la place Saint-Pierre le 13 mai 1981 ; il eut un des plus longs pontificats de l’histoire ; béatifié en 2011, canonisé en 2014, il est fêté au 22 octobre, jour anniversaire de son intronisation. 

03 AVRIL

II.

S Sixte Ier, pape (115-125), romain, martyr sous Adrien, son nom est au Canon de la Messe (à moins que ce soit celui de s. Sixte II, plus connu, cf. 7 août) ; il serait à l’origine du chant du Sanctus à la messe.

IV.

S Urbique, évêque à Clermont ; il était marié et sa femme dut le quitter pour qu’il fût sacré ; ils pouvaient se rencontrer rarement pour prier, mais Urbique un jour céda et s’imposa une rude pénitence tout le reste de ses jours. 

S Ulpianus, jeune martyr à Tyr, jeté à la mer, cousu dans un sac avec un aspic et un chien.

S Donat, martyr à Nicomédie.

?

Ss Chrestus et Pappus, martyrs à Tomes, avec probablement les saints Evagrius et Bénignus. 

S Agathemère, martyr en Mysie.

V.

S Ioannes Ier, évêque à Naples, décédé le Samedi Saint ; s. Paulin lui était apparu le Jeudi Saint pour l’inviter aux noces éternelles. 

IX.

S Nikétas, de Césarée de Bithynie, abbé au Mont Olympe, très maltraité par les iconoclastes. 

S Joseph l’Hymnographe, sicilien, moine basilien à Constantinople, gardien des vases sacrés de l’église Sainte-Sophie.

X.

S Thienton, abbé et martyr avec six moines à Wissembrun, victimes de barbares hongrois. 

XIII.

S Richard, dominicain anglais, évêque à Chichester.

B Gandolfo Sacchi de Binasco, franciscain lombard, contemporain de s. François, ermite en Sicile ; il fit taire les hirondelles qui trissaient trop fort pendant qu’il prêchait.

B Giovanni de Penna, prêtre en Piceno, un des premiers compagnons de s. François. 

Bx Conrad de Saxe et Etienne de Hongrie, franciscains martyrs en Kurdistan.

XVII.

Bx Robert Middleton, jésuite, et Thurstan Hunt, prêtres anglais martyrs, béatifiés en 1987.

XVIII.    

B Pak Chwi-deuk Laurentius, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XIX.

S Luigi Scrosoppi, prêtre de Udine, fondateur de l'Institut de la Providence, pour la formation humaine et chrétienne des jeunes filles, de la Maison de la Providence pour les anciennes élèves sans travail, de l'Œuvre pour les sourds-muets et de l'Institut des Sœurs de la Providence ; à la suite de la guérison miraculeuse d'un jeune congolais malade du sida, il fut béatifié en 1981 et canonisé en 2001. 

XX.

Bx Ezequiel (*1876) et José Salvador (*1880) Huerta Gutiérrez, deux frères laïcs mexicains martyrs en 1927 et béatifiés en 2005.

Bse Maria Teresa Casini (du Cœur de Jésus Transpercé, 1864-1937), fondatrice des Oblates du Sacré-Cœur de Jésus, béatifiée en 2015.

B Juan Otazua y Madariaga (de Jésus et Marie, 1895-1937), prêtre trinitaire, martyr près de Jaén, béatifié en 2007.

B Piotr Edward Dankowski (1908-1942), prêtre polonais mort à Auschiwitz, béatifié en 1999.

04 AVRIL

II.

S Ephrem, évêque à Jérusalem et martyr.

?

Ss Victor et Aetius, premiers prédicateurs à Barcelone.

IV.

Ss Agathopodes, diacre, et Theodulos, lecteur, martyrs à Thessalonique.

S Théonas, solitaire en Thébaïde ; pendant trente années, il resta sans parler.

S Ambroise, évêque à Milan ; administrateur laïc, il fut, encore catéchumène, nommé évêque ; il soumit à la pénitence l’empereur Théodose qui avait fait périr par représailles sept mille hommes à Thessalonique ; il convertit et baptisa s. Augustin ; Docteur de l’Eglise, il est fêté le 7 décembre, jour de sa consécration.

V.

S Zosime, moine en Palestine ; c’est lui qui rencontra ste Marie l’Egyptienne (cf. 1 avril).

VI.

S Isidoro de Séville, espagnol, frère des saints Leandro, Fulgencio et Florentina, successeur de son frère Leandro comme évêque à Séville, Docteur de l’Eglise, auteur encyclopédique... représenté entouré d'abeilles ou auprès d'une ruche.

S Georges, ermite dans le Péloponèse ; il s’imposa la mortification du silence absolu.

IX.

S Platon, très habile dans les affaires, il devint plutôt abbé au monastère des Symboles (Mont Olympe), puis à celui de Saccudion (près de Constantinople).

S Guier, ermite en Cornouaille.

XII.

Bse Alèthe, mère de s. Bernard.

B Pierre II, évêque à Poitiers, où il succéda à son frère Isembert.

XIV.

Bx Nicola de Montecorvino, François de la Terre de Labour et Pierre de Rome, franciscains martyrs au Caire avec un soldat hongrois (Thomas) qui s’était fait musulman et voulait expier son apostasie.

XV.

B Guglielmo Buccheri (Cuffitedda), tertiaire franciscain, ermite, patron de Scicli.

XVI.

S Benoît Massarari le More, d'une famille d'esclaves africains de Sicile, nommé "More" à cause de la couleur de sa peau, franciscain, supérieur bien qu’illettré, revenu à sa cuisine à la fin de son mandat. 

XIX.

B Giuseppe Benedetto Dusmet, abbé bénédictin, évêque à Catane et cardinal, béatifié en 1988.

XX.

B Francisco Marto (1908-1919), un des trois voyants de Fatima, béatifié le 13 mai 2000, canonisé le 13 mai 2017.

B Francisco Solís y Pedraja (1877-1937), prêtre espagnol, martyr près de Jaén, béatifié en 2013.

S Gaetano Catanoso (1879-1963), curé à Reggio Calabria, fondateur des Sœurs de la Sainte Face et propagateur de cette dévotion, béatifié en 1997, canonisé en 2005.

05 AVRIL

?

S Zénon, martyr par la poix, le feu et le glaive. 

IV.

Ste Ireni, martyre à Thessalonique, sœur des stes Agapi et Chionia (cf. 1er avril).

Ste Pherbuta, sœur de l’évêque Siméon à Séleucie, martyre.

Un Lecteur de nom inconnu à Regia, martyrisé d’une flèche dans la gorge le jour de Pâques au moment où il chantait Alleluia.

VI.

S Tigernac, évêque à Clogher, aveugle à la fin de ses jours. 

VII.

S Claudien, moine persan, martyr.

IX.

Ste Théodora, veuve, moniale avec sa fille à Thessalonique ; son tombeau sécrète une huile miraculeuse.

XI.

S Géraud, guéri miraculeusement par l’intercession de s. Adalhard, puis abbé à Laon, enfin à la Grande-Sauve.

S Albert, évêque à Montecorvino ; ses jeûnes et ses larmes lui firent perdre la vue.

XIII.

Ste Julienne de Cornillon, flamande, prieure des Augustines du Mont Cornillon ; elle fut à l'origine de la Fête-Dieu, mais traitée de fausse visionnaire, et chassée de son couvent.

XV.

S Vicente Ferrer, dominicain espagnol qui sema l’Europe de miracles ; il se trompa un temps à propos du pape légitime lors du schisme d’occident ; mort à Vannes, il en est le patron.

XVI.

Ste Caterina Tomàs, chanoinesse augustine à Palma de Maiorque ; se trouvant trop choyée, elle feignit longtemps d’être insensée : on ne l’en estima que plus. 

XVIII.

Ste Anna (Maria Crescentia) Höß, tertiaire franciscaine à Kaufbeuren, mystique ; c’est un luthérien qui lui offrit sa dot pour entrer au monastère ; canonisée en 2001.

XIX.

Bse Josefina Saturnina Rodríguez de Zavalía (Catalina de Marie), argentine, fondatrice des Sœurs Esclaves du Sacré-Cœur de Jésus, béatifiée en 2017.

XX.

B Mariano de la Mata Aparicio (1905-1983), prêtre augustin espagnol, actif au Brésil, mort de cancer, béatifié en 2006 ; il avait une passion pour les plantes et les fleurs.

06 AVRIL

IV.

S Irenæus, évêque à Sirmium et martyr.

?

Ste Platonide (à Ascalon ?).

VI.

Ste Galla, veuve romaine dont parle s. Grégoire ; s. Pierre lui apparut peu avant sa mort.

S Eutychius de Constantinople, chevalier de l’orthodoxie contre les monophysites et contre l’empereur Justinien.

S Amand, fondateur de l’Eglise à Bergame, “martyr” ?

VII.

S Winebaldus, abbé à Troyes, aux ascèses effrayantes. 

IX.

S Prudentius, évêque à Troyes. 

S Méthode, évêque en Moravie, apôtre des Slaves, fêté avec s. Cyrille le 14 février.

S Gennard, moine à Saint-Wandrille, abbé à Saint-Germer-de-Flay.

S Berthame, évêque à Okney.

X.

B Notker le Bègue, moine de Saint-Gall, auteur de Séquences  et d’un martyrologe.

XI.

S Philarète, moine basilien à Aulinas, chargé des bestiaux et du jardin.

XIII.

S Guillaume, chanoine de Sainte-Geneviève de Paris, abbé à Eskill ; désigné pour négocier le mariage d'Ingeburge de Danemark, sœur du roi Canut, avec Philippe Auguste, il réussit sa mission mais en subit le contrecoup lorsque le roi répudia son épouse.

S Pietro de Vérone, dominicain, martyr des manichéens qu’il contrait partout.    

XV.

Bse Caterina de Pallanza, prieure à Sainte-Marie du Mont.

XIX.

S Phaolô Lê Bao Tinh, prêtre tonquinois martyr décapité, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

B Zefirino Agostini, prêtre à Vérone, fondateur des Ursulines Filles de Marie Immaculée, pour l’assistance à la jeunesse, aux pauvres et aux malades, béatifié en 1998.

XX.

B Michele Rua (1837-1910), un des premiers disciples de s.Giovanni Bosco, auquel il succéda comme général de l'ordre salésien ; il ouvrit près de trois cents nouvelles maisons. 

Bse Pierina Morosini (1931-1957), des environs de Bergame, martyre en défendant sa virginité, béatifiée en 1987.

07 AVRIL

II.

S Hegesippus, historien originaire Judée, mort à Rome.

?

Ss Epiphane (évêque), Donat et d’autres, martyrs en Afrique.

S Pélusius, martyr à Alexandrie.

Ss Theodoros, Irenæus, Serapion et Ammon, respectivement évêque, diacre et lecteurs, martyrs en Libye.

S Saturnin, évêque à Vérone.

S Chrétien, prêtre à Douai, invoqué contre les fièvres opiniâtres. 

IV.

S Calliopius, martyr en Cilicie ; sa mère remercia Dieu pour son martyre.

IX.

S Clotaire, à Vitry-en-Champagne.

S Georges, évêque à Mitylène, victime des iconoclastes, mort exilé en Crimée.

S Gibert, abbé à Luxeuil, martyr avec ses moines lors d’une invasion de barbares. 

XII.

S Aibert, moine à Crespin puis reclus, aux austérités effrayantes, mystique, invoqué contre la fièvre.

XIII.

B Hermann-Joseph, prémontré allemand à Steinfeld, mystique dès son enfance.

XV.

Bse Orsolina Veneri, vierge à Parme, chargée par Dieu d’aller trouver le pape en Avignon.

XVI.

S Henry Walpole, prêtre jésuite ; il subit quarante fois la torture avant d’être exécuté, à York.

B Alexander Rawlins, prêtre, martyr anglais à York.

Bx Edward Oldcorne, prêtre, et Ralph Ashley, religieux jésuite, martyrs anglais. 

XVIII.

S Jean-Baptiste de la Salle, aîné de dix enfants, fondateur des Frères des Écoles Chrétiennes (première famille d'enseignants religieux non prêtres).

XIX.

S Phêrô Nguyên Van Luu, prêtre de Cochinchine, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

Bse Maria Assunta Pallotta (1878-1905), italienne des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie, morte du typhus en Chine, surnommée Sainte aux parfums parce que son corps, resté sans corruption, exhalait une très bonne odeur.

Bse Mykhailyna (Yosafata) Hordashevs'ka (1869-1919), fondatrice ukrainienne des Servantes de Marie Immaculée, béatifiée en 2001 (le 25 mars au Martyrologe).

B Domingo (du Très Saint Sacrement) Iturrate Zubero (1901-1927), espagnol basque, trinitaire à Belmonte, béatifié en 1983.

08 AVRIL

I.

S Agabe, prophète, cf. Ac 11,28  et 21,10.

Ss Hérodion, parent de s. Paul, évêque à Nouvelle-Patras, avec Asyncritus et Phlégon, mentionnés dans l’épître aux Romains (Ro 16:14). 

II.

S Dionysios, évêque à Corinthe, auteur de diverses Lettres à d’autres Eglises. 

S Hermès, évêque à Béryte.

III.

S Dionysios, évêque en Alexandrie ; évitant les controverses, il réadmettait les lapsi, acceptait le baptême des hérétiques ; il combattit le sabellianisme et sut reconnaître quelques erreurs personnelles de terminologie.

?

Ss Timotheos, Diogenes, Macarios et Maximos, martyrs à Antioche de Syrie.

Ste Concessa, martyre à Carthage.

V.

S Amantius, évêque à Côme.

VI.

S Redemptus, bénédictin, évêque à Ferentino.

XIII.

B Clément, augustin, deux fois supérieur général, mort à Orvieto.

XIV.

B Martino Ansa (de Rimini), ancien militaire, ermite près de Gênes et humble tailleur.

XVII.

B Julián de Saint Augustin, franciscain espagnol, deux fois renvoyé à cause de ses mortifications excessives, thaumaturge.

XIX.

Bx Hong Gyo-man Franciscus Xaverius, Choe Pil-gong Thomas, Hong Nak-min Lucas, Choe Chang-hyeon Ioannes et Jeong Yak-jong Augustinus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

Ste Julie Billiart, picarde, fondatrice, avec Françoise de Bourdon et le Père Joseph Varin, de l’Institut de Notre-Dame pour l'éducation chrétienne des jeunes filles ; après une neuvaine, elle guérit de sa paralysie.

B August Czartoryski, prince polonais exilé, salésien à Turin du temps de s. Giovanni Bosco, excellent religieux malgré sa mauvaise santé, béatifié en 2004.

 09 AVRIL

III.

S Maxime, évêque en Alexandrie.

IV.

S Ædesios, martyr en Alexandrie, frère de s.Apphianus (cf. 2 avril).

Ss Héliodore, Desan et Marjab, martyrs persans ; Héliodore, évêque à Bizabda, désigna Desan comme son successeur.

S Eupsychios, martyr à Césarée de Cappadoce ; il venait de se marier ; les chrétiens, qui venaient de recevoir l’ordre de reconstruire le temple de la Fortune, l’édifièrent en l’honneur de s. Eupsychios. 

S Liborius, évêque au Mans. 

S Badème, martyr en Perse, frappé par un apostat.

?

S Demetrios, illustre martyr à Sirmium, vénéré surtout à Thessalonique.

V.

S Acakios, évêque à Amide ; il vendit quantité d’objets précieux du culte pour subvenir à la nourriture et à la libération de prisonniers persans, ce qui lui gagna l’estime du roi de Perse, et la paix pour les chrétiens persans. 

VI.

S Dotton, écossais, abbé aux îles Orcades. 

VII.

Ste Vaudru, fille de s.Walbert et de ste Bertilie, sœur de ste Aldegonde, mère des saints Landry (évêque à Meaux), Dentelin (mort en bas âge, après son baptême), Aldetrude et Madelberte qui furent religieuses sous la conduite de leur tante ; son mari Madelgaire (futur s.Vincent de Soignies), devint moine à Haumont ; elle-même édifia un monastère qui devint la ville de Mons. 

VIII.

S Hugues, apparenté à Charles Martel et à Pépin le Bref, évêque à Rouen ; il cumula plusieurs bénéfices (abbayes de Fontenelle et Jumièges, évêchés de Paris et Bayeux), pour ne pas les laisser tomber en des mains indignes, mais qu’il administra sagement et abandonna dès que possible.

X.

S Frithstan, évêque à Winchester. 

XI.

Ste Casilde, fille du roi de Tolède ; catéchumène, elle portait à manger aux prisonniers victimes de la persécution de son père ; ce dernier l’épia : les pains se changèrent en roses ; elle se retira près du lac Saint-Vincent de Burgos où elle guérit d’un mal incurable, se fit baptiser et vécut solitaire.  

XII.

S Gaucher, solitaire à Chavagnac ; il fit construire deux monastères pour les hommes et les femmes, qui voulurent vivre sous sa conduite ; il mourut des suites d’une chute de cheval.

XIV.

S Ubaldo Adimari, chef gibelin à Florence, puis Servite de Marie au Monte Senario.

Bx Tommaso de Tolentino, Giacomo de Padoue, Piero de Sienne, prêtres, et Démétrius de Géorgie, frère convers, franciscains martyrs en Inde.

B Antonio Pavoni, dominicain en Piémont dès quinze ans, martyrisé par les hérétiques vaudois qui le mirent en pièces à la fin de la messe.

B Reginaldo Montesnarti, dominicain à Viterbe ou Orvieto.

XVIII.

Bse Marguerite Rutan, supérieure des Filles de la Charité à Dax, guillotinée, béatifiée en 2011.

XX.

Bse Katarzyna Faron (Celestyna, 1913-1944), polonaise des Petites Servantes de l’Immaculée Conception, martyre à Auschwitz, béatifiée en 1999.

Bse Lindalva Justo de Oliveira (1953-1993), brésilienne des Filles de la Charité, martyre, béatifiée en 2007.

10 AVRIL

III.

Ss Terentius, Pompeius, Africanus, Maximus, Zeno, Alexander, Theodorus et leurs Compagnons, martyrs à Carthage.

IV.

S Apollonius, martyr à Alexandrie.

VII.

S Palladius, évêque à Auxerre ; il établit que les chanoines recevraient cent sols de la main de l’évêque, le jour de la fête de s. Germain.

IX.

S Bède le Jeune, du Sleswig, élevé à la cour, moine à Gavello ; il refusa maints évêchés. 

XI.

S Macarios, arménien, évêque à Antioche ; il quitta son siège par humilité et commença un long pèlerinage jusqu’en Flandre, où il mourut de la peste à Gand.

S Fulbert, ami de Gerbert, évêque à Chartres et maître de réputation internationale, poète, musicien, hagiographe ; il avait une grande dévotion pour la Sainte Vierge .

XV.

B Antonio Neyrot, piémontais, dominicain à Florence ; prisonnier à Tunis, où il renia sa foi, mais se repentit, fut arrêté, torturé et exécuté le Jeudi Saint 1460 ; racheté par des marchands gênois, son corps fut enterré à Gênes, puis transféré à Rivoli, sa ville natale.

B Marco Fantuzzi, franciscain à Piacenza.

XVII.

S Miquel des Saints “l’extatique” (29 sept.1591-1625), trinitaire catalan, qui eut de spectaculaires extases et mourut à trente-trois ans et six mois, à peu près comme le Christ. 

XIX.

Ste Maddalena de Canossa, fondatrice à Vérone d’un double Institut des Fils et des Filles de la Charité, pour les malades et la catéchèse ; Napoléon, qui la vit, l’appela un ange ; canonisée en 1988.

XX.

B Piotr Zukowski (Bonifacy, 1913-1942), franciscain polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Rolando Rivi (1931-1945), jeune séminariste italien, assassiné par les "Partisans", béatifié en 2013.

B Pedro María Ramírez Ramos (1899-1948), prêtre colombien assassiné, béatifié en 2017.

11 AVRIL

I.

S Antipas, martyr à Pergame ; s. Jean en parle dans l’Apocalypse (2,13) ; on dit qu’il y fut évêque, et qu’il fut enfermé dans un bœuf d’airain rougi au feu.

II.

S Philippos, évêque à Gortyne.

IV.

S Domnio, évêque à Salone.

S Pharmuthe, ermite en Arménie.

?

S Eustorge, prêtre à Nicomédie.

VI.

S Barsanuphius, égyptien, moine puis reclus près de Gaza ; il ne communiquait que par écrit.

S Isaac, syrien, venu près de Spolète ; il avait le don des miracles et des prophéties. 

VII.

S Airy (Ageric), abbé à Saint-Martin de Tours. 

Ste Godeberte, vierge près de Noyon.

VIII.

S Guthlac, anglais, chef d’une bande de jeunes pillards, puis moine à Repton, enfin ermite sur l’île de Croyland.

XI.

S Stanislas, évêque à Cracovie, martyrisé par le roi Boleslas, à qui il avait dû faire des remontrances mais qui, repenti, se retira dans un monastère bénédictin ; patron de la Pologne et du diocèse de Cracovie.

XII.

B Landuin, compagnon et successeur de s.Bruno en la Chartreuse de Calabre.

B Ulrich, abbé à Kaisersheim, dont il fut le fondateur.

XIII.

Ste Sancha, fille du roi du Portugal, cistercienne près de Coimbra, mystique ; fondatrice d’un monastère de recluses, où elle mourut.

B Raynier, reclus à Osnabrück, près de la porte de la cathédrale.

XV.

B Antonio (Angelo) Carletti de Chivasso, franciscain à Gênes ; son corps est resté incorrompu, à Cuneo.

XVII.

B George Gervase, bénédictin anglais, martyr à Londres. 

XX.

Ste Gemma Galgani (1878-1903), stigmatisée italienne.

Bse Elena Guerra (1835-1914), grande dévote du Saint-Esprit (et qui influença le pape Léon XIII), fondatrice des Oblates du Saint-Esprit.

B Feliks Ducki (Symforian, 1888-1942), franciscain polonais massacré à Auschwitz, béatifié en 1999.

12 AVRIL

II.

S Lazare, diacre à Trieste, dont il est patron secondaire, martyrisé à soixante-dix ans. 

III.

Ste Vissia, vierge et martyre à Fermo.

IV.

S Iulius Ier, pape (337-352), grand protecteur de s. Athanase dans le combat anti-arianiste.

S Victor, martyr à Braga.

S Sabas le Goth, martyr en Gothie à trente-huit ans.

S Zéno, probablement d'origine africaine, évêque à Vérone ; ses sermons révèlent un orateur proche de Tertullien et de s.Cyprien, par son style et ses citations bibliques ; il a commenté le baptême et le mystère pascal dans des allocutions aux catéchumènes ; on le représente avec un poisson, car il en était réduit à pêcher lui-même dans l’Adige pour assurer sa subsistance.

 VI.

S Constantinus, évêque à Gap.

S Florentin, premier abbé du monastère des Saints-Apôtres à Arles. 

VIII.

S Damianus, évêque à Pavie.

S Basilios, évêque à Parium, exilé par les iconoclastes. 

S Erkembode, irlandais, abbé à Sithiu, puis évêque à Thérouanne.

XI.

S Alferius, italien, moine à Cluny, fondateur et abbé à La Cava, mort à cent-vingt ans. 

XIII.

Bse Mechtilde, écossaise, installée près de Laon et grande mystique.

XIV.

B Lourenço de Lisbonne, prêtre jéronimien portugais. 

XX.

Ste Juanita Fernández Solar (Teresa de Jesús ou “de Los Andes”, 1900-1920), novice carmélite chilienne, mystique, béatifiée en 1987, canonisée en 1993. Son carmel était situé à Los Andes.

S Giuseppe Moscati (1880-1927), médecin et savant napolitain ; il dénonça les abus préjudiciables aux malades et se préoccupa des étudiants en médecine ; il communiait chaque matin ; canonisé en 1987.

S David Uribe Velasco (1888-1927), prêtre et martyr mexicain ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai ; il avait refusé d’être un évêque schismatique.

Bx Pedro Ruiz Ortega (*1912) et Pere Roca Toscas (*1916), des Fils de la Sainte Famille, martyrs espagnols en 1937 près de Barcelone, béatifiés en 2013.

13 AVRIL

II.

Ss Carpe (évêque à Thyatire), Papyle (diacre) et sa sœur Agathonique (sainte femme), martyrs à Pergame.

IV.

Ss Eleuthère, Théodose et Zoïle, martyrs en Perse.

S Ursus, évêque à Ravenne ; il fit construire à ses frais la nouvelle cathédrale, la consacra le jour de Pâques et mourut lui-même le jour de Pâques dix ans plus tard. 

V.

S Romain, évêque à Metz, du temps où Clovis s’empara de la ville.

VI.

S Mars, solitaire en Auvergne ; retiré là où il y eut plus tard la ville de Clermont, il fonda un monastère qui subsista jusqu’au XVIIIe siècle ; il eut le don des miracles. 

S Hermenegildo, fils du roi arien d’Espagne, qui le fit mourir pour sa foi catholique ; il est patron de Séville.

VII.

S Martinus Ier, pape (649-655) : ayant condamné l'hérésie monothélite, il fut exilé en Crimée où il mourut de ses souffrances ; il est le dernier des papes martyrs. 

IX.

S Guinoc, évêque en Ecosse.

XI.

Bse Ide de Boulogne, du sang de Charlemagne, épouse du Comte de Boulogne Eustache II, descendant de Charles le Chauve ; ses trois fils furent : Eustache III, comte de Boulogne, Godefroi de Bouillon et Baudoin, tous deux rois de Jérusalem après la croisade.

XII.

S Caradoc, gallois, harpiste du roi, moine puis ermite dans l’île de Barry.

XIII.

Bse Ide de Louvain, mystique stigmatisée.

B Giacomo, camaldule près de Florence ; son père et son frère se firent convers grâce à son exemple ; il fut abbé, mais abdiqua assez vite.

B Albertino, prieur général camaldule à Fonte Avellana.

XIV.

Bse Margherita de Città-del-Castello, aveugle de naissance, abandonnée, enfin tertiaire dominicaine, mystique.

XVI.

Bx Francis Dickenson et Miles Gerard, prêtres anglais martyrs.

XVII.

Bx John Lockwood et Edward Catheric, prêtres anglais martyrs ; John avait quatre-vingt sept ans.

XIX.

B Serafino Morazzone, prêtre de Milan, béatifié en 2011.

B Jean-Bernard (Scubilion) Rousseau, lasallien, mort sur l’île de la Réunion, béatifié en 1989.

XX.

S Sabás Reyes Salazar (1883-1927), prêtre mexicain martyr ; dans son apostolat auprès des jeunes, il se servait beaucoup de la musique ; il fonda les Sœurs Clarisses du Sacré-Cœur et fut martyrisé un Mercredi Saint, après avoir été torturé pendant trois jours, et brûlé ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Stanislaw Kostka Starowieyski (1895-1941), père de famille polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

14 AVRIL

II.

S Maximus, avec ss.Valerianus et Tiburtius, préfet romain converti par ces derniers (avec qui se trouvait ste Cécile, cf. 22 novembre) et martyrisé avec eux.

S Fronton, abbé près d’Alexandrie, un des premiers cénobites. 

III.

Stes Prosdoki et Berniki avec leur mère Domnini, martyres : se sachant vouées au martyre, elles se jetèrent elles-même à l’eau pour échapper aux mauvais désirs des soldats. 

S Procule, évêque (?) à Terni et martyr.

Ste Domnine, vierge et martyre à Terni.

S Ardalion, acteur converti sur scène, martyr.

V.

Ste Thomaïs, martyre en Alexandrie pour avoir refusé les avances de son beau-père.

S Assicus, disciple de s. Patrice et premier évêque à Elphin.

VII.

S Lambert, évêque à Lyon ; il avait fui la cour de Clotaire III pour l’abbaye de Fontenelle, où il succéda à l’abbé s.Wandrille.

XI.

S Giovanni, évêque à Montemarano en Campanie.

XII.

S Bernard d’Abbeville, abbé bénédictin à Poitiers, puis à Tiron.

S Bénezet, berger ; après une vision céleste, il commença à treize ans la construction du pont d’Avignon.

XIII.

B Pedro González “Telmo”, dominicain espagnol après un début de vie ecclésiastique très mondain ; il est invoqué par les marins dans les tempêtes et contre les tremblements de terre.

Bse Hadwige, abbesse prémontrée à Mehren, où elle succéda à sa mère.

XIV.

Ss Jean Milhey, Antoine Kukley et Eustache Nizilon, chambellans du duc de Lituanie, martyrs à Vilnius, dont ils sont les patrons. 

XV.

Ste Lydwine, mystique à Schiedam.

XX.    

Bse Isabel Calduch Rovira (1882-1937), clarisse espagnole, martyre près de Castellón, béatifiée en 2001.

15 AVRIL

I.

Stes Basilissa et Anastasia, romaines martyrisées pour avoir donné la sépulture aux ss. Pierre et Paul ; elles eurent la langue et les pieds coupés. 

II.

Ss Theodoros et Pausilypos, martyrs en Thrace ; les liens de Pausilypos s’étant déliés d’eux-mêmes, il s’enfuit mais mourut peu après.

Ss Maro, Eutyches et Victorinus, martyrs romains : Maro écrasé par une pierre, Eutyches décapité, Victorinus asphyxié.

III.

Ss Maxime et Olympiade, martyrs persans. 

S Crescent, martyr à Myre.

?

S Eutyche, martyr à Ferentino.

VI.

S Paterne, abbé à Scissy, évêque à Avranches, invoqué contre les morsures de serpents, contre la cécité et la paralysie. On fête avec lui un abbé, s.Scubillion ; tous deux étaient originaires de Poitiers. 

S Abundius, mansionnaire à Saint-Pierre de Rome ; il guérit une paralytique.

S Ortaire, abbé à Landelle.

S Ruadan (Rodan), un des douze apôtres de l’Irlande, abbé à Lorrah (Lothra).

S Léonide, évêque à Athènes. 

VII.

S Sevêtre, abbé à Moutier-Saint-Jean (Réomé).

VIII.

S Abbon, évêque à Metz.

X.

S Munde, abbé en Ecosse dans le comté d’Argyle.

XII.

B Waltmann, abbé prémontré à Anvers ; il combattit l’hérésie de Tanchelm.

XVII.

B César de Bus, converti d’une vie dissolue, prêtre fondateur en Avignon des Pères de la Doctrine chrétienne, aveugle pendant 13 ans, mort le jour de Pâques. 

XIX.

S Jozef Daamian de Veuster, flamand de la congrégation des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie, missionnaire dans l’île de Molokaï, chez les lépreux dont il reçut la contagion, probablement après avoir laissé un enfant jouer avec sa pipe, béatifié en 1995, canonisé en 2009.

16 AVRIL

I.

S Turibio, évêque au Mans ; il y a des reliques de lui à Paderborn (III.?).

III.

Ss Leonides et sept compagnes : Carissa, Galina, Theodora, Nica, Nunecia, Callis, Basilissa, martyrs à Corinthe, arrêtés le jour de Pâques ; Leonides, d’abord crucifié, fut jeté en mer, Carissa et Callis jetées en mer aussi ; une autre martyre, Ireni, eut la langue coupée et les dents arrachées avant d’être décapitée ; enfin Adrianus fut brûlé vif.

IV.

Ss Optatus, Lupercus, Successus, Martialis, Urbanus, Iulia, Quintilianus, Publius, Fronto, Felix, Cæcilianus, Evodius, Primitivus, Apodemius, quatre autres nommés Saturninus, ainsi que Caius et Crementius, martyrs à Saragosse.

Ste Engratia, vierge martyre à Saragosse, déchirée sur tout son corps ; on lui arracha un sein et le foie.

V.

S Turibio, évêque à Astorga ; il vint à bout de l’erreur priscillianiste.

S Vaise, martyrisé par ses proches en Saintonge ; le lieu de son sépulcre est devenu le bourg de Saint-Vaise.

VII.

S Fructuoso, évêque à Braga, après avoir dirigé de nombreux moines et moniales. 

XI.

B Hervé, bienfaiteur ; il fit reconstruire à ses frais la basilique de Saint-Martin à Tours. 

XII.

S Magnus, écossais, martyrisé par un parent.

S Druon, berger, et reclus à Sebourg-en-Hainaut, patron des bergers. 

XIII.

B Contardo d’Este, des marquis de Ferrare, pèlerin volontaire, mort très pauvre ; on l’invoque contre l’épilepsie.

XIV.

B Chiaramonte (Gioachino de Sienne), de la famille Piccolomini, des Servites de Marie ; il devint volontairement épileptique à la place d’un autre malade et mourut un Vendredi Saint.

B Guglielmo Gnoffi, ermite sicilien, patron de Castelbuono ; il lutta victorieusement contre le démon de l’impureté.

XVIII.

S Benoît-Joseph Labre, aîné de quinze enfants, né dans le nord de la France ; il devint “vagabond de Dieu” après avoir vainement tenté d’entrer en religion ; on estime qu’il parcourut quelque vingt-cinq mille kilomètres à pied sur les routes de l'Europe.

Bx martyrs à Avrillié, béatifiés en 1984 : Pierre Delépine, Jean Ménard, Renée Bourgeais, Perrine Bourigault, Madeleine Cady, Marie Forestier, Marie Gingueneau, Jeanne Gourdon, Marie Lardeux, Perrine Laurent, Jeanne Leduc, Anne Maugrain, Françoise Micheneau, Jeanne Onillon, Marie Piou, Perrine Pottier, Marie-Geneviève et Marthe Poulain de la Forestrie, Renée Rigault, Marguerite Robin, Marie Rechard, Marie Roger, Madeleine Sallé, Renée Sechet, Françoise Suhard, Jeanne Thomas.

XIX.

Ste Bernadette (Marie-Bernard) Soubirous, la voyante de Lourdes, vierge à Nevers. 

17 AVRIL

II.

Stes Isidora et Neophyta, deux sœurs martyres à Lentini.

IV.

S Siméon bar Sabas, évêque à Séleucie-Ctésiphon, martyr décapité après cent autres compagnons ; l’intendant du roi, le vieil eunuque Usthazades, qui avait un moment apostasié, proclama sa foi et fut décapité aussi avec cent autres chrétiens. 

S Innocens, évêque à Tortona ; défenseur de la Foi, il passa dix années en prison, puis fut consacré évêque par le pape Silvestre.

? 

Ss Petrus, diacre, et Hermogenes, martyrs à Mélitène. 

V.

S Akakios, évêque à Mélitène, fervent adversaire de Nestorius à Ephèse, mais ensuite déposé injustement de son siège.

VI.

S Pantagathus, évêque à Vienne (Isère), considéré comme le plus saint et le plus savant évêque de son temps. 

VII.

S Donnan, écossais, abbé sur l’île de Egga, massacré par des Danois avec ses cinquante-deux moines le jour de Pâques. 

Ste Potentienne, vierge près de Villanueva.

VIII.

S Vandon, abbé à Saint-Wandrille, exilé injustement par Charles Martel, rétabli par Pépin le Bref.

S Landry, évêque à Metz ou Meaux, on ne sait pas ; son père se fit moine et fonda les abbayes de Hautmont et Soignies : à la mort de son père, il resta à Soignies, s’occupa des deux abbayes et ne revint pas dans son évêché ; sa mère est ste Vaudru, sa sœur ste Adeltrude.

IX.

Ss Elia, Pablo et Isidro, martyrs à Cordoue.

XI.

S Robert, fondateur et abbé (malgré lui) du monastère de la Chaise-Dieu.

XII.

S Robert, abbé à Molesme, où échoua la réforme, puis à Cîteaux ; par obéissance il retourna à Molesme, où la réforme réussit enfin.

B Gervin (Gervais), solitaire puis abbé à Aldenbourg.

B Eberhard de Wolfegg, prieur du monastère prémontré à Marchthal.

XIII.

B Rudoif, enfant martyrisé par des Juifs à Berne.

XIV.

B Giacomo de Cerqueto, prêtre augustin à Perugia, très patient dans la maladie.

XV.

Bse Thora Gambacorta, fiancée de force à sept ans, mariée à douze, veuve à quinze ans, elle fut un moment clarisse à Pise, reprise par son père qui l’enferma, et put enfin devenir dominicaine à Pise, où elle sera prieure avant de mourir.

XVII.

Bse María Ana de Jésus Navarro de Guevara, madrilène, religieuse de l’ordre de Notre-Dame de la Merci, dont elle fonda une autre branche.

B Henry Heath, franciscain anglais martyr à Londres (Tyburn).

Bse Kateri Tekakwitha (“qui avance en tâtonnant”, parce qu’elle était presque aveugle de naissance), indienne iroquoise convertie et baptisée par les missionnaires jésuites du Canada ;  première indienne à faire vœu de chasteté et béatifiée, en 1980, puis canonisée en 2012.

XVIII.    

B Won Si-bo Iacobus, laïc coréen martyr, enterré vivant, béatifié en 2014.

XX.

B Lucien Botovasoa (1908-1947), instituteur malgache et père de cinq enfants, décapité pour sa foi, béatifié en 2018.

18 AVRIL

II.

S Calocer, chef des soldats, martyr à Albenga.

Ss Eleuthère, évêque, et sa mère Anthia, martyrs à Rome ; on ne peut dire clairement où Eleuthère fut évêque.

IV.

Ss Elpidius, Hermogenes, Caius, Aristonicus, Rufus et Galatas, martyrs à Mélitène.

S Pusicius, intendant des travaux du roi Sapor, qui se convertit au moment du martyre de s. Siméon (voir 17 avril) : on lui fit un trou dans le cou pour lui arracher la langue et il devint aussi martyr.

VI.

S Eusebius, évêque à Fano, mort prisonnier à Ravenne.

VII.

S Lasérian (Molios, Molassius), irlandais d’origine écossaise, moine et apôtre en Irlande, évêque.

VIII.

S Ursmer, abbé à Lobbes (et évêque), apôtre de la Flandre.

Ss Hidulphe et Aya, deux époux consacrés dans la continence parfaite, ensuite retirés lui à Lobbes, elle à Châteaulieu ; Aya est invoquée contre les procès injustes. 

S Wicterp, évêque à Augsburg.

IX.

Ste Anthousa, vierge, fille de l’empereur Constantin Copronyme.

S Ioannis l’Isaurien, champion de l’orthodoxie contre les iconoclastes. 

S Perfecto, prêtre martyr à Cordoue.

Ste Athanasia, deux fois veuve, puis abbesse dans l’île d’Egine et thaumaturge.

S Cosmas, évêque à Chalcédoine, victime des mauvais traitements des iconoclastes. 

XI.

S Gébuin (Jubin), évêque à Lyon.

XII.

B Idesbald, abbé cistercien à Notre-Dame des Dunes, grand promoteur du chant liturgique.

S Galdino della Sala, évêque à Milan ; il travailla beaucoup à rallier toute sa région au pape légitime.

B Andrea de Monte Reale, pieux berger des Abruzzes, entré chez les augustins à quatorze ans, provincial pour l’Ombrie, prédicateur en Italie et en France.

XIII.

S Bartolomeo (Amadio) Amidei, un des Fondateurs de l'Ordre des Servites de Marie, fêté le 17 février.

XV.

B Giacomo d’Oldo, de Lodi ; lui et sa femme étaient assez frivoles, mais devinrent tous deux tertiaires franciscains ; il fut prêtre.

XVI.

B Ioannis de Ioannina, tailleur, martyr ; il abandonna la mahométisme et fut brûlé vif à Constantinople.

XVII.

B Andrés Hibernon, franciscain puis carme espagnol, mystique ;  il aimait les travaux les plus humbles, et travaillait à convertir les Maures. 

Bse Barbe (Madame Acarie, puis Marie de l'Incarnation) Avrillot, fondatrice française de nombreux Carmels réformés dans l'esprit de ste Thérèse d'Avila ; veuve, elle fut simple converse carmélite à Amiens, puis à Pontoise.

XVIII.

B Joseph Moreau, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XIX.

B Luca Passi, prêtre italien, fondateur de l'institut des Sœurs Maîtresses Dorothéennes, béatifié en 2013.

XX.

Bse Savina Petrilli (1851-1923), italienne, fondatrice des Sœurs des Pauvres de Sainte-Catherine de Sienne, pour les enfants abandonnés et toutes personnes démunies ; béatifiée en 1988.

B Roman Archutowski (1882-1943), prêtre polonais et martyr au camp de concentration de Majdanek, mort le jour des Rameaux, béatifié en 1999.

B Louis Leroy (1923-1961), prêtre français des Oblats de Marie Immaculée, martyr au Laos, béatifié en 2016.

19 AVRIL

III.

S Mappalicus, martyr à Carthage, avec seize compagnons : Bassus, Paulus, Fortunio, Fortunata, Victorinus, Victor, Heremius, Credula, Hereda, Donatus, Firmus, Venustus, Fructus, Iulia, Martialis, Ariston.

IV.

S Vincent, martyr à Collioure.

S Crescent, sous-diacre de l’évêque Zénobe à Florence.

Ste Martha, vierge martyre en Perse, martyrisée le jour de Pâques.

V.

S Paphnuce, martyr à Jérusalem, le père de ste Euphrosine (11 février), et peut-être le même que celui du 24 septembre.

VII.

S Floibert, abbé de deux monastères à Gand.

IX.

S Georgios, évêque à Antioche de Pisidie, mort en exil à cause des iconoclastes. 

S Jean le Paléolaurite, moine au désert de Sukka.

X.

S Tryphon, évêque à Constantinople pendant trois ans, moine.

Ss Lazare, roi, et sa fille Aza, venus d’Orient à l’abbaye de Moyenmoutier.

S Gérold, ermite dans le Wallgau, où il eut entre autres disciples, ses deux fils, les bienheureux Udalric et Cunon.

XI.

S Elphege, évêque à Winchester puis Canterbury, martyr des Danois. 

S Léon IX, pape (1049-1054), évêque à Toul et pape à quarante-sept ans ; avec Hildebrand, futur Grégoire VII, il combattit l'hérésie, la simonie, le concubinage des clercs, les investitures laïques, etc.

Ste Emma, sœur de s.Meinwerk, veuve allemande ; elle donna toute sa grande fortune aux pauvres. 

XII.

B Burchard, disciple chéri de s. Bernard, abbé à Bellevaux, fondateur aussi de Notre-Dame de Buillon (moutier et église maintenant disparus).

B Bernard le Pénitent, dont on ignore les graves “fautes” pour lesquelles il voulut embrasser l’état de pénitent ; il finit par être moine à Saint-Bertin.

XIII.

B Werner, enfant martyrisé par des Juifs à Wammenrat, le Jeudi Saint ; des reliques de lui arrivèrent à Besançon, où les vignerons le prirent comme patron.

B Corrado, franciscain à Ascoli, où il fut grand ami du futur pape Nicolas IV ; missionnaire en Afrique, professeur à Paris, il mourut juste avant d’être créé cardinal.

XVII.

B James Duckett, laïc anglais marié, converti au catholicisme, martyrisé avec celui qui l’avait trahi et qu’il convertit en prison.

XX.

Bx Ramón (*1875) et Jaime (*1878) Lluch Candell, prêtres des Fils de la Sainte Famille, martyrisés à Barcelone en 1937, béatifiés en 2013.

20 AVRIL

I.    

Ss Sulpicius et Servitianus, martyrs à Rome.

II.

S Anicet, pape (155-166) ; c’est lui qui aurait prohibé aux clercs de porter les cheveux longs. 

IV.    

S Secundino, martyr à Cordoue.

Ss Victor, Zotique, Zénon, Acindyne, Césaire, Sévérien, Chrysophore, Théonas, Antonin, martyrs à Nicomédie.

S Marcellinus, africain, premier évêque à Embrun, où il lutta contre le paganisme et  l’arianisme.

S Theodoros, solitaire près de Constantinople, surnommé “Trichinas” à cause de son rude vêtement en poils de chèvre. 

V.

S Marcianus, berrichon, moine à Auxerre, où il s’occupa des vaches de la ferme jusqu’à sa mort. 

S Théotime, surnommé “le Philosophe” pour sa science, puis évêque à Tomes, ami de s.Jean Chrysostome.

VI.

Ste Heliena, solitaire italienne, à Pesti.

S Wihon, évêque à Osnabrück : le pape ratifia cette nomination faite par Charlemagne.

B Harduin, moine copiste à Fontenelle, puis anachorète dans une grotte proche.

X.

B Hugues d’Anzy, poitevin, moine de Saint-Sabin, maître des novices à Saint-Martin d’Autun, co-fondateur de Cluny puis de Anzy-le-Duc, où il fit construire un magnifique hôpital pour les pauvres. 

XII.

S Géraud, seigneur de Salles, fondateur d’abbayes, mort dans l’une d’elles, comme servant de messe.

Bse Oda, vierge en Brabant ; pour échapper au mariage, elle se coupa les narines ; elle fut prieure de l’ordre de Prémontré à Bonne-Espérance.

Ste Hildegonde, qui vécut des aventures extraordinaires sous le nom de Joseph, et finit ses jours dans l’abbaye (masculine) de Schönau. 

XIII.

Bx Domenico Vernagalli, camaldule, fondateur d’un hôpital pour orphelins à Pise.

B Jean, abbé cistercien à Igny puis à Clairvaux et à la Grâce-Dieu.

XIV.

Ste Agnese de Montepulciano, mystique dominicaine, première abbesse, à 15 ans, du couvent de Procena,  puis supérieure à Montepulciano.

B Simone Rinalducci de Todi, augustin, théologien et prédicateur.

B Giovanni, solitaire puis tertiaire franciscain à Masaccio, dont il est le patron.

XVI.

Bx James Bell, prêtre, et John Finch, père de famille ; James avait renié sa foi et s’était réconcilié vingt ans après ; John était fermier et abritait les prêtres ; tous deux furent martyrisés par pendaison à Lancaster.

B Maurice MacKenraghty, prêtre martyr en Irlande, béatifié en 1992.

Bx Richard Sargeant et William Thomson, prêtres anglais martyrs à Tyburn, béatifiés en 1987.

B Antony Page, jésuite anglais martyr à York, béatifié en 1987 avec soixante deux autres. 

XVII.

Bx Francis Page, jésuite, et Robert Watkinson, prêtres anglais martyrs à Tyburn.

XIX.

Bse Dina (Chiara) Bosatta de Pianello, collaboratrice du b.Guanella à Come où elle ouvrit la première Petite Maison de la Divine Providence, et morte de tuberculose à vingt-neuf ans, béatifiée en 1991.

XX.

B Dionís Domínguez Martínez (Doménec Ciríac, 1911-1937), des Frères Maristes espagnols, martyr à Madrid et béatifié en 2013.

B Michel Coquelet (1931-1961), prêtre français des Oblats de Marie Immaculée, martyr au Laos, béatifié en 2016.

21 AVRIL

II.

S Apollonius, sénateur et philosophe romain, auteur courageux d’une Apologie, martyr à Rome. 

IV.

Ss Apollon, Isace et Codrat, martyrs à Nicomédie.

?

S Aristus, martyr à Alexandrie.

V.

S Maximien, romain, évêque à Constantinople, dont la douceur contribua à reporter la paix après l’erreur de Nestorius. 

VI.

S Cyprien, évêque à Brescia.

VII.

S Bruno, gallois, fondateur et abbé à Clynnog-Fawr.

VIII.

S Anastase le Sinaïte, ermite, dialecticien et théologien : il alla plusieurs fois en Egypte pour convaincre monophysites, sévériens et juifs ; on l’appela le nouveau Moïse.

S Maelrubha, irlandais, fondateur et abbé à Applecross. 

XI.

S Wolbodon, évêque à Liège ; s. Laurent l’avertit de sa fin prochaine ; enterré au monastère de Saint-Laurent à Poppon, il fit tant de miracles que l’abbé lui ordonna d’y mettre fin, pour ne pas troubler le silence.

XII.

S Anselmo, piémontais, abbé au Bec, archevêque à Canterbury contre son gré ; grand théologien et philosophe, il fait en quelque sorte le lien entre s.Augustin et s.Thomas d'Aquin. 

B Fastrède, troisième abbé à Clairvaux, puis abbé général de Cîteaux.

XIV.

B Giovanni Saziari, tertiaire franciscain italien, mort à Cagli (Pesaro), béatifié en 1980.

XV.

B Bartolomeo Cerveri, dominicain italien, martyrisé au moment où il allait à Cervier.

XIX.

S Johann Birndorfer (Konrad de Parzham), frère capucin, portier à Altötting.

XX.

S Roman Adame Rosales (1859-1927), prêtre mexicain martyr, connu pour son humilité et son activité dans les missions populaires; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Volodomyr Bairak (Vitalii, 1907-1946), prêtre ukrainien de l’ordre de Saint-Josaphat, martyrisé quelques jours avant Pâques, béatifié en 2001.

22   AVRIL

II.

S Soter, pape (166-175), martyr ; dans ses deux épîtres il condamne les diverses hérésies tenant au gnosticisme ; en particulier, dans la deuxième, dirigée contre Marcion, il rappelle que le ministère sacré est interdit aux femmes.

S Epipodius, martyr à Lyon.

III.

S Leonidas, martyr à Alexandrie, père de Origène ; celui-ci avait 17 ans quand son père fut arrêté et décapité pour sa foi ; il était si désireux de mourir avec lui qu'il voulut le rejoindre devant le tribunal ; sa mère dut cacher ses vêtements pour l'empêcher de sortir ; une riche femme pourvut aux besoins de la veuve et de ses sept enfants. 

Ss Parmène, Heliménas, Chrysotèle (prêtres), Luc et Mucius (diacres), martyrs à Cordula.

S Néarque, ami intime de s. Polyeucte, martyr à Cananéote.

S Caïus, pape (283-295) ; il serait dalmate et parent de Dioclétien ; un décret de lui précise qu’on ne peut ordonner un évêque que si celui-ci a préalablement reçu les quatre ordres mineurs, le sous-diaconat, le diaconat et la prêtrise ; il vécut neuf années dans les catacombes pour échapper à la persécution de Dioclétien.

IV.

S Héliodore, évêque à Phenek, et ses compagnons : les prêtres Dausa et Maryahb, le diacre Abdiso ; Maryahb aurait été aussi êvêque.

S Akepsimas, évêque à Anitha, martyr avec les ss. Jacques, Aïthala et Joseph, prêtres ; il avait quatre-vingts ans ; puis furent aussi martyrisés les évêques Maréas et Bicor, les diacres Azadane et Abdièse, et quantité d’autres : ste Tarbule, sœur de l’évêque s.Siméon, fut sciée en deux.

VI.

S Agapit 1er, pape (535-536) : il régla le mode d’élection du pape ; il mourut à Constantinople, où il était allé pour rétablir l’ordre dans ces Eglises (monophysisme). 

S Léon, évêque à Sens ; il fut co-signataire d’une lettre de reproches à s. Remi (qui avait en la circonstance préféré la charité à la rigueur des canons pour punir un prêtre).

S Julien, évêque à Vienne.

VII.

S Théodore le Sicéote, grand dévôt de s.Georges ; d’abord solitaire, il dut être soigné pour les plaies que lui causaient ses mortifications ; évêque à Ancyre, il fit tout pour être déchargé, en recourant jusqu’à l’empereur. 

VIII.

S Frodulphe (Frou), ami de s. Merry et comme lui ermite près de Paris. 

Ste Opportune, abbesse à Almenèches ; elle savait commander aux animaux.

B Adalbert d’Ostrevent, époux de ste Reine et père de dix filles, dont ste Ragenfrère, fondatrice d’un monastère à Denain, où il mourut.

X.

Ste Sénorine, abbesse à Vieyra puis Basto ; elle succédait à sa tante.

XI.

B Wolphelme, abbé à Gladbach, Siegburg, Brauweiler, où il fit lire la Bible intégralement chaque année.

XIV.

B Francesco Venimbeni, franciscain (puis supérieur) à Fabriano, qu’il dota d’une riche bibliothèque.

23 AVRIL

III.

Ss Félix, Fortunat et Achillée, martyrs à Valence, où s. Irénée les avait envoyés ; Félix était prêtre, les autres diacres. 

IV.

S Georges, officier romain martyr en Palestine ; on ne sait rien de lui, mais il est le patron de l'Angleterre, de l'Aragon, du Portugal, de l'Allemagne, de Gênes et de Venise, et protecteur de Ferrare ; il devait venir de Cappadoce (d’où la “Géorgie”).

S Eulogios, évêque à Edesse de Syrie ; il avait été arrêté et exilé en Egypte et, une fois revenu, succéda à l’évêque Barsès, mort en exil ; il mourut le Jeudi saint.

V.

S Marolus, évêque à Milan, originaire de Syrie, ami du pape Innocent 1er.

Ste Pusinne (VI. ?), vierge près de Corbie ; ses six sœurs sont aussi honorées du titre de saintes : Emma (Amée), Hoylde (Houe), Lutrude (Lindrue), Francule, Libérie, Menehould.

VI.

S Ibar, évêque en Irlande, qu’il avait en partie évangélisée avant s. Patrick.

X.

S Gérard, évêque à Toul, où il fit cesser la peste par ses prières et ses larmes. 

S Vojtech, évêque à Prague : par trois fois, ne réussissant pas à convertir ses diocésains encore trop païens, il se retira dans un monastère, puis il alla en Prusse où il subit le martyre.

XII.

S Georgio, évêque à Suello.

XIII.B Egidio, d’Assise, fidèle recrue de s. François, connu pour son obéissance ingénue.

B Gilles, né à Nantilly, chapelain de s. Louis IX, qui le nomma évêque à Damiette, puis à Tyr.

XV.

Bse Elena Valentini, de Udine, mariée à quinze ans, puis tertiaire augustine quand elle fut veuve.

XX.

Bse Teresa Manetti (Marie de la Croix, 1846-1910), italienne fondatrice près de Florence des Sœurs tertiaires carmélites de Sainte-Thérèse, pour l’adoration et pour l’enfance pauvre et abandonnée ; béatifiée en 1986.

Bse Maria Gabriella Sagheddu (1914-1939), sarde, trappistine à Grottaferrata où elle offrit sa vie pour l'unité de l'Église, béatifiée en 1983.

24 AVRIL

I.

Stes Marie, femme de Cléophas, et Salomé, saintes femmes de l’Evangile.

II.

S Alexandros, grec, grand ami  de s.Epipode (cf. 22 avril), martyr crucifié à Lyon.

III.

S Sabas, soldat goth, martyr à Rome.

IV.

S Anthimos, évêque à Nicomédie : il reçut très fraternellement ses bourreaux, s’en fit reconnaître, les obligea à faire leur travail, consistant à le reconduire à Nicomédie, où il fut martyrisé. 

Ss Eusèbe, Néon, Léonce, Longin, martyrs à Nicomédie.

S Gregorio d’Elvire, évêque qui se trouva impliqué dans la lutte contre les ariens ; on lui reprocha son intransigeance, mais il resta toujours dans la communion de l’Église.

V.

S Anselme, évêque à Polymartium, actuelle Bomarzo (diocèse de Bagnorea), où il est enterré.

VI.

S Honorius, évêque à Brescia, oriental d’origine.

S Dié, ermite, diacre et abbé près de Blois. 

Ste Elisabeth la Thaumaturge  (IX.?), abbesse à Constantinople.

VII.

S Mellitus, abbé à Rome, envoyé par s. Grégoire le Grand en Angleterre ; évêque à Londres puis à Canterbury.

Stes Beuve et Dode, deux abbesses qui se succédèrent à Reims, respectivement sœur et nièce de s. Baldéric, fille et petite-fille du roi d’Austrasie.

VIII.

S Wilfrid, évêque à York, ami de s. Benoît Biscop (cf.12 janvier), champion des habitudes romaines ; il n’eut que des épreuves pour pouvoir résider dans son diocèse .

S Egbert, anglais émigré en Irlande, grand connaisseur de l’Ecriture, champion des usages romains, mort à quatre-vingt-dix ans, le jour de Pâques. 

XII.

S Guillaume Firmat, tourangeau, deux fois pèlerin à Jérusalem, solitaire près de Laval, de Vitré, à Mantilly, Mortain (dont il est le patron).

XVII.

S Marc Roy (Fidèle de Sigmaringen), avocat allemand, capucin à Fribourg ; gardien (supérieur) du couvent de Feldkirch, il prêcha dans toute la région ainsi que dans les Grisons, où des protestants l'abattirent à coups de sabre.

XIX.

Ste Rose Virginie (Marie de Sainte-Euphrasie) Pelletier, huitième enfant d’un médecin de Noirmoutier ; supérieure de la Congrégation du Bon Pasteur, elle se consacra aux "filles tombées" et créa à Angers un refuge qu'elle appela "Le Bon Pasteur". 

XX.

S Angelo Menni (Benedetto, 1841-1914), milanais, prêtre de Saint-Jean-de-Dieu, fondateur des Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur (pour les femmes souffrant de maladie mentale), béatifié en 1985 et canonisé en 1999.

Ste Maria-Elisabeth Hesselblad (1870-1957), suédoise pionnière de l’œcuménisme, fondatrice de l’Ordre du Très-Saint-Sauveur de Sainte-Brigitte, béatifiée en 2000, canonisée en 2016.

25 AVRIL

I.

S Marc, évangéliste, évêque en Alexandrie ; son corps fut emporté à Venise, dont il est le patron ; s.Pierre fut divinement informé de son évangile et l’approuva.

S Anianus, disciple et successeur de s. Marc à Alexandrie.

II.

Ss Philon et Agathopode, diacres de s. Ignace d’Antioche et ses compagnons à Rome, d’où ils en rapportèrent les restes à Antioche ; Philon fut évêque à Tarse.

III.

Ss Pasicrate et Valention, martyrs à Dorosturum (actuelle Silistra en Bulgarie), peut-être des soldats. 

IV.

Ss Evode, Hermogène et Callista, frères et sœur, martyrs à Syracuse.

S Phœbadius, évêque à Agen, ami de s. Hilaire et, comme lui, adversaire de l’arianisme.

V.

S Stephanos, évêque à Antioche de Syrie, martyrisé à l’autel par des hérétiques eutychiens. 

S Maccaille, évêque à Croghan ou Man.

VI.

S Rustique, évêque à Lyon.

S Macédonius II, évêque à Constantinople, exilé pour sa fidélité au concile de Chalcédoine.

VII.

S Clarentius, évêque à Vienne.

VIII.

S Erminus, abbé à Lobbes et évêque régionnaire.

IX.

S Héribald, évêque à Auxerre.

XIII.

Ste Franca Visalta, abbesse cistercienne à Montelana, puis Pittoli.

B Bonifazio Valperga, évêque à Aoste.

XVI.

Bx Robert Anderton  et William Marsden, prêtres anglais, martyrs. 

XVII.

S Pedro de San José Betancur, des îles Canaries, franciscain apôtre au Guatemala, fondateur entre autres d’un hôpital pour convalescents, le premier au monde ; son œuvre s’appelait “Bethléem” ; béatifié en 1980, canonisé en 2002.

XIX.    

Bx Choe Chang-ju Marcellinus, Yi Jung-bae Martinus et Won Gyeong-do Ioannes, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

S Giovanni Piamarta (1841-1913), prêtre à Brescia, dévoué à la formation des jeunes gens en quête d’emploi, pour lesquels il fonda deux instituts, et deux congrégations pour les encadrer : la Sainte-Famille de Nazareth et les Humbles Servantes du Seigneur ; béatifié en 1997, canonisé en 2012.

Bx Andrés Solá y Molist (*1895), troisième de onze enfants et clarétain espagnol, José Trinidad Rangel Montaño (*1887), prêtre mexicain, et le laïc Leonardo Pérez Larios (*1883), martyrs au Mexique en 1927, béatifiés en 2005.

Bx Mario Borzaga (*1932), prêtre italien des Oblats de Marie Immaculée, et Thoj Xyooj Paj Lug (*1941), laïc, martyrs au Laos en 1960, béatifiés en 2016.

26 AVRIL

I.

S Clet, troisième pape (78?-90?), martyr, qu’on identifie parfois avec s. Anaclet (13 juillet) ; il est nommé au Canon Romain.

?

S Primitivus, martyr non loin de Rome, sur la Via Prænestina.

S Pierre, premier évêque à Braga, ordonné par s. Jacques et martyr (Ve ?).

IV.

S Basilios, évêque à Amasée, décapité et  jeté à la mer pour avoir protégé la vierge ste Glaphyre.

S Lucide, évêque à Vérone ; contemplatif, il confiait les affaires temporelles à ses prêtres. 

Ste Exupérance, vierge à Troyes. 

VII.

S Trudbert, irlandais, ermite en Brisgau, assassiné par un serviteur du seigneur.

S Riquier, abbé à Centula ; sa sainteté et ses miracles poussèrent le roi Dagobert à venir le rencontrer et écouter ses conseils. 

S Emmon, évêque à Sens. 

IX.

S Paschasius Radbertus, enfant abandonné, élevé au monastère de Saint-Pierre de Soissons ; après une adolescence dissipée, il fut moine, maître des novices, écolâtre et abbé à Corbie puis se retira à Saint-Riquier ; historien et théologien, il est un des meilleurs écrivains de son époque, en particulier avec son traité sur l'Eucharistie.

XII.

Ss Guglielmo et Peregrino, père et fils, originaires de Syrie, ermites à Foggia.

XIII.

Bx Domingo et Gregorio, deux prêtres dominicains espagnols ; ils prêchèrent en Aragon.

XIV.

B Stéphane, évêque à Perm, très actif auprès des populations. 

Bse Aldobrandesca (Alda) Ponzio, siennoise mariée (et veuve) très jeune, entrée dans le Tiers-Ordre des Humiliés, mystique.

XX.

B Ramón Oromí Sullá (1875-1937), prêtre espagnol des Fils de la Sainte Famille, martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

S Ráfael Arnáiz Barón (María Ráfael, 1911-1938), novice cistercien à San Isidro, béatifié en 1992, canonisé en 2009.

B Juli Junyer Padern (1892-1938), prêtre salésien martyr près de Barcelona, béatifié en 2001.

Bx Stanislaw Kubista (1898-1940), prêtre polonais de la Société du Verbe divin, martyrisé au camp de Sachsenhausen, et Wladyslaw Goral (1898-1942), évêque à Lublin, mort dans le même camp, béatifiés en 1999.

27 AVRIL

I.

S Antoine, solitaire près de Lucques. 

II.

S Siméon, fils de Cléophas, deuxième évêque à Jérusalem, crucifié à cent-vingt ans. 

III.

Ss Alpinien et Austriclinien, évangélisateurs du Limousin, avec s.Martial.

IV.

S Pollion, premier des lecteurs de l’Eglise de Cybales, martyr.

S Théodore de Tabenne, disciple à quatorze ans de s. Pacôme et son successeur.

?

Ss Castor, Etienne et Genesius, martyrs à Tarse.

S Euloge l’Hospitalier, à Bethsaïde où il hébergeait les étrangers. 

V.

S Liberale, vigoureux adversaire des ariens à Altino et patron de Trévise.

S Théophile, évêque à Brescia.

S Tertullien, évêque à Bologne, à l’époque de l’invasion de l’Italie par Odoacre.

S Maugan, évêque ou abbé en Pays de Galles.

VIII.

S Lolion le Jeune, martyr grec.

IX.

S Ioannis de Kathara, abbé, persécuté et exilé par les iconoclastes sur l’île d’Afousia. 

XII.

B Alleaume, ermite flamand près du Mans. 

XIII.

Ste Zita, toscane, servante d’une grande famille ; elle est patronne de San Frediano où l'on vénère son corps encore intact ; patronne des gens de maison, elle est représentée dans ses vêtements de travail, portant sac et clé, ou encore avec pains et fleurs. 

XIV.

B Pedro Ermengol (Armengol), espagnol, chef de brigands ; à dix-neuf ans, il entra dans l’Ordre de Notre Dame de la Merci ; en Alger il délivra des centaines de prisonniers et convertit des musulmans ; la Sainte Vierge le soutint miraculeusement quand il fut pendu pendant six jours, et il fut relâché.

XV.

B Giacomo Varingez de Zara, frère lai franciscain, dont le corps est resté sans corruption.

XVI.

Bse Catherine (Ozana) Kosić, orthodoxe convertie, ermite tertiaire dominicaine, mystique à Kotor (Montenegro).

XVII.

B Nicolas Roland, prêtre à Reims, fondateur des Sœurs du Saint Enfant-Jésus, pour les jeunes filles pauvres, béatifié en 1994.

XIX.    

B Yun Yu-o Iacobus, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

XX.

Bse María Antonia Bandrés y Elósegui (1898-1919), espagnole, des Filles de Jésus, béatifiée en 1996.

Bx Noël Tenaud (1904-1961), prêtre des Missions Etrangères de Paris, et Joseph-Outhay Phongphumi (1933-1961), catéchiste laïc, martyrs au Laos, béatifiés en 2016.

28 AVRIL

I.

S Sosipater, disciple de s. Paul, évêque à Iconium.

S Marcus, premier évêque à Altino, disciple de s.Pierre ; on lui planta deux clous en tête.

Ss Zénon, Eusèbe, Néon, Vital, martyrisés par le feu à Corfou.

Ss Vital et Valérie, époux martyrs, lui à Ravenne, enterré vivant sous les pierres et le sable, elle à Milan (II.?) ; ils seraient les parents des ss.Gervais et Protais.

?

Ss Aphrodisius, premier évêque à Biterræ.

Ss Charalampus et Eusèbe, martyrs à Nicomédie.

S Memnon le Thaumaturge, vénéré en Orient. 

IV.

Ss Maximus, Quintilianus, Dadas, martyrs à Dorostore.

Ste Théodore et s.Didyme, martyrs à Alexandrie : Didyme se déguisa en soldat pour l’approcher et échangea avec elle ses habits pour la délivrer ; ils furent tous deux décapités. 

Ss Patrice, évêque à Pruse, Acace, Ménandre et Polyène, martyrs. 

Stes Probe et Germaine, irlandaises venues à Laon pour rester vierges, et martyrisées pour ce motif par des émissaires de leur pays. 

V.

S Africain, évêque à Lyon ou Comminges, adversaire des Goths ariens. 

S Prudentius, évêque à Tarazona.

VII.

S Arthème, évêque à Sens, qui fut d’abord marié et père.

S Cronan, abbé à Roscrea, dont il est le patron.

VIII.

S Pamphilus, évêque à Corfinio (Valva).

IX.

S Imon (Emon), évêque à Noyon et martyr des Danois juste après la prise de la ville.

XIII.

B Luchesio, marchand siennois très riche et avare, converti et devenu membre du tiers-ordre franciscain ainsi que sa femme ; il eut même des extases ; il est le patron de Poggi-Bonzi.

XVIII.

S Louis-Marie Grignion de Montfort, fondateur de la Compagnie des Missionnaires de Marie (Montfortains), des Sœurs de la Sagesse (avec Marie-Louise Trichet, cf. infra) et de l'Institut des Frères de Saint-Gabriel ; grand apôtre de la "vraie dévotion à Marie" ; persécuté par le clergé en grande partie janséniste, il fut soutenu par le pape ; depuis peu inscrit au calendrier officiel de l’Eglise.

Bse Marie-Louise (de Jésus) Trichet (morte jour pour jour quarante-trois ans après s. Louis-Marie), béatifiée en 1993.

XIX.

Ss Phaolô Phạm Khắc Khoan, prêtre, Gioan Baotixta Ɖinh Vǎn Thành et Phêrô Nguyễn Vǎn Hiểu, catéchistes, martyrs tonkinois, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

S Pierre Chanel, d’abord curé dans le diocèse de Bellay, puis mariste et missionnaire, premier martyr de l'Océanie.

XX.

Bse María Guggiari Echeverría (María Felicia de Jésus Sacrement, 1925-1959), carmélite paraguayenne, béatifiée en 2018.

Ste Gianna Beretta in Molla (1922-1962), docteur en médecine et mère de famille milanaise, morte en accouchant de son quatrième enfant qu’on lui proposait de ne pas garder à cause de son cancer à l’utérus, béatifiée en 1994, canonisée en 2004.

29 AVRIL

I.

S Tychicus, disciple de s. Paul, honoré comme évêque soit à Chalcédoine, soit à Rhodes, soit à Colophon (cf. Eph 6:21 ; Col 4:7).

S Torpès, martyr à Pise, peut-être à l’origine de Saint-Tropez.

Ste Cercyre, vierge martyre à Corfou.

III.

S Libère, évêque à Ravenne, un des “colombins”, désignés par une colombe.

S Cher, évêque à Altino, martyrisé pendant qu’il priait pour un possédé ; son sang rejaillit sur ce dernier, qui se trouva délivré.

V.

S Sévère, évêque à Naples : il ressuscita un mort pour convaincre de fausseté un créancier qui en importunait la veuve.

S Paulin, évêque à Brescia.

VII.

S Fiachna, abbé en Irlande, obéissant parfait, patron de Kill Fiachna.

VIII.

S Wilfrid le Jeune, évêque à York.

IX.

Ste Ava, vierge belge aveugle ; guérie au tombeau de ste Renfroi (abbesse à Denain), elle entra dans cette abbaye.

XII.

S Hugues, abbé à Cluny ; le pape Callixte II fit solenniser son dies natalis .

S Achard, abbé à Saint-Victor à Paris, évêque à Avranches (Abrincensis), auteur d’œuvres de spiritualité.

B Robert Gruthuysen, flamand, premier successeur de s. Bernard à Clairvaux.

XIV.

Ste Caterina de Sienne, vingt-cinquième enfant d'un teinturier de cette ville, mystique stigmatisée et tertiaire dominicaine, artisan du retour du pape Grégoire XI d'Avignon à Rome, Docteur de l'Église, patronne de l'Italie avec s. François d'Assise, morte à trente-trois ans. 

XIX.

S Kim Sŏng-u Antonius, laïque marié, catéchiste coréen martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

Bse Itala Mela (1904-1957), laïque italienne mystique ; elle eut d’importantes révélations sur la Sainte Trinité ; béatifiée en 2017.

Bse Hanna Chrzanowska (1902-1973), laïque polonaise et tertiaire bénédictine, infirmière très active avant, pendant et après la guerre, béatifiée en 2018.

30 AVRIL

I.

S Eutropius, premier évêque à Saintes, et martyr.

II.

S Quirinus, tribun romain, martyr avec toute sa famille ; son corps ayant été donné à l’abbaye de Neuss, il y est le principal patron, invoqué contre la paralysie, les maux de jambes et d’oreilles. 

III.

S Maxime, martyr lapidé à Ephèse.

Ste Sophia, vierge et martyre à Fermo.

Ss Diodoros et Rhodopianos, martyrs lapidés à Aphrodisias. 

IV.

S Maternien, évêque à Reims, frère de s. Materne.

S Donatus, évêque à Euria, patron de l’ancienne Epire.

S Laurentius, prêtre espagnol, martyrisé à Novare avec des enfants qu’il avait baptisés. 

S Mercurialis, premier évêque à Forlì.

V.

Ste Maxence, veuve, mère des ss. Vigile (évêque à Trente), Claudien et Majorien.

S Michomer, irlandais, mort à Tonnerre en se rendant à Besançon.

Ste Hoïlde (Hou), vierge à Perthes, invoquée dans les calamités publiques. 

VI.

S Pomponius, évêque à Naples.

VII.

B Pierre le Lévite, moine sur le Cælius à Rome, administrateur du patrimoine de l’Eglise sous Grégoire le Grand.

S Aulus, évêque à Viviers, où il construisit le premier hôpital et libéra beaucoup d’esclaves. 

S Earconwald , évêque à Londres, frère de ste Ethelburge.

VIII.

Bse Hildegarde, reine, épouse de Charlemagne (après qu’il eut répudié Hermengarde).

IX.

Ss Amador, prêtre, Pedro, moine, et Ludovico, martyrs à Cordoue.

X.

S Forannan, irlandais, évêque puis abbé à Waulsort.

XII.

S Gualfardus, un sellier venu de Germanie, solitaire à Vérone puis admis chez les moines du Saint-Sauveur.

S Adjuteur, seigneur de Vernon, miraculeusement délivré à Jérusalem et retransporté chez lui, où il resta ermite.

B Aimon (Aymon), moine à Savigny.

XV.

B Lodovico dei Turignoli (Michele de Barga),  franciscain à Lucques, où il soignait les pestiférés. 

XVII.

B William Southerne, prêtre anglais martyr par pendaison à Newcastle, béatifié en 1987.

B Marco Passionei (Benedetto de Urbino), capucin, compagnon de s. Laurent de Brindes dans la prédication chez les hussites et les luthériens. 

Bse Marie Guyart Martin de l’Incarnation, née à Tours, veuve puis ursuline, morte à Québec, béatifiée en 1980, canonisée en 2014.

XIX.

Bse Gim Yun-deok Agatha Magdalena, laïque coréenne martyre, enterrée vivante à la fin du mois d’avril, béatifiée en 2014.

S Giuseppe Benedetto Cottolengo, fondateur à Turin du “Cottolengo”, toute une “cité” groupant plusieurs communautés qui s’occupent de maladies diverses. 

S Giuse Tuân (Hoan), prêtre dominicain vietnamien, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Pauline von Mallinckrodt, fondatrice allemande des Sœurs de la Charité Chrétienne, pour l’éducation des enfants pauvres et aveugles et l’assistance aux malades démunis ; béatifiée en 1985.

Partager cet article

Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

MARS

01 MARS

II.

Ste Eudoxie, prostituée convertie à Hiéropolis, dénoncée par ses amants, martyre.

?

Ss Léon, Donat, Abondance, Nicéphore, martyrs à Rome.

Ss Hermès et Adrien, martyrs en Afrique.

V.

S Simplice, évêque à Bourges ; il combattit la simonie.

S Félix III, pape (483-492) : en réalité, Félix II, puisque le premier de ce nom fut un antipape ; son père renonça au mariage pour devenir prêtre, et lui-même fut veuf étant diacre ; il dut déposer les injustes patriarches Acace et Monge, qui rompirent avec Rome.

VI.

S Albinus, abbé à Tintillant, évêque à Angers ; il lutta contre les mariages incestueux.

S Dewi, gallois, fondateur de monastères (Vallis Rosina…), chorévêque (Menevia) actif contre le pélagianisme.

VII.

S Marnock (Ernin, Marnan), prédicateur (évêque ?) en Ecosse, invoqué pour le beau temps.

S Albinus, évêque à Embrun (le même que plus haut ?).

S Siviard, abbé à Anisole.

VIII.

S Switbert l’Ancien, anglais missionnaire en Frise où il eut aussi titre d’évêque.

S Abdalong, évêque à Marseille.

IX.

S Monan, originaire de Pannonie, martyr des Danois en Ecosse.

S Léon de Carentan, évêque à Bayonne, dont il est le patron, apôtre en Pays basque, Navarre et Biscaye, où il fut martyrisé.

S Leone Luca de Corleone, sicilien, abbé en Calabre, mort centenaire.

X.

S Rudesinde, évêque à Dumio et Compostelle, abbé à Celanova.

XIV.

B Roger, évêque à Orléans, puis Limoges, puis Bourges ; il y établit la fête de la Conception de Marie.

XV.

B Cristoforo de Milan, dominicain en Ligurie.

XVII.

Bse Giovanna-Maria Bonomo, abbesse bénédictine à Bassano, mystique.

XIX.

Ste Agnès Cao Kuiying, veuve chinoise d’un mari violent, catéchiste, martyre, canonisée en 2000 et fêtée le 9 juillet. 

02 MARS

III.

S Troade, martyr à Néocésarée.

Ss Jovin et Basilée, martyrs à Rome.

S Quintus le Thaumaturge (Cointus), en Eolide : il guérit son persécuteur qui, à son tour, le remit en liberté. 

?

Ss Lucius, Absalon et Lorge, martyrs.

Ss Paul, Héracléas, Secondille et Janvière.

VI.

S Joévin, disciple de s. Pol de Léon, auquel il succéda.

VII.

S Fergna, abbé à Iona (évêque ?).

S Chad (Ceadda), un des saints les plus populaires en Angleterre, frère de s.Cedd, abbé à Lastingay, évêque à Lichfield, mort de la peste ; il visitait toujours son diocèse à pied.

VIII.

S Willeic, disciple et collaborateur de s. Suitbert, à Kaiserwerth.

IX.

S Luca Casali de Nicosie, abbé à Agira, aveugle à la fin de sa vie.

XII.

B Charles le Bon, comte de Flandre, fils de s. Knut, victime d’une conspiration et considéré comme martyr ; il avait proclamé la trêve de Dieu, et menacé ses sujets de perdre un membre s’ils juraient par le nom de Dieu.

XIII.

Ste Agnès de Prague, princesse de Bohême, clarisse et abbesse dans le couvent qu’elle avait fondé à Prague ; elle reçut quatre lettre de ste Claire d’Assise ; canonisée en 1989. 

XX.

Ste María de los Ángeles Guerrero González (Ángela de la Croix, 1846-1932), espagnole, fondatrice des Sœurs de la Compagnie de la Croix, pour soigner les marginaux, béatifiée en 1982 et canonisée en 2003.

03 MARS

III.

Ss Marin et Asterius, l’un militaire à Césarée de Palestine, l’autre sénateur qui en recueillit le corps après son martyre.

Ss Emetherius et Cheledonius, militaires en Espagne et martyrs. 

?

Ss Félix, Luciole, Fortunat, Marcia, martyrs.

IV.

Ss Cleonicus, Eutropius et Basiliscus, proches parents de s. Théodore (cf.17 février), martyrs à Héraclée, les deux premiers crucifiés, l’autre décapité.

Ste Piamun, vierge en Egypte ; par sa prière, elle amena la paix entre plusieurs villages.

V.

Ste Camille, vierge venue de Civitavecchia au diocèse d’Auxerre où était s. Germain.

VI.

S Titianus, évêque à Brescia, d’origine germanique.

S Guénnolé, fondateur et abbé à Lann Tévennec (Landévenec).

Ste Arthellaïs, vierge à Constantinople, morte chez son oncle à Bénévent à seize ans.

S Calupan, prêtre reclus près de Méallat.

VII.

S Lamalisse, ermite en l’île de Arran.

S Sacer (Mosacer), fondateur et abbé à Tegh sacra.

IX.

S Anselmo, parent du roi Astolfo, duc du Frioul, puis fondateur et abbé à Nonantola.

XI.

Ste Cunégonde, épouse de l’empereur s. Henri, avec qui elle vécut dans la chasteté parfaite.

S Gerwin, abbé à Saint-Riquier ; il souffrait de la lèpre, dont on ne trouva plus trace avant sa sépulture. 

XII.

B Friedrich, prêtre, fondateur et abbé prémontré à Mariengaarde.

XV.

B Pietro Geremia, dominicain à Palerme, excellent prédicateur.

XVI.

B Giacobino de’ Canepacci, frère lai carme à Verceil, qui apparut à s.Charles Borromée.

XVIII.

Bx Johannes Laurentius (Liberatus) Weiß, Antonio Francesco (Samuele) Marzorati et Michele-Pio Fasoli, franciscains (l’un de Bavière, les autres d’Italie), martyrs lapidés en Ethiopie, béatifiés en 1988.

B Pierre-René Rogue, prêtre martyr de la Révolution, guillotiné à Vannes, invoqué contre la fièvre (“saint Rogue”).

XIX.

Ste Ignazia (Teresa Eustochio) Verzeri, fondatrice des Filles du Sacré-Cœur de Bergame, pour l’école des enfants pauvres et l’assistance aux femmes et jeunes filles, canonisée en 2001.

B Giovanni (Innocenzo) Scalvinoni de Berzo, capucin à Bergame.

XX.

Bse María Concepción Cabrera de Armida (1862-1937), mystique mexicaine, mère de neuf enfants, béatifiée en 2019.

Ste Catherine Marie (Katharine) Drexel (1858-1955), fondatrice aux Etats-Unis des Sœurs du Saint-Sacrement, pour l’apostolat auprès des Indiens et des gens de couleurs, béatifiée en 1988, canonisée en 2000.

04 MARS

III.

S Caïus, martyr à Nicomédie avec d’autres.

?

Ss Photius, Archelaus, Quirinus et dix-sept Compagnons, martyrs à Nicomédie.

VII.

S Léodowald (Léonard), un délinquant au cœur en or qui, converti, devint évêque à Avranches.

S Basinus, abbé, puis évêque à Trèves.

S Owin, un officier de cour devenu frère convers à Lestingay.

VIII.

S Appianus, ligure, moine à Saint-Pierre-au-Ciel-d’Or puis à Comacchio.

IX.

S Adrien, hongrois ou irlandais venu en Ecosse où il fonda un monastère dans l’île de May et fut martyrisé par les Danois.

XI.

S Burchard II, abbé à Saint-Gall.

S Félix, breton, abbé à Rhuys.

XII.

S Pietro Pappacarbone, momentanément évêque à Policastro, abbé à La Cava, où il introduisit la règle de Cluny.

B Humbert III, comte de Savoie à treize ans, moine à Hautecombe à son veuvage ; il en sortit cependant, pour se remarier et assurer à son pays un héritier.

XV.

S Kasimiercz, prince de Pologne, demeuré fidèle à la chasteté, mort à vingt-cinq ans.

XVI.

Bx Christopher Bales, prêtre, Alexander Blake et Nicolas Horner, martyrs anglais.

XIX.

Bse Louise Elisabeth de Lamoignon Molé de Champlâtreux (Mère Saint-Louis), parisienne, veuve fondatrice des Sœurs de la Charité de Saint-Louis, béatifiée en 2012.

Bse Victoire-Eulalie Viel (Mère Placide), normande, supérieure générale des Sœurs des écoles chrétiennes de la Miséricorde.

S Giovanni Antonio Farina, évêque à Treviso puis Vicenza, fondateur des sœurs de Sainte-Dorothée pour l’enseignement et les soins, propagateur du culte au Sacré-Cœur, béatifié en 2001 et canonisé en 2014.

XX.

Bx Mieczysłav Bohatkiewicz (*1904), Stanisław Pyrtek (*1913), lituaniens,  et Władysław Maćkowiak (*1910), polonais, prêtres martyrs fusillés par les nazis en Biélorussie (1942), béatifiés en 1999.

05 MARS

II.

Ste Olive, vierge à Brescia et martyre.

S Theophilos, évêque à Césarée de Palestine, fervent partisan de l’usage romain pour la date de Pâques.

?

Ss Conon et Marie, époux demeurés dans la continence, à Bida ; Conon était thaumaturge.

S Euloge, martyr en Palestine pour avoir converti bon nombre de Sarrasins.

III.

S Conon, jardinier venu de Galilée à Magudo et martyr ; lors de son jugement, il avoua : Je suis de Nazareth en Galilée, ma famille est celle du Christ que je sers depuis mon enfance et que je reconnais comme le Dieu suprême.

S Lucius Ier, pape (253-254), probablement pas martyr.

S Lupercule, martyr à Eauze (premier évêque ?).

IV.

S Phocas, jardinier et martyr près de Sinope ; il hébergea ses bourreaux qui le recherchaient, avant de se livrer à eux et de les encourager à accomplir leur devoir ; peut-être à identifier avec celui du 14 juillet.

S Adrianus, venu de Batanée, martyr à Césarée de Palestine, mis en pièces par un lion.

V.

S Eusèbe de Crémone, disciple de s. Jérôme, qu’il défendit en face de Rufin.

S Gérasimos, abbé un moment trompé par l’eutychianisme ; il fonda près du Jourdain une communauté qui tenait à la fois du cénobitisme et de l’érémitisme ; il avait soigné la patte blessée d’un lion qui, apprivoisé, se laissa mourir de faim sur la tombe de son maître. 

VI.

S Grégoire, évêque à Constance en Chypre.

Ss Kieran,  premier évêque à Saighir.

VII.

S Virgilius, moine à Lérins, abbé à Autun, évêque à Arles ; il sacra s. Augustin de Cantorbury.

S Drausin , évêque à Soissons.

VIII.

S Clément, abbé à Syracuse.

XV.

B Cristoforo Macassoli, prêtre franciscain en Lombardie, consulté par des milliers de fidèles.

XVII.

B Ion Kostistik (Geremia de Valacchia), roumain, frère capucin à Naples, béatifié en 1983.

XVIII.

S Carlo Gaetano Calosirto (Giovanni Giuseppe de la Croix), franciscain (des Observants déchaussés), à Naples et Pedimonte, mystique.

06 MARS

II.

S Marcianus, premier évêque à Tortone, martyr.

?

S Victorinus, martyr à Nicomédie.

IV.

S Basile, évêque à Bologne.

Ss Julien et Eubule, martyrs en Chypre.

S Quiriacus, prêtre à Trèves.

S Evagrius, évêque à Constantinople, aussitôt exilé après son élection.

V.

S Claudien, frère de l’évêque Vigile, à Trente.

VI.

S Sezin (Sezni), irlandais (évêque ?) venu en Armorique où il fut abbé.

VII.

S Baldred (Balther), ermite à Bass Rock.

Stes Kineswide et Kineburge, deux sœurs princières, abbesses après leur veuvage,  à Dormancaester.

S Julián, de famille espagnole convertie, évêque à Tolède.

VIII.

S Fridolin, irlandais, fondateur d’abbayes, notamment Säckingen.

S Chrodegang, simultanément premier ministre de Charles Martel et Pépin, et évêque à Metz ; fondateur d’une abbaye à Gorze ; le premier en Gaule, il fit venir de Rome des chantres pour en établir à Metz le chant et la liturgie.

X.

S Cadroé, irlandais, abbé à Waulsor puis à Metz.

XII.

B Olegario,  simultanément évêque à Barcelone, Tarragone et Tortosa ; patron de Barcelone.

XIII.

S Cyrille, prêtre à Constantinople (où il convertit le sultan), supérieur au Mont-Carmel, mort à quatre-vingt-dix-huit ans.

Ste Rosa de Viterbe, jeune laïque mystique et thaumaturge dans la région de Viterbe  ; son corps est resté sans corruption.

XV.

Ste Colette Boylet, réformatrice des clarisses, à Besançon d’abord ; thaumaturge.

07 MARS

III.

Stes Perpétue et Félicité, très illustres martyres livrées aux bêtes à Carthage, dont les noms sont au Canon Romain ; avec elles souffrirent aussi Satyrus, Saturninus, Revocatus et Secundinus.

IV.

S Eubulius, venu de Batanée, martyr à Césarée de Palestine, mis en pièces par un lion.

Ss Basilios, Eugenios, Agathodoros, Elpidios, Ætherios, Kapiton, Ephraim, évêques martyrs en Chersonèse.

S Paul le Simple, devenu disciple de s. Antoine en Egypte après avoir été trompé par son épouse ; son obéissance le rendit capable de chasser les démons.

V.

S Gaudiosus, évêque à Brescia.

VII.

S Easterwin, abbé à Wearmouth.

IX.

S Ardon (Smaragdus), disciple de s. Benoît à Aniane, qu’il remplaça en son absence.

S Paulos, évêque à Prusa, mort en exil à cause de l’iconoclasme.

XIII.

S Thomas d’Aquin, illustre dominicain italien, professeur à la Sorbonne, fêté le 28 janvier, jour de sa translation à Toulouse.

XVI.

Bx John Larke, John Ireland, prêtres, et German Gardiner, martyrs anglais à Tyburn.

XVIII.

Ste Anna Maria Redi (Teresa-Margherita du Sacré Cœur de Jésus), carmélite à Florence.

XIX.

S Nam Chong-sam Ioannes Baptista, fonctionnaire coréen, décapité, canonisé en 1984 et fêté avec tous ses compagnons le 20 septembre. 

Ss Siméon Berneux, évêque, Just Ranfer de Bretenières, Louis Beaulieu et Pierre-Henri Dorie, prêtres des Missions Etrangères, martyrs en Corée, canonisés en 1984 et fêtés également le 20 septembre.

B José Olallo Valdés, orphelin cubain, des Hospitaliers ; il renonça au sacerdoce ; béatifié en 2008.

XX.

B Leonid Fëdorov (1879-1935), évêque ukrainien converti au catholicisme, deux fois arrêté, mort après douze années de détention, béatifié en 2001.

Bx Maisam Pho Inpèng (1934-1970) et Luc Sy (1938-1970), laïcs martyrs au Laos, béatifiés en 2016.

08 MARS

?

S Quintillus (Quirillus), évêque à Nicomédie et martyr.

Ss Cyrille (évêque), deux Rogat, Félix, Béate, Hérénie, Félicité, Urbain, Silvain et Mamille, martyrs en Afrique. 

III.

S Pontius, diacre à Carthage, auteur de la vie de s. Cyprien.

Ste Cléopatronie, vierge en Asie, possédée pendant dix-huit ans, guérie par s. Vivence lors de son exil.

IV.

Ss Apollonius, Philemon, Arianus et Theoticus, martyrs à Antinoé ; Apollonius, solitaire en Thébaïde, convertit le joueur de flûte Philemon, puis le juge Arianus et les gardes Theoticus et ses compagnons ; ils furent précipités en mer.

V.

S Provin, évêque à Come, adversaire de l’arianisme.

VI.

S Senan,  abbé et premier évêque à Iniscathay.

VII.

S Félix, prêtre en Bourgogne, évêque à Dunwich, fondateur présumé de l’université de Cambridge. 

S Sauman (Psalmod), irlandais, ermite près de Eymoutiers ; son surnom lui vient de la pratique de la psalmodie.

IX.

S Theophylactos, évêque à Nicomédie, exilé par les iconoclastes.

S Humfroy, évêque à Thérouanne.

S Litifredo, évêque à Pavie.

X.

S Antoine de Froidemont, ermite près de Luxeuil.

XI.

S Duthac (Dubthac), évêque à Ross, empli de zèle pour le sacrement de Réconciliation.

S Veremundus, abbé à Irache, thaumaturge, grand dévôt de Notre-Dame

XII.

S Etienne d’Obasine, fondateur et abbé.

XIII.

S Wincenty Kadłubek, docteur de l’université et évêque à Cracovie, très dévôt de l’Eucharistie ; il renonça à sa charge et partit pieds nus chez les cisterciens à Jędrzejów. 

XVI.

S João Cidade de Dieu, portugais, thaumaturge, fondateur, sans l’avoir voulu, des Frères de Saint-Jean-de-Dieu, pour le soin des malades ; patron des hospitaliers et des malades, protecteur des infirmiers.

XVII.

B Ioachim Kuroemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XX.

S Manuel Faustino Miguéz González (1831-1925), prêtre espagnol des “Scolopi”, fondateur de la congrégation de la Divine Bergère, pour aider les jeunes filles voulant accéder aux études, béatifié en 1998, canonisé en 2017.

09 MARS

IV.

S Pacianus, veuf espagnol (son fils fut ami de s. Jérôme), évêque à Barcelone.

VIII.

S Bosa, évêque à York à la place de s. Wilfrid lors des deux bannissements de ce dernier.

Ste Melle, mère des ss. Kenneth et Tigernach, abbesse à Lough Melve.

X.

S Vitale de Castronovo, sicilien, ermite, fondateur et abbé à Armento.

XI.

S Brunon (Boniface) de Querfurt, missionnaire en Prusse et en Russie, martyr avec dix-huit Compagnons.

B Felix, anglais, moine à Fleury-sur-Loire, abbé à Rhuys, qu’il fut chargé de reconstruire.

XV.

Ste Francesca Romana, pieuse veuve romaine qui vivait chez elle avec d’autres femmes sous la règle de s. Benoît, mystique.

Ste Caterina de’ Vigri, clarisse à Ferrare, abbesse à Bologne, mystique ; on la dit patronne des peintres.

XIX.

S Domenico Savio, disciple de s. Giovanni Bosco, mort à quinze ans, patron de la jeunesse, des chœurs de petits chanteurs, des jeunes garçons et des délinquants juvéniles.

Ss Chŏn Chang-un Ioannes Baptista et Ch’oe Hyŏng Petrus, pères de famille coréens, martyrs, des cent-trois canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

10 MARS

II.

Ss Caïus et Alexander, martyrs à Apamée.

?

S Victor, martyr en Afrique.

III.

Ss Codrat, Denis, Cyprien, Anect, Paul et Crescent, martyrs à Corinthe.

IV.

S Pierre, évêque à Sébaste, différent du frère de s. Basile (cf. 26 mars).

S Macaire Ier, évêque à Jérusalem, adversaire de Arius, témoin de la découverte de la Sainte Croix, constructeur de basiliques au Saint-Sépulcre, sur le Mont des Oliviers et à Bethléem, grâce à l’appui de ste Hélène.

V.

S Silvestre, romain, évêque à Domnach-Arda.

S Simplicius, pape (468-483) ; il fit appliquer les décrets du concile de Chalcédoine contre le monophysisme et l’eutychianisme.

VI.

S Kessog (Mackessog), thaumaturge irlandais, évêque à Lennox.

Ste Anastasie la Patricienne, de Constantinople, fondatrice d’un monastère près d'Alexandrie, puis recluse dans le désert sous le nom de “Anastase l’Eunuque” pendant près de trente ans.

S Sedna, évêque à Ossory.

S Droctovée, disciple de s. Germain, abbé à Paris dans l’abbaye Saint-Vincent qui devint Saint-Germain-des-Prés. 

VII.

S Attala, bourguignon, moine à Lérins puis Luxeuil, abbé à Bobbio.

S Blanchard, vénéré à Nesle-la-Reposte.

VIII.

S Failbhe II, abbé à Iona.

S Himelin, écossais ou irlandais, mort près de Vissenaeken, de retour de Rome.

XI.

B Andrea de Vallombreuse, abbé à Strumes.

XVII.

S John Ogilvie, écossais converti, jésuite et martyr à Glasgow.

XIX.

Ste Anne-Eugénie de Jésus Milleret de Brou, lorraine, fondatrice des Religieuses de l’Assomption, pour l’éducation des jeunes filles, canonisée en 2007. 

XX.

B Mateo Elias Nieves del Castillo (de Notre Dame du Bon Secours, 1882-1928), augustin mexicain martyr, béatifié en 1997.

11 MARS

III.

S Pionius, prêtre à Smyrne, martyr brûlé vif. 

?

Ss Héraclius, Zosime, Candide, Pipérion, et d’autres, martyrs à Carthage et/ou Alexandrie.

S Constantin, à Carthage.

Ss Gorgon et Firme, martyrs (à Antioche de Syrie ?).

IV.

Ss Trophimus et Thalus, deux frères martyrs à Laodicée par la lapidation, le chevalet, la croix.

VI.

Ss Vincent,  abbé à Léon, et Ramire, prieur, et leurs moines, martyrs des ariens.

S Constantin, roi en Cornouaillepuis moine à Menevia, abbé à Govane, martyr.

VII.

S Sophronius, évêque à Jérusalem, témoin de la prise de la ville par les Arabes, auteur d’importants ouvrages dogmatiques, liturgiques et hagiographiques.

S Vigile, évêque à Sens et martyr.

VIII.

S Vindicien, évêque à Arras et Cambrai.

S Benedetto, évêque à Milan.

IX.

S Óengus, dit Culdee, moine irlandais à Clonenagh, à Dysert Enos, à Tallagh, où il composa son fameux martyrologe ; son surnom lui vint de son application au “culte de Dieu”, par ses mortifications en particulier. 

S Eulogio, prêtre à Cordoue, martyrisé avant la vierge ste Léocritie (cf. 15 mars).

XI.

Bse Auria (Oria), religieuse à Suse, mystique.

?

S Pierre, militaire espagnol, ermite à Babuco, dont il est patron (XIII.?).

XVI.

B Giovanni Battista Righi de Fabriano, prêtre franciscain, solitaire près d'Ancone.

XVII.

B Thomas Atkinson, prêtre anglais martyr par pendaison à York, béatifié en 1987.

B John Kearney, franciscain martyr à Clone, béatifié en 1992.

XIX.

S Đaminh Cẩm, prêtre martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ss Chŏng Ŭi-bae Marcus, veuf catéchiste, et U Se-yŏng Alexius, martyrs coréens, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

12 MARS

-XIII.

S Phinées, grand prêtre, cf. Nb 25 et 31.

III.

S Maximilianos, jeune homme, martyr à Théveste parce qu’il ne voulait pas être enrôlé dans l’armée.

IV.

Ss Mygdon, prêtre, Mardonius, Eugenios, Maximos, Domnas, Smaragdos et Hilarios, martyrs à Nicomédie.

Ss Petros, Dorotheos et Gorgonios, serviteurs impériaux, martyrs à Nicomédie. 

V.

S Innocent Ier, pape (401-417) ; il connut le sac de Rome par les troupes de Alaric ; il réaffirma la célibat ecclésiastique et intervint en faveur de s.Jean Chrysostome.

VI.

S Pol Aurélien, moine anglais, abbé en l’île de Batz et évêque dans le Léon ; avec ses moines il en extirpa le paganisme.

S Fechno (Fiachna), irlandais, compagnon de s.Colomban en Ecosse.

VII.

S Grégoire Ier le Grand, pape (590-604) ; il fut préfet de Rome, bénédictin, administrateur avisé ;  fin diplomate, il se consacra à la conversion des Lombards d'Italie, des Goths d'Espagne, des Anglais et réforma la liturgie (de lui tire son nom le chant "grégorien"), Docteur de l’Eglise, fêté le 3 septembre, jour de son couronnement. 

S Pierre, diacre romain, interlocuteur de s.Grégoire le Grand, près de l’oreille duquel il vit plusieurs fois une colombe qui l’inspirait.

S Mura (Muran), abbé à Fahan.

IX.

S Theophánis, abbé à Sigriane ; copiste diligent, il prépara la chronographie, d’où son surnom de “Chronographe”.

X.

S  Aelphege l’Ancien, évêque à Winchester, parent de s. Dunstan qu’il poussa dans la voie de Dieu.

XII.

S Bernard, évêque à Capoue.

XIII.

Bse Fina, vierge à San Geminiano ; s.Grégoire le Grand lui apparut pour lui annoncer le jour de sa mort, à quinze ans.

XIV.

Ste Giustina Francucci Bezzoli, bénédictine à Arezzo, recluse près de Civitella.

B Girolamo Gherarducci, prêtre augustin à Recanati.

XIX.

S Ruose Zhang Dapeng, martyr chinois , canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

Bse Aniela Salawa (1881-1922), tertiaire franciscaine à Cracovie, femme de service, béatifiée en 1991. 

S Giovanni Luigi Orione (1872-1940), prêtre italien, déjà très actif avant d’être prêtre, fondateur de l’Œuvre de la Divine Providence, pour la formation des pauvres et des petits, et des Petites Sœurs Missionnaires de la Charité, béatifié en 1980 et canonisé en 2004.

 

Bx Rutilio Grande García, prêtre jésuite de El Salvador (*1928), et ses deux catéchistes laïques Manuel Solórzano et Nelson Rutilio Lemus Chávez (*1905 et 1960), martyrs assassinés par un «escadron de la mort» en 1977, béatifiés en 2020.

13 MARS

III.

S Sabinus, martyr à Hermopolis, dénoncé par le mendiant qu’il aidait.

S Urpasien, chrétien de la maison de Dioclétien, martyr à Nicomédie.

IV.

Ss Macédonius, prêtre, son épouse Patricia et leur fille Modesta, martyrs à Nicomédie.

S Melaine, évêque à Troyes.

?

Ss Theusétas, Horrès, Théodora, Nymphodora, Marc et Arabia, martyrs à Nicée de Bithynie.

VI.

Ste Christine, vierge et martyre en Perse.

S Pientius, évêque à Poitiers, soutien de ste Radegonde dans l’édification de son monastère.

VII.

S Leandro, frère des ss. Isidoro, Fulgéncio et Florentina, évêque à Séville, témoin de la persécution et de la conversion du roi arien.

S Mochoemoc (Pulcherius), fondateur et abbé à Liath-Mochoemoc.

S Vincent, curé à Magny.

Ste Mafflée (Macteflède), abbesse à Habend où fut organisée la “Laus perennis”  (sept groupes de douze moniales se succédaient au chœur sans interruption).

VIII.

S Géraldus (Garalt), moine (abbé ?) à Mayo.

IX.

S Eldrado, provençal, abbé à Novalesa.

Ss Rodrigo, prêtre, et Salomón, martyrs à Cordoue ; Rodrigo avait été dénoncé par son frère, musulman.

S Ansovino, évêque à Camerino ; avant d’être sacré il obtint que l’empereur abolît la coutume selon laquelle l’évêque devait fournir des subsides militaires au pouvoir temporel.

XI.

Ste Kennocka, religieuse à Fife.

XIII.

B Pierre II, abbé à La Cava.

B Agnello de Pise, compagnon de s. François d’Assise, fondateur à Paris et surtout en Angleterre, mort à Oxford.

XV.

B Henry (Eric), fils du roi scandinave Aquin, il refusa de régner, partit en pèlerinage à Rome, et mourut à Pérouse.

XVI.

B William Haddoc, moine au pays de Lancastre et martyr.

XVIII.

Bse Françoise Tréhet, des Sœurs de la Charité, martyre guillotinée à Laval. 

XX.

Ste Maria Rita Lópes Pontes de Souza Brito (Dulce, 1914-1992), brésilienne des Sœurs Missionnaires de l’Immaculée Conception, béatifiée en 2011, canonisée en 2019.

14 MARS

IV.

S Alexandros, martyr à Pydna, pour avoir proclamé la divinité du Christ.

S Léon, évêque inconnu et martyr à Rome.

V.

S Lazarus, évêque à Milan.

S Innocent, évêque à Vérone.

VI.

S Leobinus, abbé à Brou, évêque à Chartres, thaumaturge.

VII.

S Boniface, italien, évêque à Ross.

VIII.

S Eustathius, martyr des arabes à Carrhes.

IX.

S Euschemon, évêque à Lampsaque, adversaire de l’iconoclasme.

X.

Ste Mathilde, reine d’Allemagne, mère de : Othon le Grand, futur empereur ; Henri, duc de Bavière ; Brunon, évêque à Cologne ; Gerberge, femme de Louis IV d’Outremer; Hedwige, grand-mère de Hugues Capet ; elle réussit à réconcilier ses deux fils aînés entre eux et avec elle.

XII.

Ste Pauline, princesse allemande, fondatrice du double monastère de Paulinzella.

XIII.

Bse Eve, recluse, amie de Ste Julienne (cf. 5 avril), elle obtint du pape Urbain IV, ancien archidiacre de Liège, la confirmation de la Fête-Dieu pour l’Eglise universelle .

B Jean de Barastre, abbé à Mont Saint-Eloi, à qui s.Louis remit une épine de la Couronne du Christ.

B Pietro de Tréja, franciscain dans les Marches d’Ancône, mystique, ami de Corrado de Offida.

XIX.

B Giacomo Cusmano, médecin et prêtre à Palerme, fondateur de deux familles : les Sœurs servantes des pauvres et les Missionnaires serviteurs des pauvres, béatifié en 1983.

15 MARS

I.

S Aristobule, donné comme le frère de s. Barnabé et premier évêque en Angleterre.

III.

S Menignos, teinturier, martyr à Parium ; il eut tous les doigts et la tête coupés.

? IV-V.

Deux Stes Matrone, l’une vierge espagnole, martyre à Rome, l’autre vierge portugaise, venue à Capoue, invoquée contre la peste ; peut-être de pieuses multiplications de la sainte Matrone de Thessalonique, mentionnée autrefois en ce même jour (et maintenant le 25 mars).

VI.

S Tranquille, abbé à Dijon.

S Spécieux, un des premiers disciples de s. Benoît, à Terracina, mort à Capoue.

VIII.

S Zacharias, pape (741-752) : sa bonté conquit les rois lombards et l’empereur iconoclaste ; il soutint s. Boniface en Allemagne.

IX.

Ste Leocricia, vierge à Cordoue, décapitée.

XI.

S Sisebut, abbé à Cardeña.

XIII.

Bx Monaldo de Ancone, Francesco de Petrillo et Antonio de Milan, franciscains martyrs des Sarrasins en Arménie.

XVI.

B William Hart, surnommé “second Campion” pour sa prédication excellente ; prêtre, martyr à York par la pendaison et l’éviscération.

XVII.

Ste Louise de Marillac (Madame Le Gras), veuve, co-fondatrice des Filles de la Charité avec s. Vincent de Paul.

XIX.

S Klemens-Maria Hofbauer, morave, entré à Rome chez les Rédemptoristes, très actif à Varsovie, puis à Vienne; il défendit les libertés de l’Eglise contre l’empereur (joséphisme).

XX.

B Tommaso Riccardi (Placido, 1844-1915), abbé bénédictin à Farfa (le 25 au Martyrologe).

B Jan Wojciech Adalbert Balicki (1869-1948), prêtre polonais, béatifié en 2002.

B Artemide Zatti (1880-1951), salésien et infirmier d’origine italienne, très actif en Argentine, béatifié en 2002.

16 MARS

?

S Aninas, anachorète en Euphratène, qu’accompagnaient deux lions gentils, et mort à cent-dix ans. 

III.

S Agapit, un des onze évêques “colombins” à Ravenne, désignés par une colombe.

Ss Hilarius et Tatianus, Felix, Large et Denis, martyrs ; Hilaire était évêque en Aquilea, Tatien était son diacre.

S Papas, martyr à Séleucie ; on lui mit des chaussures garnies de pointes à l’intérieur ; l’arbre stérile auquel on l’attacha devint fertile.

IV.

Ss Valentin, évêque à Terracina, et Damien, diacre, martyrs près de Teatina.

S Ioulianos d'Anazarbe, arrêté à dix-huit ans, soutenu par sa mère, martyr en Cilicie, cousu dans un sac plein de scorpions et de serpents.

VII.

S Coloquil (Colomcille ?), roi honoré à Sens.  

S Finan le Lépreux, de famille royale irlandaise, fondateur de monastères à Inisfallen, Ardfinnan, Cluain more Maidoc.

Ste Eusébie, abbesse à Hamage à douze ans.

S Dentelin, fils de s.Mauger (Vincent Madelgaire) et de ste Vaudru, frère de s. Landric et des stes Aldétrude et Madelberte, mort à sept ans en Belgique.

X.

S Grégoire,  dont on nota très tôt l’aversion pour le mensonge et l’impureté, évêque à Nicopolis, dont il démissionna pour être reclus près de Pithiviers.

XI.

S Heribert, chancelier de l’empereur, évêque à Cologne.

XII.

S Christodule, abbé en Grèce (Turquie ?).

S Giovanni Sordi ou Cacciafronte, abbé à Crémone, évêque à Mantoue, puis Vicenza, assassiné par un homme qu’il avait excommunié.

XIII.

S Héribert, ermite près de Namur.

Bse Benedetta, abbesse clarisse à Assise après ste Claire.

B Torello de Poppi, ermite pénitent près de Vallombreuse, après une adolescence dissolue. 

B Pier Tecelano, marchand de peignes à Sienne, veuf et tertiaire franciscain, thaumaturge ; il se confessait chaque jour.

XVI.

Bx John Amias et Robert Dalby, l’un veuf puis prêtre, l’autre laic converti, martyrs à York. 

XVII.

S Jean de Brébeuf, jésuite normand, martyr des Iroquois, fêté le 19 octobre.

XX.

B Pío Conde y Conde (1887-1937), prêtre salésien espagnol, martyr de la Révolution, béatifié en 2007 ; on ignore le jour exact de son martyre (entre le 16 et le 20 mars) ainsi que le lieu (Madrid, ou près de Valencia).

17 MARS

III.

S Ambroise, diacre en Alexandrie, disciple d’Origène.

Ste Vicence, honorée à Cologne (compagne de ste Ursule ? ou bien au VIIe sœur de ste Gertrude, cf.infra ?).

S Julien Urius, à Padoue. 

V.

S Patrice, évêque en Irlande, dont il est le patron.

VI.

S Agricola, évêque à Châlon-sur-Saône pendant presque cinquante ans.

VII.

Ste Gertrude, fille de s. Pépin de Landen et de ste Iduberge qui fonda un monastère à Nivelles, où Gertrude devint abbesse et mourut à trente-trois ans ; elle est invoquée contre les rats, les souris, les mulots, contre la fièvre, la folie.

S Becc an, moine à Iona.

VIII.

Ste Withburge, vierge dans le Norfolk.                                             

S Théostericte, abbé à Pélecète, persécuté par des iconoclastes : on lui coupa le nez et lui brûla la barbe enduite de poix.

S Pavlos, martyr en Chypre pour le culte des saintes images.

XII.

S Conrad, oncle de Friedrich Barbarossa, cistercien allemand parti en Palestine ; à son retour, il vécut et mourut dans une pauvre crypte près de Bari.

XIII.

B Tomasello, dominicain italien favorisé du don de prophétie et de miracles.

XVII.

S Jan Sarkander, veuf, prêtre actif en Moravie pour la conversion des disciples de Jean Hus, martyr, canonisé en 1995.

S Gabriel Lalemant, jésuite parisien, martyr des Iroquois, fêté le 19 octobre.

XIX.

Bse Barbara Maix (Maria Bárbara de la Sainte Trinité), autrichienne, fondatrice au Brésil des Sœurs du Cœur Immaculé de Marie, béatifiée en 2010.

XX.

B Juan Nepomuceno Zegrí y Moreno (1831-1905), prêtre espagnol fondateur de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Notre Dame de la Merci, béatifié en 2003.

B Josep Mestre Escoda (1899-1937), prêtre espagnol martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

B Joan Torrents Figueras (1873-1937), prêtre clarétain espagnol, martyr à Barcelone, béatifié en 2017.

18 MARS

?

S Candide, martyr vénéré à Cingoli. 

III.

S Alexandros, évêque en Cappadoce, puis coadjuteur à Jérusalem où il reçut et ordonna Origène ; il mourut prisonnier à Césarée de Palestine.

IV.

Ss Trophime et Eucarpe, deux soldats subitement convertis à Nicomédie et martyrs.

S Narcisse, évêque à Girone et martyr.

S Cyrille, évêque à Jérusalem, Docteur de l’Eglise, longtemps exilé, auteur des fameuses Catéchèses pour les catéchumènes.

VI.

S Tétrice, évêque à Langres, fils et successeur de s.Grégoire et oncle de s.Grégoire de Tours.

S Frigdianus, fils de roi irlandais, évêque à Lucques.

S Léobard, auvergnat, reclus près de Tours, invoqué contre la fièvre.

VII.

S Coman, moine à Iona.

S Braulio, évêque à Saragosse, grand ami de s.Isidoro.

VIII.

S Tétrice, évêque à Auxerre et martyr, assassiné par son archidiacre.

S Mérole, évêque au Mans.

X.

S Eadweard, roi anglais, traitreusement assassiné par ordre de sa belle-mère, laquelle s’en repentit et finit sa vie dans un monastère.

XI.

S Anselme, évêque à Lucques, après son oncle devenu pape (Alexandre II), mais d’où ses chanoines le bannirent ; il connaissait presque toute l’Ecriture par cœur.

XVI.

B Bartolomeo de Anglare, franciscain. 

S Salvador de Horta Grionesos, franciscain thaumaturge espagnol ; on devait le changer de domicile pour retrouver le calme, tant il opérait de miracles.

XVII.

Bx John Thules et Roger Wrenno, prêtres martyrs à Lancaster.

XIX.

Bse Aimée (Marthe) Le Bouteiller, normande, des Sœurs des Ecoles chrétiennes de la Miséricorde, béatifiée en 1990.

XX.

Bse Marianna Donati (Celestina de la Mère de Dieu, 1848-1925), fondatrice à Florence des Pauvres Filles de Saint Joseph Calasanz, béatifiée en 2008.

 

19 MARS

I.

S Joseph, père nourricier de Jésus, époux de Marie, patron de l’Eglise.

Ss Léonce et Apollone (II. et V. ?), évêques à Vicenza (?).

Ss Quintus, Quintille, Quartille et Marc, martyrs à Sorrente.

IV.

S Panchaire, sénateur romain une fois apostat, puis martyr à Nicomédie.

V.

S Auxilius, évêque à Killossey.

VI.

B Ioannis, de Syrie, fondateur et abbé à Parrano.

S Lactinus, fondateur et abbé à Freshford.

VII.

S Léonce, évêque à Saintes.

Ss Landoald et Amance, prêtre et diacre romains, missionnaires en Gaule Belgique.

IX.

S Alcmond, de famille royale anglaise, assassiné en Ecosse.

XIII.

B Isnardo de Chiampo, prieur dominicain à Pavie.

B Andrea de Gallerani, soldat à Sienne ; il en fut banni après avoir tué un blasphémateur et s’adonna aux bonnes œuvres avec sa fondation des Frères de la Miséricorde.

B Clément, évêque à Dunblane, dominicain ; il introduisit les dominicains en Ecosse.

B Giovanni Buralli de Parme, premier général de l’Ordre franciscain, qui prépara le travail de réforme opéré par s. Bonaventure après lui.

XIV.

Bse Sibillina Biscossi, tertiaire dominicaine à Pavie, aveugle et recluse pendant soixante-sept ans, avec de grandes mortifications.

XV.

B Marco de Marchio de Montegallo, médecin puis franciscain qui établit en plusieurs villes des monts-de-piété.

XVII.

B Juan Martínez Cid, prêtre dominicain espagnol, martyr au Japon.

XX.

B Jaume Trilla Lastra (Feliu Josep, 1908-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr à Barcelone, béatifié en 2007.

B Jan Turchan (Narcyz, 1879-1942), franciscain polonais, mort à Dachau, béatifié en 1999.

B Marcel Callo (1921-1945), laïc normand, jociste, enrôlé dans le STO, interné à Mauthausen puis Güssen II, béatifié en 1987.

20 MARS

I.

S Archippus, disciple de s. Paul (cf. Phm 2 et Col 4).

Ss Photine, Joseph, Victor ; Sébastien, Anatole, Photius, Photide, Parascève et Cyriaque, martyrs à Carthage ; Photine serait la Samaritaine de Jn 4, Joseph et Victor ses enfants, Sébastien un officier, etc.

IV.

Ss Grat et Marcel, prêtres à Forlí.

Stes Alexandra, Claudia, Euphrasie, Matrone, Julienne, Euphémie et Théodosie, martyres à Amide.

Ss Joseph et Luc, martyrs à Antioche.

Ss Pavlos, Cyrillos, Eugenios, martyrs en Syrie.

V.

S Urbicius, évêque à Metz.

VI.

S Martin de Braga, pèlerin hongrois venu en Espagne, abbé et évêque à Dume puis Braga.

VII.

S Thomas, évêque à Constantinople.

S Herbert, anachorète sur le lac de Derwentwater, grand ami de s. Cuthbert qui lui obtint de Dieu la grâce de mourir le même jour que lui.

S Cuthbert, moine à Melrose, hôtelier à Ripon, prieur à Lindisfarne où il travailla à implanter les usages romains, ermite à Farne, évêque à Lindisfarne, thaumaturge et grand ascète.

VIII.

S Wulfran, évêque à Sens, parti évangéliser la Frise où il sauva trois enfants d’une pendaison rituelle, et qu’il ramena ensuite à Fontenelle où il se retira.

B Bénigne, abbé à Fontenelle et Flay.

S Nicétas, évêque à Apollonie, adversaire de l’iconoclasme et mort en exil. 

S Remi, neveu de ste Odile, abbé à Munster, évêque à Strasbourg.

XIII.

B Ambrogio Sansedoni, dominicain à Sienne, Paris, Cologne, en Hongrie, pacificateur en Italie.

XIV.

B Maurice Csaky, dominicain hongrois.

XVI.

B Baptista Spagnoli, carme italien d’origine espagnole, général de son ordre.

XVII.

B Ippolito Galantini, florentin qui s’occupait de bonnes œuvres ; en particulier il fonda une congrégation de la Doctrine chrétienne, pour la formation des enfants.

XVIII.

Bse Jeanne Véron, qui s’occupait des enfants et des malades et cacha des prêtres, martyre.

XIX.

B Francisco Palau y Quer de Jésus-Marie-Joseph, carme espagnol persécuté et banni, béatifié en 1988.

XX.

Ste María Josefa Sancho de Guerra (du Cœur de Jésus, 1842-1912), espagnole, des Servantes de Marie, fondatrice des Servantes de Jésus de la Charité, pour l’assistance aux malades, béatifiée en 1992, canonisée en 2000.

S Józef Bilczewski (1880-1923), évêque polonais à Lvov, béatifié en 2001, canonisé en 2005.

21 MARS

I.

S Birille, disciple de s. Pierre à Antioche, sacré par lui évêque à Catane.

IV.

S Sérapion : il y en eut trois à peu près dans la même période et tous trois en Egypte :

- un abbé de dix-mille moines près de Arsinoé.

- un ermite surnommé le Sindonite, du nom de la mauvaise chemise (sindon) qu’il portait ; il se vendit pour convertir un histrion.

- un évêque à Thmuis, dit le Scolastique, auteur d’ouvrages doctrinaux et liturgiques.

Ss Philémon et Domnin, martyrs romains.

V.

S Lupicinus, frère de s. Romain, abbé à Lauconne.

S Elie, prêtre solitaire dans l’île de Orta.

VI.

S Enda, fils d’un roi irlandais, fondateur d’un monastère à Rome (Lætinum) et à Killearey (Arranmore), où il fut abbé.

S Benoît, père des cénobites occidentaux, fêté le 11 juillet.

IX.

S Iakobos  le Jeune ou le Confesseur, martyr de l’iconoclasme en Orient.

XII.

B Jean, abbé à Bonnevaux, évêque à Valence.

Bse Clémence de Hohenberg, épouse, puis religieuse à Trèves.

XIV.

Bse Santuccia Terrebotti, fondatrice et abbesse à Gubbio tandis que son mari devenait bénédictin ; et elle gouverna jusqu’à vingt-quatre couvents de Santuccie  (petites saintes).

XV.

S Nicolas de Flüe (de la Roche), père de dix enfants, puis anachorète dans le canton de Unterwalden ; il ne se nourrissait que de l’Eucharistie ; ses conseils lui valurent le titre de Père de la patrie ; en Suisse il est fêté le 25 septembre.

B Ugolino Zeffirini, augustin à Mantoue et Cortone, puis ermite ; on le retrouva sans corruption trente ans après sa mort ; sur sa tombe germaient des lys qui avaient racine dans son cœur.

XVI.

Bx Thomas Pilchard et William Pike, l’un prêtre l’autre laïc menuisier, martyrs à Dorchester, béatifiés en 1987.

XVII.

B Mathew Flathers, prêtre anglais martyr à York, béatifié en 1987.

XIX.

S Siding Zhao Rong, premier prêtre chinois martyr, canonisé en 2000, fêté le 9 juillet.

Ste Benedetta Cambiagio Frassinello, gênoise, fondatrice des Bénédictines de la Providence, pour l’éducation de la jeunesse, et d’une œuvre d’accueil des filles abandonnées ; elle et son mari s’étaient consacrés avec le vœu de chasteté et furent un moment religieux ; béatifiée en 1987, canonisée en 2002.

XX.

B Miguel Gómez Loza (1888-1928), laïc mexicain martyr, béatifié en 2005.

22 MARS

I.

S Epaphrodite, disciple de s. Paul, cf. Ph 2.

III.

S Paul, premier évêque à Narbonne ; on le donne parfois comme disciple de s. Paul, cf. Ac 13 (I.).

Stes Basilisse et Callinique, vierges martyres en Galatie ; elles visitaient les martyrs en prison ; Callinique est parfois présenté, au masculin, comme domestique de Basilisse.

S Saturnin, martyr en Afrique.

IV.

S Basile, prêtre à Ancyre et martyr, qui fit sortir de l’erreur beaucoup de gens : chaque jour on lui arracha quelques lambeaux de chair.

Ste Léa, veuve romaine, protectrice du cercle des saintes femmes formées par s. Jérôme.

V.

S Octavien, archidiacre à Carthage, martyr avec des milliers d’autres.

VII.

S Failbe Ier, abbé à Iona, frère de s. Finan. 

VIII.

Stes Herlinde et Relinde, deux sœurs, ensemble abbesses à Maaseyk.

XIII.

S Benvenuto Scotivoli, évêque à Osimo dont il est patron ; il tint à revêtir l’habit franciscain avant sa consécration épiscopale.

XVII.

S Nicholas Owen, auxiliaire jésuite anglais, martyrisé sur le chevalet.

XVIII.

B François Chartier, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XX.

Bx Bronislaw Komorowski (*1889) et Marian Górecki (*1903), prêtres polonais, internés à Stutthof, fusillés le Vendredi saint 1940, béatifiés en 1999.

B Clemens August Graf von Galen (1878-1946), évêque à Münster, cardinal, tenace adversaire du nazisme, béatifié en 2005.

23 MARS

III.

S Nicon, soldat napolitain, moine et abbé au Mont Ganos, massacré en Sicile.

IV.

Ss Domice, Pélagie, Aquila, Eparque et Théodosie, martyrs à Césarée de Palestine.

S Procule, évêque à Vérone.

V.

Ss Victorien, proconsul à Carthage, et deux Frumence, marchands, tous martyrs.

S Fingar, fils d’un chef irlandais qui le chassa, ermite à Plouvigner, martyr en Cornouaille.

S Libérat, médecin torturé avec son épouse en Afrique et considéré comme martyr.

VI.

S Benoît, ermite en Campanie, sorti indemne d’un four à pain chaud où les barbares l’avaient enfermé.

S Eusèbe, évêque à Saint-Paul-Trois-Châteaux.

S Maidoc (Maedhog, Momhaedhog), abbé à Fiddown.

VII.

S Ethelwold (Aedilwald), moine à Ripon et sur l’île de Farne.

XI.

S Gautier, abbé à Pontoise, qui lutta contre la simonie et ne réussit pas à démissionner.

XII.

S Ottone, soldat romain, ermite à Ariano, dont il est patron.

XIII.

B Pietro Ghigensi de Gubbio, ermite de Saint-Augustin ; après sa mort, on l'entendit de sa tombe alterner le Te Deum avec les religieux, et on le retrouva à genoux et la bouche ouverte.

XVI.

B Edmund Sykes, prêtre anglais martyr.

XVII.

S Turibio de Mogrovejo, espagnol, président laïc du tribunal de l’Inquisition, évêque à Lima, protecteur des Indiens et organisateur de l’Eglise en Amérique latine.

B Peter Higgins, dominicain irlandais, pendu sans jugement, martyr.

XVIII.

S Josep Oriol, prêtre à Barcelone, mystique et thaumaturge.

XIX.

B Annunziata Cocchetti, fondatrice à Cemmo des Sœurs de Sainte-Dorothée, pour les jeunes filles abandonnées, béatifiée en 1991.

XX.

Ste Butrussiyyah ar-Rayyas (Rafqa-Rebecca, 1832-1914), religieuse libanaise de l’ordre baladite, sanctifiée par la maladie, béatifiée en 1985, canonisée en 2001.

B Dominik (Metodij) Trcka (1886-1959), rédemptoriste morave, fondateur d’une communauté réunissant catholiques de rits latin et oriental, incarcéré dans la prison communiste tchèque de Leopoldov, martyr béatifié en 2001.

B Álvaro del Portillo y Diez (1914-1994), évêque espagnol, premier successeur de s.Josemaría Escrivá de Balaguer, béatifié en 2014. 

24 MARS

I.

S Artémon, établi évêque à Séleucie par s. Paul, cf. Ac 13. 

II.

Ss Marc et Timothée, martyrs à Rome.

S Latin, évêque à Brescia.

IV.

S Epigmène, prêtre romain martyr.

Ss Timolaus, Romulus (sous-diacre), Pausidius, Agapius, deux Dionysius et deux Alexander, jeunes gens martyrs à Césarée de Palestine.

S Pigmène, prêtre romain précipité dans le Tibre.

S Agapit, évêque à Synnade.

S Séleuque, en Syrie.

Ss Romulus et Secundulus, deux frères martyrs en Maurétanie.

VI.

S Maccarthen, évêque à Clogher, disciple de s. Patrice.

VIII.

Ste Hildelite, princesse anglaise, abbesse à Barking.

S Severo, évêque à Asti et Catane, martyrisé par les Sarrasins.

XI.

B Aldemar, abbé à Capoue, puis Bocchianico.

XII.

B William, enfant de douze ans sacrifié par des Juifs à Norwich.

XIII.

B Giovanni au Bâton, disciple de s. Silvestre, fondateur des Silvestrins.

XIV.

Ste Catherine, fille de ste Brigitte de Suède qu’elle assista partout, supérieure de religieuses à Valdstena.

B Lazare, abbé en Russie.

XV.

S Simone, enfant de deux ans martyrisé par des Juifs à Trente.

XIX.

B José Francisco Lopez Caamaño (Diego), entré chez les capucins à seize ans, “apôtre de l’Andalousie”.

XX.

Bse Clotilde Micheli (Maria Serafina du Sacré-Cœur, 1849-1911), italienne, fondatrice des Sœurs des Anges, béatifiée en 2011.

Bse Maria Karlowska (1865-1935), polonaise, fondatrice des Sœurs du Bon-Pasteur de la Divine-Providence, pour l’apostolat auprès des prostituées, béatifiée en 1997.

B Óscar Romero y Galdámez (1917-1980), archevêque de San Salvador, martyr, béatifié en 2015, canonisé en 2018.

 

25 MARS

-XX.

S Isaac, le fils de Abraham, figure du Christ qui se laisse immoler.

I.

L’annonciation faite à Marie.

S Dismas, le Bon Larron.

Ste Dula, vierge martyre à Nicomédie.

III.

S Quirinus, martyr romain.

IV.

Ste Matrona, servante à Thessalonique, victime de la rudesse de sa maîtresse juive.

S Pélage, choisi comme évêque, à Laodicée, parce qu’il vivait dans la continence parfaite avec son épouse.

S Monas, évêque à Milan.

VII.

S Cammin, fondateur et abbé à Inish-Kealtair.

B Humbert, moine (abbé ?) à Marolles, très uni par la charité et la prière à ste Aldegonde.

VIII.

S Hermeland, moine à Fontenelle, abbé à Aindre.

S Cessateur, évêque à Limoges.

X.

S Nicodemo, ermite en Calabre.

S Eynar

XI. 

S Alfwold II, évêque à Sherborne ; il ne vivait que de pain et d’eau.

S Prokop, fondateur d’un monastère bénédictin à Sázava ; patron de la Bohême.

B Eberhard de Nellenburg, parent de s.Léon IX et de l’empereur Henri II, fondateur à Schaffhausen d’une abbaye bénédictine où il devint moine, d’un commun accord avec son épouse.

XIII.

Bse Ida (Blanche), abbesse cistercienne à Argensolles.

XIV.

B Thomasso, ermite camaldule à Sitria,pendant soixante-cinq ans, thaumaturge.

XVI.

Ste Margaret Clitherow, anglaise convertie au catholicisme, martyrisée à York étouffée par une énorme planche abattue sur elle et recouverte de pierres.

S James Bird, jeune de dix-neuf ans récemment converti, martyr anglais.

XVIII.

Ste Lucia Filippini, co-fondatrice de l’institut des Maestre Pie, pour l’éducation des jeunes filles, à Montefiascone, à Rome et ailleurs.

XX.

Bse Margaretha Flesch (Maria Rosa, 1826-1906), fondatrice à Trèves des Franciscaines Missionnaires de sainte Marie des Anges, béatifiée en 2008.

Ste Soultaneh Mariam (Alphonsine) Danil Ghattas (1843-1927), israélienne fondatrice des Sœurs du Rosaire, béatifiée en 2009, canonisée en 2015.

B Omeljan Kovc (1884-1944), prêtre polonais, martyr en camp de déportation, béatifié en 2001.

B Pawel Januszewski (Hilary, 1909-1945), carme polonais martyr, déporté à Dachau où il mourut du typhus, béatifié en 1999.

26 MARS

III.

S Castulus, martyr romain, étouffé sous du sable.

Ss Pierre, Marcien, Jovin, Thècle, Cassien…, martyrs à Rome, peut-être compagnons de s. Castule.

Ss Codratus, évêque (?), Theodosius, Emmanuel, Sabinus, martyrs en Asie Mineure.

IV.

Ss Muntanus et Maxime, époux martyrs, noyés à Sirmium.

S Eutychius, sous-diacre en Alexandrie et martyr.

Ss Bathuse et Wereka, prêtres goths martyrs avec leurs deux fils et leurs deux filles, ainsi que : Arpyla le Solitaire ; les laïques Abippas, Hagias, Ryas, Hegathrax, Hiscoes, Silas, Sigetzas, Suerilas, Guimblas, Therthas, Philgas ; les femmes Anna, Allas, Baride, Manea, Virco, Animaïs. La reine des Goths Gaatha, chrétienne, voulut recueillir ces reliques et fut lapidée avec un laïque, Thyellas, qui l’aidait.

S Félix, évêque à Trèves, d’où il démissionna humblement après douze années.

S Pierre, évêque à Sébaste, dixième enfant des ss.Basile et Emmélie, frère des ss.Basile, Grégoire de Nysse et Macrine.

V.

S Sicaire, évêque à Lyon.

VII.

S Bercaire, moine à Luxeuil, fondateur et abbé à Hautvillers et à Montiers-en-Der ; à Manswiller, devenue Puellemontier, il établit d’anciens captifs rachetés, fut assassiné le Jeudi Saint par un moine qui avait reçu une réprimande, et expira le jour de Pâques.

Ss Baront et Desiderio, à Pistoia ; Baront, berrichon, s’était retiré de la cour avec son fils pour être moine à Lonrey, puis ermite près de Pistoia, où il fut rejoint par Desiderio et d’autres.

S Mochellog, évêque et abbé en Irlande, fondateur de l’église à Killmallog, dont il est patron.

IX.

S Liutger, apôtre en Frise, évêque à Münster, constructeur de monastères.

S Etienne, abbé à Triglia, exilé pour le culte des saintes images, thaumaturge.

B Bertilon, abbé à Dijon, massacré par les Normands au pied de l’autel, invoqué contre la fièvre.

X.

Ste Eugénie, vierge martyre à Cordoue.

S Basile le Jeune, solitaire amené de force à Constantinople où il fut torturé ; il avait le don de la prophétie.

XI.

Ste Félicité, vierge à Padoue.

XIII.

B Rizziero, franciscain, un des préférés de s. François.

XIX.    

B Oh Ban-ji Paulus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

Bse Maddalena-Caterina Morano (1847-1908), italienne, des Filles de Marie Auxiliatrice, active en Sicile, béatifiée en 1994.

27 MARS

-IX.

S Ananias (Hanani), prophète qui blâma le roi et fut mis en prison (2Ch 16:7-10).

II.

Ss Philet, Lydie, Macédone, Théoprépide, parents et leurs enfants avec le chef de la milice Amphiloque et le greffier Chronidas, torturés en Illyrie, d’où leur titre de martyrs.

IV.

Ss Zanitas, Lazare, Marotas, Narsès, Elie, Habib, Sembeth, Marès et Sabas, martyrs en Perse.

V.

Ste Augusta de Ceneda, vierge martyre, décapitée sur ordre de son père.

VI.

Ss Dominique et Védulphe, évêques à Arras ; Védulphe transféra le siège à Cambrai.

VIII.

S Rupert, évêque à Worms, fondateur d’une église et d’un monastère qui furent l’origine de Salzburg.

IX.

S Paul, évêque à Corinthe, demeuré attaché à l’Eglise Romaine malgré le schisme.

XII.

S Matthieu, noble soldat croisé, prisonnier des Sarrasins, décapité ; il “rusa” pour être exécuté le même jour que mon Seigneur Jésus, dit-il.

S Gélase, évêque à Armagh.

XIII.

B Pellegrino de Falerone, ami du b.Rizzier, frère lai franciscain ; son corps resta sans corruption longtemps après sa mort, à trente-trois ans ; on l’invoque contre les maux de dents.

XIV.

Bse Panacea, vierge près de Novare, martyrisée à quinze ans par sa marâtre qui lui enfonça des fuseaux dans la tête parce qu’elle priait ; invoquée contre l’épilepsie.  

XIX.

B Jo Yong-sam Petrus, laïc coréen martyr, mort en prison, béatifié en 2014.

B Louis-Edouard Cestac, basque, fondateur des Servantes de Marie, et des Bernardines, béatifié en 2015.

B Francesco Faà di Bruno, prêtre italien, dédié à la promotion sociale et spirituelle de la femme, organisateur ingénieux et innovateur, béatifié en 1988.

XX.    

Henri Grialou (M.-Eugène de l’Enfant-Jésus, 1894-1967), prêtre carme français, fondateur de l’institut Notre-Dame de Vie, béatifié en 2016.

 

Giuseppe Ambrosoli (1923-1987), médecin et prêtre italien, missionnaire combonien en Ouganda, béatifié en 2020.

28 MARS

?

S Castor, martyr à Tarse en Cilicie. 

III.

Ss Priscus, Malchus et Alexandre, martyrs à Césarée de Palestine.

Ss Rogat et Successe, martyrs en Afrique.

IV.

S Cyrille, diacre à Héliopolis, martyr : les païens lui arrachèrent le foie pour le dévorer.

V.

S Proterius, évêque en Alexandrie, martyrisé par les partisans de son rival hérétique.

S Hesychius (Isice), moine en Syrie, prêtre à Jérusalem, exégète.

VI.

S Gontran, petit-fils de Clovis, réel protecteur de l’Eglise, homme très généreux et d’une foi sincère ; ses immenses mérites couvrirent ses erreurs de polygamie.

VIII.

Ste Gundelinde, nièce de ste Odile, abbesse à Niedermunster.

S Hilarion, abbé à Pélécète, compté parmi les martyrs de l’iconoclasme.

IX.

B Tutilon, moine à Saint-Gall, artiste : poète, musicien, peintre, sculpteur.

XII.

S Etienne Harding, anglais, moine à Molesme, abbé à Cîteaux dont il fut co-fondateur avec s. Robert et Albéric ; il eut plusieurs apparitions de la Sainte Vierge.

XIII.

S Conon, religieux basilien en Sicile, invoqué contre les maux d’oreilles.

XIV.

B Antonio Patrizi, augustin, supérieur à Montalcino.

B Venturino, dominicain italien, thaumaturge, mort à Smyrne durant la croisade.

XV.

Bse Jeanne-Marie de Maillé, mariée à quinze ans, bientôt veuve puis repoussée de tous, mystique et recluse près des franciscains à Tours.

XVI.

B Christopher Wharton, prêtre anglais, martyr à York.

XVIII.

Bse Renée Marie Feillatreau, épouse, guillotinée à Angers, béatifiée en 1984.

XX.

S Józef Sebastian Pelczar (1842-1924), évêque à Przemysl, immensément actif, fondateur de la confrérie de Marie-Immaculée-Reine-de-Pologne et de la congrégation des Servantes du Sacré-Cœur, pour le soulagement de toute détresse en propageant le «règne de l’amour du Sacré-Cœur», béatifié en 1991, canonisé en 2003.

B Jean-Baptiste Malo (1889-1954), prêtre des Missions Etrangères, martyr au Laos, béatifié en 2016.

29 MARS

II.

S Eustasius, évêque à Naples.

IV.

Ss Jonas et Barachise, deux frères qui visitaient les chrétiens en prison, horriblement torturés à Hubaham.

S Marcos, évêque à Aréthuse ; un moment arien par faiblesse, il confessa la foi orthodoxe malgré les tourments des ariens.

S Marc, ermite grec en Ethiopie ou en Libye, mort à cent-vingt ans.

Ss Pasteur et Victorin, martyrs à Nicomédie.

V.

Ss Armogastus, Archinimus et l’intendant royal Saturninus, torturés près de Carthage par les Vandales qui, pour ne pas en faire des martyrs glorieux, ne les firent pas mourir, mais ils furent quand même honorés comme tels.

Ste Gladys (Gwladys), galloise, fille du roi de Brecknock, épouse de s. Gondlée, ci-après. 

S Gondlée (Gundleus, Gwynllyw), gallois, époux de ste Gladys, père de s. Cadoc.

VII.

Ss Firmin, Aule, Eumaque et Longin, quatre évêques à Viviers ; Aule était le fils de Firmin, très cultivé et éloquent.

VIII.

S Juéry, évêque à Sens.

IX.

S Eustathe, évêque à Brousse, exilé à cause de l’iconoclasme.

XI.

B Stephanus X, pape (1057-1058) : ancien moine au Mont Cassin, il combattit l’incontinence des clercs, il substitua le chant romain à l’ambrosien ; il n’est pas sûr qu’il ait été béatifié.

XII.

Ste Diésnode, moniale puis recluse à Wessobrunn.

B Berthold, croisé limousin, moine au Mont-Carmel où son frère, patriarche à Antioche, l’établit prieur.

S Guillaume Tempier, abbé augustin et évêque à Poitiers.

XIII.

S Ludolf, prémontré, évêque à Ratzeburg, honoré comme martyr à cause des mauvais traitements reçus du duc de Saxe.

XVI.

B John Hambley, prêtre anglais martyr près de Salisbury, béatifié en 1987.

30 MARS

-X.

S Joad, prophète, cf. 1R 13,11-32.

II.

S Secundus, païen touché par les chrétiens persécutés, martyr à Asti, dont il est patron.

III.

S Rieul, évêque à Senlis après Arles ; il fit taire les grenouilles dont le coassement couvrait sa voix lors d’une prédication.

IV.

S Domninus, martyr à Thessalonique ; frappé de verges, il eut les membres brisés et fut laissé sans nourriture pendant sept jours hors de la ville.

S Jean du Puits, ermite à Kibistra, dès l’âge de treize ans.

S Victor, martyr.

S Pasteur, évêque à Orléans.

V.

S Mamertin, guéri d’une double infirmité par s. Germain d’Auxerre, moine puis abbé près de là.

VII.

S Jean Climaque, surnommé le Scholastique pour sa science, ou le Sinaïte pour son abbatiat au Sinaï, auteur de L’Echelle (klimax) du paradis, d’où son nom.

S Zosimo, abbé puis évêque à Syracuse, mort à quatre-vingt-dix ans, invoqué contre la peste.

VIII.

S Patton, moine écossais, abbé à Amorbach, évêque à Verden.

IX.

S Véron, dont on retrouva le corps à Lambecq-lez-Hal.

XI.

Ste Osburh, première abbesse à Coventry.

S Klinios, grec, moine au Mont-Cassin, prévost près d'Aquino.

XIII.

S Gioacchino da Fiore, d’abord abbé cistercien à Corazzo, fondateur de la congrégation de Fiore, censeur impitoyable du clergé, parfois même à la limite de la rupture, mort à Canale tout-à-fait soumis.

B Dodon, entré chez les prémontrés à Mariagarden ainsi que son épouse et sa mère, puis ermite à Asch, où il pratiqua des austérités effrayantes et mourut écrasé sous un mur de sa cellule.

B Morique, de l’ordre des Crucifères, mort à Orvieto.

XV.

S Pedro Regalati, franciscain à Valladolid à quatorze ans, supérieur à Aguilar, mystique et thaumaturge.

B Amédée IX, duc de Savoie, tout donné aux bonnes œuvres : monastères, hôpitaux, aumônes, et mort à Verceil un lundi de Pâques.

XIX.

Ss Antoine Daveluy, évêque, Pierre Aumaître, Martin Luc Huin, prêtres, Joseph Chang Chu-gi, Luc Hwang Sok-tu, catéchistes, martyrs en Corée, canonisés en 1984, fêtés le 20 septembre.

S Arcangelo Palmentieri (Lodovico de Casoria), franciscain à Naples, fondateur des Congrégations des Frères de la Charité et des Sœurs Franciscaines de Sainte-Elisabeth, béatifié en 1993, canonisé en 2014.

S Leonardo Murialdo (1828-1900), prêtre de Turin, contemporain des ss. Giuseppe Cottolengo, Giuseppe Cafasso et Giovanni Bosco, fondateur de la congrégation de Saint Joseph, puis des Sœurs Murialdines, grand défenseur des intérêts de la condition ouvrière.

XX.

S Julio Alvárez Mendoza (1866-1927), prêtre mexicain martyr ; béatifié en 1992, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bse Helena Kafka (Maria-Restituta, 1894-1943), franciscaine morave ; infirmière, elle laissait accrochés les crucifix dans les chambres des malades, contre l'interdiction des nazis ; morte décapitée, béatifiée en 1998.  

31 MARS

II.

Ste Balbina, martyre (tout au moins vierge) romaine, fille du tribun s.Quirinus (cf. 30 avril).

III.

S Acace, évêque à Antioche de Pisidie ; l’empereur connut sa glorieuse confession, l’admira et ne condamna pas l’évêque.

V.

S Benjamin, diacre en Perse, martyr : on lui enfila des bambous sous les ongles, et une broche hérissée de pointes dans le ventre.

Ss Théodule, Anèse, Félix, Cornélie, martyrs en Afrique.

VII.

S Rénovat, goth converti (d’où son nom), abbé à Cauliana, évêque à Mérida ; pour guérir un moine de l’ivrognerie, il le fit gronder par des enfants de l’école.

S Mauricile, évêque à Milan.

VIII.

S Agilolf, évêque à Cologne.

XI.

S Guido, d’abord très vaniteux dans son habillement, moine et abbé à Ravenne puis à Pomposa.

XII.

B Guy, breton, fondateur et abbé prémontré à Vicogne.

XV.

Bse Jeanne, recluse à Toulouse, près du couvent des Carmes.

S Daniel, marchand allemand venu à Venise, ami des camaldules, assassiné par des brigands qui le croyaient riche ; son corps ayant été retrouvé sans corruption, on le vénéra comme martyr.

B Bonaventura Tornielli, de l’ordre des Servites de Marie à Rome, prédicateur. 

XVI.

Bse Camilla Pia, clarisse à Carpi.

B Christopher Robinson, prêtre anglais martyr, béatifié en 1987.

XIX.    

B Sin Seok-bok Marcus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

Bse Natalia Tulasiewicz (1906-1945), enseignante polonaise, déportée à Ravensbrück, tuée dans les chambres à gaz un Samedi Saint, béatifiée en 1999.

Partager cet article

Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

FEVRIER

01 FEVRIER

III.

S Eubert, évêque à Lille, dont il est le patron.

S Tryphon, martyr en Phrygie. 

IV.

S Severus, évêque à Ravenne ; il était simple tisserand, c’est une colombe qui le désigna pour l’épiscopat ; son épouse et sa fille se consacrèrent.

V.

S Pierre le Galate, ermite près de Antioche, qui guérit deux fois sa mère.

Ste Cinnie (Kinnie), vierge irlandaise de famille royale.

VI.

Ste Dallugdach, vierge à Kildare et abbesse à Abernethy.

S Torquat, évêque à Trois-Châteaux, juste avant s. Paul.

S Paulus, évêque à Trois-Châteaux, dont il est le patron ; son épouse se retira au monastère.

Ste Brigit, vierge à Kildare, une de ses fondations, thaumaturge ; pour prouver son innocence, parce qu’on la calomniait, elle fit reverdir l’autel en le touchant. 

S Précord, écossais, solitaire à Vailly-sur-Aisne, ami de s. Remi.

S Sour (Sorus), ermite en Périgord, à l’origine d’un monastère à Terrasson.

S Ursus, irlandais, archidiacre à Aoste.

VII.

S Agrippanus (Agrève), espagnol consacré à Rome évêque pour le Velay, adversaire des ariens, et martyrisé en Vivarais lors d’un voyage. 

S Sigebert (Sigisbert) III, roi d’Austrasie, à Metz, qu’il débarrassa du luxe et du libertinage.

S Sever, évêque à Avranches, d’où il retourna à son monastère.

IX.

Ste Brigide (Brigitte), vierge irlandaise, qui se trouva miraculeusement près du lit de mort de son frère à Fiesole. 

X.

S Basile, moine à Peristera, évêque à Thessalonique.

XII.

B Raimundo abbé cistercien à Fitero, fondateur de l’ordre de Calatrava, moitié militaire, moitié monastique.

S Jean de la Grille, évêque à Aleth et Tréguier, siège qu’il transféra à Saint-Malo ; son surnom lui vint de la grille qu’on dut mettre pour protéger son tombeau de la dévotion excessive des fidèles.

XIII.

B Réginald, un des premiers compagnons français de s. Dominique et à qui la Vierge Marie montra l’habit de l’Ordre, actif à Bologne et à Paris.

Bse Verdiana (Viridiana), recluse à Castel-Fiorentino, mystique.

Bse Ela (Ella), veuve, fondatrice et abbesse augustine à Laycock. 

XIV.

B Andrea de Segni, franciscain et solitaire près de Anagni, mystique.

XVII.

Bx Conor O’Devany, évêque en Irlande, et Patrick O’Lougham, prêtre, franciscains, martyrs par la pendaison.

S Henry Morse, jésuite anglais, martyr à Tyburn.

XVIII.

Bses Marie-Anne Vaillot et Odile Baumgarten, des Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul et quarante cinq autres saintes femmes, martyres à Avrillé et béatifiées en 1984 : 

des veuves : Jeanne Gruget, Louise-Olympe Rallier de la Tertinière, Madeleine Perrotin, et Simone Chauvigné ;

des mères de famille : Françoise Pagis, Jeanne Fouchard, Marguerite Rivière, Marie Cassin, Marie Fausseuse, Marie Galard, Marie Gasnier, Marie Lenée, Marie Leroy Brevet, Marie Rouault, Marie-Anne Pichery, Marie-Jeanne Chauvigné, Perrine-Charlotte Phelippeaux, Renée Cailleau, Renée Martin et Victoire Bauduceau ; 

trois sœurs : Jeanne, Madeleine et Perrine Sailland d’Espinatz ;

trois autres : Gabrielle, Perrine et Suzanne Androuin ;

deux autres encore : Marie et Renée Grillard ;

en outre : Anne-Françoise de Villeneuve, Anne Hamard, Charlotte Davy, Catherine Cottanceau, Françoise Bellanger, Françoise Bonneau, Françoise Michau, Jacquine Monnier, Jeanne Bourigault, Louise Aimée Déan de Luigné, Madeleine Blond, Marie Leroy, Perrine Besson, Perrine Ledoyen, Perrine Grille, Renée Valin et Rose Quenion.

XIX.

Ss Baolo Hong Yŏng-ju, Yohan Yi Mun-u et Bareubara Ch’oe Yŏng-i, martyrs en Corée, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Bse Anna (Giovanna Francesca de la Visitation) Michelotti, fondatrice à Turin des Petites Sœurs du Sacré Cœur, au service des malades pauvres.

XX.

B Luigi Variara (1875-1923), salésien, élève de don Bosco, fondateur en Colombie de l’Institut des Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, dont les membres seraient de jeunes lépreuses ; il avait organisé une fanfare de lépreux ; il fut pendant dix-huit années éloigné de sa fondation… , et béatifié en 2002.

02 FEVRIER

I.

La Présentation du Christ au Temple de Jérusalem, occasion du Nunc dimittis et de la prophétie du vieillard Syméon, et de celle de la prophétesse Anne (cf. Lc 2:22-38).

IV.

S Apronien, geôlier romain, martyr.

S Rhodippe, évêque à Lentini.

?

S Agathodore, jeune martyr à Tyane.

Ss Fortunat, Félicien, Firme et Candide, martyrs à Rome.

Ss Laurent et Hippolyte, martyrs à Fossombrone.

V.

S Floscule, évêque à Orléans ; il aurait été cet enfant qui proclama évêque s. Aignan.

VII.

S Laurentius, compagnon de s. Augustinus en Angleterre et son successeur à Cantorbury.

S Adalbald (Adalbaud), fils de ste Gertrude de Hamage, père des ss. Mauront, Eusébie, Clotsinde et Adalsinde, “martyrisé” près de Périgueux.

Ste Hadéloge, fille de Charles Martel ou de Pépin le Bref, fondatrice de l’abbaye de Fitzingen.

VIII.

S Burchard, bénédictin anglo-saxon, évêque à Würzburg, sacré par s. Boniface.

XIV.

B Simone Fidati de Cassia, augustin, auteur et prédicateur, thaumaturge.

B Pietro Cambiani de Ruffia, dominicain piémontais, inquisiteur, poignardé à Suse.

XVI.

Ste Alessandra (Caterina) de’ Ricci, prieure dominicaine à Prato, mystique.

XVII.

Ste Jeanne de Lestonnac, nièce de Michel de Montaigne, veuve bordelaise et fondatrice des Filles de Notre-Dame, ordre féminin calqué sur celui des Jésuites.

XIX.

B Luigi Giuseppe (Stefano) Bellesini, augustin à Trente puis à Gennazzano.

S Jean-Théophane Vénard, martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté avec ses compagnons le 24 novembre.

Ste Maria-Katharina Kasper, allemande, fondatrice des Pauvres Servantes de Jésus-Christ destinées au service des pauvres et à l’enseignement des enfants, béatifiée en 1978, canonisée en 2018.

XX.

B Louis Brisson (1817-1908), fondateur à Troyes des Oblats et des Oblates de saint François de Sales, béatifié en 2012.

B Andrea Carlo Ferrari (1850-1921), évêque à Guastalla, puis Côme, enfin Milan, où il soutint le projet de l’Université du Sacré-Cœur ; béatifié en 1987.

Bse Maria Domenica Mantovani (1862-1934), cofondatrice à Castelletto avec le b. Giuseppe Nascimbeni des Petites Sœurs de la Sainte Famille, pour la vie de paroisse et le secours des nécessiteux ; béatifiée en 2003.

B Tshimangadzo Samuel Benedict Daswa (1946-1990), catéchiste en Afrique du Sud, martyr, béatifié en 2015.

03 FEVRIER

-X.

S Azarias (Azaryahu), prophète (cf. 2 Ch 15:1-7).

I.

Ss Syméon et Anne, qui accueillirent Jésus au Temple lors de sa présentation (cf. Lc 2:22-38).

III.

S Celerinus, romain, diacre  à Carthage, martyr après ses oncles ss. Laurentin et Ignace et son aïeule Célerine .

?

Ss Félix, Symphrone et Hippolyte, martyrs en Afrique.

S Blaise, berger martyr à Césarée de Cappadoce.

IV.

S Blaise, évêque à Sébaste, martyr, un des quatorze Saints Auxiliaires, invoqué contre les maux de gorges (de dents), patron des cardeurs de laine et des tailleurs de pierre, par allusion aux épisodes de son martyre (guérison d’un enfant étouffé par une arête de poisson, supplice des ongles de fer) ; le souvenir s’en est maintenu dans la bénédiction de la gorge, avec deux cierges bénis en ce jour.

S Leonius, prêtre à Poitiers, très fidèle disciple de s.Hilaire.

S Anatole (Anatoile), pèlerin irlandais décédé près de Salins, dont il est le patron ; ou évêque à Adana exilé.

IV.-V.

Ss Teridius et Remedius, deux évêques à Gap. 

V.

S Lupicinus, évêque à Lyon.

VI.

S Laurent l’Illuminateur, syrien élu évêque à Spolète, dont les portes s’ouvrirent d’elles-mêmes devant lui, fondateur d’un monastère à Farfa.

S Evance, évêque à Vienne.

VII.

S Adelin, disciple de s. Landelin, fondateur et abbé à Celles.

Ste Wereburge, fille de ste Ermenilde, moniale à Ely, supérieure des monastères de son pays, retrouvée sans corruption neuf ans après sa mort.

VIII.

Ste Berlende, vierge à Moorsel, solitaire à Meerbecke, près du tombeau de son père.

IX.

S Oscar, apôtre en Danemark et en Suède, évêque à Hamburg et à Brême.

S Nithard, compagnon de s. Oscar, premier martyr en Suède.

X.

S Liafdag, évêque à Ripen et martyr.

XII.

Ste Marguerite d’Angleterre, vierge écossaise, pèlerine, cistercienne à Seauve-Benoîte.

XIII.

B Hélinand, ancien trouvère, cistercien à Froidmont.

XVI.

B John Nelson, prêtre jésuite anglais, martyr à Tyburn.

XVII.    

B Justus Takayama Ukon, samouraï japonais, exilé pour sa foi à Manille, considéré comme martyr, béatifié en 2017.

XVIII.

B Giovanni Battista Saggio (Nicola de' Longobardi), calabrais, portier dans l'Ordre des Minimes, canonisé en 2014 ; le 2 février au Martyrologe.

XIX.

Ste Claudine Thévenet (Marie de Saint-Ignace), fondatrice à Lyon de la congrégation de Jésus-Marie, pour les orphelines, canonisée en 1993.

Bse Marie Anne Rivier, fondatrice des Sœurs de la Présentation de Marie, pour les enfants abandonnés ; elle ouvrit quarante-six écoles dans le seul diocèse de Viviers, béatifiée en 1982.

Bse Maria Helena Stollenwerk, hollandaise, co-fondatrice de la congrégation des Missionnaires Servantes du Saint-Esprit avec le b. Arnold Janssen ; à la fin elle se consacra à l’adoration perpétuelle, béatifiée en 1995.

XX.

B Alojs Andricki (1914-1943), prêtre allemand, martyr à Dachau, béatifié en 2011.

04 FEVRIER

I.

Ste Véronique, qui essuya le visage du Christ durant sa passion (vera icona) ; elle s’appelait Serapia.

?

S Gemmulus, germain martyr à Ganna.

S Jasime, thaumaturge grec.

III.

Ss Papias, Diodorus, Conon et Claudianus, martyrs à Pergé de Pamphilie. 

IV.

S Eutychius, martyr romain.

S Philéas, évêque à Thmuis et martyr, avec le tribun s. Philorome.

S Jean, évêque à Irénopolis.

?

Ss Aquilin, Gémine, Gélase, Magne, Donat, martyrs.

V.

S Isidore, moine à Lychnos, théologien, dont on a conservé plus de deux mille lettres.

VI.

S Aventin, évêque à Chartres : élu à la place de Solemne qui se cachait, il se retira quand on eut retrouvé Solemne.

S Aventin, solitaire sur une île près de Troyes.

S Théophile le Pénitent, économe éconduit, qui fit un pacte avec le diable pour se venger, mais en obtint le pardon de la Vierge Marie qu’il invoqua.

S Vincent, évêque à Troyes.

VII.

S Liéfard, évêque à Canterbury et martyr à Cambrai, de retour de Rome.

VIII.

S Modan, abbé à Dryburgh, patron de Rosneith.

IX.

S Raban Maur, abbé à Fulda, évêque à Mayence, une des gloires intellectuelles de son siècle.

S Nikolaos Studite, moine à Constantinople, sans cesse tourmenté par l’iconoclasme.

XII.

B Simon, abbé à Auchy, retiré à Gand.

S Gilbert, seigneur de Sempringham, prêtre et fondateur de monastères qu’il dut diriger contre son gré, mort aveugle et plus que centenaire.

XVI.

Ste Jeanne de Valois, mariée à douze ans à Louis XII, qui n’en voulait pas et la répudia, fondatrice à Bourges de l’Ordre des Annonciades.

B John Speed, martyr anglais ; il avait aidé des prêtres.

XVII.

S Eufranio Desideri (Giuseppe de Leonessa), capucin torturé à Constantinople, mort à Amatrice.

S João de Brito, jésuite portugais, martyr en Inde.

05 FEVRIER

-XVIII.

S Jacob, patriarche.

III.

S Isidore, soldat martyr à Alexandrie, peut-être le même que celui du 15 mai.

Ste Agatha, jeune vierge de Palerme martyre à Catane, à treize ans, nommée au Canon Romain.

IV.

Ste Théodule, avec les ss. Boèce, Evagre, Macaire, Helladius, martyrs à Anazarbe.

S Agricole, évêque à Tongres.

V.

Ste Calamanda, vierge et martyre vénérée en Espagne, peut-être compagne de ste Ursule, invoquée pour obtenir la pluie.

VI.

S Avit, évêque à Vienne, successeur de son père ; il débarrassa la Gaule de l’arianisme.

VII.

S Ingenuinus, évêque à Seben.

VIII.

S Bertulphe (Bertou), fondateur d’un monastère et abbé à Renty ; il fut un jour protégé de l’orage par un aigle qui étendit ses ailes au-dessus de sa tête.

Ss Indract et ses compagnons, pèlerins irlandais “martyrisés” à leur retour de Rome par des domestiques cupides qui les croyaient chargés de trésors.

S Voel, écossais, reclus à Soissons. 

IX.

Bx Domitien et Marie, époux, ducs de Carinthie, où ils convertirent les païens.

X.

S Luca, sicilien, abbé basilien en plusieurs monastères de Calabre.

S Sabas le Jeune, moine en Calabre avec son frère s.Macaire.

XI.

S Albuinus, évêque à Bressanone, où il avait transféré le siège de Sabiona. 

Ste Agathe Hildegarde, pieuse épouse défenestrée par son mari en colère ; elle resta indemne et son mari se repentit.

Ste Adelheld de Gueldre, première abbesse à Villich, puis aussi à Cologne. 

XVI.

Ss franciscains espagnols : Pedro Bautista Blásquez y Blásquez, Martín de l’Ascension Loinaz Amunabarro Aguirre, Francisco Blanco, prêtres, et Francisco de Saint-Michel Andrade Arco (thaumaturge), convers ; les jésuites japonais Paulus Miki et Ioannes Gotō Soan, clercs, Didacus Kisaï, convers ; les franciscain Felipe Las Casas Martínez (de Jésus), clerc mexicain (ses désordres l’avaient fait chasser de sa famille et même une première fois de l’ordre) et Gonçalo García, convers indien ; les laïques tertiaires franciscains japonais : Cosmas Takeya, Michaël Cozaki et son fils Thomas, Paulus Ibaraki, Leo Karasumaru, Ludovicus et Antonius Ibaraki (onze et treize ans), Matthias de Miyako, Ventura de Miyako, Ioachim Sakakibara, François de Miyako, Thomas Dangi, Ioannes Kinuya, Gabriel de Duisco, Paulus Suzuki, Franciscus Kichi et Petrus Sukejirō, tous crucifiés à Nagasaki, fêtés le 6 février.

XVIII.

Bse Françoise Mézière, vierge et martyre, qui s’était vouée à la formation des enfants et aux soins des malades.

XIX.

Bse Elisabetta Canori Mora, mère de famille romaine, tertiaire trinitaire, dont l’époux se convertit enfin quand elle mourut et devint ensuite prêtre ; béatifiée en 1994.

XX.

S Jésus Méndez Montoya (1880-1928), prêtre mexicain, maître de musique, martyr fusillé, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Primo Andrés Lanas (1877-1937), prêtre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, martyr à Madrid, béatifié en 2013.

06 FEVRIER

I.

S Bucole, évêque à Smyrne.

III.

S Antolianus, martyr à Clermont.

Ste Dorothée, vierge à Césarée de Cappadoce, et l’avocat s. Théophile, martyrs.

?

Ss Saturnin et Revocata, martyrs.

IV.

Ste Dorothée, vierge en Alexandrie, enfuie dans les montagnes pour échapper aux sollicitations de l’empereur.

Ss Silvanus, évêque à Emèse, le diacre Lucas et le lecteur Mocius, livrés aux bêtes et martyrs.

V.

S Amand, évêque à Saint-Paul-Trois-Châteaux.

S Mel, abbé et premier évêque à Ardagh.

VI.

S Vedastus, catéchiste de Clovis, évêque à Arras et Cambrai, patron de la ville et du diocèse d’Arras.

VII.

S Amand, évêque missionnaire surtout en Flandre (Maastricht), fondateur de monastères, en particulier Elnone.

S Ina, roi anglais et législateur, bienfaiteur et fondateur d’abbayes, retiré à Rome.

VIII.

Ste Reinildis, abbesse avec sa sœur Herlindis à Maaselk.

XII.

B Ernold, abbé à Bonneval.

S Guarino, augustin à Pavie (mais qui se cacha quand on l’y nomma évêque), évêque à Palestrina, cardinal.  

S Aldric (Elric), de famille royale, porcher chez les norbertines à Fussenich.

XIV.

S Brynolph Algotsson, évêque à Skara.

B Angelo de Furci, fils de parents âgés, augustin à Naples. 

B Antonio, augustin à Mondola près Ancône, mort à quatre-vingt-quinze ans.

Bse Françoise, tertiaire franciscaine à Gubbio.

XX.

Bse Regina Christine Bonzel (1830-1905), allemande, fondatrice des Sœurs Franciscaines de l'Adoration Perpétuelle, béatifiée en 2013.

S Alfonso Maria Fusco (1839-1910), prêtre près de Salerne, actif en milieu agricole, fondateur des Sœurs de Saint-Jean-Baptiste, pour les pauvres et les orphelins, béatifié en 2001, canonisé en 2016, spécial protecteur des pauvres et des bisogneux.

S Francesco Spinelli (1853-1913), prêtre fondateur, à Bergame, des Sœurs Adoratrices, béatifié en 1992, canonisé en 2018.

S Mateo Correa (1866-1927), prêtre mexicain, martyrisé pour avoir maintenu le secret de la confession ; fêté le 21 mai avec ses Compagnons, béatifiés en 1992, canonisés en 2000.

07  FEVRIER

III.

S Maximus, évêque à Nole, prédécesseur de s.Félix.

?

S Théopempte, martyr en Grèce.

IV.

S Chrysole (Chryseuil), arménien venu à Comines, martyr.

S Augule (Aule), évêque à Londres et martyr.

S Adauctus, questeur romain, martyr en Phrygie.

S Moïse, solitaire puis évêque en Egypte.

S Parthenios, évêque à Lampsaque, thaumaturge.

Ste Iuliana, veuve à Florence . 

VI.

S Fidèle, évêque à Mérida, venu d’Orient.

S Meldan, ermite irlandais, peut-être aussi évêque.

S Tresanus, d’une famille irlandaise de dix enfants, installé près de Reims comme porcher, ordonné prêtre par s.Remi, actif à Mareuil-sur-Marne.

S Lorenzo Maiorano, évêque à Siponto du temps de l’apparition de s. Michel au Monte Gargano ; il y édifia un sanctuaire en son honneur.

VIII.

S Richard, roi anglais, père des ss. Winebald, Willibald et de ste Walburge, mort subitement à Lucques, au cours de son pèlerinage à Rome.

S Amulwin, abbé à Lobbes.

X.

S Lucas le Jeune, thaumaturge, solitaire en divers endroits de Grèce.

XIII.

B Rizziero, disciple de s. François d’Assise.

XV.

B Antonio de Stroncone, franciscain thaumaturge à Fiesole, aux Carceri (Assise).

XVI.

B Thomas Sherwood, martyrisé à Londres avant même ses études théologiques.

Bx Jacques Salès et Guillaume Saultemouche, un prêtre et un frère jésuites, dévôts de l’Eucharistie, martyrisés un dimanche à Audenas.

XIX.

S Francesco Pontillo (Egidio Maria de Saint-Joseph), franciscain très humble à Naples, canonisé en 1996.

S Francesco Maria (Giovanni) Lantrua, franciscain de Triora, martyr en Chine, un des cent-vingt canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

Bse Jeanne Marie Rendu (Sœur Rosalie), des sœurs de la Charité, active à Paris, béatifiée en 2003.

Bse Eugénie Smet (Marie de la Providence), fondatrice de la Société des Auxiliatrices des âmes du purgatoire, qui gagnèrent même la Chine du vivant de la fondatrice.

B Pie IX (1846-1878), le pape qui proclama le dogme de l’Immaculée Conception et convoca le concile de Vatican I, béatifié en 2000.

Bse Anna Maria Adorni Botti, veuve italienne, fondatrice des Servantes de l’Immaculée, béatifiée en 2010.

XX.

Bse Ludwika Szczęsna (Klara, 1863-1916), co-fondatrice polonaise des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, béatifiée en 2015.

Bx Anselmo Polanco Fontecha (*1881), évêque à Teruel, martyr en 1939 avec son vicaire général Felipe Ripoll Morata (*1878) après un emprisonnement de plus d’un an, béatifiés en 1995. Ils sont les deux derniers martyrs de cette sombre période de l’histoire espagnole.

B Wojciech Nierychlewski (1903-1942), prêtre polonais de la congrégation de Saint-Michel, martyr au camp de Auschwitz, béatifié en 1999.

B Alfredo Cremonesi (1902-1953), missionnaire italien martyrisé en Birmanie, béatifié en 2019.

B Petro Verhun (1890-1957), prêtre gréco-catholique ukrainien, visiteur apostolique en Allemagne et relégué en Sibérie, martyr béatifié en 2001.

08 FEVRIER

?

Ss Paul, Lucius et Cyriaque, martyrs romains.

Ss Denis, Emilien et Sébastien, martyrs en Petite Arménie. 

III.

Ste Coyntha, martyre à Alexandrie. 

IV.

S Eventius, évêque à Pavie.

VI.

S Jacut, frère des ss. Weithnoc (son jumeau) et Gwennolé, venus de Grande Bretagne, fondateur à Landoac d’une abbaye qui sera Saint-Jacut.

S Honoratus, évêque à Milan.

VII.

S Nicet, évêque à Besançon.

S Paulus, passé de la cour de Clotaire II à Tholey, puis évêque à Verdun ; il y restaura la vie de l’Eglise, notamment pour la sanctification du dimanche.

VIII.

Ste Elfleda, abbesse à Whitby.

IX.

S Cuthman, berger anglo-saxon retiré avec sa pauvre mère dans une cabane à Steninges.

S Mengold (Meingaud), seigneur mis à mort par ses ennemis près de Huy.

XI.

B Pietro Aldobrandini, de l’abbaye de Vallombreuse ; l’évêque ayant été accusé de simonie à Albano, Pierre accepta de se soumettre à l’épreuve du feu pour le “prouver” ; sorti indemne, il fut surnommé Igne et créé cardinal, tandis que l’autre évêque était déposé.

XII.

S Etienne, auvergnat solitaire dans la forêt de Muret, à l’origine de l’ordre de Grandmont.

XIII.

Bse Jacopa de' Settesoli, veuve Frangipane (d’où le nom de la délicieuse galette), romaine dévouée aux franciscains ; s. François d’Assise, mourant, demanda de laisser entrer frère Jacqueline.

XV.

B Isaïe Boner, augustin à Cracovie.

XVI.

S Girolamo Miani (Jérôme Emilien), ex-militaire, fondateur à Somasca d’une congrégation de clercs (Somasques) pour les orphelins, les filles tombées, les malades ; il est le patron des orphelins et de la jeunesse abandonnée.

XX.

Bse Giuseppa Gabriella Bonino (1843-1906), fondatrice italienne des Sœurs de la Sainte-Famille, pour la jeunesse et les malades, béatifiée en 1995.

Ste Giuseppina Bakhita (env.1869-1947), esclave soudanaise rachetée par le consul italien, des religieuses Canossiennes à Schio, première soudanaise béatifiée (1992) et canonisée (2000).

Bse María Josefa Alhama Valera (Esperanza de Jésus, 1893-1983), fondatrice espagnole des Servantes et des Fils de l’Amour Miséricordieux, morte à Collevalenza (Italie), mystique, béatifiée en 2014.

09 FEVRIER

III.

Ste Apollonia, vierge martyre en Alexandrie, invoquée contre le mal de dents, parce qu’on lui frappa les mâchoires jusqu’à faire tomber toutes les dents.

S Nicéphore, martyr à Antioche de Syrie : il s’offrit spontanément à la place de son ami prêtre qui venait de renier sa foi.

?

S Alexandre, martyr à Rome (ou compagnon des suivants, en Chypre).

Ss Ammon et Emilien, martyrs en Chypre.

IV.

Ss Primus et Donatus, diacres à Lemellefa, tués par les donatistes dans l’église qu’ils défendaient.

V.

S Maroun, prêtre solitaire près de Cyr.

S Romain le Thaumaturge, solitaire près d'Antioche de Syrie.

Ste Attracta, vierge fondatrice de monastères à Sligo et Roscommon.

VI.

S Téliaw, évêque à Llandaf, surnommé Eliud (soleil) pour son enseignement lumineux.

S Sabino, évêque à Canosa.

S Sabin, évêque à Lesina.

S Cronan (Chronanus, Carnanus, Trovanus), évêque à Lismore ; il voyageait incognito.

S Brachion, ermite à Menat. 

S Nébridius, évêque à Egara.

VII.

S Audebert, évêque à Senlis.

S Ansbert, chancelier de Clotaire III, puis abbé à Fontenelle puis évêque à Rouen (sa fiancée, ste Angadrisme, fut moniale à Oroer-les-Vierges).

VIII.

S Alton, écossais, fondateur d’une abbaye en Bavière, Altomünster. 

XI.

B Marian Scot (Muiredhac Marc Robartaigh), irlandais, fondateur et abbé à Regensburg.

XIII.

S Rinaldo, évêque à Nocera dont il est le patron ; il recevait chaque jour à table un petit orphelin qu'il adopta et guérit un lépreux en l'embrassant.

XVIII.

B Giuseppe Abbondo, prêtre de paroisse italien, béatifié en 2016.

XIX.

Bse Anna Katharina Emmerick, religieuse mystique allemande, béatifiée en 2004.

XX.

S Francisco Luis Febres Cordero (Miguel, 1854-1910), équatorien, frère des Ecoles Chrétiennes, membre de l’Académie nationale, lauréat de l’Académie française, canonisé en 1984.

B Luis Magaña Servín (1902-1928), laïc mexicain martyr, béatifié en 2005.

B Francisco Tomás Márquez Sánchez (Leopoldo de Alpandeire, 1866-1956), profès capucin espagnol, béatifié en 2010.

10 FEVRIER

?

Ss Zoticus, Irenæus, Hyacinthus et Amantius, martyrs romains.

III.

Ss Charalampe, prêtre, avec Porphyrius et Dauctus, ses bourreaux convertis, martyrs à Magnésie.

IV.

S Pérégrin, apôtre à Plaisance, d’où il extirpa le paganisme.

V.

S Zénon,  ex-soldat, solitaire près de Antioche.

S Silvanus, évêque à Terracina.

VI.

Ste Scholastique, sœur de s. Benoît, moniale au Monte Cassino, non loin de son frère.

S Troianus, évêque à Saintes ; ayant eu une vision de s.Martin, il interdit à son sous-diacre d’en parler sous peine de mort ; après le décès de s.Trojan, le sous-diacre révéla le prodige et annonça sa mort, qui arriva sur le champ.

VII.

S Prothadius, évêque à Besançon, zélé pour la discipline et auteur d’un rituel.

S Trumwin, écossais, évêque à Abercurnig, qu’il dut abandonner pour se réfugier près de Whitby.

VIII.

Ste Austreberte, abbesse à Pavilly, thaumaturge.

IX.

S Sigon, évêque à Clermont.

XI.

Ste Sura, assassinée par des voleurs qui la croyaient riche ; elle apparut au juge pour lui demander de leur faire grâce.  

XII.

S Guglielmo, ex-militaire français, converti, ermite à Maleval, à l’origine des Guillemites.

B Hugues de Fosses, abbé à Prémontré, compagnon de s. Norbert.

XIII.

B Guillaume de Brabant, prêtre solitaire à Morlanwez, après une adolescence déréglée.

B Arnaud, abbé bénédictin à Padoue, mort emprisonné par le seigneur local.

XIV.

Bse Chiara Agolanti, veuve à Rimini, fondatrice d’un monastère, mystique.

XVIII.

Bx Pierre Fremond, Catherine et Marie-Louise de la Sorinière, Louise Bessay de la Voûte, Marie-Anne Hacher du Bois et Louise Poirier, martyrs fusillés à Avrillé, béatifiés en 1984.

XX.

B José Luis Sanchez del Rio (1913-1928), jeune mexicain martyr, béatifié en 2005.

Bse Eusebia Palomino Yenes (1899-1935), religieuse espagnole des Filles de Marie Auxiliatrice, qui s’offrit pour l’Espagne au début de la guerre civile, béatifiée en 2004.

B Alojzije Stepinac (1898-1960), évêque à Zagreb, victime des communistes (qui finirent par l’empoisonner), cardinal, martyr, béatifié en 1998.

11 FEVRIER

III.

S Calogerus, grec converti à Ravenne et évêque, mort plus que centenaire.

IV.

Ste Soteris, vierge, martyre à Rome.

S Lucius, évêque à Andrinople, exilé et maltraité par les ariens, honoré comme martyr.

S Jonas, moine jardinier à Muchouse ; il ne goûtait à aucun des fruits ou légumes qu’il cultivait.

V.

Ste Euphrosine, vierge en Alexandrie qui se réfugia comme eunuque dans un monastère d’hommes et fut directeur de son père pendant trente-huit ans ; elle révéla la vérité juste avant de mourir.

S Simplice, évêque à Vienne.

S Castrensis, évêque à Carthage, exilé par les Vandales, mort à Castel Volturno.

S Secundinus, évêque en Apulie ; il était peut-être venu de Carthage avec s.Castrensis.

VI.

S Séverin, abbé à Agaune, mort à Château-Landon, de retour d’avoir guéri Clovis.

S Etchen (Ecian), évêque à Clonfert.

VII.

S Désiré, évêque à Clermont (ou Bourges).

S Cedmon, domestique à Whitby, poète inspiré mystiquement malgré son ignorance.

VIII.

S Gaudin, évêque à Soissons et martyr.

S Grégoire II, pape (715-731) : il reconstruisit des monastères, envoya s. Boniface en mission, lutta contre l’iconoclasme naissant.

IX.

S Pascal Ier, pape (817-824) : une révélation lui fit retrouver le corps de ste Cécile. 

Ste Théodora, qui mit fin à l’iconoclasme : c’est le sens de la fête de l’Orthodoxie qui est célébrée le premier dimanche de carême par les Orthodoxes.

XI.

S Eoharn, ermite en Bretagne, “martyrisé” par des voleurs.

S Ardain, abbé à Tournus.

XII.

Bse Ombeline, sœur de s. Bernard, abbesse bénédictine à Jully-sur-Sarce, où elle s’était faite religieuse en accord avec son mari ; le 12 février au Martyrologe.

XIV.

Bx Pierre Paschal et Catallan, franciscains martyrs près de Chabeuil.

XIX.

Apparition de Notre Dame à Lourdes ; le 25 mars, elle révélera : “Je suis l’Immaculée Conception”.

XX.

S Pedro de Jesús Maldonado Lucero (1892-1937), prêtre mexicain martyr, dévôt du Saint Sacrement, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Francisco Borrás Romeu (Tobías, 1861-1937), de l'Ordre de s. Jean de Dieu, martyr à Valencia, béatifié en 1992.

Bse Gaudencia Benavides Herrero (1878-1937), des Filles de la Charité, martyre à Madrid, béatifiée en 2013.

12 FEVRIER

IV.

Ss martyrs d’Abitène : le prêtre Saturninus avec ses deux fils Saturninus et Felix (lecteurs) et ses deux filles Marie et la petite Hilarion ; les lecteurs Dativus Sanator, Felix, Felix, Emeritus, Ampelius ; et les autres : Rogatianus, Quintus, Maximianus (ou Maximus), Telica (ou Tazelita), Rogatianus, Rogatus, Ianuarius, Cassianus, Victorianus, Vincentius, Cæcilianus, Restituta, Prima, Eva, Rogatianus, Givalius, Rogatus, Pomponia, Secunda, Ianuaria, Saturnina, Martinus, Clautus, Felix, Margarita, Maior, Honorata, Regiola, Victorinus, Pelusius, Faustus, Dacianus, Matrona, Cæcilia, Victoria, Berectina, Secunda, Matrona, Ianuaria.

Ste Eulalie, vierge martyre à Barcelone, peut-être la même qu’à Merida (10 décembre).

S Meletios, évêque à Sébaste puis à Antioche, d’où il fut exilé pendant quatorze ans, en trois fois ; un de ses disciples fut s. Jean Chrysostome.

?

S Damien, soldat, et les enfants Modeste et Ammone, martyrs en Afrique (Alexandrie ?).

V.

S Gaudence, évêque à Vérone.

VII.

S Rioc, solitaire près de Landévenec, où il mourut.

VIII.

S Ethelwold, abbé à Melrose, évêque à Lindisfarne, très admiré de s.Bède.

IX.

S Benoît, ex-militaire lanquedocien, moine à Saint-Seine dont il s’enfuit quand on le nomma abbé ; en Languedoc, il s’installa avec d’autres sur les bords de l’Aniane, devint réformateur de monastères dans toute la France et mourut à Aix-la-Chapelle.

S Benoît, bénédictin, ermite, évêque à Albenga.

X.

S Antonios Cauléas, abbé près de Constantinople (où son père se mit sous sa conduite), puis évêque à Constantinople même.

XI.

S Goslin, abbé à Saint-Soluteur.

XIII.

S Ludan, écossais, qui mourut à Nordhouse au retour de son pèlerinage à Jérusalem.

XVI.

Bx George Haydock, Thomas Hemmerford, James Fenn, John (Robert ?) Nutter et John Munden, prêtres anglais martyrs, d’abord pendus à Tyburn puis éviscérés encore vivants, béatifiés en 1987.

XVIII.

B Nicola de Longobardi, frère de l’Ordre des Minimes.

XX.

B Josep Gassol Montseny (1915-1937), séminariste à Tarragona, martyr béatifié en 2013.

13 FEVRIER

III.

Stes Fusque, vierge de quinze ans martyre à Ravenne, avec sa nourrice Maure ; elles reçurent un baptême de sang.

IV.

S Benignus, prêtre martyr à Todi.

S Domnin, venu d’Afrique à Digne où il évangélisa.

S Castor, un des premiers solitaires occidentaux, dans le désert de Karden.

Ste Julienne, noble dame à Turin qui ensevelit des martyrs.

S Martinianus, ermite près de Césarée de Palestine ; pour sortir d’une tentation grave, il se mit les pieds dans le feu ; il mourut à Athènes.

VI.

S Stephanus, évêque à Lyon.

S Stephanus, abbé à Rieti, au langage plutôt vulgaire, mais aux façons très saintes.

S Carterius, prêtre à Lugny. 

S Modomnoc, moine irlandais, abbé ou évêque à Tiprat-Fachna.

S Passif, évêque à Sées.

VII.

Ste Ermenilda, reine de Mercie, puis abbesse à Sheppey, enfin à Ely, après sa mère.

VIII.

Ss Haymon et Vérémond, seigneurs à Meda, fondateurs d’un monastère en accomplissement d’un vœu émis lors d’une chasse où deux sangliers les menacèrent.

IX.

S Gosbert, évêque à Osnabrück.

X.

S Gimer, évêque à  Carcassone.

XI.

S Fulcran, évêque à Lodève ; son corps resta intact jusqu’en 1572, année où il fut déchiqueté.

S Gilbert, évêque à Meaux ; ses reliques furent profanées en 1562 par les Huguenots.

XIII.

B Jordan de Saxe, dominicain allemand qui donna une grande expansion à l’ordre après s. Dominique ; il mourut d’un naufrage au retour des Lieux Saints et fut enterré à Ptolemaïs.

XIV.

B Giacomo Capoccio, augustin et évêque à Viterbe, surnommé le Docteur spéculatif.

XV.

Bse Cristina (Agostina) Camozzi, veuve puis pénitente et tertiaire augustine à Spolète.

Bse Lucrezia (Eustochium) Bellini, bénédictine à Padoue, fille d’une religieuse, mystique morte à vingt-six ans.

XIX.

S Baolu Liu Hanzuo, prêtre chinois, martyr, un des cent-vingt chinois canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

S Phaolô Lê Van Lôc, prêtre vietnamien martyr, canonisé en 1988 et fêté avec ses compagnons le 24 novembre.

XX.

B James Alfred Miller (Leo William, 1944-1982), américain des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyrisé au Nicaragua, béatifié en 2019.

14 FEVRIER

II.

S Eleukadios, grec converti à Ravenne, désigné par une colombe pour être évêque.

III.

S Valentinus, prêtre romain martyr.

S Valentinus, évêque à Terni, dont il est patron, et martyr à Rome ; peut-être le même que le précédent ; on disait au Moyen-Age qu’en ce jour les oiseaux s’accouplaient, d’où l’origine du patronat de s.Valentin pour les fiancés.

?

Ss Ephèbe et Apollone, martyrs (à Terni ?).

S Vitalis, martyr à Spolète, crucifié. 

S Zeno, martyr romain.

Ss Cyrio (prêtre), Agatho (exorciste), Bassianus (lecteur), Moyses, Tonionus, Protus, Lucius, Dionysios et Ammonius, martyrs en Alexandrie.

IV.

S Lienne (Leonius), disciple, confident et compagnon de s. Hilaire à Poitiers jusque dans son exil.

S Modestin, martyr à Avellino, peut-être un évêque venu d’Orient.

?

S Louans (Lupance), près de Tours.

V.

S Abraham, syrien, tiré du désert pour être évêque à Carrhes.

S Nostrianus, évêque à Naples : il fit construire des bains pour le clergé et les fidèles, pour éviter tout contact de ceux-ci avec les hérétiques.

S Auxentios, de père persan, solitaire sur le mont Oxia, puis sur le mont Skopa, thaumaturge.

?

S Paulien, premier évêque en Velay ; son successeur établit le siège au Puy.

VI.

S Théodose, évêque à Vaison.

VII.

S Conran, écossais, moine, peut-être évêque dans les îles Orcades.

S Racho (Ragnobert), évêque à Autun, premier évêque d’origine franque.

IX.

S Antonino, bénédictin, abbé à Sorrente.

Ss Cyrille (Constantin) et Méthode, deux frères de Thessalonique, missionnaires en Moravie où ils mirent au point l’alphabet “cyrillique” et la liturgie en slavon ; dénoncés comme “irréguliers”, ils furent finalement approuvés par les papes, Méthode fut sacré évêque (Sirmium) et légat chez les Slaves, où il mourut un six avril ; Cyrille mourut à Rome ; il avait retrouvé en Crimée les reliques de s.Clément ; ils sont co-patrons de l’Europe. 

XVII.

S Juan Bautista García Lopez-Rico, trinitaire à Tolède, réformateur de son ordre (et enfermé dans un cachot par des récalcitrants).

XX.

B Vicente Vilar David (1889-1937), dernier de huit enfants, fidèle de l’adoration nocturne du Saint-Sacrement, marié, martyrisé pour sa foi près de Valencia, béatifié en 1995.

15 FEVRIER

I.

S Onésime, esclave de Philémon, cf. Phil. ; évêque à Ephèse ? martyr ? 

II.

Ss Faustinus et Iovita, deux frères, prêtre et diacre, torturés à Brescia, Milan et Rome, martyrisés à Brescia.

III.

S Craton, philosophe romain baptisé par s.Valentin, martyr ?

Ste Agape, vierge à Terni dont elle est patronne, martyre avec les ss. Saturnin, Castule, Magne et Lucius.

IV.

Ss Isicus (prêtre), Iosippus (diacre), Romanus, Zosimus, Baralus et la vierge Agape, martyrs à Antioche de Syrie.

S Faustin, évêque à Brescia.

V.

S Eusèbe, anachorète près de Aschia, mort plus que nonagénaire.

Ste Georgia, vierge à Clermont ; des colombes accompagnèrent son cercueil puis s’envolèrent vers le ciel.

VI.

S Severus, prêtre dans les Abruzzes ; il ressuscita un mort par ses larmes et lui valut la Récompense éternelle.

S Quinidius, évêque à Vaison, dont il est patron secondaire.

S Bérach, abbé à Cluain-Coirpthe, à Kilbarrach.

?

S Joseph, diacre à Antioche.

VII.

S Fauste, bénédictin, compagnon de s. Maur dans la fondation de Glanfeuil.

S Decorosus, évêque à Capoue.

VIII.

S Walfredo, père de cinq enfants à Pise, fondateur d’un monastère (Palazzuolo in Acquaviva), dont furent abbés lui-même puis un de ses fils.

X.

S Colomban, irlandais, reclus à Gand.

XI.

S Sigfrid, prêtre anglais, apôtre et patron de la Suède, évêque à Wexiow ; il intercéda en faveur des meurtriers de ses trois neveux, ce qui les aida à se convertir.

Ss Henri et Alfard (Halward ?), martyrs l’un en Suède, l’autre en Norvège.

XIV.

B Angelo de’ Scarpetti, augustin à Borgo Sansepolcro.

S Eusée, ermite en Piémont, cordonnier, patron des savetiers.

S Guillaume de Cardaillac, évêque à Saint-Papoul.

XVII.

Bx Bedřich Bachstein, Juan Martínez, Simon, Bartolomeo Dalmasoni (prêtres) ; Girolamo Degli Arese, Gaspare Daverio, Jakob (clercs) ; Christoffel Zelt, Didak Jan, Giovanni Bodeo (Rode), Emmanuel (frères convers) ; Klemens, Jan, Antonín (novices) ; tous Frères Mineurs Conventuels à Prague, massacrés le Mardi gras 1611 ; béatifiés en 2012.

S Claude de la Colombière, jésuite, confesseur de ste Marguerite-Marie Alacoque à Paray-le-Monial, et aussi chapelain de la duchesse de York, canonisé en 1992.

XX.

B Pere Vallmitjana Abarca (1875-1937), bénédictin espagnol à Montserrat, martyr, béatifié en 2013.

Bx Ricardo Guerra Villazan (Albino), Acacio Calleja Santamaría (Acacio María), Ángel de la Iglesia Ociña (*1913, 1915, 1916), de la congrégation Saint-Pierre-aux-Liens, martyrs espagnols près de Barcelone en 1937, béatifiés en 2018.

Bx Camila Díez Blanco (*1889) et son frère Gregorio Díez Blanco (*1899), et Eliseo Moradillo García (*1906), laïcs espagnols martyrisés en même temps que les Religieux précédents près de Barcelone en 1937, béatifiés en 2018.

B Michal Sopocko (1888-1975), prêtre polonais, directeur spirituel de ste Faustina Kowalska, fondateur de deux instituts (les Sœurs de Jésus miséricordieux et un Institut séculier de la Divine Miséricorde), béatifié en 2008.

B Juan Alonso Fernández (1933-1981), prêtre espagnol des Missionnaires du Sacré-Cœur, martyrisé au Guatémala, béatifié en 2020.

16 FEVRIER

III.

S Honeste, de Nîmes, prêtre à Toulouse, apôtre en Navarre et Biscaye, martyr ?

IV.

Ste Iuliana, vierge à Nicomédie (ou en Campanie ?) et martyre.

Ss Elias, Ieremias, Isaias, Samuel et Daniel, égyptiens martyrs avec les ss. Pamphilus, Porphyrius et Seleucus, avec le diacre Valens, Paulus, Theodulus et Iulianus, à Césarée de Palestine ; Porphyrius, âgé de dix-huit ans, était le serviteur de Pamphilus et fut martyrisé après avoir demandé les corps des martyrs, Seleucus était le soldat qui alla annoncer la nouvelle à Pamphilus, lui-même grand ami (et professeur) de Eusèbe de Césarée et disciple admirateur de Origène ; le vieillard Theodulus fut crucifié ; Iulianus arrivait de Cappadoce et voulut embrasser les corps des martyrs.

S Flavien, anachorète en Orient.

S Tigride, archidiacre à Clermont.

S Siméon, évêque à Metz.

Ss Macrobe, Lucille, Nundinarius et Cécilienne, martyrs en Afrique.

S Julien, martyr en Egypte.

V.

S Marutha, évêque à Maiperqat, intermédiaire entre l’empereur romain et la Perse, où il organisa toute la chrétienté.

VI.

S Eulalius, évêque à Syracuse ; il reçut s.Fulgentius de Ruspe lors de son exil.

S Tétrade, évêque à Bourges.

IX.

S Tanton, irlandais, abbé à Amarbarie, évêque à Werden, frappé par un homme à qui il avait fait quelque reproche.

XIII.

Bse Filippa Mareri, abbesse clarisse près de Rieti.

B Nicola Paglia, dominicain italien, thaumaturge, une des premières conquêtes de s. Domingo.

XVII.

B Franciscus Tōyama Jintarō, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

B Mariano Arciero, prêtre italien, apôtre de la Calabre, thaumaturge et mystique, béatifié en 2012.

XX.

B Giuseppe Allamano (1851-1926), neveu de s.Giuseppe Cafasso, élève de s.Giovanni Bosco, prêtre fondateur de l’Institut des missions de la Consolata, béatifié en 1990.

17 FEVRIER

I.

Ste Mariamna, veuve, compagne d’apostolat de s. Philippe à Hiérapolis, puis en Lycaonie.

III.

S Polychrone, évêque à Babylone et martyr : ne parlant pas, il fut frappé sur la bouche.

IV.

Ss Donat, Secondien et Romule, (soldats ?) de Vicenza, martyrs à Concordia avec d’autres.

S Chrysantien, martyr à Aquilée, avec d’autres, peut-être compagnons des précédents ?

S Theodoros, illustre soldat et martyr dans la province d’Amasée.

S Bonosus, évêque à Trèves..

V.

S Mesrob, “docteur des Arméniens”, inventeur d’un alphabet pour l’Eglise arménienne ; il savait le syriaque, le grec, le persan.

S Loman, neveu de s.Patrice, premier évêque à Trim, fêté avec son successeur s.Forchern.

S Flavien, évêque à Constantinople, malmené au Brigandage d’Ephèse, mort en exil pour son opposition au monophysisme.

S Fintan, abbé à Cluain Ednech, le saint Benoît irlandais.

VI.

S Guévroc (Kirec), de Grande-Bretagne, abbé à Loc-Kirec puis solitaire à Ploudaniel.

VII.

S Finan, écossais, évêque à Lindisfarne ; il resta attaché à la date celte de la Pâque.

VIII.

S Silvin, évêque régionnaire près de Toulouse, apôtre des Morins, mort à Auchy. 

S Silvin, évêque à Crémone pendant trente-neuf ans, réputé pour la pureté de ses mœurs.

S Fulrad, abbé à Saint-Denis de Paris, chargé d’importantes missions pour le pape.

XII.

S Benoît, abbé au Mont Cassin, évêque en Sardaigne.

S Constable, abbé à La Cava.

S Evermod, flamand, un des premiers disciples de s. Norbert et évêque à Ratzeburg ; un jour de Pâques, sa prière fit tomber les chaînes des prisonniers qui assistaient à la messe dans la cathédrale.

XIII.

B Luca Belludi, franciscain à Padoue, compagnon de s. Antoine.

XIV.

S Alessio Falconieri, pieux marchand de Florence, un des sept premiers membres d'une Confrérie mariale qui devint l'Ordre des Servites de Marie ; il mourut à cent-dix ans ; ces Sept Fondateurs sont fêtés en ce jour.

XVII.

B William Richardson, prêtre anglais, pendu à Tyburn (le 27 février au Martyrologe).

B Matthias Shobara Ichizaemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XIX.

S Yu Chŏng-nyul Petrus, père de famille coréen, un des cent-trois martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

XX.

Bse Isabel Sánchez Romero (Ascension de Saint-Joseph, 1861-1937), religieuse dominicaine espagnole, martyrisée la tête écrasée entre deux pierres, à Huéscar, béatifiée en 2020.

 

B Martí Torrés Puigpelat (Frederic, 1877-1937), prêtre capucin espagnol, martyrisé à Barcelone, béatifié en 2015.

18 FEVRIER

III.

Ss Léon et Parégoire, martyrs à Patare.                                                                                                                                       

Ss Maxime, avec son frère Claude, son épouse Prépédigne et leurs enfants Alexandre et Cutias, martyrs à Ostie, apparentés à Dioclétien.

Ss Lucius, Silvain, Rutule, Classique, Secondin, Fructule et Maxime, martyrs en Afrique.

IV.

Stes Constance, fille (ou nièce) de Constantin, et ses compagnes, Attique et Artémie, vierges à Rome. 

S Légonce, évêque à Metz.

S Sadoth (Schiadustes), évêque à Séleucie et Ctésiphon, martyr avec cent-vingt-huit membres de son clergé.

VII.

S Eladio, moine à Agali, évêque à Tolède.

S Colman, écossais, évêque à Lindisfarne, puis abbé à Inibofin, où les moines écossais et saxons ne s’entendaient pas, de sorte qu’il fonda un monastère pour saxons à Mayo.

IX.

S Tarasios, nommé encore laïque évêque à Constantinople ; il convoqua un concile pour condamner l’iconoclasme et resta en profonde union avec Rome. 

S Angilbert, grand seigneur et secrétaire de Charlemagne, abbé à Centule, surnommé Homère pour sa culture littéraire. 

XII.

S Teotónio, archiprêtre à Viseu, fondateur d’une congrégation de chanoines réguliers à Coimbra, premier Saint du Portugal.

XV.

B Guido di Pietro (Giovanni da Fiesole, Fra Angelico), dominicain à Florence, mystique, peintre, béatifié en 1982.

XVI.

Bx William Harrigton, prêtre anglais, martyr à Tyburn.

XVII.

John Pibush, prêtre anglais, martyrs à Southwark.

XIX.

S François-Régis Clet, de Grenoble, lazariste, martyr par la strangulation, un des premiers saints de Chine, canonisé en 2000 et fêté avec tous ses compagnons le 9 juillet.

Ss Jean-Pierre Néel, lyonnais, missionnaire en Chine, martyr avec deux catéchistes Mading Wu Xuesheng et Ruowang Zhang Tianshen, et un néophyte Ruowang Chen Xianheng, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

Ste Caterina Comensoli (Maria Geltrude du Très Saint Sacrement, 1847-1903), fondatrice des Sacramentines de Bergame, pour l’adoration perpétuelle, béatifiée en 1989, canonisée en 2009.

B Youri Kaszyra (1904-1943), marianiste polonais, martyr en Biélorussie,  béatifié en 1999.

19 FEVRIER

II.

S Auxibe, romain, évêque à Chypre pendant cinquante ans, son frère lui succédant.

III.

S Gabinus, prêtre romain, qu’on dit parent de Dioclétien, frère du pape Caïus, sénateur et père de ste Suzanne.

IV.

S Zambdas (Zabdas), évêque à Jérusalem.

Ss Publius, Julien, Marcel, martyrs en Afrique.

V.

S Quodvultdeus, évêque à Carthage, persécuté et exilé par les Vandales, mort à Naples.

S Odran, irlandais, disciple de s. Patrick, dont il prit la place sur le char qu’il conduisait, et fut ainsi martyrisé. 

VI.

S Rabulas, de Samosate, solitaire puis fondateur de deux monastères, en Phénicie et à Constantinople.

S Conon, abbé à Peathucla où il baptisait, ne pouvant faire autre chose à cause de son âge. 

VII.

S Mansuetus,  romain, évêque à Milan, remarqué pour sa science et ses mœurs.

S Barbatus, évêque à Bénévent, zélé destructeur des superstitions, vestiges du paganisme.

VIII.

S Béat (Bié), prêtre, défenseur de la foi en Espagne. 

IX.

S Georges, moine à Vabres, puis évêque à Lodève.

X.

S Proclo, moine en Calabre.

XIII.

B Boniface, belge, évêque à Lausanne, d’où il préféra démissionner pour se retirer à La Cambre ; il eut des apparitions de la Sainte Vierge.

XIV.

B Corrado Confalonieri de Plaisance, noble, responsable d’un incendie pour lequel un innocent faillit être exécuté : il se fit alors tertiaire franciscain, se retira à Noto ; invoqué pour la guérison des hernies.

XV.

B Álvaro, dominicain à Cordoue, apôtre de l’Andalousie, fondateur du monastère de la “Scala cæli” pour y opérer la réforme de s. Raimondo de Capoue ; de passage en Terre Sainte, il y fut attristé par l’endurcissement des mauvais catholiques.

Bse Elisabetta Picenardi, tertiaire des Servites à Mantoue. 

XIX.

Ste Luqi Yi Zhenmei, catéchiste laïque et vierge chinoise martyre, du groupe des cent-vingt canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

B John Sullivan (1861-1933), prêtre jésuite irlandais, converti du protestantisme, béatifié en 2017.

B Józef Zaplata (1904-1945), frère profès de la Congrégation du Sacré-Cœur, martyr polonais à Dachau, béatifié en 1999.

20 FEVRIER

III.

S Serapion, martyr en Alexandrie ; il eut les membres disloqués et fut défenestré.

IV.

S Tyrannio, évêque à Tyr et martyr avec s.Zenobius, prêtre à Sidon, ainsi que les ss.Pélée et Nil, évêques égyptiens ; les bêtes féroces n’osaient pas les approcher et ils furent égorgés.

S Silvain, évêque près de Emèse, martyr.

? 

Ss Pothame et Némèse, martyrs en Chypre ou à Alexandrie. 

V.

S Eleuthère, évêque à Constantinople, maltraité par le parti eutychien.

S Bolcan (Olcan), évêque à Derkan ; sa mère mourut juste avant d’accoucher. 

VI.

S Falcon, évêque à Tongres-Maastricht.

S Eleuthère (Lehire), évêque à Tournai, sacré par s. Remi, mort des suites de blessures infligées par des hérétiques.

VIII.

S Eucher, moine à Jumièges, évêque à Orléans, exilé à Cologne puis à Liège suite à des calomnies et mort à Saint-Trond.

S Colga (Colchus), surnommé le Sage pour sa science, prêtre irlandais.

S Leone, prêtre à Ravenne, évêque à Catane, thaumaturge.

XII.

B Ulric (Wulricus, Ulfricus), prêtre anglais, anachorète près de Heselborough.

XIII.

Bse Amata, nièce de ste Claire, clarisse à Assise.

XVI.

B Thomas Pormort, prêtre anglais, pendu à Londres, martyr béatifié en 1987 ; le 21 février au Martyrologe.

XX.

Ste Jacinta Marto (1910-1920), la plus jeune des trois voyants de Fatima, béatifiée le 13 mai 2000, canonisée le 13 mai 2017.

B Ludwik Mzyk (1905-1942), de la Société du Verbe Divin, prêtre martyr en Pologne, béatifié en 1999 ; le 23 février au Martyrologe.

Bse Stanisława Rodzińska (Maria-Julia, 1899-1945), dominicaine polonaise martyre à Stutthof, béatifiée en 1999.

21 FEVRIER

II.

S Félix, évêque à Metz pendant quarante ans (ou bien celui du V., moins connu).

Ss Victorin, Mappalique, Alciator, martyrs en Afrique.

S Anthime, évêque à Terni et Spolète.

III.

Ss Maurice, son fils Photin, Théodore et leurs compagnons, soldats martyrs en Syrie ; ils furent exposés nus aux piqûres des guêpes et des moustiques.

IV.

S Eustathios, évêque à Bérée puis Antioche, un des héros du combat contre l’arianisme, mort en exil.

Ss Daniel et Verda, un prêtre et une chrétienne, martyrs près de Razichea.

Ste Irène, espagnole, sœur de s. Damase, vierge consacrée à Rome.

V.

S Sévérien, évêque à Scythopolis, fervent défenseur de la foi, martyr.

Ss Vérule, Secondin, Sirice, Félix, Servule, Saturnin, Fortunat, martyrs en Afrique.

VII.

S Patère, évêque à Brescia, disciple de s. Grégoire le Grand. 

S Zacharie, évêque à Jérusalem ; il “accompagna” en captivité la sainte Croix lors de son enlèvement par les Perses et de son retour quinze ans après.

B Pépin de Landen, maire du palais en Austrasie, précepteur de Dagobert I (auquel il sut adresser de solennels reproches), époux de ste Itta, père des stes Gertrude de Nivelles et Begge.

Ss Germanus et Randoaldus, abbé et prieur à Granval (Granfeld), martyrs, tués par les soldats du seigneur local.

S Gombert (Gondelbert, Gondebert), fondateur et abbé à Senones.

VIII.

S Pierre Mavimène ou de Maiuma, collecteur d’impôts à Damas, martyr.

IX.

S Timothée, ermite au mont Olympe.

S Georges, ermite au mont Sirik, moine à Bonyssa, évêque à Amastris.

XVI.

S Robert Southwell, jésuite anglais, et poète remarquable, pendu à Tyburn.

XVII.

Bx Balthasar, Antonius et Ignatius Uchibori, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008 ; le dernier avait 5 ans ; leur père, Paulus, sera martyrisé le 28 février.

XVIII.

B Noël Pinot, dernier de seize enfants, prêtre à Angers, guillotiné avec les ornements qu’il portait au moment de son arrestation ; au pied de l’échafaud, en aube et en étole, il aurait dit une dernière fois : Introibo ad altare Dei

XIX.

Bse Caterina (Maria Enrichetta) Dominici, supérieure à Turin des Sœurs de Sainte-Anne et de la Providence, béatifiée en 1978.  

22 FEVRIER

Chaire de s. Pierre, fête de l’autorité pontificale.

I.

S Aristion, un des soixante-douze disciples du Christ, mort à Salamine.

II.

S Papias, évêque à Hiérapolis, disciple de Jean l’Ancien et de s. Aristion, et compagnon de s. Polycarpe.

S Avile, évêque à Alexandrie, un des trois prêtres ordonnés là par s. Marc.

IV.

S Paschase, évêque à Vienne.

V.

S Baradat (Varadat), ermite en Syrie ; il obéit humblement au patriarche et changea ses austérités. 

Ss Thalasse et Limnée, ermites près de Cyr ; Limnée, le disciple, se construisit une cabane aux murs élevés et sans toit, et y vécut trente-huit années, par tous les temps.  

VI.

Maximianus, évêque à Ravenne, où il eut du mal de convaincre les habitants de le laisser entrer.

IX.

S Athanase, abbé près de Nicomédie, torturé et exilé à cause de l’iconoclasme.

XI.

S Piero Damiani, prieur à Fonte Avellana, cardinal acharné contre les désordres de l’Eglise (en particulier simonie et incontinence) ; il avait pris son deuxième prénom par reconnaissance envers son frère qui l’avait recueilli ; il est un des patrons de Faenza, où il mourut ; fêté le 21 février.                                                                                                                                                           

XIII.

Bse Isabelle de France, sœur de s. Louis, fondatrice à Longchamp du couvent de l’Humilité de Notre-Dame, où elle ne voulut pas prendre l’habit, de crainte d’être élue abbesse ; elle eut des extases.

Ste Margherita, pénitente à Cortone, après une vie très mondaine, mystique.

XVII.

Bx Diogo Carvalho, jésuite portugais, martyr au Japon avec d’autres ; une de leurs tortures était d’être assis, nus, dans vingt centimètres d’eau, près du fleuve.

XX.    

B Miguel Facerías Garcés (1861-1937), convers clarétain espagnol, martyrisé près de Vich, béatifié en 2017.

B Richard Henkes (1900-1945), prêtre pallottin allemand décédé du typhus à Dachau, reconnu martyr, béatifié en 2019.

23 FEVRIER

II.

S Polycarpe, disciple de s. Jean, évêque à Smyrne et martyr ; c’est le premier exemple où les chrétiens recueillirent des reliques pour les vénérer.

III.

Ste Marthe, vierge et martyre à Astorga.

S Polycarpe, prêtre à Rome, grand ami de s. Sébastien (?).

IV.

S Sirenus ou Sinerus, grec venu à Sirmium, jardinier contemplatif, martyr ; invoqué pour obtenir le beau temps.

Ste Romaine, vierge solitaire à Todi, baptisée par le pape s. Sylvestre (ou VI. ?).

S Priamien (Primien), grec martyr, vénéré à Ancône.

V.

S Florent, confesseur à Séville.

Ss Zebinas, Polychrone, Moïse et Damien, ermites à Cyr.

S Veterin (Veturin), disciple de s. Martin, en Anjou, patron de Gennes.

VI.

S Dosithée, jeune homme (orphelin ?) qui fut touché par la grâce de Dieu (peut-être sur révélation de la Sainte Vierge) à Jérusalem et se sanctifia au monastère de Gaza.

VII.

S Félix, évêque à Brescia pendant quarante ans ; il lutta contre l’arianisme et fit lever des troupes pour combattre Mahomet.

VIII.

Ste Milburth, petite-fille du roi de Mercie, fille de ste Ermenburge, sœur des saintes Mildrède et Mildgith ; elle introduisit le monachisme dans les terres de son père, fut abbesse à Wenlock et thaumaturge.

IX.

S Méraut (Meraldus), abbé près de Blois.

XI.

S Willigis, archichancelier d’empire, archevêque à Mayence, primat de Germanie ; il couronna s. Henri et eut un rôle considérable dans l’empire.

B Ordonio, bénédictin, prédicateur, évêque à Astorga.

S Milon, auvergnat, chanoine à Paris, évêque à Bénévent.

XII.

B Othon, prieur à Prémontré, frère du b. Godefroy de Cappenberg, marial.

S Giovanni Theristis, moine sicilien de l’ordre basilien ; son surnom (= moissonneur) lui vint d’un miracle qu’il obtint en faveur de paysans surpris par la pluie.

XVIII.

B Nicolas Tabouillot, curé dans la Meuse, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Rafaela Ybarra de Arambarri de Villalonga, espagnole, mère de six enfants et mère adoptive des cinq orphelins de sa sœur et des six enfants de sa bru, toutes deux décédées ; elle fonda à Bilbao le Collège des Anges Gardiens, pour les petites filles abandonnées, béatifiée en 1984.  

XX.

Bse Giuditta Vannini (Giuseppina, 1859-1911), fondatrice des Filles de Saint-Camille, pour les malades, béatifiée en 1994, canonisée en 2019.

B Juan Lucas Manzanares (Braulio Carlos, 1913-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr près de Madrid, béatifié en 2013.

B Stefan Wincenty Frelichowski (1913-1945), prêtre polonais mort d’épuisement à Dachau, béatifié en 1999.

24 FEVRIER 

Ste Primitive, martyre romaine. 

IV.

S Evetius, martyr à Nicomédie ; il avait eu l’audace de détruire publiquement l’édit de persécution des chrétiens.

S Serge, ancien magistrat à Césarée de Cappadoce, solitaire, martyr.

V.

Ste Démétriade, vierge romaine, enfuie à Carthage où elle se consacra, morte à Rome.

S Modeste, évêque à Trèves.

VI.

S Prétextat, évêque à Rouen, victime des machinations continues du roi et de la reine, martyr.

S Lethard, évêque à Senlis puis aumônier de la reine Berthe d’Angleterre ; sa présence prépara la mission de s. Augustin.

VII.

S Ethelbert, époux de la reine Berthe d’Angleterre ; il accueillit s. Augustin et ses moines et fut le premier catéchumène baptisé et le premier bienfaiteur de l’Eglise en Angleterre.

X.

S Beton, moine à Sens, évêque à Auxerre. 

XII.

Ste Adèle, fille de Guillaume le Conquérant (?). 

XV.

B Costanzo Servoli de Fabriano, dominicain, pacificateur à Ascoli, où il fit construire un monastère et mourut.

XVI.

B Marco de Marconi, des moines hiéronymites à Mantoue, mystique.

XIX.

B Tommaso Maria Fusco, prêtre des Missionnaires de Nocera, béatifié en 2001.

Bse María Josefa Naval Girbés, laïque espagnole, “apôtre des activités paroissiales”, béatifiée en 1988.

XX.

Bse Florentina Nicol Goñi (María Ascensión du Cœur de Jésus, 1868-1940), dominicaine espagnole puis active au Pérou, au Salvador, en Chine, fondatrice des Missionnaires dominicaines du Très Saint Rosaire, béatifiée en 2005.

B Josef Mayr-Nusser, père de famille sud-tyrolien, condamné à mort pour avoir refusé le serment nazi, béatifié en 2017.

25 FEVRIER

III.

S Nestor, évêque à Magydos, martyr à Pergé, crucifié.

Ss Donat, Just, Hérénas, martyrs en Afrique.

Ss Ananie, prêtre, et son geôlier Pierre,  martyrs en Phénicie avec sept soldats.

? 

S Théodore Salus, devenu volontairement “fou” pour le Christ, en Grèce.

IV.

S Rhégin, évêque à Scopelo, martyr.

S Césaire, frère de s. Grégoire de Nazianze, intendant et médecin en Bithynie, célibataire : il fit des pauvres ses héritiers. 

S Alexandre, soldat romain torturé et martyr.

VI.

S Concorde, évêque à La Rochelle.

VII.

Ste Adeltrude (Aldetrude), abbesse à Maubeuge, mystique, fille des ss. Hainaut et Vaudru.

VIII.

Ste Walburge, fille du roi s. Richard, abbesse à Heidenheim.

XII.

S Gerland, prêtre de Besançon, appelé en Sicile par les princes normands, évêque à Agrigente, où il travailla à la conversion des musulmans et des juifs.

B Robert d’Arbrissel, prêtre normand, ermite, prédicateur, à l’origine des monastères à Fontevrault, où l’abbesse commandait et aux femmes et aux hommes.

B Adelhelm, abbé à Engelberg (Unterwalden).

XIV.

S Avertan et B Roméo (Henry), père et frère carmes à Limoges, morts à Lucques au cours de leur pèlerinage en Terre Sainte, à quelques jours d’intervalle. 

XVI.

B Sebastián de Aparicio Prado, berger espagnol émigré au Mexique où il se donna à de grands travaux ; très riche, très généreux, veuf deux fois, finalement franciscain, il mourut à quatre-vingt dix-huit ans.

XVII.

B Didacus Yuki Ryosetsu, prêtre jésuite japonais, martyr, béatifié en 2008.

XIX.

B Domenico Lentini, prêtre en Lucanie, béatifié en 1997.

Bse Maria Teresa (Adeodata) Pisani, bénédictine dans l’île de Malte, béatifiée en 2001.

S Luolong Bai Xiaoman, néophyte chinois, martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Ciriaco María Sancha Hervás (1833-1909), cardinal, archevêque de Toledo, fondateur des Sœurs de la Charité du Cardinal Sancha, béatifié en 2009.

S Toribio Romo González (1900-1928), prêtre mexicain martyr, défenseur de l’Eucharistie ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

Ss Luigi Versiglia (*1873) et Callisto Caravario (*1903), salésiens martyrs en Chine (1930) ; Luigi fut évêque à Shiu Chow et ordonna Callisto ; ils furent fusillés pour avoir tenté de protéger la pureté des deux jeunes filles catéchistes qui les accompagnaient, béatifiés en 1983 et canonisés en 2000.

Bse Antonina (Maria Ludovica) De Angelis (1880-1962), italienne des Filles de Notre-Dame de la Miséricorde, active en Argentine, béatifiée en 2004.

Bse Miriam Vattalil (Rani Maria, 1954-1995), clarisse indienne martyre, béatifiée en 2017 ; son assassin, converti en prison, fut adopté par la propre famille de Miriam.

 

26 FEVRIER

II.

S Hilaire, évêque à Mayence et martyr.

IV.

S Alexandre, évêque à Alexandrie ; avec son diacre Athanase, il dénonça l’erreur arienne qui fut condamnée à Nicée.

S Faustinianus, évêque à Bologne.

S Denis (Zosime), évêque à Augsburg et martyr.

V.

Ste Irène, vierge à Gaza ; à quatorze ans, encore païenne, elle hébergea s. Porphyrios poursuivi par des idolâtres.

S Porphyre, de Thessalonique, ermite à Scété puis en Palestine ; évêque à Gaza.

VI.

S Servule, évêque à Vérone.

S Agricola, évêque à Nevers dont il était gouverneur, ami de Venance Fortunat.

S Victor, prêtre solitaire à Saturniæ, thaumaturge.

VII.

S Ogan (Ogrin), évêque en Irlande.

IX.

S André, évêque à Florence.

XII.

Bse Edigna, princesse royale, fille de Henri I ou Philippe I, recluse à Puch.

Ste Mechtilde (Mathilde), recluse près de Mayence.

B Léon, flamand, abbé à Lobbes, à Saint -Bertin.

XVI.

Bse Filippa de Gheldre, veuve avec douze enfants, clarisse à Pont-à-Mousson.

XVII.

B Robert Drury, prêtre martyr à Tyburn, un des soixante-deux béatifiés en 1987.

XIX.

Ste Paola de Saint-Joseph de Calasanz Montal Fornés, espagnole, fondatrice des Filles de Marie pour l’éducation des enfants, béatifiée en 1993, canonisée en 2001.

XX.

Bse Tomasa Piedad de la Croix Ortiz Real (1842-1916), fondatrice espagnole (Tertiaires de la Vierge du Carmel, Salésiennes du Sacré-Cœur pour la catéchèse des pauvres), béatifiée en 2004.

27 FEVRIER

III.

Ss Ioulianos, Eunus et Bésas, martyrs à Alexandrie ; Ioulianos était un vieillard, soutenu par Eunus : tous deux furent couverts de chaux vive ; Bésas était un soldat de l’escorte et fut décapité.

S Gélase (Gelasin), comédien converti en mimant le rite du baptême, martyr à Héliopolis.

Ste Onésime, vierge à Cologne.

IV.

Ste Honorine, vierge martyre inconnue, très vénérée en Normandie.

Ss Alexandre, Abonde, Antigone et Fortunat, martyrs à Thessalonique ou à Rome.

VI.

S Eucher, évêque à Maastricht.

S Comgan, abbé à Gleann-Ussen ou Killeshin.

VII.

S Baldomerus, serrurier à Lyon, moine tellement humble qu’on eut de la peine à lui conférer le sous-diaconat.

S Alnoth, berger à Weedon, ermite à Stowe, “martyrisé” par des voleurs. 

VIII.

Ss Ss Basiliose et Procopios Décapolite, moines persécutés à Constantinople pour le culte des saintes images.

IX.

S Marvart (Marcovart), abbé à Prüm, maître de Lothaire, le fils de Louis le Débonnaire.

X.

B Jean de Vandières, abbé à Gorze où son prédécesseur l’obligea à mitiger ses austérités ; il eut aussi une mission auprès du roi musulman de Cordoue. 

XI.

S Krikor de Narek, moine, Docteur des arméniens et Docteur de l'Eglise (2015), dont les Elégies sacrées constituent le principal recueil de prières actuellement.

XII.

S Luca, abbé de rit oriental au monastère du Très Saint Sauveur à Messine.

XVII.

Ste Anne Line, veuve anglaise, convertie au catholicisme, pendue à Tyburn.

Bx Roger Filcock, jésuite, et Marc Barkworth, premier bénédictin martyr anglais, pendus à Tyburn, béatifiés le premier en 1929, l'autre en 1987.

XIX.

Bse Francinaina Cirer Carbonell de la Vierge des Douleurs, à Maiorque, illettrée, mais zélée dans l’apostolat et fondatrice des Sœurs de la Charité, béatifiée en 1989.

S Francesco Possenti (Gabriele dell’Addolorata), jeune passionniste à Morrovalle, mort à vingt-quatre ans, patron des jeunes des séminaires, noviciats et scolasticats.

B Josep Tous Soler, prêtre capucin espagnol, un moment exilé en France, fondateur des Sœurs Capucines de la Mère du Bon Pasteur, béatifié en 2010.

Bse Marie de Jésus Deluil-Martiny, marseillaise, fondatrice des Filles du Cœur de Jésus, pour l’adoration et la réparation ; toute jeune elle fit partie de la “Garde d’honneur du Sacré-Cœur” et fonda ensuite un sanctuaire dédié au  Sacré-Cœur à Berchem (Belgique) ; elle fut assassinée par un jardinier à Marseille, béatifiée en 1989.

XX.

Bse Karolina Brader (Marie de la Charité de l’Esprit Saint, 1860-1943), franciscaine suisse active en Equateur et Colombie, fondatrice des Franciscaines de Marie-Immaculée où elle obtint le privilège de l’adoration perpétuelle diurne et nocturne, béatifiée en 2003.

28 FEVRIER

I.

Ss Nymphas et Eubulus, amis de s. Paul (cf. Col 4 et II Tim,4).

S Barsès, évêque à Damas.

Ss Macaire, Rufin, Just, Théophile, martyrs (à Rome ou à Alexandrie ?).

Ss Céréale, Pupule, Caïus et Sérapion, martyrs à Alexandrie.

IV.

S Martin, évêque à Mayence.

V.

S Romain, premier ermite dans le Jura, abbé à Condat.

S Vindemial, évêque à Vérone ; plus de trente évêques portèrent ce nom en cette ville.

Stes Marana et Cyra, vierges recluses près de Bérée ; elles ne parlaient jamais ; Marana, seule, recevait quelques femmes durant le temps pascal.

VI.

S Romain, fondateur d’abbaye à Mantenay, évêque à Reims, après s. Remi.

Ste Ermina (Febaria), vierge irlandaise.

S Ruellin (Ruilin), évêque à Tréguier.

XVII.

Bx Paulus Uchibori Sakuemon (dont les trois garçons furent martyrisés le 21 février), Gaspar Kizaemon, Maria Mine (son mari sera martyrisé le 17 mai), Gaspar Nagai Sōhan, Ludovicus Shinzaburō, Dionisius Saeki Zenka et son fils Ludovicus Saeki Kizō, Damianus Ichiyata, Leo Nakajima Sōkan et son fils Paulus Nakajima Kinzō, Ioannes Kisaki Kyūhachi, Ioannes Heisaku, Thomas Uzumi Shingoro, Alexius Sugi Shohachi, Thomas Kondō Hyōemon et Ioannes Araki Kanshichi, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XX.

B Daniel Brottier (1876-1936), des Pères du Saint-Esprit, très actif au Sénégal et réorganisateur des Apprentis d’Auteuil, béatifié en 1984.

B Stanisław Antoni Trojanowski (Tymoteusz, 1908-1942), franciscain polonais, martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

B Carlo Gnocchi (1902-1956), prêtre milanais, fondateur de la Fondation Pro Iuventute, béatifié en 2009.

29 FEVRIER

V.

S Hilaire, pape (461-468) : il s’opposa à l’invasion arienne jusque dans Rome.

X.

S Oswald, anglais d’origine danoise, moine à Fleury-sur-Loire, évêque à Worcester et York, réformateur et fondateur d’abbayes ; il remplaça le clergé marié par des moines.

XV.

Bse Antonia, veuve à Florence, clarisse à Foligno puis prieure à L’Aquila, mystique.

XIX.

S Auguste Chapdelaine, prêtre normand, missionnaire en Chine, martyr canonisé avec d’autres en 2000 et fêté le 9 juillet.

Partager cet article

Repost0
- dans Martyrologe
/ / /

01 JANVIER

 

I.

 

La très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, Theotokos.

 

II.

 

S Concorde, prêtre et martyr à Spolète.

 

IV.

 

S Basile le Grand, moine dans le Pont, évêque à Césarée, docteur de l’Eglise, fêté le 2 janvier avec son ami s. Grégoire de Nazianze.

 

?

 

S Magne, martyr.

 

V.

 

S Telemachus, martyr à Rome au moment où il venait de dire : “C’est aujourd’hui l’octave du jour du Seigneur, renoncez aux superstitions des idoles et aux sacrifices impurs”.

S Basile, évêque à Aix-en-Provence.

VI.

 

S Oyand (Eugendus), abbé sur le Mont Joux, où le monastère prit ensuite le nom de Saint-Claude ; son père devint prêtre aussi.

S Fulgentius, évêque à Ruspe, adversaire et victime des ariens, patron de Cagliari.

S Iustinus, premier évêque à Chieti, dont il est patron.

S Agrippin, évêque à Autun.

S Félix, évêque à Bourges ; on retrouva son corps sans corruption après douze années.

 

VII.

 

S Clair, abbé près de Vienne en France.

S Frodobert, fondateur d’un monastère et abbé à Montier-la-Celle.

 

IX.

 

S Stable, évêque à Clermont.

 

XI.

S Odilon, cinquième abbé à Cluny, à qui revient la paternité de la Trêve de Dieu et de la Commémoraison des défunts du 2 novembre.

 

XIII.

 

Ste Zdislava de Lemberk, tertiaire dominicaine bohême, obligée de se marier à seize ans, mystique, canonisée en 1995.

B Ugolino, ermite de Saint-Augustin à Gualdo Cattaneo.

 

XIV.

 

S Bonfiglio Monaldi, un des fondateurs de l’Ordre des Servites, fêté le 17 février.

 

XVIII.

 

B Jeong San-pil Petrus, laïc coréen, martyr dont on ne connaît que l’année du martyre (1799), béatifié en 2014.

S Giuseppe Maria Tomasi, théatin à Palerme, cardinal à Rome, très versé dans l’Ecriture Sainte et la liturgie (on l’appela “Doctor Liturgicus”) ; il étudia auprès du rabbin de Rome, qui se convertit ; canonisé en 1986.

Bx René et Jean Lego, deux frères prêtres près d’Angers, martyrs guillotinés, béatifiés en 1984.

 

XIX.

 

S Vincenzo Maria Strambi, prêtre à Viterbe, passioniste, évêque à Macerata.

Bx Coréens, laïcs, six martyrs béatifiés en 2014, dont on ne connaît que l’année du martyre : An Gun-sim Richardus (1835), Jang Thomas et Ku Han-seon Thaddaeus (1866), Song Benedictus, Song Petrus et Yi Anna (1867).

Bx Gim Gi-ryang Felix Petrus et Pak Sang-geun Matthias, laïcs coréens martyrisés par pendaison à un jour imprécisé de janvier 1867, béatifiés en 2014.

 

XX.

 

B Jean-Louis (Valentin) Paquay (1828-1905), religieux franciscain belge, grand confesseur, dévôt du Sacré-Cœur et de l’Immaculée Conception, partisan de la communion fréquente, béatifié en 2003.

S Zygmunt Gorardowski (1845-1920), prêtre polonais très actif, fondateur des Sœurs de Saint-Joseph, béatifié en 2001, canonisé en 2005.

Bse Carmen Godoy Calvache de Coromina (1888-1937), laïque espagnole mariée, martyrisée près d’Almería, béatifiée en 2017.

B Andrés Gómez Sáez (1894-1937), prêtre salésien, martyr à Santander, béatifié en 2007.

B Marian Konopiński (1907-1943), prêtre polonais, mort à Dachau, des suites des “expériences médicales”, béatifié en 1999.

B Alojzij Grozde (1923-1943), laïc slovène martyr, béatifié en 2010.

02 JANVIER

II.

S Télesphore, pape (126-136), martyr, à l’origine de la messe de minuit de Noël.

IV.

Ss Argeos, Narkissos et Markellinos, trois frères martyrs à Tomes (ou près de Rome). 

VI.

S Theodorus, évêque à Marseille, sans cesse objet des vexations du gouverneur.

S Aspasius, prêtre à Melun (peut-être évêque à Eauze).

VII.

S Bladulfo, moine à Bobbio ; il reprocha son arianisme au roi lombard.

S Giovanni le Bon, évêque à Milan ; ce siège avait été transféré à Gênes : il le rétablit.

S Vincentianus (Viance), ermite en Limousin.

S Munchin, évêque vénéré en Irlande.

IX.

S Adalhardus, petit-fils de Charles-Martel et cousin de Charlemagne, abbé à Corbie, très instruit, invoqué contre les fièvres et le typhus.

XII.

B Airald, frère (?) de Calliste II, chartreux, évêque à Saint-Jean-de-Maurienne.

S Silvestro, abbé de rite oriental, en Sicile.

XIV.

B Marcolino Amanni, dominicain à Forlì, rigoureux dans l’observance de la règle.

XVI.

Bse Stefania Quinzani, tertiaire dominicaine, qui fonda un couvent de cet Ordre à Soncino, mystique.

XVIII.

Bx Guillaume Repin et Laurent Batard, prêtres, guillotinés à Angers, béatifiés en 1984 .

XIX.

Bse Esther (Marie-Anne) Sureau, canadienne, fondatrice des Sœurs de Sainte Anne, longtemps victime du despotisme du prêtre confesseur et tenue à l’écart, béatifiée en 2001.

S Séraphim de Sarov, prêtre ermite russe, image vivante de l’Evangile ; il est canonisé dans l’Eglise russe, et très connu dans le monde occidental.

XX.

Bx Baldomero Arribas Arnaiz (Narciso, *1877), Jaime Cortasa Monclús (Pedro, *1883), Tesifonte Ortega Villamudrio (Néstor Eugenio, *1912), espagnols, et Henri Oza (Colombanus Paul, *1877), français, tous Frères Maristes martyrs à Santander en 1937 et béatifiés en 2013.

03 JANVIER

La fête du Saint Nom de Jésus.

III.

S Anthère, pape pendant quarante-trois jours (236), martyr.

Ss Théopempte, évêque, et Théonas, magicien, martyrs à Nicomédie ; les prodiges du martyre du premier amenèrent l’autre à se convertir.

?

Ss Zosime et Athanase, martyrs en Cilicie où le greffier Athanase fut converti par l’autre.

S Gordius, centurion martyr à Césarée de Cappadoce.

IV.

S Dániel, diacre martyr à Padoue, miraculeusement retrouvé au XI.s.

Ss Theogenes (évêque de Parion), Kyrinus et Primus, martyrs à Cyzique en Hellespont.

S Florentius, évêque à Vienne en France.

Ss Narsès, évêque à Sahrgord, et son disciple Joseph, martyrs.

V.

Ste Geneviève, vierge à Paris, thaumaturge ; il y a à Nanterre un puits d’où elle prit l’eau avec laquelle elle guérit sa mère de la cécité ; patronne de Paris et des gendarmes.  

VI.

S Fintan, moine à Bangor.

S Eustade, premier abbé à Saint-Bénigne de Dijon.

VII.

S Blimont (Blitmond), abbé à Leucone, disciple de s.Valéry.

Ste Bertille (Bertilie), recluse à Marœuil, après une vie conjugale passée dans la continence.

VIII.

S Mélor, martyr en Armorique, victime de son oncle, patron de Lanmeur.

S Luciano, évêque en Sicile.

XV.

Bse Bonne d’Armagnac, due aux prières de ste Colette, clarisse à Lézignan, mystique.

XIX.

S Kuriakose Elias Chavara, prêtre de rit syro-malabar en Inde, fondateur des Congrégations des Carmes de Marie Immaculée et de la Mère du Carmel, béatifié en 1986 et canonisé en 2014.

04 JANVIER

I.

S Tite, disciple de s. Paul, qui lui a dédié une Epître, évêque en Crète, fêté le 26 janvier avec s. Timothée.

III.

S Mavile, martyr à Adrumète (?).

?

Ste Fauste, vierge martyre, vénérée en Gascogne.

IV.

Ss Prisque, prêtre, Priscillien, clerc, et Benoîte, sainte femme, saints romains.

Ste Dafrose, romaine, martyre par la faim, mère des stes Bibiane et Démétrie.

Ss Hermès, Caïus, (et Aggée ?) martyrs à Bononia de Mésie.

V.

Ss Aquilin, Gémin, Eugène, Marcien, Quinctus, Théodore et Tryphon, martyrs en Afrique.

S Aprunculus, évêque à Langres puis, chassé, à Clermont, où il succéda à Sidoine Apollinaire.

VI.

S Grégoire, évêque à Langres ; auparavant il y fut gouverneur ; son fils s.Tetricus lui succéda à Langres, et son petit-fils fut s.Grégoire de Tours. 

S Ferréol, évêque à Uzès, successeur de son oncle, convertisseur de juifs.

S Rigomer, évêque à Meaux.

VIII.

S Rigobert, évêque à Reims, parent de Charles-Martel, qui n’en aimait pas la neutralité politique. 

Ste Pharaïlde, à Bruay sur l'Escaut ; elle demeura vierge malgré son mariage forcé ; elle fit jaillir une source qu’on utilise pour guérir les petits enfants ; elle est patronne de Gand.

XI.

B Libence, évêque à Brême-Hambourg, venu d’Italie, exigeant pour l’observance de la règle monastique.

XII.

S Etienne du Bourg, chartreux, compagnon de s.Bruno, fondateur à Mayria.

B Roger, anglais, fondateur d’un monastère cistercien à Elan.

XIV.

Ste Angela, veuve à Foligno, pénitente et tertiaire franciscaine, mystique, canonisée en 2013.

Bse Oringa Menabuoi (Cristiana), vierge à Santa Croce sull'Arno, augustine.

XVI.

B Thomas Plumtree, prêtre martyr à Durham.

XIX.

Ste Elisabeth Ann Seton, mère de cinq enfants puis veuve, aux Etats-Unis, fondatrice des Sœurs de la Charité de Saint-Joseph, pour les malades et les pauvres.

Bx Hong Jae-yeong Protasius, Choe Jo-i Barbara, Yi Jo-i Magdalena et Oh Jong-rye Iacobus, ce dernier âgé de dix-neuf ans, laïcs coréens martyrisés par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

B Euquerio Llanillo García (1914-1937), frère mariste espagnol, mort en prison à Madrid et martyr, béatifié en 2013.

S Manuel González García (1877-1940), évêque à Málaga, fondateur des Sœurs Missionnaires Eucharistiques de Nazareth, béatifié en 2001.

05 JANVIER

IV.

Ste Syncletika, vierge en Alexandrie d’Egypte.

V.

S Deogratias, évêque à Carthage ; il vendit tous les vases sacrés pour racheter des prisonniers chrétiens.

Ste Apollinaire, vierge réfugiée dans un monastère d’hommes sous un nom masculin.

Ste Aimée (Amma Talide), abbesse à Antinoé. 

VI.

Ste Æmiliana, tante du pape s. Grégoire le Grand.

VIII.

Ss Honobert et Arnulphe, évêques à Sens.

S Angilram, évêque à Metz, neveu de s. Chrodegand, aumônier de la maison de Charlemagne.

IX.

B Convoyon, abbé à Redon.

XI.

S Edward, roi en Angleterre, très dévot de saint Jean l’Evangéliste.

XII.

S Gerlac, ermite près de Maastricht, après une jeunesse agitée.

XIII.

B Ruggero, un des tout premiers franciscains, à Todi.

XVIII.

Bx François Peltier, Jacques Ledoyen et Pierre Tessier, prêtres guillotinés à Angers, béatifiés en 1984.

XIX.

S Jan Nepomucký Neumann, originaire de Bohème, rédemptoriste, évêque à Philadelphie, fondateur d’un tiers-ordre franciscain.

Bse Maria Repetto, aînée de neuf enfants, dont un fut prêtre et quatre religieuses ; elle s’activa dans l’Institut de Notre-Dame-du-Refuge à Gênes, où on l’appela la “sainte moniale” ; béatifiée en 1981. 

S Joannes Andreas (Karel de Saint-André) Houben, passioniste hollandais actif en Angleterre puis en Irlande, dévoué à l’œcuménisme et au sacrement de la Réconciliation, canonisé en 2007.

XX.

Bse Marcelina Darowska (1827-1911), jeune veuve polonaise, fondatrice des Sœurs de l’Immaculée Conception de la Bse Vierge Marie, pour les milieux agricoles et populaires, béatifiée en 1996.

B Pietro Bonilli (1841-1935), prêtre à Spolète, fondateur de plusieurs familles, pour répandre l’idéal de la Sainte Famille : Missionnaires de la Sainte-Famille, Œuvre de la Sainte Famille (pour la jeunesse abandonnée), Institut Narrareno (pour enfants aveugles et sourds-muets abandonnés), Sœurs de la Sainte-Famille ; béatifié en 1988.

B Joan (Roberto) Grau i Bullich (1895-1937), prieur bénédictin à Montserrat, martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

B Mariano Alarcón Ruiz (José Mariano des Anges, 1912-1937), prêtre des Carmes Déchaux, martyr près de Barcelone avec son père, béatifié en 2007.

Ste Genoveva Torres Morales (1870-1956), espagnole, mal amputée d’une jambe, fondatrice des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des Anges à Saragosse, pour le service des femmes seules et délaissées, béatifiée en 1995, canonisée en 2003.

06 JANVIER

I.

Epiphanie du Seigneur : visite des Rois Mages à Bethléem (Mt 2:1-18).

III.

Ste Macre, vierge martyre à Reims.

IV.

Ss Julien et Basilisse, époux égyptiens ; Julien fut martyrisé.

V.

S Nilammon, reclus à Gerres ; il mourut tandis qu’on l’emmenait pour le faire évêque malgré lui.

S Félix, évêque à Nantes pendant trente-trois ans, administrateur efficace.

VII.

S Pierre de Doroverne, moine romain, abbé près de Cantorbury, enterré à Boulogne-sur-Mer parce qu’il mourut dans un naufrage près de Ambleteuse.

X.

Ste Wiltrude, veuve, fondatrice et abbesse en Bavière.

XI.

B Frédéric, prévôt en l’abbaye Saint-Vaast à Arras.

XII.

S Erminold, abbé à Prüfening ; il mourut des suites d’un coup reçu par un moine mécontent de sa fermeté.

B Macaire l'Écossais, bénédictin écossais, venu à Würtzburg et élu abbé de Saint-Jacques.

XIII.

S Raimundo de Peñafort, dominicain catalan, chargé de grandes missions (les “Décrétales”, recueil des ordonnances papales) ; il fit solenniser davantage la fête de l’Annonciation ;  il fit le voyage de l’île de Majorque à Barcelone sur son manteau en guise de barque : ce miracle valut la conversion du roi d’Aragon ; fêté le 7 janvier.

XIV.

Bse Gertrud van der Oosten, béguine à Delft, mystique.

S Pierre Thomas, carme français, nommé évêque et chargé de missions par le pape d’Avignon, mort à Famagosta ; il défendit l’Immaculée Conception de Marie.

S Andrea Corsini, carme, évêque à Fiesole, thaumaturge.

XVII.

S Juan de Ribera, vice-roi, évêque à Badajoz, puis à Valencia, dévôt de l’Eucharistie.

S Giancarlo Marchionne (Carlo de Sezze), convers franciscain à Naziano puis à Rome ; peu lettré, très savant, il était consulté par les cardinaux et le pape.

XX.

Bse Rita Lopes de Almeida (Amada de Jesus, 1848-1913), portugaise fondatrice de l’Institut des Sœurs de Jésus-Marie-Joseph, pour les petites filles pauvres et abandonnées, béatifiée en 2006.

Ste Rafaela Porras y Ayllón (Rafaela María du Sacré-Cœur, 1850-1925), fondatrice à Madrid des Ancelles du Sacré-Cœur, réparatrices.

S Alfred Bessette (André, 1845-1937), d’une famille canadienne de dix enfants, “thaumaturge de Montréal”, des Religieux de Sainte-Croix, béatifié en 1982, canonisé en 2010.

07 JANVIER

III.

S Polyeucte, soldat martyr à Mélitène, où il reçut le baptême de sang ; c’est ce martyr qui inspira la tragédie de Corneille.

IV.

S Lucien, syrien venu à Antioche où il fut prêtre et ouvrit une école d’exégèse : sa traduction en grec sur l’hébreu de la Bible fut précieuse à s.Jérôme ; durant son martyre, il ne répétait que ces mots : Je suis chrétien.

S Théodore, moine en Egypte.

?

S Cler, diacre martyr à Antioche.

Ss Félix et Janvier, martyrs à Héraclée.

V.

S Crispino, évêque à Pavie.

S Valentin, premier évêque à Passau.

VI.    

S Valentian, évêque à Coire, très charitable.

VIII.

S Théau, esclave de Saxe racheté par s.Eloi, moine à Solignac. 

S Cyr, évêque à Constantinople.

Ste Kentigerne, veuve irlandaise, mère de s.Fillan.

IX.

B Witikind, duc de Westphalie, filleul de Charlemagne.

S Aldric, d’une famille saxonne, chapelain de l’empereur, évêque au Mans.

X.

S Rainaldus, moine à Cologne, tué par les tailleurs de pierre hostiles.

S Anastase, évêque à Sens ; il fit reconstruire l’église de l’abbaye Saint-Pierre-le-Vif.

XII.

S Knud Lavard, fils du roi danois Eric 1er le Toujours Bon, et neveu de s. Knud IV le Saint, “martyr” d’une conspiration.

XV.

B Matteo Guimerà, dominicain sicilien, compagnon de s.Bernardino de Sienne, évêque à Agrigente, retiré à Palerme.

XVI.

B Edward Waterson, prêtre anglais martyr par la pendaison à Newcastel (le 8 janvier au Martyrologe).

XVII.

B Ambrósio Fernandes, homme d’affaires parti au Japon, où il devint frère jésuite et mourut en prison, martyr.

XVIII.    

Bae Gwan-gyeom Franciscus, laïc coréen martyrisé enterré vivant, béatifié en 2014.

XIX.

S Giuse Tuân, paysan et père de famille, martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Jeanne Haze (Marie-Thérèse), belge, fondatrice des Filles de la Croix pour les infirmes et les pauvres, béatifiée en 1991.

08 JANVIER

II.

S Claude Apollinaire, évêque à Hiérapolis, une colonne de l’Eglise en son temps, auteur d’une Apologie de la foi chrétienne, envoyée à l’empereur.

S Patient, évêque à Metz.

III.

Ss Theophilos, diacre, et Helladios, martyrs en Libye.

S Lucianus, prêtre romain, apôtre du Beauvaisis, martyr avec les ss.Maximianus et Iulianus.

IV.

S Carterius, prêtre et martyr à Césarée de Cappadoce.

S Eugénien (Egémone ?), évêque à Autun, martyr.

V.

S Guilhelin, évêque à Londres.

S Séverin, apôtre du Norique, retrouvé incorrompu six ans après sa mort, transféré à Lucullanum lors d’une invasion barbare.

VI.

S Massimo, évêque à Pavie. 

VII.

S Georges, ermite à Choziba en Palestine ; il ne sortait que le dimanche pour s’entretenir avec ses frères.

S Nethelm, propriétaire écossais, puis anachorète et évêque à Tullicht.

S Erhard, irlandais, évêque à Ardagh ; vénéré en Bavière.

VIII.

S Albert, évêque (?) à Cashel, mort à Regensburg où il avait rejoint s.Erhard.

Ste Gudila, fille de ste Amalberge, vierge du Brabant, bienfaitrice des pauvres, patronne de Bruxelles.

Ste Pègue (Peggy), ermite près de son frère, s.Guthlac, à Croyland.

S Garibald, premier évêque à Ratisbonne.

XI.

S Wulsin, abbé à Westminster, évêque à Sherborne.

XV.

S Lorenzo Giustiniani, vénitien, évêque à Castello, puis à Venise, dont il fut le premier patriarche ; enterré seulement le 17 mars, son corps resta incorrompu.

XX.

Bse Eurosia Fabris Barban (1866-1932), mère de famille italienne exemplaire, béatifiée en 2005.

B Titus Zeman (1915-1969), prêtre salésien slovaque, martyr, béatifié en 2017.

09 JANVIER

II.

Ste Paschasie, vierge martyre à Dijon : elle reçut s.Bénigne qui la baptisa.

III.

Ss Epictète, évêque à Assur, Jucond, Second, Vital, Félix et d’autres, martyrs en Afrique.

?

Ss Vital, Révocat et Fortunat, martyrs à Smyrne.

VI.

S Marcellinus, évêque à Ancône ; sa présence arrêta un incendie qui menaçait la ville.

VII.

S Vaneng, fonctionnaire royal normand ; il coopéra à la fondation d’abbayes à Fontenelle et Fécamp.

S Mauront, abbé à Saint-Florent-le-Vieil.

VIII.

S Adrianus, abbé à Nerida, puis Cantorbury.

S Fillan, abbé en Ecosse.

S Brithwald, abbé à Reculver, évêque à Cantorbury.

IX.

S Eustratios le Thaumaturge, abbé du monastère des Agaures en Bithynie.

XIII.

B Honoré de Buzançais, marchand de bestiaux assassiné par deux domestiques à Thénezay.

XIV.

Bse Giulia Della Rena, recluse à Certaldo.

XV.

B Antonio Fatati, évêque à Teramo puis à Ancone, chargé de mission par les papes.

XVII.

Bse Alix Le Clerc (Marie Thérèse de Jésus), fondatrice avec s. Pierre Fourier, de la congrégation de Notre-Dame, pour l’éducation des jeunes filles.

XVIII.    

Bx In Eon-min Martinus et Yi Bo-hyeon Franciscus, laïcs coréens martyrisés ensevelis vivants, béatifiés en 2014.

XIX.

Stes Kim Theresia, veuve, et Yi Agatha, vierge de seize ans, martyres en Corée, canonisées en 1984 et fêtées le 20 septembre.

XX.

Bx Jósef Pawlowski (*1890) et Kasimierz Grelewski (*1907), prêtres polonais, pendus à Dachau en 1942, béatifiés en 1999.

10 JANVIER

I.

S Nicanor, un des sept premiers diacres, martyr à Jérusalem ou en Chypre, commémoré le 28 juillet avec les autres “candidats”.

III.

Ste Floride, vierge martyre à Dijon.

Stes Thècle et Justine, deux riches dames qui assistaient les chrétiens, martyres à Lentini.

IV.

S Miltiade, pape (311-314) : africain, le premier pape de la paix constantinienne ; c’est par erreur qu’on l’a inscrit au 10 décembre : il est mort un 10 janvier.

S Paul, premier ermite en Egypte, mort à cent treize ans, dont quatre-vingt-dix dans le désert ; deux lions vinrent creuser sa tombe ; il est connu par ce qu’en a écrit l’ermite s. Antoine.

V.

S Grégoire de Nysse, frère des ss. Basile le Grand, Pierre de Sébaste et Macrine, marié puis consacré par son frère évêque à Nysse ; il administra aussi Sébaste ; ses écrits trinitaires sont parmi les meilleurs de la Patristique.

S Ioannis, évêque à Jérusalem, défenseur de l’orthodoxie.

S Petronius, moine à Lérins, évêque à Die ; son frère s.Marcel lui succéda.

S Markianos, bienfaiteur à Constantinople, prêtre, économe, thaumaturge.

VII.

S Domitianus, évêque à Mélitène, parent de l’empereur Maurice.

S Valerius, ermite près de Limoges.

Ste Séthride, vierge anglaise venue à Brie, abbesse.

S Agathon, pape (678-681) : il fit rétablir s.Wilfrid sur son siège, et convoqua le VIe concile de Constantinople qui condamna le monothélisme.

X.

S Arconce, évêque à Viviers, martyrisé par les habitants.

S Pietro Urseolo, doge à Venise, moine à Cuxa après avoir laissé son épouse et son fils.

XII.

B Benincasa, abbé à La Cava, fondateur d’un autre monastère à Monreale.

XIII.

S Guillaume, abbé cistercien à Châlis, évêque à Bourges, dont il est patron.

S Gonzalo d’Amaranthe, dominicain espagnol; ermite, il fit construire un pont sur le Tamaga.

B Grégoire X, pape (1271-1276) : élu pendant qu’il était en Terre Sainte, il convoqua le concile à Lyon, où fut proclamée l’union entre les Eglises d’Orient et d’Occident.

XVI.

B Bernardino (Egidio) Di Bello, franciscain mystique à Lorenzana.

Bse Ana des Anges Monteagudo, dominicaine au Pérou, mystique, béatifiée en 1985.

XIX.

Bse Adèle de Batz de Trenquelléon, fondatrice française des Filles de Marie Immaculée (Marianistes), béatifiée en 2018.

XX.

Ste Léonie Aviat (Françoise de Sales, 1844-1914), française, fondatrice des Sœurs oblates de Saint-François-de-Sales, pour les jeunes ouvrières, béatifiée en 1992, canonisée en 2001.

Bse María Dolores Rodríguez Sopeña (1848-1918), andalouse, très active dans le monde social, à l’origine de plusieurs œuvres apostoliques pour le monde ouvrier, béatifiée en 2003.

B Pascuál Roda Díaz (1908-1937), laïque espagnol, martyrisé près d’Almería, béatifié en 2017. 

11 JANVIER

II.

S Hygin, pape (138-142) : grec d’origine, peut-être à l’origine des ordres mineurs.

S Leucius, premier évêque à Brindes, venu d’Egypte, thaumaturge.

III.

S Salvius, martyr en Afrique.

IV.

S Petrus Balsamus, martyr à Aulone, crucifié.

S Tipasius, soldat romain, martyr à Tigava.

V.

S Théodose, anachorète puis abbé à Rhosus.

Ste Honorata, vierge à Pavie, sœur de l’évêque Epiphanius.

S Alexandre, évêque à Fermo et martyr.

Ss Pierre et Leuce, à Alexandrie.

VI.

S Théodose le Cénobiarque, supérieur des cénobites près de Jérusalem ; il y avait dans la communauté trois églises, pour les lectures en grec, arménien et slave ; il mourut à cent-cinq ans.

S Anastase, romain, moine au mont Soratte.

S Béadan, irlandais, abbé en Gaule.

VII.

S Vital, moine à Gaza : pour convertir des prostituées, il leur apportait le gain de son travail et les invitait à se convertir, leur demandant le silence là-dessus ; à sa mort les nombreuses prostituées converties lui rendirent témoignage.

IX.

S Paolino, grand ami de Alcuin et évêque (patriarche) à Aquilée.

XV.

B Bernardo Scammaca, dominicain à Catane ; il voulut expier une jeunesse agitée qui s’était achevée par une grave blessure au cour d’un duel.

12 JANVIER

III.

Ste Tatiana, martyre romaine.

IV.

S Merce (Meortius), soldat chrétien africain, décédé des suites de ses tortures.

S Arcade, martyr à Césarée de Maurétanie.                              

S Probe, évêque à Vérone.

?

S Satyre, martyr qui fit tomber une statue d’idole par un signe de croix.

Ss Zotique, Rogat, Modeste, Castule, martyrs en Afrique.

V.

Ss Tigrios, prêtre, et Eutropios, lecteur, longuement et durement torturés à Constantinople pour leur fidélité à s.Jean Chrysostome, martyrs.

VI.

Ste Cæsaria, abbesse à Arles, sœur de s. Césaire d’Arles, qui lui rédigea une Règle.

S Victorien, italien, abbé à Asane.

S Nazaire, espagnol, abbé bénédictin à Asane, successeur de s.Victorien.

VII.

S Ferréol, évêque à Grenoble, martyr.

S Benoît Biscop, anglais, fondateur d’une abbaye à Wearmouth, à Girwy ; il voulut des églises en pierre, à la française, et favorisa les cérémonies et le chant romains.

XI.

S Etienne, abbé à Liège.

XII.

S Aelred, abbé anglais cistercien à Revesby, puis Rievaux, d’une immense douceur.

S Martín de León (de la Sainte Croix), chanoine de Saint-Augustin, très expert de la Sainte Ecriture.

XVII.

Bx martyrs japonais, laïcs, béatifiés en 2008 ; ce sont :

Ludovicus Amagasu Iemon, son fils Vincentius Kurogane Ichibiyoe et sa femme Thecla avec leur fille Lucia de 1 an, 

Michaël Amagasu Tayemon et sa femme Dominica avec leur fille Iusta de 3 ans, 

Maria Itō et ses trois enfants Marina, Petrus et Matthias, 

Timotheus Ōbasama et sa femme Lucia, 

Ioannes Gorōbyōe, Ioachim Saburōbyōe, 

Ioannes Banzai Kazue et sa femme Aurea avec leur fils Antonius de 12 ans ; leur fille Rufinaus et son mari Paulus Sanjūrō avec leurs enfants Paulus et Martha de 5 et 1 an, 

Simon Takahashi Seizaemon et sa fille Thecla de 13 ans, 

Paulus Nishihori Shikibu, 

Ludovicus Jin’emon et sa femme Anna, 

Mancius Yoshino Han’emon et sa femme Iulia, 

Antonius Anazawa Han’emon et sa femme Crescentia avec leurs fils Paulus, Romanus et Michaël, 

Andreas Yamamoto Schichiemon et sa femme Maria avec leur fille Ursula, 

Ignatius Iida Soemon et sa femme Lucia, 

Ioannes Arie Kiemon et sa femme Magdalena avec leur fils Petrus, 

Alexius Satō Seisuke et sa femme Lucia avec leur fille Elisabeth, 

Paulus Satō Matagorō (frère du précédent Alexius Satō), et toute la famille Shichizaemon, dont on ne connaît ni le prénom du père ni celui des deux filles de 5 et 3 ans, la mère s’appelant Magdalena.

En outre : Alexis Choemon, avec son beau-frère Candidus et le neveu de celui-ci Ignatius, de 1 an.

S Filippo Latini de Corleone (Bernardo), capucin à Caltanissetta et mystique, canonisé en 2001.

XVIII.

Ste Marguerite Bourgeoys, née à Troyes, apôtre au Canada où elle fonda la Congrégation de Notre-Dame, pour la formation des femmes et des jeunes filles, considérée comme la co-fondatrice de Montréal et de l’Eglise au Canada, première sainte de ce pays, canonisée en 1982.

B Antoine Fournier, artisan, martyr à Avrillé, béatifié en 1984.

XIX.

B Pierre-François Jamet, prêtre assistant des Filles du Bon Sauveur, béatifié en 1987.

S Eustachio (Antonio Maria) Pucci, des Servites de Marie, curé à Viareggio, mystique.

XX.

B Nicolas Bunkerd Kitbamrung (1895-1944), prêtre thaïlandais, apôtre ardent, martyr prisonnier des Japonais, après avoir baptisé soixante-huit autres prisonniers, béatifié en 2000.

13 JANVIER

IV.

Ss Hermylius, diacre, et Stratonicus, son geôlier, martyrs à Singidunum.

Ste Glaphyre, vierge italienne, convoitée par l’empereur auquel elle échappa en se déguisant en homme pour fuir.

S Agrice (Agrœtius), évêque à Trèves.

S Léonce, évêque à Césarée de Cappadoce, surnommé “ange de la paix”.

S Hilaire, évêque à Poitiers, Docteur de l’Eglise ; il avait une fille lors de son baptême ; son épouse lui fut une sœur à partir de son sacre et ne le voyait qu’à l’autel ;  adversaire des ariens (et exilé), auteur d’ouvrages importants, et maître de s.Martin.

S Vivence,  ermite en Poitou ou sur l’île d’Olonne ; peut-être venu de Samarie.

VI.

S Remi, évêque à Reims ; il baptisa Clovis et son armée  ; il aurait été évêque pendant soixante-dix ans environ ; depuis le VIe s. il est fêté en France le 1er octobre, jour de la translation de son corps.

S Verus, évêque à Vienne.

VII.

S Kentigern, abbé puis évêque à Glasgow, ami de s.Columba. 

S Enogat, évêque à Aleth.

VIII.

S Pierre de Capitolias, syrien, père de trois enfants, puis prêtre ; il provoqua tellement les arabes, qu’il mourut martyr, horriblement mutilé.

IX.

Ss Ss Gumersindo, prêtre, et Servideo (Servus Dei), moine, martyrs à Cordoue.

X.

B Bernon, fondateur d’abbayes : Baume-les-Messieurs, Gigny, Cluny…

XI.

B Hildemar, ermite dans la forêt d’Arrouaise, abattu par un faux clerc.

XII.

B Gottfried de Cappenberg, descendant de Charlemagne : il donna son château à s. Norbert, sa femme s’établit à Nider Clooster, son beau-frère fonda une abbaye à Ilbenstadt ; tous trois furent donc de l’ordre de Prémontré.

XIII.

Bse Yvette, flamande, veuve à dix-huit ans, mère de trois enfants dont un futur abbé à Orval ; elle s’occupa des lépreux et finit en recluse à Huy.

XV.

Bse Giovanna Negri (Veronica de Binasco), augustine à Milan, mystique.

XIX.

Ss Ɖaminh Phạm Trọng Khẚm, son fils Luca Phạm Trọng Thìn, et Giuse Phạm Trọng Tẚ, trois laïcs viet-namiens martyrs, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

B Francesco Maria Greco (1857-1931), prêtre italien rempli de zèle, à Acri, fondateur des Petites Sœurs Ouvrières des Sacrés-Cœurs, béatifié en 2016.

Bses martyres espagnoles près de Jaén :

Maria Francisca Espejo Martos (F. de l’Incarnation, 1873-1937), des Sœurs Trinitaires, béatifiée en 2007 ;

Francisca Inés de la Antigua Valverde González (Victoria, 1888-1937), des Filles de la Divine Bergère, béatifée en 2013.

B Emil Szramek (1887-1942), prêtre polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

14 JANVIER

II.

S Potitus, roumain, adolescent martyr à Rome.

S Glycerius, diacre martyr à Antioche de Syrie, noyé en mer.

III.

S Félix, prêtre torturé à Nole.

IV.

Ste Nino, captive dans le sud Caucase : on l'appela "christiana" et ses miracles lui valurent la confiance du roi qui se convertit ; elle est l’apôtre de la Géorgie.

Ste Macrine, aïeule de s.Basile le Grand, à Néocésarée.

S Barbascémin (Barbasymas), évêque à Séleucie et Ctésiphon, martyr à Lédan.

V.

S Firmin, évêque à Mende.

Ste Néosnadie, vierge en Poitou.

VI.

S Euphrasius, évêque à Clermont ou en Afrique.

S Datius, évêque à Milan, mort exilé à Constantinople.

S Cler, diacre en Afrique.

VII.

S Fulgencio, évêque à Écija, frère des ss. Leandro, Isidoro et Florentina ; patron de Cartagena.

S Caldéold (Eoald), évêque à Vienne.

VIII.

S Etienne, fondateur et abbé à Constantinople.

XI.

B Engelmer, ermite en Bavière, assassiné par un inconnu.

XII.

B Oddone de Novare, prieur chartreux à Gayrach, puis chapelain à Tagliacozzo.

XIII.

S Sabas, serbe, moine au Mont Athos, évêque à Petj.

XIV.

B Odorico de Pordenone, franciscain thaumaturge, missionnaire en Asie mineure et jusqu’en Chine.

XVII.

B Devashayam Nilakandan Pillai, laïc tamoul, converti de l'hindouisme, martyr, béatifié en 2012.

XIX.

B Peerke (Petrus Norbertus) Donders, prêtre rédemptoriste hollandais, au service des lépreux au Surinam, béatifié en 1982.

XX.

Bse Alfonsa Clerici (1860-1930), italienne des Sœurs du Très Précieux Sang de Monza, béatifiée en 2010.

B Pablo Merillas Fernández (Carlos, 1902-1937), prêtre capucin martyr à Madrid, béatifié en 2013.

B Francisco Martínez Garrido (1866-1938), prêtre diocésain espagnol, martyrisé près d’Almería, béatifié en 2017. 

15 JANVIER

III.

Ste Secundina, martyre à Anagni.

S Pansophe, martyr à Alexandrie.

IV.

Stes Maure et Britta, vierges à Tours.

S Isidore, moine dans le désert de Scété. 

?

S Ephyse, martyr à Cagliari, légendaire ?

V.

S Isidore, solitaire dans le désert de Nitrie, prêtre à Alexandrie, très aimé de s. Athanase.

S Alexandre l’Acémète, moine retiré dans un désert au-delà de l’Euphrate, il organisa la “laus perennis”, où quatre cents moines se relayaient en huit chœurs pour ne pas interrompre la psalmodie ; des maladresses lui valurent des épreuves (expulsion, condamnation).

S Ioannis Kalybitis, jeune moine acémète à Constantinople, revenu chez ses parents incognito jusqu’à sa mort, dans une petite cabane (kalubi) ; son chef fut emporté à Besançon et disparut en 1794. 

VI.

S Eugyppius, africain, compagnon de s. Séverin en Norique, abbé à Lucullano.

Ste Ita (Ida, Mida), vierge à Hy-Conaill, mystique.

S Probus, évêque à Rieti ; les ss.Iovenale et Eleuterio lui apparurent à sa mort.

S Maur, disciple contesté de s. Benoît, fondateur et abbé à Glanfeuil.

Ste Tarsitia, vierge solitaire à Rodelle, présumée fille de Clotaire II et sœur de s. Ferréol d'Uzès.

VII.

S Emebertus, évêque à Cambrai, frère de ste Gudila.

S Malardus, évêque à Chartres.

S Maur, ermite près de Huy ; son nom rappellerait qu’il fut “mort-né”, et revenu à la vie dans l’église proche.

VIII.

B Romedius, ermite à Tavoni.

S Bonitus, haut fonctionnaire, successeur de son frère comme évêque à Clermont, il démissionna par scrupule de cette nomination irrégulière.

S Céolwulf, roi anglais qui finit par abdiquer et fut moine à Lindisfarne.

X.

S Arsenio, ermite basilien en Calabre.

XIII.

S Pierre de Castelnau, cistercien à Fontfroide, légat apostolique contre les albigeois, martyr.

XIV.

B Giacomo l’Aumônier, juriste italien du tiers-ordre franciscain ou servite, avocat des pauvres ; il fut assassiné par des brigands et parfois considéré comme martyr ; deux siècles après, son corps restait sans corruption.

B Angelo, ermite en Ombrie.

XVII.

S Francisco Fernández de Capillas, dominicain espagnol, missionnaire et protomartyr en Chine, décapité, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

S Arnold Janssen (1837-1909), prêtre allemand, fondateur de la Société du Verbe divin (pour former des missionnaires, les Verbites), ainsi que des Missionnaires Servantes de l’Esprit Saint et des Servantes de l’Esprit Saint et de l’Adoration Perpétuelle, canonisé en 2003.

Bx Martyrs de la Guerre civile espagnole, fusillés en Cantabria  (†1937) et béatifiés en 2016 :                         

Valentín Palencia Marquina (*1871), prêtre diocésain ;

Donato Rodríguez García, Germán García y García, Zacarías Cuesta Campo, Emilio Huidobro Corrales (*1911, 1912, 1916, 1917), jeunes laïcs.

B Tit Liviu Chinezu (1904-1955), évêque gréco-catholique roumain, consacré en prison, mort de froid en prison, martyr béatifié en 2019.

16 JANVIER

I.

Ste Priscilla, romaine, mère de Pudens, grand-mère des stes Praxède et Pudentienne, à l’origine de la catacombe célèbre.

IV.

S Danax, lecteur et martyr à Aulone, où il refusa de sacrifier à Bacchus.

S Marcel I., pape (308-309) : sa réorganisation de l’Eglise après la persécution suscita des troubles, et son exil comme palefrenier de la poste impériale. 

S Mélas, évêque à Rhinocolure ; il nettoyait les lampes du sanctuaire quand on vint l’arrêter, provoquant l’admiration des envoyés de l’empereur.

V.

S Honoratus, premier abbé à Lérins, évêque en Arles.

Ss Jacques et Marcel, premiers évêques à Tarentaise ; Jacques, militaire syrien, avait rencontré s.Honorat de Lérins en Grèce.

S Valère, évêque à Sorrente (VII.?).

Ste Libérate, sœur d’Epiphane et Honorate, à Pavie.

VI.    

S Leobatius, abbé à Sennevières.

S Trivier, solitaire près de Thérouanne puis dans les Dombes ; son corps fut retrouvé sans corruption soixante dix ans après sa mort.

S Honorat, abbé à Fondi ; il ressuscita un enfant ; il vécut dans une perpétuelle abstinence.

VII.    

S Titianus,  évêque à Oderzo.

S Fursy, abbé à Rathmat, fondateur et abbé à Lagny-en-Brie ; le charriot qui transportait son corps s’arrêta à Péronne, où il fut déposé dans l’église Saint-Pierre en construction ; il est patron de Péronne.

VIII.

S Frisius (Fritz), neveu de Charles-Martel, mort au combat contre les Sarrasins.

XII.

Bse Giovanna de Fonte Chiusi, camaldule à Bagno di Romagna ; à sa mort  toutes les cloches se mirent à sonner.

XIII.

Ss Berardo (sous-diacre), Ottone et Pietro (prêtres), Accursio et Adjuto (frères lais), premiers martyrs franciscains, au Maroc.

XVIII.

S Joseph Vaz, prêtre oratorien indien, apôtre du Sri Lanka, béatifié en 1995, canonisé en 2015.

XIX.

B Louis-Antoine Ormières, prêtre français, fondateur des Sœurs de l’Ange-Gardien, béatifié en 2017.

B Giuseppe Antonio Tovini, avocat et journaliste à Brescia, père de dix enfants, béatifié en 1998.

XX.

Bse Juana Maria Condesa Lluch (1862-1916), fondatrice espagnole des Servantes de l’Immaculée Conception, pour l’accueil et la formation des ouvrières, béatifiée en 2003.

17 JANVIER

II.

Ss Speusippos, Elasippos, Melasippos, frères triplés, et leur grand-mère Léonille, martyrs à Langres ou transportés là de Cappadoce.

III.

S Genulphe (Genou), romain, solitaire près de Cahors, devenu (?) premier évêque.

IV.

S Antoine, père du monachisme en Thébaïde, thaumaturge, mort à cent cinq ans, très vénéré de s. Athanase ; on l’invoqua contre les maladies de la peau, mais aussi pour les pourceaux, puis pour les gantiers, les tondeurs, les tisserands, les charcutiers et les bouchers. 

S Ioulianos Sabas, ermite dans une caverne de l’Osrhoène, thaumaturge.

S Achillas, ascète grec.

VI.

S Marcel, évêque à Die, successeur de son frère, s. Petronius (cf. 10 janvier) ; lors du sacre, une colombe voltigea au-dessus de lui jusqu’à ce qu’il fût assis. 

S Nennius, abbé dans une île de l’Ulster, un des “douze apôtres” de l’Irlande.

Ss Antoine, Mérule et Jean, moines bénédictins à Rome.

VII.

S Sulpice le Pieux, évêque à Bourges, où il travailla à la conversion des juifs.

Ste Mildgythe, vierge anglaise, sœur des stes Mildrède et Milburge.

VIII.

S Richmir, abbé sur les bords de la Loire près du Mans.

S Gamelbert, prêtre bavarois.

XIV.

Ste Roseline de Villeneuve, chartreuse à Bertaud et Celle-Roubaud, mystique.

XIX.

Apparition de Notre Dame à Pontmain, au moment où s’arrêta l’avancée prussienne.

XX.

S Jenaro Sánchez Delgadillo (1886-1927), prêtre mexicain martyrisé pendu à un arbre ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Teresio Olivelli (1916-1945), jeune universitaire italien ; il prôna infatigablement les valeurs chrétiennes dans les rangs du fascisme, dans l’armée et sur le front russe, jusque dans les camps de concentration et mourut à Hersbruck ; considéré comme martyr de la Charité, il a été béatifié en 2018.

18 JANVIER

III.

Ste Prisca, vierge martyre à Rome ; elle aurait même été baptisée à douze ans par s. Pierre (I.?).

Ss Successus, Paulus et Lucius, évêques martyrs dans la région de Carthage.

Ss Mosée et Ammone, soldats martyrs dans le Pont.

Stes Archélaa, Thècle et Susanne, martyres à Salerne.

IV.

Ss Koskonios, Zenon et Melanippos, martyrs à Nicée en Bithynie.

V.

S Vénérand, évêque à Clermont.

S Volusien, évêque à Tours, exilé par les Goths, martyrisé près de Foix.

S Sulpice, évêque à Tongres et Maastricht.

VII.

S Déicole, irlandais, disciple de s.Colomban à Luxeuil, abbé à Lure.                                                       

XI.

S Ulfrid (Wolfred), anglais missionnaire en Suède, martyr.

XIII.

Bse Beatrice d’Este, nièce de l’autre Beatrice d’Este (cf. 10 mai), fondatrice d’une abbaye bénédictine à Ferrare.

Ste Margit, fille du roi Béla IV, dominicaine près de Buda, thaumaturge, morte à vingt-huit ans, béatifiée six ans après sa mort, canonisée en 1943.

B Facio, orfèvre à Vérone, si habile que ses confrères en étaient jaloux ;  plus tard il fonda un ordre du Saint-Esprit pour les œuvres de miséricorde ; thaumaturge, il fut nommé visiteur diocésain des monastères du diocèse de Crémone.

XV.

B Andrea Grego de Peschiera, dominicain, prédicateur en Valteline.

XVI.

Bse Mattia (Cristina) Ciccarelli, augustine à L’Aquila, mystique.

XVII.

Bse Regina Protmann, polonaise, fondatrice des Sœurs de Sainte-Catherine-d’Alexandrie, pour les bisogneux, béatifiée en 1999.

XVIII.

Bses Félicité Pricet, Monique Pichery, Charlotte Lucas et Victoire Gusteau, martyres à Avrillé, béatifiées en 1984.

XX.

S Manuel Barbal Cosán (Jaume Hilari, 1898-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr près de Tarragona, béatifié en 1990, canonisé en 1999 (le Martyrologe Romain le place au 28 juillet) ; il avait été frappé de surdité progressive.

Bse Maria Giovanna Fasce (M.Teresa, 1881-1947), abbesse augustine à Cascia (où elle cacha des résistants), béatifiée en 1997.

 

B Juan Barrera Méndez (1967-1980), jeune garçon du Guatemala, martyr, béatifié en 2020.

 

19 JANVIER

II.

S Germanikos, martyr à Smyrne.

S Pontianus, martyr à Spolète.

III.

Ss Maris, Marthe, Audifax et Abachum, famille persane venue à Rome, martyrs.

IV.

Ss Paul, Géronce, Janvier, Saturnin, Successus, Jules, Cat, Pia et Germaine, martyrs en Afrique.

S Makarios l’Ancien ou le Grand, solitaire et prêtre dans le désert de Scété ; il fut calomnié de fornication dans son village.

S Makarios, abbé des anachorètes près d’Alexandrie, thaumaturge ; patron des pâtissiers, parce qu’il avait été auparavant marchand de dragées.

?

S Appien, évêque en Corse et martyr.

V.

S Bassianus, sicilien, premier évêque à Lodi ; depuis, cette ville a toujours été épargnée de la lèpre.

S Giovanni, évêque à Ravenne, impuissant à pacifier les ennemis Théodoric et Odoacre.

VI.

Stes Liberata et Faustina, vierges près de Côme ; elles décidèrent de se consacrer en voyant la tristesse désespérée d’une veuve pour son mari défunt.

S Lhômer, abbé à Corbion, mort plus que centenaire. 

S Contest, évêque à Bayeux, qu’il quitta un moment pour attendre que ses diocésains se corrigeassent.

VIII.

S Remigius, fils naturel de Charles-Martel, évêque à Rouen ; il fit venir de Rome des moines pour la bonne exécution du chant.

S Blaithmac, abbé irlandais, martyrisé par les danois sur l’île de Iona.

IX.

S Arsenios, évêque à Corfou.

XIII.

Bse Béatrice de Lens, cistercienne à Spinlieu.

XX.

B Marcelo Spínola y Maestre (1835-1906), évêque à Coria, puis Málaga, enfin Séville, fondateur des Servantes du Divin-Cœur, pour l’éducation de la jeunesse, béatifié en 1987.

B Jeroni Fábregas Camí (1910-1939), prêtre espagnol martyr près de Barcelone, béatifié en 2013.

20 JANVIER

II.

Ss Innas, Rimas et Pinas, grecs convertis par s.André, martyrisés dans un étang glacé.

III.

S Fabien, pape (236-250)  : premier cas d’un laïque élu pape, désigné par une colombe ; il divisa Rome en sept districts confiés à sept diacres ; il aurait envoyé en Gaule les sept célèbres évêques Saturnin, Trophime, Gatien, Denis… ; martyr.

S Sébastien, martyr romain ; il s’était enrôlé dans l’armée pour pouvoir plus facilement assister les chrétiens persécutés ; chef de la garde prétorienne, dénoncé, il fut percé de flèches, assommé et jeté aux égouts ; une procession de ses reliques en 680 arrêta la peste à Rome, raison pour laquelle il est invoqué contre la peste ; il est aussi le patron des policiers.

S Asclas, martyr à Antinoé, précipité dans le Nil.

IV.

S Néophyte, martyr à Nicée, à quinze ans.

V.

S Euthymios le Grand, abbé en Palestine, à Coutila, puis au Sahel ; il convertit beaucoup de Sarrasins, soutint les conciles orthodoxes et mourut presque centenaire.

S Minase, abbé à Condat.

VII.

S Féchin, abbé à Fore, thaumaturge.

XI.

S Wulfstan, évêque à Worcester ; il avait vaincu la tentation de la chair en se roulant dans les épines, comme s.Benoît ; un siècle après sa mort, il fut retrouvé sans corruption.

XII.

B Benedetto Ricasoli, ermite près le monastère de Vallombreuse à Coltibuono.

S Henri, anglais, évêque à Upsala, lapidé.

B Didier, évêque à Thérouanne, soutien des cisterciens, dont il prit l’habit peu avant sa mort.

XV.

Ste Smeralda (Eustochia) Calafato, clarisse sicilienne fondatrice du couvent de Montevergine, canonisée en 1988. Son corps est resté sans corruption.

XVIII.

B Francesco Paoli (Angelo), prêtre carme de l’ancienne observance, surnommé par les paroissiens romains “le Père du Pauvre” ; béatifié en 2010.

XIX.

B Basile Antoine Moreau, fondateur français de la congrégation de Sainte-Croix au Mans (frères enseignants et sœurs soignantes), béatifié en 2007.

XX.

Bse Adelaide Brando (Maria Cristina de l’Immaculée, 1856-1906), napolitaine, fondatrice des Sœurs Victimes expiatrices de Jésus-Sacrement, pour l’éducation des enfants, béatifiée en 2003.

B Michael Iwene Tansi (Cyprian, 1903-1964), curé au Nigéria, cistercien près de Leicester puis au Cameroun, béatifié en 1998.

21 JANVIER

II.

S Publius, évêque à Athènes.

III.

Ss Fructuosus, premier évêque à Tarragone, martyr avec ses deux diacres Augurius et Eulogius. 

S Patroclus, martyr à Troyes.

IV.

Ss Valérien, Candide, Eugène, martyrs à Trébizonde.

S Eustase, martyr à Nicomédie.

Ste Agnès, martyre romaine de douze ans ; invoquée pour la conservation de la pureté, elle est la patronne des fiancées jusque dans l’Angleterre protestante.

S Busiride, à Ancyre, où il endura les tortures après avoir renoncé à l’erreur encratite.

V.

S Epiphanius, évêque à Pavie, surnommé “pacifique”, “gloire de l’Italie”, “lumière des évêques”.

VI.

S Vimin (Wynnin, Gwynnin), abbé et évêque à Fife, fondateur d’une autre abbaye à Holy-Wood.

S Lawdog (Lleuda, Laudatus), abbé à Bardsey ; peut-être assimilable à s.Lô.

VII.

S Avit, frère de s.Bonet et évêque à Clermont ; il convertit les assassins de son prédécesseur, s.Prix.

S Aptat, évêque à Metz.

IX.

S Meinrad, excellent professeur d’Ecriture Sainte à Reichenau, ermite près de Altendorf, où sa dévotion à une image de Notre-Dame fut à l’origine du pélerinage de Einsiedeln ; il fut assassiné par des brigands.

X.

S Zaccaria Angelico, moine au Monte Mercurio.

S Maccalein (Maccalan), irlandais, abbé bénédictin à Saint-Michel en Thiérache.

XVI.

Bx Edward Stransham et Nicholas Wheeler (ou Woodfen), prêtres anglais martyrs à Tyburn.

XVII.

S Bartholomew (Alban) Roe, bénédictin, et Thomas Green (ou Richard Reynolds), prêtres anglais, martyrs à Tyburn, l'un après dix-sept années, l'autre après quatorze années de prison.

Bse Josefa Maria de Santa Iñès, augustine espagnole à Beniganim, favorisée du don de prophétie.

XVIII.

Bx Jean-Baptiste Turpin du Cormier, François Duchesne, René-Louis Ambroise, Louis Gastineau, François Migoret Lambardière, Julien Moulé, Joseph Pellé, Pierre Thomas, Augustin-Emmanuel Philippot, Julien-François Morvin de La Girardière, Jean-Marie Gallot, Jacques André, Jean-Baptiste Triquerie (cordelier), André Duliou, prêtres martyrs à Laval. 

B Bang Franciscus, laïc coréen martyrisé par pendaison, béatifié en 2014.

XIX.

S Yi Yun-il Ioannes, père de famille coréen, paysan et catéchiste, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre ; c’est le dernier martyr coréen.

XX.

B Joan Font Taulat (Arnal Ciril, 1890-1937), lassallien espagnol, martyr de la persécution à Lleida, béatifié en 2013.

22 JANVIER

I.    

S Timothée, disciple de s.Paul qui lui a dédié deux Epîtres, évêque à Ephèse, fêté le 26 janvier avec s.Tite.

II.

S Oulph, martyr dans le territoire de Arcis (III. ?).

IV.

S Vincent, diacre à Saragosse, martyr à Valencia, patron des vignerons.

S Valerius, évêque à Saragosse ; il serait mort exilé à Anet.

Ss Vincent, Oronce et Victor, martyrs à Embrun, ou à Girone.

Ste Blesilla, veuve romaine, fille de ste Paule, sœur de ste Eustochium.

V.

S Gaudentius, premier évêque à Novare, d’où il extirpa ce qui restait de paganisme.

VII.

S Anastase, moine à Bethsaloé et martyr ; il dut sa conversion à l’intérêt que les chrétiens avaient pour un “instrument de supplice”, la Croix, que son roi avait volée à Jérusalem.                                                     

IX.

S Barnard, abbé à Ambronay, évêque à Vienne, où il porta des lois sévères pour le clergé.

Ss Manuel, Georges, Pierre, Léon, évêques en Bulgarie, martyrs avec tout le clergé.

Ste Lufthilde (Leuchtilde), vierge à Luftenberg, invoquée contre les morsures de chiens enragés. 

XI.

S Domenico, abbé à Sora après avoir fondé sept monastères ; invoqué contre les serpents.

S Brihtwold, évêque à Ramsbury ; il eut le don de prophétie.

XIII.

B Gautier de Bierbeek, militaire noble, cistercien à Hemmerod, où il avait le don d'apaiser les discordes.

XV.