Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:36

Chæremon d’Alexandrie
3.-4. siècles

Se reporter à la notice Faustus d’Alexandrie et Huit Compagnons

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:35

Eusebius d’Alexandrie
3.-4. siècles

Se reporter à la notice Faustus d’Alexandrie et Huit Compagnons
 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:34

Paulus d’Alexandrie
3.-4. siècles

Se reporter à la notice Faustus d’Alexandrie et Huit Compagnons
 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:33

Petrus d’Alexandrie
3.-4. siècles

Se reporter à la notice Faustus d’Alexandrie et Huit Compagnons

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:32

Caius d’Alexandrie
3.-4. siècles

Se reporter à la notice Faustus d’Alexandrie et Huit Compagnons

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:30

Faustus d’Alexandrie et Huit Compagnons
3.-4. siècles

On a vu au 8 avril les nombreuses péripéties qui jalonnèrent l’épiscopat de s.Denys d’Alexandrie. Celui-ci mourut en 264, après avoir été exilé par deux fois.
Témoins de ses souffrances furent Faustus et ses huit Compagnons, qui sont : 
Caius
Petrus
Paulus
Eusebius
Chæremon
Lucius
et deux autres dont on ne connaît pas le nom.
Ces Confesseurs de la Foi souffrirent en même temps que Denys, mais ne semblent pas avoir été martyrisés.
Seul Faustus, plus tard, fut martyrisé sous Dioclétien, probablement au début du quatrième siècle. S’il fut déjà persécuté sous Dèce, avec Denys, il devait être assez âgé au moment de son martyre.
Le Martyrologe Romain mentionne saints Faustus et ses huit Compagnons au 3 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie F
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:29


Hesychios de Maiouma
4. siècle

On fêtera le 21 octobre s.Hilarion de Gaza. Hesychios en fut un très fidèle disciple.
Lorsqu’Hilarion fut poursuivit par les émissaires de l’empereur Julien, il trouva refuge en Alexandrie, tandis que son monastère de Gaza était détruit. Hilarion et Hesychios étaient condamnés à mort par contumace.
Quand Hilarion s’embarqua pour la Sicile, il semble qu’Hesychios ne l’accompagna pas. Il apprit finalement de la bouche d’un Juif qui le connaissait, qu’Hilarion se trouvait dans cette île. Il le rejoignit, puis l’accompagna jusqu’en Dalmatie, et de là à l’île de Paphos. Hilarion devait constamment fuir la célébrité et les foules. 
Hilarion resta à Paphos deux ans, après quoi il envoya son cher Hesychios à Gaza chercher des restes du monastère détruit. A son retour, Hesychios persuada son maître de rester encore sur l’île, quitte à chercher un endroit encore plus isolé, où Hilarion resta cinq ans.
Il était désormais octogénaire et sentit approcher la mort. Hesychios étant momentanément absent, il lui écrivit son testament, lui léguant toutes ses richesses : un évangéliaire, un cilice, un capuchon, un mantelet.
Hilarion mourut en 372. Dix mois plus tard, Hesychios réussit à reporter son corps à Maiouma, aux environs de Gaza.
Il semble qu’on ait ici plus un résumé de la vie d’Hilarion, qu’un abrégé de celle d’Hesychios. Ce dernier apparaît comme le fidèle serviteur, attaché à son père spirituel, effacé et heureux d’être oublié pour rester uni à Dieu dans la méditation et la prière.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Hesychios de Maiouma au 3 octobre.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie H
commenter cet article
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 20:28

Maximianus de Bagaï
5. siècle

Maximianus fut évêque de Bagaï (auj. Ksar-Bagaï, Tunisie) au début du cinquième siècle.
Il s’était repenti d’avoir un moment adhéré au donatisme et, au concile de Milève (402), avait offert sa démission.
La démission fut acceptée des pères du concile, mais ne fut pas immédiate.
En effet, en 404, Maximianus était encore sur son siège, lorsque des donatistes mirent le feu à une basilique en y jetant des livres sacrés. Puis il émit une sentence contre eux au sujet d’une autre basilique usurpée par les hérétiques.
Ces derniers se vengèrent sur lui de façon vraiment outrageuse : ils le poursuivirent jusque sous l’autel où il s’était réfugié, le brisèrent sur lui et le frappèrent violemment ; Maximianus perdait son sang en abondance, on le dépouilla de ses vêtements et on le traîna, on le battit encore et, de nuit, on le précipita du haut d’une tour sur un tas d’ordures.
On ne sait par quel miracle Maximianus survécut à ces mauvais traitements. Mais l’évêque put se rendre à Rome, où l’empereur Honorius remarqua ses profondes blessures.
Après le concile de Carthage (405), il édicta encore de sévères mesures contre les donatistes.
On ne sait ce qui advint par la suite. En 411, c’était un évêque donatiste qui siégeait à Bagaï et l’on ne trouve plus trace de l’évêque Maximianus.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Maximianus de Bagaï au 3 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 19:52

Eleutherios de Nicomédie
† 304

Eleutherios vivait à Nicomédie (Bithynie, act. Izmit, Turquie NW) et faisait peut-être partie du personnel de la maison impériale.
Dioclétien, qui avait établi son siège à Nicomédie, proclama une ample persécution contre les Chrétiens. 
On a parlé d’un incendie de la maison impériale, dont on rendit responsables les Chrétiens, en tête desquels se trouvait le soldat Eleutherios. Mais ce récit n’a pas pu être confirmé par des documents historiques.
Il est certain qu’Eleutherios mourut en martyr, au début du quatrième siècle.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Eleutherios de Nicomédie au 2 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 10:22

Piaton de Tournai
4. siècle

Piaton (Piat) a pu faire partie de la dizaine de missionnaires que l’Eglise de Rome envoya en Gaule : Denys, Quentin, Lucien, Crépin, Crépinien, Piaton et d’autres.
De Paris, Denis aurait ordonné prêtre  Piaton pour évangéliser la région de Tournai. Piaton y aurait baptisé trente mille païens.
Sur ordre d’un préfet romain qu’on nomme Rictiovarus, Piaton aurait été martyrisé percé de clous d’après un récit, décapité d’après un autre récit.
Dans ce dernier cas, Piaton se serait redressé, aurait saisi sa tête et aurait marché jusqu’à Seclin (act. Nord), pour y être enseveli.
Piaton a été martyrisé «sous Maximien», donc en fin de troisième, sinon en début de quatrième siècle.                                                                                                                                               Il est le Patron de la ville de Tournai.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Piaton de Tournai au 1er octobre.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens