Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 09:49

Lecteur en Maurétanie

† 430

 

Le roi arien Genséric (427-477) persécuta âprement les Chrétiens en Afrique.

L’historien Victor de Vite raconte : 

Dans une localité nommée Regia, les Chrétiens s’étaient enfermés pour célébrer la fête de Pâques sans être inquiétés. Les ariens en eurent connaissance et, sous la conduite d’un de leurs prêtres, vinrent se grouper autour de l’église. N’y pouvant pénétrer, ils lancèrent des flèches par les fenêtres.

C’est alors qu’une flèche atteignit à la gorge le Lecteur, qui était justement en train de proclamer  : Alleluia ! 

Les assaillants finirent par pénétrer dans l’église et achevèrent ceux qui n’avaient pas encore été atteints de leurs flèches.

La date de cet événement pourrait se situer très approximativement vers 430 (on sait que s.Augustin mourut durant le siège d’Hippone en 431). 

Ce saint Lecteur, ainsi que tous ces Fidèles, sont globalement commémorés le 5 avril dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 20:58

Theodulos de Thessalonique

† 303

 

Se reporter à la notice Agathopodes et Theodulos de Thessalonique

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie T
commenter cet article
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 20:57

Agathopodes et Theodulos de Thessalonique

† 303

 

Agathopodes et Theodulos étaient respectivement diacre et lecteur de l’Eglise de Thessalonique (Grèce N), le premier très âgé, l’autre très jeune ; c’est pourquoi une icône de ces deux Martyrs représente le premier avec une longue barbe, le second absolument imberbe.

Il est dit que Theodulos vit en rêve un personnage rayonnant de beauté, qui lui remettait une belle bague décorée d’une croix ; dans le rêve, il lui était donné de comprendre que c’était là une annonce de son futur martyre ; mais au réveil, il trouva dans sa main le précieux bijou, dont il se servit pour guérir les malades et ainsi amener les païens à la Foi.

Au début de la persécution de Dioclétien, les deux héros continuèrent leur apostolat et furent arrêtés pour leur foi.

Le gouverneur Faustinus tenta de tromper Agathopodes en lui annonçant faussement que Theodulos avait accepté de sacrifier aux dieux ; le Diacre sourit simplement en disant : C’est faux, sachant bien que jamais Theodulos n’aurait cédé.

Faustinus les fit mettre tous deux en prison, où ils amenèrent tout un groupe à la Foi chrétienne. Le chef de la prison rapporta la chose à Faustinus.

Dans un deuxième interrogatoire, ce dernier leur demanda de remettre leurs Livres saints (la Bible) ; Théodulos répondit courageusement : Fais ce que tu veux de mon corps, mais je ne te donnerai pas les Livres saints.

Faustinus fit voir à Theodulos l’épée qui allait le décapiter ; Theodulos lui montra toute sa joie de mourir pour le Christ. Les deux Athlètes du Christ furent remis en prison.

La nuit suivante, ils rêvèrent tous les deux qu’ils voyageaient sur un bateau agité par une forte tempête, qui cependant parvenait à accoster, et ils en descendaient avec des habits resplendissants. Ils comprirent que leur combat allait prendre fin et qu’ils allaient entrer dans la Vie éternelle.

Quand Faustinus les convoqua à nouveau, ils affirmèrent encore une fois leur fidélité au Christ. Alors Faustinus ordonna de leur lier les mains derrière le dos, de leur attacher de grosses pierres au cou et de les jeter à la mer. 

Les récits affirment que les liens des Martyrs se défirent et que les flots ramenèrent les corps sur le rivage.

Saints Agathopodes et Theodulos de Thessalonique sont commémorés le 4 avril dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 20:16

Pappus de Tomes

† 4e siècle

 

Se reporter à la notice  Chrestus et Pappus de Tomes

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 20:15

Chrestus et Pappus de Tomes

† 4e siècle

 

Les noms de ces deux Martyrs sont seulement mentionnés, avec quelques Compagnons guère mieux connus, comme Evagrius, Benignus, Arestus.

Ils reçurent la couronne du martyre à Tomes (Scythie, vaste région au nord de l’Iran actuel), probablement au 4e siècle.

Saints Chrestus et Pappus de Tomes sont commémorés le 3 avril dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 20:14

Ulpianus de Tyr

† 306

 

D’après Eusèbe de Césarée, l’histoire d’Ulpianus se déroula après celle d’Apphianus (v. 2 avril).

Ulpianus était de Tyr (act. Liban S) ; on ne sait de quelle façon il fut arrêté pour sa foi.

Il subit une série de tortures et fut flagellé sans pitié avec ces fouets aux lanière de cuir, fines et tranchantes comme le couteau, et garnies de plombs. Puis on mit dans un sac un chien et un aspic, au milieu desquels on jeta Ulpianus ; le sac une fois cousu, on le jeta en pleine mer.

Ainsi s’acheva le martyre d’Ulpianus, en 306

Saint Ulpianus de Tyr est commémoré le 3 avril dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie U
commenter cet article
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 20:14

Ioannes Ier de Naples

† 432

 

Ioannes fut le quatorzième évêque de Naples, entre Ursus Ier et Nostrianus, dont on ignore les dates précises. Mais les circonstances mêmes de sa mort nous aideront à le situer avec plus d’exactitude.

C’était un personnage d’une sainteté accomplie. Le Jeudi saint, 1er avril 432, s.Paulin de Nole (v. 22 juin) lui apparut, l’invitant aux Noces éternelles. C’était lui annoncer sa mort toute prochaine.

L’Evêque passa la journée du Vendredi saint dans une grande prière, et mourut le lendemain, Samedi saint, 3 avril 432, après un épiscopat de vingt-sept ans, qui avait donc commencé en 407.

De conséquence, la nuit de Pâques, tout un peuple accompagnait le cercueil du saint Evêque, dans la joie du Christ ressuscité, et il fut enseveli dans l’oratoire où lui-même avait déposé plus tôt les reliques de s.Janvier (v. 19 septembre).

Saint Ioannes Ier de Naples est commémoré le 3 avril dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 19:09

Apphianus de Césarée

† 306

 

Le martyre d’Apphianus est une histoire aussi glorieuse que brève.

Il était né à Gaga (ou Plæontychos, Lycie, auj. Turquie SW), de riches parents. On rencontrera bientôt son frère, Ædesius (v. 9 avril).

Il vint à Berytus (act. Beyrouth, Liban) pour y suivre les leçons de jurisprudence : là il connut le christianisme et se convertit.

C’est s.Pamphilus (v. 16 février) qui le baptisa à Césarée, où il connut aussi Eusèbe, lui aussi élève de Pamphilus.

Quand éclata la persécution, vint un jour où la population était convoquée pour participer à un sacrifice aux dieux païens ; Apphianus s’infiltra, s’approcha, évita les soldats, et arriva jusqu’au préfet qui élevait la coupe du sacrifice : il lui saisit la main et interrompit ainsi la cérémonie.

Les soldats s’en saisirent, le rouèrent de coups et le jetèrent en prison ; conduit ensuite devant le gouverneur, et refusant toujours de sacrifier, il eut les flancs déchirés à plusieurs reprises par les fouets et les ongles de fer, les os et les entrailles mis à nu ; on lui enveloppa les pieds avec une toile imbibée d’huile et d’encens, à quoi on mit le feu ; enfin on le jeta en mer.

Eusèbe, qui fut témoin oculaire, affirme qu’à ce moment-là une grosse secousse ébranla le sol et les flots ramenèrent au rivage le corps du Martyr.

Ainsi s’acheva la courte vie d’Apphianus (306), trois ans avant le martyre de Pamphilus.

Saint Apphianus de Césarée est commémoré le 2 avril dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 19:09

Theodora de Césarée

289-307

 

Nous sommes encore à Césarée de Palestine.

Theodora était née à Tyr (Liban S), en 289.

Elle se trouva présente à Césarée au moment où se déroulait le procès de Chrétiens.

Poussée fortement par une inspiration subite, elle s’avança vers eux et leur demanda, simplement, de se souvenir d’elle quand ils seraient en présence de Dieu.

C’était comme si elle avait commis on ne sait quel crime ; les soldats l’arrêtèrent et la conduisirent devant le gouverneur.

Ce dernier perdit la tête et le sens de la mesure, ordonnant à ses hommes de déchirer avec les ongles de fer les flancs et la poitrine de cette jeune fille de dix-huit ans.

Theodora restait calme et comme joyeuse d’arriver bientôt devant le Juge suprême.

Le gouverneur ordonna de la jeter, encore vivante, dans la mer.

C’était le jour de Pâques, 2 avril 307.

Sainte Theodora de Césarée est commémorée le 2 avril dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie T
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 19:08

Abundius de Côme

† 468

 

Abundius était né à Thessalonique (Grèce N), d’après la tradition. Si l’on met en doute cette origine, il reste certain que sa connaissance du grec lui permit de rendre de grands services à l’Eglise.

Vers 440, il vint à Côme (Italie N), où l’évêque Amantius l’ordonna prêtre, puis évêque coadjuteur. Effectivement, Abundius succéda à Amantius et fut le quatrième évêque de Côme.

Signalons ici qu’une récente liste épiscopale donne pour les premiers évêques de Côme des dates un peu différentes : Abundius aurait été évêque de Côme de 450 à 489. 

En 450, le pape Léon le Grand (v. 10 novembre) envoya Abundius à la tête d’une délégation à Constantinople, où venait d’être élu patriarche Anatolios. Celui-ci réunit un concile à Chalcédoine (451) où fut approuvée la Lettre dogmatique du pape Léon (ou Tome à Flavien), condamnée la doctrine d’Eutychès, annulée la condamnation des évêques fidèles, récemment déposés injustement (v. ici les épisodes qui ont marqué Flavien de Constantinople, 17 février).

De retour à Rome en juin 451, il fut à nouveau envoyé par le même pape en mission auprès d’Eusebius de Milan : ce dernier réunit un concile pour approuver aussi en Occident la même Lettre dogmatique (451).

Il est dit qu’Abundius aurait ressuscité par ses prières le fils unique d’un riche prince païen, qu’on ne nous nomme pas.

Abundius mourut en 468 (ou peut-être en 489 ?), après un épiscopat de trente-huit ans.

Saint Abundius de Côme est commémoré le 2 avril dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens