Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2017 1 20 /11 /novembre /2017 10:26

Agapios de Césarée de Palestine
† 306

Agapios fait partie d’un grand nombre de Martyrs qui furent immolés durant la persécution de Dioclétien en Palestine.
Il fut d’abord torturé en même temps que s.Timothée de Gaza (v. 19 août), puis maintenu en prison pour plus tard, avec Thecla. Cette dernière était peut-être encore vivante lorsqu’Agapios fut torturé.
Trois fois, il avait été amené dans le cirque, mais à chaque fois le juge le renvoyait à nouvelle échéance.
Finalement, en présence de Maximin Daia, Agapios fut présenté au milieu du cirque, avec un criminel. L’empereur donna sa grâce au criminel (qui avait tué son père), au milieu des acclamations de la foule ; on vivait à nouveau la passion du Christ, où le Verbe éternel était condamné à mort, tandis qu’on libérait le criminel Barabbas (cf. Mt 27:15-26 ; Mc 15:6-15 ; Jn 18:40).
Maximin exhorta Agapios à renier sa foi. Courageusement, Agapios s’élança au-devant de l’ourse qu’on lâchait contre lui. Quand la bête le laissa, il respirait encore. On le traîna en prison ; le lendemain, on lui attacha des pierres aux pieds et on le jeta dans la mer.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Agapios de Césarée de Palestine au 21 novembre.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:18

Crispinus d'Astigi
3. siècle

D’après une tradition fort ancienne, l’apôtre s.Paul serait effectivement venu en Espagne et aurait fondé la première communauté chrétienne d’Astigi (auj. Écija). Ce diocèse fut absorbé par celui de Séville au dixième siècle.
Crispinus aurait été le deuxième évêque de cette communauté, au cours du troisième siècle.
Il serait en outre mort martyr.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Crispinus d'Astigi au 20 novembre.

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:17

Basileus d’Antioche
† 303

Basileus fut martyrisé à Antioche de Syrie, vers 303.
On lui donna deux Compagnons, nommés Auxilius et Saturninus, tout-à-fait inconnus.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Basileus d’Antioche au 20 novembre.

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:16

Adventor de Turin
4. siècle

Lire la notice complète Octavius, Solutor et Adventor de Turin

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:13

Solutor de Turin
4. siècle

Lire la notice complète Octavius, Solutor et Adventor de Turin

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:12

Octavius, Solutor et Adventor de Turin
4. siècle

Ces trois Martyrs auraient été des soldats de la fameuse Légion Thébéenne (v. 22 septembre). 
Ils auraient échappé au massacre et se seraient enfuis.
Rejoints à Turin, Octavius et Adventor furent tués par le glaive ; Solutor fut blessé d’un coup de lance mais, plus jeune et plus rapide, alla sa cacher dans une carrière de sable. Dénoncé par un enfant, il fut décapité sur les bords de la Dora Riparia, un petit cours d’eau piémontais ; le corps fut jeté au milieu d’un marais - qui s’assécha instantanément.
Les choses pourraient s’arrêter ici, mais un incident presque cocasse s’y ajoute : une pieuse femme réussit à tromper les poursuivants ; les ayant reçus chez elle, elle leur servit tant à boire qu’enivrés, ils finirent par raconter où étaient leurs victimes. La femme alla les retrouver pour leur faire donner une sépulture honorable.
Le Martyrologe Romain mentionne saints Octavius, Solutor et Adventor de Turin au 20 novembre.

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:12

Dasius de Dorostorum
4. siècle

Dorostore (Mésie, act. Bulgarie) fut le théâtre des événements qu’on va essayer de présenter.
Ceux qui ont analysé les documents qui s’y rapportent, ont émis beaucoup de doutes sur la véracité des choses.
Dasius, un soldat de l’armée en garnison à Dorostorum, fut désigné par le sort pour être le «héros» de la fête de Chronos : le soldat choisi devait, pendant un mois, être vêtu d’un habit royal et se livrer à toutes les passions criminelles et immorales du dieu, après quoi, il devait se suicider avec son épée. On a vu une horreur similaire avec s.Cæsarius de Terracina (v. 1er novembre).
Mais Dasius était chrétien. Plutôt que se livrer au Démon pendant trente jours et finir en enfer, il préféra se livrer à Dieu et gagner le Paradis en un jour. Il confessa sa foi et refusa d’exécuter le rituel païen auquel on voulait le soumettre.
On l’enferma au cachot, puis il comparut devant le légat. Il réitéra sa condition de soldat chrétien et refusa d’offrir l’encens à la statue de l’idole.
Il fut décapité.
C’était l’époque des empereurs Dioclétien et Maximien.
Si les détails résumés ci-dessus ne reflètent pas la vérité des événements, l’historicité du personnage de Dasius et l’antiquité de son culte restent assurés.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Dasius de Dorostorum au 20 novembre.

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:11

Theonestus de Verceil
?

Theonestus aurait été évêque de Vercelli (Piémont, Italie NO), juste avant s.Eusebius (v. 2 août).
Il faut dire que s.Eusebius est vraiment le premier évêque connu de cette ville, et c’est justement lui qui fit la dédicace d’une basilique en l’honneur du martyr Theonestus.
Theonestus, qui n’était vraisemblablement pas évêque, fut probablement martyrisé à Altino, par les ariens, qui le décapitèrent.
Ceci se serait passé sous Théodose (379-395). S.Eusèbe étant mort en 371, il est difficile de concilier ces maigres informations.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Theonestus de Verceil au 20 novembre.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 23:10


Dorus de Benevento
4. ou 5. siècle

Dans le catalogue épiscopal du diocèse de Benevento (Campanie, Italie), on trouve deux Dorus, l’un mentionné en 320, deuxième successeur de s.Ianuarius (v. 19 septembre), l’autre mentionné en 448, qui aurait été le dixième évêque de Benevento.
Les uns prétendent que c’est le premier qui est mentionné au 20 novembre et que le deuxième n’a pas existé ; d’autres encore que ce deuxième était un homonyme non évêque.
Pourtant il semble bien que c’est à l’évêque Doro qu’écrivit s.Léon le Grand (v. 10 novembre) en 448. Le pape lui reprochait d’avoir assigné le premier rang à un nouveau prêtre, contrairement à l’ancienneté des autres. Ces problèmes de préséance…
Le plus important est que Dorus se soit conformé au rappel pontifical ; c’est tout à son honneur.
Cet évêque aurait donc occupé le siège de Benevento pendant dix-sept ans.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Dorus de Benevento au 20 novembre.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 11:09

Felicianus de Vienne
? 2. siècle

Lire la notice Severinus, Exuperius, Felicianus de Vienne

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens