Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:37

Zebinas de Césarée de Palestine
† 308

Lire la  notice Martyrs de Césarée de Palestine

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:34

Antoninus de Césarée de Palestine
† 308

Lire la  notice Martyrs de Césarée de Palestine
 

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:34

Martyrs de Césarée de Palestine
† 308

A peine arrivé au pouvoir, Maximin Daia montra toute sa fureur contre les populations fidèles au Christ
Déjà, sur un caprice, il avait condamné à mort le gouverneur de Césarée (act. en Israël), Urbanus, alors que ce dernier était déjà allumé d’une grande fureur contre les Chrétiens. Le successeur de celui-ci, Firmilianus - qui devait d’ailleurs finir de la même manière - se montra pareillement zélé pour combattre la Religion du Christ.
Il fut d’autant plus acharné que les Chrétiens eux-mêmes se montraient plus convaincus encore dans leur Foi.
C’est ainsi qu’un jour où Firmilianus s’apprêtait à sacrifier à des idoles, trois hommes se présentèrent devant lui : Arrête, lui dirent-ils, il n’y a pas d’autre Dieu que le Créateur et l’Organisateur de l’univers. Firmilianus les fit décapiter sur place, sans autre forme de procès. C’étaient : 
Antoninus, le très probable ami de s.Pamphilus (v. 16 février) : il était allé trouver Pamphilus en prison et avait relu avec lui un manuscrit de l’Ecriture ; Antoninus lisait, Pamphilus corrigeait. C’est le manuscrit Sinaïticus.
Zebinas, originaire d’Eleutheropolis (proche de Jérusalem)
Germanus
Le Martyrologe ajoute ici un quatrième homme, Nikephoros dont, comme pour Germanus, on ne connaît que le nom.
Ceci arriva le 13 novembre 308.
Le même jour, un tribun militaire nommé Maxys, se permit sans aucun mandat d’attraper une vierge chrétienne, nommée Manathas et originaire de Scythopolis ; il lui arracha presque tous ses vêtements, la traîna à travers la ville, l’insultant et la frappant avec des lanières de cuir, et finit par la présenter au même Firmilien : celui-ci tenta de la faire apostasier, mais n’y parvenant pas, la fit brûler vive.
Cette opiniâtreté ne lui suffisant pas, il ordonna de laisser les corps être la proie des bêtes.
Le Martyrologe Romain mentionne ces cinq Martyrs au 13 novembre.

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:22

Probus de Cirta
† 437

Lire la notice Cirta (Martyrs en 437)

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:21

Mitrias d’Aix
† 300

D’après s.Grégoire de Tours, Mitrias (en français Mitre, Metre) était un esclave d’origine grecque, et même noble, ce qui est surprenant.
Son maître le traitait sévèrement, sans crainte de l’humilier : Mitrias devait aller travailler à la vigne, revenir lui chauffer son bain etc. Et les autres esclaves donnaient volontiers un coup de main à ce maître.
Malgré cela, Mitrias restait à son poste, fidèlement, patiemment, se souvenant du conseil de s.Paul : Serviteurs, obéissez à vos maîtres selon la chair, avec crainte et tremblement, dans la simplicité de votre cœur, comme au Christ… (Eph 6:5-6).
On ne sait combien de temps dura cette épreuve. Du fait que s.Grégoire parle de son combat (certamen), on a finit par faire de Mitrias un martyr. Mais il ne semble pas qu’il ait eu une mort violente. 
Il se serait éteint à quelque distance d’Aix, vers 300.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Mitrias d’Aix au 13 novembre.

 

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:21

Paulillus de Cirta
† 437

Lire la notice Cirta (Martyrs en 437)

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:20

Eutychianus de Cirta
† 437

Lire la notice Cirta (Martyrs en 437) 

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:19

Paschasius de Cirta
† 437

Lire la notice Cirta (Martyrs en 437) 
 

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:18

Arcadius de Cirta
† 437

Lire la notice Cirta (Martyrs en 437) 

 

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 00:15

Martyrs de Cirta
† 437

En 429, le roi Genséric passa d’Espagne en Afrique, avec tout son entourage arien. Il s’installa, pense-t-on, à Cirta (auj. Constantine).
Mais il avait quatre officiers espagnols chrétiens ; tout d’abord, il ne les inquiéta pas mais, en 437, il leur demanda de passer à la croyance arienne, ce que refusèrent les quatre hommes. Genséric les bannit de sa cour, confisqua leurs biens, les envoya en exil, les fit longtemps et atrocement torturer et finalement exécuter. 
C’étaient : 
Arcadius, qui était marié et possédait des biens immenses ; avant de mourir, il reçut une lettre de l’évêque de Cirta, Antoninus Honoratus, qui l’encourageait à la constance : Le Seigneur Christ souffre avec toi, l’Eglise souffre avec toi. Sois sûr de la couronne, ne crains rien, quels que soient les péchés que tu as pu commettre autrefois ;
Probus ; 
Paschasius et Eutychianus, deux frères, dont le jeune frère Paulillus se montra aussi courageux qu’eux.
Genséric était tout de même touché de la jeunesse de ce jeune garçon et chercha à se le gagner, mais Paulillus ne céda pas. Le roi le fit fouetter à coups de bâtons, longuement : Paulillus confessait toujours le Christ, Fils de Dieu incarné.
Genséric n’osa pas le faire mourir, mais le réduisit à un vil esclavage. Il n’est pas dit que Paulillus ait été martyrisé, mais les tortures diverses qu’il subit vaillamment pour la Foi chrétienne l’ont fait considérer comme Martyr, à l’instar de ses frères aînés.
Le Martyrologe Romain mentionne ces cinq Martyrs de Cirta au 13 novembre.

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens