Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 19:47

Caprasius d’Agen
† 303

Dans l’histoire de sainte Foy d’Agen (v. 6 octobre), il fut fait allusion à s.Caprasius ou Caprais.
Il se serait caché non loin d’Agen, au moment où une «rafle» devait exterminer tous les Chrétiens d’Agen. De là vient probablement l’assertion que Caprasius était un ermite. Mais il n’est jamais présenté comme un homme d’Eglise, diacre ou prêtre.
De sa cachette, il vit ou il apprit le martyre de la courageuse Foy qui, avec ses douze ans, n’eut pas peur d’accepter le martyre pour sa foi. Cette force d’âme émut Caprasius, mais il était encore indécis. 
Il demanda à Dieu «un signe», et il vit - peut-être seulement en vision, ou bien de la colline de sa cachette pouvait-il observer les événements - il vit, donc, un ange déposer une couronne sur la tête de Foy, tandis qu’elle était étendue sur le gril, puis une pluie soudaine éteignit ce gril ; Caprasius eut aussi l’inspiration de frapper de sa main le rocher de sa cachette, faisant ainsi sourdre une source d’eau.
Désormais convaincu, il alla se présenter au juge pour partager le sort de Foy (et des autres Chrétiens immolés). Il y serait allé avec Alberta, la sœur de Foy.
On avancera peut-être qu’il y a dans cette histoire quelque chose d’un peu trop «merveilleux» ; c’est même fort possible. Mais on ne voit jamais que Caprasius fût évêque d’Agen. Si le premier évêque d’Agen s’appelait Caprasius, ce fut un autre personnage, sauf si nous ignorons d’autres éléments importants de la vie de Caprasius.
Caprasius serait donc mort quelques jours après Foy, en octobre 303.
La Source Saint-Caprais est toujours là, dans cette petite caverne proche d’Agen.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Caprasius d’Agen martyr (mais pas évêque) au 20 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:12

Lucius de Rome
† 160

Se reporter à la notice Ptolemæus et Lucius de Rome

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:10

Ptolemæus et Lucius de Rome
† 160

Ptolemæus, un Romain chrétien, convertit à la foi chrétienne l’épouse d’un païen. Ce dernier, pas très content, dénonça Ptolemæus au préfet Urbicus, qui le fit arrêter.
Pendant longtemps, le centurion chargé de surveiller Ptolemæus, le fit torturer dans son cachot. Ptolemæus se montra fidèle au Christ. Convoqué devant le préfet, il confessa encore sa foi, et fut condamné à mort.
En route vers le lieu de la décapitation, on croisa un certain Lucius, chrétien lui aussi. Peut-être connaissait-il Ptolemæus ? Apprenant la condamnation de ce dernier, Lucius se mit à interpeller Urbicus : Ptolemæus n’était ni voleur, ni brigand, ni assassin, ni adultère, et on le condamnait ?
Urbicus s’enquit de la foi de Lucius, et l’emmena avec Ptolemæus.
Il y eut bientôt un troisième homme. Tous les trois furent décapités.
C’était très vraisemblablement sous Antonin le Pieux, et donc vers 160.
Le Martyrologe Romain mentionne saints Ptolemæus et Lucius de Rome, et leur Compagnon, au 19 octobre.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:10

Asterius d’Ostie
3. siècle

Asterius aurait été le prêtre romain qui enterra le pape Calliste (v. 14 octobre).
Six jours plus tard, l’empereur Alexandre le fit arrêter et jeter dans le Tibre.
Le corps du prêtre fut retrouvé à Ostie, par des Chrétiens qui lui donnèrent une sépulture honorable.
D’après un autre texte, Asterius aurait été conduit hors des murs d’Ostie avec d’autres Chrétiens ; les uns furent décapités, les autres lapidés, et le 18 janvier.
Il est difficile de se retrouver dans ce labyrinthe. Il est certain qu’Asterius fut honoré comme martyr à une époque fort ancienne.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Asterius d’Ostie au 19 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:09

Sabinianus et Potentianus de Sens
1er ou 3. siècle

Se reporter à la notice Sabinianus et Potentianus de Sens

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:08

Sabinianus et Potentianus de Sens
1er ou 3. siècle

L’histoire qui va être résumée comportera sans doute plus d’un mystère pour certains, peut-être même quelque invraisemblance. Laissons là les discussions.
Sabinianus et Potentianus auraient été deux des soixante-douze (ou soixante-dix) disciples du Christ (cf. Lc 10:1), qui suivirent s.Pierre à Rome et furent envoyés par lui en Gaule.
Ils parvinrent près de Sens, et convertirent beaucoup de gens, parmi lesquels Serotinus, Eoaldus, Altinus et Victorinus, qui étaient mentionnés autrefois avec eux dans le Martyrologe.
Serotinus et Eoaldus furent ordonnés diacres ; Victorinus fut leur hôte. Sabinianus consacra une première église proche de Sens, puis envoya Altinus et Eoaldus prêcher à Orléans et Chartres, où ils furent arrêtés et battus, mais les convertis de Chartres réussirent à libérer les missionnaires, qui purent aller à Créteil. Là encore, la Providence leur permit de repartir avant d’être massacrés. 
Quant à Potentianus, avec Serotinus, ils partirent vers Troyes, d’où on les contraignit simplement à repartir pour Sens.
Sabinianus et Victorinus furent arrêtés à Sens ; ils reçurent sur les tempes des coups de verges plombées ; on leur enchaîna les mains, on leur serra le cou dans un collier de fer et on les jeta en prison. Le Christ vint guérir leurs plaies. Ils furent condamnés à mort.
Juste avant de mourir, Sabinianus eut la permission de célébrer la Messe une dernière fois, assisté de Potentianus, Altinus, Eoaldus, Serotinus. Il désigna alors Potentianus pour lui succéder. Victorinus était dans l’assistance, avec son jeune fils.
Alors les païens vinrent tuer Sabinianus d’un coup d’épée et d’un coup de hache ; Victorinus et son fils furent décapités, un 31 décembre ; mais Potentianus et les trois autres réussirent (?) à poursuivre leur prédication.
Serotinus fut bientôt arrêté et mourut flagellé par les soldats.
Les trois qui restaient, Potentianus, Eoaldus et Altinus, furent à leur tour arrêtés. Ils furent longuement et durement battus de verges ; Potentianus eut le bras droit coupé ; on les étendit sur des chevalets ; on devait les faire brûler lentement et leur arracher tous les ongles, mais un violent coup de foudre - un ange du ciel ? - vint mettre fin à ces tortures. On décapita les Héros du Christ, un 31 décembre, comme Sabinianus. Leurs corps furent abandonnés aux bêtes et aux oiseaux, mais restèrent intacts et furent dignement ensevelis par les Chrétiens.
Que nous dit-on aujourd’hui ?
Sabinianus et Potentianus furent sans doute envoyés en Gaule par un pape, mais au troisième siècle ; ce n’était pas s.Pierre en personne, mais très souvent on parle de «Pierre» pour désigner le pape de l’Eglise catholique.
Ils sont considérés comme les deux premiers évêques de la ville de Sens.
On invoquait particulièrement Potentianus pour les maladies oculaires et les rhumatismes.
Le Martyrologe Romain mentionne, seuls, saints Sabinianus et Potentianus de Sens au 19 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie S
commenter cet article
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 17:07

Varus d’Egypte
4. siècle

Au temps de l’empereur Galère Maximien († 311), sept ermites d’Egypte furent mis en prison. On ne nous dit pas les précédents de cet épisode : pourquoi ces sept-là particulièrement, alors qu’il y en avait des milliers dans le désert de Scété et jusqu’en Palestine.
L’un d’eux mourut en prison (ou durant le trajet du désert à la prison). 
Varus, un soldat, était originaire de Tyane (proche de l’actuelle Kemerhisar, Turquie CS)). Courageux et chrétien, il vint visiter les prisonniers, leur déclarant son grand désir de mourir avec eux. Il agissait en toute liberté, au vu et au su de ses camarades.
Ces derniers le dénoncèrent. Varus réitéra sa foi ; il fut cruellement, longuement flagellé et mourut sous les coups. Rappelons que les fouets romains étaient faits de lanières de cuir très coupantes, et garnies de petits plombs, de sorte que les victimes étaient littéralement coupées et déchirées par ce supplice ; c’est ce supplice qu’endura Notre Seigneur (cf. Mt 27:26 ; Mc 15:15 ; Lc 23:16).
Le lendemain, les six ermites furent à leur tour battus, flagellés pendant plusieurs heures, puis décapités. 
Une pieuse femme nommée Cléopâtre recueillit en cachette le corps de Varus, l’ensevelit chez elle et le rapporta près du Mont Thabor, quand elle put revenir chez elle après la persécution. Elle y ensevelit aussi son fils et y fut enterrée elle aussi.
C’est là une fort belle histoire, qui malheureusement manque de documents authentiques anciens.
L’épisode a pu avoir lieu dans les premières années du quatrième siècle.
Le Martyrologe Romain mentionne, seul, saint Varus d’Egypte au 19 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie V
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 12:38

Asclepiades d’Antioche
† 218

En comptant s.Pierre, qui gouverna l’Eglise d’Antioche avant de partir pour Rome, Asclepiades fut le dixième évêque d’Antioche de Syrie, apparemment de 211 à 218.
A propos de lui, l’évêque de Jérusalem Alexandre, qui était prisonnier durant la persécution, écrivit aux Chrétiens d’Antioche : 
Le Seigneur a rendu mes liens supporables et légers lorsque j’ai appris dans ma prison qu’Asclépiade, si sympathique à cause du mérite de sa foi, avait selon la divine Providence reçu la charge de votre sainte Eglise d’Antioche.
Il semble bien qu’il mourut martyr.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Asclepiades d’Antioche au 18 octobre.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 12:38

Acutius de Pouzzoles
† 305

Se reporter à la notice Proculus, Euticius et Acutius de Pouzzoles

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 12:37

Euticius de Pouzzoles
† 305

Se reporter à la notice Proculus, Euticius et Acutius de Pouzzoles

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens