Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 08:05

Eventius, Alexander et Theodulus à Rome

† 119

 

Le martyr Alexander dont il est question ici n’est, disent les spécialistes, probablement pas le pape Alexandre 1er (v.supra).

Alexander, compagnon d’Eventius et Theodulus, fut tellement célèbre qu’il éclipsa même le saint pape Alexandre, avec lequel on l’a confondu. C’est sans doute de ce Martyr qu’il est question dans la liste des Saints du Nobis quoque peccatoribus du Canon romain.

Un des meilleurs arguments en faveur de ce dédoublement est que, si le «pape» Alexandre mourut à trente ans après dix années de pontificat, il serait monté sur le siège de Pierre à l’âge de vingt ans, ce qui est absolument impossible.

Alexander fut le premier arrêté pour sa foi, avec Hermès, sous la garde du tribun Quirinus (v. 30 avril). Alexander amena Hermès à la conversion ; Quirinus pensant qu’il s’agissait de magie, provoqua Hermès: Je vais tripler le nombre des chaînes, apposer des scellés sur les portes de la prison, et si Alexander vient vous trouver dans ma demeure, je croirai en lui. Quirinus fut le premier surpris de voir ses deux prisonniers chez lui. Il leur demanda de guérir sa fille Balbina (v. 31 mars).

Alexander, Eventius et Theodulus baptisèrent beaucoup d’autres prisonniers, puis Quirinus et toute sa famille. C’est à ce moment-là que furent martyrisés Quirinus, ainsi que Balbina. Hermès fut aussi décapité, tandis que les autres prisonniers baptisés étaient jetés à la mer.

Puis furent interrogés nos trois Héros. Alexander le premier, puis Eventius et enfin Theodulus, répondirent fermement au juge, lui reprochant sa méchanceté et le menaçant des peines de l’enfer.

Alexander fut suspendu sur le chevalet, torturé avec des ongles de fer et des torches ; il ne disait plus rien parce que le Chrétien qui prie parle avec Dieu.

Eventius avait quatre-vingt-un ans ; à la question de dire son nom, il répondit : Les hommes m’appellent Eventius, mais mon nom spirituel est ‘Chrétien’. Il affirma qu’il avait été baptisé à onze ans, qu’il avait été ordonné prêtre à vingt ans.

Le magistrat ordonna de lier dos à dos Alexander et Eventius et de les jeter dans une fournaise. Theodulus ne voulut pas rester là à regarder, il se jeta spontanément dans le brasier. Mais les trois Martyrs ne moururent pas immédiatement.

Quand il l’apprit, le magistrat ordonna de décapiter Eventius et Theodulus ; Alexander eut un traitement «de choix» : il fut transpercé de lames acérées.

Ce devait être en 119, sous Hadrien. D’autres auteurs avancent plutôt le 3e ou le 4e siècles.

Saints Eventius, Alexander et Theodulus à Rome sont commémorés le 3 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 08:05

Maura d’Antinoe

† 286

 

Se reporter à la notice Timotheus et Maura d’Antinoe

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 08:03

Timotheus et Maura d’Antinoe

† 286

 

Timotheus et Maura étaient originaires de l’île de Chypre.

Ces époux chrétiens vivaient à Antinoe (Egypte), où Timotheus était lecteur. Ensemble, à la maison, ils lisaient l’Ecriture, la méditaient et échangeaient leurs pensées.

On invita Timotheus à livrer les Livres saints, ce qu’il ne voulait absolument pas faire ; on chercha à persuader Maura de l’en convaincre, peine perdue.

On les condamna à mort. D’abord torturés de mille façons, on les mit en croix, où ils demeurèrent suspendus pendant neuf jours, continuant de s’exhorter l’un l’autre dans la foi.

Ce supplice eut lieu en 286.

Saints Timotheus et Maura d’Antinoe sont commémorés le 3 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 08:03

Iuvenalis de Narni

† 376

 

D’après un document un peu tardif, Iuvenalis (Giovenale pour les Italiens) était un médecin.

Le pape Damase (v. 11 décembre) l’ordonna prêtre.

En 359, il devint le premier évêque de Narni (Ombrie, Italie C).

Il mourut sans doute le 7 août 376, mais n’est pas commémoré à cette date, peut-être à la suite d’une ultérieure translation de ses reliques, à Lucques ou à Fossano.

Saint Iuvenalis de Narni est commémoré le 3 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 20:39

Kyriakos et Theodoulos d'Attalia

† 127

 

Se reporter à la notice Hesperus  et  Zoi d'Attalia

 

Partager cet article

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 20:36

Hesperus et Zoi d'Attalia

† 127

 

Se reporter à la notice Hesperus et Zoi d'Attalia

Partager cet article

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 20:34

Hesperus et Zoi d'Attalia

† 127

 

Hesperus (qu’on a traduit Exupère) et son épouse Zoi (Zoé) étaient originaires de Phrygie (act. Turquie CW), et chrétiens.

Ils devinrent les esclaves d’un riche habitant d’Attalia (Pamphylie, act. Turquie SW), qui était païen. On ne sait pas où et comment ils furent conduits en esclavage, mais la carte nous montre qu’ils ont pu être déplacés d’au moins deux-cents et peut-être même quatre-cents kilomètres de leur pays d’origine.

Ils vivaient donc chez ce Païen à Attalia avec leurs deux fils, Kyriakos et Theodoulos, (des noms très chrétiens : «qui appartient au Seigneur» et «qui adore Dieu»).

Un conflit ne tarda pas à s’élever, lorsque le maître voulut obliger cette famille à participer à un sacrifice en l’honneur de quelque divinité. Tous les quatre refusèrent nettement, alléguant leur foi chrétienne.

Le maître, intransigeant, les fit immédiatement jeter dans une fournaise ardente.

C’était sous Hadrien, vers 127.

Saints Hesperus et Zoi, avec leurs enfants, sont commémorés le 2 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 20:33

Felix de Séville

† ?

 

De cet illustre Martyr, on sait seulement qu’il était diacre dans l’Eglise de Séville (Espagne S).

Il fut sans doute très célèbre, car la liturgie l’honorait en Espagne avec grande solennité.

Malheureusement, on en a perdu les Actes.

Si l’on admet que les premiers évêques, envoyés par les Apôtres Pierre et Paul, évangélisèrent l’Espagne dès la fin du 1er siècle, Felix a pu être martyrisé peu après ou au début du 2e siècle.

Mais si l’on place cette évangélisation au 3e siècle, il faut aussi retarder le martyre de Felix aux 3e ou 4e siècles.

Saint Felix de Séville est commémoré le 2 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Partager cet article

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 20:33

Longinus de Maurétanie

† 484

 

Se reporter à la notice Vindemial et Longinus d’Afrique

Partager cet article

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 20:31

Vindemial et Longinus d’Afrique

† 484

 

Vindemial était évêque de Capsa en Afrique (act. Gafsa, Tunisie), et Longinus de Pamariensis (Maurétanie, act. Maroc).

En 484, ils furent à l’assemblée de Carthage, aux côtés de l’évêque de Carthage lui-même, Eugenios, pour défendre les intérêts des Chrétiens contre les Ariens. L’assemblée avait été convoquée par le roi arien Hunéric.

Pour l’occasion, Eugenios avait composé un Liber Fidei, dont la lecture provoqua la panique dans les rangs ariens, au point que leur chef de file, Cyrila, sortit de l’assemblée. Hunéric, furieux, abolit le culte «orthodoxe», confisqua tous les biens de l’Eglise au profit des ariens et envoya en exil les évêques avec leur clergé… Il y eut ainsi presque cinq cents évêques exilés, parfois jusqu’en Gaule ; certains purent fuir en Italie ou en Espagne. Dieu permit que le roi persécuteur mourût dès la fin de 484 d’une horrible maladie.

Nos Héros cependant ne partirent pas en exil : le roi Hunéric les fit décapiter sur place, en cette même année 484.

Ce n’est qu’en 487 cependant que purent rentrer les évêques exilés, du moins les survivants.

Saints Vindemial et Longinus - sans Eugenios - sont commémorés le 2 mai dans le Martyrologe Romain.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens