Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 07:01

Victoricus de Carthage

† 259

 

Se reporter à la notice Afrique (Martyrs en 259)

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie V
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 07:00

Iulianus de Carthage

† 259

 

Se reporter à la notice Afrique (Martyrs en 259)

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 06:59

Montanus de Carthage

† 259

 

Se reporter à la notice Afrique (Martyrs en 259)

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 06:58

Lucius de Carthage

† 259

 

Se reporter à la notice Afrique (Martyrs en 259)

Lucius, doux et timide de nature, marcha au supplice le premier.

Montanus, qui avait eu une petite altercation avec Iulianus au point d’être en froid avec lui, se vit en vision avec une belle tunique blanche, mais avec quelques taches, parce qu’il ne s’était pas réconcilié tout de suite avec Iulianus. Il avançait avec une belle prestance et une grande assurance, exhortant tous les badauds à la concorde, à la conversion. Au moment d’être décapité, il demanda à Dieu que Flavianus reçût à son tour le martyre trois jours après ; comme on va le voir, il fut exaucé, au grand étonnement des témoins.

Iulianus et Victoricus recommandaient aux fidèles la concorde et leur rappelaient la nécessité d’aller soulager les prisonniers qui avaient faim.

Victor : prêtre ; il eut la vision d’un petit enfant lumineux lui annonçant la fin prochaine de leur combat.

Flavianus, prêtre, ancien professeur, mais dont les anciens élèves contestaient sa condition de prêtre, vit pour cela son heure retardée et fut mis à mort seulement deux jours après les premiers. Il exultait littéralement. Juste avant de mourir, il donna le baiser de paix à ceux qui l’entouraient et recommanda aux fidèles de choisir le prêtre Lucianus pour succéder à Cyprien. Il mourut le 25 mai, le troisième jour après le premier groupe, comme l’avait demandé Montanus dans sa prière.

Donatianus : c’est le sixième du groupe mentionné dans le Martyrologe ; peut-être y a-t-il eu ici une erreur et qu’on l’ait mentionné à la place de Flavianus, plus représentatif.

Il y eut d’autres Martyrs, mentionnés dans le récit, mais qui, s’ils furent bientôt martyrisés eux aussi, ne sont pas mentionnés dans le Martyrologe de ce même jour : 

Primolus ; Renus, qui eut la vision des Martyrs conduits au supplice, accompagnés d’une belle lampe  toute brillante ; Quartillosa, dont le mari et le fils avaient été martyrisés trois jours plus tôt ; elle vit son fils sous les traits d’un grand jeune homme, qui apportait aux prisonniers deux belles coupes de lait et leur annonçait qu’ils allaient bientôt boire une troisième coupe.

Ces saints Martyrs d’Afrique sont commémorés le 23 mai dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 06:56

Martyrs d’Afrique

† 259

 

Les Héros dont on va parler n’ont pas versé leur sang le même jour ni dans les mêmes circonstances, quoique dans une même période. Ils ont en commun d’avoir été martyrisés en Afrique, peut-être même à Carthage.

Peu après le martyre de s.Cyprien, le 14 septembre 258, sous le prétexte d’avoir fomenté une émeute - que le procureur avait lui-même organisée -, furent arrêtés d’abord Lucius, Montanus, Iulianus, Victoricus, Donatianus ; ensuite Flavianus, Primolus, Renus, Victor, Quartillosa.

Nous avons le bonheur de posséder une lettre écrite par les prisonniers eux-mêmes, et qui porte toutes les garanties de l’authenticité. En voici les éléments commun à tous, puis suivront les épisodes liés à certains d’entre eux. On n’a pas de détails pour chacun, mais ce qui est rapporté est très édifiant.

Au soir de leur arrestation, le procureur projetait de condamner tous ces Chrétiens à être brûlés vifs, mais le lendemain, le feu s’éteignit. On les remit en prison, où une grande lumière les enveloppa. Ensuite, on les laissa souffrir la faim et la soif.

Ils eurent la visite d’un prêtre Lucianus, d’un sous-diacre Herennianus et d’un catéchumène nommé Ianuarius, qui leur apportaient l’Eucharistie.

La détention dura huit mois, de septembre 258 à mai 259. 

Lucius, Iulianus, Victoricus et Montanus, furent décapités le 23 mai, Flavianus le 25, Victor - et peut-être Donatianus, peu après.

 

Lucius, doux et timide de nature, marcha au supplice le premier.

Montanus, qui avait eu une petite altercation avec Iulianus au point d’être en froid avec lui, se vit en vision avec une belle tunique blanche, mais avec quelques taches, parce qu’il ne s’était pas réconcilié tout de suite avec Iulianus. Il avançait avec une belle prestance et une grande assurance, exhortant tous les badauds à la concorde, à la conversion. Au moment d’être décapité, il demanda à Dieu que Flavianus reçût à son tour le martyre trois jours après ; comme on va le voir, il fut exaucé, au grand étonnement des témoins.

Iulianus et Victoricus recommandaient aux fidèles la concorde et leur rappelaient la nécessité d’aller soulager les prisonniers qui avaient faim.

Victor : prêtre ; il eut la vision d’un petit enfant lumineux lui annonçant la fin prochaine de leur combat.

Flavianus, prêtre, ancien professeur, mais dont les anciens élèves contestaient sa condition de prêtre, vit pour cela son heure retardée et fut mis à mort seulement deux jours après les premiers. Il exultait littéralement. Juste avant de mourir, il donna le baiser de paix à ceux qui l’entouraient et recommanda aux fidèles de choisir le prêtre Lucianus pour succéder à Cyprien. Il mourut le 25 mai, le troisième jour après le premier groupe, comme l’avait demandé Montanus dans sa prière.

Donatianus : c’est le sixième du groupe mentionné dans le Martyrologe ; peut-être y a-t-il eu ici une erreur et qu’on l’ait mentionné à la place de Flavianus, plus représentatif.

Il y eut d’autres Martyrs, mentionnés dans le récit, mais qui, s’ils furent bientôt martyrisés eux aussi, ne sont pas mentionnés dans le Martyrologe de ce même jour : 

Primolus ; Renus, qui eut la vision des Martyrs conduits au supplice, accompagnés d’une belle lampe  toute brillante ; Quartillosa, dont le mari et le fils avaient été martyrisés trois jours plus tôt ; elle vit son fils sous les traits d’un grand jeune homme, qui apportait aux prisonniers deux belles coupes de lait et leur annonçait qu’ils allaient bientôt boire une troisième coupe.

Ces saints Martyrs d’Afrique sont commémorés le 23 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 06:55

Desiderius de Langres

† 265 ou 407

 

Une ancienne controverse existe toujours au sujet de Desiderius (Désiré, Didier).

On l’a d’abord fait originaire de Lombardie.

Puis il fut longtemps admis que cet évêque de Langres avait été mis à mort par le chef des Vandales, Crocus, qui assiégea la ville de Langres vers 265.

Mais au 7e siècle, un certain Varnahaire écrivait que Didier, voulant protéger son peuple, tâcha de convertir à la modération le farouche arien qui commandait les envahisseurs. Il lui présenta un évangile mais le Barbare, qui n’entendait pas la langue de Didier, oublia qu’il était chrétien lui aussi et fit exécuter l’évêque, avec son archidiacre Vincentius. Quant au bourreau, il fut à l’instant frappé de folie et se fracassa la tête contre les remparts de la ville, à la terreur des témoins.

Cela se serait passé, d’après Sigebert de Gembloux, en 411 ou 407.

L’on montrait encore, du temps de ce Varnahaire, le livre saint taché du sang du Martyr. 

A ces deux dates fort éloignées l’une de l’autre, s’en ajoute une troisième, 346, où Didier participa à un concile de Cologne, et qui semble bien exclure les deux autres, sauf si Didier était alors un tout jeune évêque d’une trentaine d’années : il serait mort nonagénaire.

La liste épiscopale de Langres présente actuellement un Didier, troisième évêque de Langres, mort en 265, et un Desiderius, évêque en 410-411. Est-elle authentique, ou ne s’appuie-t-elle que sur les données précédentes ? La recherche reste ouverte.

On invoque s.Didier comme garant des serments, et contre les catastrophes.

Saint Desiderius de Langres est commémoré le 23 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie D
commenter cet article
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 06:55

Ephebius de Naples

† 308

 

Ephebius (Efebo, Eufebio, Eframo) aurait été d’origine romaine, avant d’être promu au siège épiscopal de Naples.

D’après les listes reconstituées, il en aurait été le huitième évêque.

On le décrivait comme un homme de belle stature. Il fut un vrai pasteur au service de la communauté. Il aurait aussi accompli de nombreux miracles.

Ephebius serait mort au début du 4e siècle.

Saint Ephebius de Naples est commémoré le 23 mai dans le Martyrologe Romain.

 
Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 07:30

Castus et Æmilius  en Afrique

† 250

 

Se reporter à la notice Castus et Æmilius  en Afrique

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 07:29

Castus et Æmilius  en Afrique

† 250

 

L’évêque de Carthage s.Cyprien (v. 14 septembre) a connu ces deux Martyrs et en a fait l’éloge.

Dans un premier temps, Castus et Æmilius cédèrent à la chaleur des flammes et apostasièrent. Se resaisissant, ils réaffirmèrent leur foi et, à nouveau soumis aux flammes, persévérèrent jusqu’à la mort.

Comme la grâce de Dieu est puissante ! Voici deux apostats qui retrouvent la Vérité et pour elle acceptent librement la mort. Comme leur exemple est réconfortant pour tous les pécheurs !

S.Cyprien ne dit pas qu’ils furent martyrisés à Carthage, mais en Afrique, et bien probablement au moment de la persécution de Dèce, vers 250.

Saints Castus et Æmilius sont commémorés le 22 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 07:28

Basiliskos de Comana

† 308

 

Basiliscos était évêque à Comana, dans cette ville où devait mourir s.Jean Chrysostome en 407 (v. 14 septembre).

De cette ville (Pont, act. proche de Tokat, Turquie CN), il ne reste que quelques ruines.

Un des supplices imposés à Basiliskos consista à lui faire enfiler des chaussures garnies de clous rougis au feu. Il fut ensuite décapité et jeté à la rivière.

C’était sous l’empereur Maximien, vers 308.

Saint Basiliskos de Comana est commémoré le 22 mai dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie B
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens