Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:02

Ignatius Jorge-Fernandes

1618-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

C’était le petit garçon de Domingos Jorge et de Isabela Fernandes (voir au 18 novembre et au 10 septembre).

Ignatius subit, comme sa mère, le supplice de la décapitation à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622 et fut béatifié avec ses parents en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:02

Pedro d’Ávila

1592-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

On ne connaît pas le prénom de baptême ni le nom de famille de ce prêtre franciscain.

Il naquit en 1592 à Palomero (Ávila), dix ans après la mort de sainte Thérèse d’Ávila. 

Inspiré par ce courant spirituel exigeant, dès l’enfance, ce garçon montra des dispositions excellentes d’intelligence et de bonté naturelle envers chacun. Il décida d’entrer chez les Frères Mineurs Réformés, dans l’esprit de Pedro de Alcántara, qui avait été directeur spirituel de sainte Thérèse.

Il prit donc le nom de Pedro de Ávila, fut ordonné prêtre et se dédia à l’apostolat par la prédication, la direction spirituelle, les œuvres de charité. Mais il sentit un appel plus fort encore dans la parole de Notre-Seigneur : Allez prêcher à toutes les créatures (Mc 16:15) ; et voilà qu’un autre missionnaire, Luis Cabrera Sotelo (voir au 25 août), le convainquit de l’accompagner au Japon.

On partit d’Espagne en 1617, on s’arrêta aux Philippines pendant deux ans, le temps que Pedro apprît le japonais et exerçât son apostolat parmi les philippins, et avec un autre vaillant franciscain, frère Vicente Ramírez de Saint-Joseph, Pedro se dévoua sans compter à l’apostolat, convertissant, encourageant, et surtout en déjouant habilement les pièges que tendaient les espions à la recherche de Chrétiens.

Il fut cependant découvert en septembre 1620, chez les époux Yamanda. Il se retrouva dans cette horrible prison de Suzuta où, pendant deux ans, avec d’autres Religieux, il attendit dans la prière la décision de son sort.

Lors de leur transfert à Nagasaki (à pied, bien sûr), les Religieux profitèrent de la situation pour exhorter les gardes, les ministres de la justice, et la foule, à embrasser le christianisme. Pedro, avec sa voix particulièrement forte et claire, était un de ceux qu’on entendait le mieux.

Il subit le supplice du feu à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622, chantant le psaume Louez le Seigneur, toutes les nations (Ps.116). Il fut béatifié en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:02

Antonius Sanga

1567-1622

Magdalena

?-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

C’étaient deux époux japonais, du Tiers-Ordre dominicain (Confraternité du Rosaire).

Antonius était né à Sanga et était en outre catéchiste.

Ils subirent ensemble le martyre, lui le supplice du feu, elle la décapitation à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622 et furent béatifiés en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:02

Michaël Satō Shunpō

1589-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

Michaël naquit vers 1589 à Aichi (actuelle Owari, Japon), dans une famille déjà chrétienne.

Il entra au séminaire de Arima,  puis devint catéchiste et sacristain à Miyako (actuelle Kyoto).

Exilé une première fois, il revint au Japon en 1617 et rejoignit Antonius Kyuni dans son petit ermitage de montagne.

Ils furent arrêtés et mis en prison à Suzuta, où il fit la profession en présence du père Spinola.

Il subit le supplice du feu à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622, et fut béatifié en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:02

Ludovicus Kawara Rokuemon

1583-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

Ludovicus naquit vers 1583 à Arima (Japon).

Il fut au service de Michaël, prince d’Arima, qui était chrétien ; mais quand ce dernier abandonna la foi, il demanda à Ludovicus de l’imiter : Ludovicus fit semblant d’accepter, mais continua de vivre en chrétien, ce que voyant, le prince se mit en colère et confisca les biens de Ludovicus.

Ludovicus alors partit avec sa famille à Nagasaki, où ils vécurent dans une extrême pauvreté. Vraisemblablement, son épouse et ses enfants moururent : Ludovicus se construisit une cabane dans un endroit assez isolé et vécut dans l’ascèse. Les gens vinrent le voir, lui demander des conseils, ce qui sans doute provoqua par trois fois son arrestation.

En juin 1621, il fut arrêté avec le père Sebastianus Kimura.

Dans l’infecte prison de Suzuta, où ils retrouvèrent le père Spinola, Ludovicus fut touché par l’exemple des autres «novices» et put émettre la profession peu de jours avant son martyre.

Avec le père Spinola, il subit le supplice du feu à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622, et fut béatifié en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:01

Petrus Sanpō

1580-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

Petrus naquit vers 1580 à Ōshu (Japon).

Il vint au centre du pays et obtint une bonne position auprès d’un seigneur local. Puis il partit pour Hiroshima et c’est là qu’il devint chrétien.

Il entra alors au service du daimyo de Hoki, puis partit pour Nagasaki, où son patron mourut. Il se rasa la tête et se construisit une maisonnette, tout près du noviciat des pères Jésuites, et devint catéchiste.

Lors d’un premier édit de persécution (1614), il accompagna les Jésuites à Macao, mais revint au Japon et reprit son activité de catéchiste, dans la clandestinité. Finalement, il rejoignit le petit ermitage de Antonius Kyūni et de ses compagnons.

Ils furent arrêtés et mis en prison. Dans l’infecte prison de Suzuta, où ils retrouvèrent le père Spinola, Petrus fit vraiment son «noviciat» et put émettre la profession peu de jours avant son martyre.

Avec le père Spinola, il subit le supplice du feu à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622, et fut béatifié en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:01

Damianus Tanda Yaichi

1582-1622

Michaël Tanda

1617-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

Né à Ōmura (Nagasaki), c’était un laïc japonais, membre de la Confraternité du Rosaire.

Son petit garçon, Michaël, était né en 1617, également à Ōmura ; il avait donc cinq ans.

Damianus et Michaël subirent le supplice de la décapitation à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622 et furent béatifiés en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:01

Paulus Nagaishi

?-1622

Thecla

?-1622

Petrus Nagaishi

1615-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

C’étaient deux époux japonais, du Tiers-Ordre dominicain (Confraternité du Rosaire) ; Thecla était née à Nagasaki.

Paulus était en outre catéchiste et reçut en prison l’habit de Frère Convers.

Leur fils Petrus était né en 1615 à Nagasaki. Il avait donc sept ans.

Paulus fut arrêté en 1619.

Ils subirent ensemble, Paulus le supplice du feu, Thecla et Petrus la décapitation à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622 et furent béatifiés en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:00

Thomas Shichirō

1552-1622

 

Voir d’autres détails historiques sur cette persécution dans l’article Japonais Martyrs 1603-1639.

Né en 1552 à Karatsu, c’était un laïc japonais, membre de la Confraternité du Rosaire.

Il fut condamné à la place de son fils, absent.

Il subit le supplice de la décapitation à Nishizaka (Nagasaki) le 10 septembre 1622 et fut béatifié en 1867.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 23:00

Francisco Morales Sedeño

1567-1622

 

Il naquit le 14 octobre 1567 à Madrid (Espagne)

Entré dans l’Ordre dominicain à Valladolid, il fut ordonné prêtre et envoyé enseigner la théologie aux Philippines (1598).

Il passa au Japon en 1602 en qualité de vicaire général du premier groupe de missionnaires.

Il est une des victimes du Grand Martyre du 10 septembre 1622 à Nishizaka (Nagasaki) et fut béatifié en 1867.

Nota. On trouve aussi que son martyre eut lieu le 21 septembre 1622.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens