Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 14:28

Iustus et Pastor de Alcalá

† 304

 

Se reporter à la notice Iustus et Pastor de Alcalá

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
6 août 2017 7 06 /08 /août /2017 14:27

Iustus et Pastor de Alcalá

† 304

 

Une tradition que certains spécialistes n’aiment pas beaucoup, fait de Iustus et Pastor deux frères de sept et neuf ans, fils d’un certain s.Vitalis (?) et cousins de la martyre ste Marta d’Astorga (? 23 février).

Ces deux Saints n’existent pas dans le Martyrologe ; de plus, Marta aurait été martyrisée en 250, un demi-siècle plus tôt que Vitalis.

Reprenant la tradition, nous sommes donc en 304. Le gouverneur Dacianus parcourt l’Espagne à la recherche de Chrétiens pour leur extorquer leurs Livres saints. A Complutum (tout près de Madrid), deux enfants de l’école entendent parler de lui et veulent aller le voir. On les dénonce comme fils de chrétiens.

Dacianus, sans même les faire venir, ordonna à des soldats d’aller les torturer ; les deux enfants s’encourageaient à persévérer dans la Foi ; Dacianus en fut informé et ordonna de les décapiter sur place.

On dit que la localité de Complutum se dépeupla au fur et à mesure que la population construisait autour du tombeau des deux Enfants martyrs et qu’ainsi se développa la ville de Alcalá de Henarés, qui vénère Iustus et Pastor comme ses Patrons célestes.

Ces mêmes Martyrs sont titulaires de la cathédrale de Narbonne.

Saints Iustus et Pastor de Alcalá sont commémorés le 6 août dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:27

Memmius de Châlons-en-Champagne

† 280

 

Premier évêque de Châlons-en-Champagne (anc. Châlons-sur-Marne), Memmius aurait vécu très longtemps, puisque certaine tradition le dit disciple du pape s.Clément (v. 23 novembre), ce qui reste assez douteux.

Autrefois, une certaine Poma, vierge à Châlons, était donnée comme sœur de Memmius (? 27 juin).

Saint Pierre ou saint Clément aurait confié à Memmius la mission d’aller évangéliser la population de Châlons, assisté d’un diacre (Donatien, v. 7 août) et d’un sous-diacre (Domitien, ? 9 août). Ce dernier, mort en cours de route, fut ressuscité par Memmius.

L’évêque fonda un monastère, plusieurs paroisses.

Leur apostolat fut tellement efficace qu’il n’y eut personne dans cette région qui pût appliquer les décrets de persécution romains.

Vu les dates (approximatives) des successeurs de Memmius, on peut tout juste placer son épiscopat au maximum vers la fin du troisième siècle, tout en lui attribuant une durée de quatre-vingts ans…

Comment donc concilier cela avec l’histoire ci-dessus ? On pourra admettre que l’auteur de la Vie de Memmius aura nommé Pierre ou Clément le pape qui l’aura ordonné évêque et envoyé en mission, comme si l’on disait aujourd’hui Pierre a décidé que… alors qu’il s’agit du pape François.

On dit que ses deux successeurs furent Donatien et Domitien eux-mêmes.

Saint Memmius de Châlons-en-Champagne est commémoré le 5 août dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:27

Emygdius d’Ascoli Piceno

279-309

 

Emygdius serait d’origine germanique, étant né à Trèves en 279.

Après avoir reçu une formation adéquate et appris à lire les Saintes Ecritures, il reçut le baptême en 302, juste au moment où allait se déclencher la persécution de Dioclétien.

Excellent prédicateur, il fit le pèlerinage à Rome où il rencontra le pape Marcel (v. 16 janvier). La ville d’Ascoli Piceno n’avait pas encore d’évêque. Le pape ordonna alors Emygdius, qui devint le premier évêque de cette ville.

Le gouverneur de la ville, remarquant les miracles d’Emygdius, le prit pour une réincarnation du dieu païen Esculape, et le priait d’offrir des sacrifices ; en échange, il lui donnerait sa fille en mariage. Mais Emygdius amena à la foi cette demoiselle et la baptisa. La réaction du gouverneur fut violente : il fit arrêter sa fille, et décapiter Emygdius (309).

Le Martyr se serait alors emparé de sa propre tête et l’aurait transportée à l’endroit de son petit oratoire, indiquant ainsi où il désirait être enseveli. Pour cet acte - qui n’est pas unique dans l’histoire - Emygdius fait partie des Saints céphalophores.

Il faut signaler ici que les spécialistes historiens n’aiment pas beaucoup raconter ces détails, qui leur paraissent un peu invraisemblables. Par exemple, on se pose la question : pourquoi le gouverneur fit-il décapiter seulement Emygdius, et pas les autres chrétiens, en particulier ceux qui vinrent ensevelir le Martyr ? Peut-être changeront-ils d’avis lorsqu’ils seront témoins de faits semblables…

L’histoire ne s’arrête pas là, puisque le saint Evêque fut traditionnellement invoqué par les habitants contre les tremblements de terre. La ville en effet ne fut pas touchée par celui de 1703. C’est peu après qu’on retrouva la tombe d’Emygdius.

Saint Emygdius d’Ascoli Piceno est commémoré le 5 août dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:26

Paris de Teano

† 346

 

Paris était d’origine grecque : il gagna l’Italie pour fuir la persécution qui sévissait encore dans son pays.

Arrivé à Teano (Campanie, Italie CSW), il aurait tué un dragon que le peuple idolâtre adorait, et fait surgir une fontaine à l’endroit de la caverne d’où sortait l’animal.

Les habitants, furieux, voulurent jeter Paris aux bêtes, qui cependant ne le touchèrent pas. Ce fut alors l’occasion d’une conversion massive de la population.

En 333, Paris fut nommé premier évêque de Teano par le pape Silvestre (v. 31 décembre).

Après treize années d’épiscopat, Paris mourut très probablement en 346.

Saint Paris de Teano est commémoré le 5 août dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:26

Cassianus d’Autun

† 355

 

Destinée étrange que cet Egyptien, né de famille aisée, ordonné évêque par s.Theonas (v. 28 décembre), et envoyé de là, sur une vision céleste, pour évangéliser les Bretons.

Mais l’évêque Rhéticius d’Autun (v. 15 mai) le retint au passage, en fit son coadjuteur et Cassianus lui succéda en 335, quatrième évêque de ce diocèse.

Donc, au lieu d’aller parler aux Bretons, Cassianus poursuivit l’évangélisation des Eduens.

Son épiscopat dura vingt années, au terme desquelles il mourut le 5 août 355.

Le tombeau de Cassianus fut le but d’un pèlerinage célèbre ; un peu de terre ou de poussière grattée et diluée produisait de nombreux miracles. C’était au point que le sépulcre en était presque transpercé.

Dans une autre version, Cassianus succède à Simplicius, qui cependant fut le deuxième successeur de Cassianus, de 364 à 418.

Saint Cassianus d’Autun est commémoré le 5 août dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 13:25

Nonna de Cappadoce

† 374

 

On a parlé de s.Grégoire de Nazianze le 25 janvier.

La mère de celui-ci était une très pieuse femme chrétienne, nommée Nonna.

Fille d’un certain Philtatios, elle avait épousé un magistrat de la ville de Nazianze (auj. Nenezi, Turquie centrale), Grégoire, qui appartenait à une secte judéo-païenne, où l’on n’adorait que le Très-Haut (Hypsistos, d’où leur nom d’Hypsistariens). Suivant les exemples et les enseignements de Nonna, ce Grégoire passa au Christianisme, et sa conversion fut si profonde qu’il devint évêque de Nazianze. Il mourut centenaire, vers 373.

De cette sainte union naquirent trois enfants, trois futurs Saints : Gorgonia, Grégoire et Césaire (v. 9 décembre, 25 janvier et 25 février). Grégoire devint à son tour évêque de Nazianze, ce qui explique que son père fut appelé Grégoire de Nazianze l’Ancien.

C’est par la plume reconnaissante de Grégoire que nous connaissons combien était profonde la foi de Nonna : elle reçut en songe la vision de son futur fils, qui devait recevoir le nom de Grégoire, et qu’elle consacra à Dieu dès la naissance.

Toujours d’après Grégoire, sa mère était très réservée, ne se permettait pas de rire exagéré, de paroles inconvenantes, était fidèle à toutes ses obligations domestiques ; elle s’imposait aussi des pénitences, pleurait ses péchés et ceux des pécheurs. Sans épargner son sourire envers les femmes païennes, elle ne leur tendait pas la main, sans mépris, uniquement pour marquer discrètement son idéal.

Nonna mourut au moment de recevoir à l’église la sainte Communion, le 5 août 374, et fut inhumée dans le tombeau de son époux et de Césaire, déjà défunts.

Sainte Nonna de Cappadoce est commémorée le 5 août dans le Martyrologe Romain.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie N
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 10:53

Iustus et Crescentio de Rome

† 3e siècle

 

Se reporter à la notice Iustus et Crescentio de Rome

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie C
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 10:52

Iustus et Crescentio de Rome

† 3e siècle

 

Ces deux Martyrs reçurent la palme sur la Via Tiburtina, à Rome.

Iustus aurait eu le soin et le courage d’ensevelir dignement les corps des saints Xyste II, Laurent, Hippolyte (v. 6, 10 et 13 août) et d’autres encore.

Il semble qu’on ait renoncé à dire quelque chose de plus à leur sujet.

Saints Iustus et Crescentio de Rome sont commémorés le 4 août dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 10:52

Eleutherios de Tarse

† 305

 

Eleutherios (le nom signifie libre) aurait été de rang sénatorial.

Il fut martyrisé à Tarse (Bithynie, auj. İçel, Turquie CS).

Ce fut vers 305.

Saint Eleutherios de Tarse est commémoré le 4 août dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie E
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens