Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 22:57


Venantius de Tours
5. siècle

Venantius était originaire du Berry.
Ses bons parents l’avaient fiancé à une belle jeune fille, à laquelle il s’attacha loyalement. On sait, par exemple, qu’il lui offrit une paire de chaussons.
Venu à Tours, il y fut si remué intérieurement par tout ce qu’il entendit sur s.Martin (v. 11 novembre) et sur les moines de Marmoutier, qu’il désira embrasser la vie monastique.
Il fallait demander son avis à la fiancée - son épouse peut-être, car on ne sait si le mariage avait déjà été célébré. La fiancée consentit à la séparation. Venantius devint moine… et succéda à l’abbé Silvin.
Venantius reçut la grâce des miracles : il guérit un enfant tout perclus, ainsi que de nombreux malades atteints de quelque fièvre.
Il eut des visions. Ainsi il entendit les anges chanter le Sanctus de la Messe ; un prêtre défunt nommé Panivus lui apprit quel soulagement il avait reçu par ses prières…
Venantius mourut vers la fin du cinquième siècle, et continua de faire des miracles.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Venantius de Tours au 13 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie V
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 22:03

Theophilos d’Antioche
2. siècle

Theophilos naquit dans une région proche du Tigre et de l’Euphrate, et grandit dans le paganisme. 
Il reçut une bonne éducation helléniste.
Sa conscience pure eut l’occasion d’observer les mœurs des Chrétiens - disons, de ces Chrétiens qui ne jouent pas avec la Vérité et dont la vie est conforme à leur foi. Theophilos lut la Bible. Tout cela lui montra combien l’enseignement de la foi chrétienne était bien supérieur aux horreurs de la mythologie païenne : Theophilos devint chrétien.
Vers 169, il fut appelé à occuper le siège épiscopal d’Antioche de Syrie ; c’était le sixième après s.Pierre, qui y siégea le premier avant de se rendre à Rome.
Theophilos mourut après 180.
Des différents ouvrages qu’il a écrits et dont parlent l’historien Eusèbe et s.Jérôme (v. 30 septembre), on n’a que le texte du Traité à Autolykos, une véritable apologie du christianisme qui s’adresse à cet Autolycos, dont on ne connaît que le nom. Voici un de ses arguments :
De ce que les aveugles ne voient pas, il ne résulte point que la lumière du soleil ne se montre pas. Que les aveugles s’en prennent à eux-mêmes et à leurs propres yeux ; de même, si tu as les yeux de l’âme voilés par tes fautes et tes pratiques mauvaises. Comme un miroir brillant, voilà comment l’homme doit tenir son âme pure. Si le miroir est rouillé, on ne peut voir le visage de l’homme dans le miroir. De même, si l’homme est pécheur, cet homme ne peut contempler Dieu.
Il est intéressant de relever que Theophilos est le premier qui utilise un mot spécial, le mot trias, pour désigner la Trinité de Dieu, son Logos (le Verbe incarné) et sa Sophia (la Sagesse de l’Esprit).
Le Martyrologe Romain mentionne saint Theophilos d’Antioche au 13 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie T
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 21:55

Florentius de Thessalonique
? 3. siècle

Qui sait ce que faisait ce Florentius au nom latin, à Thessalonique (Grèce N). Un soldat ? Un émigré ? Un pèlerin ?
On dit qu’il subit différentes tortures pour sa foi en Christ, et qu’il mourut dans les flammes.
Ce pouvait être au troisième siècle, vers 250.
Le Martyrologe Romain mentionne saint Florentius de Thessalonique au 13 octobre.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie F
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 21:55

Martialis de Cordoue
? 304

Se reporter à la notice Faustus, Ianuarius et Martialis de Cordoue

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 21:54

Ianuarius de Cordoue
? 304

Se reporter à la notice Faustus, Ianuarius et Martialis de Cordoue

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 21:52

Faustus, Ianuarius et Martialis de Cordoue
? 304

Ces trois Martyrs furent appelés par le poète Prudence les trois Couronnes.
On les étendit sur le chevalet, avec ordre d’intensifier progressivement les tortures jusqu’à ce que les trois hommes acceptassent enfin de sacrifier aux dieux païens.
Faustus s’écria : Il n’y a qu’un Dieu, notre Créateur !
Le juge lui fit tailler le nez, les oreilles, les paupières, la lèvre inférieure, mais plus Fausto souffrait, plus il louait et remerciait le Bon Dieu.
Même sort subit à son tour Ianuarius.
Martialis, le plus jeune des trois, de son chevalet ne perdait pas un instant des tortures de ses deux amis. Quand le juge l’invita à son tour à renier sa foi au Christ, il lui répondit : Jésus Christ est mon seul réconfort. Il n’y a qu’un Dieu, Père, Fils et Esprit-Saint : à eux soient rendus tout honneur et toute gloire.
On les condamna tous les trois à périr dans les flammes, où ils achevèrent leur martyre dans l’action de grâce.
Ce pouvait être vers 304.
Le Martyrologe Romain mentionne saints Faustus, Ianuarius et Martialis de Cordoue au 13 octobre.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie F
commenter cet article
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 21:51

Lubentius de Trèves
4. siècle

Lubentius dut naître en Gaule.
Ses pieux parents le confièrent à s.Martin (v. 11 novembre) ; ce dernier à son tour le confia à s.Maximin de Trèves (v. 29 mai), qui était lui-même d’origine poitevine.
Maximin éleva Lubentius et l’ordonna prêtre. Lubentius fut son plus fidèle serviteur.
Lubentius fit élever une église sur le rocher de Dietkirchen (act. Hesse, Allemage C).
L’histoire traditionnelle raconte qu’à la mort de Lubentius, personne n’arrivait à déplacer son corps. Les évêques de Trèves et de Cologne décidèrent alors de le placer sur une barque et de laisser «les anges» s’en occuper. La barque descendit la Moselle, traversa le Rhin et remonta la Lahn, jusqu’à Dietkirchen, et c’est là que Lubentius fut enterré. 
Le Martyrologe Romain mentionne saint Lubentius de Trèves au 13 octobre.

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie L
commenter cet article
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 22:37

Pientia de Vaux-sur-Seine
? 3. siècle

Se reporter à la notice Nicasius, Quirinus, Scubiculus et Pientia de Vaux-sur-Seine

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie P
commenter cet article
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 22:34

Scubiculus de Vaux-sur-Seine
? 3. siècle

Se reporter à la notice Nicasius, Quirinus, Scubiculus et Pientia de Vaux-sur-Seine

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie S
commenter cet article
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 22:32

Quirinus de Vaux-sur-Seine
? 3. siècle

Se reporter à la notice Nicasius, Quirinus, Scubiculus et Pientia de Vaux-sur-Seine

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie Q
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens