Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:07

Anatolia et Victoria de Sabine

† 250

 

La Passio de ces deux vierges raconte ceci : 

L’illustre Aurelianus demanda la main de la vierge Anatolia. Elle proposa un délai et distribua ses biens aux pauvres ; quand elle n’eut plus rien à donner, elle refusa le mariage sous prétexte de maladie. 

Aurelianus apprit qu’elle était chrétienne, il pria son ami Eugenius d’envoyer sa fiancée Victoria persuader Anatolia de revenir sur sa décision. 

Victoria se présenta donc en se déclarant chrétienne et rappela que les patriarches et les prophètes étaient mariés. Anatolia répondit que Dieu avait créé les loups et les brebis, les premiers étant nécessaires pour rendre les pasteurs attentifs et vigilants ; d’ailleurs un ange lui était apparu pour lui apprendre la grandeur de la virginité. Victoria voulut voir l’ange : il apparut, promit la couronne aux deux vierges. Victoria lui posa une question : «Je suis chrétienne depuis l’enfance, je n’ai jamais entendu les prêtres condamner le mariage.» Il lui répondit : «Il y a place pour la virginité, la chasteté et le mariage : la virginité est d’or, la chasteté d’argent, le mariage d’airain.» Il disparut. 

A l’exemple d’Anatolia, Victoria se mit à distribuer tout son avoir. Eugenius, furieux de voir sa fiancée l’abandonner, s’en prit à Aurelianus qui lui conseilla les grands moyens : avec la permission de Dèce, chacun emmènera sa fiancée dans ses propriétés rurales et en viendra à bout par la force. Victoria fut donc conduite près de Tribula, Anatolia près de Tora ; on ne leur donnait à manger qu’un peu de pain le soir.

Victoria reçut le visite de Domitianus, premier personnage de Tribula qui lui apporta des pains et du vin. Comme tous les habitants avaient dû quitter la ville à cause d’un dragon dont le souffle tuait hommes et bêtes, Victoria lui assura que s’ils abandonnaient les idoles, ils seraient délivrés du dragon. Domitianus lui promit que tous se feraient chrétiens si elle le faisait disparaître. Victoria promit d’y aller le surlendemain.

Le dimanche matin, elle se rendit donc à la grotte et ordonna au dragon, au nom du Christ, d’aller en un lieu où n’habitent ni hommes, ni bêtes. Le peuple s’écria : «C’est une déesse.» Mais sortant de la caverne du dragon elle dit : «Ecoutez-moi. Construisez ici un oratoire et donnez-moi pour m’aider de jeunes vierges.» On en trouva plus de soixante, âgées de neuf ans et au-dessus ; Victoria leur apprit les hymnes, les psaumes et les cantiques. Eugenius n’osa rien dire parce qu’il craignait de se voir confisquer par le fisc les biens de Victoire qu’il avait occupés.

Trois ans plus tard, le pontife du Capitole envoya un de ses subordonnés, Taliarcus, avec une petite statue et un glaive : «Ecoute-moi, Victoria, par ordre de mon maître le roi Dèce, adore Diane et brûle-lui de l’encens.» Victoria s’écria : Que jamais rien n’aille bien ni pour toi, ni pour ton maître Dèce.» 

Il la frappa du glaive, tout le peuple s’enfuit et la pleura sept jours.

Il est juste de se poser maintenant quelques questions.

Comment est morte Anatolia ? Comment Victoria, chrétienne, a-t-elle pu prononcer une imprécation si peu chrétienne contre Taliarcus et Dèce ? Comment expliquer la présence de ce «dragon» mystérieux, dont d’ailleurs le récit ne parle pas de la disparition ? 

Tout ce récit n’a-t-il pas été un peu enjolivé pour justifier la valeur de la virginité ? L’intention est excellente, mais l’histoire semble y perdre un peu de saveur.

Une basilique Sainte-Victoria fut construite à Trebula Mutusca (Monteleone Sabino, Rieti, Latium, Italie C).

Les Saintes Anatolia et Victoria de Sabine sont commémorées le 10 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:06

Secunda de Rome

† 255

 

Se reporter à la notice Rufina et Secunda de Rome

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie S
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:05

Rufina et Secunda de Rome

† 255

 

Il s’agit ici de deux vierges romaines qui souffrirent sous Valérien et Gallien , soit entre 253 et 260.

L’une eut la tête fendue d’un coup d’épée, l’autre fut décapitée.

Elles subirent le martyre au neuvième mille de la via Cornelia, vers 255.

Les Saintes Rufina et Secunda de Rome sont commémorées le 10 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie R
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:04

Marinus d’Afrique

?

 

Se reporter à la notice Ianuarius et Marinus d’Afrique

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie M
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:03

Ianuarius et Marinus d’Afrique

?

 

On ignore tout de ces deux Martyrs. Leurs noms se trouvent dans des listes anciennes, sans autre précision de lieu, de date, de circonstances.

Peut-être furent-ils exécutés à Nicopolis (Petite Arménie, auj. Koyulhisar, Turquie NE).

On parle parfois aussi de la date 320, c’est-à-dire plusieurs années après la proclamation de la paix constantinienne. Cela voudrait dire qu’un chef local, transgressant la loi impériale, voulut personnellement faire mourir ces Chrétiens.

Qu’ils intercèdent pour nous !

Les Saints Ianuarius et Marinus d’Afrique sont commémorés le 10 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie I
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:02

Apollonius d’Iconium

?

 

Apollonius était de Sardes (Lydie, auj. province de Manisa, Turquie W ; la ville fut détruite par Tamerlan en 1402).

C’est à Iconium qu’Apollonius fut cité devant le juge et qu’il se déclara chrétien.

On l’invita à jurer par la Fortune de l’Empereur, ce qu’il refusa d’autant plus que l’empereur ne reconnaissait pas le Créateur de l’univers.

Il fut condamné à être crucifié.

La date de ce martyre n’est pas connue. On pourrait avancer l’époque de la persécution de Dioclétien (début du 4e siècle).

Saints Apollonius d’Iconium est commémoré le 10 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:02

Silvanus de Pisidie

† 305

 

Se reporter à la notice Bianor et Silvanus de Pisidie

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie S
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:01

Bianor et Silvanus de Pisidie

† 305

 

De Bianor et Silvain on rapporte qu’ils furent torturés et enfin décapités.

On les situe en Pisidie (act. Turquie SW)

Ce fut probablement au début du 4e siècle, lors de la persécution de Dioclétien.

Les Saints Bianor et Silvanus de Pisidie sont commémorés le 10 juillet dans le Martyrologe Romain.

 

 

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie B
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 22:00

Sisinnius de Nicopolis

† 310

 

Se reporter à la notice Nicopolis (Six Martyrs vers 310)

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie S
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 21:59

Anicetus de Nicopolis

† 310

 

Se reporter à la notice Nicopolis (Six Martyrs vers 310)

Repost 0
Published by samuelephrem - dans Hagiographie A
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens