Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Eugenio Cuesta Padierna

1912-1936

Eugenio vit le jour le 2 mars 1912 à Villanueva del Rebollar (Teruel, Catalogne, Espagne) et fut baptisé le 31.

Il entra chez les Frères des Ecoles Chrétiennes en 1926, au noviciat mineur de Cambrils, puis au noviciat de Fortianell (1928), où il reçut l’habit et prit le nom de Hilarion Eugenio, lors de la profession le 15 août 1929.

Après le scholasticat à Fonserannes (Béziers, Hérault, France), il exerça son ministère à Salt, où il resta trois ans (1930-1933).

Ensuite, il fut envoyé à Palamós.

Le 21 juillet 1936, toute la communauté dut se dissoudre. Hilarion Eugenio, avec Francisco Alfredo, se réfugièrent chez un prêtre du pays.

Le 12 août, des miliciens vinrent fouiller la maison. Ils voulaient emmener le prêtre, mais les suppliques de sa mère semblèrent émouvoir les miliciens, qui partirent en conseillant seulement aux deux Frères de quitter le pays dès que possible.

Le lendemain, sur ordre du Comité, ils prirent l’autobus. Un habitant demanda au maire où ils pouvaient bien aller. Réponse : A la mort ! Ça vous fera deux ennemis en moins !

Effectivement, les miliciens suivirent l’autobus, le dépassèrent et l’arrêtèrent, intimant aux deux Frères l’ordre de descendre, tandis que l’autobus continuait sa route.

On fit marcher les deux Frères à trois-cents mètres de là, dans un petit bois de Revols de Torrent, où on les fusilla, le 13 août 1936.

Les corps restèrent là sans sépulture quelques jours, jusqu’au passage d’une brave femme qui avertit le Comité : on vint brûler les cadavres, dont les cendres furent enterrées sur place. Plus tard, par recoupements, on sut les retrouver pour les exhumer.

Frère Hilarion Eugenio a été béatifié en 2007.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Eusebi Maria Codina Millá

1914-1936

 

Eusebi vit le jour le 7 décembre 1914 à Albesa (Lleida, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Cervera, et fut ensuite envoyé à Vic, Solsona, Cervera et Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots : Vive le Christ Roi !

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté : il avait vingt-et-un ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Juan Sánchez Munárriz

1913-1936

 

Juan vit le jour le 15 juin 1913 à Malón (Saragosse, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Alagón et fut ensuite envoyé à Cervera, Vic, Solsona, de nouveau à Cervera, et Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots : Vive la Patronne de mon pays, la Vierge du Pilar !

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté, à vingt-trois ans à peine passés.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Esteve Casadevall Puig

1913-1936

 

Esteve (Etienne) vit le jour le 6 (ou le 18 ?) mars 1913 à Argelaguer (Gerona, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Cervera, et fut ensuite envoyé à Alagón, Cervera, Barbastro, Vic, de nouveau Cervera, et Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots : Vive le Cœur de Marie !

Mais il n’avait pas encore fait la profession solennelle. Quand il apprit la confirmation de la sentence de mort, il fit cette profession entre les mains du père Secundino Ortega, seul prêtre du groupe qui allait être conduit au martyre ce jour-là.

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté : il avait vingt-trois ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Secundino Ortega García

1912-1936

 

Secundino vit le jour le 20 mai 1912 à Santa Cruz de la Salceda (Burgos, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Alagón, fit la profession et fut ensuite à Vic, Solsona, Cervera et Barbastro.

Il fut ordonné prêtre le 6 juin 1936.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté ; peu avant sa mort, il écrivit encore : Vive le Pape et l’Action Catholique !

Comme on a pu le voir, il n’avait qu’un peu plus de deux mois de sacerdoce.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Tomás Capdevila Miró

1915-1936

Tomás vit le jour le 9 octobre 1915 (ou le 5 mai ?) à Maldà (Lleida, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Cervera, fit la profession et fut ensuite envoyé à Cervera, Vic, Solsona, de nouveau Cervera, et Barbastro.

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots : Vive le règne social de Jésus-Christ, Ouvrier.

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté : suivant sa date de naissance, il avait environ vingt-et-un ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Juan Echarri Vique

1913-1936

 

Juan vit le jour le 15 (ou le 30 ?) mars 1913 à Olite (Navarra, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Alagón et fut ensuite envoyé à Cervera, Vic, Solsona, de nouveau Cervera, et Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots, en latin : Offero libenter meum sanguinem innocentem pro Ecclesia et Congregatione (J’offre volontiers mon sang innocent pour l’Eglise et la Congrégation).

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté : il avait vingt-trois ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

José Bonet Nadal

1875-1936

 

José vit le jour le 26 décembre 1875 à Santa María de Montmagastrell (Lleida, Catalogne, Espagne).

Il entra chez les Salésiens, fit la profession en 1897 et étudia la théologie à Séville. Il fut ordonné prêtre en 1904.

Il fut à Sarriá, Sevilla, Ciudadela (Minorque), et surtout Rocafort.

En juillet 1936, il put se cacher chez des coopérateurs salésiens, mais fut arrêté le 13 août.

Il déclara sans hésiter sa condition de prêtre.

Il fut martyrisé à Barcelone le soir même du 13 août 1936 et fut béatifié en 2001.

Son jeune frère, Jaime, suivit le même chemin (voir au 18 août).

 

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Antoni Dalmau Rosich

1912-1936

 

Antoni vit le jour le 4 octobre 1912 à Miralcamp (Lleida, Espagne).

Il entra d’abord au séminaire de Solsona, puis au noviciat des Clarétains de Vic, et fut ensuite envoyé à Solsona, Cervera et Barbastro.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots : Seigneur, qu’en tout soit faite votre sainte volonté !

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté : il n’avait pas vingt-quatre ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 23:00

Antolín María Calvo y Calvo

1912-1936

 

Antolín vit le jour le 2 septembre 1912 à Sant Jordi des Valls (Gerona, Espagne).

Il entra au collège des Clarétains de Alagón, fit la profession et fut ensuite envoyé à Cervera, Vic, Solsona, de nouveau Cervera, et Barbastro.

Antolín n’était pas encore prêtre en juillet 1936, n’ayant pas encore atteint vingt-quatre ans.

 

Voir ici la notice Clarétains martyrs à Barbastro

 

Peu avant de mourir, il signa une lettre commune écrite par les Martyrs clarétains à la Congrégation, ajoutant ces mots : Mon Jésus, mon sang est pour Vous et pour les âmes.

Il reçut la palme du martyre à Barbastro le 13 août 1936, parmi les plus jeunes de la communauté : il avait presque vingt-quatre ans.

Il fut béatifié en 1992.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 9000 notices de Bienheureux et Saints. Ont été successivement illustrés : - Les personnages bibliques de l'ancien et du nouveau Testaments. - Tous les Saints et Bienheureux reconnus, depuis les débuts de l'Eglise jusqu'aux derniers récemment proclamés. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Les textes sont maintenant mis à jour selon le nouveau texte de la Nova Vulgata (ed. 2005). Nous avons aussi le Lectionnaire latin pour toutes les fêtes du Sanctoral, sans renvois, également mis à jour selon le texte de la Nova Vulgata. Bienvenue à nos Lecteurs, à nos abonnés, avec lesquels nous entamerons volontiers des échanges. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens