Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

JANVIER

 

01 JANVIER

 

I.

La très sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, Theotokos.

II.

S Concorde, prêtre et martyr à Spolète.

IV.

S Basile le Grand, moine dans le Pont, évêque à Césarée, docteur de l’Eglise, fêté le 2 janvier avec son ami s. Grégoire de Nazianze.

S Justin, évêque à Chieti, dont il est patron.

S Almaque (Télémaque), martyr romain au moment où il venait de dire : “C’est aujourd’hui l’octave du jour du Seigneur, renoncez aux superstitions des idoles et aux sacrifices impurs”.

?

S Magne, martyr.

V.

S Basile, évêque à Aix-en-Provence.

VI.

S Oyend (Eugendus), abbé sur le Mont Joux, où le monastère prit ensuite le nom de Saint-Claude ; son père devint prêtre aussi.

S Fulgentius, évêque à Ruspe, adversaire et victime des ariens, patron de Cagliari.

S Agrippin, évêque à Autun.

S Félix, évêque à Bourges ; on retrouva son corps sans corruption après douze années.

VII.

S Clair, abbé près de Vienne.

S Frodobert (Frobert), fondateur d’un monastère et abbé à Montier-la-Celle.

IX.

S Stable, évêque à Clermont.

XI.

S Odilon, cinquième abbé à Cluny, à qui revient la paternité de la Trêve de Dieu et de la Commémoraison des défunts du 2 novembre.

XIII.

Ste Zdislava de Lemberk, tertiaire dominicaine bohême, obligée de se marier à seize ans, mystique, canonisée en 1995.

B Ugolino, ermite de Saint-Augustin à Gualdo Cattaneo.

XIV.

S Bonfiglio Monaldi, un des fondateurs de l’ordre des Servites, fêté le 17 février.

XVIII.  

B Jeong San-pil Petrus, laïc coréen, martyr dont on ne connaît que l’année du martyre (1799), béatifié en 2014.

S Giuseppe Maria Tomasi, théatin à Palerme, cardinal à Rome, très versé dans l’Ecriture Sainte  et la liturgie (on l’appela “Doctor Liturgicus”) ; il étudia auprès du rabbin de Rome, qui se convertit ; canonisé en 1986.

Bx René et Jean Lego, deux frères prêtres près d’Angers, martyrs guillotinés, béatifiés en 1984.

XIX.        

Bx Coréens, laïcs, six martyrs béatifiés en 2014, dont on ne connaît que l’année du martyre : An Gun-sim Richardus (1835), Jang Thomas et Ku Han-seon Thomas (1866), Song Benedictus, Song Petrus et Yi Anna (1867).

Bx Gim Gi-ryang Felix Petrus et Pak Sang-geun Matthias, laïcs coréens martyrisés par pendaison à un jour imprécisé de janvier 1867, béatifiés en 2014.

S Vincenzo Maria Strambi, prêtre à Viterbe, passioniste, évêque à Macerata.

XX.

B Jean-Louis (Valentin) Paquay (1828-1905), religieux franciscain belge, grand confesseur, dévôt du Sacré-Cœur et de l’Immaculée Conception, partisan de la communion fréquente, béatifié en 2003.

S Zygmunt Gorardowski (1845-1920), prêtre polonais très actif, fondateur des Sœurs de Saint-Joseph, béatifié en 2001, canonisé en 2005.

B Andrés Gómez Sáez (1894-1937), prêtre salésien, martyr à Santander, béatifié en 2007.

B Marian Konopiński (1907-1943), prêtre polonais, mort à Dachau, des suites des “expériences médicales”, béatifié en 1999.

B Alojzij Grozde (1923-1943), laïc slovène martyr, béatifié en 2010.

 

 

02 JANVIER

 

II.

S Télesphore, pape (126-136), martyr, à l’origine de la messe de minuit de Noël.

IV.

Ss Argée, Narcisse et Marcellin, trois frères martyrs à Tomes. 

VI.

S Théodore, évêque à Marseille, sans cesse objet des vexations du gouverneur.

S Aspasius, prêtre à Melun (peut-être évêque à Eauze).

VII.

S Bladulfo, moine à Bobbio ; il reprocha son arianisme au roi lombard.

S Giovanni le Bon, évêque à Milan ; ce siège avait été transféré à Gênes : il le rétablit.

S Vincentianus (Viance), ermite en Limousin.

S Munchin, évêque vénéré en Irlande.

IX.

S Adalhardus, petit-fils de Charles-Martel et cousin de Charlemagne, abbé à Corbie, très instruit, invoqué contre les fièvres et le typhus.

XII.

B Airald, frère (?) de Calliste II, chartreux, évêque à Saint-Jean-de-Maurienne.

S Silvestro, abbé de rite oriental, en Sicile.

XIV.

B Marcolino Amanni, dominicain à Forlì, rigoureux dans l’observance de la règle.

XVI.

Bse Stefania Quinzani, tertiaire dominicaine, qui fonda un couvent de cet Ordre à Soncino, mystique.

XVIII.

Bx Guillaume Repin et Laurent Batard, prêtres, guillotinés à Angers, béatifiés en 1984 .

XIX.

Bse Esther (Marie-Anne) Sureau, canadienne, fondatrice des Sœurs de Sainte Anne, longtemps victime du despotisme du prêtre confesseur et tenue à l’écart, béatifiée en 2001.

S Séraphim de Sarov, prêtre ermite russe, image vivante de l’Evangile ; il est canonisé dans l’Eglise russe, et très connu dans le monde occidental.

XX.

Bx Baldomero Arribas Arnaiz (Narciso, *1877), Jaime Cortasa Monclús (Pedro, *1883), Tesifonte Ortega Villamudrio (Néstor Eugenio, *1912), espagnols, et Henri Oza (Colombanus Paul, *1877), français, tous Frères Maristes martyrs à Santander en 1937 et béatifiés en 2013.

 

 

03 JANVIER

 

La fête du Saint Nom de Jésus.

III.

S Anthère, pape pendant quarante-trois jours (236), martyr.

Ss Théopempte, évêque, et Théonas, magicien, martyrs à Nicomédie ; les prodiges du martyre du premier amenèrent l’autre à se convertir.

?

Ss Zosime et Athanase, martyrs en Cilicie où le greffier Athanase fut converti par l’autre.

IV.

S Gordius, centurion martyr à Césarée de Cappadoce.

S Daniel, diacre martyr à Padoue, miraculeusement retrouvé au XI.s (I. ?).

Ss Cyrin, Prime, Théogène, martyrs à Cyzique en Hellespont.

S Florent, évêque à Vienne et martyr.

Ss Narsès, évêque à Sahrgord, et son disciple Joseph, martyrs.

V.

Ste Geneviève, vierge à Paris, thaumaturge ; il y a à Nanterre un puits d’où elle prit l’eau avec laquelle elle guérit sa mère de la cécité ; patronne de Paris et des gendarmes.  

VI.

S Fintan, moine à Bangor.

S Eustade, premier abbé à Saint-Bénigne de Dijon.

VII.

S Blimont (Blitmond), abbé à Leucone, disciple de s.Valéry.

Ste Bertille (Bertilie), recluse à Marœuil, après une vie conjugale passée dans la continence.

VIII.

S Mélor, martyr en Armorique, victime de son oncle, patron de Lanmeur.

S Luciano, évêque en Sicile.

XV.

Bse Bonne d’Armagnac, due aux prières de ste Colette, clarisse à Lézignan, mystique.

XIX.

B Kuriakose Elias Chavara, prêtre de rit syro-malabar en Inde, fondateur des Congrégations des Carmes de Marie Immaculée et de la Mère du Carmel, béatifié en 1986 et canonisé en 2014.

 

 

04 JANVIER

 

I.

S Tite, disciple de s. Paul, qui lui a dédié une Epître, évêque en Crète, fêté le 26 janvier avec s. Timothée.

III.

S Mavile, martyr à Adrumète (?).

?

Ste Fauste, vierge martyre, vénérée en Gascogne.

IV.

Ss Prisque, prêtre, Priscillien, clerc, et Benoîte, sainte femme, saints romains.

Ste Dafrose, romaine, martyre par la faim, mère des stes Bibiane et Démétrie.

Ss Hermès, Aggée et Caïus, martyrs à Bologne de Mésie.

V.

Ss Aquilin, Gémin, Eugène, Marcien, Quinctus, Théodore et Tryphon, martyrs en Afrique.

S Abrunculus, évêque à Langres puis, chassé, à Clermont.

VI.

S Grégoire, évêque à Langres ; auparavant il y fut gouverneur ; son fils s. Tetricus lui succéda à Langres, et son petit-fils fut s. Grégoire de Tours. 

S Ferréol, évêque à Uzès, successeur de son oncle, convertisseur de juifs.

S Rigomer, évêque à Meaux.

VIII.

S Rigobert, évêque à Reims, parent de Charles-Martel, qui n’en aimait pas la neutralité politique. 

Ste Pharaïlde, à Bruay sur l'Escaut ; elle demeura vierge malgré son mariage forcé ; elle fit jaillir une source qu’on utilise pour guérir les petits enfants ; elle est patronne de Gand.

XI.

B Libence, évêque à Brême-Hambourg, venu d’Italie, exigeant pour l’observance de la règle monastique.

XII.

S Etienne du Bourg, chartreux, compagnon de s.Bruno, fondateur à Mayria.

B Roger, anglais, fondateur d’un monastère cistercien à Elan.

XIV.

Ste Angela, veuve à Foligno, pénitente et tertiaire franciscaine, mystique, canonisée en 2013.

Bse Oringa Menabuoi (Cristiana)vierge à Santa Croce sull'Arno, augustine.

XVI.

Ste Elisabeth, cistercienne à Rosenthal.

B Thomas Plumtree, prêtre martyr à Durham.

XIX.

Ste Elisabeth Ann Seton, mère de cinq enfants puis veuve, aux Etats-Unis, fondatrice des Sœurs de la Charité de Saint-Joseph, pour les malades et les pauvres.

Bx Hong Jae-Yeong Protasius, Choe Jo-i Barbara, Yi Jo-i Magdalena et Oh Jong-rye Iacobus, ce dernier âgé de dix-neuf ans, laïcs coréens martyrisés par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

B Euquerio Llanillo García (1914-1937), frère mariste espagnol, mort en prison à Madrid et martyr, béatifié en 2013.

B Manuel González García (1877-1940), évêque à Málaga, fondateur des Sœurs Missionnaires Eucharistiques de Nazareth, béatifié en 2001.

 

05 JANVIER

 

IV.

Ste Synclétique, vierge à Alexandrie.

V.

S Deogratias, évêque à Carthage ; il vendit tous les vases sacrés pour racheter des prisonniers chrétiens.

Ste Apollinaire, vierge réfugiée dans un monastère d’hommes sous un nom masculin.

Ste Aimée (Amma Talide), abbesse à Antinoé. 

VI.

Ste Emilienne, tante du pape s. Grégoire le Grand.

VIII.

Ss Honobert et Arnulphe, évêques à Sens.

S Angilram, évêque à Metz, neveu de s. Chrodegand, aumônier de la maison de Charlemagne.

IX.

B Convoyon, abbé à Redon.

XI.

S Edward, roi en Angleterre, très dévot de saint Jean l’Evangéliste.

XII.

S Gerlac, ermite près de Maastricht, après une jeunesse agitée.

XIII.

B Ruggero, un des tout premiers franciscains, à Todi.

XVIII.

Bx François Peltier, Jacques Ledoyen et Pierre Tessier, prêtres guillotinés à Angers, béatifiés en 1984.

XIX.

S Jan Nepomucký Neumann, originaire de Bohème, rédemptoriste, évêque à Philadelphie, fondateur d’un tiers-ordre franciscain.

Bse Maria Repetto, aînée de neuf enfants, dont un fut prêtre et quatre religieuses ; elle s’activa dans l’Institut de Notre-Dame-du-Refuge à Gênes, où on l’appela la “sainte moniale” ; béatifiée en 1981. 

S Joannes Andreas (Karel de Saint-André) Houben, passioniste hollandais actif en Angleterre puis en Irlande, dévoué à l’œcuménisme et au sacrement de la Réconciliation, canonisé en 2007.

XX.

Bse Marcelina Darowska (1827-1911), jeune veuve polonaise, fondatrice des Sœurs de l’Immaculée Conception de la Bse Vierge Marie, pour les milieux agricoles et populaires, béatifiée en 1996.

B Pietro Bonilli (1841-1935), prêtre à Spolète, fondateur de plusieurs familles, pour répandre l’idéal de la Sainte Famille : Missionnaires de la Sainte-Famille, Œuvre de la Sainte Famille (pour la jeunesse abandonnée), Institut Narrareno (pour enfants aveugles et sourds-muets abandonnés), Sœurs de la Sainte-Famille ; béatifié en 1988.

B Joan (Roberto) Grau i Bullich (1895-1937), prieur bénédictin à Montserrat, martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

B Mariano Alarcón Ruiz (José Mariano des Anges, 1912-1937), prêtre des Carmes Déchaux, martyr près de Barcelone avec son père, béatifié en 2007.

Ste Genoveva Torres Morales (1870-1956), espagnole, mal amputée d’une jambe, fondatrice des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus et des Anges à Saragosse, pour le service des femmes seules et délaissées, béatifiée en 1995, canonisée en 2003.

 

06 JANVIER

 

I.

Epiphanie du Seigneur : visite des Rois Mages à Bethléem (Mt 2:1-18).

III.

Ste Macre, vierge martyre à Reims.

IV.

Ss Julien et Basilisse, époux égyptiens ; Julien fut martyrisé.

V.

S Nilammon, reclus à Gerres ; il mourut tandis qu’on l’emmenait pour le faire évêque malgré lui.

S Félix, évêque à Nantes pendant trente-trois ans, administrateur efficace.

VII.

S Pierre de Doroverne, moine romain, abbé près de Cantorbury, enterré à Boulogne-sur-Mer parce qu’il mourut dans un naufrage près de Ambleteuse.

X.

Ste Wiltrude, veuve, fondatrice et abbesse en Bavière.

XI.

B Frédéric, prévôt en l’abbaye Saint-Vaast à Arras.

XII.

S Erminold, abbé à Prüfening ; il mourut des suites d’un coup reçu par un moine mécontent de sa fermeté.

B Macaire, abbé à Herminopolis, dans un monastère d’Ecossais.

XIII.

S Raimundo de Peñafort, dominicain catalan, chargé de grandes missions (les “Décrétales”, recueil des ordonnances papales) ; il fit solenniser davantage la fête de l’Annonciation ;  il fit le voyage de l’île de Majorque à Barcelone sur son manteau en guise de barque : ce miracle valut la conversion du roi d’Aragon ; fêté le 7 janvier.

XIV.

Bse Gertrud van der Oosten, béguine à Delft, mystique.

S Pierre Thomas, carme français, nommé évêque et chargé de missions par le pape d’Avignon, mort à Famagosta ; il défendit l’Immaculée Conception de Marie.

S Andrea Corsini, carme, évêque à Fiesole, thaumaturge.

XVII.

S Juan de Ribera, vice-roi, évêque à Badajoz, puis à Valencia, dévôt de l’Eucharistie.

S Carlo de Sezze, convers franciscain à Naziano puis à Rome ; peu lettré, très savant, il était consulté par les cardinaux et le pape.

XX.

Bse Rita Lopes de Almeida (Amada de Jesus, 1848-1913), portugaise fondatrice de l’Institut des Sœurs de Jésus-Marie-Joseph, pour les petites filles pauvres et abandonnées, béatifiée en 2006.

Ste Rafaela Porras y Ayllón (Rafaela María du Sacré-Cœur, 1850-1925), fondatrice à Madrid des Ancelles du Sacré-Cœur, réparatrices.

S Alfred Bessette (André, 1845-1937), d’une famille canadienne de dix enfants, “thaumaturge de Montréal”, des Religieux de Sainte-Croix, béatifié en 1982, canonisé en 2010.

 

 

07 JANVIER

 

III.

S Polyeucte, soldat martyr à Mélitène, où il reçut le baptême de sang ; c’est ce martyr qui inspira la tragédie de Corneille.

IV.

S Lucien, syrien venu à Antioche où il fut prêtre et ouvrit une école d’exégèse : sa traduction en grec sur l’hébreu de la Bible fut précieuse à s.Jérôme ; durant son martyre, il ne répétait que ces mots : “Je suis chrétien”.

S Théodore, moine en Egypte.

?

S Cler, diacre martyr à Antioche.

Ss Félix et Janvier, martyrs à Héraclée.

V.

S Valentin, évêque à Passau.

S Crispin, évêque à Pavie.

S Valentinien, évêque à Coire, très charitable.

VIII.

S Théau, esclave de Saxe racheté par s.Eloi, moine à Solignac. 

S Cyr, évêque à Constantinople.

Ste Kentigerne, veuve irlandaise, mère de s.Fillan.

IX.

B Witikind, duc de Westphalie, filleul de Charlemagne.

S Aldric, d’une famille saxonne, chapelain de l’empereur, évêque au Mans.

X.

S Rainaldus, moine à Cologne, tué par les tailleurs de pierre hostiles.

S Anastase, évêque à Sens ; il fit reconstruire l’église de l’abbaye Saint-Pierre-le-Vif.

XII.

S Knud Lavard, fils du roi danois Eric 1er le Toujours Bon, et neveu de s. Knud IV le Saint, “martyr” d’une conspiration.

XV.

B Matteo Guimerà, dominicain sicilien, compagnon de s.Bernardino de Sienne, évêque à Agrigente, retiré à Palerme.

XVI.

B Edward Waterson, prêtre anglais martyr par la pendaison à Newcastel (le 8 janvier au Martyrologe).

XVII.

B Ambrósio Fernandes, homme d’affaires parti au Japon, où il devint frère jésuite et mourut en prison, martyr.

XVIII.    

B Pai Kwan-gyeom Franciscus, laïc coréen martyrisé enterré vivant, béatifié en 2014.

XIX.

S Giuse Tuân, paysan et père de famille, martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Jeanne Haze (Marie-Thérèse), belge, fondatrice des Filles de la Croix pour les infirmes et les pauvres, béatifiée en 1991.

 

 

08 JANVIER

 

II.

S Claude Apollinaire, évêque à Hiérapolis, une colonne de l’Eglise en son temps, auteur d’une Apologie de la foi chrétienne, envoyée à l’empereur.

S Patient, évêque à Metz.

III.

Ss Théophile, diacre, et Hellade, martyrs en Lybie.

S Lucien, prêtre romain, apôtre du Beauvaisis, martyr avec les ss.Maximien et Julien.

IV.

S Carterius, prêtre et martyr à Césarée de Cappadoce.

S Eugénien (Egémone ?), évêque à Autun, martyr.

V.

S Guilhelin, évêque à Londres.

S Séverin, apôtre du Norique, retrouvé incorrompu six ans après sa mort, transféré à Lucullanum lors d’une invasion barbare.

VI.

S Massimo, évêque à Pavie. 

VII.

S Georges, ermite à Choziba en Palestine ; il ne sortait que le dimanche pour s’entretenir avec ses frères.

S Nethelm, propriétaire écossais, puis anachorète et évêque à Tullicht.

S Erhard, irlandais, évêque à Ardagh ; vénéré en Bavière.

VIII.

S Albert, évêque (?) à Cashel, mort à Regensburg où il avait rejoint s. Erhard.

Ste Gudila, fille de ste Amalberge, vierge du Brabant, bienfaitrice des pauvres, patronne de Bruxelles.

Ste Pègue (Peggy), ermite près de son frère, s.Guthlac, à Croyland.

S Garibald, premier évêque à Ratisbonne.

XI.

S Wulsin, abbé à Westminster, évêque à Sherborne.

XV.

S Lorenzo Giustiniani, vénitien, évêque à Castello, puis à Venise, dont il fut le premier patriarche ; enterré seulement le 17 mars, son corps resta incorrompu.

XVI.

B Edward Waterson, prêtre anglais martyr par la pendaison à Newcastel.

XX.

Bse Eurosia Fabris Barban (1866-1932), mère de famille italienne exemplaire, béatifiée en 2005.

 

 

09 JANVIER

 

II.

Ste Paschasie, vierge martyre à Dijon : elle reçut s.Bénigne qui la baptisa.

III.

Ss Epictète, évêque à Assur, Jucond, Second, Vital, Félix et d’autres, martyrs en Afrique.

?

Ss Vital, Révocat et Fortunat, martyrs à Smyrne.

VI.

S Marcellinus, évêque à Ancône ; sa présence arrêta un incendie qui menaçait la ville.

VII.

S Vaneng, fonctionnaire royal normand ; il coopéra à la fondation d’abbayes à Fontenelle et Fécamp.

S Mauront, abbé à Saint-Florent-le-Vieil.

VIII.

S Adrianus, abbé à Nerida, puis Cantorbury.

S Fillan, abbé en Ecosse.

S Brithwald, abbé à Reculver, évêque à Cantorbury.

IX.

S Eustratios le Thaumaturge, abbé du monastère des Agaures en Bithynie.

XIII.

B Honoré de Buzançais, marchand de bestiaux assassiné par deux domestiques à Thénezay.

XIV.

Bse Giulia Della Rena, recluse à Certaldo.

XV.

B Antonio Fatati, évêque à Teramo puis à Ancone, chargé de mission par les papes.

XVII.

Bse Alix Le Clerc (Marie Thérèse de Jésus), fondatrice avec s. Pierre Fourier, de la congrégation de Notre-Dame, pour l’éducation des jeunes filles.

XVIII.    

Bx In Eon-min Martinus et Yi Bo-hyeon Franciscus, laïcs coréens martyrisés ensevelis vivants, béatifiés en 2014.

XIX.

Stes Agatha Yi, vierge de seize ans, et Teresa Gim, veuve, martyres en Corée, canonisées en 1984 et fêtées le 20 septembre.

XX.

Bx Jósef Pawlowski (*1890) et Kasimierz Grelewski (*1907), prêtres polonais, pendus à Dachau en 1942, béatifiés en 1999.

 

 

10 JANVIER

 

I.

S Nicanor, un des sept premiers diacres, martyr à Jérusalem ou en Chypre, commémoré le 28 juillet avec les autres “candidats”.

III.

Ste Floride, vierge martyre à Dijon.

Stes Thècle et Justine, deux riches dames qui assistaient les chrétiens, martyres à Lentini.

IV.

S Miltiade, pape (ou Melchiade, 311-314) : africain, le premier pape de la paix constantinienne ; c’est par erreur qu’on l’a inscrit au 10 décembre : il est mort un 10 janvier.

S Paul, premier ermite en Egypte, mort à cent treize ans, dont quatre-vingt-dix dans le désert ; deux lions vinrent creuser sa tombe ; il est connu par ce qu’en a écrit l’ermite s. Antoine.

V.

S Grégoire de Nysse, frère des ss. Basile le Grand, Pierre de Sébaste et Macrine, marié puis consacré par son frère évêque à Nysse ; il administra aussi Sébaste ; écrivain remarquable.

S Jean, évêque à Jérusalem, défenseur de l’orthodoxie.

S Pétrone, moine à Lérins, évêque à Die ; son frère s.Marcel lui succéda.

S Marcien, bienfaiteur à Constantinople, prêtre, économe, thaumaturge.

VII.

S Domitianus, évêque à Mélitène, parent de l’empereur Maurice.

S Valerius, ermite près de Limoges.

Ste Séthride, vierge anglaise venue à Brie, abbesse.

S Agathon, pape (678-681) : il fit rétablir s.Wilfrid sur son siège, et convoqua le VIe concile de Constantinople qui condamna le monothélisme.

X.

S Arconce, évêque à Viviers, martyrisé par les habitants.

S Pietro Urseolo, doge à Venise, moine à Cuxa après avoir laissé son épouse et son fils.

XII.

B Benincasa, abbé à La Cava, fondateur d’un autre monastère à Monreale.

XIII.

S Guillaume, abbé cistercien à Châlis, évêque à Bourges, dont il est patron.

S Gonzalez d’Amaranthe, dominicain espagnol; ermite, il fit construire un pont sur le Tamaga.

B Grégoire X, pape (1271-1276) : élu pendant qu’il était en Terre Sainte, il convoqua le concile à Lyon, où fut proclamée l’union entre les Eglises d’Orient et d’Occident.

XVI.

B Bernardino (Egidio) Di Bello, franciscain mystique à Lorenzana.

Bse Ana des Anges Monteagudo, dominicaine au Pérou, mystique, béatifiée en 1985.

XX.

Ste Léonie Aviat (Françoise de Sales, 1844-1914), française, fondatrice des Sœurs oblates de Saint-François-de-Sales, pour les jeunes ouvrières, béatifiée en 1992, canonisée en 2001.

Bse María Dolores Rodríguez Sopeña (1848-1918), andalouse, très active dans le monde social, à l’origine de plusieurs œuvres apostoliques pour le monde ouvrier, béatifiée en 2003. 

 

 

 

 

11 JANVIER

 

II.

S Hygin, pape (138-142) : grec d’origine, peut-être à l’origine des ordres mineurs.

S Leuce, premier évêque à Brindes, venu de Alexandrie, thaumaturge (légendaire ? ou  IV. ?).

III.

S Salvius, martyr en Afrique.

IV.

S Tipasius, soldat romain, martyr à Tigava.

S Pierre Abselamus (Abselamites, Balsamus), martyr à Aulone, crucifié.

V.

S Théodose, anachorète puis abbé à Rhosus.

Ste Honorate, vierge à Pavie, sœur de l’évêque Epiphane.

S Alexandre, évêque à Fermo et martyr.

Ss Pierre et Leuce, à Alexandrie.

VI.

S Théodose le Cénobiarque, supérieur des cénobites près de Jérusalem ; il y avait dans la communauté trois églises, pour les lectures en grec, arménien et slave ; il mourut à cent-cinq ans.

S Anastase, romain, moine au mont Soratte.

S Béadan, irlandais, abbé en Gaule.

VII.

S Vital, moine à Gaza : pour convertir des prostituées, il leur apportait le gain de son travail et les invitait à se convertir, leur demandant le silence là-dessus ; à sa mort les nombreuses prostituées converties lui rendirent témoignage.

IX.

S Paolino, grand ami de Alcuin et évêque (patriarche) à Aquilée.

XV.

B Bernardo Scammaca, dominicain à Catane ; il voulut expier une jeunesse agitée qui s’était achevée par une grave blessure au cour d’un duel.

XVI.

B William Carter, martyr en Angleterre, pendu à Tyburn, béatifié en 1987.

XVII.

Bx Ioannes Hattori Jingoro et son fils Petrus de cinq ans ; Michaël Mitsuishi Hikoemon et son fils Thomas de douze ans, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XVIII.

S Francesco Antonio Placidi (Tommaso) de Cori, berger, puis franciscain à Viterbe, Velletri, Orvieto, Civitella ; béatifié en 1786, canonisé en 1999.

XIX.

Bse Ana María Janer Anglarill, fondatrice espagnole des Sœurs de la Sainte Famille de Urgell, béatifiée en 2011.

XX.

B Franciszek Rogaczewski (1892-1940), prêtre polonais fusillé près de Gdansk, béatifié en 1999.

 

 

12 JANVIER

 

III.

Ste Tatiana, martyre romaine.

IV.

S Merce (Meortius), soldat chrétien africain, décédé des suites de ses tortures.

S Arcade, martyr à Césarée de Mauritanie.                              

S Probe, évêque à Vérone.

?

S Satyre, martyr qui fit tomber une statue d’idole par un signe de croix.

Ss Zotique, Rogat, Modeste, Castule, martyrs en Afrique.

V.

Ss Tigrius, prêtre, et Eutrope, lecteur, torturés à Constantinople, calomniés d’avoir mis le feu à l’église et au palais.

VI.

Ste Cæsaria, abbesse à Arles, sœur de s. Césaire d’Arles, qui lui rédigea une Règle.

S Victorien, italien, abbé à Asane.

S Nazaire, espagnol, abbé bénédictin à Asane, successeur de s.Victorien.

VII.

S Ferréol, évêque à Grenoble, martyr.

S Benoît Biscop, anglais, fondateur d’une abbaye à Wearmouth, à Girwy ; il voulut des églises en pierre, à la française, et favorisa les cérémonies et le chant romains.

XI.

S Etienne, abbé à Liège.

XII.

S Aelred, abbé anglais cistercien à Revesby, puis Rievaux, d’une immense douceur.

S Martín de León (de la Sainte Croix), chanoine de Saint-Augustin, très expert de la Sainte Ecriture.

XVII.

Bx martyrs japonais, laïcs, béatifiés en 2008 ; ce sont :

Ludovicus Amagasu Iemon, son fils Vincentius Kurogane Ichibiyoe et sa femme Thecla avec leur fille Lucia de 1 an, 

Michaël Amagasu Tayemon et sa femme Dominica avec leur fille Iusta de 3 ans, 

Maria Itō et ses trois enfants Marina, Petrus et Matthias, 

Timotheus Ōbasama et sa femme Lucia, 

Ioannes Gorōbyōe, Ioachim Saburōbyōe, 

Ioannes Banzai Kazue et sa femme Aurea avec leur fils Antonius de 12 ans ; leur fille Rufinaus et son mari Paulus Sanjūrō avec leurs enfants Paulus et Martha de 5 et 1 an, 

Simon Takahashi Seizaemon et sa fille Thecla de 13 ans, 

Paulus Nishihori Shikibu, 

Ludovicus Jin’emon et sa femme Anna, 

Mancius Yoshino Han’emon et sa femme Iulia, 

Antonius Anazawa Han’emon et sa femme Crescentia avec leurs fils Paulus, Romanus et Michaël, 

Andreas Yamamoto Schichiemon et sa femme Maria avec leur fille Ursula, 

Ignatius Iida Soemon et sa femme Lucia, 

Ioannes Arie Kiemon et sa femme Magdalena avec leur fils Petrus, 

Alexius Satō Seisuke et sa femme Lucia avec leur fille Elisabeth, 

Paulus Satō Matagorō (frère du précédent Alexius Satō), et toute la famille Shichizaemon, dont on ne connaît ni le prénom du père ni celui des deux filles de 5 et 3 ans, la mère s’appelant Magdalena.

En outre : Alexis Choemon, avec son beau-frère Candidus et le neveu de celui-ci Ignatius, de 1 an.

S Filippo Latini de Corleone (Bernardo), capucin à Caltanissetta et mystique, canonisé en 2001.

XVIII.

Ste Marguerite Bourgeoys, née à Troyes, apôtre au Canada où elle fonda la Congrégation de Notre-Dame, pour la formation des femmes et des jeunes filles, considérée comme la co-fondatrice de Montréal et de l’Eglise au Canada, première sainte de ce pays, canonisée en 1982.

B Antoine Fournier, artisan, martyr à Avrillé, béatifié en 1984.

XIX.

B Pierre-François Jamet, prêtre assistant des Filles du Bon Sauveur, béatifié en 1987.

S Eustachio (Antonio Maria) Pucci, des Servites de Marie, curé à Viareggio, mystique.

XX.

B Nicolas Bunkerd Kitbamrung (1895-1944), prêtre thaïlandais, apôtre ardent, martyr prisonnier des Japonais, après avoir baptisé soixante-huit autres prisonniers, béatifié en 2000.

 

 

13 JANVIER

 

IV.

Ss Hermylius, diacre, et Stratonicus, son geôlier, martyrs à Singidunum.

Ste Glaphyre, vierge italienne, convoitée par l’empereur auquel elle échappa en se déguisant en homme pour fuir.

S Agrice (Agrœtius), évêque à Trèves.

S Léonce, évêque à Césarée de Cappadoce, surnommé “ange de la paix”.

S Hilaire, évêque à Poitiers, Docteur de l’Eglise ; il avait une fille lors de son baptême ; son épouse lui fut une sœur à partir de son sacre et ne le voyait qu’à l’autel ;  adversaire des ariens (et exilé), auteur d’ouvrages importants, et maître de s. Martin.

S Vivence,  ermite en Poitou ou sur l’île d’Olonne ; peut-être venu de Samarie.

VI.

S Remi, évêque à Reims ; il baptisa Clovis et son armée  ; il aurait été évêque pendant soixante-dix ans environ ; depuis le VIe s. il est fêté en France le 1. octobre, jour de la translation de son corps.

S Verus, évêque à Vienne.

VII.

S Kentigern, abbé puis évêque à Glasgow, ami de s.Columba. 

S Enogat, évêque à Aleth.

VIII.

S Pierre de Capitolias, syrien, père de trois enfants, puis prêtre ; il provoqua tellement les arabes, qu’il mourut martyr, horriblement mutilé.

IX.

Ss Gumesinde (Gomez), prêtre, et Serdieu (Servus Dei), moine, martyrs à Cordoue.

X.

B Bernon, fondateur d’abbayes : Baume-les-Messieurs, Gigny, Cluny…

XI.

B Hildemar, ermite dans la forêt d’Arrouaise, abattu par un faux clerc.

XII.

B Gottfried de Cappenberg, descendant de Charlemagne : il donna son château à s. Norbert, sa femme s’établit à Nider Clooster, son beau-frère fonda une abbaye à Ilbenstadt ; tous trois furent donc de l’ordre de Prémontré.

XIII.

Bse Yvette, flamande, veuve à dix-huit ans, mère de trois enfants dont un futur abbé à Orval ; elle s’occupa des lépreux et finit en recluse à Huy.

XV.

Bse Giovanna Negri (Veronica de Binasco), augustine à Milan, mystique.

XIX.

Ss Ɖaminh Phạm Trọng Khẚm, son fils Luca Phạm Trọng Thìn, et Giuse Phạm Trọng Tẚ, trois laïcs viet-namiens martyrs, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

Bses martyres près de Jaén :

Maria Francisca Espejo Martos (F. de l’Incarnation, 1873-1937), des Sœurs Trinitaires, béatifiée en 2007 ;

Francisca Inés de la Antigua Valverde González (Victoria, 1888-1937), des Filles de la Divine Bergère, béatifée en 2013.

B Emil Szramek (1887-1942), prêtre polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

14 JANVIER

 

II.

S Potit, sarde, martyr à Rome.

?

S Glycerius, diacre martyr à Antioche de Syrie, noyé en mer.

III.

S Félix, prêtre torturé à Nole.

IV.

Ste Christiana (Nina, Ninon), captive dans le sud Caucase : on l'appela "christiana" et ses miracles lui valurent la confiance du roi qui se convertit ; elle est l’apôtre de la Géorgie.

Ste Macrine, aïeule de s. Basile le Grand, à Néocésarée.

S Barbascémin (Barbasymas), évêque à Séleucie et Ctésiphon, martyr à Lédan.

V.

Ste Néosnadie, vierge en Poitou.

S Firmin, évêque à Mende (III.?).

? S Euphraise, évêque à Clermont ou en Afrique.

VI.

S Datius, évêque à Milan, mort exilé à Constantinople.

S Cler, diacre en Afrique.

VII.

S Fulgencio, évêque à Écija, frère des ss. Leandro, Isidoro et Florentina ; patron de Cartagena.

S Caldéold (Eoald), évêque à Vienne.

VIII.

S Etienne, fondateur et abbé à Constantinople.

XI.

B Engelmer, ermite en Bavière, assassiné par un inconnu.

XII.

B Oddone de Novare, prieur chartreux à Gayrach, puis chapelain à Tagliacozzo.

XIII.

S Sabas, serbe, moine au Mont Athos, évêque à Petj.

XIV.

B Odorico de Pordenone, franciscain thaumaturge, missionnaire en Asie mineure et jusqu’en Chine.

XVII.

B Devashayam Nilakandan Pillai, laïc tamoul, converti de l'hindouisme, martyr, béatifié en 2012.

XIX.

B Peerke (Petrus Norbertus) Donders, prêtre rédemptoriste hollandais, au service des lépreux au Surinam, béatifié en 1982.

XX.

Bse Alfonsa Clerici (1860-1930), italienne des Sœurs du Très Précieux Sang de Monza, béatifiée en 2010.

B Pablo Merillas Fernández (Carlos, 1902-1937), prêtre capucin martyr à Madrid, béatifié en 2013.

 

 

15 JANVIER

 

III.

Ste Secondine, martyre à Anagni.

S Pansophe, martyr à Alexandrie.

IV.

Stes Maure et Britta, vierges à Tours.

S Isidore, moine dans le désert de Scété. 

? S Ephyse, martyr à Cagliari, légendaire ?

V.

S Isidore, solitaire dans le désert de Nitrie, prêtre à Alexandrie, très aimé de s. Athanase.

S Alexandre l’Acémète, moine retiré dans un désert au-delà de l’Euphrate, il organisa la “laus perennis”, où quatre cents moines se relayaient en huit chœurs pour ne pas interrompre la psalmodie ; des maladresses lui valurent des épreuves (expulsion, condamnation).

S Jean Calybite, jeune moine acémète à Constantinople, revenu chez ses parents incognito jusqu’à sa mort, dans une petite cabane (kalubh) ; son chef fut emporté à Besançon et disparut en 1794. 

VI.

S Eugyppius, africain, compagnon de s. Séverin en Norique, abbé à Lucullano.

Ste Ita (Ida, Mida), vierge à Hy-Conaill, mystique.

S Probus, évêque à Rieti ; les ss. Iovenael et Eleuterio lui apparurent à sa mort.

S Maur, disciple contesté de s. Benoît, fondateur et abbé à Glanfeuil.

Ste Tarsitia, vierge solitaire à Rodelle, présumée fille de Clotaire II et sœur de s. Ferréol d'Uzès.

VII.

S Emebertus, évêque à Cambrai, frère de ste Gudila.

S Malard, évêque à Chartres.

S Maur, ermite près de Huy ; son nom rappellerait qu’il fut “mort-né”, et revenu à la vie dans l’église proche.

VIII.

B Romedius, ermite à Tavoni.

S Bonitus, haut fonctionnaire, successeur de son frère comme évêque à Clermont, il démissionna par scrupule de cette nomination irrégulière.

S Céolwulf, roi anglais qui finit par abdiquer et fut moine à Lindisfarne.

X.

S Arsenio, ermite basilien en Calabre.

XIII.

S Pierre de Castelnau, cistercien à Fontfroide, légat apostolique contre les albigeois, martyr.

XIV.

B Giacomo l’Aumônier, juriste italien du tiers-ordre franciscain ou servite, avocat des pauvres ; il fut assassiné par des brigands et parfois considéré comme martyr ; deux siècles après, son corps restait sans corruption.

B Angelo, ermite en Ombrie.

XVII.

S Francisco Fernández de Capillas, dominicain espagnol, missionnaire et protomartyr en Chine, décapité, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

S Arnold Janssen (1837-1909), prêtre allemand, fondateur de la Société du Verbe divin (pour former des missionnaires, les Verbites), ainsi que des Missionnaires Servantes de l’Esprit Saint et des Servantes de l’Esprit Saint et de l’Adoration Perpétuelle, canonisé en 2003.

 

16 JANVIER

 

I.

Ste Priscille, romaine, mère de Pudens, grand-mère des stes Praxède et Pudentienne, à l’origine de la catacombe célèbre.

IV.

S Marcel I., pape (308-309) : sa réorganisation de l’Eglise après la persécution suscita des troubles, et son exil comme palefrenier de la poste impériale. 

S Danax, sacristain et martyr à Aulone, où il refusa de sacrifier à Bacchus.

S Mélas, évêque à Rhinocolure ; il nettoyait les lampes du sanctuaire quand on vint l’arrêter, provoquant l’admiration des envoyés de l’empereur.

V.

S Honoratus, premier abbé à Lérins, évêque à Arles.

Ss Jacques et Marcel, évêques à Tarentaise ; Jacques, militaire syrien, avait rencontré s. Honorat de Lérins en Grèce.

S Titien, évêque à Oderzo.

S Leobatius, abbé près de Tours.

S Valère, évêque à Sorrente (VII.?).

Ste Libérate, sœur de Epiphane et Honorate, à Pavie.

VI.

S Trivier, solitaire près de Thérouanne puis dans les Dombes ; son corps fut retrouvé sans corruption soixante dix ans après sa mort.

S Honorat, abbé à Fondi ; il ressuscita un enfant ; il vécut dans une perpétuelle abstinence.

VII.

S Fursy, abbé à Rathmat, fondateur et abbé à Lagny-en-Brie ; le charriot qui transportait son corps s’arrêta à Péronne, où il fut déposé dans l’église Saint-Pierre en construction ; il est patron de Péronne.

VIII.

S Frisius (Fritz), neveu de Charles-Martel, mort au combat contre les Sarrasins.

XII.

Bse Giovanna de Fonte Chiusi, camaldule à Bagno di Romagna, à la mort de laquelle toutes les cloches se mirent à sonner.

XIII.

Ss Berardo (sous-diacre), Ottone et Pietro (prêtres), Accursio et Adjuto (frères lais), premiers martyrs franciscains, au Maroc.

XVIII.

S Joseph Vaz, prêtre oratorien indien, apôtre du Sri Lanka, béatifié en 1995, canonisé en 2015.

XIX.

B Giuseppe Antonio Tovini, avocat et journaliste à Brescia, père de dix enfants, béatifié en 1998.

XX.

Bse Juana Maria Condesa Lluch (1862-1916), fondatrice espagnole des Servantes de l’Immaculée Conception, pour l’accueil et la formation des ouvrières, béatifiée en 2003.

 

17 JANVIER

 

II.

Ss Speusippe, Elasippe, Mélasippe, frères, et leur grand-mère Léonille, martyrs à Langres ou transportés là de Cappadoce.

III.

S Genulphe (Genou), romain, solitaire près de Cahors, devenu (?) premier évêque.

IV.

S Antoine, père du monachisme en Thébaïde, thaumaturge, mort à cent cinq ans, très vénéré de s. Athanase ; le recours qu’on eut à son intercession pour obtenir la guérison du “feu sacré”, en fit le protecteur universel contre l’érysipèle, les maladies de la peau, la gale, le scorbut, la peste, les varices, les furoncles ; contre les incendies ; pour les pourceaux et contre les maladies des troupeaux (car on élevait des pourceaux dans les hôpitaux gardés par les antonins); pour les gantiers, tondeurs, tisserands ; les charcutiers, bouchers ; les vanniers ; les sonneurs (cf. la clochette portée par les pourceaux des antonins) et les fossoyeurs (car s.Antoine assista à la mort de s.Paul ermite)… 

S Julien Sabas, ermite dans une caverne de l’Osrhoène, thaumaturge.

S Achillas, ascète grec.

VI.

S Marcel, évêque à Die, successeur de son frère, s. Petronius (cf. 10 janvier) ; lors du sacre, une colombe voltigea au-dessus de lui jusqu’à ce qu’il fût assis. 

S Nennius, abbé dans une île de l’Ulster, un des “douze apôtres” de l’Irlande.

Ss Antoine, Mérule et Jean, moines bénédictins à Rome.

VII.

S Sulpice le Pieux, évêque à Bourges, où il travailla à la conversion des juifs.

Ste Mildgythe, vierge anglaise, sœur des stes Mildrède et Milburge.

VIII.

S Richmir, abbé sur les bords de la Loire près du Mans.

S Gamelbert (Gamulbert, Amelbert), prêtre bavarois.

XIV.

Ste Roseline de Villeneuve, chartreuse à Bertaud et Celle-Roubaud, mystique.

XIX.

Apparition de Notre Dame à Pontmain, au moment où s’arrêta l’avancée prussienne.

XX.

S Jenaro Sánchez Delgadillo (1886-1927), prêtre mexicain martyrisé pendu à un arbre ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

 

18 JANVIER

 

III.

Ste Prisca, vierge martyre à Rome ; elle aurait même été baptisée à douze ans par s. Pierre (I.?).

Ss Successus, Paulus et Lucius, évêques à et près de Carthage.

Ss Mosée et Ammone, soldats martyrs dans le Pont.

Stes Archélaa, Thècle et Susanne, martyres à Salerne.

IV.

Ss Cosconius, Zénon et Mélanippus, martyrs à Nicée en Bithynie.

V.

S Vénérand, évêque à Clermont.

S Volusien, évêque à Tours, exilé par les Goths, martyrisé près de Foix.

S Sulpice, évêque à Tongres et Maastricht.

VII.

S Déicole, irlandais, disciple de s.Colomban à Luxeuil, abbé à Lure.                                                       

XI.

S Ulfrid (Wolfred), anglais missionnaire en Suède, martyr.

XIII.

Bse Beatrice d’Este, nièce de l’autre Beatrice d’Este (cf. 10 mai), fondatrice d’une abbaye bénédictine à Ferrare.

Ste Margit, fille du roi Béla IV, dominicaine près de Buda, thaumaturge, morte à vingt-huit ans, béatifiée six ans après sa mort, canonisée en 1943.

B Facio, orfèvre à Vérone, si habile que ses confrères en étaient jaloux ;  plus tard il fonda un ordre du Saint-Esprit pour les œuvres de miséricorde ; thaumaturge, il fut nommé visiteur diocésain des monastères du diocèse de Crémone.

XV.

B Andrea Grego de Peschiera, dominicain, prédicateur en Valteline.

XVI.

Bse Mattia (Cristina) Ciccarelli, augustine à L’Aquila, mystique.

XVII.

Bse Regina Protmann, polonaise, fondatrice des Sœurs de Sainte-Catherine-d’Alexandrie, pour les bisogneux, béatifiée en 1999.

XVIII.

Bses Félicité Pricet, Monique Pichery, Charlotte Lucas et Victoire Gusteau, martyres à Avrillé, béatifiées en 1984.

XX.

S Manuel Barbal Cosán (Jaume Hilari, 1898-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr près de Tarragona, béatifié en 1990, canonisé en 1999 (le Martyrologe Romain le place au 28 juillet) ; il avait été frappé de surdité progressive.

Bse Maria Giovanna Fasce (M.Teresa, 1881-1947), abbesse augustine à Cascia (où elle cacha des résistants), béatifiée en 1997. 

 

19 JANVIER

 

II.

S Germanicus, martyr à Smyrne.

S Pontien, martyr à Spolète.

III.

Ss Maris, Marthe, Audifax et Abachum, famille persane venue à Rome, martyrs.

IV.

Ss Paul, Géronce, Janvier, Saturnin, Successus, Jules, Cat, Pia et Germaine, martyrs en Afrique.

S Macaire l’Ancien ou le Grand, prêtre calomnié de fornication dans son village d’Egypte, solitaire dans le désert de Scété.

S Macaire, abbé des anachorètes près de Alexandrie, thaumaturge ; patron des pâtissiers, parce qu’il avait été auparavant marchand de dragées.

?

S Appien, évêque en Corse et martyr.

V.

S Bassien, sicilien, évêque à Lodi ; depuis, cette ville a toujours été épargnée de la lèpre.

S Giovanni, évêque à Ravenne, impuissant à pacifier les ennemis Théodoric et Odoacre.

VI.

Stes Liberata et Faustina, vierges près de Côme ; elles décidèrent de se consacrer en voyant la tristesse désespérée d’une veuve pour son mari défunt.

S Lhômer, abbé à Corbion, mort plus que centenaire. 

S Contest, évêque à Bayeux, qu’il quitta un moment pour attendre que ses diocésains se corrigeassent.

VIII.

S Remigius, fils naturel de Charles-Martel, évêque à Rouen ; il fit venir de Rome des moines pour la bonne exécution du chant.

S Blaithmac, abbé irlandais, martyrisé par les danois sur l’île de Iona.

IX.

S Arsenios, évêque à Corfou.

XIII.

Bse Béatrice de Lens, cistercienne à Spinlieu.

XX.

B Marcelo Spínola y Maestre (1835-1906), évêque à Coria, puis Málaga, enfin Séville, fondateur des Servantes du Divin-Cœur, pour l’éducation de la jeunesse, béatifié en 1987.

B Jeroni Fábregas Camí (1910-1939), prêtre espagnol martyr près de Barcelone, béatifié en 2013.

 

 

 

 

20 JANVIER

 

II.

Ss Innas, Rimas et Pinas, grecs convertis par s.André, martyrisés dans un étang glacé.

III.

S Fabien, pape (236-250)  : premier cas d’un laïque élu pape, désigné par une colombe ; il divisa Rome en sept districts confiés à sept diacres ; il aurait envoyé en Gaule les sept célèbres évêques Saturnin, Trophime, Gatien, Denis… ; martyr.

S Sébastien, martyr romain ; il s’était enrôlé dans l’armée pour pouvoir plus facilement assister les chrétiens persécutés ; chef de la garde prétorienne, dénoncé, il fut percé de flèches, assommé et jeté aux égouts ; une procession de ses reliques en 680 arrêta la peste à Rome, raison pour laquelle il est invoqué contre la peste ; il est aussi le patron des policiers.

S Asclas, martyr à Antinoé, précipité dans le Nil.

IV.

S Néophyte, martyr à Nicée, à quinze ans.

V.

S Euthyme le Grand, abbé en Palestine, à Coutila, puis au Sahel ; il convertit beaucoup de Sarrasins, soutint les conciles orthodoxes et mourut presque centenaire.

S Minase, abbé à Condat.

VII.

S Féchin, abbé à Fore, thaumaturge.

XI.

S Wulfstan, évêque à Worcester ; il avait vaincu la tentation de la chair en se roulant dans les épines, comme s.Benoît ; un siècle après sa mort, il fut retrouvé sans corruption.

XII.

B Benedetto Ricasoli, ermite près le monastère de Vallombreuse à Coltibuono.

S Henri, anglais, évêque à Upsal, lapidé.

B Didier, évêque à Thérouanne, soutien des cisterciens, dont il prit l’habit peu avant sa mort.

XV.

Ste Smeralda (Eustochia) Calafato, clarisse sicilienne fondatrice du couvent de Montevergine, canonisée en 1988. *Son corps est resté sans corruption.

XVIII.

B Francesco Paoli (Angelo), prêtre carme de l’ancienne observance, surnommé par les paroissiens romains “le Père du Pauvre” ; béatifié en 2010.

XIX.

B Basile Antoine Moreau, fondateur français de la congrégation de Sainte-Croix au Mans (frères enseignants et sœurs soignantes), béatifié en 2007.

XX.

Bse Adelaide Brando (Maria Cristina de l’Immaculée, 1856-1906), napolitaine, fondatrice des Sœurs Victimes expiatrices de Jésus-Sacrement, pour l’éducation des enfants, béatifiée en 2003.

B Michael Iwene Tansi (Cyprian, 1903-1964), curé au Nigéria, cistercien près de Leicester puis au Cameroun, béatifié en 1998.

 

 

 

 

 

21 JANVIER

 

II.

S Publius, évêque à Athènes.

III.

Ss Fructueux, évêque à Tarragone ; Augure et Euloge, diacres, martyrs. 

S Patrocle (Parre), martyr à Troyes.

IV.

Ss Valérien, Candide, Eugène, martyrs à Trébizonde.

S Eustase, martyr à Nicomédie.

Ste Agnès, martyre romaine de douze ans ; invoquée pour la conservation de la pureté, elle est la patronne des fiancées jusque dans l’Angleterre protestante.

S Busiride, à Ancyre, où il endura les tortures après avoir renoncé à l’erreur encratite.

V.

S Epiphane, évêque à Pavie, surnommé “pacifique”, “gloire de l’Italie”, “lumière des évêques”.

VI.

S Vimin (Wynnin, Gwynnin), abbé et évêque à Fife, fondateur d’une autre abbaye à Holy-Wood.

S Lawdog (Lleuda, Laudatus), abbé à Bardsey ; peut-être assimilable à s.Lô.

VII.

S Avit, frère de s. Bonet et évêque à Clermont ; il convertit les assassins de son prédécesseur, s. Prix.

S Aptat, évêque à Metz.

IX.

S Meinrad, excellent professeur d’Ecriture Sainte à Reichenau, ermite près de Altendorf, où sa dévotion à une image de Notre-Dame fut à l’origine du pélerinage de Einsiedeln ; il fut assassiné par des brigands.

X.

S Zaccaria Angelico, moine au Monte Mercurio.

S Maccalein (Maccalan), irlandais, abbé bénédictin à Saint-Michel en Thiérache.

XVI.

Bx Edward Stransham et Nicholas Wheeler (ou Woodfen), prêtres anglais martyrs à Tyburn.

XVII.

S Bartholomew (Alban) Roe, bénédictin, et Thomas Green (ou Richard Reynolds), prêtres anglais, martyrs à Tyburn, l'un après dix-sept années, l'autre après quatorze années de prison.

Bse Josefa Maria de Santa Iñès, augustine espagnole à Beniganim, favorisée du don de prophétie.

XVIII.

Bx Jean-Baptiste Turpin du Cormier, François Duchesne, René-Louis Ambroise, Louis Gastineau, François Migoret Lambardière, Julien Moulé, Joseph Pellé, Pierre Thomas, Augustin-Emmanuel Philippot, Julien-François Morvin de La Girardière, Jean-Marie Gallot, Jacques André, Jean-Baptiste Triquerie (cordelier), André Duliou, prêtres martyrs à Laval. 

B Bang Franciscus, laïc coréen martyrisé par pendaison, béatifié en 2014.

XIX.

S Yohan Yi Yun-il, père de famille coréen, paysan et catéchiste, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre ; c’est le dernier martyr coréen.

XX.

B Joan Font Taulat (Arnal Ciril, 1890-1937), lassallien espagnol, martyr de la persécution à Lleida, béatifié en 2013.

 

22 JANVIER

 

II.

S Oulph, martyr dans le territoire de Arcis (III. ?).

IV.

S Vincent, diacre à Valence et martyr, patron des vignerons.

S Valère, évêque à Saragosse, compagnon d’exil du diacre s.Vincent (supra) ; il serait mort à Anet.

Ss Vincent, Oronce et Victor, martyrs à Embrun, ou à Girone.

Ste Blésille, veuve romaine, fille de ste Paule, sœur de ste Eustochium.

V.

S Gaudentius, évêque à Novare, d’où il extirpa ce qui restait de paganisme.

VII.

S Anastase, moine à Bethsaloé et martyr ; il dut sa conversion à l’intérêt que les chrétiens avaient pour un “instrument de supplice”, la Croix, que son roi avait volée à Jérusalem.                                                     

IX.

S Barnard, abbé à Ambronay, évêque à Vienne, où il porta des lois sévères pour le clergé.

Ss Manuel, Georges, Pierre, Léon, évêques en Bulgarie, martyrs avec tout le clergé.

Ste Lufthilde (Leuchtilde), vierge à Luftenberg, invoquée contre les morsures de chiens enragés. 

XI.

S Domenico, abbé à Sora après avoir fondé sept monastères ; invoqué contre les serpents.

S Brihtwold, évêque à Ramsbury ; il eut le don de prophétie.

XIII.

B Gautier de Bierbeek, militaire noble, cistercien à Hemmerode, où il avait le don d'apaiser les discordes.

XV.

Bse Caterina (Maria) Mancini, mère de famille à Pise, mariée à douze et seize ans, veuve, prieure dominicaine, mystique.

B Antonio Della Chiesa, noble piémontais, dominicain qui combattit l'antipape schismatique Félix V ; de la même famille naquit le futur pape Benoît XV.

XVI.

B William Patenson, prêtre anglais martyr à Tyburn ; dans sa prison, il ramena à l’Eglise six autres captifs.

XVIII.

Ss Francesc Gil de Federich i Sans et Mateo Alonso de Leciñana y Alonso, prêtres dominicains espagnols martyrs au Tonkin, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XIX.

B Vincenzo Pallotti, prêtre romain, troisième de dix enfants, fondateur de la Société de l’apostolat catholique (pallotins), extrêmement actif et ingénieux.

B Guillaume-Joseph Chaminade, quatorzième enfant d’un marchand drapier, prêtre réfractaire durant la Révolution, fondateur des Filles de Marie Immaculée et des Pères marianistes, béatifié en 2000.

XX.

Bse Laura Vicuña (1891-1904), enfant chilienne dont la ferveur et la pureté obtinrent la conversion de sa mère ; béatifiée en 1988.

B Giuseppe Nascimbeni (1851-1922), curé extrêmement actif près de Vérone ; il fit construire dans sa petite paroisse : une nouvelle église, une poste, un aqueduc, une huilerie, une  caisse rurale, et une congrégation de Petites Sœurs de la Sainte-Famille, pour l’aider ; béatifié en 1988.

B Làszlò Batthyàny-Strattmann (1870-1931), prince et médecin hongrois, grand ophtalmologiste, père de treize enfants, et qui voulut soigner gratuitement les pauvres, béatifié en 2003.

B Esteve Santacana Armengol (Remigi, 1885-1937), prêtre capucin espagnol, martyrisé près de Barcelone, béatifié en 2015.

 

23 JANVIER

 

I.

S Parménas, un des sept premiers diacres, martyr à Philippes, mentionné le 28 juillet avec les autres premiers diacres.

III.

Ste Messaline, vierge martyre à Foligno.

IV.

Ss Sévérien et Aquila, martyrs à Césarée en Mauritanie.

Ste Emérentienne, sœur de lait de ste Agnès, martyre à Rome.

S Clément, évêque à Ancyre et martyrisé avec son diacre s.Agathange.

S Amasius, prêtre en Orient, évêque à Téano.

S Eusèbe, abbé sur le mont Coryphe.

S Ascholius, évêque à Thessalonique ; il baptisa Théodose.

VI.

S Martyr, moine dans les Abruzzes.

VII.

S Ildefonso, évêque à Tolède, auteur d’un ouvrage sur la virginité perpétuelle de Marie, dont il eut une vision célèbre.

XIV.

S Maimbodus, missionnaire irlandais, martyr “à 8 milles de Besançon”.

XIX.

S Andeurea Chŏng Hwa-gyŏng, catéchiste coréen, martyr, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

XX.

B Nikolaus Groß (1898-1945), mineur allemand puis rédacteur, père de sept enfants, ouvertement hostile au nazisme, arrêté et pendu à Berlin, martyr béatifié en 2001 (le 15 au Martyrologe Romain).

 

24 JANVIER

 

I.

S Timothée, disciple de s.Paul qui lui a dédié deux Epîtres, évêque à Ephèse, fêté le 26 janvier avec s.Tite.

III.

S Félicien, premier évêque à Foligno pendant cinquante-six ans, martyr à quatre-vingt-quatorze ans.

S Sabinien (Savinien), grec passé de la philosophie à la foi, baptisé près de Troyes,  martyr à Rilly.

S Babylas, évêque à Antioche ; il eut la sainte audace d’ordonner à l’empereur d’aller dans les rangs des pénitents.

Ss Mardoine, Muson, Eugène et Metellus, martyrs à Néocésarée.

IV.

Ss Paul, Pausirion et Théodotion, frères martyrs en Egypte ; le troisième était brigand et vint se constituer pour s’unir à eux.

S Arthème, évêque à Clermont, où la maladie l’avait arrêté dans son voyage de Trèves en Espagne.

Ss Thyrse et Prix, martyrs (en Gaule ?).

V.

S Macédone, anachorète près de Antioche, mort nonagénaire.

S Exupérance, africain, évêque à Cingoli.

VI.

B Suran, abbé à Sora, abattu par un brigand.

VII.

S Bertran (Ebertram), moine à Luxeuil, abbé à Saint-Quentin.

XVI.

Bse Paola Gambara Costa, noble italienne, veuve à Bene, tertiaire franciscaine ; elle convertit la maîtresse de son mari.

XVII.

Bx William Ireland, jésuite anglais et son disciple, John Grove, martyrs à Tyburn.

XVIII.

Bse Marie Poussepin, dans la région de Chartres, fondatrice des Sœurs dominicaines de la Présentation de la Vierge Marie, pour les jeunes filles, les pauvres et les malades ; béatifiée en 1994.

XIX. 

Bx Wincenty Lewoniuk, Daniel Karmasz, Lukasz Bojko, Bartlomiej Osypiuk, Onufry Wasyluk, Filip Geryluk, Konstanty Bojko, Michael Nicephore Hryciuk, Ignacy Franczuk, Jan Andrzejuk, Konstanty Lubaszuk, Maksym Hawryluk, Michal Wawryszuk, laïcs polonais de rite grec-catholique, martyrs, béatifiés en 1996.

XX.

B Francisco María Colomoer Presas (Pacià, 1916-1937), novice capucin espagnol, martyrisé près de Barcelone, béatifié en 2015.

B Giuseppe Giaccardo (Timoteo, 1896-1948), prêtre de la Société de Saint-Paul-Apôtre ou Pauliniens, mort à Rome de leucémie foudroyante, béatifié en 1989.

 

25 JANVIER

 

I.

Conversion de s. Paul, racontée par s. Luc dans Ac 9:1-9 et par s. Paul lui-même dans Ac 22:5-16 et 26:10-18*.

S Ananie, qui baptisa s. Paul (cf. Ac:9:10-19)*, peut-être évêque à Damas et martyr.

IV.

S Artème, martyr (enfant ?), à Pouzzoles. 

Ss Agilée, Papia, Secundus, martyrs à Carthage.

S Grégoire, né à Nazianze où son père était devenu, tard, évêque, et lui conféra le sacerdoce ; s. Basile lui conféra l’épiscopat et il fut évêque à Sasimes puis Constantinople, dont il démissionna pour se retirer à Nazianze ; sa science l’a fait nommer “Théologien” ; il est Docteur de l’Eglise et fêté le 2 janvier, avec son grand ami s. Basile. 

S Bretannion, évêque à Tomes, où il put rentrer d’exil grâce aux protestations des fidèles.

S Publius, abbé près de Zeugma de deux monastères, un grec, l’autre syrien.

S Palémon, anachorète en Thébaïde, maître de s. Pacôme.

S Apollone, ermite en Thébaïde, abbé près de Hermopolis : il imposa aux moines un habit blanc pour ne rien laisser paraître de leurs mortifications.

V.

S Marès, solitaire à Nétis, mort nonagénaire.

VII.

Ss Prix, évêque à Clermont, et Amarin, ermite à Doroangus, martyrs à Volvic.

Ss Donat, Sabin et Agape, martyrs.

VIII.

S Démétrius, archidiacre à Constantinople.

XI.

S Poppon, militaire flamand, moine à Verdun, abbé à Stavelot-Malmédy, réformateur de monastères ; sa mère, Adelwise, est parfois donnée comme bienheureuse.

XIV.

B Heinrich Seusen, dominicain à Constance, mystique, victime de fréquentes accusations calomnieuses, modèle de patience, propagateur de la dévotion au Nom de Jésus.

XV.

B Antonio Migliorati, prêtre augustin en Piceno.

Bse Eleonora (Arcangela) Girlani, fondatrice d’un carmel à Mantoue, mystique.

XIX.       

Bx Gim Sa-jip Franciscus et Jeong Chan-mun Antonius, laïcs coréens martyrs, le premier décapité, le second enterré vivant, béatifiés en 2014.

XX.

B Manuel Domingo y Sol (1836-1909), prêtre espagnol, apôtre des vocations, fondateur d’une congrégation mariale, de la Fraternité des Travailleurs diocésains  du Sacré-Cœur de Jésus (pour servir dans les séminaires) et du Collège pontifical espagnol à Rome, béatifié en 1987.

Bse Teresa Grillo (Maria Antonia, 1855-1944), veuve italienne, fondatrice des Filles de la Providence, pour les pauvres, béatifiée en 1998.

B Antoni Swiadek (1909-1945), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

26 JANVIER

 

III.

S Théogène, évêque à Hippone et martyr.

IV.

S Ammon, abbé à Pispir, successeur de s. Antoine.

V.

Ste Paule, sainte veuve romaine, fidèle disciple de s. Jérôme jusqu’en Terre Sainte où elle fit construire deux monastères près de Bethléem ; de ses cinq enfants, deux sont saintes : Blésille et Eustochium.

S Marus, évêque à Trèves. 

S Ausile, évêque à Fréjus et martyr.

S Gabriel, disciple de s. Euthyme, abbé à Jérusalem.

VI.

Ss Xenophon, Maria, Ioannis et Arcadios, toute une famille de Constantinople, dont les parents finirent par suivre aussi la vocation de leurs fils au monastère.

VII.

S Conan, écossais, évêque en l’île de Man.

Ste Théoritgide, moniale à Barking.

S Théoffroy, moine à Luxeuil, abbé à Corbie, peut-être aussi évêque à Amiens.

XII.

S Albéric, disciple de s. Robert, prieur à Molesme puis abbé à Cîteaux.

S Eystein Erlandssön, aumônier à la cour du roi de Norvège, évêque à Nidaros, aujourd’hui Trondheim. 

XIII.

Bse Hazéka, recluse à Schermbeck pendant trente-six ans.

XVIII.

Bse Marie de la Dive, veuve à Angers, martyre, béatifiée en 1984.

XX.

B José Gabriel del Rosario Brochero (1840-1914), prêtre argentin, le "curé gaucho", béatifié en 2013.

B Michaƚ Kozal (1893-1943), évêque à Wƚocƚawek, interné à Lad et Dachau, où il mourut d’une injection mortelle, béatifié en  1987.

B Giovanni Stefano Allegra (Gabriele Maria, 1907-1976), prêtre italien des Frères Mineurs Franciscains, missionnaire en Chine, où il traduisit la Bible en chinois ; béatifié en 2012.

 

27 JANVIER

 

II.

S Julien, martyr à Sora ou Atina.

III.

S Julien,  premier évêque au Mans, qu’on a dit aussi envoyé par s. Pierre (I.).

Ste Dévote, martyre en Corse, transportée à Monaco, dont elle est la patronne.

IV.

S Pierre l’Egyptien, anachorète en Syrie.

V.

S Domitien, disciple de s. Euthyme le Grand, économe au Sahel, maître de s. Sabas.

Ss Avit, Dace, Réatre, Datif, Julien, Vincent, martyrs en Afrique.

VI.

S Maur,  abbé à Val-Benois, thaumaturge.

VII.

S Loup (Leu), évêque à Châlon-sur-Saône ; lors de ses obsèques, son corps devint si lourd devant la prison, qu’on dut le déposer jusqu’à ce que les condamnés à mort fussent délivrés.

S Vitalianus, pape (657-672) : il resserra les liens entre Rome et l’Angleterre.

VIII.

S Eméré, fondateur et abbé à Bagnols, et sa mère, ste Candide.

XI.

S Thierry II, évêque à Orléans, mort à Tonnerre, dont il est patron ; il avait prédit à son “rival” qu’il lui succéderait, ce qui fut.

S Gildouin (Gilduin), élu archevêque à Dol malgré lui ; il alla protester auprès du pape, qui le chargea de désigner un remplaçant, et mourut lors de son retour de Rome.

XII.

S Jean de Warneton (de Commines), évêque à Thérouanne.

B Othon, prieur à Prémontré, frère du b. Godefroy de Cappenberg, marial.

XIII.

B Manfredo Settala, prêtre ermite près de Côme.

XVII.

Ste Angela Merici, fondatrice des Ursulines, pour l’éducation des jeunes filles.

XVIII.

Bse Rosalie du Verdier de la Sorinière (mère Saint-Céleste), bénédictine à Angers, martyre décapitée avec sa belle-sœur et ses deux nièces, béatifiée en 1984. 

XIX.

B Paul Josef Nardini, prêtre en Bavière, fondateur des Pauvres Franciscaines de la Sainte Famille, béatifié en 2006 ; de père inconnu, il fut adopté par son oncle d’origine italienne.

S Yohana Maria Muzeyi (c’est-à-dire l’Ancien, à cause de sa maturité spirituelle), serviteur du roi en Ouganda, martyr.

S Enrique de Ossò i Cervellò, prêtre espagnol extrêmement apostolique, fondateur des Sœurs de la Compagnie de Sainte Thérèse de Jésus, béatifié en 1979 et canonisé en 1993.

XX.

B Jurgis Matulaitis (1871-1927), supérieur des Marianites, évêque à Vilnius, béatifié en 1987. 

B Antonio Mascaró Colomina (1913-1937), clerc de la Sainte Famille, martyr près de Barcelone et béatifié en 2013.

 

28 JANVIER

 

IV.

S Flavien, préfet romain et martyr.

S Léonidas, martyr en Thébaïde avec d’autres.

S Palladius, anachorète en Syrie ; injustement accusé de meurtre, il ressuscita le mort pour lui demander la vérité.

VI.

S Jean, fondateur et abbé à Réome, thaumaturge, pionnier de la vie monastique en France.

S Jacques, ermite en Palestine ; il s’ensevelit pendant dix ans dans un sépulcre pour expier un péché de fornication et un double meurtre.

IX.

S Glastien, évêque à Fife, médiateur entre les Ecossais et les Pictes.

XII.

B Richard, anglais, abbé cistercien à Vaucelles.

XIII.

S Julián, évêque à Cuença ; il ne vivait que du travail de ses mains ; mort nonagénaire, favorisé d’une vision de la Vierge Marie.

B Bartolomeo Aiutamicristo, camaldule à Pise, retrouvé sans corruption après quatre siècles. 

XVII.

B Julien Maunoir, jésuite normand, apôtre infatigable en Bretagne.

XVIII.    

B Won Si-jang Petrus, laïc coréen martyr, enterré vivant, béatifié en 2014.

XIX.

Ss Jiade Lin Zhao, Yeilou Lu Tingmei et Luolong Wang Bing, martyrs chinois, premiers canonisés, en 2000.

XX.

S Josef Freinademetz (1852-1908), prêtre italien du Verbe Divin, missionnaire en Chine, mort du typhus, canonisé en 2003.

B Mosé Tovini (1877-1930), premier de huit enfants, filleul du b. Giuseppe Tovini (cf.16 janvier), prêtre très actif à Brescia, béatifié en 2006 ; il était docteur en mathématiques, en philosophie et en théologie, qu’il enseigna.

Bse María Luisa Montesinos Orduña (1901-1937), laïque très active de l’Action Catholique espagnole, arrêtée et assassinée près de Valencia avec son père, une sœur, deux frères et une tante ; béatifiée en 2001.

Bse Ol'ha (Olympia) Bidà (1903-1952), religieuse des Sœurs de Saint-Joseph, martyre en Sibérie, béatifiée en 2001.

 

29 JANVIER

 

II.

S Sarbel, prêtre païen converti à Edesse, scié en deux, puis décapité avec sa sœur ste Bébaia.

IV.

S Seuste, martyr à Todi avec d’autres. 

Ss Papias et Maur, soldats martyrs à Rome.

S Constance, évêque à Pérouse et martyr (II.?).

Ste Sévère, martyre en Toscane, avec sa mère Seconde, et ses frères Marc et Calendin.

Ss Juventin et Maximin, officiers de la garde impériale, martyrs à Antioche.

S Valère, évêque à Trèves, qu’on dit disciple de s.Pierre.

S Aphraate, persan, anachorète à Antioche de Syrie.

V.

S Sulpice-Sévère, ami de s. Paulin de Nole, et de s. Martin dont il écrivit la vie ; on dit qu’ayant compris avoir parlé dans un sens hérétique, il s’imposa le silence jusqu’à la mort.

VI.

S Gildas le Sage, écossais venu en Houat, fondateur et abbé à Rhuys, patron de la ville et du diocèse de Vannes.

S Aquilin, bavarois, venu à Milan pour fuir l’épiscopat, martyr des ariens qu’il tentait de convertir (VIII ?).

S Sulpice-Sévère, évêque à Bourges, différent de celui du même nom (ci-dessus).

VII.

S Bacule, évêque à Sorrente, dont il est un des protecteurs.

VIII.

S Arnoul (Arnulphe), martyr à Cysoing : il s’était exposé à défendre seul son vieux seigneur contre ses ennemis, qui le suspendirent à un arbre.

S Julien l’Hospitalier, un napolitain qui, avec son épouse, fit une longue pénitence après avoir tué par erreur ses propres parents.

XII.

B Gélase II, pape (1118-1119) : bénédictin au Mont-Cassin, mort à Cluny, forcé de s’exiler à cause de l’empereur.

Bse Radegonde, de l’ordre de Prémontré près de Villa-Mayor, puis recluse.

XIII.

B Charles de Sayn, ancien militaire, abbé cistercien à Villers-en-Brabant.

Bse Imaine de Loss, abbesse à dix-sept ans à Salsinne, puis à Flines ; elle soutint ste Julienne du Mont-Cornillon.

XIV.

Bse Villana de’ Botti, épouse très mondaine à Florence, puis tertiaire dominicaine, mystique.

XIX.

Bx Gim Gye-wan Simon, Son Gyeong-Yun Gervasius et Yi Gyeong-do Carolus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

B Bronisƚaw Markiewicz (1842-1912), prêtre polonais, devenu salésien en Italie (du temps de s. Giovanni Bosco), ardent apôtre des jeunes, fondateur pour eux de deux Instituts de Saint-Michel-Archange, béatifié en 2005.

B Daniel Altabella Gracia (1911-1939), frère mariste espagnol martyr près de Gerona, béatifié en 2013.

Bse Bolesƚawa Maria Lament (1862-1946), polonaise, fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Sainte Famille, pour la conversion des orthodoxes et l’éducation des jeunes filles, béatifiée en 1991.

 

30 JANVIER

 

I.

S Mathias, évêque à Jérusalem.

II.

S Agrippin, évêque à Alexandrie.

III.

S Barsimée, évêque à Edesse (peut-être même martyr, au II.).

Ste Martine, martyre romaine.

S Hippolyte, martyr à Antioche, qu’on a confondu avec celui de Rome.

Ss Félicien et Philappien, martyrs en Afrique avec d’autres. 

S Alexandre, martyr en Afrique.

IV.

Ste Savine, veuve à Lodi, morte en priant à Milan au tombeau des ss. Nabor et Félix.

S Barsès, évêque à Edesse, exilé par l’empereur à Oxyrynchius, puis aux confins.

VI.

S Ailbe, prêtre irlandais disciple de s. Patrick, donc mort au moins centenaire.

VII.

Ste Bathilde, esclave anglaise rachetée en France, épouse de Clovis II, retirée à Chelles ; on retrouva son corps intact deux siècles après sa mort.

Ste Aldegonde, du Hainaut, sœur de ste Waudru, fondatrice et abbesse près de Maubeuge ; morte d’un cancer au sein, elle est invoquée pour la guérison de cette maladie.

Bse Haberilla, supérieure d’une communauté à Bregentz.

VIII.

S Armentarius, évêque à Pavie.

S Théophile le Jeune, administrateur d'un province d'Asie Mineure, fait prisonnier en Chypre, martyrisé par les Musulmans.

IX.

Ste Thiadilde, première abbesse à Freckenhorst ; petite, elle était demeurée miraculeusement indemne après une chute dans une bassine d’eau bouillante.

XI.

B Amnichad (Annuchardus, Annuchadus), écossais, renvoyé de Iniskeltra, mais modèle de régularité à Fulda. 

S Aleaume, militaire poitevin, moine à La Chaise-Dieu (ou même abbé), fondateur d’un monastère à Burgos, dont il est un des patrons.

S Pellegrino, peut-être grec, envoyé évangéliser en Sicile.

XVI.

B François Taylor, père de famille anglais, martyr.

XVII.

Bx martyrs japonais, béatifiés en 2008, membres de la même famille Ogasawara à savoir : le père Yosaburō Gen’ya, la mère Miya Luisa ; leurs six garçons (Genpachi, Sasaemon, Sayuemon, Shiro, Goro, Gonnosuke) et leurs trois filles (Mari, Kuri, Tsuchi), dont on ignore les âges ; en outre leurs quatre domestiques, dont on ignore le nom et l’âge.

Ste Clarice (Giacinta) de’ Mariscotti, tertiaire franciscaine à Viterbe, de comportement d’abord très mondain et scandaleux, exemplaire ensuite, mystique et thaumaturge ; elle est à l’origine des “Quarante heures” (adoration continue) pendant les trois derniers jours du carnaval ; son corps est resté sans corruption.

XVIII.

B Sebastiano Valfrè, prêtre piémontais de l’Oratoire.

XIX.

Bx Jeong Gwang-su Barnabas, Hong Ik-man Antonius, Han Deok-un Thomas, Hwang Il-gwang Simon, Hong In Leo et Kwon Sang-mun Sebastianus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.        

S Seutepano Min Kŭk-ka, catéchiste, mentionné au 20 janvier dans le Martyrologe, martyr coréen, canonisé en 1984 et fêté le 20 septembre.

S Tôma Khuông, prêtre et martyr du Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

S David Galván Bermúdez (1881-1915), prêtre mexicain martyr : il s’opposait à ce qu’un officier, déjà marié, épousât une jeune fille, ce qui lui valut d'être fusillé ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

S Mutien-Marie Wiaux (Louis-Joseph, 1841-1917), frère des Ecoles Chrétiennes en Belgique, exemplaire dans sa conformité à la règle et très marial, canonisé en 1989.

B Dom Joseph (Columba) Marmion (1858-1923), bénédictin irlandais à Maredsous, puis abbé, béatifié en 2000.

Bse Carmen Marie-Anne García Moyon (1888-1937), laïque espagnole d’origine française, coopératrice des Tertiaires Capucins, arrosée d’essence et brûlée vive près de Valencia, martyre béatifiée en 2001.

B Zygmunt Pisarski (1902-1943), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

Bse Maria Bolognesi (1924-1980), vierge laïque italienne, mystique, béatifiée en 2013.

 

31 JANVIER

 

III.

Ss Victorin, Victor, Nicéphore, Claudien, Dioscore, Sérapion et Papias, martyrs à Corinthe.

S Métran (Metras), vieillard martyrisé à Alexandrie.

Ss Saturnin, Thyrse, Victor, Tharsice, Zotique, martyrs à Alexandrie. 

Ste Tryphène, martyre à Cyzique, déchiquetée par un taureau.

IV.

Ss Cyr, ex-médecin, et Jean, ex-militaire, moines, martyrs à Alexandrie ; ils y étaient venus pour soutenir dans leur foi trois petites filles (Théodosie, l’aînée, de quinze ans, Théoctiste et Eudoxie) avec leur mère Athanasie.

S Géminien, évêque à Modène.

S Abraham, évêque et martyr à Arbèle.

Ss Jules et Julien, frères grecs, actifs dans le Milanais, morts à Novare. 

V.

Ste Marcelle, veuve romaine, excellente disciple de s. Jérôme au point de savoir réfuter les origénistes.

VI.

S Pouange (Potamius), seigneur à Troyes, pénitent et reclus.

VII.

S Aidan, irlandais, fondateur d’un monastère et évêque à Ferns, dont il est le patron.

S Waldus, évêque à Evreux. 

S Adamnan, écossais, moine pénitent à Coldingham, dont il annonça la ruine “parce que les religieux et religieuses de ce monastère double fréquentaient la même église”.

VIII.

Ste Ulphe (Ulphia), solitaire près de Amiens ; elle fit taire les grenouilles un jour qu’elles coassaient trop fort.

S Bobin (Bovin), abbé à Moutier-la-Celle, évêque à Troyes.

IX.

S Athanase, sicilien, évêque à Méthone.

S Eusebius, irlandais, reclus près de Saint-Gall, peut-être tué par un habitant à qui il reprochait sa mauvaise conduite.

XII.

S Martin, prêtre captif des Maures, martyr à Cordoue. 

XVI.

Bse Luigia Albertoni, jeune veuve romaine, tertiaire franciscaine, mystique.

XIX.

Bx Yi Sun-i Lutgarda, Yu Jong-seong Matthæus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

S Francesco Saverio Maria Bianchi, barnabite italien entré dans la cléricature à treize ans, mort à Naples.

Bse Maria Cristina de Savoie, épouse et reine, béatifiée en 2014.

Ss Auguseutino Pak Chong-wŏn, Peteuro Hong Pyŏng-ju, catéchistes ; Maria Yi In-dŏk, vierge ; Magdallena Son So-byŏk, Agata Yi Kyŏng-i, Agata Kwŏn Chin-i, saintes femmes ; et Baolo Hŏ Hyŏb, soldat un moment chancelant dans sa foi (ce dernier au 30 janvier dans le Martyrologe), tous martyrs en Corée, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Bse Yi Seong-rye Maria ,laïque coréenne, martyre par décapitation, béatifiée en 2014.

S Giovanni Bosco, prêtre à Turin, fondateur des Salésiens, éducateur des jeunes et des orphelins, thaumaturge.

XX.

B Luigi Talamoni (1848-1926), prêtre italien, professeur du futur Pie XI, confesseur quotidien à la cathédrale de Monza pendant cinquante ans, fondateur de la Congrégation des Sœurs Miséricordines de Saint-Gérard, béatifié en 2004.

Bse Susanna Paz Castillo Ramírez (Candelaria de s.Joseph, 1863-1940), carmélite vénézuélienne, fondatrice du tiers-ordre régulier féminin du Vénézuéla, béatifiée en 2008. 

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens