Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

FEVRIER

 

01 FEVRIER

 

?

S Tryphon, martyr en Phrygie. 

III.

S Eubert, évêque à Lille, dont il est le patron.

IV.

S Sévère, évêque à Ravenne ; il était simple tisserand, c’est une colombe qui le désigna pour l’épiscopat ; son épouse et sa fille se consacrèrent.

V.

S Pierre le Galate, ermite près de Antioche, qui guérit deux fois sa mère.

Ste Cinnie (Kinnie), vierge irlandaise de famille royale.

VI.

Ste Dallugdach, vierge à Kildare et abbesse à Abernethy.

S Torquat, évêque à Trois-Châteaux, juste avant s. Paul.

S Paul, évêque à Trois-Châteaux, dont il est le patron ; son épouse se retira au monastère.

Ste Brigit (Brigide, Bridget), vierge à Kildare, une de ses fondations, thaumaturge ; pour prouver son innocence, parce qu’on la calomniait, elle fit reverdir l’autel en le touchant. 

S Précord, écossais, solitaire à Vailly-sur-Aisne, ami de s. Remi.

S Sour (Sorus), ermite en Périgord, à l’origine d’un monastère à Terrasson.

S Ours, irlandais, archidiacre à Aoste.

VII.

S Agrève (Agrippanus), espagnol consacré évêque à Rome pour le Velay, adversaire des ariens, et martyrisé en Vivarais lors d’un voyage. 

S Sigebert (Sigisbert) III, roi d’Austrasie, à Metz, qu’il débarrassa du luxe et du libertinage.

S Sever, évêque à Avranches, d’où il retourna à son monastère.

IX.

Ste Brigide (Brigitte), vierge irlandaise, qui se trouva miraculeusement près du lit de mort de son frère à Fiesole. 

X.

S Basile, moine à Peristera, évêque à Thessalonique.

XII.

B Raimundo abbé cistercien à Fitero, fondateur de l’ordre de Calatrava, moitié militaire, moitié monastique.

S Jean de la Grille, évêque à Aleth et Tréguier, siège qu’il transféra à Saint-Malo ; son surnom lui vint de la grille qu’on dut mettre pour protéger son tombeau de la dévotion excessive des fidèles.

XIII.

B Réginald, un des premiers compagnons français de s. Dominique et à qui la Vierge Marie montra l’habit de l’Ordre, actif à Bologne et à Paris.

Bse Verdiana (Viridiana), recluse à Castel-Fiorentino, mystique.

Bse Ela (Ella), veuve, fondatrice et abbesse augustine à Laycock. 

XIV.

B Andrea de Segni, franciscain et solitaire près de Anagni, mystique.

XVII.

Bx Conor O’Devany, évêque en Irlande, et Patrick O’Lougham, prêtre, franciscains, martyrs par la pendaison.

S Henry Morse, jésuite anglais, martyr à Tyburn.

XVIII.

Bses Marie-Anne Vaillot et Odile Baumgarten, des Filles de la Charité de Saint-Vincent-de-Paul et quarante cinq autres saintes femmes, martyres à Avrillé et béatifiées en 1984 : 

des veuves : Jeanne Gruget, Louise-Olympe Rallier de la Tertinière, Madeleine Perrotin, et Simone Chauvigné ;

des mères de famille : Françoise Pagis, Jeanne Fouchard, Marguerite Rivière, Marie Cassin, Marie Fausseuse, Marie Galard, Marie Gasnier, Marie Lenée, Marie Leroy Brevet, Marie Rouault, Marie-Anne Pichery, Marie-Jeanne Chauvigné, Perrine-Charlotte Phelippeaux, Renée Cailleau, Renée Martin et Victoire Bauduceau ; 

trois sœurs : Jeanne, Madeleine et Perrine Sailland d’Espinatz ;

trois autres : Gabrielle, Perrine et Suzanne Androuin ;

deux autres encore : Marie et Renée Grillard ;

en outre : Anne-Françoise de Villeneuve, Anne Hamard, Charlotte Davy, Catherine Cottanceau, Françoise Bellanger, Françoise Bonneau, Françoise Michau, Jacquine Monnier, Jeanne Bourigault, Louise Aimée Déan de Luigné, Madeleine Blond, Marie Leroy, Perrine Besson, Perrine Ledoyen, Perrine Grille, Renée Valin et Rose Quenion.

XIX.

Ss Baolo Hong Yŏng-ju, Yohan Yi Mun-u et Bareubara Ch’oe Yŏng-i, martyrs en Corée, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

Bse Anna (Giovanna Francesca de la Visitation) Michelotti, fondatrice à Turin des Petites Sœurs du Sacré Cœur, au service des malades pauvres.

XX.

B Luigi Variara (1875-1923), salésien, élève de don Bosco, fondateur en Colombie de l’Institut des Filles des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie, dont les membres seraient de jeunes lépreuses ; il avait organisé une fanfare de lépreux ; il fut pendant dix-huit années éloigné de sa fondation… , et béatifié en 2002.

 

02 FEVRIER

 

I.

La Présentation du Christ au Temple de Jérusalem, occasion du Nunc dimittis et de la prophétie du vieillard Syméon, et de celle de la prophétesse Anne (cf. Lc 2:22-38).

IV.

S Apronien, geôlier romain, martyr.

S Rhodippe, évêque à Lentini.

?

S Agathodore, jeune martyr à Tyane.

Ss Fortunat, Félicien, Firme et Candide, martyrs à Rome.

Ss Laurent et Hippolyte, martyrs à Fossombrone.

V.

S Floscule, évêque à Orléans ; il aurait été cet enfant qui proclama évêque s. Aignan.

VII.

S Laurent, compagnon de s. Augustin en Angleterre et son successeur à Cantorbury.

S Adalbald (Adalbaud), fils de ste Gertrude de Hamage, père des ss. Mauront, Eusébie, Clotsinde et Adalsinde, “martyrisé” près de Périgueux.

Ste Hadéloge, fille de Charles Martel ou de Pépin le Bref, fondatrice et abbesse à Fitzingen ; on dit qu’elle n’y aurait été que moniale.

VIII.

S Burchard, bénédictin anglo-saxon, évêque à Würzburg, sacré par s. Boniface.

XIV.

B Simone Fidati de Cassia, augustin, auteur et prédicateur, thaumaturge.

B Pietro Cambiani de Ruffia, dominicain piémontais, inquisiteur, poignardé à Suse.

XVI.

Ste Alessandra (Caterina) de’ Ricci, prieure dominicaine à Prato, mystique.

XVII.

Ste Jeanne de Lestonnac, nièce de Michel de Montaigne, veuve bordelaise et fondatrice des Filles de Notre-Dame, ordre féminin calqué sur celui des Jésuites.

XIX.

B Luigi Giuseppe (Stefano) Bellesini, augustin à Trente puis à Gennazzano.

S Jean-Théophane Vénard, martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté avec ses compagnons le 24 novembre.

Bse Maria-Katharina Kasper, allemande, fondatrice des Pauvres Servantes de Jésus-Christ destinées au service des pauvres et à l’enseignement des enfants.

XX.

B Louis Brisson (1817-1908), fondateur à Troyes des Oblats et des Oblates de saint François de Sales, béatifié en 2012.

B Andrea Carlo Ferrari (1850-1921), évêque à Guastalla, puis Côme, enfin Milan, où il soutint le projet de l’Université du Sacré-Cœur ; béatifié en 1987.

Bse Maria Domenica Mantovani (1862-1934), cofondatrice à Castelletto avec le b. Giuseppe Nascimbeni des Petites Sœurs de la Sainte Famille, pour la vie de paroisse et le secours des nécessiteux ; béatifiée en 2003.

B Tshimangadzo Samuel Benedict Daswa (1946-1990), catéchiste en Afrique du Sud, martyr, béatifié en 2015.

 

03 FEVRIER

 

-X.

S Azarias (Azaryahu), prophète (cf. 2 Ch 15:1-7).

I.

Ss Syméon et Anne, qui accueillirent Jésus au Temple lors de sa présentation (cf. Lc 2:22-38).

III.

S Célerin, romain, diacre  à Carthage, martyr après ses oncles ss. Laurentin et Ignace et son aïeule Célerine .

?

Ss Félix, Symphrone et Hippolyte, martyrs en Afrique.

S Blaise, berger martyr à Césarée de Cappadoce.

IV.

S Blaise, évêque à Sébaste, martyr, un des quatorze Saints Auxiliaires, invoqué contre les maux de gorges (de dents), patron des cardeurs de laine et des tailleurs de pierre, par allusion aux épisodes de son martyre (guérison d’un enfant étouffé par une arête de poisson, supplice des ongles de fer) ; le souvenir s’en est maintenu dans la bénédiction de la gorge, avec deux cierges bénis en ce jour.

S Leonius, prêtre à Poitiers, disciple de s.Hilaire.

S Anatole (Anatoile), pèlerin irlandais décédé près de Salins, dont il est le patron ; ou évêque à Adana exilé.

IV.-V.

Ss Teridius et Remedius, deux évêques à Gap. 

V.

S Lupicin, évêque à Lyon.

VI.

S Laurent l’Illuminateur, syrien élu évêque à Spolète, dont les portes s’ouvrirent d’elles-mêmes devant lui, fondateur d’un monastère à Farfa.

S Evance, évêque à Vienne.

VII.

S Adelin, disciple de s. Landelin, fondateur et abbé à Celles.

Ste Wereburge, fille de ste Ermenilde, moniale à Ely, supérieure des monastères de son pays, retrouvée sans corruption neuf ans après sa mort.

VIII.

Ste Berlende, vierge à Moorsel, solitaire à Meerbecke, près du tombeau de son père.

IX.

S Oscar, apôtre en Danemark et en Suède, évêque à Hamburg et à Brême.

S Nithard, compagnon de s. Oscar, premier martyr en Suède.

X.

S Liafdag, évêque à Ripen et martyr.

XII.

Ste Marguerite d’Angleterre, vierge écossaise, pèlerine, cistercienne à Seauve-Benoîte.

XIII.

B Hélinand, ancien trouvère, cistercien à Froidmont.

XVI.

B John Nelson, prêtre jésuite anglais, martyr à Tyburn.

XVIII.

B Giovanni Battista Saggio (Nicola de' Longobardi), calabrais, portier dans l'Ordre des Minimes, canonisé en 2014 ; le 2 février au Martyrologe.

XIX.

Ste Claudine Thévenet (Marie de Saint-Ignace), fondatrice à Lyon de la congrégation de Jésus-Marie, pour les orphelines, canonisée en 1993.

Bse Marie Anne Rivier, fondatrice des Sœurs de la Présentation de Marie, pour les enfants abandonnés ; elle ouvrit quarante-six écoles dans le seul diocèse de Viviers, béatifiée en 1982.

Bse Maria Helena Stollenwerk, hollandaise, co-fondatrice de la congrégation des Missionnaires Servantes du Saint-Esprit avec le b. Arnold Janssen ; à la fin elle se consacra à l’adoration perpétuelle, béatifiée en 1995.

XX.

B Alojs Andricki (1914-1943), prêtre allemand, martyr à Dachau, béatifié en 2011.

 

04 FEVRIER

 

I.

Ste Véronique, qui essuya le visage du Christ durant sa passion (vera icona) ; elle s’appelait Serapia.

?

S Gemmulus, germain martyr à Ganna.

S Jasime, thaumaturge grec.

IV.

S Eutyche, martyr romain.

Ss Papias, Diodore, Conon et Claudien, martyrs à Pergé de Pamphilie. 

S Philéas, évêque à Thmuis et martyr, avec le tribun s. Philorome.

S Jean, évêque à Irénopolis.

?

Ss Aquilin, Gémine, Gélase, Magne, Donat, martyrs.

V.

S Isidore, moine à Lychnos, théologien, dont on a conservé plus de deux mille lettres.

VI.

S Aventin, évêque à Chartres : élu à la place de Solemne qui se cachait, il se retira quand on eut retrouvé Solemne.

S Aventin, solitaire sur une île près de Troyes.

S Théophile le Pénitent, économe éconduit, qui fit un pacte avec le diable pour se venger, mais en obtint le pardon de la Vierge Marie qu’il invoqua.

S Vincent, évêque à Troyes.

VII.

S Liéfard, évêque à Canterbury et martyr à Cambrai, de retour de Rome.

VIII.

S Modan, abbé à Dryburgh, patron de Rosneith.

IX.

S Raban Maur, abbé à Fulda, évêque à Mayence, une des gloires intellectuelles de son siècle.

S Nicolas Studite, moine à Constantinople, sans cesse tourmenté par l’iconoclasme.

XII.

B Simon, abbé à Auchy, retiré à Gand.

S Gilbert, seigneur de Sempringham, prêtre et fondateur de monastères qu’il dut diriger contre son gré, mort aveugle et plus que centenaire.

XVI.

Ste Jeanne de Valois, mariée à douze ans à Louis XII, qui n’en voulait pas et la répudia, fondatrice à Bourges de l’ordre des Annonciades ; c’est l’unique Sainte française (connue) de ce siècle.

B John Speed, martyr anglais ; il avait aidé des prêtres.

XVII.

S Eufranio Desideri (Giuseppe de Leonessa), capucin torturé à Constantinople, mort à Amatrice.

S João de Brito, jésuite portugais, martyr en Inde.

 

 

 

05 FEVRIER

 

-XVIII.

S Jacob, patriarche.

III.

S Isidore, soldat martyr à Alexandrie, peut-être le même que celui du 15 mai.

Ste Agathe, vierge de Palerme martyre à Catane, nommée au Canon Romain.

IV.

Ste Théodule, avec les ss. Boèce, Evagre, Macaire, Helladius, martyrs à Anazarbe.

S Agricole, évêque à Tongres.

V.

Ste Calamanda, vierge et martyre vénérée en Espagne, peut-être compagne de ste Ursule, invoquée pour obtenir la pluie.

VI.

S Avit, évêque à Vienne, successeur de son père ; il débarrassa la Gaule de l’arianisme.

VII.

S Ingenuus (Inigo), évêque à Seben.

VIII.

S Bertulphe (Bertou), fondateur d’un monastère et abbé à Renty ; il fut un jour protégé de l’orage par un aigle qui étendit ses ailes au-dessus de sa tête.

Ss Indract et ses compagnons, pèlerins irlandais “martyrisés” à leur retour de Rome par des domestiques cupides qui les croyaient chargés de trésors.

S Voel, écossais, reclus à Soissons. 

IX.

Bx Domitien et Marie, époux, ducs de Carinthie, où ils convertirent les païens.

X.

S Luc, sicilien, abbé basilien en plusieurs monastères de Calabre.

S Sabas le Jeune, moine en Calabre avec son frère s. Macaire.

XI.

S Alboin, évêque à Bressanone, où il avait transféré le siège de Seben. 

Ste Agathe Hildegarde, pieuse épouse défenestrée par son mari en colère ; elle resta indemne et son mari se repentit.

Ste Adélaïde de Gueldre (Alice), première abbesse à Villich, puis aussi à Cologne. 

XVI.

Ss Paulus Miki, Ioannes Gotō Soan, Didacus Kisaï, jésuites japonais ; les franciscains : Pedro Bautista Blásquez y Blásquez, Martín de l’Ascension Loinaz Amunabarro Aguirre, Francisco Blanco, Francisco de Saint-Michel Andrade Arco (thaumaturge), espagnols ; Felipe de Jésus de Las Casas Martínez, mexicain (ses désordres l’avaient fait chasser de sa famille et même une première fois de l’ordre), Gonzalo Garcia, indien ; Cosmas Takeya, Michaël Cozaki et son fils Thomas, Paulus Ibaraki, Leo Karasumaru, Ludovicus et Antonius Ibaraki (onze et treize ans), Matthias de Miyako, Ventura de Miyako, Ioachim Sakakibara, Franciscus de Miyako, Thomas Dangi, Ioannes Kinuya, Gabriel de Duisco, Paulus Suzuki, Franciscus Kichi et Petrus Sukejirō, laïques japonais tertiaires franciscains, crucifiés à Nagasaki, fêtés le 6 février.

XVIII.

Bse Françoise Mézière, vierge et martyre, qui s’était vouée à la formation des enfants et aux soins des malades.

XIX.

Bse Elisabetta Canori Mora, mère de famille romaine, tertiaire trinitaire, dont l’époux se convertit enfin quand elle mourut et devint ensuite prêtre ; béatifiée en 1994.

XX.

S Jésus Méndez Montoya (1880-1928), prêtre mexicain, maître de musique, martyr fusillé, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Primo Andrés Lanas (1877-1937), prêtre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, martyr à Madrid, béatifié en 2013.

 

 

06 FEVRIER

 

I.

S Bucole, évêque à Smyrne.

III.

S Antholien, martyr à Clermont.

Ste Dorothée, vierge à Césarée de Cappadoce, et l’avocat s. Théophile, martyrs.

?

Ss Saturnin et Revocata, martyrs.

IV.

Ste Dorothée, vierge à Alexandrie, enfuie dans les montagnes pour échapper aux sollicitations de l’empereur.

Ss Silvain, évêque à Emèse, Lucas, diacre, et Mocius, lecteur, livrés aux bêtes et martyrs.

V.

S Amand, évêque à Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Ss Mel, abbé et évêque à Ardagh, Melchuo, Mune, évêque à Forgney, et Rioch, abbé à Inisbofinde, quatre frères irlandais.

VI.

S Vaast, catéchiste de Clovis, évêque à Arras et Cambrai, patron de la ville et du diocèse d’Arras.

VII.

S Amand, évêque missionnaire surtout en Flandre (Maastricht), fondateur de monastères, en particulier Elnone.

S Ina, roi anglais et législateur, bienfaiteur et fondateur d’abbayes, retiré à Rome.

VIII.

Ste Renula, abbesse avec sa sœur Herlinda à Maaseyk.

XII.

B Ernold, abbé à Bonneval.

S Guérin (Warinus), augustin à Pavie (mais qui se cacha quand on l’y nomma évêque), évêque à Palestrina, cardinal.  

S Aldric (Elric), de famille royale, porcher chez les norbertines à Fussenich.

XIV.

S Brynolph Algotsson, évêque à Skara.

B Angelo de Furci, fils de parents âgés, augustin à Naples. 

B Antonio, augustin à Mondola près Ancône, mort à quatre-vingt-quinze ans.

Bse Françoise, tertiaire franciscaine à Gubbio.

XX.

Bse Regina Christine Bonzel (1830-1905), allemande, fondatrice des Sœurs Franciscaines de l'Adoration Perpétuelle, béatifiée en 2013.

B Alfonso Maria Fusco (1839-1910), prêtre près de Salerne, actif en milieu agricole, fondateur des Sœurs de Saint-Jean-Baptiste, pour les pauvres et les orphelins, béatifié en 2001, spécial protecteur des pauvres et des bisogneux.

B Francesco Spinelli (1853-1913), prêtre fondateur, à Bergame, des Sœurs Adoratrices, béatifié en 1992.

S Mateo Correa (1866-1927), prêtre mexicain, martyrisé pour avoir maintenu le secret de la confession ; fêté le 21 mai avec ses Compagnons, béatifiés en 1992, canonisés en 2000.

 

07  FEVRIER

 

III.

S Maxime, évêque à Nole, prédécesseur de s.Félix.

?

S Théopempte, martyr en Grèce.

IV.

S Chrysole (Chryseuil), arménien venu à Comines, martyr.

S Augule (Aule), évêque à Londres et martyr.

S Adauctus, questeur romain, martyr en Phrygie.

S Moïse, solitaire puis évêque en Egypte.

S Parthénius, évêque à Lampsaque, thaumaturge.

Ste Julienne, vierge à Florence . 

VI.

S Fidèle, évêque à Mérida, venu d’Orient.

S Meldan, ermite irlandais, peut-être aussi évêque.

S Tresanus, d’une famille irlandaise de dix enfants, installé près de Reims comme porcher, ordonné prêtre par s.Remi, actif à Mareuil-sur-Marne.

S Laurent, évêque à Siponto du temps de l’apparition de s. Michel au Monte Gargano ; il y édifia un sanctuaire en son honneur.

VIII.

S Richard, roi anglais, père des ss. Winebald, Willibald et de ste Walburge, mort subitement à Lucques, au cours de son pèlerinage à Rome.

S Amulwin, abbé à Lobbes.

X.

S Luc le Jeune, thaumaturge, solitaire en divers endroits de Grèce.

XIII.

B Rizziero, disciple de s. François d’Assise.

XV.

B Antonio de Stroncone, franciscain thaumaturge à Fiesole, aux Carceri (Assise).

XVI.

B Thomas Sherwood, martyrisé à Londres avant même ses études théologiques.

Bx Jacques Salès et Guillaume Saultemouche, un prêtre et un frère jésuites, dévôts de l’Eucharistie, martyrisés un dimanche à Audenas.

XIX.

S Francesco Pontillo (Egidio Maria de Saint-Joseph), franciscain très humble à Naples, canonisé en 1996.

S Francesco Maria (Giovanni) Lantrua, franciscain de Triora, martyr en Chine, un des cent-vingt canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

Bse Jeanne Marie Rendu (Sœur Rosalie), des sœurs de la Charité, active à Paris, béatifiée en 2003.

Bse Eugénie Smet (Marie de la Providence), fondatrice de la Société des Auxiliatrices des âmes du purgatoire, qui gagnèrent même la Chine du vivant de la fondatrice.

B Pie IX (1846-1878), le pape qui proclama le dogme de l’Immaculée Conception et convoca le concile de Vatican I, béatifié en 2000.

Bse Anna Maria Adorni Botti, veuve italienne, fondatrice des Servantes de l’Immaculée, béatifiée en 2010.

XX.

Bse Ludwika Szczęsna (Klara, 1863-1916), co-fondatrice polonaise des Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, béatifiée en 2015.

Bx Anselmo Polanco Fontecha (*1881), évêque à Teruel, martyr en 1939 avec son vicaire général Felipe Ripoll Morata (*1878) après un emprisonnement de plus d’un an, béatifiés en 1995. Ils sont les deux derniers martyrs de cette sombre période de l’histoire espagnole.

B Wojciech Nierychlewski (1903-1942), prêtre polonais de la congrégation de Saint-Michel, martyr au camp de Auschwitz, béatifié en 1999.

B Petro Verhun (1890-1957), prêtre gréco-catholique ukrainien, visiteur apostolique en Allemagne et relégué en Sibérie, martyr béatifié en 2001.

 

08 FEVRIER

 

?

Ss Paul, Lucius et Cyriaque, martyrs romains.

Ss Denis, Emilien et Sébastien, martyrs en Petite Arménie. 

III.

Ste Coyntha, martyre à Alexandrie. 

IV.

S Juvence, évêque à Pavie, peut-être le même que Evence (cf. 12 septembre).

VI.

S Jacut, frère des ss. Weithnoc (son jumeau) et Gwennolé, venus de Grande Bretagne, fondateur à Landoac d’une abbaye qui sera Saint-Jacut.

S Honorat, évêque à Milan.

VII.

S Nicet, évêque à Besançon.

S Paul, passé de la cour de Clotaire II à Tholey, puis évêque à Verdun ; il y restaura la vie de l’Eglise, notamment pour la sanctification du dimanche.

VIII.

Ste Elfleda, abbesse à Whitby.

IX.

S Cuthman, berger anglo-saxon retiré avec sa pauvre mère dans une cabane à Steninges.

S Mengold (Meingaud), seigneur mis à mort par ses ennemis près de Huy.

XI.

B Pierre Aldobrandini, de l’abbaye de Vallombreuse ; l’évêque ayant été accusé de simonie à Albano, Pierre accepta de se soumettre à l’épreuve du feu pour le “prouver” ; sorti indemne, il fut surnommé “Igne” et créé cardinal, tandis que l’autre évêque était déposé.

XII.

S Etienne, auvergnat solitaire dans la forêt de Muret, à l’origine de l’ordre de Grandmont.

XIII.

Bse Jacopa de' Settesoli, veuve Frangipane (d’où le nom de la délicieuse galette), romaine dévouée aux franciscains ; s. François d’Assise, mourant, demanda de “laisser entrer frère Jacqueline”.

XV.

B Isaïe Boner, augustin à Cracovie.

XVI.

S Girolamo Miani (Jérôme Emilien), ex-militaire, fondateur à Somasca d’une congrégation de clercs (Somasques) pour les orphelins, les filles tombées, les malades ; il est le patron des orphelins et de la jeunesse abandonnée.

XX.

Bse Giuseppa Gabriella Bonino (1843-1906), fondatrice des Sœurs de la Sainte-Famille, pour la jeunesse et les malades, béatifiée en 1995.

Ste Giuseppina Bakhita (env.1869-1947), esclave soudanaise rachetée par le consul italien, des religieuses Canossiennes à Schio, première soudanaise béatifiée (1992) et canonisée (2000).

Bse María Josefa Alhama Valera (Esperanza de Jésus, 1893-1983), fondatrice espagnole des Servantes et des Fils de l’Amour Miséricordieux, morte à Collevalenza (Italie), mystique, béatifiée en 2014.

 

 

 

09 FEVRIER

 

III.

Ste Apollonie, vierge martyre à Alexandrie, invoquée contre le mal de dents, parce qu’on lui frappa les mâchoires jusqu’à faire tomber toutes les dents.

S Nicéphore, martyr à Antioche de Syrie : il s’offrit spontanément à la place de son ami prêtre qui venait de renier sa foi.

?

S Alexandre, martyr à Rome (ou compagnon des suivants, en Chypre).

Ss Ammon et Emilien, martyrs en Chypre.

IV.

Ss Prime et Donat, diacres à Lémelé, tués par les donatistes dans leur église.

V.

S Maron, prêtre solitaire près de Apamée, où fut construit le monastère qui donna naissance aux “maronites”; on a dit qu’il s’agirait en fait de Jean Maron, du VIIe.

S Romain le Thaumaturge, solitaire près de Antioche de Syrie.

Ste Attracta, vierge fondatrice de monastères à Sligo et Roscommon.

VI.

S Téliau, évêque à Llandaf, surnommé Eliud (soleil) pour son enseignement lumineux.

S Sabin, un ou deux évêques à Canosa.

S Sabin, évêque à Lesina.

S Cronan (Chronanus, Carnanus, Trovanus), évêque à Lismore ; il voyageait incognito.

S Brachion, ermite à Menat. 

S Nébridius, évêque à Egara.

VII.

S Audebert, évêque à Senlis.

S Ansbert,  chancelier de Clotaire III, puis abbé à Fontenelle puis évêque à Rouen (sa fiancée, ste Angadrisme, fut moniale à Oroer-les-Vierges).

VIII.

S Alton, écossais, fondateur d’une abbaye en Bavière, Altomunster. 

XI.

B Marian Scot (Muiredhac Marc Robartaigh), irlandais, fondateur et abbé à Regensburg.

XIII.

S Rinaldo, évêque à Nocera dont il est le patron ; il recevait chaque jour à table un petit orphelin qu'il adopta et guérit un lépreux en l'embrassant.

XIX.

Bse Anna Katharina Emmerick, religieuse mystique allemande, béatifiée en 2004.

XX.

S Francisco Luis Febres Cordero (Miguel, 1854-1910), équatorien, frère des Ecoles Chrétiennes, membre de l’Académie nationale, lauréat de l’Académie française, canonisé en 1984.

B Luis Magaña Servín (1902-1928), laïc mexicain martyr, béatifié en 2005.

B Francisco Tomás Márquez Sánchez (Leopoldo de Alpandeire, 1866-1956), profès capucin espagnol, béatifié en 2010.

 

 

10 FEVRIER

 

III.

Ss Charalampe, prêtre, avec Porphyre et Dauctus, bourreaux, martyrs à Magnésie.

IV.

S Pérégrin, apôtre à Plaisance, d’où il extirpa le paganisme.

V.

S Zénon,  ex-soldat, solitaire près de Antioche.

?

Ss Zotique, Irénée, Hyacinthe et Amance, martyrs romains.

S Silvain, évêque à Terracina.

VI.

Ste Scholastique, sœur de s. Benoît, moniale au Monte Cassino, non loin de son frère.

S Trojan, évêque à Saintes ; ayant eu une vision de s. Martin, il interdit à son sous-diacre d’en parler “sous peine de mort” ; après le décès de s. Trojan, le sous-diacre révéla le prodige et annonça sa mort, qui arriva sur le champ.

VII.

S Prothade, évêque à Besançon, zélé pour la discipline et auteur d’un rituel.

S Trumwin, écossais, évêque à Abercurnig, qu’il dut abandonner pour se réfugier près de Whitby.

VIII.

Ste Austreberte, abbesse à Pavilly, thaumaturge.

IX.

S Sigon, évêque à Clermont.

XI.

Ste Sura, assassinée par des voleurs qui la croyaient riche ; elle apparut au juge pour lui demander de leur faire grâce.  

XII.

S Guglielmo, ex-militaire français, converti, ermite à Maleval, à l’origine des Guillemites.

B Hugues de Fosses, abbé à Prémontré, compagnon de s. Norbert.

XIII.

B Guillaume de Brabant, prêtre solitaire à Morlanwez, après une adolescence déréglée.

B Arnaud, abbé bénédictin à Padoue, mort emprisonné par le seigneur local.

XIV.

Bse Chiara Agolanti, veuve à Rimini, fondatrice d’un monastère, mystique.

XVIII.

Bx Pierre Fremond, Catherine et Marie-Louise de la Sorinière, Louise Bessay de la Voûte, Marie-Anne Hacher du Bois et Louise Poirier, martyrs fusillés à Avrillé, béatifiés en 1984.

XX.

B José Luis Sanchez del Rio (1913-1928), jeune mexicain martyr, béatifié en 2005.

Bse Eusebia Palomino Yenes (1899-1935), religieuse espagnole des Filles de Marie Auxiliatrice, qui s’offrit pour l’Espagne au début de la guerre civile, béatifiée en 2004.

B Alojzije Stepinac (1898-1960), évêque à Zagreb, victime des communistes (qui finirent par l’empoisonner), cardinal, martyr, béatifié en 1998.

 

 

11 FEVRIER

 

III.

S Calocer, grec converti à Ravenne et évêque, mort plus que centenaire.

IV.

Ste Sotère, grand-tante de s. Ambroise, martyre à Rome.

Ss Saturnin, prêtre martyr à Carthage, avec les lecteurs Saturnin, Félix, Emeritus, le sénateur Datif, la vierge Marie, l’enfant Hilarion, ainsi que Ampèle, trois Félix, Thélica, Restitute, Prima… ; une des réponses de Emeritus fut : “Nous ne pouvons pas vivre sans célébrer ensemble le jour du Seigneur.”

S Lucius, évêque à Andrinople, exilé et maltraité par les ariens, honoré comme martyr.

S Jonas, moine jardinier à Muchouse ; il ne goûtait à aucun des fruits ou légumes qu’il cultivait.

?

S Castrense, évêque en Afrique, mort à Capoue.

V.

Ste Euphrosine, vierge à Alexandrie qui se réfugia comme eunuque dans un monastère d’hommes et fut directeur de son père pendant trente-huit ans ; elle se dévoila juste avant de mourir.

S Simplice, évêque à Vienne.

S Secundinus, évêque en Apulie.

VI.

S Séverin, abbé à Agaune, mort à Château-Landon, de retour d’avoir guéri Clovis.

S Etchen (Ecian), évêque à Clonfert.

VII.

S Désiré, évêque à Clermont (ou Bourges).

S Cedmon, domestique à Whitby, poète inspiré mystiquement malgré son ignorance.

VIII.

S Gaudin, évêque à Soissons et martyr.

S Grégoire II, pape (715-731) : il reconstruisit des monastères, envoya s. Boniface en mission, lutta contre l’iconoclasme naissant.

IX.

S Pascal Ier, pape (817-824) : une révélation lui fit retrouver le corps de ste Cécile. 

Ste Théodora, qui mit fin à l’iconoclasme : c’est le sens de la fête de l’Orthodoxie qui est célébrée le premier dimanche de carême par les Orthodoxes.

XI.

S Eoharn, ermite en Bretagne, “martyrisé” par des voleurs.

S Ardanus, abbé à Tournus.

XII.

Bse Ombeline, sœur de s. Bernard, abbesse bénédictine à Jully-sur-Sarce, où elle s’était faite religieuse en accord avec son mari ; le 12 février au Martyrologe.

XIV.

Bx Pierre Paschal et Catallan, franciscains martyrs près de Chabeuil.

XIX.

Apparition de Notre Dame à Lourdes ; le 25 mars, elle révélera : “Je suis l’Immaculée Conception”.

XX.

S Pedro de Jesus Maldonado Lucero (1892-1937), prêtre mexicain martyr, dévôt du Saint Sacrement, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Francisco Borrás Romeu (Tobías, 1861-1937), de l'Ordre de s. Jean de Dieu, martyr à Valencia, béatifié en 1992.

Bse Gaudencia Benavides Herrero (1878-1937), des Filles de la Charité, martyre à Madrid, béatifiée en 2013.

 

 

12 FEVRIER

 

IV.

Ss martyrs à Carthage : le prêtre Saturninus avec ses deux fils Saturninus et Felix (lecteurs) et ses deux filles Marie et la petite Hilarion ; les lecteurs Dativus Sanator, Felix, Felix, Emeritus, Ampelius ; et les autres : Rogatianus, Quintus, Maximianus (ou Maximus), Telica (ou Tazelita), Rogatianus, Rogatus, Ianuarius, Cassianus, Victorianus, Vincentius, Cæcilianus, Restituta, Prima, Eva, Rogatianus, Givalius, Rogatus, Pomponia, Secunda, Ianuaria, Saturnina, Martinus, Clautus, Felix, Margarita, Maior, Honorata, Regiola, Victorinus, Pelusius, Faustus, Dacianus, Matrona, Cæcilia, Victoria, Berectina, Secunda, Matrona, Ianuaria.

Ste Eulalie, vierge martyre à Barcelone, peut-être la même qu’à Merida (10 décembre).

S Mélèce, évêque à Sébaste puis à Antioche, d’où il fut exilé pendant quatorze ans, en trois fois ; un de ses disciples fut s. Jean Chrysostome.

?

S Damien, soldat, et les enfants Modeste et Ammone, martyrs en Afrique (Alexandrie ?).

V.

S Gaudence, évêque à Vérone.

VII.

S Rioc, solitaire près de Landevenec, où il mourut.

VIII.

S Ethelwold, abbé à Melrose, évêque à Lindisfarne, très admiré de s. Bède.

IX.

S Benoît, ex-militaire lanquedocien, moine à Saint-Seine dont il s’enfuit quand on le nomma abbé ; en Languedoc, il s’installa avec d’autres sur les bords de l’Aniane, devint réformateur de monastères dans toute la France et mourut à Aix-la-Chapelle.

S Benoît, bénédictin, ermite, évêque à Albenga.

X.

S Antoine Cauléas, abbé près de Constantinople (où son père se mit sous sa conduite), puis évêque à Constantinople même.

XI.

S Goslin, abbé à Saint-Soluteur.

XIII.

S Ludan, écossais, qui mourut à Nordhouse au retour de son pèlerinage à Rome.

XVI.

Bx George Haydock, Thomas Hemmerford, James Fenn, John (Robert ?) Nutter et John Munden, prêtres anglais martyrs, d’abord pendus à Tyburn puis éviscérés encore vivants, béatifiés en 1987.

XVIII.

B Nicola de Longobardi, frère de l’ordre des Minimes.

XX.

B Josep Gassol Montseny (1915-1937), séminariste à Tarragona, martyr béatifié en 2013.

 

 

 

13 FEVRIER

 

III.

Stes Fusque, vierge de quinze ans martyre à Ravenne, avec sa nourrice Maure ; elles reçurent un baptême de sang.

IV.

S Bénigne, prêtre martyr à Todi.

S Domnin, venu d’Afrique à Digne où il évangélisa.

S Castor, un des premiers solitaires occidentaux, dans le désert de Cardon.

Ste Julienne, noble dame à Turin qui ensevelit des martyrs.

S Martinien, ermite près de Césarée de Palestine ; pour sortir d’une tentation grave, il se mit les pieds dans le feu ; il mourut à Athènes.

VI.

S Etienne, évêque à Lyon.

S Etienne, abbé à Rieti, au langage plutôt vulgaire, mais aux façons très saintes.

S Carterius, prêtre à Lugny. 

S Modomnoc, moine irlandais, abbé ou évêque à Tiprat-Fachna.

S Passif, évêque à Sées.

VII.

Ste Ermenilda, reine de Mercie, puis abbesse à Sheppey, enfin à Ely, après sa mère.

VIII.

Ss Haymon et Vérémond, seigneurs à Meda, fondateurs d’un monastère en accomplissement d’un vœu émis lors d’une chasse où deux sangliers les menacèrent.

IX.

Ss Bruno, Théodoric, Marquard, Erluph, Gosbert, martyrs à Ebbekestorp sous les coups des envahisseurs ; Bruno était duc de Saxe, les autres étaient évêques respectivement à Minden, Hildesheim, Verden, Osnabrück.

X.

S Guiméra, évêque à  Carcassone.

XI.

S Fulcran, évêque à Lodève ; son corps resta intact jusqu’en 1572, année où il fut déchiqueté.

S Gilbert, évêque à Meaux.

XIII.

B Jordan de Saxe, dominicain allemand qui donna une grande expansion à l’ordre après s. Dominique ; il mourut d’un naufrage au retour des Lieux Saints et fut enterré à Ptolemaïs.

XIV.

B Giacomo Capoccio, augustin et évêque à Viterbe, surnommé le Docteur spéculatif.

XV.

Bse Agostina (Cristina) Camozzi, veuve puis pénitente et tertiaire augustine à Spolète.

Bse Lucrezia (Eustochium) Bellini, bénédictine à Padoue, fille d’une religieuse, mystique morte à vingt-six ans.

XIX.

S Baolu Liu Hanzuo, prêtre chinois, martyr, un des cent-vingt chinois canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

S Phaolô Lê Van Lôc, prêtre vietnamien martyr, canonisé en 1988 et fêté avec ses compagnons le 24 novembre.

 

 

14 FEVRIER

 

II.

S Eleucade, grec converti à Ravenne, désigné par une colombe pour être évêque.

III.

S Valentin, prêtre romain martyr.

S Valentin, évêque à Terni, dont il est patron, et martyr à Rome ; peut-être le même que le précédent ; on disait au Moyen-Age qu’en ce jour les oiseaux s’accouplaient, d’où l’origine du patronat de s. Valentin pour les fiancés.

?

Ss Ephèbe et Apollone, martyrs (à Terni ?).

Ss Vital, Félicula et Zénon, martyrs romains.

Ss Cyrion (prêtre), Bassien (lecteur), Agathon (exorciste), Moïse, Bassus, Antoine, Protolique (ou Protus et Lucius), Denis et Ammone, martyrs à Alexandrie.

IV.

S Lienne (Leonius), disciple, confident et compagnon de s. Hilaire à Poitiers jusque dans son exil.

S Modestin, martyr à Avellino, peut-être un évêque venu d’Orient.

?

S Louans (Lupance), près de Tours.

V.

S Abraham, syrien, tiré du désert pour être évêque à Carrhes.

S Auxence, de père persan, solitaire sur le mont Oxia, puis sur le mont Skopa, thaumaturge.

S Nostrien, évêque à Naples : il fit construire des bains pour le clergé et les fidèles, pour éviter tout contact de ceux-ci avec les hérétiques.

?

S Paulien, premier évêque en Velay ; son successeur établit le siège au Puy.

VI.

S Théodose, évêque à Vaison.

VII.

S Conran, écossais, moine, peut-être évêque dans les îles Orcades.

S Racho (Ragnobert), évêque à Autun, premier évêque d’origine franque.

IX.

S Antonin, bénédictin, abbé à Sorrente.

Ss Cyrille (Constantin) et Méthode, deux frères de Thessalonique, missionnaires en Moravie où ils mirent au point l’alphabet “cyrillique” et la liturgie en slavon ; dénoncés comme “irréguliers”, ils furent finalement approuvés par les papes, Méthode fut sacré évêque (Sirmium) et légat chez les Slaves, où il mourut un six avril ; Cyrille mourut à Rome ; il avait retrouvé en Crimée les reliques de s. Clément ; ils sont co-patrons de l’Europe. 

XVII.

S Juan Bautista García Lopez-Rico, trinitaire à Tolède, réformateur de son ordre (et enfermé dans un cachot par des récalcitrants).

XX.

B Vicente Vilar David (1889-1937), dernier de huit enfants, fidèle de l’adoration nocturne du Saint-Sacrement, marié, martyrisé pour sa foi près de Valencia, béatifié en 1995.

 

 

15 FEVRIER

 

I.

S Onésime, esclave de Philémon, cf. Phil. ; évêque à Ephèse ? martyr ? 

II.

Ss Faustin et Jovite, deux frères, prêtre et diacre, martyrs à Brescia.

III.

S Craton, philosophe romain baptisé par s.Valentin, martyr ?

Ste Agape, vierge à Terni dont elle est patronne, martyre avec les ss. Saturnin, Castule, Magne et Lucius.

IV.

Ss Isicus (prêtre), Iosippus (diacre), Romanus, Zosimus, Baralus et la vierge Agape, martyrs à Antioche de Syrie.

S Faustin, évêque à Brescia.

V.

S Eusèbe, anachorète près de Aschia, mort plus que nonagénaire.

Ste Géorgie, vierge à Clermont ; des colombes accompagnèrent son cercueil puis s’envolèrent vers le ciel.

VI.

S Quinidius, évêque à Vaison, dont il est patron secondaire.

S Sévère, prêtre dans les Abruzzes.

S Bérach, abbé à Cluain-Coirpthe, à Kilbarrach.

?

S Joseph, diacre à Antioche.

VII.

S Fauste, bénédictin, compagnon de s. Maur dans la fondation de Glanfeuil.

S Décorose, évêque à Capoue (martyr ?).

VIII.

S Walfridus, père de cinq enfants à Pise, fondateur d’un monastère (Palatiole), dont furent abbés lui-même puis un de ses fils.

X.

S Colomban, irlandais, reclus à Gand.

XI.

S Sigfrid, prêtre anglais, apôtre et patron de la Suède, évêque à Wexiow ; il intercéda en faveur des meurtriers de ses trois neveux, ce qui les aida à se convertir.

Ss Henri et Alfard (Halward ?), martyrs l’un en Suède, l’autre en Norvège.

XIV.

B Angelo de’ Scarpetti, augustin à Borgo Sansepolcro.

S Eusée, ermite en Piémont, cordonnier, patron des savetiers.

S Guillaume de Cardaillac, évêque à Saint-Papoul.

XVII.

Bx Bedrich Bachstein, Juan Martinez, Simon, Bartolomeo Dalmasoni (prêtres) ; Girolamo Degli Arese, Gaspare Daverio, Jakob (clercs) ; Christoffel Zelt, Didak Jan, Giovanni Bodeo (Rode), Emmanuel (frères convers) ; Klemens, Jan, Antonin (novices) ; tous Frères Mineurs Conventuels de diverses nationalités, à Prague, massacrés le Mardi gras ; béatifiés en 2012.

S Claude de la Colombière, jésuite, confesseur de ste Marguerite-Marie Alacoque à Paray-le-Monial, et aussi chapelain de la duchesse de York, canonisé en 1992.

XX.

B Pere Vallmitjana Abarca (1875-1937), bénédictin espagnol à Montserrat, martyr, béatifié en 2013.

B Michal Sopocko (1888-1975), prêtre polonais, directeur spirituel de ste Faustina Kowalska, fondateur de deux instituts (les Sœurs de Jésus miséricordieux et un Institut séculier de la Divine Miséricorde), béatifié en 2008.

 

 

 

16 FEVRIER

 

III.

S Honeste, de Nîmes, prêtre à Toulouse, apôtre en Navarre et Biscaye, martyr ?

IV.

Ste Julienne, vierge à Nicomédie (ou en Campanie ?) et martyre.

Ss Elias, Ieremias, Isaias, Samuel et Daniel, égyptiens martyrs avec les ss. Pamphilus, Porphyrius et Seleucus, avec le diacre Valens, Paulus, Theodulus et Iulianus, à Césarée de Palestine ; Porphyrius, âgé de dix-huit ans, était le serviteur de Pamphilus et fut martyrisé après avoir demandé les corps des martyrs, Seleucus était le soldat qui alla annoncer la nouvelle à Pamphilus, lui-même grand ami (et professeur) de Eusèbe de Césarée et disciple admirateur de Origène ; le vieillard Theodulus fut crucifié ; Iulianus arrivait de Cappadoce et voulut embrasser les corps des martyrs.

S Flavien, anachorète en Orient.

S Tigride, archidiacre à Clermont.

S Siméon, évêque à Metz.

Ss Macrobe, Lucille, Nundinarius et Cécilienne, martyrs en Afrique.

S Julien, martyr en Egypte.

V.

S Marutha, évêque à Maiperqat, intermédiaire entre l’empereur romain et la Perse, où il organisa toute la chrétienté.

VI.

S Eulalius, évêque à Syracuse, qui reçut s.Fulgence de Ruspe lors de son exil.

S Tétrade, évêque à Bourges.

IX.

S Tanton, irlandais, abbé à Amarbarie, évêque à Werden, frappé par un homme à qui il avait fait quelque reproche.

XIII.

Bse Filippa Mareri, abbesse clarisse près de Rieti.

B Nicola Paglia, dominicain italien, thaumaturge, une des premières conquêtes de s. Domingo.

XVII.

B Franciscus Tōyama Jintarō, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

B Mariano Arciero, prêtre italien, apôtre de la Calabre, thaumaturge et mystique, béatifié en 2012.

XX.

B Giuseppe Allamano (1851-1926), neveu de s. Giuseppe Cafasso, élève de s. Giovanni Bosco, prêtre fondateur de l’Institut des missions de la Consolata, béatifié en 1990.

 

 

17 FEVRIER

 

I.

Ste Mariamne, veuve, compagne d’apostolat de s. Philippe à Hiérapolis, puis en Lycaonie.

III.

S Polychrone, évêque à Babylone et martyr : ne parlant pas, il fut frappé sur la bouche.

IV.

Ss Donat, Secondien et Romule, (soldats ?) de Vicenza, martyrs à Concordia avec d’autres.

S Chrysantien, martyr à Aquilée, avec d’autres, compagnons des précédents ?

S Théodore, illustre chef d’armée et martyr à Héraclée.

S Bonose, évêque à Trèves.

V.

S Mesrob, “docteur des Arméniens”, inventeur d’un alphabet pour l’Eglise arménienne ; il savait le syriaque, le grec, le persan.

S Loman, neveu de s. Patrick, premier évêque à Trim, fêté avec son successeur s. Forchern.

S Flavien, évêque à Constantinople, exilé pour son opposition au monophysisme.

S Fintan, abbé à Cluain Ednech, le saint Benoît irlandais.

VI.

S Guévroc (Kirec), de Grande-Bretagne, abbé à Loc-Kirec puis solitaire à Ploudaniel.

VII.

S Finan, écossais, évêque à Lindisfarne ; il resta attaché à la date celte de la Pâque.

VIII.

S Silvin, évêque régionnaire près de Toulouse, apôtre des Morins, mort à Auchy. 

S Silvin, évêque à Crémone pendant trente-neuf ans, réputé pour la pureté de ses mœurs.

S Fulrad, abbé à Saint-Denis de Paris, chargé d’importantes missions pour le pape.

XII.

S Benoît, abbé au Mont Cassin, évêque en Sardaigne.

S Constable, abbé à La Cava.

S Evermod, flamand, un des premiers disciples de s. Norbert et évêque à Ratzeburg ; un jour de Pâques, sa prière fit tomber les chaînes des prisonniers qui assistaient à la messe dans la cathédrale.

XIII.

B Luca Belludi, franciscain à Padoue, compagnon de s. Antoine.

XIV.

S Alessio Falconieri, pieux marchand de Florence, un des sept premiers membres d'une Confrérie mariale qui devint l'Ordre des Servites de Marie ; il mourut à cent-dix ans ; ces Sept Fondateurs sont fêtés en ce jour.

XVII.

B William Richardson, prêtre anglais, pendu à Tyburn ; le 27 février au Martyrologe.

B Matthias Shobara Ichizaemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XIX.

S Peteuro Yu Chŏng-nyul, père de famille coréen, un des cent-trois martyrs canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

XX.

B Martí Torrés Puigpelat (Frederic, 1877-1937), prêtre capucin espagnol, martyrisé à Barcelone, béatifié en 2015.

B Antoni Leszczewicz (1890-1943), prêtre polonais, missionnaire en Extrême-Orient, puis marianiste, martyr, brûlé avec tout un groupe de fidèles en Biélorussie, béatifié en 1999.

 

 

18 FEVRIER

 

III.

Ss Léon et Parégoire, martyrs à Patare.                                                                                                                                       

Ss Maxime, avec son frère Claude, son épouse Prépédigne et leurs enfants Alexandre et Cutias, martyrs à Ostie, apparentés à Dioclétien.

Ss Lucius, Silvain, Rutule, Classique, Secondin, Fructule et Maxime, martyrs en Afrique.

IV.

Stes Constance, fille (ou nièce) de Constantin, et ses compagnes, Attique et Artémie, vierges à Rome. 

S Légonce, évêque à Metz.

S Sadoth (Schiadustes), évêque à Séleucie et Ctésiphon, martyr avec tout son clergé.

VII.

S Hellade, moine à Agali, évêque à Tolède.

S Colman, écossais, évêque à Lindisfarne, puis abbé à Inibofin, où les moines écossais et saxons ne s’entendaient pas, de sorte qu’il fonda un monastère pour saxons à Mayo.

IX.

S Taraise, nommé encore laïque évêque à Constantinople ; il convoqua un concile pour condamner l’iconoclasme et resta en profonde union avec Rome. 

S Angilbert, grand seigneur et secrétaire de Charlemagne, abbé à Centule, surnommé Homère pour sa culture littéraire. 

XII.

S Teotónio, archiprêtre à Viseu, fondateur d’une congrégation de chanoines réguliers à Coimbra, premier Saint du Portugal.

XV.

B Guido di Pietro (Giovanni da Fiesole, Fra Angelico), dominicain à Florence, mystique, peintre, béatifié en 1982.

XVII.

Bx William Harrigton et John Pibush, prêtres anglais, martyrs à Tyburn et Southwark.

XIX.

S François-Régis Clet, de Grenoble, lazariste, martyr par la strangulation, un des premiers saints de Chine, canonisé en 2000 et fêté avec tous ses compagnons le 9 juillet.

Ss Jean-Pierre Néel, lyonnais, missionnaire en Chine, martyr avec deux catéchistes Mading Wu Xuesheng et Ruowang Zhang Tianshen, et un néophyte Ruowang Chen Xianheng, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

Ste Caterina Comensoli (Maria Geltrude du Très Saint Sacrement, 1847-1903), fondatrice des Sacramentines de Bergame, pour l’adoration perpétuelle, béatifiée en 1989, canonisée en 2009.

B Jerzy Kaszyra (1904-1943), marianiste polonais, martyr en Biélorussie,  béatifié en 1999.

 

 

19 FEVRIER

 

II.

S Auxibe, romain, évêque à Chypre pendant cinquante ans, son frère lui succédant.

III.

S Gabinus, prêtre romain, qu’on dit parent de Dioclétien, frère du pape Caïus, sénateur et père de ste Suzanne.

IV.

S Zambdas (Zabdas), évêque à Jérusalem.

Ss Publius, Julien, Marcel, martyrs en Afrique.

V.

S Quodvultdeus, évêque à Carthage, persécuté et exilé par les Vandales, mort à Naples.

S Odran, irlandais, disciple de s. Patrick, dont il prit la place sur le char qu’il conduisait, et fut ainsi martyrisé. 

VI.

S Rabulas, de Samosate, solitaire puis fondateur de deux monastères, en Phénicie et à Constantinople.

S Conon, abbé à Peathucla où il baptisait, ne pouvant faire autre chose à cause de son âge. 

VII.

S Mansuetus,  romain, évêque à Milan, remarqué pour sa science et ses mœurs.

S Barbatus, évêque à Bénévent, zélé destructeur des superstitions, vestiges du paganisme.

VIII.

S Béat (Bié), prêtre, défenseur de la foi en Espagne. 

IX.

S Georges, moine à Rodez.

X.

S Proclus, moine près de Cosenza.

XIII.

B Boniface, belge, évêque à Lausanne, d’où il préféra démissionner pour se retirer à La Cambre ; il eut des apparitions de la Sainte Vierge.

XIV.

B Corrado Confalonieri de Plaisance, noble, responsable d’un incendie pour lequel un innocent faillit être exécuté : il se fit alors tertiaire franciscain, se retira à Noto ; invoqué pour la guérison des hernies.

XV.

B Alvarez, dominicain à Cordoue, apôtre de l’Andalousie, fondateur du monastère de la “Scala cæli” pour y opérer la réforme de s. Raimondo de Capoue ; de passage en Terre Sainte, il y fut attristé par l’endurcissement des mauvais catholiques.

Bse Elisabetta Picenardi, tertiaire des Servites à Mantoue. 

XIX.

Ste Luqi Yi Zhenmei, catéchiste laïque et vierge chinoise martyre, du groupe des cent-vingt canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

B Józef Zaplata (1904-1945), frère profès de la Congrégation du Sacré-Cœur, martyr polonais à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

20 FEVRIER

 

III.

S Sérapion, martyr à Alexandrie ; il eut les membres disloqués et fut défenestré.

IV.

S Tyrannion, évêque à Tyr et martyr avec s. Zénobe, prêtre à Antioche, ainsi que les ss. Pélée et Nil, évêques égyptiens ; les bêtes féroces n’osaient pas les approcher et ils furent égorgés.

S Silvain, évêque près de Emèse, martyr.

? 

Ss Pothame et Némèse, martyrs en Chypre ou à Alexandrie. 

V.

S Eleuthère, évêque à Constantinople, maltraité par le parti eutychien.

S Bolcan (Olcan), évêque à Derkan ; sa mère mourut juste avant d’accoucher. 

VI.

S Falcon, évêque à Tongres-Maastricht.

S Eleuthère (Lehire), évêque à Tournai, sacré par s. Remi, mort des suites de blessures infligées par des hérétiques.

VIII.

S Eucher, moine à Jumièges, évêque à Orléans, exilé à Cologne puis à Liège suite à des calomnies et mort à Saint-Trond.

S Colga (Colchus), surnommé le Sage pour sa science, prêtre irlandais.

S Léon, prêtre à Ravenne, évêque à Catane, thaumaturge.

XII.

B Ulric (Wulricus, Ulfricus), prêtre anglais, anachorète près de Heselborough.

XIII.

Bse Amata, nièce de ste Claire, clarisse à Assise.

XVI.

B Thomas Pormort, prêtre anglais, pendu à Londres, martyr béatifié en 1987 ; le 21 février au Martyrologe.

XX.

Bse Jacinta Marto (1910-1920), la plus jeune des trois voyants de Fatima, béatifiée le 13 mai 2000.

B Ludwik Mzyk (1905-1942), de la Société du Verbe Divin, prêtre martyr en Pologne, béatifié en 1999 ; le 23 février au Martyrologe.

Bse Stanisława Rodzińska (Maria-Julia, 1899-1945), dominicaine polonaise martyre à Stutthof, béatifiée en 1999.

 

 

21 FEVRIER

 

II.

S Félix, évêque à Metz pendant quarante ans (ou bien celui du V., moins connu).

Ss Victorin, Mappalique, Alciator, martyrs en Afrique.

S Anthime, évêque à Terni et Spolète.

III.

Ss Maurice, son fils Photin, Théodore et leurs compagnons, soldats martyrs en Syrie ; ils furent exposés nus aux piqûres des guêpes et des moustiques.

IV.

S Eustathe, évêque à Bérée puis Antioche, un des héros du combat contre l’arianisme, mort en exil.

Ss Daniel et Verda, un prêtre et une chrétienne, martyrs près de Razichea.

Ste Irène, espagnole, sœur de s. Damase, vierge consacrée à Rome.

V.

S Sévérien, évêque à Scythopolis, fervent défenseur de la foi, martyr.

Ss Vérule, Secondin, Sirice, Félix, Servule, Saturnin, Fortunat, martyrs en Afrique.

VII.

S Patère, évêque à Brescia, disciple de s. Grégoire le Grand. 

S Zacharie, évêque à Jérusalem ; il “accompagna” en captivité la sainte Croix lors de son enlèvement par les Perses et de son retour quinze ans après.

B Pépin de Landen, maire du palais en Austrasie, précepteur de Dagobert I (auquel il sut adresser de solennels reproches), époux de ste Itta, père des stes Gertrude de Nivelles et Begge.

Ss Germain et Randoald, abbé et prieur à Granval (Granfeld), martyrs, tués par les soldats du seigneur local.

S Gombert (Gondelbert, Gondebert), fondateur et abbé à Senones.

VIII.

S Pierre Mavimène ou de Maiuma, collecteur d’impôts à Damas, martyr.

IX.

S Timothée, ermite au mont Olympe.

S Georges, ermite au mont Sirik, moine à Bonyssa, évêque à Amastris.

XVI.

S Robert Southwell, jésuite anglais, et poète remarquable, pendu à Tyburn.

XVII.

Bx Balthasar, Antonius et Ignatius Uchibori, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008 ; le dernier avait 5 ans ; leur père, Paulus, sera martyrisé le 28 février.

XVIII.

B Noël Pinot, dernier de seize enfants, prêtre à Angers, guillotiné avec les ornements qu’il portait au moment de son arrestation ; au pied de l’échafaud, en aube et en étole, il aurait dit une dernière fois :  “Introibo ad altare Dei”. 

XIX.

Bse Caterina (Maria Enrichetta) Dominici, supérieure à Turin des Sœurs de Sainte-Anne et de la Providence, béatifiée en 1978.  

 

 

22 FEVRIER

 

Chaire de s. Pierre, fête de l’autorité pontificale.

I.

S Aristion, un des soixante-douze disciples du Christ, mort à Salamine.

II.

S Papias, évêque à Hiérapolis, disciple de Jean l’Ancien et de s. Aristion, et compagnon de s. Polycarpe.

S Avile, évêque à Alexandrie, un des trois prêtres ordonnés là par s. Marc.

IV.

S Paschase, évêque à Vienne.

V.

S Baradat (Varadat), ermite en Syrie ; il obéit humblement au patriarche et changea ses austérités. 

Ss Thalasse et Limnée, ermites près de Cyr ; Limnée, le disciple, se construisit une cabane aux murs élevés et sans toit, et y vécut trente-huit années, par tous les temps.  

VI.

Maximien, évêque à Ravenne, où il eut du mal de convaincre les habitants de le laisser entrer.

IX.

S Athanase, abbé près de Nicomédie, torturé et exilé à cause de l’iconoclasme.

XI.

S Piero Damiani,  prieur à Fonte Avellana, cardinal acharné contre les désordres de l’Eglise (en particulier simonie et incontinence) ; il avait pris son deuxième prénom par reconnaissance envers son frère qui l’avait recueilli ; il est un des patrons de Faenza, où il mourut ; fêté le 21 février.                                                                                                                                                           

XIII.

Bse Isabelle de France, sœur de s. Louis, fondatrice à Longchamp du couvent de l’Humilité de Notre-Dame, où elle ne voulut pas prendre l’habit, de crainte d’être élue abbesse ; elle eut des extases.

Ste Margherita, pénitente à Cortone, après une vie très mondaine, mystique.

XVII.

Bx Diogo Carvalho, jésuite portugais, martyr au Japon avec d’autres ; une de leurs tortures était d’être assis, nus, dans vingt centimètres d’eau, près du fleuve.

 

 

 

23 FEVRIER

 

II.

S Polycarpe, disciple de s. Jean, évêque à Smyrne et martyr ; c’est le premier exemple où les chrétiens recueillirent des reliques pour les vénérer.

III.

Ste Marthe, vierge et martyre à Astorga.

S Polycarpe, prêtre à Rome, grand ami de s. Sébastien (?).

IV.

S Sirène (Sinère), grec venu à Sirmium, jardinier contemplatif, martyr ; invoqué pour obtenir le beau temps.

Ste Romaine, vierge solitaire à Todi, baptisée par le pape s. Sylvestre (ou VI. ?).

S Priamien (Primien), grec martyr, vénéré à Ancône.

V.

S Florent, confesseur à Séville.

Ss Zebinas, Polychrone, Moïse et Damien, ermites à Cyr.

S Veterin (Veturin), disciple de s. Martin, en Anjou, patron de Gennes.

VI.

S Dosithée, jeune homme (orphelin ?) qui fut touché par la grâce de Dieu (peut-être sur révélation de la Sainte Vierge) à Jérusalem et se sanctifia au monastère de Gaza.

VII.

S Félix, évêque à Brescia pendant quarante ans ; il lutta contre l’arianisme et fit lever des troupes pour combattre Mahomet.

Ste Earcongatha (Arthongate), fille du roi Ercombert et de Sexburge, moniale à Faremoutier.

S Boisil, prieur à Melros, maître de s. Cuthbert ; il lisait tout l’évangile de s. Jean chaque semaine et eut le don de prophétie, annonçant sa propre mort (de la peste).

VIII.

Ste Milburge, petite-fille du roi de Mercie, fille de ste Ermenburge, sœur des saintes Mildrède et Mildgith ; elle introduisit le monachisme dans les terres de son père, fut abbesse à Wenlock et thaumaturge.

IX.

S Méraut (Meraldus), abbé près de Blois.

XI.

S Willigis, archichancelier d’empire, archevêque à Mayence, primat de Germanie ; il couronna s. Henri et eut un rôle considérable dans l’empire.

B Ordonio, bénédictin, prédicateur, évêque à Astorga.

S Milon, auvergnat, chanoine à Paris, évêque à Bénévent.

XII.

B Othon, prieur à Prémontré, frère du b. Godefroy de Cappenberg, marial.

S Giovanni Theristis, moine sicilien de l’ordre basilien ; son surnom (= moissonneur) lui vint d’un miracle qu’il obtint en faveur de paysans surpris par la pluie.

XVIII.

B Nicolas Tabouillot, curé dans la Meuse, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Rafaela Ybarra de Arambarri de Villalonga, espagnole, mère de six enfants et mère adoptive des cinq orphelins de sa sœur et des six enfants de sa bru, toutes deux décédées ; elle fonda à Bilbao le Collège des Anges Gardiens, pour les petites filles abandonnées, béatifiée en 1984.  

XX.

Bse Giuditta Vannini (Giuseppina, 1859-1911), fondatrice des Filles de Saint-Camille, pour les malades, béatifiée en 1994.

B Juan Lucas Manzanares (Braulio Carlos, 1913-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr près de Madrid, béatifié en 2013.

B Stefan Wincenty Frelichowski (1913-1945), prêtre polonais mort d’épuisement à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

24 FEVRIER 

 

Ste Primitive, martyre romaine. 

IV.

S Evetius, martyr à Nicomédie ; il avait eu l’audace de détruire publiquement l’édit de persécution des chrétiens.

S Serge, ancien magistrat à Césarée de Cappadoce, solitaire, martyr.

V.

Ste Démétriade, vierge romaine, enfuie à Carthage où elle se consacra, morte à Rome.

S Modeste, évêque à Trèves.

VI.

S Prétextat, évêque à Rouen, victime des machinations continues du roi et de la reine, martyr.

S Lethard, évêque à Senlis puis aumônier de la reine Berthe d’Angleterre ; sa présence prépara la mission de s. Augustin.

VII.

S Ethelbert, époux de la reine Berthe d’Angleterre ; il accueillit s. Augustin et ses moines et fut le premier catéchumène baptisé et le premier bienfaiteur de l’Eglise en Angleterre.

X.

S Beton, moine à Sens, évêque à Auxerre. 

XII.

Ste Adèle, fille de Guillaume le Conquérant (?). 

XV.

B Costanzo Servoli de Fabriano, dominicain, pacificateur à Ascoli, où il fit construire un monastère et mourut.

XVI.

B Marco de Marconi, des moines hiéronymites à Mantoue, mystique.

XIX.

Bse María Josefa Naval Girbés, laïque espagnole, “apôtre des activités paroissiales”, béatifiée en 1988.

B Tommaso Maria Fusco, prêtre des Missionnaires de Nocera, béatifié en 2001.

XX.

Bse Florentina Nicol Goñi (María Ascensión du Cœur de Jésus, 1868-1940), dominicaine espagnole puis active au Pérou, au Salvador, en Chine, fondatrice des Missionnaires dominicaines du Très Saint Rosaire, béatifiée en 2005.

 

 

25 FEVRIER

 

III.

S Nestor, évêque à Magydos, martyr à Pergé, crucifié.

Ss Donat, Just, Hérénas, martyrs en Afrique.

Ss Ananie, prêtre, et son geôlier Pierre,  martyrs en Phénicie avec sept soldats.

? 

S Théodore Salus, devenu volontairement “fou” pour le Christ, en Grèce.

IV.

S Rhégin, évêque à Scopelo, martyr.

S Césaire, frère de s. Grégoire de Nazianze, intendant et médecin en Bithynie, célibataire : il fit des pauvres ses héritiers. 

S Alexandre, soldat romain torturé et martyr.

VI.

S Concorde, évêque à La Rochelle.

VII.

Ste Adeltrude (Aldetrude), abbesse à Maubeuge, mystique, fille des ss. Hainaut et Vaudru.

VIII.

Ste Walburge, fille du roi s. Richard, abbesse à Heidenheim.

XII.

S Gerland, prêtre de Besançon, appelé en Sicile par les princes normands, évêque à Agrigente, où il travailla à la conversion des musulmans et des juifs.

B Robert d’Arbrissel, prêtre normand, ermite, prédicateur, à l’origine des monastères à Fontevrault, où l’abbesse commandait et aux femmes et aux hommes.

B Adelhelm, abbé à Engelberg (Unterwalden).

XIV.

S Avertan et B Roméo (Henry), père et frère carmes à Limoges, morts à Lucques au cours de leur pèlerinage en Terre Sainte, à quelques jours d’intervalle. 

XVI.

B Sebastián de Aparicio Prado, berger espagnol émigré au Mexique où il se donna à de grands travaux ; très riche, très généreux, veuf deux fois, finalement franciscain, il mourut à quatre-vingt dix-huit ans.

XVII.

B Didacus Yuki Ryosetsu, prêtre jésuite japonais, martyr, béatifié en 2008.

XIX.

B Domenico Lentini, prêtre en Lucanie, béatifié en 1997.

Bse Maria Teresa (Adeodata) Pisani, bénédictine dans l’île de Malte, béatifiée en 2001.

S Luolong Bai Xiaoman, néophyte chinois, martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Ciriaco María Sancha Hervás (1833-1909), cardinal, archevêque de Toledo, fondateur des Sœurs de la Charité du Cardinal Sancha, béatifié en 2009.

S Toribio Romo González (1900-1928), prêtre mexicain martyr, défenseur de l’Eucharistie ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

Ss Luigi Versiglia (*1873) et Callisto Caravario (*1903), salésiens martyrs en Chine (1930) ; Luigi fut évêque à Shiu Chow et ordonna Callisto ; ils furent fusillés pour avoir tenté de protéger la pureté des deux jeunes filles catéchistes qui les accompagnaient, béatifiés en 1983 et canonisés en 2000.

Bse Antonina (Maria Ludovica) De Angelis (1880-1962), italienne des Filles de Notre-Dame de la Miséricorde, active en Argentine, béatifiée en 2004.

 

 

26 FEVRIER

 

II.

S Hilaire, évêque à Mayence et martyr.

IV.

S Alexandre, évêque à Alexandrie ; avec son diacre Athanase, il dénonça l’erreur arienne qui fut condamnée à Nicée.

S Faustinien, évêque à Bologne.

S Denis (Zosime), évêque à Augsburg et martyr.

V.

Ste Irène, vierge à Gaza ; à quatorze ans, encore païenne, elle hébergea s. Porphyre poursuivi par des idolâtres.

S Porphyre, de Thessalonique, ermite à Scété puis en Palestine ; évêque à Gaza.

VI.

S Servule, évêque à Vérone.

S Agricola, évêque à Nevers dont il était gouverneur, ami de Venance Fortunat.

S Victor, prêtre solitaire à Saturniæ, thaumaturge.

VII.

S Ogan (Ogrin), évêque en Irlande.

IX.

S André, évêque à Florence.

XII.

Bse Edigna, princesse royale, fille de Henri I ou Philippe I, recluse à Puch.

Ste Mechtilde (Mathilde), recluse près de Mayence.

B Léon, flamand, abbé à Lobbes, à Saint -Bertin.

XVI.

Bse Filippa de Gheldre, veuve avec douze enfants, clarisse à Pont-à-Mousson.

XVII.

B Robert Drury, prêtre martyr à Tyburn, un des soixante-deux béatifiés en 1987.

XIX.

Ste Paola de Saint-Joseph de Calasanz Montal Fornés, espagnole, fondatrice des Filles de Marie pour l’éducation des enfants, béatifiée en 1993, canonisée en 2001.

XX.

Bse Tomasa Piedad de la Croix Ortiz Real (1842-1916), fondatrice espagnole (Tertiaires de la Vierge du Carmel, Salésiennes du Sacré-Cœur pour la catéchèse des pauvres), béatifiée en 2004.

 

 

27 FEVRIER

 

III.

Ss Julien, Eunus et Bésas, martyrs à Alexandrie ; Julien était un vieillard, soutenu par Eunus : tous deux furent couverts de chaux vive ; Bésas était un soldat de l’escorte et fut décapité.

S Gélase (Gelasin), comédien converti en mimant le rite du baptême, martyr à Héliopolis.

Ste Onésime, vierge à Cologne.

IV.

Ste Honorine, vierge martyre inconnue, très vénérée en Normandie.

Ss Alexandre, Abonde, Antigone et Fortunat, martyrs à Thessalonique ou à Rome.

VI.

S Eucher, évêque à Maastricht.

S Comgan, abbé à Gleann-Ussen ou Killeshin.

VII.

S Galmier (Baldomerus), serrurier à Lyon, moine tellement humble qu’on eut de la peine à lui conférer le sous-diaconat.

S Alnoth, berger à Weedon, ermite à Stowe, “martyrisé” par des voleurs. 

VIII.

Ss Basile et Procope, moines persécutés à Constantinople pour le culte des saintes images.

IX.

S Marvart (Marcovart), abbé à Prüm, maître de Lothaire, le fils de Louis le Débonnaire.

X.

B Jean de Vandières, abbé à Gorze où son prédécesseur l’obligea à mitiger ses austérités ; il eut aussi une mission auprès du roi musulman de Cordoue. 

XI.

S Krikor de Narek, moine, Docteur des arméniens et Docteur de l'Eglise (2015), dont les Elégies sacrées constituent le principal recueil de prières actuellement.

XII.

S Lucas, abbé de rit oriental au monastère du Très Saint Sauveur à Messine.

XVII.

Ste Anne Line, veuve anglaise, convertie au catholicisme, pendue à Tyburn.

Bx Roger Filcock, jésuite, et Marc Barkworth, premier bénédictin martyr anglais, pendus à Tyburn, béatifiés le premier en 1929, l'autre en 1987.

XIX.

Bse Francinaina Cirer Carbonell de la Vierge des Douleurs, à Maiorque, illettrée, mais zélée dans l’apostolat et fondatrice des Sœurs de la Charité, béatifiée en 1989.

S Francesco Possenti (Gabriele dell’Addolorata), jeune passionniste à Morrovalle, mort à vingt-quatre ans, patron des jeunes des séminaires, noviciats et scolasticats.

B Josep Tous Soler, prêtre capucin espagnol, un moment exilé en France, fondateur des Sœurs Capucines de la Mère du Bon Pasteur, béatifié en 2010.

Bse Marie de Jésus Deluil-Martiny, marseillaise, fondatrice des Filles du Cœur de Jésus, pour l’adoration et la réparation ; toute jeune elle fit partie de la “Garde d’honneur du Sacré-Cœur” et fonda ensuite un sanctuaire dédié au  Sacré-Cœur à Berchem (Belgique) ; elle fut assassinée par un jardinier à Marseille, béatifiée en 1989.

XX.

Bse Karolina Brader (Marie de la Charité de l’Esprit Saint, 1860-1943), franciscaine suisse active en Equateur et Colombie, fondatrice des Franciscaines de Marie-Immaculée où elle obtint le privilège de l’adoration perpétuelle diurne et nocturne, béatifiée en 2003.

 

 

28 FEVRIER

 

I.

Ss Nymphas et Eubule, amis de s. Paul (cf. Col 4 et II Tim,4).

S Barsès, évêque à Damas.

Ss Macaire, Rufin, Just, Théophile, martyrs (à Rome ou à Alexandrie ?).

Ss Céréale, Pupule, Caïus et Sérapion, martyrs à Alexandrie.

IV.

S Martin, évêque à Mayence.

V.

S Romain, premier ermite dans le Jura, abbé à Condat.

S Vindemial, évêque à Vérone ; plus de trente évêques portèrent ce nom en cette ville.

Stes Marana et Cyra, vierges recluses près de Bérée, qui ne parlaient qu’à la Pentecôte.

VI.

S Romain, fondateur d’abbaye à Mantenay, évêque à Reims, après s. Remi.

Ste Ermina (Febaria), vierge irlandaise.

S Ruellin (Ruilin), évêque à Tréguier.

XVII.

Bx Paulus Uchibori Sakuemon (dont les trois garçons furent martyrisés le 21 février), Gaspar Kizaemon, Maria Mine (son mari sera martyrisé le 17 mai), Gaspar Nagai Sōhan, Ludovicus Shinzaburō, Dionisius Saeki Zenka et son fils Ludovicus Saeki Kizō, Damianus Ichiyata, Leo Nakajima Sōkan et son fils Paulus Nakajima Kinzō, Ioannes Kisaki Kyūhachi, Ioannes Heisaku, Thomas Uzumi Shingoro, Alexius Sugi Shohachi, Thomas Kondō Hyōemon et Ioannes Araki Kanshichi, laïcs japonais martyrs, béatifiés en 2008.

XX.

B Daniel Brottier (1876-1936), des Pères du Saint-Esprit, très actif au Sénégal et réorganisateur des Apprentis d’Auteuil, béatifié en 1984.

B Stanisław Antoni Trojanowski (Tymoteusz, 1908-1942), franciscain polonais, martyr à Auschwitz, béatifié en 1999.

B Carlo Gnocchi (1902-1956), prêtre milanais, fondateur de la Fondation Pro Iuventute, béatifié en 2009.

 

 

29 FEVRIER

 

V.

S Hilaire, pape (461-468) : il s’opposa à l’invasion arienne jusque dans Rome.

X.

S Oswald, anglais d’origine danoise, moine à Fleury-sur-Loire, évêque à Worcester et York, réformateur et fondateur d’abbayes ; il remplaça le clergé marié par des moines.

XV.

Bse Antonia, veuve à Florence, clarisse à Foligno puis prieure à L’Aquila, mystique.

XIX.

S Auguste Chapdelaine, prêtre normand, missionnaire en Chine, martyr canonisé avec d’autres en 2000 et fêté le 9 juillet.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens