Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

MARS

 

01 MARS

 

II.

Ste Eudoxie, prostituée convertie à Hiéropolis, dénoncée par ses amants, martyre.

?

Ss Léon, Donat, Abondance, Nicéphore, martyrs à Rome.

Ss Hermès et Adrien, martyrs en Afrique.

V.

S Simplice, évêque à Bourges ; il combattit la simonie.

S Félix III, pape (483-492) : en réalité, Félix II, puisque le premier de ce nom fut un antipape ; son père renonça au mariage pour devenir prêtre, et lui-même fut veuf étant diacre ; il dut déposer les injustes patriarches Acace et Monge, qui rompirent avec Rome.

VI.

S Albinus, abbé à Tintillant, évêque à Angers ; il lutta contre les mariages incestueux.

S David (Dewi), gallois, fondateur de monastères (Vallis Rosina…), chorévêque (Menevia) actif contre le pélagianisme.

VII.

S Marnock (Ernin, Marnan), prédicateur (évêque ?) en Ecosse, invoqué pour le beau temps.

S Albinus, évêque à Embrun (le même que plus haut ?).

S Siviard, abbé à Anisole.

VIII.

S Suitbert l’Ancien, anglais missionnaire en Frise où il eut aussi titre d’évêque.

S Abdalong, évêque à Marseille.

IX.

S Monan, originaire de Pannonie, martyr des Danois en Ecosse.

S Léon de Carentan, évêque à Bayonne, dont il est le patron, apôtre en Pays basque, Navarre et Biscaye, où il fut martyrisé.

S Léon Luc, abbé à Corleone, mort plus que centenaire.

X.

S Rudesinde, évêque à Dumio et Compostelle, abbé à Celanova.

XIV.

B Roger, évêque à Orléans, puis Limoges, puis Bourges ; il y établit la fête de la Conception de Marie.

XV.

B Cristoforo de Milan, dominicain en Ligurie.

XVII.

Bse Giovanna-Maria Bonomo, abbesse bénédictine à Bassano, mystique.

XIX.

Ste Agnès Cao Kuiying, veuve chinoise d’un mari violent, catéchiste, martyre, canonisée en 2000 et fêtée le 9 juillet. 

 

 

02 MARS

 

III.

S Troade, martyr à Néocésarée.

Ss Jovin et Basilée, martyrs à Rome.

S Quintus le Thaumaturge (Cointus), en Eolide, qui guérit son persécuteur (lequel le libéra). 

?

Ss Lucius, Absalon et Lorge, martyrs.

Ss Paul, Héracléas, Secondille et Janvière.

VI.

S Joévin, disciple de s. Pol de Léon, auquel il succéda.

VII.

S Fergna, abbé à Iona (évêque ?).

S Chad (Ceadda), un des saints les plus populaires en Angleterre, frère de s.Cedd, abbé à Lastingay, évêque à Lichfield, mort de la peste ; il visitait toujours son diocèse à pied.

VIII.

S Willeic, disciple et collaborateur de s. Suitbert, à Kaiserwerth.

IX.

S Luca Casali de Nicosie, abbé à Agira, aveugle à la fin de sa vie.

XII.

B Charles le Bon, comte de Flandre, fils de s. Knut, victime d’une conspiration et considéré comme martyr ; il avait proclamé la trêve de Dieu, et menacé ses sujets de perdre un membre s’ils juraient par le nom de Dieu.

XIII.

Ste Agnès de Prague, princesse de Bohême, clarisse et abbesse dans le couvent qu’elle avait fondé à Prague ; elle reçut quatre lettre de ste Claire d’Assise ; canonisée en 1989. 

XX.

Ste María de los Ángeles Guerrero González (Ángela de la Croix, 1846-1932), espagnole, fondatrice des Sœurs de la Compagnie de la Croix, pour soigner les marginaux, béatifiée en 1982 et canonisée en 2003.

 

03 MARS

 

III.

Ss Marin et Asterius, l’un militaire à Césarée de Palestine, l’autre sénateur qui en recueillit le corps après son martyre.

?

Ss Félix, Luciole, Fortunat, Marcia, martyrs.

IV.

Ss Emetherius et Cheledonius, militaires en Espagne et martyrs. 

Ss Cleonicus, Eutropius et Basiliscus, proches parents de s. Théodore (cf.17 février), martyrs à Héraclée, les deux premiers crucifiés, l’autre décapité.

Ste Piamun, vierge en Egypte ; par sa prière, elle amena la paix entre plusieurs villages.

V.

Ste Camille, vierge venue de Civitavecchia au diocèse d’Auxerre où était s. Germain.

VI.

S Titien, évêque à Brescia, d’origine germanique.

S Guénnolé, fondateur et abbé à Lann Tevennec (Landevenec).

Ste Arthellaïs, vierge à Constantinople, morte chez son oncle à Bénévent à seize ans.

S Calupan, prêtre reclus près de Méallat.

VII.

S Lamalisse, ermite en l’île de Arran.

S Sacer (Mosacer), fondateur et abbé à Tegh sacra.

IX.

S Anselme, parent du roi Astolfo, duc du Frioul, puis fondateur et abbé à Nonantola.

XI.

Ste Cunégonde, épouse de l’empereur s. Henri, avec qui elle vécut dans la chasteté parfaite.

S Gerwin, abbé à Saint-Riquier ; il souffrait de la lèpre, dont on ne trouva plus trace avant sa sépulture. 

XII.

B Frédéric, prêtre, fondateur et abbé prémontré à Mariengardt.

XV.

B Pietro Geremia, dominicain à Palerme, excellent prédicateur.

XVI.

B Jacobinus de’ Canepacci, frère lai carme à Verceil, qui apparut à s. Charles Borromée.

XVIII.

Bx Johannes Laurentius (Libaratus) Weiß, Antonio Francesco (Samuele) Marzorati et Michele-Pio Fasoli, franciscains (l’un de Bavière, les autres d’Italie), martyrs lapidés en Ethiopie, béatifiés en 1988.

B Pierre-René Rogue, prêtre martyr de la Révolution, guillotiné à Vannes, invoqué contre la fièvre (“saint Rogue”).

XIX.

Ste Ignazia (Teresa Eustochio) Verzeri, fondatrice des Filles du Sacré-Cœur de Bergame, pour l’école des enfants pauvres et l’assistance aux femmes et jeunes filles, canonisée en 2001.

B Giovanni (Innocenzo) Scalvinoni de Berzo, capucin à Bergame.

XX.

Ste Catherine Marie (Katharine) Drexel (1858-1955), fondatrice aux Etats-Unis des Sœurs du Saint-Sacrement, pour l’apostolat auprès des Indiens et des gens de couleurs, béatifiée en 1988, canonisée en 2000.

 

 

04 MARS

 

III.

S Caïus, martyr à Nicomédie avec d’autres.

?

Ss Archelaüs, Quirin et Photius, martyrs à Nicomédie avec d’autres.

VII.

S Léodowald (Léonard), un délinquant au cœur en or qui, converti, devint évêque à Avranches.

S Basin, abbé, puis évêque à Trèves.

S Owin, un officier de cour devenu frère convers à Lestingay.

VIII.

S Appianus, ligure, moine à Saint-Pierre-au-Ciel-d’Or puis à Comacchio.

IX.

S Adrien, hongrois ou irlandais venu en Ecosse où il fonda un monastère dans l’île de May et fut martyrisé par les Danois.

XI.

S Burchard II, abbé à Saint-Gall.

S Félix, breton, abbé à Rhuys.

XII.

S Pierre Pappacarbono, momentanément évêque à Policastro, abbé à La Cava, où il introduisit la règle de Cluny.

B Humbert III, comte de Savoie à treize ans, moine à Hautecombe à son veuvage ; il en sortit cependant, pour se remarier et assurer à son pays un héritier.

XV.

S Kasimiercz, prince de Pologne, demeuré fidèle à la chasteté, mort à vingt-cinq ans.

XVI.

Bx Christopher Bales, prêtre, Alexander Blake et Nicolas Horner, martyrs anglais.

XIX.

Bse Louise Elisabeth de Lamoignon Molé de Champlâtreux (Mère Saint-Louis), parisienne, veuve fondatrice des Sœurs de la Charité de Saint-Louis, béatifiée en 2012.

Bse Victoire-Eulalie Viel (Mère Placide), normande, supérieure générale des Sœurs des écoles chrétiennes de la Miséricorde.

B Giovanni Antonio Farina, évêque à Treviso puis Vicenza, fondateur des sœurs de Sainte-Dorothée pour l’enseignement et les soins, propagateur du culte au Sacré-Cœur, béatifié en 2001 et canonisé en 2014.

XX.

Bx Mieczysłav Bohatkiewicz (*1904), Stanisław Pyrtek (*1913), lituaniens,  et Władysław Maćkowiak (*1910), polonais, prêtres martyrs fusillés par les nazis en Biélorussie (1942), béatifiés en 1999.

 

 

05 MARS

 

II.

Ste Olive, vierge à Brescia et martyre.

S Théophile, évêque à Césarée de Palestine, fervent partisan de l’usage romain pour la date de Pâques.

?

Ss Conon et Marie, époux demeurés dans la continence, à Bida.

S Euloge, martyr en Palestine pour avoir converti bon nombre de Sarrasins.

III.

S Conon, jardinier venu de Galilée à Magudo et martyr ; lors de son jugement, il avoua : “Je suis de Nazareth en Galilée, ma famille est celle du Christ que je sers depuis mon enfance et que je reconnais comme le Dieu suprême.”

S Lucius I, pape (253-254), probablement pas martyr.

S Lupercule, martyr à Eauze (premier évêque ?).

IV.

S Phocas, jardinier et martyr près de Sinope ; il hébergea ses bourreaux qui le recherchaient, avant de se livrer à eux et de les encourager à accomplir leur devoir ; peut-être à identifier avec celui du 14 juillet.

S Adrien, venu de Batanée, martyr à Césarée de Palestine, mis en pièces par un lion.

V.

S Eusèbe de Crémone, disciple de s. Jérôme, qu’il défendit en face de Rufin.

S Gérasime, abbé un moment trompé par l’eutychianisme ; il fonda près du Jourdain une communauté qui tenait à la fois du cénobitisme et de l’érémitisme ; il avait soigné la patte blessée d’un lion qui, apprivoisé, se laissa mourir de faim sur la tombe de son maître. 

VI.

S Grégoire, évêque à Constance en Chypre.

Ss Kiéran (Ciaran) et Carthag, évêques à Soughir ; Kiéran est appelé Piran en Cornouaille, où il est patron des mineurs.

VII.

S Virgile, moine à Lérins, abbé à Autun, évêque à Arles ; il sacra s. Augustin de Cantorbury.

S Drausin , évêque à Soissons.

VIII.

S Clément, abbé à Syracuse.

XV.

B Cristoforo Macassoli, prêtre franciscain en Lombardie, consulté par des milliers de fidèles.

XVII.

B Ion Kostistik (Geremia de Valacchia), roumain, frère capucin à Naples, béatifié en 1983.

XVIII.

S Carlo Gaetano Calosirto (Giovanni Giuseppe de la Croix), franciscain (des Observants déchaussés), à Naples et Pedimonte, mystique.

 

 

06 MARS

 

II.

S Marcien, premier évêque à Tortone, martyr.

?

Ss Victor et Victorin, martyrs à Nicomédie.

IV.

S Basile, évêque à Bologne.

Ss Julien et Eubule, martyrs en Chypre.

S Quiriacus, prêtre à Trèves.

S Evagrius, évêque à Constantinople, aussitôt exilé après son élection.

V.

S Claudien, frère de l’évêque Vigile, à Trente.

VI.

S Sezin (Sezni), irlandais (évêque ?) venu en Armorique où il fut abbé.

VII.

S Baldred (Balther), ermite à Bass Rock.

Stes Kineswide et Kineburge, deux sœurs princières, abbesses après leur veuvage,  à Dormancaester.

S Julien, juif espagnol converti, évêque à Tolède.

VIII.

S Fridolin, irlandais, fondateur d’abbayes, notamment Säckingen.

S Chrodegand, simultanément premier ministre de Charles Martel et Pépin, et évêque à Metz ; fondateur d’une abbaye à Gorze ; le premier en Gaule, il fit venir de Rome des chantres pour en établir à Metz le chant et la liturgie.

X.

S Cadroé, irlandais, abbé à Waulsor puis à Metz.

XII.

B Ollégaire (Oldegaire),  simultanément évêque à Barcelone, Tarragone et Tortosa ; patron de Barcelone.

XIII.

S Cyrille, prêtre à Constantinople (où il convertit le sultan), supérieur au Mont-Carmel, mort à quatre-vingt-dix-huit ans.

Ste Rosa de Viterbe, jeune laïque mystique et thaumaturge dans la région de Viterbe  ; son corps est resté sans corruption.

XV.

Ste Colette Boylet, réformatrice des clarisses, à Besançon d’abord ; thaumaturge.

 

 

07 MARS

 

III.

Stes Perpétue et Félicité, très illustres martyres livrées aux bêtes à Carthage, dont les noms sont au Canon Romain ; avec elles souffrirent aussi Satyrus, Saturninus, Revocatus et Secundinus.

IV.

S Eubulius, venu de Batanée, martyr à Césarée de Palestine, mis en pièces par un lion.

Ss Basile, Eugène, Agathodore, Elpide, Ethère, Capiton, Ephrem, évêques martyrs en Chersonèse ; et deux autres, Nestor et Arcade, en Chypre.

S Paul le Simple, devenu disciple de s. Antoine en Egypte après avoir été trompé par son épouse ; son obéissance le rendit capable de chasser les démons.

V.

S Gaudiosus, évêque à Brescia.

VII.

S Easterwin, abbé à Wearmuth.

IX.

S Ardon Smaragde, disciple de s. Benoît à Aniane, qu’il remplaça en son absence.

Ss Théophile et Paul, évêques à Nicomédie et à Pruse, morts en exil à cause de l’iconoclasme.

XIII.

S Thomas d’Aquin, illustre dominicain italien, professeur à la Sorbonne, fêté le 28 janvier, jour de sa translation à Toulouse.

XVI.

Bx John Larke, John Ireland, prêtres, et German Gardiner, martyrs anglais à Tyburn.

XVIII.

Ste Anna Maria Redi (Teresa-Margherita du Sacré Cœur de Jésus), carmélite à Florence.

XIX.

S Yohan Nam Chong-sam, fonctionnaire coréen, décapité, canonisé en 1984 et fêté avec tous ses compagnons le 20 septembre. 

Ss Siméon Berneux, évêque, Just Ranfer de Bretenières, Louis Beaulieu et Pierre-Henri Dorie, prêtres des Missions Etrangères, martyrs en Corée, canonisés en 1984 et fêtés également le 20 septembre.

B José Olallo Valdés, orphelin cubain, de l’Ordre de Saint-Jean-de Dieu ; il renonça au sacerdoce ; béatifié en 2008.

XX.

B Leonid Fëdorov (1879-1935), évêque ukrainien converti au catholicisme, deux fois arrêté, mort après douze années de détention, béatifié en 2001.

 

 

08 MARS

 

?

S Quintillus (Quirillus), évêque à Nicomédie et martyr.

Ss Cyrille (évêque), deux Rogat, Félix, Béate, Hérénie, Félicité, Urbain, Silvain et Mamille, martyrs en Afrique. 

III.

S Ponce, diacre à Carthage, auteur de la vie de s. Cyprien.

Ste Cléopatronie, vierge en Asie, possédée pendant dix-huit ans, guérie par s. Vivence lors de son exil.

IV.

Ss Apollonius (diacre), Philémon, Arien et Théotique, martyrs à Antinoé ; Apollonius était un solitaire en Thébaïde, avait converti Philémon, un joueur de flûte, puis le juge Arien et les gardes Théotique et ses compagnons.

V.

S Provin, évêque à Come, adversaire de l’arianisme.

VI.

S Senan (Sané, Sannan), fondateur et abbé à Inis Carthaig, et évêque.

VII.

S Félix, prêtre en Bourgogne, évêque à Dunwich, fondateur présumé de l’université de Cambridge. 

S Sauman (Psalmod), irlandais, ermite près de Eymoutiers ; son surnom lui vient de la pratique de la psalmodie.

IX.

S Théophylacte, évêque à Nicomédie, exilé par les iconoclastes.

S Humfroy, évêque à Thérouanne.

S Litiphridus, évêque à Pavie.

X.

S Antoine de Froidemont, ermite près de Luxeuil.

XI.

S Duthac (Dubthac), évêque à Ross, empli de zèle pour le sacrement de Réconciliation.

S Vérémond (Bermond), abbé à Hyracha, thaumaturge, grand dévôt de Notre-Dame. 

XII.

S Etienne d’Obasine, abbé à Aubasine (ou Obasine ?).

XIII.

S Vincent Kadlubek, docteur de l’université et évêque à Cracovie, très dévôt de l’Eucharistie ; il renonça à sa charge et partit pieds nus chez les cisterciens à Jedrzejow. 

XVI.

S João Cidade de Dieu, portugais, thaumaturge, fondateur, sans l’avoir voulu, des Frères de Saint-Jean-de-Dieu, pour le soin des malades ; patron des hospitaliers et des malades, protecteur des infirmiers.

XVII.

B Joachim Kuroemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XX.

B Manuel Faustino Miguez (1831-1925), prêtre espagnol des “Scolopi”, fondateur de la congrégation de la Divine Bergère, pour aider les jeunes filles voulant accéder aux études, béatifié en 1998.

 

 

09 MARS

 

IV.

S Pacien, veuf espagnol (son fils fut ami de s. Jérôme), évêque à Barcelone.

VIII.

S Bosa, évêque à York à la place de s. Wilfrid lors des deux bannissements de ce dernier.

Ste Melle, mère des ss. Kenneth et Tigernach, abbesse à Lough Melve.

X.

S Vitale de Castronovo, sicilien, ermite, fondateur et abbé à Armento.

XI.

S Brunon (Boniface), de Querfurt, évêque à Mersbourg, missionnaire en Prusse et en Russie, martyr avec d’autres.

B Félix, anglais, moine à Fleury-sur-Loire, abbé à Rhuys, qu’il fut chargé de reconstruire.

XV.

Ste Francesca Romana, pieuse veuve romaine qui vivait chez elle avec d’autres femmes sous la règle de s. Benoît, mystique.

Ste Catherine, clarisse à Ferrare, abbesse à Bologne, mystique ; on la dit patronne des peintres.

XIX.

S Domenico Savio, disciple de s. Giovanni Bosco, mort à quinze ans, patron de la jeunesse, des chœurs de petits chanteurs, des jeunes garçons et des délinquants juvéniles.

Ss Peteuro Ch’oe Hyŏng et Yohan Chŏn Chang-un, pères de famille coréens, martyrs, des cent-trois canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

 

 

10 MARS

 

II.

Ss Caïus et Alexandre, martyrs à Apamée.

?

S Victor, martyr en Afrique.

III.

Ss Codrat, Denis, Cyprien, Anect, Paul et Crescent, martyrs à Corinthe.

IV.

S Pierre, évêque à Sébaste, différent du frère de s. Basile (cf. 26 mars).

S Macaire Ier, évêque à Jérusalem, adversaire de Arius, témoin de la découverte de la Sainte Croix, constructeur de basiliques au Saint-Sépulcre, sur le Mont des Oliviers et à Bethléem, grâce à l’appui de ste Hélène.

V.

S Silvestre, romain, évêque à Domnach-Arda.

S Simplicius, pape (468-483) ; il fit appliquer les décrets du concile de Chalcédoine contre le monophysisme et l’eutychianisme.

VI.

S Kessog (Mackessog), thaumaturge irlandais, évêque à Lennox.

Ste Anastasie la Patricienne, de Constantinople, fondatrice d’un monastère près de Alexandrie, puis recluse dans le désert sous le nom de “Anastase l’Eunuque” pendant près de trente ans.

S Sedna, évêque à Ossory.

S Droctovée (Drotté), disciple de s. Germain, abbé à Paris dans l’abbaye Saint-Vincent qui devint Saint-Germain-des-Prés. 

VII.

S Attala, bourguignon, moine à Lérins puis Luxeuil, abbé à Bobbio.

S Blanchard, vénéré à Nesle-la-Reposte.

VIII.

S Failbhe II, abbé à Iona.

S Himelin, écossais ou irlandais, mort près de Vissenaeken, de retour de Rome.

XI.

B Andrea de Vallombreuse, abbé à Strumes.

XVII.

S John Ogilvie, écossais converti, jésuite et martyr à Glasgow.

XIX.

Ste Anne-Eugénie de Jésus Milleret de Brou, lorraine, fondatrice des Religieuses de l’Assomption, pour l’éducation des jeunes filles, canonisée en 2007. 

XX.

B Mateo Elias Nieves del Castillo (de Notre Dame du Bon Secours, 1882-1928), augustin mexicain martyr, béatifié en 1997.

 

 

11 MARS

 

III.

S Pionius, prêtre à Smyrne, martyr brûlé vif. 

?

Ss Héraclius, Zosime, Candide, Pipérion, et d’autres, martyrs à Carthage et/ou Alexandrie.

S Constantin, à Carthage.

Ss Gorgon et Firme, martyrs (à Antioche de Syrie ?).

IV.

Ss Trophime et Thalus, deux frères martyrs à Laodicée par la lapidation, le chevalet, la croix.

VI.

Ss Vincent,  abbé à Léon, et Ramire, prieur, et leurs moines, martyrs des ariens.

S Constantin, roi en Cornouaille puis disciple de s. Colomban à Menevia et Govane, martyr.

VII.

S Sophronius, évêque à Jérusalem, témoin de la prise de la ville par les Arabes, auteur d’importants ouvrages dogmatiques, liturgiques et hagiographiques.

S Vigile, évêque à Sens et martyr.

VIII.

S Vindicien, évêque à Arras et Cambrai.

S Benoît, évêque à Milan.

IX.

S Aengus le Culdée, moine irlandais à Clonenagh, à Dysert Enos, à Tallagh, où il composa son fameux martyrologe ; son surnom lui vint de son application au “culte de Dieu”, par ses mortifications en particulier. 

S Eulogio, prêtre à Cordoue, martyrisé avant la vierge ste Léocritie (cf. 15 mars).

XI.

Bse Auria (Oria), religieuse à Suse, mystique.

?

S Pierre (XIII.?), militaire espagnol, ermite à Babuco, dont il est patron.

XVI.

B Giovanni Battista Righi de Fabriano, prêtre franciscain, solitaire près d'Ancone.

XVII.

B Thomas Atkinson, prêtre anglais martyr par pendaison à York, béatifié en 1987.

B John Kearney, franciscain martyr à Clone, béatifié en 1992.

XIX.

S Đaminh Cẩm, prêtre martyr au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ss Marcus Chŏng Ŭi-bae et Alexius U Se-yŏng, martyrs coréens, canonisés en 1984 et fêtés le 20 septembre.

 

 

12 MARS

 

-XIII.

S Phinées, grand prêtre, cf. Nb 25 et 31.

III.

S Maximilien, jeune homme, martyr à Théveste parce qu’il ne voulait pas être enrôlé dans l’armée.

IV.

Ss Mygdon, prêtre, Mardonius, Eugène, Maxime, Domnas, Smaragde et Hilaire, martyrs à Nicomédie, le premier brûlé à petit feu, le second jeté dans une fosse.

Ss Pierre, Dorothée et Gorgon, Egdune et d’autres, martyrs à Nicomédie ; Pierre était un serviteur impérial. 

V.

S Innocent Ier, pape (401-417) ; il connut le sac de Rome par les troupes de Alaric ; il réaffirma la célibat ecclésiastique et intervint en faveur de s. Jean Chrysostome. VI. S Paul Aurélien (Pol), moine anglais, abbé en l’île de Batz et évêque dans le Léon ; avec ses moines il en extirpa le paganisme.

S Fechno (Fiachna), irlandais, compagnon de s. Colomban en Ecosse.

VII.

S Grégoire Ier le Grand, pape (590-604), préfet de Rome, bénédictin, administrateur avisé et fin diplomate, il se consacra à la conversion des Lombards d'Italie, des Goths d'Espagne, des Anglais et réforma la liturgie (de lui tire son nom le chant "grégorien"), Docteur de l’Eglise, fêté le 3 septembre, jour de son couronnement. 

S Pierre, diacre romain, interlocuteur de s. Grégoire le Grand, près de l’oreille duquel il vit plusieurs fois une colombe qui l’inspirait.

S Mura (Muran), abbé à Fahan.

IX.

S Théophane, abbé à Sigriane ; copiste diligent, il prépara la chronographie, d’où son surnom de “Chronographe”.

X.

S Elphège l’Ancien (Aelphège), évêque à Winchester, parent de s. Dunstan qu’il poussa dans la voie de Dieu.

XII.

S Bernard, évêque à Capoue.

XIII.

Ste Fina, vierge à San Geminiano ; s. Grégoire le Grand lui apparut pour lui annoncer le jour de sa mort, à quinze ans.

XIV.

Ste Giustina Francucci Bezzoli, bénédictine à Arezzo, recluse près de Civitella.

B Girolamo Gherarducci, prêtre augustin à Rieti.

XIX.

S Ruose Zhang Dapeng, martyr chinois , canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

Bse Aniela Salawa (1881-1922), tertiaire franciscaine à Cracovie, femme de service, béatifiée en 1991. 

S Giovanni Luigi Orione (1872-1940), prêtre italien, déjà très actif avant d’être prêtre, fondateur de l’Œuvre de la Divine Providence, pour la formation des pauvres et des petits, et des Petites Sœurs Missionnaires de la Charité, béatifié en 1980 et canonisé en 2004.

 

 

13 MARS

 

III.

S Sabinus, martyr à Hermopolis, dénoncé par le mendiant qu’il aidait.

S Urpasien, chrétien de la maison de Dioclétien, martyr à Nicomédie.

IV.

Ss Macédonius, prêtre, son épouse Patricia et leur fille Modesta, martyrs à Nicomédie.

S Melaine, évêque à Troyes.

?

Ss Theusétas, Horrès, Théodora, Nymphodora, Marc et Arabia, martyrs à Nicée de Bithynie.

VI.

Ste Christine, vierge et martyre en Perse.

S Pient, évêque à Poitiers, soutien de ste Radegonde dans l’édification de son monastère.

VII.

S Léandre, frère des ss. Isidore, Fulgence et Florentine, évêque à Séville, témoin de la persécution et de la conversion du roi arien.

S Mochoemoc (Pulcherius), fondateur et abbé à Liath-Mochoemoc.

S Vincent, curé à Magny.

Ste Mafflée (Macteflède), abbesse à Habend où fut organisée la “Laus perennis”  (sept groupes de douze moniales se succédaient au chœur sans interruption).

VIII.

S Géraldus (Garalt), moine (abbé ?) à Mayo.

IX.

S Eldradus, provençal, abbé à Novalese.

Ss Rodrigo, prêtre, et Salomón, martyrs à Cordoue ; Rodrigo avait été dénoncé par son frère, musulman.

S Ansovino, évêque à Camerino ; avant d’être sacré il obtint que l’empereur abolît la coutume selon laquelle l’évêque devait fournir des subsides militaires au pouvoir temporel.

XI.

Ste Kennocka, religieuse à Fife.

XIII.

B Pierre II, abbé à La Cava.

B Agnello de Pise, compagnon de s. François d’Assise, fondateur à Paris et surtout en Angleterre, mort à Oxford.

XV.

B Henry (Eric), fils de Aquin, roi scandinave, mais qui refusa de régner et mourut en pèlerinage à Pérouse.

XVI.

B William Haddoc, moine au pays de Lancastre et martyr.

XVIII.

Bse Françoise Tréhet, des Sœurs de la Charité, martyre guillotinée à Laval. 

XX.

Bse Maria Rita Lópes Pontes de Souza Brito (Dulce, 1914-1992), brésilienne des Sœurs Missionnaires de l’Immaculée Conception, béatifiée en 2011.

 

 

14 MARS

 

IV.

S Alexandre, martyr à Pydna, pour avoir proclamé la divinité du Christ.

S Léon, évêque inconnu et martyr à Rome.

V.

S Lazare, évêque à Milan.

S Innocent, évêque à Vérone.

VI.

S Lubin, abbé à Brou, évêque à Chartres, thaumaturge.

VII.

S Boniface, italien, évêque à Ross.

VIII.

S Eustathius, martyr des arabes à Carrhes.

IX.

S Euschemon, évêque à Lampsaque, adversaire de l’iconoclasme.

X.

Ste Mathilde, reine d’Allemagne, mère de : Othon le Grand, futur empereur ; Henri, duc de Bavière ; Brunon, évêque à Cologne ; Gerberge, femme de Louis IV d’Outremer; Hedwige, grand-mère de Hugues Capet ; elle réussit à réconcilier ses deux fils aînés entre eux et avec elle.

XII.

Ste Pauline, princesse allemande, fondatrice du double monastère de Zell, et religieuse bénédictine à Münster Schwarchzach.

XIII.

Bse Eve, recluse, amie de Ste Julienne (cf. 5 avril), elle obtint du pape Urbain IV, ancien archidiacre de Liège, la confirmation de la Fête-Dieu pour l’Eglise universelle .

B Jean de Barastre, abbé à Mont Saint-Eloi, à qui s. Louis remit une épine de la Couronne du Christ.

B Pietro de Tréja, franciscain dans les Marches d’Ancône, mystique, ami de Corrado de Offida.

XIX.

B Giacomo Cusmano, médecin et prêtre à Palerme, fondateur de deux familles : les Sœurs servantes des pauvres et les Missionnaires serviteurs des pauvres, béatifié en 1983.

 

 

15 MARS

 

I.

S Aristobule, donné comme le frère de s. Barnabé et premier évêque en Angleterre.

III.

S Ménigne, teinturier, martyr à Parium ; il eut tous les doigts et la tête coupés.

? IV-V.

Deux Stes Matrone, l’une vierge espagnole, martyre à Rome, l’autre vierge portugaise, venue à Capoue, invoquée contre la peste ; peut-être de pieuses multiplications de la sainte Matrone de Thessalonique, mentionnée autrefois en ce même jour (et maintenant le 25 mars).

VI.

S Tranquille, abbé à Dijon.

S Spécieux, un des premiers disciples de s. Benoît, à Terracina, mort à Capoue.

VIII.

S Zacharias, pape (741-752) : sa bonté conquit les rois lombards et l’empereur iconoclaste ; il soutint s. Boniface en Allemagne.

IX.

Ste Leocricia, vierge à Cordoue, décapitée.

XI.

S Sisebut, abbé à Cardegna.

XIII.

Bx Monaldo de Ancone, Francesco de Petrillo et Antonio de Milan, franciscains martyrs des Sarrasins en Arménie.

XVI.

B William Hart, surnommé “second Campion” pour sa prédication excellente ; prêtre, martyr à York par la pendaison et l’éviscération.

XVII.

Ste Louise de Marillac (Madame Le Gras), veuve, co-fondatrice des Filles de la Charité avec s. Vincent de Paul.

XIX.

S Klemens-Maria Hofbauer, morave, entré à Rome chez les Rédemptoristes, très actif à Varsovie, puis à Vienne; il défendit les libertés de l’Eglise contre l’empereur (joséphisme).

XX.

B Jan Wojciech Adalbert Balicki (1869-1948), prêtre polonais, béatifié en 2002.

B Artemide Zatti (1880-1951), salésien et infirmier d’origine italienne, très actif en Argentine, béatifié en 2002.

 

 

 

16 MARS

 

?

S Aninas, anachorète en Euphratène, qu’accompagnaient deux lions gentils, et mort à cent-dix ans. 

III.

S Agapit, un des onze évêques “colombins” à Ravenne, désignés par une colombe.

Ss Hilaire, Tatien, Félix, Large et Denis, martyrs ; Hilaire était évêque à Aquilée, Tatien était son diacre.

S Papas, martyr à Séleucie ; on lui mit des chaussures garnies de pointes à l’intérieur ; l’arbre stérile auquel on l’attacha devint fertile.

IV.

Ss Valentin, évêque à Terracina, et Damien, diacre, martyrs près de Teatina.

S Julien de Anazarbe, arrêté à dix-huit ans, soutenu par sa mère, martyr en Cilicie, cousu dans un sac plein de scorpions et de serpents.

VII.

S Coloquil (Colomcille ?), roi honoré à Sens.  

S Finan le Lépreux, de famille royale irlandaise, fondateur de monastères à Inisfallen, Ardfinnan, Cluain more Maidoc.

Ste Eusébie (Ysoie), abbesse à Hamage à douze ans, morte à vingt-trois.

S Dentelin, fils de s.Mauger (Vincent Madelgaire) et de ste Vaudru, frère de s. Landric et des stes Aldétrude et Madelberte, mort à sept ans en Belgique.

X.

S Grégoire,  dont on nota très tôt l’aversion pour le mensonge et l’impureté, évêque à Nicopolis, dont il démissionna pour être reclus près de Pithiviers.

XI.

S Héribert, chancelier de l’empereur, évêque à Cologne.

XII.

S Christodule, abbé en Grèce (Turquie ?).

S Giovanni Sordi ou Cacciafronte, abbé à Crémone, évêque à Mantoue, puis Vicenza, assassiné par un homme qu’il avait excommunié.

XIII.

S Héribert, ermite près de Namur.

Bse Benedetta, abbesse clarisse à Assise après ste Claire.

B Torello de Poppi, ermite pénitent près de Vallombreuse, après une adolescence dissolue. 

B Pier Tecelano, marchand de peignes à Sienne, veuf et tertiaire franciscain, thaumaturge ; il se confessait chaque jour.

XVI.

Bx John Amias et Robert Dalby, l’un veuf puis prêtre, l’autre laic converti, martyrs à York. 

XVII.

S Jean de Brébeuf, jésuite normand, martyr des Iroquois, fêté le 19 octobre.

XX.

B Pío Conde y Conde (1887-1937), prêtre salésien espagnol, martyr de la Révolution, béatifié en 2007 ; on ignore le jour exact de son martyre (entre le 16 et le 20 mars) ainsi que le lieu (Madrid, ou près de Valencia).

 

 

17 MARS

 

III.

S Ambroise, diacre à Alexandrie, disciple de Origène.

Ste Vicence, honorée à Cologne (compagne de ste Ursule ? ou bien au VII. sœur de ste Gertrude, cf.infra ?).

S Julien Urius, à Padoue. 

V.

S Patrick, évêque en Irlande, dont il est le patron.

VI.

S Agricole, évêque à Châlon-sur-Saône pendant presque cinquante ans.

VII.

Ste Gertrude, fille de s. Pépin de Landen et de ste Iduberge qui fonda un monastère à Nivelles, où Gertrude devint abbesse et mourut à trente-trois ans ; elle est invoquée contre les rats, les souris, les mulots, contre la fièvre, la folie.

S Beccan, moine à Iona.

VIII.

Ste Withburge, vierge dans le Norfolk.                                             

S Théostericte, abbé à Pélecète, persécuté par des iconoclastes : on lui coupa le nez et lui brûla la barbe enduite de poix.

S Paul, martyr en Chypre pour le culte des saintes images.

XII.

S Conrad, ermite italien parti en Palestine où il vécut dans une pauvre crypte.

XIII.

B Tomasello, dominicain italien favorisé du don de prophétie et de miracles.

XVII.

S Jan Sarkander, veuf, prêtre actif en Moravie pour la conversion des disciples de Jean Hus, martyr, canonisé en 1995.

S Gabriel Lalemant, jésuite parisien, martyr des Iroquois, fêté le 19 octobre.

XIX.

Bse Barbara Maix (Maria Bárbara de la Sainte Trinité), autrichienne, fondatrice au Brésil des Sœurs du Cœur Immaculé de Marie, béatifiée en 2010.

XX.

B Juan Nepomuceno Zegrí y Moreno (1831-1905), prêtre espagnol fondateur de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Notre Dame de la Merci, béatifié en 2003.

B Josep Mestre Escoda (1899-1937), prêtre espagnol martyr à Barcelone, béatifié en 2013.

 

 

18 MARS

 

?

S Candide, martyr vénéré à Cingoli. 

III.

S Alexandre, évêque en Cappadoce, puis coadjuteur à Jérusalem où il reçut et ordonna Origène ; il mourut prisonnier à Césarée de Palestine.

IV.

Ss Trophime et Eucarpe, deux soldats subitement convertis à Nicomédie et martyrs.

S Narcisse, évêque à Girone et martyr.

S Cyrille, évêque à Jérusalem, Docteur de l’Eglise, longtemps exilé, auteur des fameuses Catéchèses  pour les catéchumènes.

VI.

S Tétrice, évêque à Langres, fils et successeur de s. Grégoire et oncle de s. Grégoire de Tours.

S Frigdien, fils de roi irlandais, évêque à Lucques.

S Léobard (Libert), auvergnat, reclus près de Tours, invoqué contre la fièvre.

VII.

S Coman, moine à Iona.

S Braulion, évêque à Saragosse, grand ami de s. Isidore.

VIII.

S Tétrice, évêque à Auxerre et martyr, assassiné par son archidiacre.

S Mérole, évêque au Mans.

X.

S Edouard, roi anglais, traitreusement assassiné par ordre de sa belle-mère, laquelle s’en repentit et finit sa vie dans un monastère.

XI.

S Anselme, évêque à Lucques, après son oncle devenu pape (Alexandre II), mais d’où ses chanoines le bannirent ; il connaissait presque toute l’Ecriture par cœur.

XVI.

B Bartolomeo de Anglare, franciscain. 

S Salvador de Horta Grionesos, franciscain thaumaturge espagnol ; on devait le changer de domicile pour retrouver le calme, tant il opérait de miracles.

XVII.

Bx John Thules et Roger Wrenno, prêtres martyrs à Lancaster.

XIX.

Bse Aimée (Marthe) Le Bouteiller, normande, des Sœurs des Ecoles chrétiennes de la Miséricorde, béatifiée en 1990.

XX.

Bse Marianna Donati (Celestina de la Mère de Dieu, 1848-1925), fondatrice à Florence des Pauvres Filles de Saint Joseph Calasanz, béatifiée en 2008.

 

 

19 MARS

 

I.

S Joseph, père nourricier de Jésus, époux de Marie, patron de l’Eglise.

Ss Léonce et Apollone (II. et V. ?), évêques à Vicenza (?).

Ss Quintus, Quintille, Quartille et Marc, martyrs à Sorrente.

IV.

S Panchaire, sénateur romain une fois apostat, puis martyr à Nicomédie.

V.

S Auxilius, évêque à Killossey.

VI.

B Jean, de Syrie, fondateur et abbé à Parrano (donc pas à Pinna).

S Lactinus, fondateur et abbé à Freshford.

VII.

S Léonce, évêque à Saintes.

Ss Landoald et Amance, prêtre et diacre romains, missionnaires en Gaule Belgique.

IX.

S Alcmond, de famille royale anglaise, assassiné en Ecosse.

XIII.

B Isnard de Chiampo, prieur dominicain à Pavie.

B Andrea de Gallerani, soldat à Sienne ; il en fut banni après avoir tué un blasphémateur et s’adonna aux bonnes œuvres avec sa fondation des Frères de la Miséricorde.

B Clément, évêque à Dunblane, dominicain ; il introduisit les dominicains en Ecosse.

B Giovanni Buralli de Parme, premier général de l’Ordre franciscain, qui prépara le travail de réforme opéré par s. Bonaventure après lui.

XIV.

Bse Sibillina Biscossi, tertiaire dominicaine à Pavie, aveugle et recluse pendant soixante-sept ans, avec de grandes mortifications.

XV.

B Marco de Marchio de Montegallo, médecin puis franciscain qui établit en plusieurs villes des monts-de-piété.

XVII.

B Juan Martínez Cid, prêtre dominicain espagnol, martyr au Japon.

XX.

B Jaume Trilla Lastra (Feliu Josep, 1908-1937), des Frères des Ecoles Chrétiennes, martyr à Barcelone, béatifié en 2007.

B Jan Turchan (Narcyz, 1879-1942), franciscain polonais, mort à Dachau, béatifié en 1999.

B Marcel Callo (1921-1945), laïc normand, jociste, enrôlé dans le STO, interné à Mauthausen puis Güssen II, béatifié en 1987.

 

 

20 MARS

 

I.

S Archippus, disciple de s. Paul (cf. Phm 2 et Col 4).

Ss Photine, Joseph, Victor ; Sébastien, Anatole, Photius, Photide, Parascève et Cyriaque, martyrs à Carthage ; Photine serait la Samaritaine de Jn 4, Joseph et Victor ses enfants, Sébastien un officier, etc.

IV.

Ss Grat et Marcel, prêtres à Forlí.

Stes Alexandra, Claudia, Euphrasie, Matrone, Julienne, Euphémie et Théodosie, martyres à Amide.

Ss Joseph et Luc, martyrs à Antioche.

Ss Paul, Cyrille, Eugène, martyrs en Syrie.

V.

S Urbice, évêque à Metz.

VI.

S Martin de Braga, pèlerin hongrois venu en Espagne, abbé et évêque à Dume puis Braga.

VII.

S Thomas, évêque à Constantinople.

S Herbert, anachorète sur le lac de Derwentwater, grand ami de s. Cuthbert qui lui obtint de Dieu la grâce de mourir le même jour que lui.

S Cuthbert, moine à Melrose, hôtelier à Ripon, prieur à Lindisfarne où il travailla à implanter les usages romains, ermite à Farne, évêque à Lindisfarne, thaumaturge et grand ascète.

VIII.

S Wulfran, évêque à Sens, parti évangéliser la Frise où il sauva trois enfants d’une pendaison rituelle, et qu’il ramena ensuite à Fontenelle où il se retira.

B Bénigne, abbé à Fontenelle et Flay.

S Nicétas, évêque à Apollonie, adversaire de l’iconoclasme et mort en exil. 

S Remi, neveu de ste Odile, abbé à Munster, évêque à Strasbourg.

XIII.

B Ambroise Sansedoni, dominicain à Sienne, Paris, Cologne, en Hongrie, pacificateur en Italie.

XIV.

B Maurice Csaky, dominicain hongrois.

S Jean Népomucène, prêtre bohème, martyrisé sur ordre du roi qui voulait en obtenir le secret des confessions de sa femme ; ce martyre aurait eu lieu à Prague le 16 mai.

XVI.

B Baptista Spagnuolo, carme italien d’origine espagnole, général de son ordre.

XVII.

B Ippolito Galantini, florentin qui s’occupait de bonnes œuvres ; en particulier il fonda une congrégation de la Doctrine chrétienne, pour la formation des enfants.

XVIII.

Bse Jeanne Véron, qui s’occupait des enfants et des malades et cacha des prêtres, martyre.

XIX.

B Francisco Palau y Quer de Jésus-Marie-Joseph, carme espagnol persécuté et banni, béatifié en 1988.

XX.

Ste María Josefa Sancho de Guerra (du Cœur de Jésus, 1842-1912), espagnole, des Servantes de Marie, fondatrice des Servantes de Jésus de la Charité, pour l’assistance aux malades, béatifiée en 1992, canonisée en 2000.

S Józef Bilczewski (1880-1923), évêque polonais à Lvov, béatifié en 2001, canonisé en 2005.

 

 

21 MARS

 

I.

S Birille, disciple de s. Pierre à Antioche, sacré par lui évêque à Catane.

IV.

S Sérapion : il y en eut trois à peu près dans la même période et tous trois en Egypte :

- un abbé de dix-mille moines près de Arsinoé.

- un ermite surnommé le Sindonite, du nom de la mauvaise chemise (sindon) qu’il portait ; il se vendit pour convertir un histrion.

- un évêque à Thmuis, dit le Scolastique, auteur d’ouvrages doctrinaux et liturgiques.

Ss Philémon et Domnin, martyrs romains.

V.

S Lupicin, frère de s. Romain, abbé à Condat et Lauconne.

S Elie, prêtre solitaire dans l’île de Orta.

VI.

S Endeus, fils d’un roi irlandais, fondateur d’un monastère à Rome (Lætinum) et à Killearey (Arranmore), où il fut abbé.

S Benoît, père des cénobites occidentaux, fêté le 11 juillet.

IX.

S Jacques le Jeune ou le Confesseur, martyr de l’iconoclasme en Orient.

XII.

B Jean, abbé à Bonnevaux, évêque à Valence.

Bse Clémence de Hohenberg, épouse, puis religieuse à Trèves.

XIV.

Bse Santuccia Terrebotti, fondatrice et abbesse à Gubbio tandis que son mari devenait bénédictin ; et elle gouverna jusqu’à vingt-quatre couvents de Santuccie  (petites saintes).

XV.

S Nicolas de Flüe (de la Roche), père de dix enfants, puis anachorète dans le canton de Unterwalden ; il ne se nourrissait que de l’Eucharistie ; ses conseils lui valurent le titre de Père de la patrie ; en Suisse il est fêté le 25 septembre.

B Ugolino Zeffirini, augustin à Mantoue et Cortone, puis ermite ; on le retrouva sans corruption trente ans après sa mort ; sur sa tombe germaient des lys qui avaient racine dans son cœur.

XVI.

Bx Thomas Pilchard et William Pike, l’un prêtre l’autre laïc menuisier, martyrs à Dorchester, béatifiés en 1987.

XVII.

B Mathew Flathers, prêtre anglais martyr à York, béatifié en 1987.

XIX.

S Siding Zhao Rong, premier prêtre chinois martyr, canonisé en 2000, fêté le 9 juillet.

Ste Benedetta Cambiagio Frassinello, gênoise, fondatrice des Bénédictines de la Providence, pour l’éducation de la jeunesse, et d’une œuvre d’accueil des filles abandonnées ; elle et son mari s’étaient consacrés avec le vœu de chasteté et furent un moment religieux ; béatifiée en 1987, canonisée en 2002.

XX.

B Miguel Gómez Loza (1888-1928), laïc mexicain martyr, béatifié en 2005.

 

 

22 MARS

 

I.

S Epaphrodite, disciple de s. Paul, cf. Ph 2.

III.

S Paul, premier évêque à Narbonne ; on le donne parfois comme disciple de s. Paul, cf. Ac 13 (I.).

Stes Basilisse et Callinique, vierges martyres en Galatie ; elles visitaient les martyrs en prison ; Callinique est parfois présenté, au masculin, comme domestique de Basilisse.

S Saturnin, martyr en Afrique.

IV.

S Basile, prêtre à Ancyre et martyr, qui fit sortir de l’erreur beaucoup de gens : chaque jour on lui arracha quelques lambeaux de chair.

Ste Léa, veuve romaine, protectrice du cercle des saintes femmes formées par s. Jérôme.

V.

S Octavien, archidiacre à Carthage, martyr avec des milliers d’autres.

VII.

S Failbe I, abbé à Iona, frère de s. Finan. 

VIII.

Stes Herlinde et Relinde, deux sœurs, ensemble abbesses à Maaseyk.

XIII.

S Benvenuto Scotivoli, évêque à Osimo dont il est patron ; il tint à revêtir l’habit franciscain avant sa consécration épiscopale.

XVII.

S Nicholas Owen, auxiliaire jésuite anglais, martyrisé sur le chevalet.

XVIII.

B François Chartier, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XX.

Bx Bronislaw Komorowski (*1889) et Marian Górecki (*1903), prêtres polonais, internés à Stutthof, fusillés le Vendredi saint 1940, béatifiés en 1999.

B Clemens August Graf von Galen (1878-1946), évêque à Münster, cardinal, tenace adversaire du nazisme, béatifié en 2005.

 

 

23 MARS

 

III.

S Nicon, soldat napolitain, moine et abbé au Mont Ganos, massacré en Sicile.

IV.

Ss Domice, Pélagie, Aquila, Eparque et Théodosie, martyrs à Césarée de Palestine.

S Procule, évêque à Vérone.

V.

Ss Victorien, proconsul à Carthage, et deux Frumence, marchands, tous martyrs.

S Fingar (Guigner), fils d’un chef irlandais qui le chassa, ermite à Plouvinger, martyr en Cornouaille.

S Libérat, médecin torturé avec son épouse en Afrique et considéré comme martyr.

VI.

S Benoît, ermite en Campanie, sorti indemne d’un four à pain chaud où les barbares l’avaient enfermé.

S Eusèbe, évêque à Saint-Paul-Trois-Châteaux.

S Maidoc (Maedhog, Momhaedhog), abbé à Fiddown.

VII.

S Ethelwold (Aedilwald), moine à Ripon et sur l’île de Farne.

XI.

S Gualterius, abbé à Pontoise, qui lutta contre la simonie et ne réussit pas à démissionner.

XII.

S Othon, soldat romain, ermite à Ariano, dont il est patron.

XIV.

B Pietro, prêtre augustin en Ombrie.

XVI.

B Edmund Sykes, prêtre anglais martyr.

XVII.

S Turibio de Mogrovejo, espagnol, président laïc du tribunal de l’Inquisition, évêque à Lima, protecteur des Indiens et organisateur de l’Eglise en Amérique latine.

B Peter Higgins, dominicain irlandais, pendu sans jugement, martyr.

XVIII.

S Josep Oriol, prêtre à Barcelone, mystique et thaumaturge.

XIX.

B Annunziata Cocchetti, fondatrice à Cemmo des Sœurs de Sainte-Dorothée, pour les jeunes filles abandonnées, béatifiée en 1991.

XX.

Ste Butrussiyyah ar-Rayyas (Rafqa-Rebecca, 1832-1914), religieuse libanaise de l’ordre baladite, sanctifiée par la maladie, béatifiée en 1985, canonisée en 2001.

B Dominik (Metodij) Trcka (1886-1959), rédemptoriste morave, fondateur d’une communauté réunissant catholiques de rits latin et oriental, incarcéré dans la prison communiste tchèque de Leopoldov, martyr béatifié en 2001.

B Álvaro del Portillo y Diez (1914-1994), évêque espagnol, premier successeur de s. Josemaría Escrivá de Balaguer, béatifié en 2014. 

 

 

24 MARS

 

I.

S Artémon, établi évêque à Séleucie par s. Paul, cf. Ac 13. 

II.

Ss Marc et Timothée, martyrs à Rome.

S Latin, évêque à Brescia.

IV.

S Epigmène, prêtre romain martyr.

Ss Timolaus, Romulus (sous-diacre), Pausidius, Agapius, deux Denis et deux Alexandre, jeunes gens martyrs à Césarée de Palestine.

S Pigmène, prêtre romain précipité dans le Tibre.

S Agapit, évêque à Synnade.

S Séleuque, en Syrie.

Ss Romulus et Secundulus, deux frères martyrs, natifs de Tambula.

VI.

S Maccarthen, évêque à Clogher, disciple de s. Patrick.

VIII.

Ste Hildelite, princesse anglaise, abbesse à Barking.

Ss Bernulphe et Sévère, évêques à Asti et Catane, martyrisés par les Sarrasins.

XI.

B Aldemar, abbé à Capoue, puis Bocchianico.

XII.

B William, enfant de douze ans sacrifié par des juifs à Norwich.

Bse Berthe de Bardi, vierge florentine, réformatrice d’un couvent de Vallombreuse à Cavriglia.

XIII.

B Jean del Bastone, disciple de s. Silvestre, fondateur des Silvestrins.

XIV.

Ste Catherine, fille de ste Brigitte de Suède qu’elle assista partout, supérieure de religieuses à Valdstena.

B Lazare, abbé en Russie.

XV.

S Siméon (Simon), enfant de deux ans martyrisé par des Juifs à Trente.

XIX.

B François-Joseph Lopez Caamaño (Diego), entré chez les capucins à seize ans, “apôtre de l’Andalousie”.

XX.

Bse Clotilde Micheli (Maria Serafina du Sacré-Cœur, 1849-1911), italienne, fondatrice des Sœurs des Anges, béatifiée en 2011.

Bse Maria Karlowska (1865-1935), polonaise, fondatrice des Sœurs du Bon-Pasteur de la Divine-Providence, pour l’apostolat auprès des prostituées, béatifiée en 1997.

B Óscar Romero y Galdámez (1917-1980), archevêque de San Salvador, martyr, béatifié en 2015.

 

 

 

25 MARS

 

-XX.

S Isaac, le fils de Abraham, figure du Christ qui se laisse immoler.

I.

L’annonciation faite à Marie.

S Dismas, le Bon Larron.

Ste Dule, vierge martyre à Nicomédie.

III.

S Quirin, martyr romain.

IV.

Ste Matrone, servante à Thessalonique, victime de la rudesse de sa maîtresse juive.

S Pélage, choisi comme évêque, à Laodicée, parce qu’il vivait dans la continence parfaite avec son épouse.

S Monas, évêque à Milan.

VII.

S Cammin, fondateur et abbé à Inish-Kealtair.

B Humbert, moine (abbé ?) à Marolles, très uni par la charité et la prière à ste Aldegonde.

VIII.

S Hermeland, moine à Fontenelle, abbé à Aindre.

S Cessateur, évêque à Limoges.

X.

S Nicodème, ermite en Calabre.

S Eynar

XI. 

S Alfwold II, évêque à Sherborne ; il ne vivait que de pain et d’eau.

S Procopius, fondateur d’un monastère de rit slave et grec à Sazava, où il se retira après s’être séparé de son épouse et de son fils ; patron de la Bohême.

B Evrard, parent de s. Léon IX et de l’empereur Henri II, fondateur en Suisse d’une abbaye bénédictine où il devint moine, d’un commun accord avec son épouse.

XII.

S Richard, un enfant crucifié à Pontoise par des juifs ; ce meurtre fut la cause de l’expulsion des juifs.

XIII.

Bse Ida (Blanche), abbesse cistercienne à Argensolles.

XIV.

B Thomasso, ermite camaldule à Sitria,pendant soixante-cinq ans, thaumaturge.

XVI.

Ste Margaret Clitherow, anglaise convertie au catholicisme, martyrisée à York étouffée par une énorme planche abattue sur elle et recouverte de pierres.

S James Bird, jeune de dix-neuf ans récemment converti, martyr anglais.

XVIII.

Ste Lucia Filippini, co-fondatrice de l’institut des Maestre Pie, pour l’éducation des jeunes filles, à Montefiascone, à Rome et ailleurs.

XX.

Bse Margaretha Flesch (Maria Rosa, 1826-1906), fondatrice à Trèves des Franciscaines Missionnaires de sainte Marie des Anges, béatifiée en 2008.

B Tommaso Riccardi (Placido, 1844-1915), abbé bénédictin à Farfa.

B Omeljan Kovc (1884-1944), prêtre polonais, martyr en camp de déportation, béatifié en 2001.

B Pawel Januszewski (Hilary, 1909-1945), carme polonais martyr, déporté à Dachau où il mourut du typhus, béatifié en 1999.

 

 

26 MARS

 

III.

S Castule, martyr romain, étouffé sous du sable.

Ss Pierre, Marcien, Jovin, Thècle, Cassien…, martyrs à Rome, peut-être compagnons de s. Castule.

Ss Codratus, évêque (?), Théodose, Emmanuel, Sabinus, martyrs en Asie Mineure.

IV.

Ss Muntanus et Maxime, époux martyrs, noyés à Sirmium.

S Eutychius, sous-diacre à Alexandrie et martyr.

Ss Bathuse et Wereka, prêtres goths martyrs avec leurs deux fils et leurs deux filles, ainsi que : Arpyla le Solitaire ; les laïques Abippas, Hagias, Ryas, Hegathrax, Hiscoes, Silas, Sigetzas, Suerilas, Guimblas, Therthas, Philgas ; les femmes Anna, Allas, Baride, Manea, Virco, Animaïs. La reine des Goths Gaatha, chrétienne, voulut recueillir ces reliques et fut lapidée avec un laïque, Thyellas, qui l’aidait.

S Félix, évêque à Trèves, d’où il démissionna humblement après douze années.

S Pierre, évêque à Sébaste, dixième enfant des ss. Basile et Emmélie, frère des ss. Basile, Grégoire de Nysse et Macrine.

V.

S Sicaire, évêque à Lyon.

VII.

S Bercaire, moine à Luxeuil, fondateur et abbé à Hautvillers et à Montiers-en-Der ; à Manswiller, devenue Puellemontier, il établit d’anciens captifs rachetés, fut assassiné le Jeudi Saint par un moine qui avait reçu une réprimande, et expira le jour de Pâques.

Ss Baront et Dizier, à Pistoia ; Baront, berrichon, s’était retiré de la cour avec son fils pour être moine à Lonrey, puis ermite près de Pistoia, où il fut rejoint par Dizier et d’autres.

S Mochellog, évêque et abbé en Irlande, fondateur de l’église à Killmallog, dont il est patron.

IX.

S Liutger, apôtre en Frise, évêque à Münster, constructeur de monastères.

S Etienne, abbé à Triglia, exilé pour le culte des saintes images, thaumaturge.

B Bertilon, abbé à Dijon, massacré par les Normands au pied de l’autel, invoqué contre la fièvre.

X.

Ste Eugénie, vierge martyre à Cordoue.

S Basile le Jeune, solitaire amené de force à Constantinople où il fut torturé ; il avait le don de la prophétie.

XI.

Ste Félicité, vierge à Padoue.

XIII.

B Rizziero, franciscain, un des préférés de s. François.

XIX.    

B Oh Ban-ji Paulus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

Bse Maddalena-Caterina Morano (1847-1908), italienne, des filles de Marie Auxiliatrice, active en Sicile, béatifiée en 1994.

 

 

27 MARS

 

-IX.

S Ananias (Hanani), prophète qui blâma le roi et fut mis en prison (2Ch 16:7-10).

II.

Ss Philet, Lydie, Macédone, Théoprépide, parents et leurs enfants avec le chef de la milice Amphiloque et le greffier Chronidas, torturés en Illyrie, d’où leur titre de martyrs.

IV.

Ss Zanitas, Lazare, Marotas, Narsès, Elie, Habib, Sembeth, Marès et Sabas, martyrs en Perse.

V.

Ste Augusta de Ceneda, vierge martyre, décapitée sur ordre de son père.

VI.

Ss Dominique et Védulphe, évêques à Arras ; Védulphe transféra le siège à Cambrai.

VIII.

S Rupert, évêque à Worms, fondateur d’une église et d’un monastère qui furent l’origine de Salzburg.

IX.

S Paul, évêque à Corinthe, demeuré attaché à l’Eglise Romaine malgré le schisme.

XII.

S Matthieu, noble soldat croisé, prisonnier des Sarrasins, décapité ; il “rusa” pour être exécuté “le même jour que mon Seigneur Jésus”, dit-il.

S Gélase, évêque à Armagh.

XIII.

B Pellegrino de Falerone, ami du b. Rizzier, frère lai franciscain ; son corps resta sans corruption longtemps après sa mort, à trente-trois ans ; on l’invoque contre les maux de dents.

XIV.

Bse Panacea, vierge près de Novare, martyrisée à quinze ans par sa marâtre qui lui enfonça des fuseaux dans la tête parce qu’elle priait ; invoquée contre l’épilepsie.  

XIX.

B Jo Yong-sam Petrus, laïc coréen martyr, mort en prison, béatifié en 2014.

B Louis-Edouard Cestac, basque, fondateur des Servantes de Marie, béatifié en 2015.

B Francesco Faà di Bruno, prêtre italien, dédié à la promotion sociale et spirituelle de la femme, organisateur ingénieux et innovateur, béatifié en 1988.

 

 

28 MARS

 

?

S Castor, martyr à Tarse en Cilicie. 

III.

Ss Priscus, Malchus et Alexandre, martyrs à Césarée de Palestine.

Ss Rogat et Successe, martyrs en Afrique.

IV.

S Cyrille, diacre à Héliopolis, martyr : les païens lui arrachèrent le foie pour le dévorer.

V.

S Protère, évêque à Alexandrie, martyrisé par les partisans de son rival hérétique.

S Hesychius (Isice), moine en Syrie, prêtre à Jérusalem, exégète.

VI.

S Gontran, petit-fils de Clovis, réel protecteur de l’Eglise, homme très généreux et d’une foi sincère ; ses immenses mérites couvrirent ses erreurs de polygamie.

VIII.

Ste Gundelinde, nièce de ste Odile, abbesse à Niedermunster.

S Hilarion, abbé à Pélécète, compté parmi les martyrs de l’iconoclasme.

IX.

B Tutilon, moine à Saint-Gall, artiste : poète, musicien, peintre, sculpteur.

XII.

S Etienne Harding, anglais, moine à Molesme, abbé à Cîteaux dont il fut co-fondateur avec s. Robert et Albéric ; il eut plusieurs apparitions de la Sainte Vierge.

XIII.

S Conon, religieux basilien en Sicile, invoqué contre les maux d’oreilles.

XIV.

B Antonio Patrizi, augustin, supérieur à Montalcino.

B Venturino, dominicain italien, thaumaturge, mort à Smyrne durant la croisade.

XV.

Bse Jeanne-Marie de Maillé, mariée à quinze ans, bientôt veuve puis repoussée de tous, mystique et recluse près des franciscains à Tours.

XVI.

B Christopher Wharton, prêtre anglais, martyr à York.

XVIII.

Bse Renée Marie Feillatreau, épouse, guillotinée à Angers, béatifiée en 1984.

XX.

S Józef Sebastian Pelczar (1842-1924), évêque à Przemysl, immensément actif, fondateur de la confrérie de Marie-Immaculée-Reine-de-Pologne et de la congrégation des Servantes du Sacré-Cœur, pour le soulagement de toute détresse en propageant le «règne de l’amour du Sacré-Cœur», béatifié en 1991, canonisé en 2003.

 

 

29 MARS

 

II.

S Eustase, évêque à Naples.

IV.

Ss Jonas et Barachise, deux frères qui visitaient les chrétiens en prison, horriblement torturés à Hubaham.

S Marc, évêque à Aréthuse ; un moment arien par faiblesse, il confessa la foi orthodoxe malgré les tourments des ariens.

S Marc, ermite grec en Ethiopie ou en Libye, mort à cent-vingt ans.

Ss Pasteur et Victorin, martyrs à Nicomédie.

V.

Ss Armogastus, Saturninus, intendant royal, et Archinimus, torturés près de Carthage par les Vandales qui, pour ne pas en faire des martyrs glorieux, ne les firent pas mourir, mais ils furent quand même honorés comme tels.

Ste Gladys (Gwladys), galloise, fille du roi de Brecknock, épouse de s. Gondlée, ci-après. 

S Gondlée (Gundleus, Gwynllyw), gallois, époux de ste Gladys, père de s. Cadoc.

VII.

Ss Firmin, Aule, Eumaque et Longin, quatre évêques à Viviers ; Aule était le fils de Firmin, très cultivé et éloquent.

VIII.

S Juéry, évêque à Sens.

IX.

S Eustathe, évêque à Brousse, exilé à cause de l’iconoclasme.

XI.

B Stephanus X, pape (1057-1058) : ancien moine au Mont Cassin, il combattit l’incontinence des clercs, il substitua le chant romain à l’ambrosien ; il n’est pas sûr qu’il ait été béatifié.

XII.

Ste Diésnode, moniale puis recluse à Wessobrunn.

B Berthold, croisé limousin, moine au Mont-Carmel où son frère, patriarche à Antioche, l’établit prieur.

S Guillaume Tempier, abbé augustin et évêque à Poitiers.

XIII.

S Ludolf, prémontré, évêque à Ratzeburg, honoré comme martyr à cause des mauvais traitements reçus du duc de Saxe.

XVI.

B John Hambley, prêtre anglais martyr près de Salisbury, béatifié en 1987.

 

 

30 MARS

 

-X.

S Joad, prophète, cf. 1R 13,11-32.

II.

S Second, païen touché par les chrétiens persécutés, martyr à Asti, dont il est patron.

III.

S Rieul, évêque à Senlis après Arles ; il fit taire les grenouilles dont le coassement couvrait sa voix lors d’une prédication.

IV.

S Domnin, martyr à Thessalonique ; frappé, il eut les membres brisés et fut laissé sans nourriture pendant sept jours hors de la ville.

S Jean du Puits, ermite à Kibistra, dès l’âge de treize ans.

S Victor, martyr.

S Pasteur, évêque à Orléans.

V.

S Mamertin, guéri d’une double infirmité par s. Germain d’Auxerre, moine puis abbé près de là.

VII.

S Jean Climaque, surnommé le Scholastique pour sa science, ou le Sinaïte pour son abbatiat au Sinaï, auteur de L’Echelle  (klimax) du paradis,  d’où son nom.

S Zosime, abbé puis évêque à Syracuse, mort à quatre-vingt-dix ans, invoqué contre la peste.

VIII.

S Patton, moine écossais, abbé à Amorbach, évêque à Verden.

IX.

S Véron, dont on retrouva le corps à Lambecq-lez-Hal.

XI.

Ste Osburga, abbesse en Angleterre (Conventria).

S Clinios, grec, moine au Mont-Cassin, prévost près de Aquino.

XIII.

S Gioacchino da Fiore, d’abord abbé cistercien à Corazzo, fondateur de la congrégation de Fiore, censeur impitoyable du clergé, parfois même à la limite de la rupture, mort à Canale tout-à-fait soumis.

B Dodon, entré chez les prémontrés à Mariagarden ainsi que son épouse et sa mère, puis ermite à Asch, où il pratiqua des austérités effrayantes et mourut écrasé sous un mur de sa cellule.

B Morique, de l’ordre des Crucifères, mort à Orvieto.

XV.

S Pedro Regalado, franciscain à Valladolid à quatorze ans, supérieur à Aguilar, mystique et thaumaturge.

B Amédée IX, duc de Savoie, tout donné aux bonnes œuvres : monastères, hôpitaux, aumônes, et mort à Verceil un lundi de Pâques.

XIX.

Ss Antoine Daveluy, évêque, Pierre Aumaître, Martin Luc Huin, prêtres, Joseph Chang Chu-gi, Luc Hwang Sok-tu, catéchistes, martyrs en Corée, canonisés en 1984, fêtés le 20 septembre.

B Arcangelo Palmentieri (Lodovico de Casoria), franciscain à Naples, fondateur des Congrégations des Frères de la Charité et des Sœurs Franciscaines de Sainte-Elisabeth, béatifié en 1993, canonisé en 2014.

S Leonardo Murialdo (1828-1900), prêtre de Turin, contemporain des ss. Giuseppe Cottolengo, Giuseppe Cafasso et Giovanni Bosco, fondateur de la congrégation de Saint Joseph, puis des Sœurs Murialdines, grand défenseur des intérêts de la condition ouvrière.

XX.

S Julio Alvárez Mendoza (1866-1927), prêtre mexicain martyr ; béatifié en 1992, canonisé en 2000 et fêté le 21 mai.

Bse Helena Kafka (Maria-Restituta, 1894-1943), franciscaine morave ; infirmière, elle laissait accrochés les crucifix dans les chambres des malades, contre l'interdiction des nazis ; morte décapitée, béatifiée en 1998).  

 

31 MARS

 

II.

Ste Balbine, martyre (tout au moins vierge) romaine, fille de s. Quirinus (cf. 30 avril).

III.

S Acace, évêque à Antioche de Pisidie ; l’empereur connut sa glorieuse confession, l’admira et ne condamna pas l’évêque.

V.

S Benjamin, diacre en Perse, martyr : on lui enfila des bambous sous les ongles, et une broche hérissée de pointes dans le ventre.

Ss Théodule, Anèse, Félix, Cornélie, martyrs en Afrique.

VII.

S Rénovat, goth converti (d’où son nom), abbé à Cauliana, évêque à Mérida ; pour guérir un moine de l’ivrognerie, il le fit gronder par des enfants de l’école.

S Mauricile, évêque à Milan.

VIII.

S Agilolf, évêque à Cologne.

XI.

S Guido, d’abord très vaniteux dans son habillement, moine et abbé à Ravenne puis à Pomposa.

XII.

B Guy, breton, fondateur et abbé prémontré à Vicogne.

XV.

Bse Jeanne, recluse à Toulouse, près du couvent des Carmes.

S Daniel, marchand allemand venu à Venise, ami des camaldules, assassiné par des brigands qui le croyaient riche ; son corps ayant été retrouvé sans corruption, on le vénéra comme martyr.

B Bonaventura Tornielli, de l’ordre des Servites de Marie à Rome, prédicateur. 

XVI.

Bse Camilla Pia, clarisse à Carpi.

B Christopher Robinson, prêtre anglais martyr, béatifié en 1987.

XIX.    

B Sin Seok-bok Marcus, laïc coréen martyr, par pendaison, béatifié en 2014.

XX.

Bse Natalia Tulasiewicz (1906-1945), enseignante polonaise, déportée à Ravensbrück, tuée dans les chambres à gaz un Samedi Saint, béatifiée en 1999.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens