Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

JUIN

 

01 JUIN

 

I.

S Mémoire, un des Saints Innocents, vénéré à Périgueux.

II.

S Iustinus, philosophe palestinien converti à la vue du courage des martyrs, auteur de deux  Apologies  et du  Dialogue avec Tryphon, dénoncé, torturé et décapité ; avec lui, d’autres martyrs : Chariton, Charitus, Evelpistus, Iérax, Pœon et Liberianus.

III.

Ss Ammon, Zenon, Ptolemæus, Ingenis et Theophilus, martyrs à Alexandrie ; Théophilus était un vieillard, les autres des soldats ; ils encourageaient un chrétien qui semblait prêt à apostasier.

S Thespèse, martyr en Cappadoce.

S Ischyrion, officier militaire martyr à Assyout, avec d’autres soldats.

S Firmus, martyr à qui on sectionna les nerfs avant de le décapiter (lieu inconnu).

Ss Félin et Gratinien, soldats martyrs à Pérouse.

S Proculus, martyr à Bologne.

IV.

S Jouin, fondateur du monastère de Ension, qui ensuite prit son nom (V.?).

?

S Révérien, évêque à Autun et martyr.

S Clair, apôtre de l’Aquitaine et martyr.

S Rogat, martyr en Afrique. 

V.

S Fortunat, prêtre près de Montefalco, dont il est patron.

S Caprais, solitaire en Provence, maître spirituel des frères Venance et Honorat.

S Flour, à l’origine de la ville homonyme ; ce qui manque à ses reliques se trouve à Estaing, où on lui a trouvé un doublet : s. Fleuret, évêque.

S Claude, évêque à Vienne.

S Mion, ermite près de Thiers.

S Renan (Ronan), irlandais, moine en Cornouailles (VI.?).

VII.

S Porchaire, troisième abbé à Saint-Hilaire de Poitiers.

IX.

S Wistan, prince anglais, traitreusement assassiné par son parrain.

XI.

S Siméon, grec de Syracuse, ermite, itinérant, et reclus ; il habita en Terre Sainte, au Sinaï, passa par Rome, arriva en France (Angoulême, Verdun) et mourut à Trèves.

S Eneco (Inigo), abbé à Oña en Espagne, pleuré à sa mort même par les Arabes et les Juifs.

S Conrad (Cuno), martyr à Trèves, où il venait d’avoir été nommé évêque.

XII.

S Thibaud, artisan à Alba, patron des savetiers et des portefaix.

XIV.

B Giovanni Pelingotto, tertiaire franciscain à Urbino.

XVI.

B John Storey, juriste anglais, martyrisé à Tyburn.

XVII.

Bx Alfonso Navarrete Benito, dominicain, Ferdinando de Saint-Joseph de Ayala, augustin, prêtres espagnols, et Leo Tanaka, tertiaire jésuite, martyrs décapités à Nagasaki.

XVIII.

B Jean-Baptiste Vernoy de Montjournal, chanoine à Moulins, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Giuse Phạm Quang Túc, jeune paysan tonkinois, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Giovanni Battista Scalabrini (1839-1905), évêque à Piacenza, fondateur des Missionnaires de Saint-Charles-Borromée, pour les émigrés en Amérique, béatifié en 1997.

S Annibale Maria Di Francia (1851-1927), prêtre à Messine, initiateur de la congrégation des Rogationnistes du Cœur de Jésus, pour l’apostolat de la jeunesse et les vocations ;  il fit connaître ste Veronica Giuliani et surtout protégea Mélanie Calvat ; béatifié en 1990, canonisé en 2004.

 

02 JUIN

 

II.

Ss Pothin, évêque à Lyon, Vetius Epagatus, Macarius, Silvius, Primus, Ulpius, Vitalis, Comminus, October, Philomenus, Geminus, deux Iulia, Albina, Grata, deux Æmilia, Potamia, deux Pompeia, Rodana, Quarta, Materna, Helpis, Blandine, Attale de Pergame, Sanctus (diacre), Biblis, Alexandre (médecin phrygien), Asclibiades, Maturus (néophyte), Ponticus (garçon de quinze ans), Istus, Aristeus, Cornelius, Zosimus, Titus, Iulius, Zoticus, Apollonius, Geminianus, Ausona, Iamnica, Domna, Iusta, Trophima, Antonia, martyrs ; Pothin avait plus de quatre-vingt dix ans ; Blandine, une jeune esclave, exhortait les autres à tenir bon, après qu’une dizaine ait apostasié. 

IV.

S Erasme (Elme), évêque en Syrie, réfugié et martyrisé à Formia, enterré à Gaeta, dont il est le patron ; comme ses bourreaux avaient enroulé ses boyaux sur un treuil, il est devenu patron des maux d’entrailles et des marins (le treuil s’identifiant au cabestan) ; on appelle aussi “feu saint Elme” les lueurs bleuâtres avant et après les tempêtes de mer ; il est un des quatorze Saints Auxiliateurs.

Ss Marcellin et Pierre, un prêtre et un exorciste, martyrs romains décapités, nommés au Canon romain de la messe.

VII.

S Eugène I, pape (654-657), adversaire du monothélisme.

S Adalgise (Algise), prêtre irlandais apôtre de la Picardie ; le lieu de son tombeau est devenu Saint-Algis.

VIII.

Ste Mondane, mère de s. Sardot (évêque à Limoges, cf. 4 mai).

IX.

S Nicéphore, laïque promu évêque à Constantinople pour sa science et sa sainteté, exilé quatorze ans à cause de l’iconoclasme.

XI.

S Etienne de Suède, évêque missionnaire, apôtre de la Suède, martyr à Norrala.

S Nicolas le Pèlerin, un grec venu dans les Pouilles, criant partout Kurie, elehson.

S Guido, évêque à Acqui.

XIII.

S Sadoc, dominicain envoyé par s. Dominique en Hongrie puis en Pologne, égorgé avec ses confrères à Sandomir par les Tartares ; la veille au soir, le lecteur du martyrologe lut des mots écrits en lettres d’or : A Sandomir, la passion de quarante-neuf martyrs ;  ils chantèrent jusqu’au dernier souffle le Salve Regina.

XIX.

S Đaminh Ninh, martyr tonkinois laïc, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

 

03 JUIN

 

III.

S Cecilius, prêtre de Carthage qui convertit s. Cyprien.

IV.

S Hilarius, évêque à Carcassonne.

VI.

Ste Clotilde, épouse de Clovis ; elle souffrit plus de ses enfants que de son mari ; elle est fêtée en France le 4 juin.

Ss Lifard (Liéfard) et Urbice, abbés à Meung-sur-Loire.

?

Ss Lucillien et quatre enfants, Claude, Hypace, Paul, Denis, ainsi que ste Paule, martyrs à Constantinople.

Ste Oliva, vierge à Anagni. 

VII.

S Coemgen, abbé à Glendalough, mort à cent-vingt ans, un des patrons de Dublin. 

S Genès (Genet), évêque à Clermont.

IX.

S Isaac, jeune moine martyr à Cordoue, accroché à un pieu la tête en bas.

XI.

S Davin, pèlerin arménien mort à Lucques.

XII.

S Morand, moine alsacien de Cluny, envoyé à Altkirch où il est patron des vignerons ; la maison Habsburg le vénère particulièrement depuis qu’elle a obtenu une de ses reliques.

XIII.

B Andrea Caccioli, franciscain à Spello ; il vit un jour l’Enfant-Jésus, le laissa pour aller à l’office et le retrouva ensuite : l’Enfant-Jésus le félicita pour son obéissance.

S Cono, moine à Sainte-Marie de Cadossa, très vite consommé en sainteté.

XVI.

B Francis Ingleby, prêtre anglais, martyrisé à York.

S Juan Grande Román el Pecador, espagnol, des Frères hospitaliers de Saint-Jean-de Dieu, très actif, mystique, canonisé en 1996.

XVIII.

B Charles-René Collas du Bignon, sulpicien, supérieur du petit séminaire à Bourges, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Ss Achileo Kiwanuka, Adolofu Mukasa Ludigo, Ambrosio Kibuka, Anatoli Kiriggwajjo, Bruno Serunkuma, Gyavira Musoke, Karoli Lwanga, Kizito (le plus jeune, quatorze ans), Lukka Banabakintu, Mbaga Tuzinde, Mugagga Lubowa, Mukasa Kiriwawanvou, Yakobo Buzabaliawo, jeunes garçons de l’Ouganda (entre quatorze et trente ans), martyrisés pour avoir résisté aux instincts dépravés du roi ; Karoli, brûlé à petit feu avec les autres, est le patron de toute la jeunesse africaine. Dix autres martyrs, plus âgés, sont aussi mentionnés à d’autres dates.

S Phaolô Vũ Văn Dương (Ɖống), père de famille tonkinois, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Giuseppe Oddi (Diego de Vallinfreda, 1839-1919), franciscain romain, thaumaturge, béatifié en 1999.

S Jean XXIII (1881-1963), pape (1958-1963), qui convoqua le Concile Vatican II, béatifié en 2000, canonisé en 2014.

 

 

04 JUIN

 

I.

S Clatæus, premier évêque à Brescia et martyr.

IV.

S Quirin, évêque à Siszeck et martyr.

?

Ste Saturnine, vierge de Germanie réfugiée près de Arras pour échapper au mariage, mais retrouvée et assassinée par son prétendant.

S Métrophane, évêque à Constantinople, après son frère et leur père.

S Optat, évêque à Milève, précurseur de s. Augustin dans la lutte contre les donatistes.

V.

S Ninnoc, abbé (ou abbesse) en Bretagne.

VI.

S Petroc (Pedrog, Perreux), gallois venu en Cornouaille. 

VIII.

S Gualterio, abbé à Serviliano

X.

S Adegrin, anjevin venu à l’abbaye de Baume puis à Cluny comme anachorète.

XI.

Ss Nicola et Trano, ermites en Sardaigne.

XV.

B Pacifico Ramati de Cerano, franciscain.

XVII.

S Francesco Caracciolo, fondateur d’une famille religieuse à Naples, très dévôt de l’Eucharistie.

XX.

S Filippo Smaldone (1848-1923), napolitain qui consacra bonne partie de son activité aux enfants sourds-muets (congrégation des Salésiennes des Sacrés-Cœurs) ; il fonda aussi la Ligue eucharistique des prêtres adorateurs et des Dames adoratrices ; béatifié en 1996, canonisé en 2006.

B Antoni Zawistowski (1882-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

05 JUIN

 

III.

Ss Marcianus, Nicandrus, Apollonius et d’autres, martyrs en Egypte.

Ss Florent, Julien, Cyriaque, Marcellin et Faustin, martyrs à Pérouse.

?

Stes Zénaïde, Cyrie, Valérie, Marcia, vierges martyres à Césarée de Palestine.

IV.

S Dorothée, évêque à Tyr, exilé à Odyssopolis ; il aurait retrouvé son siège après avoir participé au Concile de Nicée, et aurait été martyrisé à cent-sept ans.

S Dorothée le Thébain, anachorète en Egypte ; invité à ménager son corps, il dit : “Il voulait me détruire. Je suis résolu à le détruire.”

S Allyre (Alyre, Illidius), évêque à Clermont ; il guérit la fille de l'empereur Maxime et obtint de ce dernier un allègement d’impôts.

VI.

S Dorothée l’Archimandrite, abbé près de Gaza.

S Eutychius, évêque à Côme.

VIII.

S Genès, comte d’Auvergne ; il refusa l’épiscopat et aida l’évêque (Prix) à fonder une abbaye à Chamalières.

S Austrebert, évêque à Vienne.

Ss Boniface (Winfrid, Winfrith), oblat bénédictin à Exeter, apôtre de la Germanie, évêque à Mayence, martyrisé en Frise avec d’autres compagnons : l’évêque Eoban, Adelarius, les prêtres Vintrungus et Gualterius, les diacres Amundus, Sevibaldus et Bosa, les moines Vaccarus,  Gundecarus, Ellurus et Atevulfus.

IX.

B Sanche, originaire d’Albi, emmené captif en Espagne et martyrisé à Cordoue.

XI.

B Meinwerk, évêque à Paderborn, très estimé des empereurs, prélat de haute valeur morale et intellectuelle.

S Dorothée le Jeune, parti au monastère à douze ans, à Amise, pour éviter le mariage ; prêtre, il célébra tous les jours et mourut après soixante-deux ans de sacerdoce.

XII.

S Franco, bénédictin à Colimento, puis ermite.

S Pietro Spanò, ermite à Ciano.

XV.

B Fernando du Portugal, prince royal dont la mère refusa d’avorter malgré les conseils de son entourage ; par humilité, il refusa le titre de Grand Maître des Chevaliers d’Aviz et celui de Cardinal ; parti en expédition contre les Maures d’Afrique du Nord, fait prisonnier, il eut des visites d’amis, et de la Sainte Vierge, de s. Michel et de s. Jean ; à sa mort, il fut suspendu par les pieds aux remparts.

XVII.

B Adam Arakawa, catéchiste, laïc japonais martyr, béatifié en 2008. 

XIX.

Ss Luca Vŭ Bá Loan, prêtre, Đaminh Toai et Đaminh Huyện, pères de famille, martyrs tonkinois, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

Bse Łucja Szewczyk (Maƚgorzata, 1828-1905), fondatrice polonaise des Filles de la Bienheureuse Vierge Marie des Douleurs (Serafitki), béatifiée en 2013.

 

 

 

06 JUIN

 

?

Ss Artème et Candide avec leur fille Pauline, martyrs romains. 

IV.

S Bessarion, anachorète égyptien, à la touchante générosité.

V.

S Cératius, évêque à Grenoble, exilé en Gascogne par les ariens.

VI.

S Eustorge II, évêque à Milan.

S Iarlathus, évêque en Irlande.

S Gudwal (Gurval), moine et peut-être évêque en Bretagne.

S Avit, soldat Wisigoth fait prisonnier à la bataille de Vouillé, ermite à Mauroy puis à Ruffec.

VII.

S Claude, abbé dans le Jura puis évêque à Besançon (ou l’inverse).

IX.

S Agobard, évêque à Lyon, adversaire de l’erreur adoptianiste, du “jugement de Dieu” (par le feu) et des superstitions.

S Alexandre, évêque à Fiesole, assassiné par les propriétaires des terrains d’Eglise qu’il avait récupérés.

S Hilarion, higoumène à Constantinople, persécuté et exilé pour le culte des Saintes Images.

XII.

S Norbert, fondateur à Prémontré d’une communauté de chanoines réguliers placés sous la Règle de s. Augustin, évêque à Magdebourg.

S Colman, évêque aux îles Orcades.

B Falcone, abbé à La Cava.

S Gilbert (abbé), Ste Pétronille (abbesse) et leur fille, bse Poncie (abbesse). Frappés par l’échec de la seconde croisade, Gilbert et Pétronille s’en allèrent fonder chacun un monastère de Prémontrés (Neuffontaines et Aubepierre) et Poncie succéda à sa mère.

XIII.

B Gerardo de’ Tintori, laïc de Monza qui y fonda un hôpital où il travaillait lui-même et y opérant aussi des miracles.

XIV.

S Bertrand, du clergé d’Angoulême puis évêque à Aquilée, actif pour le procès de canonisation de s. Thomas d’Aquin, assassiné par un ennemi ; on l’invoqua pour des réconciliations.

XVI.

B Laurent de Villamagna, franciscain des Abruzzes, dont les prédictions se réalisaient.

B William Greenwood, chartreux à Londres, martyr.

XIX.

S Marcellin Joseph Benoît Champagnat, benjamin de dix enfants, fondateur des Petits Frères de Marie (Frères maristes), pour l’éducation des jeunes gens, canonisé en 1999 ; sa devise était “Tout à Jésus par Marie, tout à Marie pour Jésus”.

Ss Phêrô Dung, Phêrô Thuân, et Vinh Son Duong, pêcheurs ou paysans tonkinois, martyrs canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

S Rafael Guízar Valencia (1878-1938), évêque à Veracruz, trois fois exilé à cause de la persécution, grand propagateur de la dévotion au Sacré-Cœur, béatifié en 1995, canonisé en 2006.

B Józef Wojciech Guz (Innocenty, 1890-1940), franciscain polonais martyr à Sachsenhausen, béatifié en 1999.

 

 

07 JUIN

 

?

S Lycarion, martyr à Tanis, crucifié avec ses deux sœurs.

V.

S Marcellin, évêque à Monistrol d’Allier (VI.?).

VI.

S Colman, écossais, abbé à Dromore.

VII.

S Wulphy (Vulflagius), laïc à Rue et père de trois filles, obligé d’accepter d’y devenir le curé, son épouse devenant comme une sœur ; mais, étant retourné à son épouse, il s’imposa de vivre en ermite, tandis que ses filles émirent le vœu de chasteté perpétuelle.

S Mériadec, gallois (?), évêque itinérant en Bretagne, parfois dédoublé avec un autre saint du même nom, de même qualité, du XIIIe s.  

IX.

Ss Pedro, Vallaboncio, Sabiniano, Vistremundo, Abencio, Jeremía, moines martyrs à Cordoue. 

S Déocare, abbé à Herrieden, un des missi dominici  de Charlemagne.

XI.

S Gotescale (Gottschalk), slave du peuple Wende, apôtre dans sa région et martyr ; il ne faut pas le confondre avec un homonyme hérétique du IXe s. 

XII.

S Robert, abbé cistercien à Newminster, abbaye qui eut à son tour trois filiales.

XVII.

Bse Ana García Manzanas (Ana de Saint-Barthélemy), bergère espagnole, mystique, carmélite confidente de ste Thérèse d’Avila, une des seize qui vint implanter la réforme en France, morte à Anvers.

XIX.

B Antonio Maria Gianelli, évêque à Bobbio, fondateur des Missionnaires de Saint-Alphonse-de-Liguori, et des Sœurs de Santa-Maria-dell'Orto, pour l'éducation des filles et le soin des malades.    

Bse Sophie-Thérèse de Soubiran La Louvière (Marie-Thérèse), de Castelnaudary, fondatrice de la Société de Marie-Auxiliatrice, pour les jeunes citadines pauvres et les grands malades ; supplantée et même renvoyée par une intrigante, elle fut quand même réhabilitée un an après sa mort.

 

 

08 JUIN

 

I.

S Maximin, un des compagnons présumés de ste Marie-Madeleine lors de sa venue en Provence, supposé être le premier évêque à Aix.

?

Ste Calliope, martyre.

IV.

Ste Syre, aveugle guérie au tombeau de s. Sabinien à Troyes (V.?).

VI.

S Médard, évêque à Saint-Quentin puis à Noyon, thaumaturge, il envoya ste Radegonde fonder le monastère de Sainte-Croix à Poitiers.

S Godard (Gildard), évêque à Rouen, qu’une légende rend jumeau de s. Médard.

S Héracle, évêque à Sens ; il aurait assisté au baptême de Clovis.

VII.

S Mary (Marius), ermite en Auvergne, qu’on donne parfois comme compagnon de s. Austremoine (I.).

S Cloud, fils de l’évêque Saint Arnoul (cf. 18 juillet), ancêtre de Charlemagne, évêque à Metz pendant quarante ans.

Ste Eustadiole, mère et veuve à vingt ans, fondatrice et abbesse d’un monastère à Bourges, où elle mourut plus que nonagénaire.

IX.

S Naucrace, abbé au monastère de Stoudion, à la fin de l’iconoclasme.

XII.

S William Fitzherbert, évêque à York, momentanément déposé par erreur.

XIV.

B Giovanni Raynutius (Jean l’Aumônier, ou aussi Rainuzzi), à Todi.

XVI.

B John Davy, diacre chartreux à Londres, martyr.

XIX.

B Jacques Berthieu, jésuite français, martyr à Madagascar, canonisé en 2012. 

Bse Maria du Sacré Cœur Droste zu Vischering, religieuse allemande du Bon Pasteur, supérieure à Porto, propagatrice de la dévotion au Sacré-Cœur.

XX.

Bse Mariam Theresia Chiramel Mankidiyan (1873-1926), vierge indienne, fondatrice des Sœurs de la Sainte-Famille, béatifiée en 2000.

B István Sándor (1914-1953), coadjuteur salésien, martyr par pendaison, béatifié en 2013.

B Giovanni Medda (Nicola da Gesturi, 1882-1958), humble capucin sarde, thaumaturge béatifié en 1999.

 

 

09 JUIN

 

III.

Ss Prime et Félicien, martyrs romains à Mentana.

S Diomède, médecin martyr à Nicée.

S Vincent, diacre et martyr à Agen (IV.?).

IV.

S Julien, moine à Edesse, peut-être le même que celui du 17 janvier.

S Ephrem, de Syrie (d'où son nom de "Syrien”), surnommé "la lyre du Saint-Esprit" pour ses nombreux ouvrages, diacre ; chantre incomparable de la maternité virginale de Marie, son influence sur la liturgie byzantine et syriaque fut très grande.

Ste Triaise (Trojécie), vierge près de Poitiers. 

VI.

S Maximien, bénédictin de Saint-André à Rome, évêque à Syracuse.

S Columba, irlandais, fondateur et abbé du monastère de Iona en Ecosse.

XII.

S Richard, anglais d’origine, premier évêque à Andria dont il est patron.

XIV.

B Silvestre, convers camaldule à Florence.

XVI.

B Robert Salt, chartreux martyr à Londres, emprisonné et mort de faim.

B José de Anchieta, missionnaire espagnol chez les Indiens du Brésil, qu’il défendit ardemment, béatifié en 1980, canonisé en 2014.

XVIII.

B Joseph Imbert, jésuite, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Anna Maria Giannetti Taigi, romaine, épouse durement traitée et mère de sept enfants, mystique.

XX.

B Luigi Boccardo (1861-1936), du diocèse de Turin, vicaire de son propre frère (B Giovanni Maria Boccardo, cf. 30 décembre), zélé pour la formation des jeunes prêtres, l’organisation des Pauvres Filles de s. Gaetan (fondées par son frère) et l’aide aux aveugles, béatifié en 2007.

 

 

10 JUIN

 

II.

S Gétulus, martyr romain, père de sept enfants.

IV.

S Timothée, évêque et martyr à Pruse.

S Astère, évêque à Petra, exilé en Afrique par la faction des ariens.

V.

S Censurius, évêque à Auxerre.

VI.

S Maurin, abbé près de Cologne et martyr ; on obtint la pluie par son intercession, d’où son surnom de “saint Pluvieux” (VII.?).

?

S Crispule, martyr (en Espagne ou à Nicomédie).

VII.

S Landry, évêque à Paris, fondateur du premier hôpital parisien, l'Hôtel-Dieu.

S Ithamar (Eadmer), évêque à Rochester, premier évêque “indigène”, après s. Juste et s. Paulin.

VIII.

S Evremond, né à Bayeux, fondateur, en accord avec son épouse, de monastères dont celui de Fontenay-Louvet où il devint abbé.

IX.

Bse Olive, vierge à Palerme, ravie à Tunis par les Sarrasins et là torturée à mort ; patronne secondaire de Palerme, elle est aussi tenue en vénération à Carthage par les musulmans.

XII.

S Bogomile, évêque à Gnesen après son oncle ; son nom signifie "ami de Dieu" ; il finit sa vie chez les Camaldules.

XIII.

Bses Diana de Andalò, Cecilia et Amata, dominicaines à Bologne.

XIV.

B Arrigo de Bauzano, de Trévise, saint bûcheron qui donnait son temps libre à Dieu et à la pénitence, et son argent aux pauvres.

B Bonaventura Peraga, italien, ermite de Saint-Augustin, co-fondateur de l’université de Bologne, cardinal ; partisan du pape légitime, il fut assassiné à Rome pour avoir défendu les droits de l’Eglise.

XV.

B Giovanni Dominici, dominicain florentin, légèrement bègue et devenu excellent orateur, cardinal, légat en Bohême et en Hongrie pour contrer l’hérésie hussite.

XVI.

Bx Thomas Green et Walter Pierson, chartreux anglais, martyrs à Londres.

XX.

B Edward Joannes Maria Poppe (1890-1924), prêtre belge, apôtre d’une campagne d’évangélisation fondée sur l’Eucharistie, béatifié en 1999.

B José Manuel Claramonte Agut (1892-1938), prêtre espagnol des Prêtres Ouvriers Diocésains, martyr, béatifié en 2013.

B Josef Kugler (Eustachius, 1867-1946), des Frères Hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, à Regensburg, béatifié en 2009.

 

 

 

 

11 JUIN

 

I.

S Barnabé, chypriote, lapidé à Chypre ; en 488 on découvrit son corps et, sur sa poitrine, l'Evangile de s. Matthieu en grec ; il a le titre d'apôtre et est nommé au Canon Romain. 

IV.

S Maxime, évêque à Naples et “martyr” pour être mort exilé par les ariens.

IX.

S Rembert, évêque à Hamburg et Brême après son maître s. Anschaire. 

XI.

S Bardon, abbé à Werden-sur-Ruhr et Hersfeld, évêque à Mayence, chancelier d’empire et légat papal.

XIII.

S Pierre Rodriguez, commandeur de l’ordre de Saint-Jacques à Tavira, assassiné par les Maures, et pour cela appelé martyr.

Ste Adélaïde (Aleyde, Alix), mystique cistercienne à la Cambre et lépreuse. 

S Parisius, camaldule à Trévise, auteur de quelques miracles et prophéties, mort à cent-sept ans.

Bse Yolande, fille du roi de Hongrie, nièce de ste Elisabeth, épouse de Boleslas, tertiaire franciscaine et, à la fin, abbesse des clarisses à Gnesen.

XV.

S Juan González de Castrillo de Saint-Facond (c.à.d. de Sahagun), augustin espagnol, qui ne pouvait dire la messe en moins de deux heures parce qu’il voyait le Christ en gloire ; patron de Salamanque (qu’il avait pacifiée) et du Pérou.

XIX.

Ste María Rosa Francisca Molas y Vallvé, espagnole, fondatrice des Sœurs de Notre-Dame de la Consolation, canonisée en 1988.

Ste Paola Frassinetti, de Gênes, fondatrice de l’Institut de Sainte-Dorothée, pour l’éducation des filles, canonisée en 1984.

XX.

Bse Maria Schininá (du Sacré Cœur de Jésus, 1844-1910), sicilienne, fondatrice des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus, pour les orphelines, les personnes âgées, les malades et les détenus, béatifiée en 1990.

B Shoukrallah Maloyan (Ignatios, 1869-1915), turc, évêque à Mardine et martyr, béatifié en  2001.

 

 

12 JUIN

 

S Basilide, martyr romain.

IV.

S Olympe, évêque en Thrace, exilé par les ariens.

S Amphion, évêque à Epiphanie, cité comme “sûr” par s. Athanase.

V.

S Onuphre (Humphrey), ermite en Egypte, “découvert” par s. Paphnuce juste la veille de sa mort.

S Ternan, évêque en Ecosse (VI.?).

VIII.

S Pierre du Mont Athos, ermite.

IX.

S Léon III, pape (795-816) : à l'instigation de Charlemagne, il établit les bases d'une collaboration de type nouveau : à l'Église le pouvoir spirituel, aux princes le pouvoir temporel avec mission de protéger l'Église ; à Noël 800, il couronna Charlemagne empereur d'Occident.

S Odulphe, prêtre à Oirschot puis Utrecht, missionnaire chez les Frisons.

XI.

S Eskill, anglais, apôtre de la Suède, évêque dans le sud-ouest de Stockholm et  martyr.

XIII.

B Guido de Cortone, devenu franciscain après avoir hébergé s. François d’Assise.

S Placide, ermite italien qui eut du mal à rester isolé ; finalement il fut abbé d’un petit monastère cistercien à Ocre.

XV.

B Stefano Bandelli, dominicain à Plaisance, actif en Ligurie et en Piémont, mort à Saluzzo, qu’il protégea par une apparition après sa mort.

XVIII.

Bse Lucrezia Elena (Florida) Cevoli, de Pise, clarisse et disciple de ste Veronica Giuliani, béatifiée en 1993.                       

S Gaspare Bertoni, prêtre de Vérone, fondateur de la Congrégation des Saints Stigmates de Notre Seigneur Jésus Christ, notamment pour la formation des jeunes ; canonisé en 1989.

XIX.

Ss Nicôla Bùi Đức Thể et Augustinô Phan Viết Huy, soldats tonkinois martyrs, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre ; contraints de marcher sur la croix, ils écrivirent leur profession de foi à l’empereur ; le fils d’Augustinô, de quinze ans, fut à son tour étranglé deux jours après.

B Lorenzo Salvi (Lorenzo-Maria de saint-François-Xavier), passioniste italien, apôtre de la dévotion à l’Enfant Jésus, béatifié en 1989.

Bse Mercedes Molina Ayala (Mercedes de Jésus), religieuse en Equateur où elle s’occupa d’orphelins, d’enfants abandonnés et des Indiens Jibaros, fondatrice des Sœurs Marianites, au service des plus déshérités, béatifiée en 1985.

XX.

Bse Maria Barba (Maria Candida de l’Eucharistie, 1884-1949), carmélite à Ragusa, béatifiée en 2004. 

 

 

13 JUIN

 

I.

Ste Felicula, martyre romaine.

IV.

S Achillas, patriarche à Alexandrie ; il ordonna prêtre Arius, quand ce dernier dissimulait sa doctrine.

Ste Aquiline, martyre de douze ans à Byblos.

S Tryphille, évêque à Leucosie (Nicosie), commentateur du Cantique des cantiques.

V.

S Agrice, évêque à Sens.

VI.

S Prisque, évêque à Lyon (mais peu estimé de s. Grégoire de Tours).

S Pellegrino (en réalité Cetheus, VI.-VII.), évêque à Amiterno, précipité par les ariens dans la rivière avec une pierre au cou.

VII.

S Euloge, évêque à Alexandrie, adversaire des novatiens et des monophysites.

S Psalmodius, ermite irlandais dans le Limousin.

S Rambert (Ragnebert), de haute famille de Bourgogne ; calomnié, exilé, rejoint dans le Bugey où il s’était réfugié, et assassiné.

VIII.

S Aventin, ermite en Haute-Garonne, en bonne entente avec les ours ; des arabes l’assassinèrent ; son corps fut signalé par un taureau.

Ss Fortunat et Lucien, martyrs en Afrique.

IX.

S Fandila, moine espagnol à Taban dont le zèle le fit aller prêcher l’évangile au juge musulman, ce qui faillit provoquer une véritable persécution, mais il fut d’abord seul décapité.

XII.

B Gérard, frère de s. Bernard et son bras droit à Clairvaux.

XIII.

S Antonio de Padoue, portugais baptisé "Fernando", franciscain et remarquable prédicateur, canonisé un an après sa mort (comme il l’avait prédit), Docteur de l'Église ; c'est le Portugal qui propagea sa dévotion partout où allaient ses navires : marins, naufragés, prisonniers. "Saint Antoine de Padoue, rendez ce qui n'est pas  à vous !" : même s. François de Sales constatait son efficacité.

XX.

Bse Marianna Biernacka (1888-1943), mère polonaise martyre en Pologne, béatifiée en 1999.

 

 

14 JUIN

 

-IX.

S Élisée, prophète, à la tombe duquel frémissent les démons ; son nom signifie “Dieu est salut” ; ses actes sont racontés dans 2R:2-13, après ceux d’Élie.

IV.

S Protus, martyr à Aquilée ; il était le tuteur des saints martyrs Cantius, Cantianus et Cantianilla (cf. 31 mai).

Ss Valère et Rufin, martyrs noyés dans la Vesle.

S Fortunatus, évêque à Naples.

V.

S Dogmaël, gallois ; il prenait des bains d’eau glacée pour vaincre son corps (VI.?).

VII.

S Nonnus (Nennus, Nem, Néhémie), abbé à Killiany.

S Ethère, évêque à Vienne.

IX.

S Méthode le Confesseur, sicilien, fervent adversaire des iconoclastes ; patriarche de Constantinople, il institua la fête de l'orthodoxie, en l'honneur des icônes, toujours célébrée aujourd'hui dans les Églises d'Orient.

Ss Anastasio, Felix et Digna, tous trois décapités et pendus à Cordoue, suite à l’exécution de s. Fandila, la veille ; la jeune moniale Digna se faisait appeler “Indigne”.

XI.

B Richard de Saint-Vanne, abbé bénédictin à Saint-Vanne, ancien élève de Gerbert (le futur pape Sylvestre II) à Reims.

S Elgar, irlandais, ermite après des années de captivité.

XIV.

Bse Castora Gabrielli, fille du comte de Gubbio, sœur d’évêque, épouse d’un juriste assez virulent ; veuve, elle fut tertiaire franciscaine.

XIX.

Bse Francisca de Paula de Jésus ("Nhá Chica", c'est-à-dire Tante Françoise), laïque brésilienne qui consacra sa vie aux autres, béatifiée en 2013.

 

 

15 JUIN

 

-VIII.

S Amos, prophète ; dans la Bible, le troisième des douze “petits Prophètes”.

III.

S Hésychius, soldat martyr à Dorostore.

? S Dulas, martyr à Zéphyre.

IV.

S Vitus (Guy), martyr (Sicile ou Lucanie ?), grand thaumaturge, invoqué pour les épileptiques, contre la “danse de s. Guy”, puis pour les danseurs et comédiens, enfin contre les blessures d’animaux, en particulier les morsures de chiens et de serpents.

S Orsiesius, disciple préféré de s. Pacôme et son successeur au monastère de Tabenne.

Stes Libye, Léonie, Eutropie, martyres à Sibapolis ; Eutropie avait douze ans.

V.

S Abraham, persan émigré en Égypte d’où, persécuté, il vint en Auvergne, où il finit par fonder un monastère près de Clermont.

VI.

S Melan, évêque à Viviers. 

VII.

S Landelin, un ancien brigand d’Artois, converti, abbé à Lobbes.

VIII.

S Constantin, moine de Jumièges, évêque à Beauvais.

S Lohier (Lothaire), évêque à Sées.

IX.

Ste Bénilde, martyre à Cordoue, au lendemain des ss. Anastase, Félix et Digna (cf. 14 juin).

S Bernard de Menthon, fondateur de l’hospice du Grand-Saint-Bernard, patron des alpinistes.

S Hilarianus, prêtre martyr à Espalion, dont il est patron.

XIII.

S Isfridus, de l’ordre de Prémontré, évêque à Raceburg.

XVI.

Bx Thomas Scryven, chartreux à Londres, Peter Snow, prêtre à York et son compagnon Ralph Grimston, martyrs anglais.

XVII.

Ste Germaine Cousin, pauvre bergère à Pibrac, maltraitée, mystique, morte à vingt-deux ans.

XIX.

B Luigi Maria Palazzolo, de Bergame, fondateur des Petites Sœurs des Pauvres et des Frères de la Sainte Famille.

Ste Parui Cui Lianshi, mère chinoise et martyre après avoir déjà vu tuer son fils, canonisée en 2000 et fêtée le 9 juillet.

XX.

Bse Albertina Berkenbrock (1919-1931), jeune brésilienne martyre de sa pureté, béatifiée en 2007.

B Clemente Vismara (1897-1988), prêtre italien de l’Institut Pontifical pour les Missions Etrangères, qui travailla en Birmanie pendant soixante-cinq ans ; Jean-Paul II l’avait appelé le patriarche de Birmanie ; béatifié en 2011.

 

 

16 JUIN

 

III.

Ss Ferréol et Ferjeux, prêtre et diacre, venus d’Orient à Lyon, envoyés par s. Irénée pour apostoliser la Séquanie, martyrs à Besançon dont ils sont les patrons principaux.

S Ilpidius, martyr près de Mende.

IV.

Ss Cyr et Julitte, martyrs à Tarse ; Cyr, enfant de trois ans, fut assommé juste avant que sa maman fût décapitée.

S Similianus, évêque à Nantes.

V.

S Tychon, évêque à Amathonte, patron des vignerons.

Ss Aureus, évêque à Mayence, et sa sœur Iustina, martyrs des Huns.

Ss Bertaud et Amand (VI.), écossais, ermites dans la forêt de Beaumont.

VI.

S Aurélien, évêque à Arles, légat du pape pour la Gaule, second archevêque de Gaule après celui de Lyon, fondateur d’un monastère d'hommes et un de femmes, d'après les règles de s. Benoît et de s. Césaire, son prédécesseur ;  il prescrivit que tous les moines apprissent à lire ; il eut pour successeur s. Virgile (cf. 5 mars).

S Euspice, abbé fondateur de Micy.

S Vorles, prêtre de Marcenay ; un jour qu’il célébrait, il éteignit à distance l’incendie d’une maison où était resté seul un enfant.

IX.

S Céchardus, évêque à Luni, martyrisé aux carrières de Carrare, dont il fut depuis le patron.

XII.

S Benno, évêque à Meissen, au cœur des luttes entre Henri IV et la papauté ; il reconnut le pape légitime Urbain II ; il est patron de Meissen et de Münich, de la Bavière, des drapiers et des pêcheurs, invoqué pour obtenir la pluie.

XIII.

Ste Lutgarde, cistercienne à Aywières, devenue aveugle, une des premières mystiques à qui le Christ ait révélé son Sacré-Cœur.

XVI.

B Thomas Reding, chartreux à Londres, martyr.

XVIII.

B Antoine (dit Constant) Auriel, vicaire dans le Lot, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Ss Đaminh Nguyễn, Anrê Tưòng, Vinh Son Tưòng, Đaminh Nguyễn Đức Mạo, Đaminh Nhi, laïques martyrs au Tonkin, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

Bse Anna Maria Katharina (Maria Theresia) Scherer, supérieure des Sœurs de la Charité de la Sainte Croix à Ingenbohl, béatifiée en 1995.  

 

 

17 JUIN

 

Ss Blastus et Diogène, martyrs à Rome.

Ss Isaurus, Innocent, Félix, Hermias, Peregrinus et Basile, martyrs à Apollonie.

S Montan, soldat martyr à Terracina.

S Pozan, vénéré près de Bourges. 

III.

Ss Marcianus, Nicandrus, Apollonius et d’autres, soldats persans martyrs en Egypte ou à Dorostore.

S Just, donné comme compagnon de s. Ursin à Bourges.

IV.

Ss Manuel, Sabel et Ismaël, venus de Perse comme ambassadeurs, martyrs en Chalcédoine.

S Himère, abbé (évêque ?) à Améria et vénéré à Crémone ( VI. ?).

V.

S Antide, évêque à Besançon, martyrisé à Ruffey.

S Hypace, abbé à Chalcédoine, qui s’opposa aux jeux olympiques.

VI.

S Hervé (Huvarné), aveugle de naissance, abbé à Plouvien puis Lanhouarneau ; on le représente avec un loup, parce qu’il avait obligé un loup à lui remplacer l’âne qu’il avait dévoré.

S Avit, abbé à Micy.

VII.

Ste Alène (Halène, Hélène), vierge à Forest. 

Ss Botulphe (Botolphe, Botwulf) et Adulphe, deux frères saxons ou irlandais ; Botulphe fonda un monastère à Ikanhoe. 

S Moling (Mulling, Molignus, Dairchella), évêque à Ferns, puis Leinster.

S Blier, écossais, ermite en Champagne.

VIII.

S Vérédème (Vrime), évêque à Avignon.

XI.

S Raynier, joueur de lyre à Pise, mystique ; le pain et l’eau bénis par lui (ou par sa formule de bénédiction), guérirent de nombreux malades.

XIII.

Ste Thérèse, fille du roi du Portugal ; elle restaura un monastère à Lorvâo et y devint  cistercienne ; sa soeur Sancia, également sainte, est nommée au 11 avril.

XV.

B Pietro Gambacorta, bourgeois de Pise qui, converti, fonda des couvents de “Pauvres ermites de Saint-Jérôme” supprimés récemment.

XVI.

B Paolo Burali d'Arezzo, prêtre théatin, évêque à Plaisance puis à Naples ; il travailla à la conversion des Juifs, des hérétiques et des esclaves musulmans.

XVIII.

B Philippe Papon, curé dans l’Allier, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995. 

XIX.

S Phêrô Da, martyr par le feu au Tonkin, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

XX.

B Joseph-Marie Cassant (1878-1903), cistercien, novice à seize ans, mort prématurément de tuberculose, béatifié en 2004.

 

 

18 JUIN

 

III.

Ss Marc et Marcellin, martyrs romains, vénérés avec s. Tranquillin.

Ste Marine, vierge à Alexandrie, ayant vécu en moine toute sa vie ; on l’identifie avec ste Marguerite (cf. 20 juillet). 

IV.

S Léonce, soldat, le plus illustre martyr à Tripoli de Phénicie.

Ss Cyriaque et Paule, martyrs africains vénérés à Malaga.

S Ethère, martyr.

V.

S Amand, évêque à Bordeaux ; il baptisa s. Paulin (de Nole), avec qui il correspondit.

S Caloger, venu de Constantinople, ermite près de Xacca ; on l’invoque pour la délivrance des énergumènes.

VI.

S Fortunat, évêque en Italie du Nord, mort à Chelles.

XII.

Ste Elisabeth de Schönau, mystique rhénane, amie de ste Hildegarde.

XIV.

Bse Marine, chanoinesse de Saint-Augustin à Spolète.

XVI.

Bse Osanna Andreasi de Mantoue, tertiaire dominicaine et mystique ; elle s'entendit dire dans son cœur à six ans : "Enfant, la vie et la mort consistent à aimer Dieu" ; une statue de la Sainte Vierge qui s’anima, lui enseigna la lecture, le latin, l’écriture. 

XVII.

S Grégoire Barbarigo, vénitien, évêque à Bergame puis à Padoue, cardinal, il se consacra aussi au rapprochement de l'Église latine et des Églises d'Orient.

 

 

19 JUIN

 

I.

S Urcisin, médecin martyr à Ravenne.

II.

S Zosime, martyr à Sozopolis.

Ss Gervais et Protais, martyrs à Milan.

IV.

Ss Gaudence et Culmace, évêque et diacre à Arezzo, martyrs (V.?).

VII.

S Dié, évêque à Nevers, retiré à Jointures où naquit un monastère qui devint Saint-Dié.

IX.

S Hildegrin, frère de s. Ludger, évêque à Châlons-en-Champagne, retiré à Werden, considéré comme le premier évêque à Halberstadt.

Ste Hildemarque, abbesse à Fécamp, où elle reçut s. Léger, évêque à Autun.

XI.

S Romuald, réformateur de la vie monastique, en particulier à Camaldoli (Camaldules), où la règle bénédictine s'inspire aussi du monachisme érémitique de type oriental.

S Boniface (Brunon), apparemment un réel doublet avec celui du 14 février.

XII.

B Odon, évêque à Cambrai et fondateur de l’abbaye Saint-Martin à Tournai.

S Lambert, martyr à Saragosse.

XIII.

S Gerland, membre allemand ou polonais d’un ordre militaire, vénéré à Caltagirone.

XIV.

Ste Julienne Falconieri, nièce de s. Alexis, un des fondateurs des Servites, elle-même tertiaire de cet ordre, et supérieure des Mantellate,  branche féminine.

Bse Michelina Metelli, tertiaire franciscaine à Pesaro ; mariée à 12 ans, veuve à 20, elle s’occupait des lépreux.

XVI.

Bx Sebastian Newdigate, Humphrey Middlemore, Wilhelm Exmew, chartreux à Londres, et Thomas Woodhouse, prêtre et jésuite, martyrs à Tyburn (pendus, dépecés, étripés encore vifs).

XIX.

Ss Modeste Andlauer et Remi Isoré, jésuites, martyrs en Chine, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet.

XX.

Bse Elena Aiello (1895-1961), fondatrice italienne des Sœurs Minimes de la Passion de notre Seigneur Jésus-Christ, stigmatisée et mystique, béatifiée en 2011.

 

20 JUIN

 

I.

S Novat, romain, frère des stes Pudentienne et Praxède.

IV.

S Méthode d’Olympe, évêque à Olympe puis à Tyr de Phénicie, grand écrivain.

S Macaire, évêque à Pétra en Palestine, exilé en Afrique à cause des ariens.

Ste Gemma, vierge et martyre en Saintonge.

S Latuin, évêque à Sées.

VI.

S Innocent, évêque au Mans.

VII.

S Gobain (Goban), irlandais, venu en Gaule où son église devint Saint-Gobain, là où des barbares l’assassinèrent.

VIII.

S Bain, moine à Fontenelle, évêque à Thérouanne, puis abbé à Fontenelle.

X.

S Adalbert, moine de Saint-Maximin à Trèves, abbé à Wissemburg, premier évêque à  Magdeburg.

XII.

S Giovanni de Mateola, fondateur d’une branche bénédictine à Pulsano.

XIV.

Bse Margareta Ebner, dominicaine mystique à Medingen (Bavière), béatifiée en 1979 (plus exactement, son culte fut confirmé à cette date).

XVI.

B Dermot O’Hurley, évêque à Cashel, martyr. 

Bse Margaret Ball, veuve irlandaise emprisonnée à soixante-dix ans, martyre.

XVII.

Bx Francisco Pacheco, Balthasar de Torres et Juan Bautista Zola, jésuites martyrs au Japon, avec Pierre Rinsei, Vincent Kaun, Jean Kisaku, Paul Kinsuke, Michel Tozo et Gaspar Sadamatsu.

Bx Thomas Whitbread, William Harcourt, John Fenwich, John Gavan, Anthony Turner, jésuites anglais martyrs à Tyburn.

 

21 JUIN

 

I.

S Terentius, évêque à Iconium et martyr ; il serait ce Tertios qui écrivit sous la dictée de s. Paul l’épître aux Romains. 

?

S Cyriaque, martyr en Afrique.

S Ursicène, évêque à Pavie.

III.

S Martin, évêque à Tongres, apôtre en Hesbaye.

IV.

Ste Démétrie, romaine, sœur de ste Bibiane, morte de peur devant le juge.

S Alban (Aubain), martyr à Mayence, patron de Namur.

VI.

S Méen (Méven), moine gallois venu en Armorique ; l’abbaye de Saint-Méen fut célèbre. 

S Pélade (Palladius), évêque à Embrun.

VIII.

S Engelmond, anglo-saxon, compagnon de s. Willibrord en Frise.

S Leufroy, abbé fondateur à La Croix-Saint-Ouen.

IX.

S Raoul, évêque à Bourges, le premier qui eut le titre de patriarche des Aquitaines et des Narbonnaises ; il encouragea la communion quotidienne. 

XII.

S Raymond, chanoine à Toulouse, évêque à Barbastro après la reconquête sur les Arabes. 

XIV.

B Tommaso Corsini de Orvieto, des Servites de Marie, mystique.

XVI.

S Luigi Gonzaga, page de plusieurs cours, jésuite à Rome ;  il contracta la peste après avoir porté un malade trouvé dans la rue et mourut à vingt-trois ans ; patron de la jeunesse chrétienne.

XVII.

S John Rigby, laïc anglais martyr ; en s’entendant condamner à mort, il dit : “Je n’ai pas eu de meilleure nouvelle depuis ma naissance”, et à son bourreau : “Je te pardonne de bon cœur”; pendu, il fut éviscéré encore vivant.

XVIII.

B Jacques Morelle-Dupas, vicaire en Charente, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

S José Isabel Flores Varela (1866-1927), prêtre mexicain martyr, dénoncé par un camarade et égorgé ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

 

 

22 JUIN

 

I.

S Flavius Clemens, cousin de l’empereur Domitien, martyr à Rome.

III.

S Alban, laïc en Grande-Bretagne et martyr, qui avait pris l’habit d’un missionnaire poursuivi.

IV.

Ss  Jules et Aaron, (ermites ?) martyrs en Angleterre. 

Ss Victor et Hesperius, évêques à Metz.

S Eusèbe de Samosate, martyrisé en recevant sur la tête une grosse brique jetée par une femme arienne, à qui il pardonna avant d’expirer. 

V.

S Nicétas, évêque à Rémésiana, peut-être auteur du Te Deum,  ami de s. Paulin de Nole.

S Paulin de Nole, né à Bordeaux de famille romaine, baptisé à trente-huit ans, évêque à Nole.

VI.

Ste Consorce, vierge à Cluny, fille présumée d’un évêque en Provence.

VII.

S Domitien, abbé fondateur à Crespin.

Ste Prèce, fille de l’évêque s. Guéric, fondatrice d’un monastère là où est Epinal.

IX.

Ste Rotrude, vierge près de Saint-Omer, confondue parfois avec ste Rictrude, fondatrice de Marchiennes (VII.).

S Jean IV, dit le Scribe, évêque à Naples.

XII.

S Lambert, abbé à Saint-Bertin, où il peina grandement à réformer les moines.

S Evrard (Eberhard), abbé à Biburg, évêque à Salzburg.

XIII.

B Innocent V, pape (1276), dominicain et évêque à Lyon, d’esprit conciliateur.

XVI.

S John Fisher, évêque à Rochester et chancelier de l'Université de Cambridge où il invita Érasme ; il refusa de se séparer du pape lors du schisme de Henri VIII et fut décapité. 

 

 

23 JUIN

 

III.

Ste Agrippine, vierge et martyre romaine.

S Félix, prêtre martyr à Sutri, frappé violemment au visage avec un caillou.

S Zénon et son esclave Zénas, martyrs à Philadelphie.

VI.

S Domnolet, prince du Limousin.

VII.

Ste Ediltrude, reine anglaise, sœur des trois saintes Sexburge, Ethelburge et Withburge,  supérieure fondatrice à Ely ; on retrouva son corps intact onze ans après sa mort ; on l’invoque contre les maux de gorge et les maladies du cou, car elle souffrit d’un abcès à la gorge.

VIII.

S Hidulphe, comte en Hainaut ; il aida à la fondation du monastère de Lobbes, où il fut moine en accord avec son épouse, ste Aye.

S Jacob, abbé-évêque à Hornbach.

X.

S Bilius, évêque à Vannes ; la tradition le fit mourir lors d’une incursion des Normands.

XI.

S Lietbertus, évêque à Cambrai, successeur de son oncle.

XII.

B Pierre, anglais ami de Etienne Harding ; sa sainteté en fit le “prieur” des moniales à Jully-les-Nonnains, dont la prieure était la bse Hombeline, sœur de s. Bernard.

B Lanfranc, évêque à Pavie, dont les cinquante ans d’épiscopat furent troublés par des usurpateurs laïques et par des hérétiques.

XIII.

Bse Marie, mystique belge ; son mari soignait avec elle les lépreux et lui permit de se retirer à Oignies.

S Walter, curé à Onhaye, assassiné par un confrère à qui il reprochait ses vices.

XV.

B Pietro Giacomo de Pisauro, ermite augustin en Piceno.

XVII.

S Thomas Garnet, jésuite anglais martyr à Tyburn.

XIX.

S Giuseppe Cafasso, prêtre à Turin, maître à penser de s. Giovanni Bosco.

XX.

Bse Santina Cimatti (Maria Raffaela, 1881-1945), des Religieuses hospitalières de la Miséricorde, dont le  dévouement pendant la guerre lui a valu le nom d’ ”Ange des malades”, béatifiée en 1996.

 

 

24 JUIN

 

I.

S Jean Baptiste, précurseur et cousin du Seigneur ; on fête aujourd’hui sa naissance, et son martyre le 29 août.

IV.

Ss Jean, prêtre romain, et son compagnon Festus, martyrs à Rome.

Ss Orence, Héros, Pharnace, Firmin, Firme, Cyriaque, Longin, soldats martyrs à Satala.

S Simplice, évêque à Autun ; des incertitudes de dates font que : soit il fut évêque pendant soixante-seize ans, soit il y en eut deux du même nom au même endroit et presque à la même époque ; il vécut dans la continence avec son épouse avant et après son épiscopat.

V.

Ss Agoard et Agilbert, martyrs à Créteil.

VI.

S Lupicin, ermite et ascète à Lipidiacum.

VII.

S Rombaud, irlandais ou anglais, ermite près de Malines, assassiné ; son monastère prit ensuite son nom.

VIII.

S Thiou (Théodulphe), abbé-évêque à Lobbes.

IX.

S Gohard, évêque à Nantes, martyrisé lors d'une incursion de Normands, avec une foule de clercs, de moines et de fidèles réfugiés avec lui dans la cathédrale. 

XI.

S Theodgarus, missionnaire au Danemark où il construisit une première église en bois.

XII.

Bse Raingarde, veuve auvergnate, moniale cellérière à Marcigny ; de ses huit enfants, un fut évêque à Lyon, quatre abbés bénédictins (dont Pierre le Vénérable à Cluny) ; et deux petites-filles la rejoignirent à Marcigny.

S Barthélemy, prêtre et ermite pendant quarante-deux années sur l’île de Farne. 

XIV.

S Jean, berger à Monchy-le-Preux, invoqué pour les hernies (XV.?).

XIX.

S Ruose Yuan Zaide, prêtre chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Maksymilian Binkiewicz (1908-1942), prêtre polonais déporté et mort à Dachau, béatifié en 1999.

Ste Anastasia García Zavala (Maria Guadalupe, 1878-1963), vierge mexicaine, active dans la fondation des Servantes de Sainte-Marguerite-Marie et des Pauvres, béatifiée en 2004, canonisée en 2013.

 

25 JUIN

 

III.

Ste Lucie, romaine, épouse d’un païen, Aucée, qui demanda à être décapité avec elle ; il y eut d’autres compagnons : Antoine, Irénée, Théodore, Denis, Apollonius, Apamius, Pronicus, Coteus, Orion, Papicus, Satyre, Victor.

IV.

S Gallican, illustre romain qui, converti, dut s’exiler à Alexandrie où il fut décapité.

Ste Fébronie, vierge martyre à Sibapolis.

S Prosper d’Aquitaine, laïc apparemment, ferme opposant du pélagianisme et partisan de s. Augustin ; il semblerait bien distinct du s. Prosper ci-dessous.

V.

S Maxime, évêque à Turin, dont il est patron mineur, écrivain prolixe.

S Prosper, évêque à Reggio Emilia, qu’on confond avec Prosper de Riez.

VI.

S Gallican, évêque à Embrun.

S Dizant, évêque à Saintes.

S Amand, ermite près de Terrasson, au bord du Coly, où fut plus tard le monastère de Saint-Amand et la localité de Saint-Amand-de-Coly.

Ste Tigre, vierge du diocèse de Maurienne qui aurait obtenu des reliques de s. Jean-Baptiste de façon assez extraordinaire.

S Molochus (Luan), évêque en Ecosse.

VIII.

Ste Eurosie, vierge du pays de Bayonne, martyre des Maures à Jaca.

S Adalbert, un des compagnons anglais de s. Willibrord en Frise et son successeur comme abbé à Echternach .

IX.

S Salomon, roi de Bretagne très brillant ; on pourrait contester sa sainteté : il assassina au pied de l’autel son rival pour lui en prendre la couronne, mais il “expia” en aidant les monastères ; plus tard les Francs le mirent à mort après lui avoir crevé les yeux.

XII.

S Guillaume, pèlerin de Compostelle à quatorze ans, ermite sur le Monte Vergine et fondateur d’un ordre érémitique affilié à l’ordre bénédictin.

B Jean d’Espagne, espagnol, chartreux, fondateur de la chartreuse du Reposoir.

XIII.

Bse Éléonore, belle-sœur de s. Louis de France, épouse du roi anglais Henri III Plantagenêt, et plus tard bénédictine à Amesbury.

XIV.

B Guy Maramaldi,  dominicain à Naples et inquisiteur.

Bse Dorota de Montau, mère polonaise de neuf enfants ; son mari était aussi pieux que capricieux ; veuve, elle se mortifia encore plus et fut recluse à Marienwerder ; elle avait une réelle soif de l’Eucharistie, qu’on ne lui accordait pas suffisamment.

XVIII.

Bse Marie Lhuillier, des Hospitalières de la Miséricorde, martyre durant la Révolution française.

XIX.

Ss Domingo Henares de Zafra Cubero, dominicain espagnol, évêque coadjuteur au Viêt Nam, et son catéchiste  Phanxicô Dô Minh Chiêu, martyrs au Tonkin, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

 

 

26 JUIN

 

IV.

Ss Jean et Paul, deux frères martyrs à Rome, nommés au Canon Romain.

V.

S Vigile, évêque à Trento, dont il est patron, martyrisé lors d’une de ses tournées.

S Déodat, évêque à Nole.

VI.

S Maixent, abbé dans le Poitou ; il arrêta d’un miracle l’avance des Wisigoths ariens; son monastère deviendra Saint-Maixent, et école militaire en 1874.

S David, venu de Mésopotamie, ermite à Thessalonique.

S Désert, prêtre reclus à Châlon-sur-Saône.

Ste Pécinne (Persévérande), vierge espagnole, vénérée à Sainte-Pézenne, et aussi à Sainte-Pexine et Sainte-Pazanne.

VII.

S Babolein, premier abbé à Saint-Pierre (auj. Saint-Maur) -des-Fossés.

S Papolen, abbé à Stavelot et Malmédy.

VIII.

Ss Saulve et Supéry, évêque missionnaire et son compagnon, auvergnats, martyrs près de Valenciennes ; le nom de Supéry lui est venu de ce qu’il était enterré “superius”, au-dessus de l’évêque.

IX.

S Jean, évêque en Gothie, grand défenseur des icônes.

S Vambert, prêtre massacré par les Normands à Saint-Pierre-sur-Dives (X.?).

X.

S Pélage, adolescent de treize ans martyr à Cordoue par estrapade ; les bourreaux l’achevèrent en le découpant au couteau.

XI.

S Radulfo, évêque à Eugubium en Ombrie, généreux pour les pauvres.

XII.

S Anthelme, prieur de la Grande Chartreuse, premier général de l'Ordre, évêque à Belley.

XVIII.

B Raymond Petiniaud de Jourgnac, vicaire général à Limoges, martyr aux Pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

Bses Marie-Madeleine Fontaine, Marie-Françoise Lanel, Thérèse-Madeleine Fantou, Jeanne Gérard, des Filles de la Charité, guillotinées à Cambrai.

XIX.

S Ruose Ma Taishun, médecin chinois martyr, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

S José Maria Robles Hurtado (1888-1927), prêtre mexicain dévôt du Sacré-Cœur, fondateur des Sœurs du Cœur de Jésus-Sacrement pour les malades, martyrisé pendu à un arbre ; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

B Giacinto Longhin (Andrea de Campodarsego, 1863-1936), capucin, évêque à Trévise, très actif pour les réfugiés, les prisonniers et tous les ouvriers, béatifié en 2002.

Bx Andrii Ischak (*1887), Mykola Konrad (*1876), prêtres, et Volodymyr Ivanovych Pryima (*1906), maître de chant, ukrainiens martyrs en 1941, béatifiés en 2001.

B Khalīl al-Haddād (Ya’qūb de Ghazīr, 1875-1954), prêtre libanais franciscain, extrêmement actif et charitable, fondateur des Sœurs Franciscaines de la Croix du Liban, béatifié en 2008.

S Josemaría Escrivá de Balaguer Albás (1902-1975), prêtre espagnol, fondateur de l’Opus Dei, béatifié en 1992, canonisé en 2002.

 

 

27 JUIN

 

Notre-Dame du Perpétuel Secours. 

I.

S Crescent, disciple de s. Paul (cf.2Tim 4:10), évêque en Galatie ou en Gaule (Vienne).

III.

Ste Guddenes, martyre à Carthage.

Ste Pome, vierge à Châlons-en-Champagne, sœur de l’évêque s. Memmie.

V.

S Cyrille, évêque à Alexandrie, assez énergique contre les novatiens et les Juifs, et plus encore contre l’erreur de Nestorius ; docteur de l’Eglise.

S Deodatus, évêque à Nole, successeur de s. Paulin.

S Anecte, martyr à Césarée de Palestine (ou de Cappadoce). 

S Zoïlus, martyr à Cordoue.

VI.

S Samson, médecin romain, venu à Constantinople où il fonda un hôpital ; il fut surnommé “Samson l’Hospitalier” ou “Samson xenodocus” (médecin de l’étranger).

S Jean, prêtre breton venu à Chinon.

XI.

Ss Ariald et Herlembaud, chefs de la ligue patare à Milan contre le clergé simoniaque et concubain ; martyrs ; Ariald en particulier fut horriblement mutilé. 

XIII.

B Benvenuto de Gubbio, militaire devenu franciscain.

XIX.

B Yi Gyeong-eon Paulus, laïc coréen martyr, mort en prison, béatifié en 2014.

S Tôma Toán, catéchiste tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Marguerite Bays, couturière, tertiaire franciscaine et mystique près de Fribourg en Suisse, béatifiée en 1995.

Bse Louise-Thérèse de Montaignac de Chauvance, consacrée au Sacré-Cœur, fondatrice des Oblates du Sacré-Cœur, pour le ressourcement des femmes voulant témoigner dans leur vie quotidienne, béatifiée en 1990. 

 

 

28 JUIN

 

III.

Ss Plutarque, Sérénus, Héraclide, Héron, un autre Sérénus, Héraïs, Potamiena et sa mère Marcelle, membres de l’école de Origène, martyrs à Alexandrie.

S Irénée, évêque à Lyon, disciple de s. Polycarpe ; son ouvrage "Contre les Hérésies" combat les erreurs gnostiques ; il est très cité par le Concile Vatican II.

S Zacharie, évêque à Lyon, successeur de s. Irénée.

IV.

S Papias, martyrisé de façon affreuse (dans une localité non connue).

VI.

Ste Théodechilde, de famille royale (ou même fille de Clovis), fondatrice d’un monastère pour hommes à Sens (Saint-Pierre -le-Vif).

VIII.

S Paul I, pape (757-767) : successeur de son frère Etienne II, il en continua la politique d’amitié avec Pépin le Bref, contre les Lombards et contre Byzance. 

IX.

S Argimir, martyr à Cordoue.

XI.

S Heimrad, prêtre de Souabe, assez vagabond, très original, “fou de Dieu”.

XVII.

S John Southworth, jésuite anglais, martyrisé à Tyburn.

XVIII.    

Bx Yun Yu-il Paulus, Choe In-gil Matthæus et Ji Hwang Sabas, laïcs coréens martyrs, enterrés vivants, béatifiés en 2014.

XIX.    

Ste Caterina (Vincenza) Gerosa, fondatrice italienne de l’Institut de Marie-Enfant (Sœurs de la Charité), avec ste Bartolomea Capitanio.

Ste Mali Du Zhaoshi, chinoise, mère d’un prêtre, martyre, canonisée en 2000 et fêtée le 9 juillet.

Stes Luqi Wang Cheng, Mali Fan Kun, Mali Chi Yu et Mali Zheng Xu, orphelines chinoises de dix-huit à onze ans, qui se tenaient par la main au moment de leur martyre, canonisées en 2000 et fêtées le 9 juillet.

XX.

B Stepan (Severian) Baranyk (1889-1941), prêtre martyr ukrainien de l’Ordre de Saint-Josaphat, mutilé en prison vers la fin de ce mois, béatifié en 2001 .

Bse Teresa Maria (Maria Pia) Mastena (1881-1951), italienne, fondatrice des Religieuses de la Sainte-Face, béatifiée en 2005.

 

 

29 JUIN

 

I.

Ss Pierre & Paul, apôtres, le premier crucifié la tête en bas, l’autre décapité.

Ste Marie, mère de Jean-Marc (cf. Actes 12:12).

?

Ss Marcel et Anastase, romains martyrs à Argenton. 

III.

Ste Béate, martyre près de Sens, peut-être espagnole.

IV.

S Syrus, évêque à Gênes.

V.

S Cassius, époux de Fausta avec laquelle il vécut comme un frère, évêque à Narni; il célébrait chaque jour la messe.

IX.

Stes Salomé et Judith, deux anglaises recluses à Ober Altaich.

XI.

Ste Emma (Hemma), veuve princière, fondatrice d’une abbaye à Gurk.

XIV.

B Raymond Lulli, espagnol qui, de courtisan mondain devint un apôtre du salut des Arabes ; il ne cessa de voyager et d’écrire ; blessé à mort par un jet de pierres, il mourut martyr en vue de sa Majorque natale.

XIX.

Ss Baolu Wu Anju, son fils Ruohan Wu Mantang et son neveu Baolu Wu Wanshu, Mali Du Tianshi et sa fille Delian Du Fengju, martyrs chinois, canonisés en 2000 et fêtés le 9 juillet. 

XX.

B Ivan (Yakym) Sen’kiv’skyi (1896-1941), prêtre martyr ukrainien de l’Ordre de Saint-Josaphat, ébouillanté en prison, béatifié en 2001 (le 28 au Martyrologe).

 

 

30 JUIN

 

III.

S Basilide, soldat martyr à Alexandrie : accompagnant au martyre la jeune Potamiène (cf. 28 juin), il se convertit et fut décapité.

S Martial, originaire de Palestine, évêque à Limoges, un des sept évangélisateurs envoyés de Rome en Gaule ; ayant fondé les Églises dans tout le sud de la Gaule, il mourut "ne cessant de regretter d'avoir si peu fait".

S Ostian, prêtre près de Viviers.

VII.

S Bertechramn, évêque au Mans ; il développa la viticulture et fonda plusieurs monastères. 

Ste Adile, fondatrice d’un hôpital à Orp-le-Grand.

VIII.

Ste Erentrude, sœur ou nièce de s. Rupert, abbesse à Nonnberg.

XI.

S Thibaud, des comtes de Champagne, ermite dans une forêt de Luxembourg puis près de Vangadizza ; prêtre camaldule ; patron des charbonniers. 

S Ladislas, roi en Hongrie ; il développa le christianisme en Croatie et fonda l'évêché de Zagreb.

XII.

S Othon, évêque à Bamberg, grand évangélisateur de la Poméranie ; il fonda une vingtaine de monastères et sut rester ami et du pape et de l’empereur.

XIII.

S Adolphe, comte, cistercien, évêque à Osnabrück.

B Arnoul Cornebout, cistercien flamand après une jeunesse dissipée, d’une extrême austérité toujours soumise à l’obéissance.

XVII.

B Philip Powel (Morgan), gallois, bénédictin, martyrisé à Tyburn ; à l'annonce de sa condamnation à mort, il s'écria : Deo gratias !

XVIII.

B Gennaro Maria Sarnelli, rédemptoriste napolitain, dédié au salut des malades et des prostituées, béatifié en 1996.

XIX.

S Vinh Son Ɖỗ Yến, prêtre dominicain au Tonkin, martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Ss Rimen Li Quanzhen et Baiduo Li Quanhui, deux frères chinois, martyrs, canonisés en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

B Zynovii Kovalyk (1903-1941), prêtre ukrainien rédemptoriste, martyr crucifié, béatifié en 2001.

B Vasyl’ Vsevolod Velychkovs’kyi (1903-1973), rédemptoriste, évêque ukrainien martyr : deux fois emprisonné, venu à Rome et mort en exil au Canada, béatifié en 2001.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens