Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

AOUT

 

01 AOUT

 

-II.

 SS Frères Maccabées et leur mère, cf. M 7, avec le vieillard s. Eléazar.

II.

Ste Sophie, mère des trois sœurs Foi, Espérance et Charité (Pistis, Elpis et Agapé ; en russe : Nadia, Vera et Liouba), qu'elle suivit dans le martyre trois jours après elles ; on la fête aussi le 30 septembre.

?

S Secundinus, martyr à Rome.

IV.

S Eusèbe, évêque à Verceil où il mena avec ses prêtres une vie commune (c'était une nouveauté, qui sera suivie par s. Augustin) ; son anti-arianisme lui valut l'exil (Palestine, Cappadoce, Thébaïde), mais il put regagner sa ville et y mourut ; fêté le 2 août.

SS Léonce, Atte, Alexandre, agriculteurs martyrs à Pergé avec six autres.

S Vère, évêque à Vienne.

S Justin, enfant martyr près de Paris.

S Leus, prêtre à Ferrare.

?

 S Félix, martyr à Gerona.

V.

 S Exupère, premier évêque à Bayeux.

S Nectaire, évêque à Vienne.

S Severus de Rustan, prêtre au pays de Bigorre.

VI.

S Bandry, évêque à Soissons ; exilé en Angleterre, rappelé par le peuple frappé de la peste.

S Arcade, évêque à Bourges.

SS Friard et Secondel, ermites à Vindunitta (Besné ?) ; Friard obtint la guérison de ses camarades piqués par des guêpes puis conduisit la vie d'ermite avec le diacre Secondel.

S Kined (Kenned), solitaire gallois.

Ste Almeda, vierge galloise martyre.

VII.

S Pellegrino, pèlerin de souche irlandaise, mort en Italie centrale ; son corps est conservé justement à San Pellegrino.

S Jonat, abbé à Marchiennes.

VIII.

 Ste Marie la Consolatrice, vierge à Vérone, sœur de l'évêque s. Annon.

X.

S Ethelwold, moine à Glastonbury puis évêque à Winchester, grand restaurateur de la vie monastique, avec s. Dunstan et s. Oswald.

XI.

Bx Rodolphe, abbé, et Albert, cellerier et prieur, à Vallombreuse.

XIV.

B Emericus de Quart, évêque à Aoste.

B Giovanni Bufalari, augustin à Rieti, frère de la bse Lucia di Amelia.

XVI.

S Pierre Favre (ou Lefèvre), savoyard, un des sept premiers jésuites, canonisé en 2013.

XVII.

B Thomas Welbourne, laïc anglais, martyr à York.

B Martinus Gómez Tozaemon, laïc japonais tertiaire franciscain, martyr (le 27 août au Martyrologe).

XVIII.

S Alfonso de’ Liguori, juriste napolitain, puis prêtre et fondateur des Rédemptoristes, voués aux missions populaires, évêque à Naples, auteur d'ouvrages de théologie morale, pour lesquels il sera proclamé Docteur, et patron des confesseurs et des moralistes.

XIX.

SS Bênadô Võ Văn Duê et Ɖaminh Nguyễn Văn Hạnh, dominicain, prêtres, martyrs tonkinois, canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

S Pierre Julien Eymard, prêtre de la Société de Marie, fondateur de deux Sociétés religieuses pour développer le culte au Saint-Sacrement ; fêté le 2 août.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Capucins Amigoniens : José de Miguel Arahal (Bienvenido-María de Dos Hermanas, *1887), prêtre, à Madrid ;

- béatifié en 2007 :

Diocésains : Justino Alarcón de Vera (*1885), à Toledo ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Sebastiá Tarragó Carré (*1879), près de Tarragona ;

Hospitaliers : Benito Iñiguez de Heredia Alzola (Gaudencio, *1882), profès, près de Madrid.

Frères Maristes : Severino Ruiz Hidalgo (*1907) et José Mulet Velilla (José Teófilo, *1917), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2015 :

Capucins : Francesc de Paula Soteras Culla (Ráfal María, *1902), prêtre, et Joan Bonavida Dellá (Félix, 1894), convers, près de Barcelone.

B Aleksy Sobaszek (1895-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Gerhard Hirschfelder (1907-1942), prêtre allemand martyr à Dachau, béatifié en 2010.

Bses Adela Mardosewicz (Maria-Stella, *1888), Jadwiga Karolina Zak (M. Imelda, *1892), Anna Kukolowicz (M.Rajmunda, *1892), Eleonora Aniela Józwik (M.Daniela, *1895), Józefa Chrobot (M.Kanuta, *1896), Helena Cierpka (M.Gwidona, *1900), Julia Rapiej (M.Sergia, *1900), Eugenia Mackiewicz (M.Kanizja, *1903), Paulina Borowik (M.Felicyta, *1905), Leokadia Matuszewska (M.Heliodora, *1906), Weronika Narmontowicz (M.Boromea, *1916), religieuses polonaises de la Sainte-Famille-de-Nazareth, exécutées par les nazis en 1943 ; elles s'étaient offertes à la place d'otages, béatifiées en 2000.

 

 

02 AOUT

 

II.

S Maxime, évêque à Padoue.

III.

S Auspice, premier évêque à Apt.

S Rutilius, martyr en Afrique ; il avait fui plusieurs fois et fut beaucoup torturé.

S Etienne Ier, pape (254-257), autoritaire et adversaire de s. Cyprien de Carthage.

?

Ste Centolla, martyre espagnole.

VII.

S Serenus, évêque à Marseille ; il reçut un blâme du pape pour avoir fait retirer les images dans les églises.

S Béthaire, évêque à Chartres, différent d'un autre évêque Berthaire, de la même époque.

IX.

Ste Etheldritha (Alfreda), fille d'un roi anglais, recluse à Croyland.

XI.

B Gundechar, évêque à Eichstädt ; il fit la dédicace de cent vingt-six églises. 

XII.

S Pierre d'Osma, moine de l'ordre clunisien près d'Auch, puis évêque à Osma, où sera chanoine le futur s. Domingo à la fin du XIIe s.

Bse Juana de Aza, mère de s. Domingo de Guzmán ; elle avait fait le pèlerinage à Silos, fondé par un s. Domingo, dont elle donna le nom à son troisième fils ; invoquée pour la fertilité des champs.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992 :

Clarétins : Felipe de Jesús Munárriz Azcona (*1875), Leoncio Pérez Ramos (*1875) et Juan Diaz Nosti (*1880), prêtres, à Barbastro ;

- béatifiés en 2001 :

Dominicains : Francisco Calvo Burillo (*1881), prêtre, près de Teruel ;

Capucins Amigoniens : Francisco Tomás Serer (*1911), prêtre, à Madrid ;

- béatifiés en 2007 ;

Salésien : Antonio Mohedano Larriva (*1894), prêtre, près de Málaga ;

Lasalliens : Martí Anglés Oliveras (Victori, *1887), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Francesc Company Torrelles (*1886), près de Tarragona.

Ouvriers Diocésains du Sacré-Cœur : Miguel Amaro Rodríguez (*1883),  à  Tolède ; 

Capucins : Fernando Olmedo Reguera (*1883), prêtre,  près de Madrid ;

Vincentiens : Leoncio Pérez Nebreda (*1895), prêtre, près de Teruel ;

B Giustino Maria Russolillo (1891-1955), prêtre italien, fondateur de la Société des Vocations Divines (Vocationistes), béatifié en 2011.

 

 

03 AOUT

 

I.

SS Nicodème, Gamaliel, et Abibon ; une vision permit en 415 de retrouver près de Jérusalem leurs corps avec celui de s. Etienne Protomartyr, dans la propriété de Gamaliel qui avait accueilli Nicodème chassé par les Juifs ; Abibon est le fils de Gamaliel ; s. Nicodème est maintenant commémoré le 31 août avec s. Joseph d'Arimathie.

II.

S Asprenas, premier évêque à Naples, baptisé par s. Pierre.

V.

S Dalmace, archimandrite à Constantinople, ancien officier, fervent opposant de Nestor au moment du concile d'Ephèse.

S Fauste, moine à Constantinople, qui serait le fils de s. Dalmace, cf. ci-dessus.

S Eufrone, évêque à Autun, correspondant de s. Sidoine Apollinaire.

VI.

S Martin, ermite en Campanie ; s. Benoît lui conseilla d'enlever de sa cheville la chaîne qui le retenait à sa grotte.

X.

B Grégoire, abbé à Nonantola ; à la fin, il démissionna et resta ermite. 

B Bennon, évêque à Metz ; ses ennemis lui crevèrent les yeux et il retourna dans son ermitage près de Zürich.

XII.

S Pietro, évêque à Anagni, bénédictin.

S Waltheof, abbé à Melrose ; il vit un jour l'Enfant Jésus dans l'Hostie.

XIII.

B Geoffroy de Loudun, élu très jeune évêque au Mans ; il fonda une chartreuse au Parc d'Orques.

XIV.

B Augustin Kažotić, dalmate, dominicain, évêque à Zagreb puis Lucera.

XX.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Salvador Ferrandis Seguí (*1880), près d’Alicante ;

Mineurs Conventuels : Federico López y López (Alfonso, *1878), prêtre, et Eugenio Remón Salvador (Miguel, *1907), profès, près de Barcelone ;

Salésiens : Francisco Bandrés Sánchez (*1896), prêtre, à Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Josep Guardiet Pujol (*1879), à Barcelone ; 

Fils de la Divine Providence : Ricardo Gil Barcelón (*1873), prêtre, et Antonio Isidoro Arrué Peiró (*1908), postulant, près de Valencia ; 

Capucins : Geronimo Limón Márquez (Luis, *1885), prêtre, à Málaga ;

Vincentiens : Andrés Avelino Gutiérrez Moral (*1886), prêtre, aux Asturies ;

Lasalliens : Patricio Beobide Cendoya (Alejo Andrés, *1889), près de Madrid ; Eleuterio Mancho López (Eleuterio Roman, *1898), à Madrid.

 

 

04 AOUT

 

I.

S Aristarque, évêque à Thessalonique, fidèle compagnon de s. Paul (cf. Ac 19:29, Col 4:10, Phil 24).

Ste Perpétue, pieuse femme romaine, baptisée par s. Pierre ; elle amena à la foi son époux et son fils.

?

SS Justin et Crescention, martyrs romains.

III.

S Eleuthère, martyr à Tarse et vénéré à Constantinople.

IV.

Ste Ia, martyre persane.

?

S Agabe, évêque à Vérone.

SS Epiphane et Isidore, martyrs (orientaux ?) vénérés à Besançon.

VI.

S Eufrone, évêque à Tours, de la famille de s. Grégoire de Langres ; il fit respecter les exemptions d'impôts de ses diocésains et reconstruire plusieurs églises détruites par le feu.

SS Pérégrin, Machorat et Viventien, frères, assassinés pour être venus rechercher dans le Maine leur sœur capturée après la bataille de Vouillé.

S Baumade, solitaire près de Tulle. 

VII.

S Molua (Lugid), abbé en Irlande, auteur d'une règle très rigide, mais aussi plein de tendresse pour les hommes et les animaux : un oiselet se lamentait au moment de sa mort.

X.

S Onofrio, ermite en Calabre.

XII.

S Raniero, camaldule, évêque à Cagli, à Split, martyrisé par des Slovènes qui occupaient illégalement un terrain appartenant à l'Eglise.

XIII.

Bse Cecilia Cesarini, compagne de la bse Diana d'Andalò, à Bologne ; c'est par elle qu'on connaît certains détails sur s. Dominique. 

XVI.

B William Horne, chartreux anglais, martyr à Tyburn. 

XIX.

S Jean-Marie Vianney, curé à Ars, patron des curés et, depuis 2009, de tous les prêtres.

XX.

B Frederick Jansoone (de Saint-Yves, 1838-1916), franciscain français, aumônier militaire en 1870 : il fonda un couvent à Bordeaux, travailla énormément en Terre Sainte (où il réussit aussi à rétablir la dévotion du Chemin de Croix dans Jérusalem, interdite depuis 1621), et au Canada ; béatifié en 1988.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1992 :

Hospitaliers : Gonzalo Gonzalo y Gonzalo (*1909), profès, à Madrid ;

- béatifiés en 2001 :

Salésiens : Josep Batalla Parramón (*1873), prêtre ; Josep Rabasa Betanachs (*1862), et Gil Rodicio y Rodicio (*1888), profès, à Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Francesc Mercader Rendé (*1881) et Josep Colom Alsina (*1906), près de Tarragona.

Frères Maristes : Joseph Sobraqués Glory (Luís Damián, *1891), Elías Garet Ventejo (Josep Ceferí, *1905), José Pampliega Santiago (Berardo José, *1912), Lucio Galerón Parte (Benedicto José, *1912), à Valencia ;

B Józef Krzysztofik (Henryk, 1908-1942), capucin polonais, mort à Dachau, béatifié en 1999.

 

 

05 AOUT

 

I.

S Memmie, évêque à Châlons-en-Champagne dont il est patron principal ; entre autres merveilles, il aurait ressuscité un mort et gouverné son diocèse pendant quatre-vingts ans (III.?).

II.

SS Addaï et Mari, évangélisateurs (après les Apôtres) en Mésopotamie et évêques. 

IV.

S Paris, évêque à Teano. 

S Cassien, évêque à Autun.

S Eusigne, soldat de cent-dix ans qui reprocha son impiété à Julien l'Apostat et fut décapité à Césarée.

?

SS Kattidios, Kattidianos et Soleb (Sobel), trois martyrs égyptiens.

Ste Nonna, heureuse épouse qui convertit son mari, s. Grégoire l'Ancien, et fut la mère de s. Grégoire de Nazianze, ste Gorgonie et s. Césaire.

S Emygde, évêque à Ascoli Piceno et martyr, au temps du pape Marcel.

V.

Ste Marie aux Neiges. Dédicace de Sainte-Marie-Majeure. Peut-être aussi le vrai jour de la Nativité de Marie.

VI.

S Venance, évêque à Viviers.

S Viâtre, ermite à Tremblevif, qui devint Saint-Viâtre.

?

S Froult, vénéré à Saintes.

VII.

S Oswald, roi anglais baptisé par des moines de Iona, auxquels il confia l'évangélisation de son pays.

VIII.

S Abel, écossais, ami de s. Boniface, évêque à Reims.

IX.

S Thierry, évêque à Cambrai.

XIV.

B Francesco (Cecco) Zanfredini, tertiaire franciscain à Pesaro, ermite à Monte Granario : il rendit la vie au coq qu'on avait plumé et préparé, pensant lui épargner le chant du coq matinal qui le réveillait.

Ste Margherita de Cesolo, dite Scalza (déchaussée), veuve à San Severino.

XVIII.

B Pierre-Michel Noël, prêtre à Rouen, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Manuel Moreno Martínez (*1862) et Victor García Ceballos (*1880), prêtres, et Eduardo González Santo Domingo (*1889), profès, à Madrid ; 

Augustins : Anastasio Díez García (*1867), Gabino Olaso Zabala (*1869), Victor Gaitero González (*1871), Felipe Barba Chamorro (*1873), Ángel Pérez Santos (*1877), Emilio Camino Noval (*1877), Cipriano Polo García (*1880), prêtres ; Luis Blanco Álvarez (*1888), convers ; Luciano Ramos Villafruela (*1884) et Ubaldo Revilla Rodríguez (*1885), laïcs, près de Valencia ; 

Lasalliens : Pere Masó Llagostera (Edmond Ángel, *1897), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 : 

Evêque : Salvi Huix Miralpeix (*1877), à Lleida ;

Diocésains : Pau Virgili Monfá (*1869), Joan Gibert Galofré (*1880) et Lluís Domingo Mariné (*1911), près de Tarragona ; 

Bénédictins : Lorenzo Santolaria Ester (*1872), convers, près de Huesca ; 

Mercédaires : Jaume Codina Casellas (*1901) et José Trallero Lou (*1903), profès, près de Teruel.

 

 

06 AOUT

 

I.

La fête de la Transfiguration du Seigneur, cf. Mt 17 ; Mc 9 ; Lc 9. Très tôt fêtée par les Grecs, cette fête se généralisa en Occident, après que, le 6 août 1457, une victoire fut remportée sur les Turcs par le roi Jean Hunyade et s. Jean de Capistran.

III.

SS Xyste II, pape (257-258), et ses diacres (Janvier, Magnus, Vincent, Stéphane, Agapitus, Felicissimus), plus conciliant que son prédécesseur avec s. Cyprien de Carthage, martyrisé quelques jours avant s. Laurent ; on les fête le 7 août.

IV.

SS Just et Pasteur, jeunes martyrs espagnols (13 et 9 ans) à Complutum.

V.

S Hormisdas, pape (514-523) : conciliateur dans Rome et avec les Grecs.

VI.

S Jacques, ermite et thaumaturge à Amida.

S Exoce, évêque à Limoges.

VII.

S Stapin, évêque à Carcassonne.

VIII.

S Morin, évêque à Auxerre.

XII.

S Chrémès, abbé de moines basiliens à Placa.

B Octavien, né à Quingey, frère de Guy de Bourgogne (futur Calixte II), bénédictin à Pavie, et finalement évêque à Savone.

B Schetzelon, ermite près de Trèves ; il ne parlait pas, et se vêtait d'un pagne.

XIII.

S Domingo de Guzmán, chanoine régulier augustin à Osma, fondateur de l'Ordre des Frères Prêcheurs (dominicains) après une mission fructueuse en pays cathare, mort à Bologne et fêté le 8 août.

XX.

Bse Anna Maria Rubatto (Francesca Maria di Gesù, 1844-1904), fondatrice des Sœurs Tertiaires Capucines de Loano, pour les malades et la jeunesse, béatifiée en 1993.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Laïc : Carlos López Vidal (*1894), près de Valence ;

- béatifiés en 2007 : 

Diocésains : Saturnino Ortega Montealegre (*1866), à Tolède ;  

Lasalliens : Antoni Serra Hortal (Adolfo Jaime, *1880), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Pau Bertrán Mercadé (*1875), Francesc Vives Antich (*1876), près de Tarragona ;

Capucins : José González Ramos Campos (Ángel, *1879) à Málaga, Andrés Soto Carrera (Gil, *1883) près de Séville, José María Recalde Magúregui (Ignacio, *1912), près de Vitoriaprêtres; Alejandro Casares Menéndez (José, *1897), diacre, près de Granada ; Juan Silverio Pérez Ruano (Crispín, *1875), convers, à Málaga ;

Franciscaines Missionnaires de la Mère du Divin Pasteur : María Ramiñán Carracedo (Isabel, *1876), à Madrid.

B Tadeusz Dulny (1914-1942), séminariste polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

 

07 AOUT

 

I.

Ste Claudia, romaine, femme de Pudens (cf. Tm 4) ou de Ponce Pilate ?

IV.

S Hyperechios, abbé en Egypte.

Ste Afra, à Augsburg ; elle offrit son martyre en compensation pour sa vie déréglée ; elle est patronne des diocèses de Augsburg et de Meissen.

V.

S Donat, archidiacre à Imola.

S Donat, évêque à Arezzo et martyr.

S Donatien, évêque à Châlons-en-Champagne après s. Memmie. 

S Victrice, soldat, torturé, devenu évêque à Rouen.

VII.

S Donat, évêque à Besançon, fondateur de l'abbaye Saint-Paul ; sa naissance advint sur les prières de s. Colomban ; il rédigea une règle pour les vierges, s'inspirant des ss. Benoît, Colomban et Césaire.

XIII.

B Giordano Forzatè, abbé à Padoue et chef d'une coalition contre l'empereur.

XIV.

S Alberto, carme à Trapani puis à Messine, thaumaturge : il conquit des Juifs, il fit cesser le siège de la ville en la ravitaillant miraculeusement.

B Alberto, camaldule près de Sassoferrato.

XVI.

S Vincenzo, frère convers franciscain à L'Aquila, d'ordinaire silencieux et à l'occasion prophète.

S Gaetano de Thiene, fondateur avec Giovanni Pietro Carafa, futur Paul IV, des Théatins, prêtres qui s'occupent aussi des pauvres et des malades. Théatin vient du nom latin de Chieti, ville dont était évêque Carafa avant d'y renoncer pour suivre Gaetano.

XVII.

Bx François Nourry (Agathange de Vendome) et Gonzalvo Vaz López-Netto (Cassien de Nantes), capucins martyrs à Gondar : comme on avait oublié la corde de la pendaison, Agathange proposa sa propre ceinture.

Bx John (Martin de Saint-Félix) Woodcock, prêtre franciscain, et les prêtres Edward Bamber et Thomas Whitaker, martyrs anglais, béatifiés en 1987.

B Nicholas Postgate, prêtre anglais martyr, béatifié en 1987.

XIX.

B Edmund Bojanowski, laïc polonais, fondateur des Servantes de l'Immaculée, béatifié en 1999.

XX.

S Miguel de la Mora (1878-1927), prêtre mexicain martyrisé pendant qu'il priait le chapelet; béatifié en 1992, canonisé en 2000, fêté avec ses compagnons le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Lasalliens : Luis Villanueva Montoya (Eustaquio Luis, *1888), Diodoro López Hernando (Teodosio Rafael, *1898) et Dalmacio Bellota Pérez (Carlos Jorge, *1908), près de Tolède ; 

Dominicaines : María del Carmen Zaragoza y Zaragoza et María Rosa Adrover Martí (toutes deux nées en 1888) près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Mercédaires : Francisco Gargallo Gascón (*1872) et Manuel Sancho Aguilar (*1874), prêtres, près de Teruel ;

Capucins : Rafaél Severiano Rodríguez Navarro (Pacifico, *1882), convers, à Málaga ;

Frères Maristes : Pedro Ortigosa Oraá (Aureliano, *1894), à Badajoz ;

Lasalliens : Joan Baptista Urgell Coma (Benet Joan, *1906), près de Tarragona ;

 

 

08 AOUT

 

?

SS Secundus, Carpophorus, Victorinus et Severianus, martyrs à Albano.

SS Eleuthère et Léonide, époux martyrs.

SS Auxiliateurs (Auxiliaires) : Acace, Barbe, Blaise, Catherine, Christophe, Cyriaque, Denis, Erasme, Eustache, Georges, Gilles, Guy, Marguerite, Pantaléon, chacun mentionné ou fêté à sa date propre dans le calendrier. 

IV.

SS Cyriaque, Large, Crescentianus, Memmias, Iuliana et Smaragde, martyrs romains.

S Marin, vieillard martyr à Anazarbe, décapité puis laissé aux chiens.

S Myron, pieux époux et cultivateur en Crète, devenu évêque et mort centenaire.

V.

S Eusèbe, grec, évêque à Milan, adversaire du monophysisme aux côtés de s. Léon le Grand ; il reconstruisit la cathédrale incendiée par les Huns.

S Hormisdas, noble de Ahmadan condamné pour sa foi à paître, nu, des chameaux.

S Sévère, prêtre à Vienne, venu de l'Inde.

VII.

S Liébaut, abbé à Fleury-sur-Loire (ensuite Saint-Benoît-sur-Loire).

S Mommole, second abbé à Fleury, où il ramena les reliques de s. Benoît.

Ste Sigrade, veuve retirée à Soissons, mère de s. Léger d'Autun.

VIII.

SS Ternat, Gervais et Gédéon (VII.-VIII.), évêques à Besançon.

IX.

S Emilien, évêque à Cyzique, exilé à cause de l'iconoclasme.

B Rathard, prêtre fondateur d'un monastère augustin à Diessen.

XI.

S Altman, évêque à Passau, réformateur du clergé et des monastères par la lutte contre le concubinage et la simonie.

XII.

S Famiano, ermite cistercien à Gallese, né à Cologne.

XVI.

B John Felton, martyr anglais à Londres : il avait affiché la sentence d'excommunication du pape Pie V contre la reine Elisabeth ; son petit garçon, Thomas, avait alors deux ans, et subit aussi le martyre, dix-huit ans après.

B John Fingley, prêtre anglais, martyr à York, béatifié en 1987.

XIX.

S Baolu Ge Tingzhu, martyr chinois laïc particulièrement lacéré, canonisé en 2000 et fêté le 9 juillet.

XX.

Ste Bonifacia Rodríguez Castro (1837-1905), vierge espagnole, fondatrice de la congrégation des Servantes de Saint Joseph, pour la formation des femmes à l'image de la sainte Famille, béatifiée en 2003, canonisée en 2011.

Bse Maria Ellen MacKillop de la Croix (1842-1909), fondatrice des Sœurs de Saint-Joseph du Sacré-Cœur de Jésus, pour l'enseignement, première australienne béatifiée, en 1995, et canonisée en 2010.

Bse Maria Anna Rosa Caiani (Maria Margherita, 1863-1921), fondatrice des Sœurs Minimes du Sacré-Cœur, éducatrices franciscaines, béatifiée en 1989.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1997 : 

Laïcs : Ceferino Giménez Malla (*1861), à Barbastro ;

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Antonio Silvestre Moya (*1892), près de Valencia ;

Piaristes : Nazaria Gómez Lezaun (Carmen de Saint-Philippe-Neri, *1869), Pascalina Gallén Martí (Presentación de la Sainte Famille, *1872), María Luisa Girón Romera (María Luisa de Jésus *1887), Antonia Riba Mestres (Clemencia de Saint-Jean-Baptiste, *1893), et María Baldillou y Bullit (María de l'Enfant-Jésus, *1905), près de Valencia :

- béatifiés en 2007 :

Evêque : Cruz Laplana Laguna (*1875), et son secrétaire Fernando Español Berdié (*1875), prêtre, à Cuenca ;

Salésiens : Nicolás de la Torre Merino (*1892), profès, à Madrid ; 

Lasalliens : Pedro Álvarez Pérez (Felipe José, *1914), près de Ciudad Real ;

Laïcs : Antero Mateo García (*1875), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Mercédaires : Mariano Pina Turón (*1867), prêtre, près de Teruel :

Picpus : Leoncio López Ramos (Eladio, *1904), prêtre, à Madrid ;

Séminaristes : Manuel Aranda Espejo (*1912), près de Jaén.

B Wlodzimierz Laskowski (1886-1940), prêtre polonais martyr à Gusen, béatifié en 1999.

 

09 AOUT

 

III.

S Romain, soldat martyr à Rome, touché par le martyre de s. Laurent.

IV.

S Domitien, évêque à Châlons-en-Champagne.

?

S Antonin, martyr brûlé vif à Alexandrie.

SS Amour et Viateur, martyrs en Franche-Comté (Saint-Amour) ; ils seraient de la légion thébéenne.

V.

S Martin, martyr espagnol, disciple de s. Martin et lapidé à Brive.

S Samuel, prêtre près de Constantinople, auteur d'ouvrages contre nestoriens, eutychéens et timothéens.

VI.

SS Fedliminus et Nathæus, l'un évêque à Kilmore, l'autre fondateur du monastère de Achonery.

S Erneus, abbé à Ceaucé.

VIII.

SS Julien et Marcien, martyrs de l'iconoclasme à Constantinople.

IX.

B Hathumar (Hadumar, Harimar), premier évêque à Paderborn.

XI.

B Maurille, évêque à Rouen, après avoir été abbé à Florence, où les moines tentèrent de l'empoisonner.

S Falco, ermite dans les Abruzzes.

XIII.

B Giovanni de Salerne, dominicain, envoyé à Florence par s. Dominique.

XIV.

S Giovanni de Fermo, ermite franciscain sur le mont Alverne, captivé par la Passion du Christ dès son enfance.

XV. 

Ste Beatriz de Menezes da Silva, noble portugaise, fondatrice à Tolède des Conceptionnistes, en l'honneur de l'Immaculée Conception de Marie (le 17 août au Martyrologe).

XVI.

B Richard Bere, chartreux londonien martyr.

XVIII.

B Claude Richard, bénédictin à Moyenmoutier (Vosges), martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bse Juana Josefa Cipitria y Barriola (Candida Mara de Jesus, 1845-1912), servante basque espagnole, fondatrice de la congrégation des Filles de Jésus, pour l'éducation des jeunes filles, béatifiée en 1996.

Bse Barbara Marianne Cope (Koob, 1838-1918), de famille allemande émigrée aux Etats-Unis, des Sœurs de Saint-François, dédiée aux lépreux à Honolulu, béatifiée en 2005, canonisée en 2012.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992 :

Hospitaliers : Gabriel Maya Gutiérrez (Esteban, *1907), Rubén de Jésus López Aguilar (*1908), Luis Ayala Niño (Arturo, *1909), José Velázquez Peláez (Juan Bautista, *1909), Ramón Ramírez Zuluaga (Melchiades, *1909), Alfonso Antonio Ramírez Salazar (Eugenio, *1913), Luis Modesto Páez Perdomo (Gaspar, *1913), tous profès nés en Colombie, morts à Barcelone ;

- béatifiés en 1995 :

Piaristes : Faustino Oteiza Segura (F. de N.Dame des Douleurs, *1890), prêtre, et Francisco Felipe Naya (Florentín de S.François Borgia, *1856), convers, près de Huesca ;

Disciples de Jésus : Guillermo Plaza Hernández (*1908), prêtre, près de Toledo ;

- béatifié en 1997 :

Evêque : Florentino Asensio Barroso (1877-1936), à Barbastro ;

- béatifié en 2001 :

Capucins : José María Garrigues Hernández (Germán de Carcagente, *1895), prêtre, près de Valencia ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Francisco López-Gasco Fernández-Largo (*1888), près de Toledo ;

Salésiens : José María Celaya Badiola (*1887), profès, à Madrid ;

Lasalliens : Josep Figuera Rey (Llorenç Gabriel, *1912), à Barcelona.

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Antonio Mateo Salamero (*1864), près de Madrid ; 

Ouvriers Diocésains du Sacré-Cœur : Joan Vallés Anguera (*1872), près de Tarragona ;

Fils de la Sainte-Famille : Narcís Sitjá Basté (*1867), à Barcelone ; 

Bénédictins : Mariano Sierra Almázor (*1869), prêtre, près de Huesca ; 

Rédemptoristes :  Julián Pozo Ruiz de Samaniego (*1903), prêtre, à Cuenca ; 

Lasalliens : Josep María Aragones Mateu (Lleonard Josep, *1886) et Mateo Molinos Coloma (Dionisio Luis, *1890), près de Lleida ; 

Ste Edith Stein (Teresa Benedicta de la Croix, 1891-1942), onzième enfant d'une famille juive polonaise, philosophe puis carmélite, arrêtée à Echt, exécutée à Auschwitz, offrant sa vie pour les Juifs et les Allemands, co-patronne de l'Europe avec les stes Catherine de Sienne et Brigitte de Suède ; béatifiée en 1987, canonisée en 1998.

B Franz Jägerstätter (1907-1943), père de famille autrichien, pendu à Berlin par des nazis, béatifié en 2007.

Bx Zbigniew Adam Strzałkowski (*1958) et Michał Tomaszek (*1960), Frères mineurs polonais, abattus au Pérou en 1991, béatifiés en 2015.

 

 

10 AOUT

 

III.

S Laurent, diacre romain de Sixte II, brûlé vif sur une grille, troisième patron de Rome, après les ss. Pierre et Paul, patron despauvres et des rôtisseurs ; au Moyen-Age trente-quatre églises lui étaient dédiées à Rome.

IV.

Ste Astérie (Hestérie), vierge martyre à Bergame.

?

Stes Bassa, Paula, Agathonica, martyres à Carthage.

Ste Philomène, inconnue retrouvée dans une catacombe romaine, à qui le Curé d'Ars attribuait ses miracles.

V.

S Auteur, évêque à Metz au moment de l'invasion des Huns.

VI.

S Deusdedit, cordonnier romain qui donnait aux pauvres le samedi ses économies de la semaine. 

S Blain (Blaan, Blane), irlandais, évêque à Kingarth.

VII.

S Aredius, évêque à Lyon, aux façons quelque peu brutales mais tout de même vénéré à Lyon.

XII.

S Malchus, évêque à Lismore.

S Hugues de Montaigu, évêque à Auxerre ; il avait été jeune moine à Cluny sous son oncle s. Hugues, puis abbé à Auxerre.

XV.

B João de Menezez da Silva (Amadeo de Portugal), hiéronymite en Espagne, franciscain en Italie, fondateur de couvents de régulière observance, auteur d'un commentaire sur l'Apocalypse ; frère de ste Beatriz da Silva.

XVII.

B Augustinus Ōta, jésuite japonais martyr.

XVIII.

Bx Claude-Joseph Jouffret de Bonnefont, sulpicien et supérieur du petit séminaire à Autun, François François (sic), capucin, et Lazare Tiersot, chartreux à Beaune, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Salvador Estrugo Solves (*1862) et José Toledo Pellicer (*1909), près de Valencia ; 

Salésiens : Juan Martorell Soria (*1889), prêtre, à Valencia ; 

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Lluís Sans Viñas (*1887), près de Tarragona ; 

Mercédaires : Antonio González Penín (*1864), profès, à Barcelone ;

Rédemptoristes : José Xavier Gorosterratzu Jaunarena (*1877), prêtre, et Victor Calvo Lozano (*1896), profès, à Cuenca ; 

Frères Maristes : Esteve Llover Torrent (Millá, *1885), près de Valencia ;

Lasalliens : Jaume Jardí Vernet (Fulbert Jaume, *1901), près de Tarragona.

Bx Edward Grzymala (*1906) et Franciszek Drzewiecki (*1908), orioniste, prêtres polonais gazés à Dachau en 1942, martyrs béatifiés en 1999.

 

11 AOUT

 

III.

S Alexandre, philosophe qui exerçait le métier de charbonnier par ascèse, puis évêque à Comane et martyr ; patron des charbonniers.

IV.

S Tiburce, martyr romain.

Ste Suzanne , martyre romaine qui refusa d'épouser le fils de Dioclétien.

S Rufinus, premier évêque à Assise et martyr.

S Cassien, évêque à Bénévent.

S Taurin, premier évêque à Evreux.

Ste Digne, vierge solitaire à Todi.

Ste Attracta, irlandaise qui reçut de s. Patrick le voile des vierges. 

VI.

S Equitius, abbé en Valérie ; il mit en déroute un faux moine qui était sorcier ; son extrême simplicité désarma l'envoyé du pape venu le convoquer à la suite d'une calomnie.

VII.

S Géry (Gaugericus), évêque à Cambrai pendant quarante ans ; il avait appris le psautier pour être diacre ; le jour du sacre, il fit tomber les chaînes de douze prisonniers. 

Ste Rusticula (Marcia), abbesse à Arles, de dix-huit à soixante-dix-sept ans.

Ste Agilberte (Gilberte), abbesse à Jouarre. 

XI.

S Gérard, croisé auvergnat, mort à Gallinaro lors de la première croisade ; il apparut à un autre croisé qui fit connaître son tombeau, où eurent lieu des miracles. 

XIII.

Ste Claire, fondatrice à Assise des Pauvres Dames de l'ordre des Mineurs (clarisses), canonisée deux ans après sa mort ; Pie XII l'a proclamée patronne de la télévision parce qu'elle “assista” depuis sa cellule à la messe de minuit de Noël.

XV.

B Nicolas Appleine, chanoine à Prémery ; Louis XI recourut à son suffrage.

XVI.

Bx John Sandys, Stephen Rowsham (prêtres) et William Lampley (tailleur), martyrs anglais, béatifiés en 1987.

XVIII.

B Jean-Georges Rehm (Thomas), dominicain à Schlestadt, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Luigi Biraghi, prêtre milanais, béatifié en 2006.

B John Henry Newman, cardinal anglais converti de l’anglicanisme, béatifié en 2010.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Laïcs : Ráfael Alonso Gutiérrez (*1890), père de six enfants, et Carlos Díaz Gandía (*1907), père d'une petite fille de huit mois, près de Valencia ;

- béatifiés en 2013 : 

Hospitaliers : Ramón Rosell Laboria (Leonci, 1897), prêtre, et Armando Óscar Valdés (Jaime, *1891), profès, à Valencia ; 

Picpus : Benjamín Fernández de Legaria Goñi (Teófilo, 1898), prêtre, près de Madrid ;

Frères Maristes : Julián Lisbona Royo (Timoteo José, *1891), Francisco Donazar Goñi (Andrés José, *1893), Marcos Leyún Goñi (Emiliano José, *1897), près de Huesca ; Manuel Llop Plana (Adrián, *1896) et José Valencia Janices (Benigno José, *1906), près de Madrid.

B Maurice Tornay (1910-1949), suisse, chanoine du Grand-Saint-Bernard, missionnaire au Tibet et martyr, béatifié en 1993.

 

12 AOUT

 

IV.

S Euplus, diacre martyr à Catane, décapité.

SS Anicet et Photius, oncle et neveu, martyrs à Nicomédie, brûlés vifs.

S Muredachus, évêque en Irlande.

Ste Lélia, vierge en Irlande.

Ste Hilarie, mère de ste Afra, martyre à Augsburg.

SS Gracilien et Felicissima, martyrs à Faléria.

VI.

S Herculan, évêque à Brescia.

S Porcaire, abbé à Lérins, martyr des Vandales.

VII.

Ste Cécile (Claire, Sigeberge), abbesse à Remiremont, auteur d'une Vie de s. Romaric, fondateur de cette abbaye et qui pourrait être son père.

XVII.

B Charles Meehan, prêtre franciscain irlandais martyr béatifié en 1987.

B Innocent XI, pape (1676-1689) à 55 ans : excellent administrateur, il rompit avec le népotisme, poussa le roi de Pologne et l'empereur à s'allier contre les Turcs sous les murs de Vienne, et s’opposa à l'absolutisme de Louis XIV à propos de la régale.

XVIII.

B Pierre Jarrige de la Morelie de Puyredon, chanoine en Haute-Vienne, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

SS Antôn Nguyên Dích (paysan), Giacôbê Dô Mai Nam (prêtre), Micae Nguyên Huy My (médecin), martyrs décapités au Tonkin ; Antôn avait accueilli le père Giacôbê chez Micae (le maire du village et son beau-père) ; canonisés en 1988 et fêtés le 24 novembre.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992 :

Hospitaliers : Atilano Dionisio (Flavio) Argüeso González (*1877), profès, près de Madrid ;

Clarétins : Nicasio Sierra Ucar (*1890), Sebastián Calvo Martínez (*1903), Pere Cunill Padrós (*1903), José Pavón Bueno (*1909), prêtres ; Wenceslau Clarís Vilaregut (*1907), sous-diacre ; Gregorio Chirivás Lacambra (*1880), profès, à Barbastro ;

- béatifiée en 1993 :

Victoria Díez Bustos de Molina (*1903), enseignante laïque de l’Institut Thérésien, jetée dans un puits de mine abandonné à Hornachuelos (près de Cordoue), morte en proclamant “Vive le Christ-Roi !” ;

- béatifié en 1995 :

Disciples de Jésus : Antoni Perulles Estivill (*1892), prêtre, près de Tarragona ;

- béatifié en 2001 :

Salésiens : Miquel Domingo Cendra (*1909), profès, près de Barcelone ; 

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Domingo Sánchez Lázaro (*1860), à Tolède ;

Dominicains : Buenaventura García-Paredes Pallasà (*1866), ancien général de l’Ordre, dans les Asturies ;

- béatifiés en 2013 :

Evêques : Manuel Borrás Ferré (*1880), évêque auxiliaire à Tarragona, mort près de Tarragona ; Manuel Basulto Jiménez (*1869), évêque à Jaén, mort près de Madrid ;

Diocésains : Pau Figuerola Rovira (*1870), près de Lleida ; Joan Rofes Sancho (*1875), Antoni Nogués Martí (*1876), Ramon Martí Amenós (*1905), Josep María Sancho Toda (*1909), près de Tarragona ; Félix Pérez Portela (*1895), près de Madrid ; José Jordán Blecua (*1906) et Josep Nadal Guiu (*1911), près de Huesca ;

Carmes Déchaux : Carles Barrufet Tost (de Jésus Marie, *1888), profès, près de Tarragona ; 

Lassalliens : Pedro José Cano Cebrían (Arístides Marcos, *1906) et Gabriel Albiol Plou (Justí Gabriel, *1910), près de Castellón ;

Filles de la Charité : Estefanía Saldaña Mayoral (*1873), María Asunción Mayoral Peña (*1879) ; Ramona Cao Fernández (*1883), Juana Pérez Abascal (*1886), Melchora Adoración Cortés Bueno (*1894), María Severina Díaz-Pardo Gauna (*1895), María Dolores Barroso Villaseñor (*1896), près de Madrid.

Bx Józef Straszewski (*1885), prêtre, et Józef Stepniak (Florian, *1912), profès capucin, martyrs polonais déportés à Dachau et gazés en 1942, béatifiés en 1999.

B Karl Leisner (1915-1945), prêtre ordonné clandestinement à Dachau par Mgr Piguet, évêque à Clermont-Ferrand, mort juste après sa libération, considéré comme martyr, béatifié en 1996.

 

13 AOUT

 

II.

SS Pontien et Hippolyte. Le premier, pape (230-235), exilé en Sardaigne, y mourut des mauvais traitements subis ; s. Hippolyte, premier antipape de l'histoire, se réconcilia avec l'Église et s. Pontien, dont il partagea le sort en Sardaigne.

III.

S Cassien, maître d'école romain, martyr, exécuté par ses propres élèves.

IV.

Ste Vitalina, vierge à Artonne.

VI.

S Antiochus, évêque à Lyon ; il était allé en Egypte visiter son évêque s. Just (cf. 2 septembre).

Ste Radegonde, princesse de Thuringe, épouse de Clotaire Ier, fondatrice à Poitiers d'un monastère qui prit plus tard le nom de Sainte-Croix.

S Junien, abbé à Mairé-Lévescaut.

Stes Centolle et Hélène, martyres à Burgos.

VII.

S Maxime le Confesseur, très illustre théologien de Constantinople qui lutta contre le monophysisme et le monothélisme, exilé, torturé avec deux autres Anastase (on leur coupa la langue et la main droite).

VIII.

S Wigbert, anglo-saxon, à qui s. Boniface confia le monastère de Fritzlar.

S Hariulf , évêque à Langres, fondateur du monastère de Elwangen.

IX.

S Swentibold, roi de Lotharingie, autoritaire et emporté, mais pieux.

X.-XI.

SS Ludolphe et Druthmar, abbés à Corvey.

XII.

S Nersès IV, patriarche arménien comme son frère, fervent artisan de l'union entre les églises arménienne et grecque, auteur d'écrits théologiques, poétiques et épiques admirables. 

XIII.

Bse Gertrude, fille de ste Elisabeth de Hongrie, abbesse au monastère prémontré de Altenberg, où elle introduisit la célébration de la fête du Saint-Sacrement.

XVI.

Bx franciscains Patrick O'Healy (évêque) et Conus O'Rourke (prêtre), martyrs irlandais.

B William Freeman, martyr anglais, un moment anglican, mais repenti à la vue d'un martyr à Tyburn ; il entonna le Te Deum en allant au supplice. 

XVII.

S Jan Berchmans, jésuite flamand venu à Rome, exemplaire en toutes choses ; son père devint prêtre après la mort de sa mère.

B Carlo Domenico Cristofori (Marco d'Aviano), capucin italien, actif en Vénétie puis en Pologne et en Germanie ; il eut un rôle prépondérant dans la libération de Vienne le 12 septembre 1683 (à l'origine de la fête du s. Nom de Marie), de Buda et de Belgrade ; il s'était donné le surnom de médecin de l'Europe, béatifié en 2003. 

XVIII.

S Tikhon de Zadonsk, moine russe très cultivé, évêque à Voronéje, très proche de la spiritualité occidentale, mystique.

B Pierre Gabilhaud, curé en Creuse, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

S Pierre (Bénilde) Romançon, frère des Écoles Chrétiennes en Auvergne.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992

Clarétains : Secundino Maria Ortega García (*1912), prêtre ; Hilario Llorente Martín et Pedro García Bernal (*1911), Antolín Calvo y Calvo, Antoni Dalmau Rosich,  Teodoro Ruiz de Larrinaga García, Xavier Luis Bendrés Jiménez, Salvador Pigem Serra (*1912), Josep Brengaret Pujol, Esteve Casadevall Puig, Juan Echarri Vique, Ramón Novich Rabionet, Juan Sánchez Munárriz et Josep Ormo Seró (*1913), Joan Codinachs Tuneu et Eusebi Maria Codina Millá (*1914), Manuel Torras Sais et Tomás Capdevila Miró (*1915), clercs ; Alfons Miquel Garriga et Manuel Buil Lalueza (*1914), profès, tous à Barbastro ;

- béatifié en 1995 :

Piaristes : Juan Agramunt Riera (J. des Sacrés-Cœurs, *1907), prêtre, près de Castellón ;

- béatifiés en 2001 :

Salésiens : José Bonet Nadal (*1875), prêtre, à Barcelone ; 

Capucins : Modesto García Martí (M. de Albocácer, *1880), prêtre, près de Castellón ;

- béatifiés en 2005 :

Diocésains : Josep Tápies y Sirvant (organiste, *1869), Francesco Castells Brenuy (*1876), Josep Joan Perot Juanmartí (*1877 en France), Josep Boher Foix (*1887), Pasqual Araguàs Guàrdia (*1899), Pere Martret Moles (*1901), Silvestre Arnau Pasquët (*1911), près de Lleida ; 

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Inocencio García Díez (*1875) et Luciano Hernández Ramírez (Reginaldo, *1909 au Mexique), prêtres, à Madrid ;

Lassalliens : Eugenio Cuesta Padierna (Hilarion Eugenio, *1912) et Francisco Mallo Sánchez (Francisco Alfredo, *1916), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Ramon Artiga Aragonés (*1880) et Pere Rofes Llauradó (*1909), près de Tarragona ;

Ouvriers du Sacré-Cœur : Mateo Despóns Tena (*1884), près de Castellón ;

Sœurs Missionnaires : Dorotea Llamanzarez Fernández (Gertrudis, *1870), près de Madrid ;

- béatifié en 2015 :

Capucins : Josep Alcina Gasas (Agustí, *1907), pr^etre près de Barcelone.

B Jakob Gapp (1897-1943), marianiste autrichien, arrêté par la Gestapo à Hendaye (où il se cachait), guillotiné à Berlin, béatifié en 1996.

 

14 AOUT

 

?

S Ursicinus (Ursicius), soldat martyr en Illyrie.

S Démétrius, martyr à Sirmium.

S Félix, évêque, martyr à Gardumo.

IV.

S Marcel, évêque à Apamée et martyr.

S Eusèbe, prêtre romain, enfermé pendant des mois dans une chambre basse, à cause de sa foi.

VI.

S Fachananus, évêque et abbé en Irlande.

VIII.

S Werenfrid, prêtre missionnaire à Westervoort et Elst.

X.

B Eberhard, premier abbé à Einsiedeln.

XI.

S Arnoult, chevalier, moine, abbé contre son gré, évêque malgré lui à Soissons.

XIV.

B Giansante Brancorsini d'Urbino, devenu frère convers franciscain après avoir blessé à mort un adversaire ; il obtint la grâce de souffrir à l'endroit où il avait blessé sa victime, et un ulcère à la cuisse le tourmenta jusqu'à la fin ; il y eut des miracles nombreux avant (?) et après sa mort ; son corps fut préservé de la corruption.

XV.

S Antonio Primaldi, martyr avec huit-cents autres habitants de Otranto : n'ayant pas voulu renier leur foi, ils furent tous exécutés par les Turcs et leurs corps, quoique non ensevelis pendant plusieurs mois, restèrent sans corruption ; ils ont été canonisés en 2013.

XVII.

SS Domingo Ibañez de Erquicia, prêtre espagnol, et Franciscus Shōemon, novice japonais, dominicains, martyrs au Japon, béatifiés en 1981 et canonisés en 1987, fêtés avec s. Laurent Ruiz le 28 septembre.

XIX.

Bse Elisabetta Renzi, d'abord augustine à Petrarubbia, fondatrice des Sœurs de la Vierge des Douleurs à Rimini, pour l'éducation des jeunes filles des milieux pauvres, béatifiée en 1989.

XX.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Vicente Rubiols Castelló (*1874) et Félix Yuste Cava (*1887), prêtres, près de Valencia ;

- béatifiée en 2007 :

Carmélites : Maria de Puiggraciós Badia Flaquer (M. Patrocinio de s.Joseph, *1903), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Jocund Bonet Mercadé (*1875) et Andreu Prats Barrufet (*1886), près de Tarragona ; José García Librán (*1909), près d’Ávila ;

Capucins : Joaquín Frade Eiras (Berardo, *1878), prêtre, près de Lugo ; Segundo Pérez Arias (Ildefonso, 1874), Ángel de la Red Pérez (Arcángel, *1882), prêtres, près de León ; Basilio González Herrero (Alejo, *1874), convers, près de León, et Ezequiél Prieto Otero (Eusebio, *1885), convers, aux Asturies ;

Carmes de l’Ancienne Observance : Antonio María Martín Povea (*1887) et Pedro Velasco Narbona (*1892), convers, près de Cordoue ;

Vincentiens : Ricardo Atanes Castro (*1875), prêtre, aux Asturies ;

Lasalliens : Patricio Gellida (Llorach (Rafaél José, *1871), près de Valencia.

S Rajmund Kolbe (Maksymilian, 1894-1941), franciscain polonais, à l'origine de la Milice de l'Immaculée, de la revue Le Chevalier de l'Immaculée (plus d'un million d'exemplaires) et de Niepokalanow (Cité de l'Immaculée), en Pologne et au Japon ; mort à Auschwitz, achevé d'une injection mortelle, après s'être offert à la place d'un co-détenu condamné au bunker de la faim, béatifié en 1971, canonisé en 1982.

 

 

15 AOUT

 

I.

Assomption de la Très Sainte Vierge Marie ; cette fête resta chômée depuis qu'on y avait intronisé un s. Napoléon au début du XIXe s. (et bientôt tombé en discrédit dès 1814).

III.

S Tarsicius, acolyte ou diacre (donc pas un enfant), martyrisé pour la défense de l'Eucharistie. 

SS Straton, Philippe et Eutychien, martyrs à Nicomédie.

V.

S Simplicianus, évêque à Milan, successeur de s. Ambroise.

S Alype, évêque à Thagaste, compatriote, ami, disciple de s. Augustin et baptisé le même jour, puis consacré évêque avant s. Augustin, qui l'a fait connaître.

IX.

S Altfrid (Alfred), bénédictin à Corvey, évêque à Hildesheim ; il tenta de maintenir la paix entre les Carolingiens, fit construire des monastères et une nouvelle cathédrale dédiée à la Sainte Vierge.

X.

S Baudran (Baltran), abbé à Lure.

XI.

S Arduinus, ordonné prêtre à Rimini par l'évêque simoniaque ; il célébrait la Messe chaque jour, fait rare à l'époque. 

S Etienne, roi de Hongrie ; il consacra son pays à la Vierge Marie ; fêté le 16 août.

XIII.

S Hyacinthe, dominicain polonais à Cracovie, un des apôtres de la Pologne.

XV.

B Aimone Taparelli, dominicain à Savigliano et Inquisiteur pour la Lombardie, mort quasi centenaire un 15 août.

XVI.

Bse Giuliana Puricelli de Busto Arsizio, des Ermites Ambrosiennes.

S Stanislas Kostka, polonais, jeune novice jésuite, mort à Rome à presque dix-huit ans, favorisé de visions de la Sainte Vierge avec l'Enfant-Jésus, et des Anges ; patron de la Pologne.

XX.

B Isidore Bakanja (1885 env.-1909), jeune homme du Congo Belge, martyrisé pour avoir refusé d'enlever son scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel, béatifié en 1994.

SS Luis Batis Sáinz (*1870), prêtre, Manuel Morales (*1898), père de trois enfants, ainsi que Salvador Lara Puente (*1905) et son cousin David Roldan Lara (*1902), mexicains martyrs en 1926, béatifiés en 1992, canonisés en 2000, fêtés avec leurs compagnons le 21 mai.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1992 :

Clarétains : Lluís Masferrer Vila (*1912), prêtre ; Faustino Pérez García et José Figuero Beltrán (*1911), José Blasco Juan, Josep María Badía Mateu, Alfons Sorribes Teixidó, Eduardo Ripoll Diego, Lluis Escalé Binefa, Lluis Lladó Teixidor, Manuel Martínez Jarauta, Rafael Briega Morales (* 1912), Francesc Roura Farró, José María Amorós Hernández, Juan Baixeras Berenguer, Miguel Masip González, Sebastiá Riera Coromina (*1913), Agustín Viela Ezcurdia, Josep Ros Florensa, Ramón Illa Salvía (*1914), clercs ; et Francisco Castán Meseguer (*1911), profès, à Barbastro ;

-  béatifié en 1995 :

Disciples de Jésus : José María Peris Polo (*1889), près de Castellón ;

- béatifiée en 1998 :

Carmélites Déchaussées : Elvira Moragas Cantarero (María Sacrário de Saint-Louis-de-Gonzague, *1881), à Madrid ;

- béatifié en 1999 :

Augustins Récollets : Vicente Soler Munárriz (*1867), prêtre, à Motril ;

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Carmelo Sastre Sastre (*1890), près de Valencia ;

Capucins Amigoniens : Agustín Hurtado Soler (Domingo María de Alboraya, *1872), prêtre et compositeur, à Madrid ;

- béatifiés en 2007, cinq prêtres :

Dominicains : Maximino Fernández Marínas (*1867) et Josep Santoja Pinsach (*1879), prêtres, à Madrid ; 

Salésiens : Francisco Míguez Fernández (*1887), prêtre, à Málaga ; 

Augustins : Severiano Montes Fernández (*1887), prêtre, à Oviedo, et Manuel Formigo Giráldez (*1894), prêtre, à Málaga ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Joan Ceró Cedó (*1908) et Agustí Ibarra Angüela (*1911) ; Juan Mesonero Huerta (*1913), près d’Ávila ;

Capucins : Juan Francisco Barahona Martín (Alejandro, *1902), prêtre, à Madrid ;

Picpus : Luis Ros Ezcurra (Mario, *1910), à Madrid ;

Clarétains : Sebastiá Balcells Tonijuan (*1885), le profès ;

Lassalliens : Ildefonso Alberto Flos (Luis Alberto, *1880) et Miguel Alberto Flos (Exuperio, *1881), eux-mêmes frères naturels, et Clemente Vea Balaguer (Clemente Adolfo, *1898), près de Castellón.

B Riccardo Granzotto (Claudio, 1900-1947), franciscain italien, sculpteur (il construisit entre autres quatre “grottes de Lourdes”), béatifié en 1994.

 

16 AOUT

 

IV.

S Arsacius, militaire persan retiré à Nicomédie, dont il annonça la destruction.

S Chérémon (Thérémon), ermite à Scété, mort centenaire assis sur sa chaise.

S Théodore, évêque à Sion, qui retrouva les reliques des martyrs de la légion thébéenne. 

?

Ste Basilée, vierge martyre à Couvert.

V.

S Vamnés, martyr en Perse.

S Titus, diacre romain tué durant l'occupation de Rome par les Goths.

S Balsème, martyr des Vandales à Arcis-sur-Aube ; décapité, il ramassa sa tête.

VI.

S Armel, breton anglais venu en Armorique, à l'origine de Plouarzel, thaumaturge : on l'invoque contre maux de tête, fièvres, coliques, enflures, goutte, rhumatisme ; il est donc patron de maladreries et d'hôpitaux.

S Frambaldus, moine dans le Maine.

S Aré, évêque à Nevers.

?

S Cizy, martyr (des Arabes ? ) en Languedoc. 

XII.

S Raoul de la Fustaie, moine de Saint-Jouin-de-Marnes, à l'origine du double monastère de Saint-Sulpice-la-Forêt.

XIII.

B Lorenzo l'Encuirassé, ermite à Subiaco ; en pénitence pour avoir tué quelqu'un par accident, il fit le pèlerinage de Compostelle, puis vécut longtemps bardé de plaques métalliques hérissées de pointes à l'intérieur.

XIV.

S Roch, thaumaturge de Montpellier ; il guérit des malades (surtout pestiférés) sur son chemin pour Rome ; on l'invoque contre la peste.

XV.

B Angiolino Agostino Mazzinghi, carme à Florence.

XVII.

B Melchior Kumagai Motonao, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

B Juan de Sainte-Marthe, prêtre franciscain espagnol, musicien, martyr au Japon.

Bx Simon Kiyota Bokusai, martyr japonais avec sa femme Magdalena, son hôte Thomas Gengoro avec sa femme Maria et leur petit garçon Iacobus Buzo, crucifiés la tête en bas.

Bx Francisco de Sainte-Marie, prêtre franciscain espagnol martyr à Nagasaki avec Bartolomé Díaz Laurel, prêtre franciscain mexicain et médecin ; également : le catéchiste japonais Antonius de Saint-François ; Tsuji Shobyoe (Gaspard Vaz, coréen) et son épouse japonaise Maria ; Franciscus Kuhyoe, qui les avait hébergés et qui recevra le baptême en prison, ainsi que son voisin Ludovicus Matsuo Soyemon ; Thomas Ou Jinyemon (coréen), les charpentiers Lucas Kyuemon et Michaël Kizayemon, brûlés vifs ou décapités. Il y eut aussi quatre tertiaires dominicains : le catéchiste japonais Leo Franciscus Kurobioye Nakamura, l'ancien bonze coréen Caius Akashi Jiemon, les japonaises Magdalena Kiyota et Francisca ; en plus, on décapita les enfants de ces martyrs, âgés de trois à vingt-cinq ans, mais ils ne sont pas béatifiés ; le Martyrologe les mentionne le 27 août, comme au calendrier franciscain.

XVIII.

B Jean-Baptiste Ménestrel, chanoine à Remiremont, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Ste Luosa Fan Hui, martyre chinoise laïque, canonisée en 2000 et fêtée le 9 juillet.

XX.

Bse Ana Josefa Pérez Florido (1845-1906), espagnole, dernière de dix-neuf enfants, fondatrice des Mères des Abandonnés, pour les vieillards, béatifiée en 1994.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Capucins Amigoniens : Enrique García Beltrán (E. de Almazora, *1913), diacre, et José María Sanchís Mompó (Gabriel María de Benifaió, *1858), profès, près de Valencia ;

Frères Mineurs : Miguel García Gilabert (Plácido, *1895), prêtre, près de Alicante ; 

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Antonio María Rodríguez Blanco (*1877), coopérateur salésien, près de Cordoue ;

Mineurs Conventuels : Ángel Hernández-Ranera de Diego (*1877), Domingo Alonso de Frutos et Martín Lozano Tello (*1900), Víctor Chumillas Fernández (*1902), Julián Navío Colado (*1904), Benigno Prieto del Pozo (*1906), prêtres ; Marcelino Ovejero Gómez, Antonio Rodrigo Antón José de Vega Pedraza et José Alvarez Rodriguez (*1913), Andrés Majadas Málaga, Santiago Maté Calzada, Anastasio González Rodríguez (*1914), Alfonso Sánchez Hernández-Ranera, Félix Maroto Moreno, Saturnino Río Rojo, Federico Herrera Bermejo, Ramón Tejado Librado, Vicente Majadas Málaga et Valentín Díez Serna (*1915), clercs, près de Ciudad Real ;

Mercédaire : Josep Reñé Prenafeta (*1903), prêtre, à Barcelone ;

Ouvriers du Sacré-Cœur : Amadeu Monje Altés (*1906), près de Tarragona ;

- béatifié en 2015 :

Capucins : Laurentí Basil Matas (Anselm, *1878), prêtre, à Barcelone.

 

17 AOUT

 

III.

S Myron, prêtre martyr à Cyzique.

S Mammès, berger martyr à Césarée de Cappadoce, patron de la cathédrale de Langres ; s. Mamet, vénéré à Saint-Flour, est peut-être le même.

SS Paul et Julienne, frère et sœur martyrs à Ptolémaïs. 

IV.

S Eusèbe, pape (310) pendant deux mois ; exilé et mort en Sicile.

VII.

S Anastase, évêque à Terni.

VIII.

S Carloman, fils aîné de Charles Martel, maire du palais avec Pépin, moine à Rome puis au Mont Cassin. 

S Amour, abbé à Amorbach.

IX.

S Jéron (Hiéron), moine écossais, tué par les Normands à Noordwijk.

X.

S Elie le Jeune, moine calabrais, un moment capturé par les Sarrasins en Afrique.

Stes Bénédicte, Cécile, abbesses, et Relinde, recluse, à Susteren.

XII.

S Nicola Politi, ermite en Sicile.

S Donato, moine de la congrégation de Montevergine à Massadiruta, mort à dix-neuf ans. 

B Alberto, prêtre près de Sienne, le saint Job de Toscane.

XIV.

Ste Chiara, abbesse augustine à Montefalco ; son cœur portait l'image des instruments de la Passion, son sang se liquéfie comme celui de s. Janvier.

XVII.

SS Jacobus de Sainte Marie Kyushei Gorōbyōe Tomonaga, dominicain, et Michaël Kurōbyōe,  catéchiste, martyrs japonais, béatifiés en 1981 et canonisés en 1987, fêtés le 28 septembre avec s. Laurent Ruiz.

XVIII.

Ste Jeanne Delanoue, marchande très commerçante à Saumur, devenue "la mère des pauvres", ouvrant plusieurs hospices et fondant la congrégation de Sainte-Anne-de-la-Providence, canonisée en 1982.

B Noël-Hilaire Le Conte, chanoine musicien à Bourges, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995. 

XIX.

Bse Elisabeth Turgeon, fondatrice canadienne des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, pour l'enseignement, béatifiée en 2015.

XX.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 : 

Piaristes : Enric Canadell Quintana (des Sacrés-Cœurs, *1890), prêtre, près de Girona ; 

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Josep Mañé March (*1866), Magí Civit Roca (*1871) et Miquel Rué Gené (*1909), près de Castellón ; 

Hospitaliers : Silvestre Perez Laguna (*1873), prêtre ; Florentino Alonso Antonio (Salustiano, *1876), Manuel Sanz y Sanz (Gumersindo, *1878), Pedro Pastor García (Segundo, *1885), Antonio del Charco Horques (Baltasar, *1887), Eusebio Ballesteros Rodríguez (Honorio, *1895), Juan Antonio García Moreno (Raimundo, *1896), Isidro Valentín Peña Ojea (Estanislao de Jésus, *1907), profès, à Málaga ; 

Capucins : Eugenio Sanz-Orozco Mortera (José María, *1880), prêtre, et Facundo Escanciano Tejerina (Aurelio, *1881), convers, près de Madrid.

Vincentiens : Antoni Carmaniú Mercarder (*1860), prêtre, près de Lleida ; 

 

 

18 AOUT

 

III.

S Agapit, martyr de quinze ans à Palestrina, dont il est patron, ainsi que des enfants malades et des femmes enceintes.

S Agon, évêque à Poitiers.

SS martyrs de la Massa Candida, à Utique, trois cents martyrs qui, invités à choisir entre sacrifier et se jeter dans une fosse de chaux vive, y coururent sans hésitation (IV.?)

?

S Léon, martyr à Myre.

IV.

Ste Hélène, mère de l'empereur Constantin, qui retrouva la Croix du Sauveur.

S Proiectitius, archidiacre et martyr à Bergame.

V.

S Firmin, évêque à Metz.

V.-VI.

SS Jean et Georges Ier, patriarches à Constantinople.

VI.

S Eonius, évêque à Arles, qui désigna son successeur en la personne de s. Césaire.

S Dega Maccairill, évêque-abbé à Inishkeen, et artisan très habile.

S Landulphe, évêque à Evreux.

VII.

S Rustique, évêque et martyr à Cahors.

VIII.

S Milon, moine à Fontenelle avec son père, puis ermite.

IX.

S Macaire, abbé à Pélécète, deux fois exilé par les iconoclastes.

XIII.

B Leonardo, abbé à La Cava.

XIV.

S Rainaldus, évêque à Vicenza puis Ravenne ; il fit taire des rainettes qui couvraient sa voix durant la prédication.

XVI.

Bse Paola Montaldi, clarisse à Mantoue, très austère, trois fois abbesse.

XVIII.

B Antoine Bannassat, curé en Creuse, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

-  béatifiés en 1992 :

Hospitaliers : Francisco Arias Martín (*1884), prêtre et novice, près de Madrid ;

Clarétains : Atanasio Vidaurreta Labra (*1911) et Jaume Falgarona Vilanova (*1912), clercs, à Barbastro ; 

- béatifié en 1995 :

Ouvriers Diocésains : Martín Martínez Pascual (*1910), près de Teruel ; 

- béatifiés en 2001 :

Diocésains : Vicente María Izquierdo Alcón (*1891), près de Valencia ; 

Salésiens : Jaume Bonet Nadal (*1884), prêtre, près de Lleida ; 

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Liberio González Nombela (*1895), près de Tolède ; 

Dominicains : Celestino José Alonso Villar (*1862), Santiago Franco Mayo (*1905) et Gregorio Díez Pérez (*1910), prêtres, et Abilio Sáiz López (*1894), profès, aux Asturies ;

Lassalliens : Joseph Chamayoux Auclés (Jacob Samuel, *1884 en France), près de Lleida ; Eudaldo Rodas Saurina (Oleguer Ángel, *1912) et Agustín Pedro Calvo (Honorato Alfredo, *1913), près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 :

Carmes de l’Ancienne Observance : Daniel García Antón (Daniel María, *1913), Silvano Villanueva González (Silvano María, *1916), Adalberto Vicente y Vicente (Adalberto María, *1916), Aurelio García Anton (Aurelio María, *1916), Francisco Pérez y Pérez (Francisco María, *1917), Angelo Reguilón Lobato (Angelo María, *1917), Nicomedes Andrés Vecilla (Bartolomé Fanti María, *1917), José Sánchez Rodríguez (Ángel María, *1918), profès, près de Madrid ; Eliseo María Camargo Montes (*1887) et José María Ruiz Cardeñosa (*1902), convers, près de Cordoue ;

Lassalliens : Patricio Gellida Llorach (Rafaél José, *1871) et Fermín Gellida Cornelles (Alejandro Juan, *1889), près de Castellón.

S Alberto Hurtado Cruchaga (1901-1952), jésuite chilien, professeur à l'université de Santiago, défenseur de la doctrine sociale de l'Eglise et fondateur d'un Foyer du Christ pour aider les habitants des quartiers pauvres ; béatifié en 1994, canonisé en 2005.

 

 

19 AOUT

 

II.

S Jules, sénateur romain et martyr.

III.

S Magnus, évêque à Anagni (ou dans les environs).

S Maginus, ermite et martyr près de Tarragone.

IV.

SS Timothée, évêque, Agapios et Thècle, martyrs à Gaza.

S André, tribun, et ses compagnons d'armes, martyrs en Cilicie.

S Satyre, premier évêque à Arezzo.

Ste Crescentia, vierge à Paris.

?

SS Mandrien et Flavien, martyrs à Toulon.

V.

S Sixte III, pape (432-440), patient, doux et ferme.

S Badoul, premier abbé à Ainay.

S Clitauc, roi gallois martyr , c'est-à-dire assassiné.

VI.

S Donat, prêtre anachorète et thaumaturge à Sisteron.

S Marien, ermite en Berry, vénéré à Evaux.

S Mochta, abbé à Louth, dont les innombrables miracles sont difficiles à vérifier, par exemple qu'il aurait vécu trois-cents ans.

S Elaphe, évêque à Châlons-en-Champagne.

VII.

S Bertulf, moine à Luxeuil, abbé à Bobbio.

S Calmine, duc d'Aquitaine, fondateur de plusieurs abbayes.

S Guénin, évêque à Vannes.

VIII.

S Sebaldus, ermite près de Nürnberg.

S Credan, abbé à Evesham.

XII.

S Basilio (Bartolomeo) de Simero, abbé en Calabre où il fonda un monastère de Grecs.

B Guerric, abbé cistercien à Igny, nommé par s. Bernard.

XIII.

B Léon II, abbé à La Cava : l'abbaye fut alors à son apogée, mais souffrit de l'occupation de la Sicile par les Aragonais.

S Louis d'Anjou, petit-neveu du roi s. Louis, et par sa mère apparenté à ste Elisabeth de Hongrie, deuxième de quinze enfants, franciscain et à vingt-trois ans évêque à Toulouse, quelques semaines seulement, tant il était malade.

XIV.

B Giordano de Pise, dominicain, qui savait prêcher au peuple en langue vulgaire.

B Angelo, moine camaldule, puis ermite à Acquapagana.

B Pietro, ermite tertiaire franciscain à Gualdo.

XVII.

B Damianus, catéchiste, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

Bx Pedro de Zúñiga, augustin espagnol, Ludovic Frarijn, dominicain d'origine flamande, martyrs à Nagasaki, avec les treize membres japonais d'équipage du bateau qui les avait amenés : Joachim Díaz Hirayama, Leo Sukeemon, Ioannes Miyazaki Soemon, Michaël Díaz Hori, Antonius Yamada, Marcus Takenoshita Shin’emon, Thomas Koyanagi, Jacobus Matsuo Denji, Laurentius Ikegami Rokusuke, Paulus Sankichi, Ioannes Yago, Ioannes Nagata Matashichi et Bartholomaeus Mohyoe.

B Hugh Green, martyr à Dorchester pour crime de prêtrise.

S Jean Eudes, prêtre de l'Oratoire, fondateur de la congrégation de Jésus et de Marie pour la direction des séminaires et la formation des prêtres, de l'institut de Notre-Dame-du-Refuge pour le relèvement des jeunes filles égarées ; apôtre de la dévotion aux Cœurs de Jésus et de Marie.

XIX.    Bx Kwon Cheon-rye Theresa et Jo Suk Petrus, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

XX.

S Ezequiel Moreno y Díaz (1848-1906), augustin espagnol, missionnaire aux Philippines puis en Colombie, évêque à Pasto, défenseur des droits de l'Eglise et de la liberté de conscience ; canonisé en 1992 ; très invoqué pour les malades du cancer.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001, tous martyrisés près de Valencia : 

Diocésains : Francisco de Paula Ibáñez y Ibáñez (*1876) ; 

Jésuites : Tomás Sitjar Fortiá (*1866), prêtre ; 

Carmélites de la Charité : Rosa Pedret Rull (de Notre-Dame du Bon Conseil, *1864), María Calaf Miracle (de N.-Dame de la Providence, *1871), María Desamparados Giner Sixta (du Très-Saint-Sacrement, *1877), Francisca de Amezùa Ibaibarriaga (de Sainte-Thérèse, *1881), Teresa Chambó Palet (du Bon Pasteur, *1881), Elvira Torrentallé Parair (de la Nativité de Notre-Dame, *1883), Agueda Hernández Amorós (de Notre-Dame des Vertus, *1893), María Dolores Vidal Cervera (de Saint-François-Xavier, *1895), María de las Nieves Crespo López (M. des Neiges de la Très-Sainte-Trinité, *1897) ;

- béatifiés en 2007 : 

Diocésains : Justo Arévalo y Mora (*1869), Pedro Buitrago Morales (*1883), et Félix González Bustos (*1903), près de Ciudad Real ; 

Lassalliens : Urbano Corral González (Josaphat Roque, *1899), Remigio Olalla Aldea (Agapito León, *1903), Valeriano Ruíz Peral (Julio Alfonso, *1911), Antolín Martínez y Martínez (Dámaso Luis, *1915) et Isidro Muñoz Antolín (Ladislao Luis, *1916), près de Ciudad Real ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Antoni Pedró Minguella (*1874), près de Lleida ; Damián Gómez Jiménez (*1871), près d’Ávila ; 

Bénédictins : Josep María Fontseré Masdeú (*1854), Cipriano González Millán (Domingo, *1880), Joan Roca Bosch (*1884), Agustí Busquets Creixell (Ambrosi María, *1903), Cándid Feliu Soler (Placid María, *1904), prêtres ; José Erausquin Aramburu (Eugenio María, *1902) et Ignasi Guilá Ximenes (Emiliá María, *1914), profès, à Barcelone ;

Lassalliens : Pascual Escuin Ferrer (Marciano Pascual, *1907) et Andrés Pradas Lahoz (Andrés Sergio, *1908) près de Tarragona ; 

Filles de la Charité : Rosario Ciércoles Gascón (*1873), Micaela Hernán Martínez (*1881), María Luisa Bermúdez Ruiz (*1893), près de Valencia ;

- béatifiés en 2015 :

Capucins: Miquel Sagré Fornaguera (Benigne, *1890) et Josep Vilalta Saumell (Tarsici, *1912), prêtres, près de Barcelone.

 

 

20 AOUT

 

-IX.

S Samuel, prophète, cf. I Rois.

?

S Amadour, mystérieux personnage à l'origine de Rocamadour .

IV.

S Lucius, sénateur de Cyrène venu en Chypre où il fut décapité.

SS Léonce et Carpophore, martyrs à Aquilée.

?

S Saloine (Seroire), martyr à Saintes.

V. 

S Mesme (Maximus), disciple de s. Martin, abbé près de Chinon.

VII.

S Hadouin, évêque au Mans. 

S Oswin, roi anglais très humble, assassiné par son cousin.

S Philibert, abbé à Jumièges et Noirmoutier, fils de l'évêque Philibaud (à Aire).

S Paul le Jeune (Paul III), patriarche à Constantinople ; il s'agit peut-être de Paul IV, un siècle après, qui se retira dans un monastère après avoir été intimidé par l'iconoclasme.

IX.

SS Leovigildo et Cristóbal, moines martyrs à Cordoue.

XII.

S Bernard, fondateur de Clairvaux puis de soixante-huit abbayes, parcourant l'Europe au service de l'Église et prêchant la deuxième Croisade ; il est le “Doctor mellifluus”.

XIII.

S Benedetto Manetto dell’Antella, un des sept fondateurs des Servites, fêtés ensemble le 17 février.

XIV.

B Giovanni (Bernardo) Tolomei, abbé à Sienne, fondateur des Olivétains, canonisé en 2009 ; on lui associe parfois ses deux premiers compagnons : Patrizio Patrizzi et Ambrogio Piccolomini.

XVIII.

Bx Louis-François Lebrun, bénédictin, et Gervais-Protais Brunel, cistercien à Mortagne, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XIX.

Ste Maria de Mattias, italienne, fondatrice des Sœurs Adoratrices du Précieux-Sang, pour l'enseignement des petites filles, des jeunes filles et des femmes mariées, canonisée en 2003.

XX.

S Pie X, pape (*1835, 1903-1914) ; deuxième de dix enfants, évêque à Mantoue, cardinal de Venise, adversaire du modernisme, réformateur, mort sans avoir pu conjurer la guerre mondiale, fêté le 21 août.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 1995 : 

Piaristes : Maties Cardona Meseguer (de Saint-Augustin, *1902), prêtre, près de Castellón ;

- béatifiée en 2001 : 

Laïque : María Climent Mateu (*1887), de l'Action Catholique, vierge, près de Valencia (sa mère, martyrisée avec elle n’est pas encore béatifiée) ;

- béatifié en 2007 :

Lassalliens : Ismael Barrio Marquilla (Celestino Antonio *1911), à Barcelone ; 

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Magí Albaigés Escoda (*1889), à Tarragone ; Pau Segalá Solé (*1903), à Lleida ; 

Carmes déchaux : Jaume Perucho Fontarro (Silveri de Saint-Louis-de-Gonzague, *1864), et Francesc Segalá Solé (de l’Assomption, *1912), prêtres, à Lleida ;

Mercédaires : Tomás Campo Marín (*1879) et Francesc Llagostera Bonet (*1883), prêtres, et Santos Sanz Iranzo (Serapio, *1879), profès, à Lleida ;

Ouvriers du Sacré-Cœur : Cristófol Baqués Almirall (*1885), à Barcelone.

B Georg Häfner (1900-1942), prêtre allemand, martyr à Dachau, béatifié en 2011.

B Władisław czkowski (1911-1942), prêtre polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

21 AOUT

 

III.

SS Agathonique et Zotique, martyrs à Nicomédie.

Ste Cyriaque, veuve romaine martyre.

S Quadrat, évêque à Utique et martyr, très vénéré par s. Augustin. 

?

S Paterne, alexandrin martyr à Fondi.

S Euprepius, évêque à Vérone.

IV.

SS Luxorius (Rixorius), Cisellus et Camerinus, martyrs en Sardaigne.

Ste Bassa, martyre en Haloné, et ses trois fils Théognios, Agapios et Pistos, martyrs à Larissa. 

S Privat, évêque martyr à Mende, dont il est le patron, victime d'une incursion barbare.

V.

S Sidoine Apollinaire, évêque à Clermont, très lettré, père de deux enfants avant d'entrer dans les ordres.

VI.

S Léonce Ier, évêque à Bordeaux.

S Noël (Natale), à Casal.

VIII.

S Albéric, évêque à Utrecht, descendant des rois mérovingiens.

IX.

Ste Théokléto, thaumaturge de l'ordre des Optimates, veuve à Constantinople.

XII.

Ss Ahmed (Bernat), Zoraida (María) et Zaida (Gracia), trois frère et sœurs, fils de l’émir de Valencia ; leur frère aîné les fit massacrer à Alzira ; Bernat fut fixé à un arbre par un long clou dans le front, ses deux sœurs furent déchiquetées vivantes à coups de sabre.

XIX.

S Giuse Ɖặng Ɖình Viên, prêtre tonkinois martyr, canonisé en 1988 et fêté le 24 novembre.

Bse Victoire Rasoamanarivo, épouse fidèle d'un cruel mari sur l'île de Madagascar, béatifiée en 1989.

XX.

Bx martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Dominicains : Luis Urbano Lanaspa (*1882) et Ramón Peiró Victorí (*1891), prêtres, près de Barcelone ;

Salésiens : Pedro Mesonero Rodríguez (*1912), clerc, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2013 : 

Fils de la Sainte Famille : Joan Cuscó Oliver (*1872) et Pere Sadurní Raventós (*1883), prêtres, à Lleida ; 

Bx martyrs espagnols de 1937 :

- béatifié en 2013 : 

Frères Maristes : Vidal García y García (Jorge Camilo, *1916), près de Madrid.

B Jan Zembol (Brunon, 1905-1942), profès franciscain polonais, martyr à Dachau, béatifié en 1999.

B Władysław Findysz (1907-1964), prêtre polonais longtemps persécuté pour sa foi et son apostolat, béatifié en 2005.

 

22 AOUT

 

I.

Ste Vierge Marie, Reine élevée au Ciel, qui siège au côté de son Fils divin, le Christ Roi.

III.

S Symphorien, jeune martyrisé à Autun pour avoir troublé le déroulement d'une procession en l'honneur de la déesse Bérécynthe ; sa mère l'encourageait à rester fidèle.

IV.

S Timothée, martyr romain.

VII.

S Sigfrid, abbé bénédictin à Wearmouth, remarquable connaisseur de la Bible et moine très doux .

IX.

S Aldobrand, évêque à Bagnorea ; peut-être le même que Aldualdus.

S André le Scot, frère de ste Brigide de Kildare, archidiacre à Fiesole ; mort, il “protesta” contre l'inhumation d'une pécheresse près de sa tombe.

XIII.

S Filippo Benizi, médecin florentin devenu général des Servites, à l'origine de conversions notables, entre autres Elena et Flora, prostituées, qui devinrent les premières cloîtrées des Servites ; à sa mort, on chanta la messe "Gaudeamus" en blanc, avec Gloria et Credo.

XIV.

B Giacomo Bianconi, prieur dominicain à Bevagna, Spolète et Foligno ; un crucifix saigna sur lui, pour signifier qu'il serait sauvé.

XVI.

B Timoteo de Monticchio, franciscain mystique à Ocra.

B Thomas Percy, noble anglais qui chercha à rétablir le catholicisme ; vaincu et fait prisonnier, il fut martyrisé, comme son père, et décapité.

Bx William Lacey et Richard Kirkman, prêtres anglais martyrs à York ; William était veuf.

XVII.

SS John Wall (Joachim de Sainte-Anne), franciscain à Worcester, et John Kemble, prêtre octogénaire, martyrs.

B Domenico (Bernardo) Perani, capucin dans les Marches.

XVIII.

B Elie Leymarie de Laroche, prêtre du diocèse de Verdun, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiées en 2001 :

Capucines Tertiaires de la Sainte Famille : Petra María Victoria Quintana Argos (Rosario de Soano, *1866) et Manuela Justa Fernández Ibero (Serafina de Ochovi, *1872), près de Castellón ;

- béatifiés en 2007 :

Evêque : Narciso de Estenaga Echevarría (*1882), à Ciudad Real, et son secrétaire Julián Melgar Salgado (*1900), prêtre, à Ciudad Real ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Joan Farriol Sabaté (*1868), Dalmau Llebaría Torné (*1877) et Josep Roselló Sans (*1883), près de Tarragona ;

- béatifié en 2015 :

Capucins : Juliá Gibrat Marcé (Vicente, *1880), prêtre, près de Barcelone.

B Symeon Lukach (1893-1964), ukrainien, évêque dans la clandestinité, martyr en prison, béatifié en 2001.

 

23 AOUT

 

II.

S Zachée, évêque à Jérusalem.

?

SS Abundius et Irenæus, martyrs à Rome.

III.

SS Cyriacus et Archelaus, martyrs à Ostie.

S Louppos, esclave martyr à Novæ.

IV.

SS Claude, Astère, Néon (trois frères), Domnine et Théonille, martyrs à Egée.

V.

S Flavien, évêque à Autun.

VI.

S Justinien, ermite en Ramsey, massacré par trois esclaves (pirates ou moines).

S Flavius, évêque à Rouen.

S Eugène, évêque à Ard Sratha.

VII.

S Gildard (Geldardus), prêtre en Nivernais.

S Vérédème, ermite près de Uzès.

S Moderatus, évêque à Vérone.

VIII.

S Callinique Ier, patriarche à Constantinople, adversaire de l'empereur Justinien II (par exemple en lui répondant qu'il avait des prières pour bâtir des églises, mais pas pour les détruire) ; aveuglé, expédié à Rome, il mourut en prison.

SS Altigien et Hilarin, moines à Saint-Seine, martyrs des Sarrasins.

X.

S Antonio de Hieracio, ermite en Calabre.

XI.

Bse Richilde, recluse à Hohenwarth.

XII.

Bse Asceline, mystique cistercienne à Boulancourt, peut-être cousine germaine de s. Bernard.

XV.

B Bartolomeo de Foresto, servite, cuisinier à Brescia.

XVI.

B Angelo del Pas, franciscain observant de Perpignan, actif en Espagne puis en Italie.

XVIII.

B Jean Bourdon (fr.Protais), capucin près de Rouen, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001, tous martyrisés près de Valencia :

Jésuites : Constantino Carbonell Sempere (*1866), prêtre ; Ramón Grimaltos Monllor (*1861) et Pere Gelabert Amer (*1887), profès ;

Prêtres du Cœur de Jésus : Mariano García Méndez (Juan María de la Croix, *1891) ;

Capucins Amigoniens : le prêtre Florentín Pérez Romero (*1904), et le profès Urbano Gil Sáez (*1901) ;

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : José Polo Benito (*1879), à Toledo ;

Salésiens : Manuel Fernández Ferro (*1898), prêtre, à Malaga ;

Lassalliens : les deux frères Nicolás Alberich Lluch (Valeriano Luis, *1898) et Vicente Alberich Lluch (Eliseo Vicente, *1906), près de Teruel ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Estanislau Sans Hortoneda (*1887), près de Tarragona ;

Capucins : Lorenzo Ilarregui Goñi (Gabriel, *1880), convers, près de Madrid ;

Frères Maristes : Félix-Célestin Gombert Olympe (Jean-Marie, *1873 en France), Julián Iglesias Bañuelos (Cipriano José, *1893), Luis Iglesias Bañuelos (Abdón, *1895), Florencio Pérez Moral (Evencio, *1899), Julio Muzquiz Erdozáin (Julio Fermín, *1894), Amancio Noriega Nuñez (Félix Amancio, *1912) Jerónimo Alonso Fernández (Javier Benito, *1912), Emiliano Busto Pérez (Anacleto Luis, *1913), Ángel Ayape Remón (Bruno José, *1915), Francisco Alonso Fontaneda (Eduardo María, *1915), à Tolède.

B Franciszek Dachtera (1910-1942), prêtre polonais martyr, victime d'expériences médicales à Dachau, béatifié en 1999. 

 

24 AOUT

 

I.

S Barthélemy, identifié à Nathanaël, apôtre en Lycaonie et en Phrygie, ou dans le Pont et le Bosphore, ou en Ethiopie ou en Inde… ; écorché vif, il est le patron des bouchers, tanneurs et relieurs.

SS Ptolémée, disciple de s. Pierre, et son disciple Romain, martyrs à Nepi.

?

S Tation, martyr dans le Pont. 

VI.

SS Rigomer, ermite et prédicateur dans le Maine, et Ténestine.

S Parize, abbé à Nevers.

S Eptatus, prêtre à Cervon ; il se cacha jusqu'à ce que Clovis lui promît de ne pas le faire évêque à Auxerre.

S Irchard, évêque en Ecosse.

VII.

S Ouen, évêque à Rouen ; Dadon de son vrai nom, il fut acclamé évêque à Rouen : laïc, il se prépara à son sacre pendant une année.

VIII.

S Georges Limniote, moine sur l'Olympe, qui eut le nez coupé par les iconoclastes.

XVII.

Ste Rosa de Lima, tertiaire dominicaine, mystique, première sainte canonisée du Nouveau Monde, patronne du Pérou, de l'Amérique, des Philippines, des Indes (qu'elle aurait voulu évangéliser) ; elle est fêtée le 23 août.

XVIII.

B André Fardeau, prêtre martyr à Angers, béatifié en 1984.

XIX.

Ste Jeanne-Antide Thouret, franc-comtoise fondatrice des Sœurs de la Charité de Besançon, morte à Naples.

Ste Emilie de Vialar, française, fondatrice des Sœurs de Saint-Joseph de l'Apparition ; à sa première communion, elle sentit la nécessité de se corriger de l'habitude de mentir ; la première à servir en Algérie française ; elle fut victime de la défection des sœurs, de calomnies et d'incompréhensions.

Ste Micaela Desmaisières (María Micaela du Saint-Sacrement), à Madrid, fondatrice des Servantes du Saint-Sacrement et de la Charité ; elle se voua à la conversion des prostituées et mourut du choléra.

Bse María Vicenta Rosal Vásquez (Encarnación du Sacré-Cœur), guatémaltèque, fondatrice en Equateur des Sœurs Bethlémites, pour défendre la condition de la femme et pour former les jeunes filles, béatifiée en 1997.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifié en 2001 : 

Capucins : Luis Valls Matamales (Ambrosio de Benaguacil, *1870), prêtre, près de Valencia ; 

- béatifiés en 2007 : 

Diocésains : Rigoberto Aquilino de Anta Barrio (*1894), près de Albacete ;

Salésiens : Félix González Tejedor (*1888), prêtre, à Madrid ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Isidre Torres Balsells (*1874), près de Tarragona ;

Capucins : Fortunato Velasco Tobar (*1906), prêtre, près de Teruel ; 

Frères Maristes : Lorenzo Lizasoáin Lizaso (Jorge Luis, *1886), à Tolède. 

Bx Czesław Jóźwiak (*1919), Edward Kaźmierski (*1919), Edward Klinik (*1919), Franciszek Kȩsy (*1920), et Jarogniew Wojciechowski (*1922), jeunes salésiens polonais martyrs à Dresde en 1942, béatifiés en 1999. 

B Miroslav Bulešić (1920-1947), prêtre croate, martyr près de Istarska, béatifié en 2013.

 

 

25 AOUT

 

I.

S Géronce, évêque à Talco.

?

S Probace, à Tourves.

II.

SS Eusèbe, Pontien, Vincent et Pérégrin, martyrs romains.

III.

SS Némésius, tribun militaire puis diacre, et sa fille Lucille, guérie de la cécité à son baptême, martyrs romains.

S Genès, mime converti en singeant les rites chrétiens à Rome et martyr ; il semble qu'il soit devenu aussi greffier à Arles.

V.

Ste Olympiade, veuve à Constantinople ; elle établit dans sa maison une communauté de vierges ; exilée pour sa fidélité à s. Jean Chrysostome, elle mourut à Nicomédie.

S Gennade, patriarche à Constantinople, un moment égaré puis rallié à l'orthodoxie ; il rappela l'exigeance de lutter contre la simonie.

S Marcien, abbé près de Saignon.

S Severus, syrien, ermite et abbé près de Agde.

VI.

S Epiphane, patriarche à Constantinople, artisan de paix avec le pape Jean Ier.

S Ménas, patriarche à Constantinople : quelques faiblesses lui valurent jusqu'à l'excommunication, mais il eut le temps de se soumettre avant de mourir.

S Yrieix, prêtre dans le limousin, fondateur d'un monastère (où il recommandait la stabilité), grand voyageur (!) et thaumaturge.

VII.

Ste Ebba l'Ancienne, fondatrice et abbesse à Coldingham en Ecosse, sœur du roi s. Oswald. 

Ste Hunégonde, moniale à Homblières, après son voyage de noces à Rome.

VIII.

S Grégoire, fidèle disciple de s. Boniface qui le nomma abbé à Utrecht : comme tel, il administra aussi ce diocèse pendant vingt ans.

?

Ste Patricia, vierge à Naples après avoir quitté Constantinople pour éviter le mariage, patronne de Naples où, d'après John Newman, son sang se liquéfie le jour de sa fête.

S Jean, ermite à Rosello.

XI.

S Gurloès, premier abbé à Quimperlé, rénovateur de la vie monastique en Bretagne.

B Thierry Ier, abbé près de Liège, qui rendit très célèbre l'abbaye Saint-Hubert.

XIII.

S Louis, roi de France ; tertiaire franciscain, deux fois croisé, mort de la peste à Tunis ; c'est à lui que revient la paternité de la Chambre des Comptes.

S Thomas de Cantilupe, évêque à Hereford ; son vieux maître et professeur le disait pur de tout péché mortel ; homme d'action, il encourut même l'excommunication et mourut à Montefiascone, lors de son voyage pour plaider sa cause auprès du pape.

XVII.

Bx Miguel Carvalho (jésuite portugais), Pedro Vásquez (de Sainte-Catherine, dominicain espagnol), Luis Cabrera Sotelo (franciscain espagnol), Ludovicus Sasada (franciscain japonais), prêtres, martyrs au Japon avec le jeune tertiaire franciscain Ludovicus Baba.

S Josep Calassanç, notable aragonais, prêtre, fondateur à Rome des Pauvres Clercs de la Mère de Dieu ou Pères des Ecoles Pies, mort à près de quatre-vingt douze ans, patron des écoles populaires chrétiennes.

XVIII.

B Paul-Jean Charles (fr. Paul), cistercien à Sept-Fons, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bx Gim Jeong-duk Petrus et Gim Gwang-ok Andreas, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

Bse Tránsito Eugenia des Douleurs Cabanillas (de Jésus au S.Sacrement), troisième de onze enfants, première femme d'Argentine béatifiée (en 2002) ; fondatrice des Sœurs Tertiaires Missionnaires Franciscaines, pour les enfants pauvres et les malades ; sa santé l'avait contrainte à quiter les Carmélites puis les Visitandines.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 : 

- béatifiés en 2001 : 

Salésiens : Félix Vivet Trabal (*1911), clerc, près de Barcelone ;

- béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Vicente Álvarez Cienfuegos (*1863), prêtre, à Madrid ; 

Augustins : Juan Pérez Rodríguez (*1877) et Florencio Alonso Ruiz (*1889), prêtres, près de Gijón ; Fortunato Merino Vegas (*1892), prêtre, et Luis Gutiérrez Calvo (*1888), profès, à Málaga ; 

Lassalliens : Salvi Tolosa Alsina (Onofre,  *1880), près de Girona ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Miguel Grau Antolí (*1869), Josep María Panadés Terré (*1872), Antoni Prenafeta Soler (*1875) et Pere Farrés Valls (*1903), près de Tarragona ; Joan Vernet Masip (*1899), près de Lleida ;

Fils de la Sainte-Famille : Fermí Martorell Vies (*1879), Francesc Llach Candell (*1889), Eduard Cabanach Majem (*1908) et Ramón Cabanach Majem (*1911), prêtres, près de Tarragona ; 

Capucins : Enric Salvá Ministral (Carmel, *1874), profès, près de Girona ; 

Clarétains : Antoni Vilamassana Carulla (*1860), profès, près de Tarragona ;

- béatifiés en 2015 :

Capucins : Sebastián Sonet i Romeu (Zacaries, *1884), prêtre, et Tomás Díaz Díaz (Bonaventura, *1913), clerc, à ou près de Barcelone.

B Alessandro Dordi (1931-1991), prêtre italien "Fidei Donum", abattu par les maoïstes au Pérou, béatifié en 2015.

 

26 AOUT

 

-XX.

S Melchisédech, le grand-prêtre qui offrit le premier du pain et du vin, cf. Gn 14. 

I.

SS Iustus, Orontius et Fortunatus, martyrs à Lecce.

?

S Maximilien, martyr à Rome.

S Anastase, greffier ou foulon à Salone et martyr.

S Victor, martyr crucifié à Césarée de Mauritanie.

SS Irénée et Abundius, martyrs romains, noyés dans un égoût.

S Martory, patron de Saint-Martory, autrefois Calagurris (Calagorgis).

IV.

SS Second, martyr près de Vintimille, et Alexandre, martyr à Brescia ou Bergame, dont il est le patron ; tous deux soldats de la légion thébéenne.

V.

S Tithoès (Titouê, Titouiê), disciple de s. Pacôme.

S Gelasius, évêque à Poitiers.

VI.

Ste Pélagie, mère de s. Yrieix (cf. 25 août), dont la mort a été marquée par des signes surnaturels merveilleux.

S Eleuthère, évêque à Auxerre.

S Eulade, évêque à Nevers.

VII.

S Elie, évêque à Syracuse.

VIII.

S Breogwine, évêque à Cantorbury, d'origine germanique.

XI.

B Herluin, de Brionne, fondateur d'un monastère près d'un ruisseau ("bec") ; dans cette abbaye du Bec (plus tard Bec-Hellouin) viendront s. Anselme et s. Lanfranc. 

XIV.

Bse Marguerite de Faenza, abbesse de l'ordre de Vallombreuse à Florence, mystique, morte centenaire.

B Jean de Caramola, toulousain, ermite puis cistercien à Sagittario.

XV.

B Jean Bassand, augustin à Besançon, puis célestin à Paris, directeur spirituel de ste Colette, mort en Italie.

XVII.

B Ioachim Watanabe Jirozaemon, laïc japonais martyr, béatifié en 2008.

XVIII.

S Timofey Savelyevich Sokolov (Tikhon de Zadonsk), moine russe très cultivé, évêque à Voronéje, très proche de la spiritualité occidentale, mystique.

B Jacques Retouret, carme à Limoges, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Han Jeong-heum Stanislaus, laïc coréen martyr, par décapitation, béatifié en 2014.

Ste Jeanne-Elisabeth Bichier des Ages, fondatrice des Filles de la Croix, dont elle savait modérer la dévotion et les mortifications.  

Bse Mariam Bawardy (Marie de Jésus Crucifié), née près de Nazareth, catholique de rite grec, mystique, carmélite à Pau, puis à Bethléem, béatifiée en 1983. 

Ste Teresa de Jésus Jornet Ibars, espagnole, fondatrice des Petites Sœurs des vieillards abandonnés.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 :

Capucins : Alejandro Más Ginestar (Pedro de Benisa, *1876), prêtre, près d'Alicante ;

- béatifiée en 2005 : 

Sœurs Zélatrices du Culte Eucharistique : Ángela Ginard Martí (María des Anges, *1894), près de Madrid ;

- béatifiés en 2013 : 

Capucins : Emilio Serrano Lizarralde (Saturnino, *1910), convers, à Madrid ;

Lassalliens : Pere Sisterna Torrent (Elm Miquel, *1868)Francesc Casademunt Ribas (Benild Josep, *1872) et Josep María Tolaguera Oliva (Faust Lluís, *1904), à Tarragona ;

- Béatifiée en 2015 :

Sœurs de Saint-Joseph : Caterina Margenat Roura (*1876), à Barcelone.

Bse Leocadie Harasymiv (Lavrentia, 1911-1952), des Sœurs de Saint-Joseph, ukrainienne de rite oriental, déportée en Sibérie, martyre béatifiée en 2001.

Bse Maria Corsini Beltrame Quattrocchi (1884-1965), veuve romaine, béatifiée le même jour que son mari, Luigi, en 2001.

 

27 AOUT

 

I.

Le saint Eunuque de la Reine Candace (cf. Ac 8:17-40), qui aurait évangélisé l'Ethiopie puis serait allé en Arabie et jusqu'à Ceylan, où il aurait reçu le martyre.

S Narnus, premier évêque à Bergame (IV. ?)

S Ruf, martyr à Capoue (II.?)

III.

SS Marcellin et Mannée, époux, et leurs enfants Jean, Sérapion et Pierre, martyrs à Tome ou Thmouis. 

IV.

Ste Monique, mère de s. Augustin, morte à Ostie.

S Pimène, abbé à Scété (V.?)

?

Ste Euthalie, vierge près de Lentini, égorgée par son frère.

Ste Anthuse la Jeune, vierge martyre, cousue dans un sac et précipitée dans un puits.

S Decuman, ermite anglais et martyr.

VI.

S Lizier, espagnol, évêque pendant quarante-quatre ans à Couserans, plus tard Saint-Lizier.

S Césaire d'Arles, évêque à Arles à trente ans, auteur d'une Règle monastique, le premier évêque en Europe à recevoir le "pallium", auteur de nombreux sermons, qu'il a toujours voulus brefs (c'est-à-dire ne devant pas dépasser un quart d'heure).

S Ebbon, moine, évêque à Sens, puis ermite.

IX.

S Jean, évêque à Pavie.

X.

S Gebhard, évêque à Constance, fondateur de l'abbaye de Petershausen.

XI.

S Malrubius, ermite à Merns et martyr.

XII.

S Guérin, abbé à Aulps, qu'il affilia à Cîteaux et d'où sortit Hautecombe ; évêque à Sion.

S Amédée, abbé cistercien à Hautecombe, évêque à Lausanne, très marial ; son père s'était retiré à l'abbaye de Bonnevaux.

XIV.

B Angelo Conti, augustin à Foligno.

XVII.

B Roger Cadwallador, prêtre anglais (ordonné en Espagne), martyr, béatifié en 1987. 

S David Lewis, prêtre jésuite gallois, martyr ; il était lié d'amitié avec s.Claude de la Colombière.

XVIII.

Bx Jean-Baptiste Etienne de Souzy, prêtre du diocèse de La Rochelle, et Jean-Baptiste Guillaume (fr. Uldaric), des Ecoles Chrétiennes à Nancy, martyrs aux pontons de Rochefort, béatifiés en 1995.

XIX.

Bx Gim Cheon-ae Andreas et Choe Yeo-Gyeom Matthias, laïcs coréens martyrs, par décapitation, béatifiés en 2014.

B Domenico Barberi (D. de la Mère de Dieu), passioniste de Viterbe, actif en Angleterre où il recevra la profession de foi de John Henry Newman.

XX.

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2001 : 

Diocésains : Fernando González Añón (*1886) et Ramón Martí Soriano (*1902), près de Valencia ; Fernando avait favorisé la dévotion au Sacré-Cœur, à l'Eucharistie et à Marie ;

- béatifiés en 2007 : 

Dominicains : Pedro Ibáñez Alonso (*1892) et José María López Carrillo (*1892), prêtres, à Madrid ;

- béatifiés en 2013 :

Capucins : Quirino Díez del Blanco (Gregorio, *1889), prêtre, à Madrid ;

Vincentiens : Pelayo José Granado Prieto (*1895), prêtre, aux Asturies ;

Trinitaires : Hermenegildo Iza Aregita (de l’Assomption, *1879), Buenaventura Gabika-Etxebarria Gerrikabeitia (de Sainte-Catherine, *1887), Francisco Euba Gorronõ (de Saint-Laurent, *1889), Plácido Camino Fernández (de Jésus, *1890), Juan Antonio Salutegui Iribarren (de Jésus-Marie, *1902), prêtres, près de Ciudad Real ;

Frères Maristes : Casimiro González García (Crisanto, *1897), près de Lleida ; Pere Valls Piernau (Teogenes, *1885), Mauro Álvarez Renedo (Luciano, *1892), José Félix Serret Anglés (Pedro Jerónimo, *1904), à Málaga ; Luis Moreno Aliende (Luis Alfonso, *1911), à Madrid.

Bse María Pilar Izquierdo Albero (1906-1945), espagnole, miraculeusement guérie d'une mystérieuse maladie un 8 décembre, fondatrice des Missionnaires de Jésus et Marie pour les malades et les pauvres, béatifiée en 2001.

 

28 AOUT

 

-VIII.

S Ezéchias, roi de Juda, successeur de Achaz, soutien du prophète Isaïe (cf. Is 36 sq).

II.

S Hermès, martyr romain très illustre, mais dont on n'a rien retenu de la vie.

III.

S Pélage, martyr à Constance, dont il est le patron.

S Julien, militaire à Vienne, réfugié à Brioude, rejoint par des soldats envoyés à ses trousses, décapité.

?

SS Facondin, évêque à Tadinum, et son archidiacre, Juventin. 

IV.

S Alexandre, évêque à Constantinople ; sommé de réintroduire Arius dans la communion, il se mit en prière : c'est alors qu'Arius mourut subitement. Alexandre changea son titre de Byzance en celui de Constantinople et mourut quasi centenaire.

S Restitutus, évêque et martyr à Carthage ; dans la lutte contre les hérétiques, il se laissa un moment circonvenir, mais se ressaisit.

S Vicinius, évêque à Sarsina.

S Moïse, brigand glouton qui devint abbé à Scété, martyr avec quelques autres lors d'une incursion de barbares.

V.

SS Ambroise et Vivien, évêques à Saintes.

S Augustin, évêque à Hippone ; il avait été manichéiste, et avait eu un fils; converti et baptisé à Milan par s. Ambroise, sacré évêque, auteur d'une Règle de vie commune encore en vigueur aujourd'hui, il est un des quatre grands Docteurs de l'Eglise.

VI.

Ste Florentine (Florence), abbesse à Astigi, sœur des ss. Fulgence, Léandre et Isidore. 

VIII.

S Ermelius, évêque vénéré dans l'actuel Hainaut français.

X.

Bse Adelinde, veuve qui voulut, par sa consécration, expier le péché commis par ses trois fils, morts en essayant d'enlever leur sœur consacrée.

XVI.

Bx William Dean, William Gunter, Robert Morton, Hugh More, Thomas Holford, James Claxton, prêtres anglais, Thomas Felton, religieux minime de vingt ans, et un laïc : Hughes More, martyrs anglais.

B Henry Webley, laïc anglais, martyr, béatifié en 1987.

XVII.

S Edmund (Brian) Arrowsmith, jésuite anglais martyr par pendaison.

XVIII.

B Miguel (Junipero) Serra Ferrer, franciscain espagnol, missionnaire en Amérique centrale, mort en Californie ; béatifié en 1988.

B Charles-Arnould Hanus, curé et doyen du chapitre à Ligny, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

Bse Joaquina de Vedruna, espagnole veuve avec neuf enfants après seize ans de mariage, puis fondatrice des Carmélites de la Charité, morte du choléra.

B Ghébré-Michaël (= “serviteur de Michel”), éthiopien, déçu par la théologie de son Église monophysite, converti à l'Église catholique et prêtre lazariste ; il fut torturé et en mourut ; le Martyrologe l’a inscrit au 14 juillet.

Ste Zélie Martin, mère de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, béatifiée en 2008 et canonisée en 2015 en même temps que son mari.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 2001 :

Capucins : José Ample Alcaide (Aurelio de Vinalesa, *1896), prêtre, près de Valencia ; 

Laïcs : Juan Bautista Faubel Cano (*1889), ainsi que Arturo Ros Montalt (*1901) qui avait six enfants, près de Valencia ;

- béatifié en 2007 :

Diocésains : Mamerto Carchano y Carchano (*1879), près de Albacete ;

- béatifiés en 2013 : 

Diocésains : Jaume Tarragó Iglesias (*1868), Isidre Fábregas Gils (*1878), Eladi Peres Bori (*1883), près de Tarragona ; Francisco López Navarrete (*1892), près de Jaén, et Agustín Bermejo Miranda (*1904), près d’Ávila ; 

Bénédictins : Leandro Cuesta Andrés (Leandro, *1870), Santiago Pardo López (*1881), Antoni Lladós Salud (Raimundo, *1881), Jaume Caballé Bru (Domingo, *1883), Fernando Salinas Romeo (*1883), Julio Fernández Muñiz (Ildefonso, *1897), Antonio Suárez Riu (Honorato, *1902), Mariano Palau Sin (Anselmo, *1902), Abel Ángel Palazuelos Maruri (Mauro, *1903) et Ramón Sanz de Galdeano Mañeru (Ramiro, *1910), prêtres ; Martín Donamaría Valencia (Rosendo, *1909), Leoncio Ibáñez Caballero (Lorenzo, *1911) et Ángel Carmelo Boix Cosials (Aurelio, *1914), clercs ; Lorenzo Sobrevia Cañardo (*1874) et Antonio Fuertes Boira (Ángel, *1889), profès, près de Huesca ;

Hospitaliers : Alejandro Iñiguez de Heredia Alzola (Mauricio, 1877) et Serviliano Solá Jiménez (Luis Beltrán, *1899), à Barcelone ;

Lassalliens : Modest Godo Buscato (Anselm Félix, *1879), Cesáreo España Ortiz (Eladio Vicente, *1886), Josep Camprubí Corrubí (Jacint Jordi, *1888), Nicolás Rueda Barriocanal (Daniel Antonino, *1894), Javier Pradas Vidal (Elías Paulino, *1896) et Modest Pamplona Falguera (Agapit Modest, *1907), à Tarragona ; 

B Józef Mazurek (Alfons Maria du Saint-Esprit, 1891-1944), carme polonais martyr, béatifié en 1999.

Bse Teresa Bracco (1924-1944), piémontaise, martyre de sa virginité, béatifiée en 1998 (le 29 au Martyrologe).

 

 

29 AOUT

 

I.

Décollation de s. Jean Baptiste (cf. Mc 6:17-29).

?

Ste Basille, vierge à Sirmium.

Ste Sabine, une noble dame romaine (martyre ?), à l'origine du titre de Sainte-Sabine à Rome, église avec bâtiments donnés plus tard à s. Dominique.

Ste Candida, martyre romaine, peut-être la même que le 3 octobre.

Ste Sabine, vierge près de Troyes.

IV.

SS Euthyme et son fils Crescent, à Pérouse.

V.

S Adelphe, évêque à Metz.

VII.

S Victor, solitaire à Cambon, invoqué contre la fièvre.

S Sebbe, roi en Essex, plus fait pour l'épiscopat que pour la royauté ; sur son lit de mort il reçut l'habit monastique qu'il désirait depuis longtemps.

S Merry, abbé à Autun ; ses miracles, sa sainteté, le rendaient si célèbre, qu'il s'enfuit pour être ermite : la menace d'excommunication de l'évêque le fit revenir ; mort à Paris, il fut enterré en l'église Saint-Pierre qui s'appela Saint-Merry.

IX.

Ste Vérone, vierge à Berthem.

XI.

S Albéric, ermite près de Camaldoli.

XIII.

Bx Giovanni de Pérouse et Piero de Sassoferrato, franciscains envoyés par s. François en Espagne, martyrs à Valencia, qui fut reprise peu après par les Chrétiens.

Bse Bronislawa, chanoinesse de Prémontré près de Cracovie.

XVII.

B Richard Herst (Hurst), riche agriculteur anglais et martyr, dont la veuve était enceinte de son septième enfant.

XVIII.

B Louis-Wulphy Huppy, prêtre du diocèse de Limoges, martyr aux pontons de Rochefort, béatifié en 1995.

XIX.

B Edmund Ignatius Rice, veuf irlandais, fondateur des Frères Chrétiens pour l'éducation des enfants pauvres, béatifié en 1996.

Ste Jeanne (Marie de la Croix) Jugan, fondatrice des Petites Sœurs des Pauvres, obligée d'abdiquer devant certains ecclésiastiques, béatifiée en 1982, canonisée en 2009.

XX.

B Ya'Qūb Melkī (Flavien-Michel, 1858-1915), évêque arménien, battu et décapité, béatifié en 2015.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifié en 2001 : 

Dominicains : Constantino Fernández Álvarez (*1907), prêtre, près de Valencia ;

- béatifié en 2013 :

Ouvriers du Sacré-Cœur : Josep María Tarín Curto (*1892), près de Tarragona ; 

Dominicains : Francisco Monzón Romeo (*1912), prêtre, près de Teruel ;

- béatifié en 2014 :

Diocésains : Pedro de Asúa Mendía (*1890), à Balmaseda ;

- béatifiées en 2015 :

Sœurs de Saint-Joseph : María Dolors Oller Angelats (Fidela, *1869) et Josefa Monrabal Montaner (*1901), près de Valencia.

B Dominik Jedrzejewski (1886-1942), prêtre polonais martyr à Dachau, béatifié en 1999.

Bse Janina Szymkowiak (María Sancja, 1910-1942), polonaise des Filles de la Bse Vierge Marie des Douleurs, béatifiée en 2002.

Bse Rose de Eluvathingal Cherpukaran (Eufrasia du Sacré-Cœur de Jésus, 1877-1952), supérieure indienne de la congrégation de la Mère du Carmel de rite siro-malabar, béatifiée en 2006, canonisée en 2014 ; elle s'était consacrée à neuf ans.

 

 

30 AOUT

 

IV.

S Félix et Adaucte, deux martyrs romains très célèbres et inconnus.

S Philonide, évêque à Kourion : pour échapper à des sodomites, il se jeta d'une hauteur.

SS Boniface et Thècle, époux martyrs à Hadrumète, parents de douze enfants martyrs.

?

Ste Gaudentia, vierge martyre à Rome.

V.

S Pammachius, grand ami d'enfance de s. Jérôme, veuf, ascète.

S Gaudens, berger de treize ans martyr en Comminges.

VI.

S Rumon, évêque à Tavistock.

S Ay, riche propriétaire près d'Orléans, devenu moine à Micy.

S Modan, évêque en Irlande (VII.?).

VII.

S Aile, probablement franc-comtois, oblat à Luxeuil, évêque à Rebais après avoir refusé l'évêché de Langres.

S Fiacre, moine irlandais, ermite à Breuil, patron des jardiniers et des maraîchers, invoqué contre les hémorroïdes ou "mal de Saint Fiacre" ; à sa prière naquit le futur Louis XIV ; les "fiacres" doivent leur nom à la statue du Saint qui se trouve sur l'hôtel Saint-Fiacre de Paris, d'où partaient les taxis parisiens, les "carrosses à 5 sols de l'heure", institués en 1640.

?

S Fantin, moine à Thessalonique, chassé par les Sarrasins.

VIII.

Ste Ameltrude, vierge vénérée à Jumièges.

X.

Bse Ritza, vierge à Coblentz.

XI.

S Bononius, jeune bénédictin bolognais, ermite près du Caire, abbé à Lucedio.

S Pierre, prédicateur mort à Trevi.

XVI.

Ste Margaret Ward, laïque anglaise martyre à Tyburn.

Bx Richard Leigh, Edward Shelley, Richard Martin, John Roche et Richard Flower, martyrs à Tyburn ; le premier était prêtre ; John Roche avait échangé ses vêtements avec ceux d'un prêtre que ste Marguerite Ward avait aidé à s'évader ; ils furent béatifiés en 1929, sauf Richard Flower en 1987.

XVII.

B Giovanni Giovenale Ancina, ami de s. François de Sales, médecin à Rome, oratorien, évêque à Saluces, charge qu'il bouda pendant cinq mois ; il sera empoisonné par un religieux dont il avait arrêté les machinations contre une communauté. 

XIX.

Bse María Rafols Bruna, espagnole, fondatrice des Sœurs de la Charité de Sainte-Anne, dévouée aux malades et enfants abandonnés ; elle subira même injustement la prison ; béatifiée en 1994.

XX.

Bx Martyrs espagnols de 1936 :

- béatifiés en 1993 :

Evêques : Manuel Medina Olmos (*1869), à Guadix ; Diego Ventaja Milán (*1880), à Almería, tous deux martyrisés à Almería ;

Lassaliens : Isidoro Primo Rodríguez (Edmigio, *1881), Justo Zariquiegui Mendoza (Amalio, *1886) et Marciano Herrero Martínez (Valerio Bernardo, *1909), près d'Almería.

- béatifiés en 2001 :

Capucins : José Ferrer Adell (Joaquín de Albocácer, *1879), prêtre, près de Castellón ; 

Capucins amigoniens : Vicente Cabanes Badenas (*1908), prêtre, à Bilbao ; 

- béatifiés en 2007 :

Dominicains : Nicasio Romo Rubio (*1891), profès, à Madrid ; 

Augustins : Antonio María Arriaga Anduinza (*1903), clerc, près de Madrid ;

- béatifiés en 2013 :

Diocésains : Joan Tomás Gibert (*1902), près de Lleida ;

- béatifié en 2015 :

Capucins : Carles Canyes Santacana (Marçal, *1917), jeune profès, près de Barcelone.

B Yusuf Nehmé (1889-1938), benjamin de sept enfants, moine maronite libanais, béatifié en 2010.

B Humbert (Eustaquio) van Lieshout (1890-1943), huitième de onze enfants, hollandais, des prêtres des Sacrés-Coeurs, actif au Brésil, béatifié en 2006.

B Alfredo Schuster (Ildefonso, 1880-1954), bénédictin, abbé à Saint-Paul-hors-les-Murs à Rome, évêque à Milan ; il fera cinq fois la visite totale des neuf-cents paroisses ; son successeur sera Giambattista Montini (futur Paul VI) ; béatifié en 1996.

 

31 AOUT

 

I.

SS Joseph d'Arimathie et Nicodème, saints hommes qui ont entouré Jésus.

II.

S Aristide, philosophe à Athènes et apologiste. 

III.

S Syrus (Siro), évêque à Padoue.

IV.

S Primianus, martyr à Spolète.

S Paulin, évêque à Trèves, exilé en Asie Mineure pour son zèle à combattre l'arianisme. 

VI.

S Optat, évêque à Auxerre.

VII.

S Aidan, moine à Iona, évêque à Lindisfarne, il s'obstina à conserver la Pâque hétérodoxe, seul défaut qu'on put lui reprocher.

Ste Eanswida, abbesse à Folkestone.

S Ebrégésile, évêque à Meaux.

VIII.

Stes Cuthburge, abbesse à Wimborne, et sa sœur, Queenburge ; Cuthburge était mère de deux enfants et voulut ensuite se consacrer.

XIII.

S Giovanni Bonaggiunta Manetti, un des fondateurs de l'Ordre des Servites de Marie, fêtés le 17 février.

S Ramón Nonato, "non natus" parce que retiré du sein de sa mère déjà morte, ce qui lui vaut d'être le patron des femmes enceintes ; il entra dans l'ordre de Notre-Dame de la Merci pour la Rédemption des Captifs aux mains des Musulmans, et fut cardinal.

B Benedetto Sinigardi, franciscain à Arezzo, actif en Grèce, en Roumanie et jusqu'en Terre Sainte ; c'est à lui que remonte la tradition de l'Angelus.

XIV.

B Andrea Dotti de Borgo San Sepolcro, noble toscan, des Servites de Marie, grand prêcheur.

XV.

Bx Lorenzo Nerucci, Agostino Cennini, Bartolomeo Donati, Giovanni Petrucci, servites de Marie, brûlés vifs avec d'autres par des hussites en Bohême.

XX.

Bx Martyrs espagnols  de 1936 :

- béatifiés en 2007 :

Diocésains : Enrique Vidaurreta Palma (*1896), à Málaga ;

Dominicains : Miguel Menéndez García (*1885), José María Palacio Montes (*1901), Isidro Ordoñez Díez (*1909), prêtres ; Santiago Vega Ponce (Pedro, *1902) et Cristóbal Iturriaga-Echevarría Irazola (*1915), profès, dans les Asturies ; 

Salésiens : Félix Paco Escartín (*1867), prêtre, et Tomás Alonso Sanjuán (*1893), profès, à Málaga ; Germán Martín y Martín (*1899), prêtre, et Dionisio Ullivarri Barajuán (*1880), profès, près de Madrid ;

Dominicaines : Ventureta Sauleda Paulís (Josefina, *1885), à Barcelone ;

- béatifié en 2013 :

Capucins : Bernardo Cembranos Nistal (Eustaquio, *1903), convers, aux Asturies.

B Pere Tarrés Claret (1905-1950), médecin espagnol, qui fit le vœu de chasteté à vingt-deux ans, puis devint prêtre, béatifié en 2004.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans Martyrologe

Présentation

  • : Le blog de samuelephrem
  • Le blog de samuelephrem
  • : Plus de 8000 notices de Bienheureux et Saints. Déjà traités : 1.Personnages bibliques (AT et NT). 2.Papes. 3.Saints du Calendrier Romain. 4. Reconnus aux siècles XII-XXI. 5. Siècles VI-XI. 6 (en cours) : siècles II-V. En outre, des commentaires pour tous les dimanches et grandes fêtes (certains devant être très améliorés). Sur demande, nous pourrons vous faire parvenir en plusieurs fichiers pdf l'intégralité du Bréviaire romain latin, "LITURGIA HORARUM", qui vous permettront d'éviter beaucoup de renvois fastidieux, notamment pour les périodes de Noël et Pâques. Bonne visite !
  • Contact

Recherche

Pages

Liens